Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/07/2017

"LES RÊVES SONT LES RÉPONSES DE CETTE NUIT AUX QUESTIONS DE DEMAIN".

Chères blogueuses et chers blogueurs,

 
Je tiens d'abord à remercier celles et ceux qui ont déposé un commentaire sur mon blog, même si l'un ou l'autre de ces commentaires est contestable. Je répondrai personnellement à certains.
Aujourd'hui, j'ai intitulé mon nouvel article :

"LES RÊVES SONT LES RÉPONSES DE CETTE NUIT AUX QUESTIONS DE DEMAIN".

Cette déclaration a été faite par le célèbre clairvoyant Edgar Cayce qui a interprété sous hypnose de très nombreux rêves.

Vous pouvez alors vérifier sur mon blog l'exactitude de cette déclaration. En effet, il y a deux ans, je vous ai exposé plusieurs rêves qui s'avèrent être les réponses d'hier aux questions d'aujourd'hui. Je les ai évoqués dans mon dernier article.

Je les reprends ici et j'insisterai lourdement, car la portée de ces messages n'a pas été pleinement saisie, du moins me semble-t-il.

 


Voyons donc précisément ce qu'il en est. Je vous rappellerai trois rêves reçus en 2015.

1)

Dans la nuit du 7 janvier 2015, juste après l'attentat de Charlie Hebdo, Hermione, consternée, cherche à comprendre ce qui se passe. Alors elle reçoit le rêve " Les sapeurs", qui décrit comment des forces viennent saper notre société, sans rencontrer de résistances de la part des populations, qui se font "enfiler"selon les termes du rêve. (A1)

Il y a là un bilan, un avertissement, une alerte.

charlie hebdo.jpg

 

Comment ne pas remarquer que le terme " sapeur" employé deux ans et demi plus tôt par le rêve, est repris exactement par le le président Trump dans son discours de Varsovie en juillet 2017 :

" Aujourd'hui l'Occident est ...confronté à des pouvoirs qui cherchent à tester notre volonté, à "saper" notre confiance et à mettre en danger nos intérêts."


2)

En octobre 2015 je vous ai transmis le rêve " Qui est cet homme ?", reçu ce même mois par une autre rêveuse, Suzanne. (A2)

Ce rêve montrait la tête d'un homme, qui pour la rêveuse était un homme faible, poltron, qui ne veut pas se battre. Cette tête était décapitée.

L'image de la décapitation amenait immédiatement la rêveuse à faire le lien avec l'assassinat d'un chef d'entreprise quatre mois aupravant le 26 juin 2015. On avait retrouvé sa tête décapitée suspendue au grillage de son entreprise, entourée de drapeaux islamiques

Suzanne évoquait également la décapitation en nombre de chrétiens d'Orient en février 2015.

 

Chrétien-égyptien-Etat-islamique.jpg

 
3)

L e soir du 13 novembre a lieu une série de de trois attentats: au stade de France, aux terrasses de café et au théâtre du Bataclan.

 

110401-Bataclan.jpg

 
Le 16 novembre 15, trois jours après, notre rêveuse Hermione, pense longuement à ces actes de guerre et plusieurs questions lui occupent l’esprit :

- Est-ce que ces événements vont amener les Français à prendre conscience de la gravité et du danger de l’extrémisme islamiste qui envahit la France ?

- Et aussi, va-t-on prendre conscience de la nécessité de défendre fermement notre culture, nos convictions et l'histoire qui nous ont faits ? 

Elle demande alors à ses rêves de lui dire ce qu’ils en pensent.
Comment ne pas être frappé par la concordance des préoccupations de la rêveuse avec celles que le président Trump expose dans son discours devant le peuple polonais :

" Les Américains, les Polonais et les nations d'Europe tiennent en haute estime la liberté individuelle et la souveraineté. Nous devons travailler ensemble pour affronter les forces intérieures ou extérieures...,qui menacent avec le temps de "saper", - encore ce mot- de saper ces valeurs et d'effacer les liens de culture, de foi et de tradition qui font de nous ce que nous sommes."

Plus loin il dit aussi :

" La question fondamentale de notre temps est de savoir si l'Occident a la volonté de survivre. Avons nous confiance en nos valeurs pour les défendre à tout prix ? Avons-nous suffisamment de respect pour nos concitoyens pour protéger nos frontières ? Avons-nous le désir et le courage de préserver notre civilisation face à ceux qui la subvertissent et la détruisent. ?"


A ces questions de Trump en juillet 2017, le rêve d'Hermione a déjà répondu en disant presque deux ans plus tôt:

" Non, les poules n'ont pas de dents" et aussi "Mikael ne gagnera pas".( A3)

Si on ne mord pas, si on est bon, il est assuré qu'on sera vaincu.

 

pules sans dents.jpg

 

 
"Avons nous le désir et le courage de préserver notre civilisation ?" est toujours cette même question posée aux "poules sans dents," aux Français qui ne savent ni se défendre ni mordre.

(3)
http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2015/11/23/non-les-poules-n-ont-pas-de-dents-3060765.html

 
Voilà le premier point sur lequel je voulais insister aujourd'hui. Le rêve fait des bilans, alerte, cherche à secouer les esprits de leur inconscience, à sortir les gens de leur sidération et de leur apathie. J'en ai donné de nombreux exemples sur mon blog, en 2015 et 2016.(A4)
Mais le rêve ne se limite pas là : il vient donner la solution. Et c'est cette solution que j'ai cherché à vous transmettre avec le rêve " Jésus dans le tracteur".

Or, j'ai été vivement surprise de constater que les commentaires ont vu dans mon étude un article politique ; ils se sont concentrés sur le personnage de Trump et non sur les rêves qui sont quand même le sujet de mon blog ! Il semble que la solution que propose le rêve pour résoudre les problèmes actuels n'a pas été vraiment saisie.


Quelle solution propose donc le rêve du tracteur ?

Il nous rappelle, il nous propose de confier notre vie, nos difficultés à cette force divine qui nous habite et qui dans les rêves prend l'apparence du Christ.

- "Oh ! Homme de peu de foi ! Est-ce que je ne t'ai pas dit que nous pourrions faire n'importe quoi tous les deux ?"


Mais à notre époque devenue athée, se tourner vers la divinité en nous, cela semble vraiment trop bête, infaisable.

Est-ce donc si difficile de s'incliner, ou aussi de s'agenouiller, de joindre ses mains, de prier en demandant à Dieu de nous aider, comme le faisaient nos ancêtres sur la douce terre de France ?

 

prière.jpg

 
- Ca ne marche pas, direz-vous !

- Vous croyez ? Qu'en savez-vous ? Avez-vous essayé ?

Je me rappelle la parole du Christ :

"...quand tu pries, entre dans ta chambre, ferme ta porte, et prie ton Père qui est là dans le lieu secret; et ton Père, qui voit dans le secret, te le rendra".(B1)

Edgar Cayce, en état d'hypnose dans ses fameuses séances appelées "lectures", reprend à son tour cette parole :

"Rencontrez le Divin le plus souvent possible dans le Sanctuaire de votre être intérieur. Car, selon Sa promesse, Il viendra à votre rencontre, au plus profond de vous-même. Et, à mesure que votre mental, votre corps, votre âme s'ouvriront, vous Le trouverez là, pas ailleurs, pas plus qu'à l'extérieur de vous-même. Car Il est là plus près de vous que vous ne l'êtes vous-même. Il pourrait être votre moi véritable" . (B2)

christiane riedel interprète de rêve,rêves et attentats,charlie hebdo,bataclan,chrétiens d'orient décapités,force intérieure,présence divine intérieure, prière de patton,prière de pascal


Inlassablement Cayce répète à ses consultants :

"Il faut regarder à l'intérieur, c'est l'assurance qui nous a été donnée depuis toujours ! Rencontrez votre Créateur dans le sanctuaire intérieur, car le corps est véritablement le temple du Dieu vivant, et Il a promis de venir à votre rencontre à cet endroit, dans le Saint des Saints, sur la montagne intérieure. Vous pouvez être sûr de Sa parole".(B3) 

 

christiane riedel interprète de rêve,rêves et attentats,charlie hebdo,bataclan,chrétiens d'orient décapités,force intérieure,présence divine intérieure, prière de patton,prière de pascal


Connaissez-vous une meilleure solution pour persévérer dans les difficultés, une meilleure compagnie pour les supporter et les dépasser ?

Voilà la réponse millénaire que ce rêve du tracteur apporte aux questions que nous pouvons nous poser actuellement, et en particulier la réponse, la solution aux problèmes que nous rencontrons dans la situation de guerre où nous nous trouvons.

Bien sûr, c'est bébête, c'est naïf.

Le génial Pascal n'a lui aussi, rien trouvé de mieux avec son célèbre " Abêtissez-vous."

Et il s'explique :

" ...ce discours est fait par un homme qui s'est mis à genoux auparavant et après,

pour prier cet être infini et sans parties, auquel il soumet tout le sien,...et qu'ainsi la force s'accorde avec cette bassesse." (B4)

Et que pensez-vous du Général Patton, un général qui priait Dieu tous les jours ? Que pensez-vous de ses prières en décembre 1945, dont j'ai longuement parlé sur mon blog ? ( A5)

Saurons-nous encore et aussi nous incliner dans l'humilité pour rencontrer cette Force en nous qui nous dit : " Il n'y a rien que nous ne puissions faire ensemble." ?

 

homme-de-priere_2788582.jpg

 

Illustrations

Je remercie les photographes et les artistes dont les oeuvres m'ont permis d'illustrer mon blog.

Le parisien : tuxboazrd.com

Le théâtre du Bataclan : trendly.fr/attentats-paris-pourquoi-bataclan

Non, les poules n'ont pas de dents : vos-reves-interpretes.com.reve-de-poule-dindon-ou-les-sdans-dents ; et aussi laportetroite.centerblog.net

La prière : L'angélus, t ableau du peintre français Millet, 1857-1859

"Dans le Sanctuaire de votre être intérieur" : tableau du peintre espagnol Salvator Dali : la Madone de Port Ligatt.

"Dans le Saint des Saints, sur la montagne intérieure" : tableau du peintre allemand Caspar David Friedrich, le retable de Tetschen ou la croix dans la montagne, 1807-1808

Homme en prière : http://fr.freepik.com/photos-libre/homme-de-priere_23187.htm

 

Sources électroniques : A

A(1)http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2016/01/12/ou-l-on-voit-la-prediction-du-reve-confirmee-3064217.html

 
A2) http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2015/10/08/qui-est-donc-cet-homme-3057481.html

 
A(3) http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2015/11/23/non-les-poules-n-ont-pas-de-dents-3060765.html

 
A( 4) http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2015/12/12/le-christ-l-epee-a-la-main-3062268.html

 
http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2016/01/06/souvenir-o-souvenir-sapeurs-et-musclor-3063691.html

 
http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2016/01/12/ou-l-on-voit-la-prediction-du-reve-confirmee-3064217.html

 
http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2016/02/14/ou-l-on-voit-la-prediction-des-reves-confirmee-encore-une-fo-3066548.html

 
voir aussi l’interview de l’évêque de Varsovie le 5 septembre 15 dans journal de la christianophobie.

http://www.christianophobie.fr/breves/archeveque-de-varsovie-leurope-sera-musulmane#.VglZMeztmko

 A(5)

http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2015/12/20/le-general-patton-est-un-homme-qui-prie-dieu-tous-les-jours-3062763.html

 

Bibliographie :B

B(1) La Bible, Mathieu, ch. 6, v. 6

B(2) Edgar Cayce Lecture (3) (833-1).

B(3) Edgar Cayce Lecture (3) (1152-2).(4)

B(4)Pascal, Pensées, B 233-L.125

 

 

 

 

 

 

08/06/2015

L’ÉLOGE DE LA FATIGUE

Chers amis blogeuses et blogueurs,

Le rêve que nous avons vu la dernière fois conseillait de faire des efforts, de se donner de la peine, d’accepter les fatigues, dans la persévérance, et je vous ai annoncé une petite surprise pour aujourd’hui : vous n’allez pas trouver de leçon d’interprétation mais un poème de Robert Lamoureux. Je n’ai pas résisté à le partager avec vous. Le voici :

 

r lamoureux.jpg

Eloge de la fatigue

Vous me dites, Monsieur, que j'ai mauvaise mine, 
Qu'avec cette vie que je mène, je me ruine, 
Que l'on ne gagne rien à trop se prodiguer, 
Vous me dites enfin que je suis fatigué.

 

Oui je suis fatigué, Monsieur, et je m'en flatte. 
J'ai tout de fatigué, la voix, le coeur, la rate, 
Je m'endors épuisé, je me réveille las, 
Mais grâce à Dieu, Monsieur, je ne m'en soucie pas. 
Ou quand je m'en soucie, je me ridiculise. 
La fatigue souvent n'est qu'une vantardise. 
On n'est jamais aussi fatigué qu'on le croit ! 
Et quand cela serait, n'en a-t-on pas le droit ?

 

Je ne vous parle pas des sombres lassitudes, 
Qu'on a lorsque le corps harassé d'habitude, 
N'a plus pour se mouvoir que de pâles raisons... 
Lorsqu'on a fait de soi son unique horizon... 
Lorsqu'on a rien à perdre, à vaincre ou à défendre... 
Cette fatigue-là est mauvaise à entendre ; 
Elle fait le front lourd, l'oeil morne, le dos rond. 
Et vous donne l'aspect d'un vivant moribond...

 

Mais se sentir plier sous le poids formidable 
Des vies dont un beau jour on s'est fait responsable, 
Savoir qu'on a des joies ou des pleurs dans ses mains, 
Savoir qu'on est l'outil, qu'on est le lendemain, 
Savoir qu'on est le chef, savoir qu'on est la source, 
Aider une existence à continuer sa course, 
Et pour cela se battre à s'en user le coeur... 
Cette fatigue-là, Monsieur, c'est du bonheur.

