Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Christiane Riedel

  • HORREUR...MERVEILLE ET ENCHANTEMENT...

    Chers amis,

    il y a dizaine de jours, je vous présentais mes voeux pour la nouvelle année. Les teintes de l'illustration étaient tout en douceur, dans les bleutés et les gris éclairés par une lumière d'or qui caressait le paysage, délicate, sereine et grandiose.

    Eh bien ! Ces derniers jours, ce paysage tout en fraîcheur n'est pas ce que cette nouvelle année a choisi de nous faire goûter. Vous vous doutez bien de ce dont je veux vous parler : j'évoque ces incendies gigantesques en Australie, qui nous plongent dans l'effroi.

    C'est ainsi que les journaux viennent de relater coup sur coup deux événements qui m'ont personnellement particulièrement saisie, impressionnée, deux évé nements qui ont m'ont laissée, l'un dans l'horreur, et l'autre, dans l'enchantement.

    Je vous les confie.

    Le premier est bref. Le voici :

    Alors qu'on accuse le réchauffement climatique des feux qui ravagent le pays, des voix s'élèvent pour réfuter cette thèse exclusive : elles accusent la gestion écologique de la forêt, elles dénoncent également les incendies volontaires d'origine criminelle. Le Centre australien de recherche sur les feux de forêt indique que le nombre d’incendies volontaires est, en moyenne, de 62.000 par an, et ce chiffre augmente. Parmi eux, 13 % sont allumés volontairement et 37 % de façon suspicieuse, ce qui fait que, par jour, 85 départs d’incendie sont volontaires.

    Selon les informations du journal britannique le "Daily Mail", la police australienne vient d’arrêter plusieurs incendiaires. Parmi les principaux suspects, Fadi et Abraham Zraika, deux adolescents de 18 ans, issus de l'immigration en Australie, sont accusés d'avoir déclenché un feu d'herbe dans un parc de Guildford, le 22 décembre dernier, en allumant un feu d’artifice. Fadi Zraika, tout sourire, s'est présenté devant le tribunal en ricanant.

    Les deux jeunes gens ont été traduits en justice pour de multiples chefs d'accusation: manipulation négligente d'explosifs, refus de révéler leur identité et port d'un couteau dans un lieu public.

    Des publications de l'État islamique ont été trouvées chez eux, comme la revue « Rumiyah ». Le titre Rumiyah, qui veut dire Rome, fait référence à l'anciene annonce de la conquête de Rome par les musulmans, après celle de Constantinople, (l'actuelle Istanbul). Ce magazine est une oeuvre de propagande et de recrutement en ligne, qui explique par exemple comment déclencher d'énormes incendies de forêt, notamment aux États Unis et en Occident, pour mener le djihad.

    En janvier 2017, on pouvait ainsi y lire : « Le feu est un outil à la portée de toute personne désireuse de se joindre à la campagne de terreur »,

    Le magazine mettait en évidence qu'outre les forêts, on peut tout détruire par le feu, les voitures, les maisons, les usines, les églises, les infidèles.                               

            Romain Caillet, Twitter.comchristiane riedel interprète de rêves,incendies criminels en Australie,incendies à Mallacoota,prières pour arrêter le feu,Dieu répond à la prière

    Horreur...Histoire affreuse.

     

    Voici maintenant mon autre histoire, aussi belle que l'autre est horrible. Je l'ai appelée "Merveille et Enchantement".

    Après avoir lu l'article sur les incendies criminels, mes yeux sont tombés sur un récit incroyable. Et vous allez voir ! Il ressemble à ce que je vous ai raconté sur mon blog depuis ces derniers mois.

    Voici l'histoire de David, qui a été relatée par tous les médias dans le monde entier.

    David Jeffery réside à Mallacoota, dans le sud est de l'Australie, une petite ville balnéaire très fréqentée des amoureux de la nature. Il vit du tourisme et tient une résidence B and B " The Wave Oasis". David qui était athée dans sa jeunesse s'est maintenant tourné vers Dieu depuis 25 ans.

    christiane riedel interprète de rêves,incendies criminels en Australie,incendies à Mallacoota,prières pour arrêter le feu,Dieu répond à la prière

    Le 1er janvier dernier, les 1000 habitants de Mallacoota et les 3000 touristes qui s'y trouvent, se réveillent le matin dans une situation infernale, sous un ciel rouge sang. Cernés par les flammes d'un incendie gigantesque, ils se sauvent sur la plage, enfilent des gilets de sauvetage et se préparent à se jeter à l'eau quand la sirène retentira. D'autres s'enfuient en bateau vers le large. Les vents venant de l'ouest sont très violents, des braises incandescentes tombent sur la ville.

    Avec ses voisins, David se prépare d'abord à défendre sa maison contre les braises qui se déversent partout. Mais un ami pompier l'avertit que la foudre en boule devient une menace très réelle et David, avec sa famille, ses hôtes, ses chiens, son chat et ses deux canards fuit la ville pour se réfugier à l'est, sur le quai au bord de la mer.

    christiane riedel interprète de rêves,incendies criminels en Australie,incendies à Mallacoota,prières pour arrêter le feu,Dieu répond à la prière

    Non loin du rivage un mur de feu de 20 mètres de haut surgit alors, avançant vers la plage, menaçant de tout détruire devant lui. 20 mètres de haut, c'est l'équivalent d'un immeuble de six étages. Les flammes avancent à 90 km heure.

    David se souvient :

    "J'entendais un rugissement, un rugissement comme si un millier de trains de marchandises fonçaient sur nous. Tout d'un coup une immense rafale de vent nous a poussés comme devant la porte d'une fournaise. Étrangement, tout était noir, la fumée était si épaisse que nous n'arrivions presque plus à respirer.

    christiane riedel interprète de rêves,incendies criminels en Australie,incendies à Mallacoota,prières pour arrêter le feu,Dieu répond à la prière

    Et tout d'un coup le ciel est devenu rouge sang. Nous entendions exploser les bonbonnes de gaz des habitations, des maisons brûlaient devant nos yeux. Nous étions en train de tout perdre. Nous nous attendions tous à mourir dans les secondes qui suivent

    christiane riedel interprète de rêves,incendies criminels en Australie,incendies à Mallacoota,prières pour arrêter le feu,Dieu répond à la prière

    A ce moment là j'ai entendu la voix de Dieu me dire : " Prie !"