 

Et sûr qu'à chaque pas, à chaque assaut qu'on livre, 
On va aider un être à vivre ou à survivre ; 
Et sûr qu'on est le port et la route et le quai, 
Où prendrait-on le droit d'être trop fatigué ? 
Ceux qui font de leur vie une belle aventure, 
Marquant chaque victoire, en creux, sur la figure, 
Et quand le malheur vient y mettre un creux de plus 
Parmi tant d'autres creux il passe inaperçu.

 

La fatigue, Monsieur, c'est un prix toujours juste, 
C'est le prix d'une journée d'efforts et de luttes. 
C'est le prix d'un labeur, d'un mur ou d'un exploit, 
Non pas le prix qu'on paie, mais celui qu'on reçoit. 
C'est le prix d'un travail, d'une journée remplie, 
C'est la preuve, Monsieur, qu'on marche avec la vie.

 

Quand je rentre la nuit et que ma maison dort, 
J'écoute mes sommeils, et là, je me sens fort ; 
Je me sens tout gonflé de mon humble souffrance, 
 Et ma fatigue alors est une récompense.

 

 Et vous me conseillez d'aller me reposer ! 
 Mais si j'acceptais là, ce que vous me proposez, 
 Si j'abandonnais à votre douce intrigue... 
 Mais je mourrais, Monsieur, tristement... de fatigue.

 

 

lamoureux.jpg

 

 

 Robert Lamoureux (1920-2011)

 

Illustrations

Robert Lamoureux : music-story.com

Robert Lamoureux : ici.tf1.fr

 

 

 

04/12/2013

6 DE LA COULEUR DE LA DIVINITÉ

Chers amis, blogueuses et blogueurs,

 

Depuis mon dernière article je n’ai pas arrêté de travailler, j’ai bossé plus que jamais, mais ce n’était pas pour mon blog. Aujourd’hui, j’ai enfin le temps et le plaisir de vous retrouver et de poursuivre mon étude sur les rêves dans la Bible.

Je vous ai parlé de cette Force qui s’est montrée si bienveillante envers le roi Salomon. Je voudrais revenir maintenant sur le premier rêve de la Bible, celui d’Abram qui a été fort peu étudié ; il semble trop mystérieux, incompréhensible, on l’élude.

Pourtant le récit est absolument exemplaire, c’est même le premier classique du genre, comme je vais vous le montrer, en le comparant à des rêves et des expériences actuels.

 

Je vous ai raconté le tourment d’Abram qui n’a pas de fils, et à l’état éveillé, sa vision où Dieu vient le consoler. Puis l’Eternel demande à Abram de préparer un sacrifice avec différents animaux. Une fois le sacrifice prêt, au coucher du soleil, Abram est pris par le sommeil et il rêve.

Voici ce que la Bible raconte au livre de la Genèse, ch. 15, v.12-13 :

 « Au coucher du soleil un profond sommeil tomba sur Abram » ;

maroc-tiznit-coucher-de-soleil-sur-ciel-menacant[1].jpg

et voici « une obscurité terrifiante » vint l’assaillir. Et l’Eternel dit à Abram…

Dieu annonce alors à Abram l’avenir de ses descendants sur quatre générations.

 

L’écrivain biblique ne peut pas s’exprimer plus clairement sur un fait que personne ne veut accepter :

Il dit expressément que c’est dans le rêve que l’Eternel Dieu vient parler à Abram. Sur ce blog, cela finit par devenir une rengaine !

Ensuite il raconte que l’Eternel parle en se présentant dans une obscurité terrifiante. La présence de la divinité se caractérise donc par les ténèbres, le noir et la terreur.

 

Mais sans doute, cela reste-t-il incompréhensible, puisque les traducteurs font preuve du plus grand embarras pour traduire ce passage. On peut lire par exemple :

- l’angoisse le saisit dans une profonde obscurité (1)

- Abram fut accablé de sommeil et aussi de frayeur dans l'obscurité profonde.(2)

- Abram fut surpris d'un profond sommeil, et il tomba dans un horrible effroi, se trouvant comme tout enveloppé de ténèbres. (3)

- une grande et sombre terreur s’empara de lui (4 )

- un profond sommeil tomba sur Abram ; et voici, une horreur de grande obscurité tomba sur lui. (5)

 

ciel-noir-1[1].jpg

Quelles traductions emberlificotées !

Des synonymes variés tentent de décrire la sensation qu’Abram ressent pendant dans son rêve : frayeur, angoisse, horrible effroi, sombre terreur, horreur.

Les traducteurs sont embarrassés ; on ne comprend pas bien ce qu’ils veulent dire parce qu’eux-mêmes, probablement, ne comprennent pas l’expérience que décrit le texte. C’est la traduction 3 qui me semble la plus juste.

- Abram fut surpris d'un profond sommeil, et il tomba dans un horrible effroi, se trouvant comme tout enveloppé de ténèbres.

Les Grecs et les Romains disaient de la même manière que quand on était saisi par une torpeur insurmontable, il ne fallait pas résister au sommeil, c’était que le dieu voulait vous parler.

A mon avis, Abram éprouve une sensation terrifiante parce qu’une réalité objective, ténébreuse et noire, qui le dépasse, surgit à sa conscience : c’est l’expérience de la présence de la divinité.

Pour ma part je propose de traduire simplement :

« et voici une obscurité terrifiante vint l’assaillir. »

 

Comment est-ce je peux me permettre de corriger les traducteurs ? Certes, je ne connais pas du tout l’hébreu, mais un peu les rêves, et, depuis que je les fréquente, j’en ai acquis une certaine expérience que les traducteurs n’ont pas.

Qu’est-ce qui justifie ainsi mon interprétation ? Ce sont les rêves de personnes actuelles, qui, dans leurs rêves ou à l’état d’éveil, vivent la même expérience que celle du juif Abram, qui vécut il y a environ 3800 ans.

Cette expérience présente deux caractéristiques bien mises en évidence par le texte biblique : le noir et l’effroi. Ces caractéristiques sont constantes.

Bien que, de façon généralisée, Dieu soit considérée comme une pure lumière, l’expérience intérieure, vécue en particulier dans un rêve, dans le saisissement, montre que le noir le plus noir, les ténèbres les plus affreuses sont aussi l’effet de la présence divine.

C’est bien ce que montrait le rêve de Marine, qui, assaillie par le noir, plus noir que le noir, a senti une force qui la portait. (blog : 17 août 2013)

C’est bien ce que montrent aussi les deux rêves suivants que j’ai choisis pour vous. L’un et l’autre ont été reçus par des femmes actuelles.

 

Le rêve de Murielle

Murielle a beaucoup cherché à se rapprocher du divin. Elle a suivi plusieurs démarches spirituelles qui la conduisent vers la Lumière. Célibataire, vivant dans la chasteté, elle a participé à de multiples séminaires, à des pèlerinages à Jérusalem, elle s’est imposé des entraînements intensifs de méditations et de prières, de jeûnes aussi, et des rites de purification.

meditation[1].jpg

 

Hélas, ce forcing, qui ne respectait pas son corps, porteur de la divinité, l’a finalement précipitée au plus bas et l’a plongée dans une très grave dépression.

Je dois dire que j’ai souvent remarqué autour de moi que les personnes qui s’adonnent à des exercices spirituels, ceux de certains yogas comme ceux de certaines communautés catholiques, se retrouvent souvent en état dépressif. Pour y échapper, elles accentuent les exercices dits spirituels et après quelques heures de bien être, retombent dans leur dépression.

C’est bien aussi le cas de Murielle : à force de vouloir monter, elle s’est retrouvée au plus bas. A force de vouloir contempler la lumière, elle en a été aveuglée : en effet, elle a été assaillie par une crise où elle s’est littéralement, physiquement retrouvée aveugle et à l’hôpital, en camisole chimique. Après plusieurs semaines à l’hôpital et des mois de souffrances, elle a réussi à s’en sortir. Et elle a décidé de ne plus chercher à s’élever à la dimension céleste par une quelconque pratique.

 

Elle rêve alors :

Rêve : Une ombre noire rentre dans ma chambre

J’ai vu devant moi dans ma chambre une silhouette noire. C’était une hauteur noire. Je me suis réveillée, mon cœur battait à grands coups. C’était une impression tellement forte, c’était comme si j’avais senti une présence. J’étais très effrayée.

ombre noire.JPG

 

 

Quelque chose d’effrayant est apparu dans son rêve, qu’elle a ressenti comme une présence, décrite comme « une hauteur noire ».

Que signifie « une hauteur noire », expression surprenante, très intéressante, très révélatrice ?

La jeune femme a cherché à s’élever dans les « hautes » sphères spirituelles, lumineuses. Maintenant qu’elle y a renoncé et elle mène une vie, « au ras des pâquerettes », tout en bas, voilà qu’ « une Hauteur » lui apparaît : c’est « le Très Haut » qui vient se manifester à elle… et il est noir et effrayant.

 

Le rêve de Rachel

Le rêve qui suit est plus « clair » encore. Rachel raconte :

Rêve : Plus loin dans le noir… tu meurs

Je cherche Dieu. Je suis en chemin. J’ai laissé ma voiture sur le côté de la route dans la montagne et je continue à pied. D’un côté à droite, la pente donne à pic sur la vallée, de l’autre à gauche, la roche s’élève de façon abrupte. Je marche, j’avance et j’arrive à un col. Je sais qu’après ce col je vais rencontrer Dieu.

J’arrive au sommet et le chemin tourne à gauche.

Col-de-la-Colombiere-6306[1].jpg

J’entre dans le nouvel espace où je vais trouver Dieu. Je suis là, debout et je découvre :

Sur ma gauche, je vois la montagne, elle est mariée au ciel, on ne peut pas les distinguer l’une de l’autre. Le ciel est noir, si noir que c’en est effrayant.

Au centre, en face moi mais au loin, je devine un cirque immense de couleur noire, c’est un cirque dont on ne voit rien.

A ma droite, il y a le chemin sur lequel je viens d’arriver, avec le col juste derrière moi.

Je regarde le sol, c’est une espèce de gadoue gluante, pleine d’eau, une boue glissante.

Je sais que si je fais un pas de plus, je mets le pied dedans, je glisse et je ne pourrai plus me relever.

Je sais que si je regarde plus avant, ce noir est tellement effroyable que je meurs.

cover[1].gif

 

Je me réveille.

 

Rachel a reçu la réponse à sa recherche. Le rêve lui fait la grâce d’approcher le mystère terrifiant de la Divinité et lui fait comprendre qu’il est mortel pour tout humain de vouloir contempler le divin face à face. Les Grecs avertissaient déjà contre cette tentation. Toutes les humaines qui ont désiré et voulu que Zeus, leur divin amant, se révèle à elles directement, sont mortes en le voyant.

jupiter-et-s748a-939bf[1].jpg

Une fois encore, dans ce rêve comme dans les autres, la présence de la divinité, dont l’apparition ne tue pas, se caractérise par un noir effroyable.

Le théologien et philosophe allemand Rudolf Otto (1869-1937), reconnu de façon internationale, l’a souligné fortement dans son livre « Le Sacré » (6) :

« Cet élément étrange, de type répulsif, inspirant « la terreur », déconcerte ceux qui ne veulent admettre dans la divinité que bonté, douceur, amour, familiarité… »

 

La remarque de Rudolf Otto écrite il y a un siècle, en 1917, souligne l’ expérience millénaire, que notre société refuse de voir.

Dans notre conception occidentale traditionnelle, le noir est considéré de façon générale comme mauvais et diabolique ; Dieu est bon et lumineux et son ennemi Satan est mauvais et noir. Cette conception dualiste et simpliste, qui contredit le témoignage biblique le plus ancien, est profondément ancrée dans la mentalité occidentale. Elle y a pris l’importance d’une croyance absolue, elle a usurpé la dimension d’une vérité métaphysique.

Mais la croyance n’est pas l’expérience.

Croire intellectuellement à une idée est facile et superficiel, et une affirmation et son contraire sont tout aussi valables l’une que l’autre. La croyance n’a pas la dimension, la puissance saisissante, épaisse et convaincante d’une expérience vécue, éprouvée dans le corps, dans une émotion bouleversante et inoubliable.

Oui, selon de multiples témoignages, le divin, quand il se manifeste, se présente dans le noir, et le noir plus noir que le noir, et il est ressenti comme une réalité objective.

Et pourquoi le noir ne serait-il pas une manifestation de la divinité ?

Est-ce à l’homme d’en décider ?

 

J’espère que mon étude aujourd’hui va aider certains d’entre vous à mieux comprendre et respecter ce genre d’expérience, à se familiariser avec cette force étrange et sombre qui demande à être accueillie. Autrefois, il y a bientôt 4000 ans avec Abram, comme aujourd’hui, avec Marine, Murielle, Rachel, cette expérience se présente dans les ténèbres, le noir et l’effroi.

 

Rappelez-vous maintenant l’expérience profonde et émouvante que Caroline a éprouvée devant le noir. Je l’ai racontée sur mon blog.

Caroline avait posé la question à son rêve :

 «- Est-ce que Dieu existe ? » (8)

 

http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2009/05/index.html

 

Et vous verrez la réponse du rêve :

 

http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2009/06/05/l-incubation-de-caroline-2-dieu-existe-t-il.html

 

Bibliographie

(1) Bible du semeur, 2000

(2) Bible de la Colombe, 1978

(3) Traduction Abbé Fillion, 1895

(4) Bible en français courant 1982

(5) Bible de Chouraki

(6) Le sacré, Rudolf Otto, p.36, Petite Bibliothèque Payot.