    J'ai bredouillé une petit prière pitoyable et la voix en moi a dit :

    - Qui es-tu en train de prier ? Et j’ai pensé :

    - Oui ! Tu es le Dieu de la Bible. Rien ne t’est impossible ! Tu as des anges, Seigneur, mets-les aux coins de la maison »

    David se met alors à prier, il élève la voix, il prie maintenant à voix haute. Les gens autour de lui l'entendent et se joignent à sa prière. Tout le monde prie, pour sa maison, pour celle des autres, et on prie pour ceux qui sont restés dans leur maison.

    Submergé par le désespoir, David s'enfonce dans la prière, sa voix s'élève, il s'écrie devant tous les gens rassemblés sur la quai :

    " - Nous avons besoin que le vent souffle de l'est. "

    Dès ces mots, le vent se met à souffler un peu de l’est."

    David poursuit avec une intense émotion :

    "- J'ai senti les choses changer. Je me suis mis à prier avec une voix plus forte et le vent s'est mis à souffler plus fort. J'ai continué à prier avec une voix encore plus forte et le vent a soufflé encore plus fort. J’ai remarqué que plus j’étais audacieux, plus le vent soufflait fort. Alors j'ai hurlé :

    - Au nom de Jésus, merci Seigneur d’avoir sauvé ces âmes. Repousse le feu, Seigneur, sauve-nous.

    christiane riedel interprète de rêves,incendies criminels en Australie,incendies à Mallacoota,prières pour arrêter le feu,Dieu répond à la prière

    J'étais le désespoir personnifié. Je me moquais bien qu'on m'entende. Je savais, je voyais, je reconnaissais que Dieu était en train de faire ce que je lui demandais. S'il n'avait pas répondu, nous serions tous morts."

    Et David explique :

    christiane riedel interprète de rêves,incendies criminels en australie,incendies à mallacoota,prières pour arrêter le feu,dieu répond à la prière

    "- Le vent venait de l'ouest et la météo n'avait prévu aucun vent d'est. Mais Dieu qui a crée le vent, l'a fait obéir, il a fait souffler un vent d'est, il a repoussé le feu qui arrivait sur la plage. C'était complètement impossible, mais il l'a fait. Il l'a fait pendant cinq minutes et cela a suffi pour stopper l'incendie et l'empêcher d'arriver jusqu'à nous. C'est impossible, dit David, mais Dieu a éteint les flammes, comme s'il tournait un interrupteur. "

    Devant leurs yeux ébahis, David et ses voisins s'aperçoivent que là où ils habitent, les réserves de fuel n'ont pas brûlé, elles sont toujours là, les maisons sont là, toujours debout, l'herbe est toujours là.

    Les voisins, qui ne sont pas chrétiens, témoignent et disent :

    "- Dieu nous a sauvés."

    L'un d'eux rend d'abord hommage à tous ceux qui, dans un dévouement extraordinaire, dehors, dans le feu, intrépides, héroïques, ont défendu la ville et les gens ; il rend hommage aussi à tous ceux qui, hommes, femmes, enfants, avec leurs animaux, blottis les uns contre les autres ont prié pour être sauvés. Il raconte :

    "- Une boule de foudre fondait droit sur nous, nous allions tous être anéantis, mais... toute notre rue a été épargnée et aussi la végétation tout autour. Nous avons vu des braises incandescentes courir dans les herbes hautes et sèches en cette saison, nous avons vu les braises cogner les écorces et les arbres, mais nous étions en train de prier et tout a été épargné. Il n'y a pas eu une seule marque de feu, pas un brin d'herbe n'a roussi. C'est la vérité pure, pas un brin d'herbe n'a roussi.Nous avons assisté à des miracles. Le supernaturel était à l'oeuvre : les flammes ont été repoussées. Rien ne pouvait repousser les flammes sauf le Créateur du monde."

    David explique à son tour :

    "...Je savais alors que Dieu faisait ce que je demandais. Parce que si alors il n’avait pas répondu, maintenant nous serions morts. …Et il ajoute :

    - Ce qui s'est passé, c'est exactement comme dans la Bible, avec Shadrak, Méshak et Abed-Nego."

    David fait allusion ici à ce passage de la Bible dans le livre de Daniel qui fut le grand interprète de rêve du roi de Mésopotamie, Nabuchodonosor. Nabuchodonosor ordonna que trois juifs, Shadrak, Méshak et Abed-Nego soient jetés dans une fournaise ardente, parce qu'ils refusaient d'adorer la statue qu'il avait faite. Mais le roi vit quatre hommes indemnes dans la fournaise, et l'un ressemblait à un ange. Il fit remonter les trois hommes et là toutes les personnes présentes " virent que le feu n'avait eu aucun pouvoir sur le corps de ces hommes, que les cheveux de leur tête n'avaient pas brûlé, que leurs habits n'étaient pas abîmés et qu'ils ne sentaient même pas le feu."

    David, bouleversé, déclare :

    "- D'un côté j'ai le coeur brisé quand je pense à ceux qui ont tout perdu et de l'autre je remercie Dieu qui nous a fait grâce et nous a sauvés. Nous sommes remplis d'effroi et l'adoration devant l'action de Dieu.

    A la suite de cette expérience, David a ouvert sa maison qui sert de refuge à tout le personnel d'urgence, aux pompiers, aux médecins, aux policiers, qui ont besoin de manger et de dormir.

    - Cette maison, dit-il, est l'occasion de répandre de l'amour.

    I

    christiane riedel interprète de rêves,incendies criminels en australie,incendies à mallacoota,prières pour arrêter le feu,dieu répond à la prière

    Voilà donc de nouveau sur mon blog une histoire merveilleuse, un enchantement de plus, un témoignage de plus qui raconte comment, quand une prière se tourne vers Dieu, la nature extérieure peut changer.

    Faisons le point sur le rapport étonnant entre la nature et l'homme, en considérant seulement des événements de notre époque, tels que je les ai exposés sur mon blog :

    - la profonde méditation du faiseur de pluie fait tomber la pluie et sauve de la famine ;

    - l'ardente prière du général Patton fait briller le soleil, et fait gagner la guerre ;

    - le rêve apprend à Carole comment faire fleurir son cerisier et soigner la nature ;

    - comme Patton en 1944, en 1989, la prière d'un prêtre italien de minuit à 3 heures du matin  fait cesser la pluie ;

    - la fervente prière d'Alex a chassé ses larmes et fait briller le soleil intérieur ;

    - et en ce tout début d'année, la prière que David a hurlée publiquement avec celle des désespérés dans l'incendie, la prière a fait souffler le vent et s'arrêter les flammes, la prière a sauvé des milliers de personnes à Mallacoota, comme les journaux l'ont clamé à la une dans le monde entier, même si en France on en n'a guère entendu parler.

    Et c'est David qui a donné le mot de la conclusion, avec cet encouragement qui pourrait être aussi une alarme.

    "- Il est temps que les gens se lèvent et prient. Il est temps de prendre Dieu au sérieux et de recommencer à lire sa parole. »

     

    Bibliographie 

    La Bible, Livre de Daniel, ch. 3, v. 1-30

     

    Bibliographie sur le net :

    Incendies criminels.

    https://www.bvoltaire.fr/origine-des-feux-en-australie-quand-les-pompiers-sen-melent/
    Vous trouverez de très nombreux jounaux sur le net qui relatent les informations au sujet de Fadi Zraika et de son frère.
    Épopée à Mallacoota
    J'ai adapté les récits de différents journaux australiens, anglais, français pour en faire une synthèse, en particulier le journal "Info chrétiennes", dont j'ai cherché les confirmations dans différents journaux australiens, que je ne mentionne pas tous.

    https://www.infochretienne.com/pris-au-piege-des-incendies-en-australie-il-prie-et-raconte-que-dieu-a-eteint-les-flammes-comme-en-appuyant-sur-un-interrupteur/

     

    https://www.eternitynews.com.au/australia/prayer-saved-thousands-in-mallacoota-claims-atheist/

     

    https://www.bbc.com/news/world-australia-50979613

     

    Illustrations

    David Jeffery

    https://www.eternitynews.com.au/australia/prayer-saved-thousands-in-mallacoota-claims-atheist/

     

    Mallacoota en flammes

    https://www.theepochtimes.com/aussie-atheist-turned-christian-claims-prayer-saved-thousands-fleeing-encroaching-bushfire_3198686.html

    Sur la plage tout est noir

    https://headtopics.com/au/the-sky-turned-black-the-beast-had-arrived-in-mallacoota-10430776 Sur le quai

    https://www.abc.net.au/news/2019-12-31/australian-bushfire-videos-shot-from-firegrounds/11834348

  • TOUS MES VOEUX POUR L'ANNEE 2020

     

    interprétation des rêves par Christiane Riedel,dégel,Anne Marie Volodos,arbre,soleil intérieur

     

    Chers amis,

    Tous mes voeux, tous mes voeux !

    Pour illustrer mes voeux, j'ai choisi pour vous un tableau de l'artiste contemporaine Anne Marie Volodos. Je ne me lasse pas d'admirer ce long tableau, intitulé "Dégel".

    Les arbres de ce tableau me font penser à des propos de Jung :

    "Il vous faut aller à la quête de vous même et vous ne vous retrouverez vous-même que dans les choses simples et oubliées. Pourquoi ne pas aller pour un moment dans la forêt ? Quelquefois un arbre vous en dit plus que ce qu'on peut lire dans les livres."

    Conformément au cycle de la nature, le froid en hiver s'est étendu et a gelé, bloqué toute animation.

    interprétation des rêves par Christiane Riedel,dégel,Anne Marie Volodos,arbre,soleil intérieur

    Ce froid, n'est-il pas celui qui nous transit dans certains jours difficiles, quand les obstacles, les blocages de toutes sortes nous font frissonner ?

    Conformément au cycle de la nature vient aussi le temps du dégel.

    Voici venu alors le temps où le grand soleil de la paix intérieure rayonne et doucement réchauffe tout autour de lui ; la glace se fait molle, les rigidités fondent, les peines s'apaisent, les solutions se présentent. Reconnaissez-vous sur la neige les pas du petit Alex de mon conte de Noël ?

    interprétation des rêves par Christiane Riedel,dégel,Anne Marie Volodos,arbre,soleil intérieur

    Les moqueries de ses copains l'avaient glacé, le grand soleil est venu et l'a illuminé. Et il est reparti ragaillardi, mettant allègrement son empreinte sur la terre gelée.

    Et n'est-ce pas la même chose avec les rêves qui viennent constamment nous soutenir pour nous aider à poursuivre notre chemin, le coeur vaillant ?

    Chers amis, de tout coeur je viens ainsi vous souhaiter une belle année 2020, riche de projets et d'efforts, de questionnements et de solutions, riche de réalisations et de réussite.

    Une année chaleureuse bénie d'amitié et d'affection, d'amour aussi.

    Une année pendant laquelle vous pourrez faire l'expérience de la bienveillance de vos rêves.

    Une année, où, je le souhaite, vous allez réussir à déchiffrer vos rêves plus aisément et à les comprendre de mieux en mieux.

    interprétation des rêves par Christiane Riedel,dégel,Anne Marie Volodos,arbre,soleil intérieur

     

    Illustrations

    Je remercie Mme Anne Marie Volodos qui m'a autorisée à illustrer mon blog avec son tableau " Dégel".

    annemarievolodos.odexpo.com

  • CONTE DE NOËL

    Chers amis,

    Qui n'aime les contes de Noël, ces histoires merveilleuses où les enfants, les yeux illuminés, reçoivent des cadeaux magiques ?

    En ces jours de fêtes de Noël, c'est à moi aujourd'hui de venir vous enchanter quelques instants.

    Voici, c'est mon conte, c'est l'histoire d'un petit garçon, Alex.

    1  8 ans.jpg

    Alex est comme tous les petits garçons, il est joyeux, il joue, il court, il escalade, il rafolle des dessins animés.

    1 bis Dinosaur-Island-2002.jpg

    Il aime aussi la nature telle qu'elle se présente à lui, simplement. Ainsi il a planté une graine de tomate et s'extasie de voir jaillir une petite tige verte audacieuse.