(7) silhouette noire dans la chambre

http://outre-vie.forumactif.com/t16750p30-silhouette-noire-dans-la-chambre

(8) « Le rêve de Caroline 1 : Dieu existe-t-il ? »

http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2009/05/index.html

suivi de « Le rêve de Caroline 2, réponse du rêve »

http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2009/06/05/l-incubation-de-caroline-2-dieu-existe-t-il.html

 

Illustrations

 

Je remercie les photographes dont les photos m’ont permis d’illustrer mon blog.

 

Coucher de soleil :payetmamyenvoyage.kazeo.com

Méditation : machronique.com

Sentier en montagne : randonneesmontagne.over-blog.com

Le col de la Colombière : randonneesmontagne.over-blog.com

Sémélé mourant à l’apparition de Zeus, de Gustave Moreau, 1826-1898

 

11/05/2013

3 UN CHAT NOMMÉ SHEBA

 

interprétation des rêves,Christiane Riedel interprète de rêves,chat,

 

Nous avons vu les deux dernières fois l’image d’un chat, une chatte plus exactement, appelée « Providence ». Le petit animal symbolisait la vie instinctive spontanée qui se manifeste autant sous la forme de l’intuition secourable que du plaisir sensuel tout aussi bienfaisant. Comme on a souvent tendance à systématiser le sens d’un symbole, voici aujourd’hui un autre rêve de chat. Le chat ici, nommé « Sheba » a-t-il le même sens que la chatte nommée « Providence » ?

 

Il y a plusieurs années, j’animais un atelier d’initiation à l’interprétation des rêves. Chacun exposait son rêve et j’en expliquais ensuite l’interprétation, comme je le fais maintenant avec vous sur mon blog.

C’est maintenant le tour de Valérie qui participe avec grand intérêt. Cette protestante parisienne est très active et cultivée. Elle nous raconte son rêve :

interprétation des rêves,Christiane Riedel interprète de rêves,chat,

 

 

Rêve

Je me trouve avec un chat. C’est un chat magnifique. Il a sauté sur ma poitrine, il me regarde intensément avec ses yeux sauvages, je sens qu’il pourrait me griffer. Impressionnée, je lui demande :

- Comment t’appelles-tu ?

Il me répond :

- Je m’appelle Sheba.

Je me réveille stupéfaite.

 

Interprétation

Pour déchiffrer le sens de l’image, je pose à Valérie les questions de l’interview : (1)

Un chat c’est quoi, c’est comment ?

Dans notre société, c’est la même réponse qui revient : Valérie nous explique qu’un chat est un animal très indépendant, il vit sa vie à l’extérieur, rentre et sort comme il veut dans la maison, où il vient pour manger. A la différence du chien, on ne peut pas domestiquer un chat.

interprétation des rêves,Christiane Riedel interprète de rêves,chat,

 

Je continue :

- Dîtes nous, Valérie, ce chat dans votre rêve, qu’est-ce qu’il a de particulier ?

- C’est une très belle bête, un grand mâle, qui dégage une noblesse, une puissance peu ordinaires. On sent qu’il s’impose.

Je récapitule :

- Donc, ce chat est une belle bête, un grand mâle qu’on ne peut domestiquer et qui fait ce qu’il veut.

Et je fais le lien entre l’image et la réalité :

- A quoi vous fait penser en ce moment cet animal ?

Valérie n’a pas grand peine à trouver et s’écrie :

- Oh, mais c’est mon fils Enguerrand !

Faisons les vérifications :

- Alors, Valérie, dîtes-nous, en quoi votre fils est-il une belle bête ?

- C’est un très bel homme !

- Un grand mâle ?

- Eh bien oui, s’exclame la maman en riant ! C’est vrai, il a une belle prestance et est très viril. Ce n’est pas parce que c’est mon fils, poursuit Valérie, mais Enguerrand correspond bien à ce que j’ai dit du chat : il a beaucoup de puissance, s’impose et fait ce qu’il veut.

interprétation des rêves,Christiane Riedel interprète de rêves,chat,

 

 

Les vérifications confirment que ce chat peu commun est bien le fils de Valérie. Un rêve ne venant jamais sans raison, je poursuis l’étude et demande :

- Pourquoi recevez-vous ce rêve au sujet de votre fils ? Y-a-t-il quelque chose de particulier entre vous et lui en ce moment?

- Oh ! La situation est extrêmement difficile. Enguerrand me pose beaucoup de problèmes et me fait énormément souffrir. Il mène sa vie d’une façon que je réprouve totalement.

Je pose la question que tous les participants, dans l’empathie, ont aux lèvres :

- Qu’est-ce qui se passe ?

- Enguerrand veut rompre avec son amie qu’il fréquente depuis longtemps. C’est une jeune femme de valeur que j’aime beaucoup.

interprétation des rêves,Christiane Riedel interprète de rêves,chat,

 

Mais surtout, elle est enceinte de lui !

interprétation des rêves,Christiane Riedel interprète de rêves,chat,

 

La voix de Valérie s’effondre:

- Je ne supporte pas l’idée qu’il la quitte et surtout, …Valérie prend sa tête dans ses mains…éclate en sanglots…Surtout, je ne supporte pas qu’il délaisse son enfant. J’ai essayé plusieurs fois de le dissuader, certaines discussions ont été très orageuses, mais je n’arrive pas à le convaincre.

interprétation des rêves,Christiane Riedel interprète de rêves,chat,

 

Nous avons tous le cœur serré. Que pouvons-nous dire ?

Allons nous nous armer de nos préceptes moraux et traiter cet homme de lâche, de monstre d’égoïsme ?

Pendant un moment de silence, nous laissons la maman, la grand-mère, pénétrer dans son émotion puis en revenir.

- Ecoutez, Valérie, nous allons regarder la suite de votre rêve. C’est lui qui est compétent pour parler de la situation.

 

Le chat a sauté sur votre poitrine, il vous regarde intensément avec ses yeux sauvages et pourrait vous griffer.

interprétation des rêves,Christiane Riedel interprète de rêves,chat,

 

- Alors, pour vous, votre poitrine, qu’est-ce que c’est ?

- La poitrine, c’est tout mon instinct maternel.

- Oui, donc pour l’instant, il s’appuie sur votre poitrine, il fait appel à votre amour maternel. Mais il pourrait devenir agressif.

interprétation des rêves,Christiane Riedel interprète de rêves,chat,

 

Regardons maintenant la dernière image qui est très étrange :

Vous lui dîtes  :

- Tu t’appelles comment ?

Il vous répond :

- Je m’appelle Sheba.

Très intriguée, je demande :

- Sheba ? Vous pouvez nous expliquer ?

- Sheba ? C’est le nom d’une marque de nourriture pour chat. Dernièrement j’étais dans le métro et j’ai été amusée de voir défiler sur tous les murs les immenses panneaux publicitaires qui affichaient sous le chat noir :

« La meilleure façon de lui dire je t’aime, c’est Sheba ! »

- Ah ! Et Sheba, ça veut dire quelque chose ?

- Si je ne me trompe, je crois que Sheba a un rapport avec Shabbat, le sabbat, qui veut dire « la paix », le sabbat juif, le jour de repos, où l’on cesse volontairementtoute activité.

interprétation des rêves,Christiane Riedel interprète de rêves,chat,

 

Revenons à l’image du rêve :

- Alors ce chat Enguerrand, sur votre poitrine, fait appel à votre amour maternel et vous dit : « La meilleure façon de me dire je t’aime, c’est Sheba. Qu’est-ce que nous pouvons en conclure ?

Valérie me regarde de façon interrogative. Après quelques secondes de silence je lui propose :

- Eh bien, est-ce que, dans la situation actuelle avec votre fils, la meilleure façon de lui dire « je t’aime », ce serait peut être de lui ficher la paix ?

Surprise, cette grande femme distinguée se tait. Oui, elle se rend compte que son fils n’est plus l’enfant que la maman avait à éduquer. Il est devenu un mâle puissant, indépendant, qui fait sa vie. Il est maintenant un homme dans la plénitude de sa force. C’est lui qui est responsable de sa vie à lui, ce n’est plus elle. Et en définitive, ne serait-ce pas un soulagement ?

interprétation des rêves,Christiane Riedel interprète de rêves,chat,

 

Quelle profonde leçon d’amour et de tolérance pour une maman qui prend à coeur la vie de son fils ; une leçon qui lui enseigne de respecter la liberté et les choix de cet homme, même s’ils vont à l’encontre de ses conceptions.

Ainsi nous venons de voir que l’image du chat représente ici un homme bien connu de la rêveuse, son fils ; il peut aussi désigner le mari ou l’amant. Dans d’autres rêves le chat symbolisera un instinct de défense ou la qualité d’intuition qui permet de voir dans la nuit, ou encore la sensualité. Mais le chat peut présenter aussi d’autres sens.

Après ces différentes études de l’image du chat, nous nous garderons donc de lui donner un sens systématique.Chaque fois il est absolument indispensable d’étudier le symbole avec un esprit neuf pour parvenir, après analyse, à discerner son sens.

 

 

interprétation des rêves,Christiane Riedel interprète de rêves,chat,

 

Bibliographie

(1) Vous trouverez plusieurs posts où j’ai expliqué comment procéder avec la technique de l’interview pour déchiffrer un symbole.

 

Un ancien copain, 24 juillet 2009

http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2009/07/index.html

 

Petit cours d’interprétation des rêves : 01 novembre 2010

http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2010/11/01/toiles-d-araignees-dans-ma-cave.html

 

 

La nouvelle façon d’interpréter les rêves : 14 avril 2011

http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2011/04/index.html

 

 

Si vous vous intéressez au chat, vous trouverez sur mon blog différentes études de l’image du chat avec les liens suivants :

 

12 mai 2007 : Comment trouver l’homme qui me convienne ?

http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2007/05/12/reponse-d-un-rêve-a-une-incubation-le-chat.html

 

 

28 mai 2007 : Quand l’inconscient refuse l’incubation

http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2007/05/28/quand-l-inconscient-refuse-l-incubation-ch-10.html

 

25 septembre 2007 : Le bébé et le chat ; un rêve de bébé qui meurt

http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2007/09/index.html

 

29 juin 2008 : le rêve de Cinthia : Un petit chat blanc et roux

http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2008/06/index.html

 

3 octobre 2008 : Un chat qui n’avait qu’un testicule

http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2008/10/01/le-reve-medecin.html

 

21 novembre 2008 : Le rêve et la masturbation

http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2008/11/21/le-reve-therapeute-ch-5.html

 

02 février 2009 : Le petit chat en danger

http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2009/02/02/alerte-le-petit-chat-est-de-nouveau-en-danger.html

 

01 octobre 2012 : Un chat nommé Macaron

http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2012/10/01/histoire-de-chats1.html

 

29 novembre 2012 : les rêves ont de la suite dans les idées

http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2012/11/29/un-reve-peu-ragoutant-ou-comment-les-reves-ont-bien-de-la-su.html

 

19 avril 2013 : Une chatte nommée Providence

http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2013/04/19/histoires-de-chats.html

 

28 avril 2013 : Conversation d’une maman avec sa fille

http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2013/04/28/2-conversation-d-une-maman-avec-sa-fille.html

 

 

Illustrations

Je remercie les artistes et les photographes dont les œuvres m’ont permis d’illustrer mon blog.

Chat : parc.chatillonnais.com

Femme distinguée : fr.123.rf

Chat sauvage d’Ecosse : manimal.world.net

Tom Cruise : melty.fr

Jeune femme : portrait de l’artiste photographe Jaclen : fotocommunity.fr

Maternité de Lady Mary, de l’artiste Jaclen : fotocommunity.fr

Tom Cruise : cnet.com

Tête de chat :athenas.fr

Tom Cruise : gentside.com

Tom Cruise avec sa mère : theparisreview.org

 

28/04/2013

2 CONVERSATION D'UNE MAMAN AVEC SA FILLE

 

Nous avons vu dernièrement le petit rêve si simple et si profond de Sarah. Elle avait rêvé qu’elle donnait le biberon à sa petite chatte appelée Providence. Je vous ai raconté l’entretien que j’avais eu avec la jeune rêveuse. Sarah était allée ensuite retrouver les petits chatons qui ronronnaient joyeusement.

 

interprétation des rêves, Christiane Riedel interprète de rêves,rêves et éducation sexuelle,chatte

Gentiane sa maman suivait nos échanges au téléphone. Elle connaît ma méthode et il lui était évident que j’avais évité d’aborder le rêve sous tous ses aspects. Elle avait bien compris que c’était pour lui en laisser le soin à elle, la maman. Une fois entre femmes, nous avons poursuivi ensemble l’étude du rêve, puis la maman s’est entretenue en toute simplicité avec sa fille :

interprétation des rêves, Christiane Riedel interprète de rêves,rêves et éducation sexuelle,chatte

 

- Sarah ma chérie, tu as bien compris ce que Christiane t’a expliqué au sujet de l’instinct du chat ?

- Oui. Je crois.

- Ecoute, je vais encore préciser l’analyse avec toi. Christiane a travaillé à partir de l’image générale du chat. Mais, est-ce que dans ton rêve « Providence » est un chat ?

- Non, c’est une chatte. 

- Bon, alors il faut en tenir compte précisément. Maintenant, je vais te poser la même question que Christiane : dis-moi, c’est quoi une chatte pour toi ?

- Une chatte ? C’est un chat femelle, dit la jeune adolescente en retenant un sourire à peine perceptible.

- Ok. C’est tout ?

- Pffh…J’ sais pas…

- Mais attends ! Tu ne vas pas me dire qu’avec le vocabulaire vulgaire que vous pratiquez tous à l’école, tu ne sais pas ce que veut dire le mot chatte.

interprétation des rêves, Christiane Riedel interprète de rêves,rêves et éducation sexuelle,chatte

 

- …Euh, c’est ma minette, quoi,.. mon sexe.

- Alors, qu’est-ce que ça veut dire, tu donnes le biberon à ta chatte ?