    Il fait des choses que personne ne lui a jamais apprises : spontanément il affectionne les arbres qu'il prend dans ses bras, il embrasse les fleurs, il aime aussi les animaux, les à quatre pattes qu'il caresse volontiers et ceux qui volent tout autant.

    Cet été il s'est fait un ami d'un petit bourdon qui vient s'enivrer du parfum des fleurs sur le balcon.

    2 BourdonTerretre4.jpg

    Le petit bourdon vient tous les jours se poser dans le coeur de la fleur. Alex s'approche doucement et le caresse d'un doigt léger. Boubou le Bourdon ne s'envole pas, il continue de butiner. Et puis, l'automne est venu et Boubou le Bourdon est parti un jour et n'est pas revenu.

    Alex se souvient bien de son ami, quand il travaille maintenant sagement à l'école.

    A la maison, sa grand mère lui raconte la Bible, elle lui parle de l'action de Dieu dans la vie des hommes.

                                   3  Bible-Noel-916x611.jpg

    Et, dernièrement, au détour de ses récits, elle lui a confié une expérience très personnelle, elle lui a raconté comment elle-même avait fait l'expérience de la présence de Dieu.

    "- Tu sais, lui dit-elle, quand j'avais onze ou douze ans, nous étions en vacances à la montagne et j'étais très malheureuse, parce que ma maman préférait ma soeur, et moi j'avais toujours tort. Je voyais bien qu'il n'y avait rien à faire.

    Un jour, après m'être fait gronder encore une fois, je me suis réfugiée dans ma chambre. Les yeux pleins de larmes, j'étais devant la fenêtre et voyais les montagnes en face de moi. Alors m'est revenu à l'esprit un verset de la Bible que mon père m'avait raconté.

    " Je lève les yeux vers les montagnes. D'où me viendra le secours ?

    Le secours me vient de l'Éternel." (1)

    ...J'ai levé les yeux vers les montagnes, et là,... tout d'un coup,... je me suis sentie consolée, envahie d'une paix immense. J'ai compris que Dieu était venu à mon secours.                                

    "- Moi aussi, dit le petit garçon, j'aimerais bien rencontrer Dieu."

    Sa maman, qui était là en famille, lui expliqua à son tour :

    "- Si tu veux que Dieu te parle, il faut le lui demander et il vient."

    Peu après, Alex, à l'école, est en récréation, il parle à ses copains de son ami Boubou le Bourdon. Il leur raconte comment il l'approche et lui effleure délicatement son dos tout doux. (2)

    6  doigt et bourdon.JPG

    "- Ah ! Oh ! Vous avez entendu, s'esclaffe un gamin ?

    - Mais qu'est-ce que tu nous racontes, c'est pas possible, lance un autre !

    - Bouh, Bouh ! Ouh ouh ! On n'a pas idée de raconter des bobard pareils, dit un troisième !

    - Peuh, poursuit le dernier, il n'y a que toi pour dire de ces bêtises !"

    Alex est tout décontenancé, il ne comprend pas que ses copains ne veuillent pas le croire, il leur a raconté la vérité. Leurs moqueries le blessent, il se sent tout d'un coup très malheureux et se met à pleurer. Et les copains se moquent de plus belle parce qu'il pleure.

    Alex sent la tistesse, la colère l'envahir.

    Mais, dans ses larmes, il ne dit rien. Il met ses mains l'une dans l'autre et intensément, de tout son coeur il s'écrie en silence :

    "- Seigneur mon Dieu, ! Enlève-moi ma tristesse !..."

    Et là,... Merveille,...Merveille : à l'instant même, oui, à l'instant même, le chagrin a disparu et Alex, tout surpris, se sent envahi d'un immense flamme d'amour, une joie intérieure, un épanouissement qu'il n'a jamais connu, une paix, une plénitude qu'il ne peut pas oublier.

                                               4  religious-hand-bokeh-kid-preview.jpg                                   

    Tout juste arrivé à la maison il s'exclame :

    "- Maman, j'ai une belle histoire à te raconter...

    Tu sais, j'ai appelé Dieu et il est venu."

     

    Mon histoire, c'est un conte de Noël, une histoire, une histoire enchantée, n'est-ce pas, qu'on raconte aux enfants encore naïfs.

    Eh bien, vous savez quoi ?

    Mon histoire, elle est vraie !

    Et vous savez quoi ?

    Des contes pareils, je pourrais vous en raconter plusieurs !

    Joyeux Noël !

     

    8 lelombrik.net.jpg

    Bibliographie

    (1) Psaume 121

    (2) Il n'y a pas qu'Alex qui a un ami bourdon. Vous lirez qu'une écossaise a vécu la même aventure sur

    https://positivr.fr/sauvetage-reine-bourdon-amitie-ecosse/

     

    - voir aussi la vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=GjDYbfloGQ8

     

     

    Illustations

    Je remercie les artistes donrt les oeuvres m'ont permis d'illustrer mon blog:

    Jeune garçon : 2mainsgauches.canalblog.com

    Dinosaure : Alwebsite/anime-2161-php

    Bourdon :chambignon.champyves.free.fr

    Lire la Bible : lalumieredenoel.com

    La caresse du bourdon :Dreamstime.com ; Vladyslav Siaber/Dreamstime.com

    Enfant et chien en prière : lelombrik.net

  • ET MOI ?!...JE FAIS QUOI ?

    Mes chers amis,

    Depuis depuis deux mois j'examine avec vous le sujet difficile des rapports entre la psyché, l'âme de l'homme, et la nature extérieure. Cinq articles - trois analyses de rêves et deux études de cas - ont appuyé mon propos et nous ont donné des exemples de conseils, de solutions pour que nous parvenions à établir cet équilibre indispensable entre le monde extérieur et le monde intérieur.

    Aux femmes qui demandaient l'avis des rêves, le rêve a conseillé d'entretenir les relations d'amour,

    cChristiane Riedel spécialiste de l'interprétation des rêves,prêtre image de Dieu dans les rêves,prières,méditations,rituels,purifications,impuretés,vie quotidienne,humilité

    de respecter les différents aspects de la vie inconsciente, d'honorer et d'entretenir les forces naturelles spontanées instinctives, qu'elles se manifestent par les sens ou par l'esprit, d'accueillir les ressentis et les intuitions, de faire confiance aux forces mystérieuses qui gouvernent la terre, au lieu de prétendre que c'est le conscient qui domine et dirige.

    cChristiane Riedel spécialiste de l'interprétation des rêves,prêtre image de Dieu dans les rêves,prières,méditations,rituels,purifications,impuretés,vie quotidienne,humilité

    D'autres, des hommes, n'ont pas eu recours aux rêves, mais ils ont choisi une attitude mystique de relation intérieure avec la force divine. Le vieux chinois faiseur de pluie s'est mis en méditation pour faire le vide en lui et se réaccorder à la force universelle, le tao. Le général Patton, quant à lui, au bord de la défaite militaire, pas zen du tout, s'est adressé à Dieu dans une sacrée engueulade, une prière pour le moins originale, qui ne manquait pas de sel : il a demandé au Dieu des Armées de faire cesser la pluie, ce qui n'a pas semblé déplaire au Créateur, puisque le général a obtenu un soleil au delà de ses espérances.

    D'autres encore, hommes et femmes, se sont absorbés dans les processions, dans les prières, ont récité le chapelet ou le rosaire et toutes ces manifestations de piété ont incontestablement aidé à établir l'équilibre recherché dans l'environnement, ont fait revenir la pluie ou le beau temps.

    cChristiane Riedel spécialiste de l'interprétation des rêves,prêtre image de Dieu dans les rêves,prières,méditations,rituels,purifications,impuretés,vie quotidienne,humilité

    Ah bien, très bien.

    Fort bien.

    Oui et alors...

    ...je fais quoi, moi, maintenant, dans mon coin, pour aider la terre, pour équilibrer les forces extérieures autour de moi avec les forces intérieures en moi ?

    Et je pense à mes lectrices et mes lecteurs.

    Est-ce qu'ils font, est-ce que, même, ils peuvent faire quoi que ce soit pour se changer intérieurement, et, par voie de conséquence changer l'environnement ?

    Questions poisseuses !

    Questions qui commencent un peu à m'agacer !

    Oui, mes chers blogueuses et blogueurs, je pense à vous, à votre vie quotidienne, à toutes vos charges et vos contraintes : courir au travail, s'occuper des enfants, du conjoint, s'affairer dans la maison ; et malgré ces activités multiples et surchargées, malgré la fatigue, auriez-vous encore le temps de prendre soin de votre partenaire, et de faire l'amour ?

    Et comment faites-vous en ces temps exténuants de grèves, de contraintes, de retards, comment pouvez-vous faire pour vous retirer au calme et vous "mettre en tao", n'est-ce pas ?

    cChristiane Riedel spécialiste de l'interprétation des rêves,prêtre image de Dieu dans les rêves,prières,méditations,rituels,purifications,impuretés,vie quotidienne,humilité

    Et puis aussi, voilà Noël, avec tous ses préparatifs, courir pour tous les cadeaux, penser aux festivités...à toute la famille, aux amis...sans répit, sans relâche. La tâche est écrasante.

    Vous pouvez toujours, comme Patton, pas zen, piquer une gueulante contre l'Éternel, ça vous soulagera peut être les nerfs, malgré ce qu'on en pense. Mais enfin...

    ...Et après ?

    La coupe déborde, l'irritation s'exaspère, la colère explose et, pas zen du tout, peut être vous vous écriez, et moi aussi avec vous :

    " - Mais y en a marre ! Moi, j'en ai rien à foutre du tao ! Je m'en fiche de balbutier des prières, même dans le métro, où, de fatigue je ne tiens plus sur mes jambes, ou même assis dans ma voiture coincé dans les kilomètres de bouchons. Et après, une fois à la maison, en fin de journée, j'm'en balance d'aller méditer quand il faut s'occuper de la famille et que je n'en peux plus ! Et qu'est-ce que je vais faire pour harmoniser truc et machin ? Mais qu'est-ce que j'en ai à faire, bon Dieu ! ?

    cChristiane Riedel spécialiste de l'interprétation des rêves,prêtre image de Dieu dans les rêves,prières,méditations,rituels,purifications,impuretés,vie quotidienne,humilité

                                                                              

    Mes chers blogueuses et mes chers blogueurs, si ces protestations vous concernent, comme je vous comprends ! Sinon, lisez quand même mon article, qui pourrait peut être vous apprendre quelque chose. Les messages des rêves sont si surprenants...

    Je pense à vous de tout mon coeur et il m'est revenu à l'esprit un rêve que j'avais interprété il y a longtemps. Je l'ai trouvé si simple, si beau, si consolant que je l'ai déjà mis sur mon blog. Le voici de nouveau aujourd'hui, dans une présentation un peu différente. Ce rêve en fait s'adresse à tout le monde, à ceux qui cherchent à se centrer comme à ceux qui ne le font pas.

    C'est Lorette qui a reçu ce rêve. Le Christ lui est apparu plusieurs fois en rêve.

    cChristiane Riedel spécialiste de l'interprétation des rêves,prêtre image de Dieu dans les rêves,prières,méditations,rituels,purifications,impuretés,vie quotidienne,humilité

    Et elle aspire à revivre cette illumination intérieure, cette communion avec le divin, à être en tao comme on le dirait autrement.

    Elle a reçu un rêve qui l'a marquée et elle me l'a confié. Le voici :

    Rêve

    Je suis chez ma mère, assise dans sa cuisine. Le prêtre, le père André Marie entre. Je m’en vais à la salle de bains. Quand je reviens, il n’est plus là. Je demande à maman:

    - Tu lui as offert un café?

    - Désolée, me dit-elle, je n’y ai pas pensé.

    Histoire bébête, rêve prosaïque. Qu'est-ce que ça veut dire ?

    Qui sont donc ces différents personnages ? Lorette explique:

    Ma mère est morte depuis plusieurs années. C’était une femme dévouée qui a tout fait pour ses 7 enfants. Elle a toujours eu beaucoup de travail pour s’occuper de sa famille et de sa maison. Elle ne manifestait pas son affection par des gestes tendres, mais tout ce qu’elle faisait, elle le faisait avec cœur.

    Lorette reconnaît immédiatement son propre côté maternel, qui met tout son cœur à prendre soin de sa famille.