- Je dois m’occuper de mon sexe ?... Beuh !... C’est dégoûtant !

- Non mais arrête ! Je ne t’ai jamais parlé comme ça de la sexualité. Ca, c’est des histoires de petites mijaurées ridicules qui racontent n’importe quoi !

- Ben…alors …qu’est-ce que tu veux que je fasse ?

- Ce n’est pas moi qui veux. C’est ton rêve qui te parle de t’occuper de ta minette. Et Gentiane rajoute gentiment :

- Ne me dis pas que tu ne l’as jamais fait.

- Hm, oui, mais… ça chatouille.

- Ce n’est qu’un commencement. Tu dois éduquer et développer ta sexualité. Tu vas voir, tu vas faire une découverte merveilleuse, tu la feras toute seule.

interprétation des rêves, Christiane Riedel interprète de rêves,rêves et éducation sexuelle,chatte

 

- Et toi, maman, tu l’as faite aussi toute seule ?

- Moi, je m’occupais de moi déjà à l’âge de 11 ans. Je me donnais comme ça beaucoup de plaisir et cette activité m’a rendue très forte dans la vie, m’a donné beaucoup de tonus et de dynamisme. Je me sens toujours bien dans ma peau. Ton rêve a bien raison, ma chatte à moi, elle a été pour moi ma providence, ma garantie de bonheur, et c’est toujours le cas maintenant avec Thomas.

- Mais qu’est-ce que vont dire les autres ?

- D’abord personne n’en saura rien et puis, cela ne les regarde pas. C’est ton affaire personnelle. Regarde ta sœur : Elle ne se gêne pas pour te faire sortir de sa chambre en te disant d’un ton décidé :

- Bon maintenant, vous me laissez, parce qu’il faut que je m’occupe de moi.

Et elle a 7 ans !

interprétation des rêves, Christiane Riedel interprète de rêves,rêves et éducation sexuelle,chatte

 

Et Gentiane poursuit :

- Dis-moi, ma chérie, est-ce qu’il y a du mal à se faire du bien ? Tu sais, il y a un célèbre sexologue en France, le Dr Gérard LELEU.

interprétation des rêves, Christiane Riedel interprète de rêves,rêves et éducation sexuelle,chatte

 

Il recommande à la femme de se caresser dès son plus jeune âge, exactement comme le fait ta sœur, sans que personne ne lui ait rien dit. Cela te permettra très vite d’avoir une sexualité bien plus épanouie dans ta vie plus tard avec les hommes.

Quand tu seras un peu plus grande, tu pourras lire ses livres.

interprétation des rêves, Christiane Riedel interprète de rêves,rêves et éducation sexuelle,chatte

 

Sarah se tait, l’intérêt se lit sur son beau visage intelligent.

- Dis Maman, les rêves dans tout ça, c’est vraiment drôle comme ils viennent s’occuper de moi. Les rêves aussi, ils sont la Providence !

interprétation des rêves, Christiane Riedel interprète de rêves,rêves et éducation sexuelle,chatte

 

Gentiane éclate de rire, et s’exclame :

- Tu as mille fois raison, mon adorable biquette, et tu n’as pas fini de t’en apercevoir !

Tendrement Sarah s’approche de sa maman et lui fait un gros câlin.

Gentiane sait très bien que tout n’a pas été dit. N’est-ce pas un peu tôt pour expliquer l’image du biberon à une enfant de 12 ans ? Sagement, elle sait que, le moment venu, la vie lui présentera l’occasion de poursuivre l’éducation sexuelle de sa fille, comme le rêve le suggère.

interprétation des rêves, Christiane Riedel interprète de rêves,rêves et éducation sexuelle,chatte

 

 

 

Commentaire

J’ai déjà explosé sur mon blog un rêve qui prend soin de l’éducation sexuelle d’un teenager. Cette fois là, c’est la maman qui a vu le rêve avec moi et qui en a ensuite transmis l’enseignement à son fils.

http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2008/02/index.html

 

Bibliographie

La caresse de Vénus, Dr Gérard LELEU, LEDUC.S EDITIONS

 

Illustrations

Je remercie les artistes et les photographes dont les œuvres m’ont permis d’illustrer mon blog.

Maman chatte et sa fille : photographyblog.com

Visage d’adolescente : buzzmedias.net

Lust : album.aufeminin.com

Fillette : de.123.rf.com

Dr Gérard LELEU : rtl.fr

Visage d’adolescente : ? (profilcrop)

Une maman avec sa fille : tellsomeone.de

 

18/03/2013

3 LES RÊVES VOUS DISENT CE QUE VOUS NE SAVEZ PAS

LES RÊVES VOUS DISENT CE QUE VOUS NE SAVEZ PAS

 

Un tweet venu d’Espagne fait le tour du monde depuis l’élection du nouveau pape.

Dans la nuit du 10 au 11 février dernier, un jeune étudiant espagnol Alesandro R. de Cabo se réveille. Il réveille son amie Yolande De Mena pour lui raconter ce qu’il vient de rêver.

Le 11 février au matin Yolande partage le rêve de son ami sur Twitter :

«  Mon amoureux s’est réveillé à 4 heures du matin en me disant qu’il a rêvé d’un nouveau pape qui s’appelle François 1er, et voilà que ce matin Benoît XVI démissionne ! »e40KKsk[1].jpg

La nouvelle a gentiment fait sourire la centaine d’amis sur Twitter .

Un mois après, le mercredi 13 mars, le Vatican annonce que l’évêque argentin  Bergoglio a été élu pape et portera le nom de François.

pape_francois_vatican[1].jpg

 

Le jeune couple et tous leurs amis sont les premiers stupéfaits, ils en ont la chair de poule. Ce qui passait pour une petite plaisanterie se révèle être bel et bien un rêve prémonitoire. Le tweet circule dans toute l’Espagne et dans le monde entier.

Dans le journal Le Parisien on lit :

parisien.JPG

 

Actualité > Nouveau pape : François succède à Benoît XVI



Election du pape François : l'incroyable prophétie d'un Espagnol

A.C. | Publié le 14.03.2013, 17h20 | Mise à jour : 18h21

 

Bien sûr, certains lecteurs s’indignent qu’on ose publier de telles idioties dans un journal sérieux, ils crient au trucage. On peut lire dans les commentaires du « Parisien » :

« Ce qui est incroyable, c’est de lire une ânerie pareille sur ce qui se considère comme un grand journal. » Ou aussi : « Le mensonge n’a pas de limite ». Chacun y va de ses quolibets.

Cependant le récit sur Twitter en date du 11 février est incontestable.

Le rêve est bel et bien venu annoncer un événement d’une portée mondiale à un jeune homme qui n’a rien de spécial.(1)

Alejandro-R-de-Cabo-en-su-foto_54368392162_54028874188_960_639[1].jpg

 

Ainsi, le rêve vient s’adresser à tout le monde et n’importe qui pour délivrer ses informations. Déjà dans l’Ancien Testament le prophète Joël, 870 ans avant J.C. le soulignait.

ITRENPEIMICHANG113[1].jpg

 

Il raconte comment Dieu lui parle et lui annonce :

« … je répandrai mon esprit sur toute chair,

Vos fils et vos filles prophétiseront,

Vos vieillards auront des songes

Et vos jeunes gens auront des visions.

Même sur les serviteurs et les servantes

…je répandrai mon esprit. (2)

Voilà une promesse très démocratique, tout le monde rêve, tout le monde peut recevoir des informations par les rêves, tout le monde peut recevoir l’Esprit de Dieu.

500 ans après Joël , les philosophes grecs ont remarqué eux aussi ce point avec étonnement, ce qui les a conduits à de multiples réflexions.

Citons par exemple Aristote ( 384-322 av. J.C.), qui fut le précepteur d’Alexandre le Grand.

aristote-2[1].jpg

 

« Pour lui il est absurde que le rêve puisse être à la fois envoyé par un dieu, et en même temps s’adresser à n’importe qui. Ces deux choses ne peuvent pas aller ensemble : Dieu ne saurait s’adresser au « premier venu » pour lui donner des révélations exceptionnelles. Cela choque le bon sens que Dieu puisse parler à n’importe qui et que le premier venu, plus que le sage, soit en mesure de prédire l’avenir.

Pourtant, Aristote l’admet, les faits sont là, ils sont reconnus de façon générale et on ne peut les répudier sans plus de précaution. » (3)

Dans l’Antiquité, nos ancêtres avaient l’esprit plus ouvert que certains de nos contemporains.

Comme nos prédécesseurs, même si nous trouvons cela paradoxal, soyons donc sûrs que nous pouvons nous aussi recevoir des rêves prémonitoires. Sachons les accueillir. Sachons les reconnaître et les distinguer de ceux qui ne le sont pas. Je vous ai montré comment faire sur mon blog. (1)

dali tête raphaelesque éclatée.jpg

 

 

 

Bibliographie

(1) « Comment distinguer un rêve prémonitoire d’un rêve qui ne l’est pas. »

http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2007/07/index.html

 

Le 22 juillet 07, j’ai entrepris une série de 12 études sur les rêves prémonitoires, appuyée sur de nombreux exemples actuels.

Vous trouverez la première étude : «  Le rêve prémonitoire 1 : Et le rêve sera reconnu » en cliquant sur le même lien ci-dessus :

N’oubliez pas de commencer toujours par le bas de la page sur l’écran, pour trouver les études dans l’ordre.

 

(2) La Bible :  Joël, ch. 3, v.16

(3) La vérité des songes : Aristote, traduit et présenté par Jackie Pigeaud, éd. Rivage Poche, p. 12-13.

 

Illustrations

Je remercie les artistes et les photographes dont les œuvres m’ont permis d’illustrer mon blog.

Alesandro R. De Cabo et Yolande De Mena : aeromental.com

Le pape François : rue89.com

Alesandro R. De Cabo : noticiasvenezuela.org

Le prophète Joël, 1509, de l’artiste italien Michel Ange, fresque de la Chapelle Sixtine,Vatican.

Aristote : villemagne.net

« Tête raphaelesque éclatée » de l’artiste espagnol Salvador Dali.

 

25/02/2013

LES RÊVES NE VOUS DISENT PAS CE QUE VOUS ATTENDEZ

 DU BONHEUR DE LA COLERE

colère 2.jpg

 

La colère !

La colère a bien mauvaise presse aujourd’hui. Voilà l’émotion négative à fuir.

L’un s’exclame :

- Mais restez zen, ma chère !

rester zen.jpg

 

Et l’autre dit  :

 - Si vous êtes en colère, mon pauvre, c’est que vous êtes loin d’être un Réalisé !

Un Eveillé est détaché de ces tempêtes intérieures, il se maîtrise et reste calme, au-dessus des perturbations de cette basse terre.

La douceur, la sérénité sont la preuve d’une élévation spirituelle certaine.

On peut lire par exemple sur Internet :

« Colère ou Zen ?

Attitude colérique ou méditation zen ? leurs conséquences sont plus profondes que ce que vous croyez. La colère crée des troubles de l’organisme. Le stress qu’elle provoque diminue la qualité de nos défenses immunitaire et nous rend sensible aux infections : boutons d’herpès, mal au foi, et, pour certains, une liste de ravages pire encore. Au contraire, le résultat d’une séance de relaxation, de lâcher prise, ou de partage augmente les défenses immunitaires, équilibre le rythme cardiaque, baisse la tension artérielle. Choisissez votre camp ! »

zen.jpg

 

Ainsi, l’on se retient de toute vivacité de mouvement, on s’abstient de dire directement ce qu’on pense, on se montre onctueux, on ne contredit pas, on est gentil ! Oh oui…un amour...

Une certaine forme de « christianisme » - est-ce celui du Christ ? – je ne le pense pas, et une certaine forme de « bouddhisme » - est-ce celui de Bouddha ? je ne le sais pas -, se rejoignent sur ce point, pour recommander d’éviter tout mouvement qui pourrait heurter, blesser l’autre, faire mal ou faire du mal.

Mais ce n’est pas toujours là l’avis des rêves.

rester zen 2.jpg

 

Les rêves sont l’expression de la nature, de la vie, de la force instinctive qui défend son territoire. Et les rêves, eux, ne trouvent pas forcément que la colère soit toujours si mauvaise que ça. Vous allez pouvoir en juger vous-même avec le rêve que voici.

Beaucoup de femmes ont un tempérament charmant, elles sont douces, patientes, tolérantes. Leur plus grand désir est d’entretenir la paix dans la maison. Loren est de celles-là.

Divanna-Pljevalcic-350[1].jpg

 

Jamais un mot plus haut que l’autre. Si elle a un reproche à faire, elle le dit gentiment, avec des mots très mesurés.

Elle a reçu une éducation très « chrétienne » et elle garde à l’esprit les mots de Saint Paul :

«  L’amour prend patience, l’amour rend service…

il ne s’irrite point…il n’entretient pas de rancune,…

il excuse tout, il croit tout, il endure tout … »

Le célèbre apôtre comprend très bien la nécessité de l’amour, lui qui, rempli de haine quelques années plus tôt, aidait les juifs meurtriers à lapider les premiers chrétiens.( La Bible, Actes des Apôtres, ch.7, v.58 ; et ch. 20, v. 19-20 )

lapidation.JPG

 

 

Mais Loren ne connaît pas la haine.

La vie est facile auprès de la jeune femme. Pourtant elle, elle n’a pas la vie facile. Son mari a des penchants vers l’alcool, qui le rendent irascible, hargneux, mauvais.  Et Loren endure, sans rien dire.

Mais les rêves veillent et voici qu’elle reçoit ce rêve qu’elle me confie :

 

Rêve

Je suis assise à une table dans un bar. Je vois un homme venir vers moi. Il me présente un paquet, c’est un cadeau. Je le prends et le regarde : c’est une tablette de chocolat , celui que je mangeais quand j’étais petite. C’est du chocolat Kohler.

Je me réveille étonnée.

 

Conduisons méthodiquement l’interprétation

Le bar

La première image montre un endroit dans la vie quotidienne, où l’on peut s’arrêter et 

s’asseoir pour un moment de détente, reprendre des forces, se restaurer.

chocolate-bar-jean-paul-hevin[1].jpg

 

La rêveuse m’explique qu’elle va très rarement dans un bar, elle n’a pas le temps et trouve inutile de dépenser ainsi de l’argent .

Il est donc question dans ce rêve se détendre et reprendre des forces.

Loren dans la vie quotidienne est fatiguée, tendue, insatisfaite, sans s’en rendre compte. Et elle ne s’autorise pas à prendre du temps pour elle même, pour retrouver de l’énergie.

 

Un homme lui apporte une tablette de chocolat

Un homme

Comme je l’ai déjà souvent expliqué, la seule chose qui distingue un homme d’une femme, c’est son sexe, qui se manifeste dans le monde extérieur, alors que le sexe de la femme est à l’intérieur de son corps.

Que signifie alors symboliquement le pénis ? Il désigne ce qu’on appelle la force phallique, c’est à dire la capacité de s’affirmer dans le monde de la matière, grâce au pouvoir créateur de l’idée, de la pensée, et grâce à la force de se battre pour donner une forme à une idée.

Castaldi_Benjamin_-_Benjamin_Castaldi_donne_son_avis_sur_Secret_Story_3[1].png

 

Cet homme, que la rêveuse ne connaît pas, lui montre qu’elle a en elle le pouvoir de s’affirmer dans le monde extérieur et de se battre aussi pour parvenir à un résultat. Mais Loren ignore tout ça.

 

La tablette de chocolat

Qui n’aime pas le chocolat ? Mais Loren n’en mange pas. Ce n’est pas dans ses habitudes.

C’est une matière marron foncé, me dit-elle, que l’on croque et qui fond dans la bouche, c’est très bon, ça fait très plaisir et c’est tonique.

chocolat-c2a9-syndicat-du-chocolat[1].jpg

 

 

Récapitulons le sens des images précédentes :

Quand il est question de reprendre des forces, (bar), le rêve présente à notre amie un homme : sa capacité d’affirmation, dont elle n’a aucune idée. Cet inconnu lui offre quelque chose pour l’aider à s’affirmer, quelque chose de bon, qui fait plaisir, qui donne des forces.

Qu’est-ce donc ?

Serait-ce la relation sexuelle, amoureuse, avec son mari ? Il est vrai que le chocolat représente souvent les voluptueuses jouissances de l’amour.

Je procède aux vérifications. Tout ce que Loren a dit du chocolat, doit alors pouvoir être dit aussi de sa relation amoureuse avec son mari.

La jeune femme a expliqué qu’elle n’a pas l’habitude de manger pas du chocolat. Est-ce à dire qu’elle ne savoure l’amour que rarement ? Non. Ce n’est pas du tout le cas. Les rapports amoureux sont fréquents dans son couple.

Qu’est-ce donc alors ?

C’est du chocolat Kohler, celui que Loren mangeait quand elle était petite.

465063_686500191_chocolat-kohler_H210350_L[1].jpg

 

La rêveuse a appris l’allemand en classe et s’en souvient encore assez bien pour savoir que « die Kohle » veut dire le charbon et der « Kohler » le charbonnier.

Ah, le chocolat Charbonnier, comme le chocolat Suchard ou Nestlé.

Pourquoi le rêve choisit-il donc cette marque plutôt qu’une autre ?

Kohler.

N’y aurait-il pas un jeu de mot ? Mais bien sûr ! Vous l’avez trouvé, ce chocolat, c’est la colère !

x0817[1].jpg

 

Faisons les vérifications :

- Loren mangeait du chocolat quand elle était petite. Se mettait-elle en colère dans son enfance ? Oui, me répond-elle, elle se disputait avec ses frères et sœur et ne se laissait pas faire.

- « Le chocolat, c’est bon, ça fait plaisir et ça donne des forces, dit Loren ».

Et la colère ?

- "Oui, s’exclame la jeune femme, quand on a dit ce qu’on a sur le cœur, ça soulage, ça fait du bien, on se sent mieux."

Ainsi, vérifications faites, le chocolat Kohler, c’est bien la colère. Loren doit goûter sa colère.

La rêveuse me regarde interloquée, dubitative. Quoi !? Elle devrait laisser monter sa colère et l’exprimer ?

Elle me raconte que souvent, elle sent bien en elle un choc au niveau de l’estomac, chaque fois que quelque chose ne lui semble pas juste et la heurte, mais elle repousse ce signal, elle s’empêche de réagir pour éviter le conflit, elle gère ses émotions, elle reste toujours calme et avenante. Elle s’écrase.

Eh bien, non, non, et non ! Le rêve lui propose autre chose. Il lui conseille désormais de s’affirmer et pour cela de se décider à dire ce qu’elle a sur le cœur, de se fâcher. Mais alors, ce n’est pas la paix, non, c’est la guerre assurée dans le ménage !

 

Loren est rentrée chez elle très perplexe. Et le moment n’a pas tardé où elle a eu l’occasion de sentir monter en elle cette force qu’elle repoussait jusqu’alors, et, courageusement, s’attendant à une scène terrible, pour une fois, elle a piqué une crise, elle a dit son désaccord, dit sa colère.

 

b35d1b0e2c1214d8cf05425aef59aa67502528fdc244c[1].jpg

 

Et puis,…surprise… elle s’est sentie soulagée, libérée, remplie d’aise et d’énergie.

Son mari en face, sidéré, l’a écoutée s’indigner, l’a regardée  sans mot dire. Et quand elle s’est tue, il lui a dit :

- Je ne savais pas que tu étais si belle quand tu es en colère.

C’était sans ironie, c’était sincère, pour se faire pardonner.

Il s’est approché d’elle, il l’a prise dans ses bras et l’a serrée contre lui.

Loren a caché son visage sur cette solide poitrine et, dans sa tête, elle s’est entendue dire :

- Mon Dieu ! Si j’avais su ! Qu’est-ce que j’ai été coincée, qu’est-ce que j’ai pu être bête !

baiser 2.jpg

 

 

Est-ce à dire que Loren devra toujours systématiquement se mettre en colère ? Certainement pas. Les rêves sont venus compenser un déséquilibre dont elle n’est pas consciente. Ils lui ont conseillé de suivre sa réaction instinctive. Les principes extérieurs sont valables, certes, mais la réaction intérieure est plus juste et toujours mieux appropriée à la circonstance du moment. Respecter son émotion, être fidèle à son ressenti, voilà ce que la jeune femme doit apprendre. Et la colère en fait partie. C'est du charbon du charbonnier, et ça donne de l'énergie, l'énergie de la terre.

 

 

Illustrations

Je remercie les artistes et les photographes dont les œuvres m’ont permis d’illustrer mon blog.

Je n’ai pas retrouvé l’adresse de plusieurs photos et je prie leurs auteurs de ne pas m’en tenir rigueur.

La colère : lareussitejusquauboutdesongles.blog.marieclaire.fr

Divanna Pljevalcic : tvmag-lefigaro.fr

Lapidation : seargeantpeppertimes.net

Bar : mode.vogue.fr

Benjamin Castaldi : la force tranquille, secretstory.closer.fr

Chocolats : gretagarbure.com

Chocolat Kohler : blog.aufeminin.com

Chocolat Kohler : galerie123.com

Brune en colère : les-elegances.com

Autant en emporte le vent, Vivien Leigh et Clark Gable : myscreen.fr

 

01/10/2012

HISTOIRE DE CHATS

Mes chers amis, blogueuses et blogueurs,

 

Voilà trois mois que je n’ai rien écrit et c’est avec plaisir que je vous retrouve aujourd’hui. J’ai du accomplir de multiples activités et ce n’a pas toujours été facile. Avec le retour de l’année scolaire un rythme de vie plus régulier reprend et les habitudes aussi.

C’est ainsi qu’une amie vient de me raconter un petit rêve « rigolo », un peu surprenant et j’ai eu envie de vous en faire part.

Voici donc :

 

Célia est comme beaucoup une superwoman, d’une grande gentillesse ; avec dévouement elle mène de front sa vie familiale et professionnelle. Pendant des années, en vain, elle a déploré l’égoïsme et l’inertie de son mari Jean Marie : c’est elle qui, en plus de son travail à l’extérieur, a géré seule les obligations du quotidien.

Et comme elle gagne très bien sa vie, elle a, de surcroît, assuré la plus grande part des dépenses financières.

rêves,interprétation des rêves, Christiane Riedel interpète de rêves,chat,casterun chat, chat-dieu rêves,interprétation des rêves, Christiane Riedel interpète de rêves,chat,casterun chat, chat-dieu

rêves,interprétation des rêves, Christiane Riedel interpète de rêves,chat,casterun chat, chat-dieu

A la quarantaine, elle a rencontré Antoine, l’homme qui l’a bouleversée. Malgré un profond sentiment de culpabilité envers son mari, elle a divorcé. Maintenant, elle découvre avec bonheur en Antoine un homme qui l’aide et la soutient.

Dernièrement, elle me téléphone et me dit en riant :

- Christiane, je viens de recevoir un drôle de rêve la nuit dernière ! Ecoute un peu :

« Je vois mon chat Macaron qui saute sur Jade, ma petite chatte et la prend par derrière. Il est DIEU.

Je m’écrie :

- Mais il est temps de le castrer ! »

Je me réveille en me disant qu’en effet j’ai décidé de faire castrer Macaron très prochainement.

Est-ce que tu veux bien m’aider à comprendre tout ça ?

Un peu interloquée, mais sans chercher à comprendre quoi que ce soit à l’avance, je pose méthodiquement les questions de la technique de l’interview, que mon amie connaît bien. Nous verrons bien. Je sais combien cette méthode est fiable.

 

Questions :

- Alors Célia, qu’est-ce qu’un chat ?

- Un chat, c’est un petit félin, c’est très beau. Même s’il est silencieux, un chat, c’est une présence dans la maison. Avec lui, on n’est plus seul.

- Et c’est comment ?

- Oh, c’est trop mignon, surtout quand il vous regarde avec ses grands yeux.

rêves,interprétation des rêves, Christiane Riedel interpète de rêves,chat,casterun chat, chat-dieu

 

- Et Macaron, il est comment ?

- Il est très beau, gentil, câlin, super sympa ! Il est le mâle !

 

Récapitulé :

Je reprends trois ou quatre éléments de la description faite par la rêveuse. Je choisis les caractéristiques les plus abstraites.

- Bon, Célia, Macaron, c’est pour toi un mâle, une présence dans la maison, câlin et super sympa.

 

Après le récapitulé je pose alors toujours la même question pour arriver à comprendre à quoi correspond l’image ; cette question permet de faire le

lien soit avec le monde extérieur soit avec le monde intérieur :

Je demande donc :

- Célia, dis-moi, à quoi cela te fait-il penser, en ce moment, à l’intérieur ou à l’extérieur de toi, un mâle super sympa, câlin, qui est une présence dans la maison ?

 

Réponse de la rêveuse qui donne le sens du symbole, en première hypothèse d’interprétation.

- A l’intérieur de moi, à rien du tout, et à l’extérieur, ce serait …Antoine… ? Et il faudrait le castrer…, s’exclame la jeune femme d’un ton interdit !

- L’empêcher d’être viril ? Pourquoi ça ? Vous feriez trop l’amour ? Ca ne tient pas debout ! Ce serait bien la première fois que je vois les rêves  donner une indication pareille.

 

Avant tout faisons les vérifications !

Antoine est un beau mâle, dit Célia en riant, mais il n’est pas le type d’homme dont on dirait qu’il est mignon, même quand il me regarde ! Non, Macaron ne peut pas représenter Antoine !

rêves,interprétation des rêves, Christiane Riedel interpète de rêves,chat,casterun chat, chat-dieu

 

- Ecoute Célia, on ne trouve pas qui est Macaron, mais on va chercher qui est Jade. Elle est comment ta petite chatte ?

- Elle est toute mignonne, elle est sauvage avec un sacré caractère. C’est un amour de petit chat qui n’accepte les câlins que quand elle l’a décidé.

rêves,interprétation des rêves, Christiane Riedel interpète de rêves,chat,casterun chat, chat-dieu

Et sûre de ses vérifications, Célia ajoute tout de suite en riant :

- Oh mais ça, c’est moi ! Je suis bien comme Jade !

- Bon, maintenant, que peux-tu dire de l’image suivante ?

« Macaron saute sur Jade et la prend par derrière. »

- Mais c’est exactement ce que fait Macaron ! Il cherche à satisfaire ses envies et prend Jade par surprise.

- Alors, voyons, à quoi cela te fait-il penser, par rapport à hier, un mâle qui cherche à satisfaire ses envies et te prend par surprise ?

- Par rapport à hier ? Mais je n’ai pas eu ce genre de rapport avec Antoine, s’esclaffe Célia !

- Ok, cela confirme que Macaron ne symbolise pas Antoine. Tu prends l’image concrètement, mais il peut s’agir d’une situation symbolique. De qui peut-il être question ? Quel est ce mâle dans ton entourage qui, au propre ou au figuré se comporte ainsi ?

- Ah, mais j’y suis ! Hier soir, nous étions avec des amis au restaurant et nous avons encore une fois parlé de mon ex. Tout le monde me démontre qu’il m’exploite et profite de ma gentillesse de façon éhontée.

- Alors, ce chat, ce serait…

- Mais oui, c’est Jean Marie !

 

Vérifications

- Entendu, mais il ne suffit pas de le dire, il faut le justifier. Tout ce que tu as dit de ton chat, tu dois pouvoir le dire de Jean-Marie.