    La cuisine

    Dans le foyer, c’est le lieu par excellence où la mère manifeste son amour en préparant de bons petits plats pour les siens avec tout le travail que ça implique. Une cuisine est un lieu d’accueil chaleureux, dit Lorette, on s'y retrouve avec plaisir.

    cChristiane Riedel spécialiste de l'interprétation des rêves,prêtre image de Dieu dans les rêves,prières,méditations,rituels,purifications,impuretés,vie quotidienne,humilité

    A ce moment là entre

    Le prêtre, le père André Marie

    cChristiane Riedel spécialiste de l'interprétation des rêves,prêtre image de Dieu dans les rêves,prières,méditations,rituels,purifications,impuretés,vie quotidienne,humilité

    Analysons ce symbole :

    - Un prêtre, qu’est-ce donc?

    Lorette m'explique :

    - C’est un homme qui aide dans la vie spirituelle, il guide vers Dieu.

    - Et le père André Marie, vous pouvez me dire comment il est ?

    - Il vit dans le quotidien, il me connaît bien, il me dit toujours que je me casse trop la tête, que je me culpabilise trop, que mes efforts vers la perfection et mon désir d' accomplissement ne me conduisent pas forcément vers Dieu. Il me dit que je suis bien comme je suis, que Dieu m’aime comme je suis, avec mes imperfections.

    Je reprends cette description et demande :

    - Lorette, dîtes-moi, quelqu’un qui vous aide dans votre vie spirituelle, qui vous connaît bien, qui vous dit que Dieu vous aime comme vous êtes, à qui cela vous fait-il penser à l’extérieur ou à l’intérieur de vous?

    - A l’extérieur, au père André Marie bien sûr…

    A l’intérieur ? Qui ce serait ? En moi ?

    Lorette cherche, réfléchit et poursuit son monologue :

    - En moi,...quelqu’un, qui me connaît ? …qui me dit que Dieu m’aime comme je suis …? Mais…est-ce que ce ne pourrait pas être... Dieu?

    Dieu, voilà le sens que Lorette propose pour l’image du prêtre.

    - Bon, dis-je, nous avons une première hypothèse d’interprétation. Nous allons faire les vérifications.

    Je reprends toutes les associations de la rêveuse et demande :

    - Est-ce que pour vous Dieu vit dans le quotidien ?

    - Oui, me répond la rêveuse, il est toujours présent dans mes pensées.

    - Est-ce qu’il vous dit que vous vous cassez trop la tête ?

    - Eh bien, de temps en temps, comme le père André Marie, quelque chose me donne le sentiment que je complique trop les choses pour plaire à Dieu.

    - Est-ce que pour Dieu, vous êtes bien comme vous êtes ?

    - Qui est celui qui ne me fera pas de reproches, si ce n’est Dieu ?

    Nous avons procédé aux vérifications, le prêtre André Marie est donc bien une représentation de la Force divine.

    Ce n’est pas la première fois que nous voyons le divin se présenter dans les rêves sous une forme humaine. C'est même un phénomène courant. J'en ai donné de très nombreuses illustrations sur mon blog. Vous rappelez-vous par exemple le rêve de l'homme d'affaires américain à qui Dieu rend visite ?

    Dans ce rêve, ni l'homme d'affaires, ni personne d'autre ne s'apercevait que Dieu était là : seule l'humble servante le voyait, c’était elle qui annonçait sa présence.(1)

     

    Poursuivons notre étude :

    Le prêtre entre dans la cuisine

    Ah ! Que nous apprend ce détail ? Nous apprenons que c'est dans la cuisine que Dieu choisit de se présenter. C'est à dire ? La cuisine nous a dit Lorette, c'est le lieu où la mère manifeste son amour à la famille en préparant de bons petits plats, c'est un lieu d'accueil chaleureux, c'est le coeur du foyer.

    Et à qui donc Dieu rend-il visite?

    Ici, c’est à la mère dévouée, que Dieu se présente. C'est à la Lorette maternelle dans sa cuisine, qui ne fait rien pour chercher Dieu : mais elle montre son amour aux autres en épluchant des pommes de terre, en préparant des gâteaux, en faisant la vaisselle, et en recommençant tous les jours ces petites tâches, dans l'amour et la patience.

    Ainsi le divin vient accompagner ceux et celles qui servent les autres avec amour et dévouement, dans l’humble réalité quotidienne. Le rêve invite la rêveuse à en prendre conscience.

    Mais Lorette n’a qu’une idée en tête : être impeccable, sans faute, elle ne pense qu’à se rendre à la salle de bains pour se purifier, se présenter pure devant Dieu.

    cChristiane Riedel spécialiste de l'interprétation des rêves,prêtre image de Dieu dans les rêves,prières,méditations,rituels,purifications,impuretés,vie quotidienne,humilité

    La rêveuse m’explique alors qu’elle pratique plusieurs rituels pour se préparer, pour s'harmoniser avec les forces divines et entrer à leur contact. Pour ce, elle s’entoure de bougies, pratique des visualisations en se concentrant sur l’image du visage de la Vierge ou du Christ.

    cChristiane Riedel spécialiste de l'interprétation des rêves,prêtre image de Dieu dans les rêves,prières,méditations,rituels,purifications,impuretés,vie quotidienne,humilité

    Et après cela, voici ce qu'elle constate dans la cuisine :

    Quand je reviens, le père André Marie n’est plus là

    Ainsi, quand se sentant pure, elle revient pour passer un moment avec le prêtre, pour rencontrer Dieu, …il n'est plus là,... il est parti.

    Ainsi le divin était venue la voir sans se soucier de sa pureté. Comme le dit le prêtre André Marie à Lorette « Dieu t’aime comme tu es, avec tes impuretés».

    Lorette demande alors à sa mère :

    - Tu lui as offert un café?

    - Désolée, je n’y ai pas pensé.

    Voyons maintenant ce qu’est

    Un café

    - C’est quelque chose qu’on offre à quelqu’un pour l’accueillir, me dit Lorette.

    - Et c’est comment?

    - C’est bon, c’est chaud, ça fait du bien.

    - Vous pouvez me dire autre chose?

    - Non,… je ne vois pas.

    Que se passe-t-il dans le rêve ?