Une à une je reprends alors les associations de la rêveuse :

- Est-ce que ton ex est un petit félin ?

- Oui, il n’est ni grand ni fort comme un tigre, mais il est fin et joli garçon.

rêves,interprétation des rêves, Christiane Riedel interpète de rêves,chat,casterun chat, chat-dieu

 

 

- Est-ce qu’avec lui tu ne te sentais plus seule ?

- C’est vrai.

- Est-ce qu’il était silencieux ?

- Oui, il ne parlait pas beaucoup.

- Tu dis qu’il est très mignon, surtout quand il te regarde avec ses yeux ? Comment peux-tu expliquer cette association ?

- Ah la la ! Mais c’est tout à fait ça ! Chaque fois que je le vois à propos des enfants,  il me regarde avec les yeux suppliants du Chat Potté et moi je m’effondre et par culpabilité, j’accepte toutes ses demandes d’argent et je lui paie n’importe quoi.

rêves,interprétation des rêves, Christiane Riedel interpète de rêves,chat,casterun chat, chat-dieu

 

rêves,interprétation des rêves, Christiane Riedel interpète de rêves,chat,casterun chat, chat-dieu

 

- Ah ! Eh bien nous y voilà ! Macaron prend Jade par derrière : tu te ferais « avoir » ?

Et Célia convient piteusement :

- Oui, C’est exactement ce que me disent Antoine et ma collègue de bureau !

« Tu te fais baiser ! »

Bon, nous avons procédé aux vérifications et nous sommes sûres maintenant que Macaron représente Jean-Marie, l’ex-mari de Célia.

 

Regardons la suite

- Dans ton rêve tu dis : « Il est Dieu ». Comment comprends-tu cette remarque ?

- Dieu, répond Célia, c’est le « Père » qui est aux cieux. On dit dans la prière :

« Que ton règne vienne,

   Que ta volonté soit faite… ».

rêves,interprétation des rêves, Christiane Riedel interpète de rêves,chat,casterun chat, chat-dieu

 

- Alors que peux-tu en déduire ? Que te montre ton rêve ?

- Eh bien, dois-je comprendre que pour moi, Jean Marie c’est le « Père », le père de mes enfants et que j’ai pour devoir de satisfaire ses quatre volontés. C’est ça ?

- On dirait bien. Et qu’est-ce que tu en penses ?

rêves,interprétation des rêves, Christiane Riedel interpète de rêves,chat,casterun chat, chat-dieu

 

- Pfff ! Ce n’est pas la première fois que j’entends ça. Mais qu’est-ce que tu crois ? C’est horriblement difficile de se changer !

- Oui, je sais, il faut du temps.

Regardons maintenant la fin de ton rêve :

« Je m’écrie :

- Mais il est temps de le castrer ! »

 

- Dis moi alors : Qu’est-ce que c’est castrer un chat ?

- C’est lui enlever sa capacité de se reproduire, il n’a plus de désir. Ainsi on n’a plus d’ennuis.

- Ah bien ! Alors ? Qu’est-ce que tu dois faire pour avoir la paix ?

- Il me faut « castrer Macaron », refuser de satisfaire ses demandes d’argent.

Mais ça m’énerve à la fin, tout le monde me dit ça, et maintenant voilà que mes rêves s’y mettent aussi !

- Au fait, Célia, il n’y aurait pas un jeu de mots dans « Macaron » ?

- Quoi donc ? Mac,… mac a ron…

Ah, c’est ça, un mec qui cherche les ronds, le fric ! Oh la la !

Et soudain elle s'écrie :

- Et c’est pour ça qu’il m’ aurait épousée ?

rêves,interprétation des rêves, Christiane Riedel interpète de rêves,chat,casterun chat, chat-dieu

 

Célia a senti monter en elle un mouvement d’exaspération, un « ras le bol ». Elle a bien vu combien elle cherchait à se déculpabiliser en se montrant « gentille et généreuse» ; avec l’aide de son rêve, elle a aussi compris que, dans son cas, ce qu’elle considérait comme une précieuse qualité de cœur était en fait une faiblesse réelle, dont Antoine savait fort bien profiter, si bien que ni lui ni elle ne respectaient les clauses du jugement de divorce : le premier en sa faveur, la seconde à ses dépens.

Comme elle a la garde des enfants, elle a compris qu’elle devait rigoureusement appliquer la loi.

 

rêves,interprétation des rêves, Christiane Riedel interpète de rêves,chat,casterun chat, chat-dieu

 

Illustrations

Maman : aufeminin.com

Tâches ménagères : « Les mecs en glandent pas une » :grandmechantbuzz.com

Au bureau : comopolitan.fr

Chat : rescue-forum.com

Chat félin : centerblog.net

Chatte : chatrognon.blogzoom.fr

Chat mignon :chaperlipopette.com

Chat suppliant : tsamira.com

Les yeux de Chat Potté : leblogdeblanche.overblog.com

Dieu le Père Chat : omagade.fr

Fillette en prière : vidi-aquam.blogspot.com

Le Chat Potté :xpinkxpurplex.skyrock.com

Chat et Chatte : public.fr

 

27/05/2012

AU REVOIR MONSIEUR LE PRESIDENT

A quelques reprises j’ai eu l’occasion sur mon blog d’étudier l’image du chef d’état.

Octavio-Ocampo-portrait-ville[2].jpg

 

Selon les personnes et les circonstances,  il s’agira par exemple du général de Gaulle, d’Hitler, de Chirac, de Mitterrand, de Carter, d’Obama ou dernièrement de Sarkozy (1).

Pourquoi l’inconscient présente-t-il un président dans les rêves ?

Eh bien, l’inconscient vient dire au rêveur ou à la rêveuse :

- Regarde, tu as en toi une force directrice qui est comme celle du président, elle t’amène à faire tes choix, à décider, organiser, elle te donne l’énergie pour construire et réaliser. Quel est ton rapport avec cette force ? Quelle place tient-elle dans ta vie ?

Ainsi l’image du président va amener la personne à considérer où elle en est par rapport à ce dynamisme directeur intérieur.

Il faut souligner cette façon de procéder de l’inconscient : il choisit dans le monde extérieur des situations et des personnages que le rêveur connaît bien : dans la politique, les films, les romans, la vie quotidienne. Et il montre au rêveur qu’en lui se déroule un scénario comparable.

Il n’est pas question ici d’un rêve prémonitoire mais d’une description du monde intérieur.

Voici alors aujourd’hui un rêve qui illustre très clairement ce que je tente de vous expliquer.

C’est Vanessa qui vient tout juste de le recevoir.

Octavio-Ocampo-illusions-34-424x600[1].jpg

 

Vanessa assume de hautes responsabilités dans une entreprise. Elle s’épuise au travail, elle doit en effet gagner de l’argent pour vivre, mais également pour entretenir sa sœur, Sabine, qui sous diverses raisons mène une vie oisive. Et cela depuis quinze ans. Depuis quinze ans Vanessa se démène pour aider sa sœur à prendre sa vie en mains mais celle-ci s’obstine à vivre à ses crochets.

Canasta_de_Rosas[2].jpg

La situation financière devient menaçante, écrasante, Vanessa doit payer les dettes de sa sœur, Vanessa doit emprunter, elle devient dépressive, elle n’en peut plus.

Elle vient donc de poser à ses rêves la question suivante :

- Que dois-je faire pour avoir moins de soucis ? Comment me comporter dans la vie ?

Et voici la réponse de son rêve :

 

Rêve

Je suis en ville et je cherche à tous prix à rencontrer Nicolas Sarkozy qui termine sa présidence. Je tiens absolument à le remercier et à échanger avec lui. Je le rencontre dans une allée et me présente. Je lui explique que je le connais depuis longtemps et que j’ai eu l’honneur de le côtoyer à plusieurs reprises.Il m’étreint et m’embrasse.

octavio ocampo-flor_del_triangulo[1].jpg

Je le ressens comme une étreinte amoureuse.

Nous parlons ensemble, nous évoquons des souvenirs communs, puis il s’éloigne vers sa nouvelle demeure au bout de l’allée bordée d’arbres. L’allée est sombre, mais au bout j’aperçois une lumière.

Je m’en vais.

 

Interprétation

Voici comment Vanessa et moi, nous avons déchiffré le rêve avec la technique de l’interview

Nicolas Sarkozy

- Vanessa, qui est Nicolas Sarkozy ?

- Il est le Président de la République, il a la charge de gouverner, il est responsable de l’état, de la sécurité.

- Quel genre d’homme est-il, quel est son caractère ?

- Il est dynamique, énergique, directif, décidé, courageux.

- Vanessa, quelqu’un de responsable, dynamique, directif, courageux, à qui cela vous fait-il penser à l’intérieur ou à l’extérieur de vous ?

- A l’extérieur c’est Sarkozy,  et à l’intérieur il s’agit bien de moi.

woman-and-horses[2] - Copie.jpg

- Pouvez-vous m’expliquer en quoi vous êtes comme Sarkozy ?

- Dans ma vie je suis en effet très dynamique dans mon travail. De plus Sabine m’oblige à porter de lourdes responsabilités. C’est vrai qu’il me faut me montrer courageuse pour assumer les charges comme son logement, sa sécurité financière, sa vie quotidienne. C’est toujours moi qui ai du prendre les décisions et payer pour l’aider à s’en sortir, parce qu’elle ne fait rien. Cela me ronge et me mine la santé.

26029724[1].jpg

 

 

Regardons la suite :

Nicolas Sarkozy termine sa présidence

- Que pensez-vous de cette indication du rêve ? Quelle déduction pouvez-vous en tirer ?

- Ah, s’écrie Vanessa ! Je dois arrêter de vouloir tout diriger et prendre en charge ? C’est ça ?

- Il semblerait bien. Et regardez la question que vous avez posée en incubation :

« Que dois-je faire pour avoir moins de soucis ? Comment me comporter dans la vie ?

Si vous mettez -en rapport votre question avec la première image de votre rêve, comprenez-vous ce que signifie la fin de la présidence ?

- Oui, c’est ça, pour avoir moins de soucis, il faudrait que j’arrête de tout diriger comme Nicolas Sarkozy.

 

Nous parlons ensemble, nous évoquons des souvenirs communs

C’est là un joli scénario où la rêveuse avec le président évoque le passé et se rappelle tous les efforts qu’elle a faits. Le rêve l’amène ainsi à honorer la valeur de sa force directrice «  Sarkozy » qui lui a permis de porter les responsabilités et régler les problèmes.

 

134-ocampo-womanofsubstance-600-jpg_135521_large[2].jpg

 

Le président s’éloigne vers sa nouvelle demeure au bout de cette allée bordée d’arbres.

Le temps est donc venu pour Vanessa de cesser de s’investir. Se retirer, voilà la solution qui lui permettra de connaître une vie plus paisible.

 

L’allée est sombre,

Cependant avant de savourer cette nouvelle vie, elle va passer par des moments sombres. Elle qui est si active, ce lui sera difficile de renoncer à vouloir tout gérer à sa façon, à tout vouloir diriger. Et surtout elle éprouve un profond effroi à laisser sa sœur à son sort.

 

Mais au bout j’aperçois une lumière.

La tristesse, les inquiétudes finiront par s’apaiser. Vanessa verra sa vie sous un nouvel éclairage, elle découvrira une conception nouvelle : elle comprendra qu’elle doit elle aussi se respecter et se limiter. Son existence en sera plus agréable.

 

Je m’en vais.

Cette dernière image invite notre amie à un véritable lâcher prise. Vanessa a un tempérament énergique, elle est habituée à se battre pour maîtriser les situations et tout faire pour que les choses se passent comme elle l’a décidé. Mais elle se heurte aux obstacles insurmontables que dresse devant elle sa sœur, son opposée. Avec son inertie et sa ruse Sabine exploite habilement la générosité de Vanessa et sa volonté de tout prendre en mains pour l’aider.

imagesCAVH3E6Y.jpg

 

C’est maintenant que notre amie comprend la fameuse parole de Jung : « N’allez pas interférer ».

Vanessa n’est pas le sauveur de sa sœur. Avec un amour profondément filial elle a fait tout ce qu’elle pouvait pour la soutenir, mais vainement. Pour le rêve, le temps est venu maintenant de se retirer, malgré la douleur de ce renoncement et l’angoisse réelle à l’idée de laisser sa sœur vivre les conséquences de ses choix.

 

Deux conclusions

1) A l’aide de ce rêve, on voit clairement comment le génie de l’inconscient sait choisir dans le monde extérieur une situation qui correspond à la situation personnelle de la rêveuse. Nicolas Sarkozy quitte la présidence, voilà le fait concret réel ;  de même il est temps pour Vanessa de ne plus jouer le président, de ne plus s’investir pour aider sa sœur. Pour être en paix il convient qu’elle vive pour elle-même, et qu’elle laisse sa sœur assumer sa vie.

colomba[1].jpg

 

 

2) Difficile leçon !

Dans l’étude précédente, «  Carla, Nicolas et moi… », vous avez vu le rêve inviter le rêveur Chrisdocti à adopter sans plus hésiter un comportement qui lui semblait moralement contestable. Vanessa se trouve dans la même situation, elle est amenée à choisir une attitude contraire à ce qu’elle a toujours considéré comme son devoir moral.

L’un comme l’autre ont agi en pensant bien faire, faire le bien, mais cette attitude impeccable, irréprochable devient excessive, elle finit par provoquer un déséquilibre et leur fait du tort. L’un comme l’autre s’imposent à eux-mêmes des exigences qui, selon le rêve, sont maintenant devenues  abusives et néfastes.

C’est là que le rêve intervient pour ôter les illusions d’optique et rétablir la situation.

Pour l’inconscient, l’expérience de la vie ne s’accomplit pas dans la perfection, mais dans la plénitude, la totalité, qui inclut une chose et son contraire.

Changement d’optique ! Paradoxe !

octavioocampoart14jg7[1].jpg

 

 

Lectures

 (1) voir sur mon blog les études du 18 mai et du 28 octobre 2007.

 

Illustrations

Je remercie Mr Octavio Ocampo pour ses œuvres qui m’ont permis d’illustrer mon blog.

Tous les tableaux sont de cet artiste.

Jimmy Carter

Illusion d’optique

Famille d’oiseaux

Canasta de Rosas

Flor del triangulo

Femme et chevaux

Pain de la mort

Woman of substance

Vision de Don Quichotte

Colomba

Adoration du Génie

 

04/05/2012

2 INTERPRETATION DU RÊVE "CARLA NICOLAS ET MOI"

La dernière fois nous avons fait la connaissance de Chrisdocti, un jeune chef d’entreprise togolais émigré au Canada, à Montréal.

noir.jpg

Nous avons vu son rêve, reçu fin décembre 2008. Grâce à la technique de l’interview nous avons appris ce que Chrisdocti pensait des deux personnages de son rêve, Carla Bruni et Nicolas Sarkozy.

 

Rappelons d’abord deux points très importants :

- 1)  La description que fait le rêveur, selon son point de vue, est entièrement subjective. Elle ne correspond pas forcément à la réalité, elle n’est pas objective. D’autres feront de Carla Bruni et Nicolas Sarkozy des descriptions bien différentes.

- 2)  Le scénario et les personnages n’ont rien à voir avec la vie extérieure, rien à voir avec un rêve prétendument prémonitoire. Carla et Nicolas représentent certains aspects du caractère du rêveur ; son rêve lui explique une situation intérieure et lui donne son avis.

imagesCA0N5WQM.jpg

 

Nous pouvons donc maintenant passer à l’interprétation du rêve.

J’ai choisi d’étudier le rêve intégralement pour vous montrer le sens symbolique de différentes attitudes amoureuses. C’est la solution la moins facile.

Voyons la première image :

 

Le lit 

C’est le lieu où l’on dort et où on fait l’amour.

Qu’est-ce que faire l’amour ?

C’est se rapprocher de l’autre, s’unir à lui, pour devenir un seul corps. Au niveau symbolique, cette image désigne le fait d’œuvrer pour embrasser, adopter, épouser, un point de vue, une opinion, une attitude.

Le rêve place donc le rêveur dans une position, où il s’agit d’adopter des comportements nouveaux, représentés par le ou les personnages du rêve.

Les personnages dans le lit sont Nicolas Sarkozy et sa femme.

 

Nicolas Sarkozy, le Président

imagesCAVP51OA.jpg

Ce personnage désigne le dirigeant qui sait prendre les choses en main, choisir, décider, réaliser. Chrisdocti est chef d’entreprise. Le rêve lui parle donc de sa capacité à être le patron : « intelligent, rusé, plein d’énergie, travailleur ».

 

La femme de Nicolas Sarkozy, Carla Bruni

Notre ami ne l’apprécie pas beaucoup. Certes, elle affirme publiquement son amour pour son mari, mais il la soupçonne de vouloir profiter sournoisement de sa position de première dame de France.

imagesCA01ZMBX.jpg

 

En quoi cela concerne-t-il notre rêveur ?

Cet homme a été à l’école catholique chez les prêtres français au Togo, il n'a pas la mentalité américaine décomplexée à l’égard de l’argent ; de par son éducation, il éprouve une certaine culpabilité à commander, à être riche, c’est mal vu quand on a des valeurs dites chrétiennes.

Mais le rêve de Chrisdocti vient reprendre cette conception, et c’est le rêveur lui-même qui a envie d’embrasser Carla Bruni :

 

J’ai demandé à Sarkozy si je pouvais faire l’amour avec sa femme et il m’a répondu :

- Bien sûr !

sarko 3.JPG

 

L’image décrit alors la difficulté du rêveur à accepter les avantages de sa position.

Il faut que ce soit Sarkozy lui-même, le président en lui, qui lui accorde d’un geste la permission d’être infidèle à ses principes. Le "Bien sûr" confirme même que c'est là une evidence.

Voilà notre rêveur la conscience tranquille. Il va alors passer aux préliminaires et se familiariser au comportement Bruni, se mettre à savourer les avantages de sa situation.

imagesCAFL287P.jpg

 

Elle me chatouillait l’entrejambes

Les organes mâles représentent la force virile de création, et les mains l’activité dans le monde extérieur.

Voici donc notre rêveur invité à prendre plaisir en laissant son goût du profit ( Carla) stimuler activement sa créativité( ses organes mâles). Il doit trouver ce qui lui fait plaisir et non, vulgairement parlé, ce qui le fait « débander ». 

ferrari-f599-gtb-novitec-rouge-5[2].jpg

 

 

Elle soufflait dans ma région anale

La région anale produit les excréments, résultats de longs processus de digestion, où l’on sort, exprime ce que l’on a assimilé, compris ; les excréments montrent ce qu’on a dans le ventre.

Le souffle désigne l’esprit qui anime un être.

Le souffle de Carla Bruni représente l’esprit qui va animer le rêveur quand il va aimer sa position de dirigeant et en assumer les profits. Cet état d’esprit va marquer les résultats de tout son travail intérieur, il va montrer ce qu’il a dans le ventre. Et cela va lui faire plaisir.

Sans doute Chrisdocti est-il quelqu’un de modeste, gentil et conciliant, qui n’ose ni s'exterioriser ni affirmer ses compétences et ses qualités. Il n’ose ni se faire reconnaître, ni s’imposer, ni prendre sa part.

imagesCA3Z3GVY.jpg

 

 

Moi, de mes mains je la caressais.

Touche par touche, il s’agit d’exciter Carla, ce goût du profit : de s’accorder, par exemple, salaire conséquent, repas au restaurant, voiture de fonction, remboursements de frais, cadeaux d’entreprise, et tout le bling bling que permet l'argent…

 

imagesCAYG0613.jpg

 

Le rêveur passe aux caresses avec la bouche :

Ma langue parcourait son clitoris et elle gémissait

La langue est l’organe de la parole.

Le clitoris est l’organe consacré exclusivement au plaisir.

Il s’agit donc de faire plaisir par des paroles. Le scénario indique ici un dialogue intérieur où notre homme va être fier de sa réussite, reconnaître son travail, ses mérites, et finir par s’avouer avec bonheur qu’il n’a pas volé les avantages du patron.

C’est normal d’avoir le bénéfice de ses efforts.

 

imagesCAJ9J816.jpg

 

Ainsi le rêve entraîne notre homme dans une préparation psychologique qui l’amène à dépasser ses scrupules que le rêve juge mal placés.

 

brusquement Nicolas Sarkozy réagit violemment et nous fait signe qu’il fallait passer directement à la pénétration.

sarkozy-je-ne-suis-pas-encore-noir-mais-jai-bruni.jpg

 

Déculpabilisé, décomplexé, Chrisdocti doit maintenant agir virilement et s’ «éclater» en prenant tous les avantages qui lui sont dûs.

 

sarko carla[1].jpg

 

Conclusion

Un rêve vient toujours compenser un point de vue déficient et nuisible. Ici le rêve conseille au rêveur de changer de mentalité, de cesser de s'imposer des frustrations injustifiées. Il l'invite à s’engager dans sa vie d'homme comme un leader qui connaît sa valeur. Il doit en assumer le rôle, s’imposer et surtout s’aimer, avec tout ce que cela implique : savoir prendre sans mauvaise conscience les bénéfices, les privilèges auxquels sa position de patron lui donne le droit. Ne sont-ce pas les qualités de cet homme d’envergure parti de rien, ne sont-ce pas son travail, son intelligence, sa ruse, qui lui ont permis de se construire sa situation ?

On peut être sûr alors que si, un jour, Chrisdocti, en venait à abuser de ses avantages, le rêve viendrait l’avertir.

Le rêve est le coach le plus avisé, le plus sage des conseillers.

 

sarkozy bruni.jpg

 

Commentaire :

On voit clairement dans ce rêve étonnant que les personnages du rêve désignent des aspects du rêveur lui-même. Le président dans les rêves des femmes comme des hommes est souvent présent, en dehors de toute période d’élections. Il représente généralement une force personnelle qui dirige la vie du rêveur. A chacun de se poser les questions de l’interview pour comprendre ce dont il s’agit.

J’ai expliqué comment procéder dans l’étude du 14 04 2011 : « La nouvelle façon d’interpréter les rêves : comment trouver le sens de l’image de l’autre ».

 

 

Illustrations

Je remercie les artistes et les photographes pour leurs œuvres qui m’ont permis d’illustrer mon blog.

Fouquet’s : magiclub.com

Montre : lagauche.canalblog.com

Sportif victorieux : 20minutes.fr

 

28/04/2012

1 NICOLAS, CARLA ET MOI, ET MOI ET MOI...J'AI REVE DU PRESIDENT

 

imagesCA43S6M0.jpg

 

« J’ai rêvé du président ».

En période d’élections, c’est là un sujet « flashi » qui vient d’être traité sur Arte par Etienne Chaillou et  Mathias Théry.

arte-scrute-l-inconscient-des-francais-pendant-la-presidentielle,M67977[1].jpg

Les deux journalistes constatent que dans les scénarios oniriques actuels, notre chef d’état est en bonne place. Il apparaît clairement que le metteur en scène des rêves, l’inconscient, a de la sympathie pour Sarkozy et le présente même la nuit sous un aspect souvent favorable. En dehors de toute opinion politique, je ne peux que confirmer cette constatation objective : en effet il m’arrive souvent avec mes rêveurs et rêveuses d’aboutir à la même conclusion, après avoir analysé leurs rêves du président. Mais le contraire existe aussi.

J’ai par ailleurs déjà montré plusieurs fois que l’inconscient et les rêves aiment ceux qui s’affirment dans la réalité terrestre, les hommes d’action et les entrepreneurs.(1)

ventripotent.JPG

 

 

Je trouve quand même dommage que les journalistes se contentent de recueillir les rêves, sans chercher à en comprendre le sens.

En effet rêver du chef de l’état ne date pas d’aujourd’hui et l’image fait partie des grands classiques du genre.

Pour vous le montrer, je vais aborder le sujet à mon tour et je prétends même faire encore mieux : non seulement vous allez voir ensemble le rêveur avec notre président mais aussi avec sa femme Carla, …et… tous les trois… au lit !

 

3-chats-empiles-les-un-sur-les-autres[1].jpg

 

Je vous rapporte donc fidèlement le rêve, tel qu’il est apparu le 30 décembre 2008 sur le forum Doctissimo, et je vous en donnerai l’interprétation la prochaine fois.

Alors voici :

 

Hier nuit j'ai fait un rêve pour le moins assez curieux, singulier, bizarre...
 J'étais couché dans le même lit que Nicolas Sarkozy et sa femme ; puis à un moment, j'ai demandé à Sarkozy si je pouvais faire l'amour avec sa femme : il m'a répondu bien sûr, d'un geste.
Alors, sa femme et moi nous avons commencé par nous enlacer : elle me chatouillait l'entrejambes et soufflait dans ma région anale, c'était voluptueux ; moi, de mes mains je la caressais pendant que ma langue parcourait son clitoris, et elle gémissait. Ce sont les images dont je me souviens.
 A un moment pendant notre étreinte, j'ai regardé Nicolas Sarkozy et j'ai remarqué que son visage était un peu renfrogné ; mais nous avons continué... quand brusquement il réagit violemment en nous faisant signe qu'il fallait passer directement à la pénétration.
Mon rêve s'arrête ici : je ne sais plus trop, je pense que je me suis réveillé.

 

Chrisdocti est tout à fait perturbé par ce scénario et demande des explications sur le forum. On lui répond qu’il fantasme pour la belle ex top modèle.

17923_s[1].jpg

 

Mais notre homme proteste : il est jeune, il a 30 ans, il est Africain et vit heureux avec son amie, africaine comme lui ; il vient du Togo et a émigré au Canada, à Montréal, où il a fondé une petite entreprise florissante.

noir.jpg

 

Il s’offusque :

- Je n’ai jamais eu aucune attirance pour cette dame dit-il, je n’ai jamais pensé à elle.

Pour s’entendre répondre :

- Mais si, c’est parce que tu ne le sais pas encore !

Mécontent, il cherche, finit par trouver mes coordonnées personnelles et me demande de l’aide.

Voici nos échanges, qui vous montreront une fois encore comment procéder pour comprendre un personnage, grâce à la technique de l’interview.

 

Voici les questions que je lui ai posées et les réponses où il m’a donné ses associations :

- Chrisdocti, répondez-moi par deux trois phrases ou deux trois adjectifs. Je pourrai alors vous expliquer le sens de votre rêve.

Dîtes-moi maintenant selon vous :

- Qui est Nicolas Sarkozy ?

- Le président de la République Française.

Sarkozy 1.jpg

 

 - Quel genre d’homme est-il ? Quelles sont ses caractéristiques ? Comment le voyez-vous ?

- Il est intelligent, rusé, plein d'énergie, travailleur : je l'apprécie beaucoup pour ces qualités.

- Qu’est-ce que vous aimez chez lui, qu’est-ce que vous lui reprochez ?

- Ce que je lui reproche ? son caractère "monsieur je sais tout", son air hautain, ses sarcasmes, son jusqu'au-boutisme...

 

Voyons maintenant Carla Bruni :

- Qui est cette femme ?

- L'épouse de Nicolas Sarkozy.

imagesCAZ7NQ6D.jpg

 

- Comment est-elle ? Quelles sont, selon vous, ses caractéristiques ?

- Je ne sais pas vraiment quoi répondre, ici.
- Qu’est-ce que vous aimez chez elle, qu’est-ce que vous lui reprochez ?