    Ni Lorette, ni sa mère n’ont offert un café au prêtre. Ni l’une ni l’autre n’ont accueilli le divin quand il s'est présenté dans la cuisine.

    cChristiane Riedel spécialiste de l'interprétation des rêves,prêtre image de Dieu dans les rêves,prières,méditations,rituels,purifications,impuretés,vie quotidienne,humilité

    Oui, voilà le sens de l’image. La rêveuse l’a dit tout de suite: «Le café, c’est une façon d’accueillir quelqu’un».

    Et le divin qui se présentait dans la cuisine n'a pas eu de café...

     

    Quelle grande leçon spirituelle nous donne ce tout petit rêve qui semble idiot.

    Que nous enseigne-t-il ?

    Les rituels de purification à la mode, les hautes aspirations à entrer dans un état modifié de conscience, en contact avec le divin, ou avec des Maîtres ascensionnés, faire le vide en soi par des méditations, faire des efforts de concentration, des exercices de respiration, comme le proposent de multiples démarches actuelles qui se veulent thérapeutiques, voilà qui, selon le rêve, ne mène pas forcément à entrer en contact avec le divin.

    Eh non, pour y arriver, c’est facile, trop facile, tout simple, trop simple, trop bête : comme l'a dit Lorette, Dieu, alias le prêtre André Marie, vit dans le quotidien, il nous accompagne ici bas, tous les jours, dans notre vie banale, dans cette médiocrité terrestre, dont nous aspirons à échapper, pour tenter d'accéder aux magnificences des divines sphères célestes.

    Seulement, quand le divin se manifeste en nous dans notre quotidien, sans éclat, sans miracle, sans synchronicité, sans rien de sensationnel, ni vibrations dans le corps, ni tremblements, ni visualisations, ni images éblouissantes, ni montée de Kundalini, ni extase,... nous oublions de l’accueillir là où il se présente.

    Quand il vient nous dire :

    « - Je t’aime comme tu es dans ton obscurité et ta modeste petite vie simple, avec tes erreurs, des insuffisances, tes faiblesses, c’est là que je me trouve avec toi », nous ne lui offrons même pas un café.

    Et pourtant !

    Quelle bonne nouvelle, mes chères blogueuses et mes chers blogueurs !

    Le rêve nous a donné une leçon de tao de la cuisine, pour ainsi dire.

    Maintenant, qu'est-ce qui nous attend ?

    Avec persévérance nous allons nous débattre dans notre quotidien, accaparés par mille petites choses mesquines ; avec dévouement nous allons devoir nous débrouiller avec les mille petites emmerdes de tous les jours, oeuvrer dans la patience, avec le sourire, en accueillant l'autre avec chaleur, et là, ...

    oui, là, même si nous n'arrivons pas à le croire, même si nous voulons autre chose, oui, là, nous saurons que nous sommes à notre juste place, nous saurons que le divin est là aussi, là il nous accompagne et nous aime comme nous sommes.

    Les états modifiés de conscience ? L'éveil spirituel ? Le Tao ? Faire le vide en soi ? Suivre une discipline pour méditer ? Prendre des positions spéciales ? Se mettre les doigts en fleur de lotus ? Faire des exercices de respiration ? Des OM ? Tenter d'une façon ou d'une autre d'harmoniser conscient et inconscient pour sauver la planète ?

    Non, le rêve n'en parle pas.

    Ce qu'il nous propose, c'est d'être conscient que notre vie de tous les jours est sacrée : Dieu se présente discrètement à chaque instant dans nos humbles expériences, même si notre ego n'y trouve aucune gratification. Ainsi en accueillant le divin, en le laissant prendre sa place dans notre petite vie quotidienne sans gloire, notre terre intérieure est soignée et notre terre extérieure s'épanouit.

    cChristiane Riedel spécialiste de l'interprétation des rêves,prêtre image de Dieu dans les rêves,prières,méditations,rituels,purifications,impuretés,vie quotidienne,humilité

         L'Angélus du peintre Millet. L'angélus est la prière à laquelle les cloches appellent, le matin, le midi et en fin de journée.

     

    Blog

    Le rêve de l'homme d'affaire américain:

    http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2008/03/30/il-est-un-reve-etrange-et-debonnaire.html

     

    Son interprétation

    http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2008/04/22/il-est-un-reve-etrange-et-debonnaire-interpretation.html

     

    Illustrations

    Je remercie les artistes dont les oeuvres m'ont permis d'illustrer mon blog.

    The proposal : tableau de l'artiste écossais contemporain Jack Vettriano. tillart.co.uk

    Gandalf : arwen.undomiel.com

    Procession

    http://www.surinenglish.com/lifestyle/201803/16/passion-holy-week-andalucia-20180316093204-v.html

    Méditation en pleine conscience

    https://www.yogajournalfrance.fr/meditation-de-pleine-conscience-quid-pourquoi-pour-qui/

    Tache écrasante

    express.fr/actualite/societe/la-charge-mentale-le-syndrome-des-femmes-epuisees-d-avoir-a-penser-a-tout_1906874.html

    Visage du Christ : La transfiguration de l'artiste français contemporain Arcabas, l'un des plus grands artistes de l'art sacré actuel, reconnu au niveau international.

    Cuisine

    https://www.cuisineaz.com/diaporamas/cuisiner-en-famille-1306/interne/1.aspx

    Méditation : espceducalme.canalblog.com

    Le prêtre André Marie : auto portrait du peintre Arcabas, décédé en 2018

    https://www.placegrenet.fr/2018/08/23/peintre-arcabas-decede-91-ans/203987

    Christ rayonnant

    http://eucharistiemisericor.free.fr/index.php?page=misericorde_divine

    L'angélus, tableau peint de 1857 à 1859 par l'artiste français Millet (1814-1875), célèbre pour ses tableaux champêtres.

     

     



     

     

     

  • UN SOURIRE AVEC LA LANGUE DES OISEAUX ET DEUX ANNONCES

    Chers amis blogueuses et blogueurs,

    Vous connaissez tous les drôleries de la langue des oiseaux et leurs jeux de mots qui étincellent dans nos rêves, mais pas seulement dans les rêves : la langue française se prête à merveille à ces plaisanteries. Dernièrement j'en ai recueillie une qui va vous faire sourire. La voici :

    C'est l'histoire d'un chômeur qui cherche du travail. Il vient de recevoir une proposition qui l'embarrasse fortement. Il confie ses soucis à un ami qu'il n'a pas vu depuis longtemps :

    - Tu te souviens quand je travaillais à Vires, 
    - Oui, et ?

    - Eh bien,...je me suis fait virer ! J'ai été ensuite recruté à Limoges, et je me suis fait limoger...
    - Ah oui, c'est vrai, je m'en souviens. Tu as trouvé autre chose après ?
    - Oui, j'ai travaillé à Lourdes et je me suis fait lourder.
    - Pas de chance, mais j'espère bien que cette fois-ci ce qui qui se présente à toi va te convenir !
    - Tu rigoles ! On me propose un poste à Castres...alors... tu comprends... j'hésite un peu !....

    Après ces quelques bons mots, je vous présente maintenant deux invitations de deux de mes élèves.

    Après-midi à Oyonnax

    Rencontre autour du rêve

    avec Aline Magnin

    samedi 14 décembre 2019 à 15h

    au magasin bio «La Vie Claire», Cours de Verdun, 6 Rue Elie Deschamps

    Participation gratuite.

     

    Avez-vous déjà songé que vos rêves sont votre G.P.S. ?

    Oui, vous êtes Guidés Par vos Songes!

    Que vous vous en souveniez ou pas, vous rêvez. Et malgré ce qu’on dit, rêver est une activité complètement instinctive, au même titre que la circulation du sang ou la digestion. Vous rêvez environ 2 à 3 heures par nuit environ. En réalité, nous vivez entourés de rêves: il suffit parfois de fermer les yeux pour que des images de rêves surgissent.

    Savez-vous que rêver est absolument vital? L'expérience a montré qu’un chat privé de sommeil est mort au bout de 3 semaines.

    Et l’être humain alors? Des expériences ont été tentées. Très vite, au bout de quelques jours, les volontaires ont présenté des troubles de la mémoire, de la coordination. Au delà de dix jours, l’expérience, devenue dangereuse pour la santé tant physique que mentale, a été suspendue.

    Avez-vous déjà songé à différentes questions?

    Venez: le moment est enfin venu d’avoir les réponses.

    Venez. Avec passion je vous ferai entrer dans le monde fabuleux des rêves qui vous réserve des surprises insoupçonnées.

    Qui suis-je?

    J’ai été formée à l’interprétation des rêves par Christiane Riedel.

    Après 7 ans d’études je suis devenue interprète en 2009.

    Et en 2012, j’ai créé l’Association: «l’Atelier du Rêve et de l’Ecriture»

    J’anime des ateliers d’initiation à l’interprétation et des ateliers d’approfondissement sur un thème particulier. Je donne des consultations individuelles.

    J’ai créé deux sites :

    https://interpretation-de-reve.fr

    https://latelierdureveetdelecriture.jimdo.com

     

    "Les Ateliers du Rêve" animés par Guilhermina Peixoto

    Initiation à la compréhension des images des rêves

    Les morts symboliques

    Samedi 14 décembre 2019

    de 10h00 à 11h30

     

     

    Amis rêveuses et rêveurs,
    Vous rêviez de voir disparaître votre belle-mère ?
    Un rêve a exaucé votre souhait inavouable ?
    A votre réveil, un à peine coupable petit sentiment de satisfaction vous envahi
    t...vous n'en dites rien à votre mari ou à votre femme...
    vous délectant quelques instants encore de ce cadavre exquis....
    Ne vous réjouissez pas trop vite, cette mort n'est probablement que symbolique !
    Et il se pourrait même que cette fameuse belle-maman ne représente en fait qu'un fâcheux, dérangeant, ou pourquoi pas, envahissant aspect de vous-
    même !
    Alors, réjouissance ou pas ?
    Seule l'étude d
    e votre rêve dira s'il faut en rire ou en pleurer !

                                                  http://img.over-blog-kiwi.com/1/18/87/52/20160325/ob_7e2649_12814550-10207165402630700-39739280771.jpg

    Dans cet atelier, en nous appuyant sur divers exemples, nous étudierons le thème de la mort dans les rêves et nous verrons comment "de mort en mort", l'on peut renaître à soi.

     

    A propos de qui je suis... ?

    Je suis la voix de mes rêves... C'est elle qui m'a menée jusqu'ici.
    Chemin faisant je suis passée par un long parcours thérapeutique, plus de trente années du métier d'infirmière, et trois formations pour lesquelles j'ai été certifiée.
    La sophrologie caycédienne à
    l'Académie de Sophrologie Caycédienne de Paris sous la direction de Pierre Guirchoun.
    Le rêve éveillé libre
    à lÉcole du Rêve Éveille Libre, créee par Georges Romey.
    L'interprétation des rêves à
    l'Académie pour l’Interprétation et l’Intégration des Rêves dans la Vie Quotidienne, créée et dirigée par Christiane Riedel

    Mes "Ateliers du Rêve" ont pour objectif de vous faire entrer dans le monde de l'inconscient et des rêves.

    - Loin des grilles d'interprétation traditionnelles, je vous explique d'une part les divers sens de symboles généraux que l'on rencontre fréquemment dans les rêves. Pour ce je m'appuie sur des exemples de rêves actuels déjà analysés et dont l'interprétation a été validées par les rêveurs.

    - D'autre part je vous fais découvrir aussi comment grâce à la "Technique de l'Interview" vous pouvez déchiffrer par vous-même les images de vos rêves, dont le sens est souvent purement individuel.

    Cette approche originale de vos rêves vous permet de les interpréter avec un esprit neuf, vous libérant ainsi des grilles d'interprétation traditionnelles limitées.

    Lieu
    au 40 rue du prieuré
    77710 Lorrez Le Bocage

    Lorrez le Bocage se trouve dans le sud Seine et Marne, à la limite du Loiret et de l'Yonne

    à 30 mn au sud de Fontainebleau, à 30 mn de Sens

    à 20 mn de Nemours, 20 mn de Môret sur Loing,

    à 20 mn de Montereau-Fault-Yonne


    Prix de l'atelier: 15 euros

    Inscriptions au 06.84.62.94.78

    Je remercie les artistes et le site sur lequel j'ai trouvé l'image d'illustration de cette publication.http://img.over-blog-kiwi.com/1/18/87/52/20160325/ob_7e2649_12814550-10207165402630700-39739280771.jpg