- Sa manière d'exprimer verbalement et publiquement son amour pour Nicolas Sarkozy semble être pour moi une simple affectation, sur fond probable d'une volonté sournoise de tirer le maximum de "profit" dans cette relation.

imagesCA6DPSIL.jpg

A l’aide de ces associations, il s’agit maintenant de passer à l’interprétation que je vous donnerai sans vous faire attendre dans mon prochain post.

 

carla gentille.JPG


Remarque

Inutile de chercher sur Doctissimo pour trouver l’interprétation avant que je ne vous la donne sur mon blog. Tout le poste sur ce forum a été supprimé, non pas que mon étude des images ait choqué pour indécence. Non, mon étude n'avait rien de choquant. Mais les animateurs freudiens ont été furieux de constater que mon interprétation était logique et justifiée, qu’elle contredisait la leur et convenait au rêveur. J’ai subi un déchaînement de haine et d’insultes qui n’a pris fin que lorsque j’ai menacé de faire un procès pour diffamation. Les modérateurs ont jugé préférable de ne pas laisser de traces du comportement compromettant des animateurs à mon égard.

 

 

Blogographie :

(1) Voir mes études sur ce sujet sur mon blog :

30 mars 2008 : « Il est un rêve étrange et débonnaire »

6 septembre 2009 : « Initiation dans la rue »

7 septembre 09 « Cherche business man de cœur »

 

 

Lien

Pour retrouver l’émission sur Arte faire sur  Google :

etienne chaillou mathias thery sarkozy reves.

 

 

Illustrations

Je remercie les artistes et les photographes dont les œuvres m’ont permis d’illustrer mon blog. Je ne retrouve pas les adresses de certaines photos que j’ai relevées il y a plusieurs années ; je les prie de ne pas m’en tenir rigueur.

Carla et Nicolas : couple.people.plurielles.fr

Homme d’affaire : http://www.nanarland.com

3 chats empilés : images.insolites.fr

Carla et Nicolas : gala.fr

Carla et Nicolas : blog.lesinrocks.com

 

26/11/2011

ENCORE UN CAFE

 LEÇON 4 : COMMENT INTRERPRETER UN OBJET

 

Je vous ai exposé la dernière fois comment interpréter un objet dans un rêve, grâce à la technique de l'interview : il s’agissait du café. Le rêve d’aujourd’hui présente la même image. Facile…on vient juste de la voir ! Oui, mais, … surprise…surprise… 

imagesCA4FB06I.jpg

Lorette, qui tient une ferme à la campagne, connaît une vie intérieure très vive : elle aspire à demeurer dans la lumière et l’amour du Christ, qui lui est apparu plusieurs fois en rêve.

christ 2.jpg

Elle s’efforce d’éviter tout « pêché » et de vivre dans la pureté et la perfection.

580%20ROSEBLANCHE%20FLEUR%20BLANC%20PURETE[1].jpg

Dernièrement elle reçoit un rêve :

 

Rêve

Je suis chez ma mère, assise dans sa cuisine. Le prêtre, le père Pierre François entre. Je m’en vais à la salle de bains. Quand je reviens, il n’est plus là.

Je demande à maman :

- Tu lui as offert un café ?

- Désolée, me dit-elle, je n’y ai pas pensé.

 

Histoire bébête, rêve prosaïque.

 

Mais passons à l’interprétation

Qui sont donc ces différents personnages ?

Ma mère

Lorette explique :

Ma mère est morte depuis plusieurs années. C’était une femme dévouée qui a tout fait pour ses 7 enfants. Elle a toujours eu beaucoup de travail pour s’occuper de la famille et de la maison. Elle ne manifestait pas son affection par des gestes tendres, mais tout ce qu’elle faisait, elle le faisait avec cœur. 

1245640016D44F53[1].jpg

Quand je demande à Lorette à qui lui fait penser à l’intérieur ou à l’extérieur d’elle quelqu’un qui se dévoue à sa famille, sans cependant manifester son affection par des gestes tendres, elle se reconnaît immédiatement.

La mère de Lorette représente donc le côté maternel de Lorette qui met tout son cœur à prendre soin de sa famille.

imagesCA3E4YQN.jpg 

La cuisine

Dans le foyer, c’est le lieu par excellence où la mère manifeste son amour en préparant de bons petits plats pour les siens. Une cuisine est un lieu d’accueil chaleureux, où l’on se retrouve avec plaisir.

C’est là qu’entre alors

 

Le prêtre, le père Pierre François.

Louis-Blondel-un-religieux-catholique[1].jpg

 Questions

- Un prêtre, qu’est-ce donc ?

- C’est un homme qui aide dans la vie spirituelle, il guide vers Dieu.

- Et le père Pierre François,  vous pouvez me dire comment il est ?

- Il vit dans le quotidien, il me connaît bien, il me dit toujours que je me casse trop la tête, que je me culpabilise trop, que mes efforts vers la perfection ne me conduisent pas forcément vers Dieu . Il me dit que je suis bien comme je suis, que Dieu m’aime comme je suis, avec mes imperfections.

 

Récapitulé et lien

- Lorette, dîtes-moi, quelqu’un qui vous aide dans votre vie spirituelle, qui vous connaît bien, qui vous dit que Dieu vous aime comme vous êtes, à qui cela vous fait-il penser à l’extérieur ou à l’intérieur de vous ?

- A l’extérieur, au père bien sûr… A l’intérieur ? Qui ce serait ? En moi ?

Lorette poursuit son monologue :

- En moi, quelqu’un, qui me connaît, ? …qui me dit que Dieu m’aime comme je suis … ? Mais…est-ce que ce ne pourrait pas être Dieu ?

 

Sens de l’image

Dieu, voilà le sens que Lorette propose pour l’image du prêtre.

PadreTortilla1[1].jpg 

Vérifications

- Bon, dis-je, c’est une première hypothèse d’interprétation. Nous allons faire les vérifications.

Je reprends donc toutes les associations de la rêveuse  et demande :

- Est-ce que pour vous Dieu vit dans le quotidien ?

- Oui, il est toujours présent dans mes pensées.

- Est-ce qu’il vous dit que vous vous cassez trop la tête ?

- Eh bien, de temps en temps, comme le père Pierre François, quelque chose me donne le sentiment que je complique trop les choses pour plaire à Dieu.

- Est-ce que pour Dieu, vous êtes bien comme vous êtes ?

- Qui est celui qui ne me fera pas de reproches, si ce n’est Dieu ?

 

Nous avons procédé aux vérifications, le prêtre Pierre François est donc bien une représentation de la Force divine.

Ce n’est pas la première fois que nous voyons le divin se présenter dans les rêves sous une forme humaine. Nous l’avons déjà rencontré entre autres :

- dans le rêve d’un homme d’affaires américain en 1926, -30 03 2008-où Dieu était un homme d’affaires ;

47e5a8b6908b2fef626091594e8de8f4[1].jpg 

- dans le rêve d'une fillette, -07 03 2010, où le Christ apparait blessé ; 

- dans le rêve de l’avocat Ruben en 1990, -06 09 2009-, il était un juif capitaliste ;

- dans le rêve de Michèle, -13 04 2010, où Dieu était une homme qui lui donnait une fleur.

Pour trouver ces différents rêves, vous pouvez consulter la liste des sujets abordé au mot « Divin»

 

Poursuivons notre étude :

Le prêtre entre dans la cuisine

La cuisine est le lieu que choisit la force divine pour se présenter.

A qui donc Dieu rend-il visite ?

Dans le rêve de l’homme d’affaires américain,  c’était la servante qui annonçait la visite de Dieu, c’était elle qui le voyait, alors que personne ne s’apercevait de son arrivée.

Ici, c’est à la mère dévouée, Lorette dans sa cuisine, qui ne fait rien pour le chercher mais montre son amour aux autres en épluchant des pommes de terre, en préparant des gâteaux, en faisant la vaisselle, et en recommençant tous les jours.

 

HPIM2288[1].JPGAinsi, le divin vient rendre visite à ceux et celles qui servent les autres avec dévouement, dans l’humble réalité quotidienne. C’est à ce niveau que chacun peut ressentir, faire l’expérience de sa présence

 

Je m’en vais à la salle de bains.

Mais Lorette n’a qu’une idée en tête : être impeccable, elle ne pense qu’à aller se purifier.

La rêveuse m’explique qu’elle pratique plusieurs rituels pour se préparer pour entrer en contact avec le divin.

 

49499257[1].jpg

 Elle s’entoure de bougies, pratique des visualisations en se concentrant sur l’image du visage de la Vierge ou du Christ.

Capturer.JPG

Jesus.JPG

Quand je reviens le père Pierre François n’est plus là

Mais quand, purifiée par ces rituels, elle revient pour se présenter à Dieu, …il est parti, …sa présence n’est plus perceptible.

Ce passage du rêve indique clairement que le divin est venue la voir sans attendre qu’elle soit pure ; comme le dit le prêtre à Lorette «  Dieu t’aime comme tu es , avec tes impuretés ».

 

Lorette demande alors à sa mère :

- Tu lui as offert un café ?

- Désolée, je n’y ai pas pensé

Voyons maintenant ce qu’est :

Un café.

- C’est quelque chose qu’on offre à quelqu’un pour l’accueillir, me dit Lorette.

- Et c’est comment ?

- C’est bon, c’est chaud, ça fait du bien.

- Vous pouvez me dire autre chose ?

- Non,… je ne vois pas.

 

Moi, j’ai encore la tête pleine de la belle démonstration que je viens de faire sur mon blog où j’ai étudié l’image de la tasse de café  et montré qu’elle symbolisait l’interprétation des rêves.

Bon, maintenant, qu’est-ce que je vais faire avec ça ? Qu’est-ce que l’interprétation des rêves viendrait faire dans le rêve de Lorette, qui pour la première fois se fait interpréter un rêve ?

Me voilà embarrassée ! C’est si bien, quand on sait déjà ! Maintenant je cherche, je suis au téléphone, je dois faire vite.  Je relis mes notes, j’analyse le scénario, je cherche quelles en sont les déductions logiques :

« Le café, a dit Lorette, c’est une façon d’accueillir quelqu’un, c’est chaud, c’est bon. »

Or que se passe-t-il dans le rêve ?

Ni Lorette, ni sa mère n’ont offert un café au prêtre. Ni l’une ni l’autre n’ont accueilli le divin qui se présentait dans la cuisine.

Oui, voilà le sens de l’image. Ce n’est pas la peine de pousser l’interview pour en savoir plus. La rêveuse l’a dit tout de suite : « Le café, c’est une façon d’accueillir quelqu’un ».

imagesCADWIRLQ.jpg

Commentaire

Ce petit rêve de rien comporte deux leçons :

Une leçon pour l’interprétation des rêves :

- bien se garder de plaquer sur une image un sens déjà connu. Toujours chercher le sens avec un esprit neuf.

- ne pas pousser l’interview pour obtenir de multiples associations. Les premières sont suffisantes en général. A trop fouiller, on se perd dans des méandres de détails.

 

Ce petit rêve comporte une grande leçon spirituelle :

Les rituels de purification à la mode, les hautes aspirations à entrer dans un état modifié de conscience, en contact avec le divin, ou des Maîtres assenscionnés, les efforts, les exercices de respiration, les pierres, les encens, les visualisations, toutes ces techniques proposées par de multiples démarches actuelles, voilà qui, selon le rêve, ne mène pas toujours à entrer en contact avec le divin.

Le rêve ne vient jamais nous dire ce que nous pensons, il nous dit toujours ce que nous ne savons pas. C'est justement son rôle, quitte à nous déplaire.

Eh bien, c’est tout simple, trop simple, le divin nous accompagne ici bas, tous les jours, dans notre vie sans éclat, banale, justement celle dans cette bassesse, dont souvent nous aspirons à échapper pour accéder aux sphères célestes, pour vivre dans l'élévation.

Seulement, quand il se manifeste en nous dans notre quotidien, sans miracle, sans synchronicité, sans rien de sensationnel ni d'exaltant, ni vibrations dans le corps, ni tremblements, ni montée de Kundalini, ni images éblouissantes, ni extase, nous oublions de l’accueillir.

Quand il vient nous dire :

 " Je t’aime comme tu es dans ton obscurité et ta petite vie simple, avec tes erreurs, tes insuffisances, tes faiblesses, c’est là que je me trouve avec toi,"

nous ne lui offrons même pas un café.

 

angelus_millet[1].jpg

 

  

 

Illustrations

Je remercie les artistes dont les photos et les tableaux m’ont permis d’illustrer mon blog :

Christ ?

pureté: artbible.net

Maman dans la cuisine : fr.dreamstime.com

Dans la cuisine : tribugourmande.com

Prêtre : Le père Louis Blondel, assassiné cette année en Afrique du Sud : archives.fr.novopress.info

Padre Tortilla, prêtre au Honduras : nospetitsfrèresetsoeurs.org

Paul Newmann

Eplucher les pommes de terre : supertoinette.com

Vaisselle : vieuxdeux.blogspot.com

Bougie :everyoneweb.com

Méditation : espceducalme.canalblog.com

Vierge Marie : rayonaurore.jpg

Christ miséricordieux : christroi.overblog.com

L’ Angelus de Millet, 1857-1859

 

 

08/08/2011

UN CELEBRE JEU DE MOTS (2)

Dernièrement (11 mai 2011) je vous ai raconté le rêve du soldat madianite, reçu selon l’histoire environ 1100 ans av. J.C. Dans son rêve, le guerrier voyait une galette d’orge dévaster le camp de Madian, son chef ; il comprit que la galette désignait l’épée de Gédéon. L’interprétation de son rêve lui parut évidente, selon un jeu de mot sur les  sonorités très rapprochées entre les mots « galette – lekhem »,  et « épée – lkhom ». 

Les jeux de mots dans les rêves étaient bien connus dans l’Antiquité et les interprètes savaient utiliser cette clé, qui s’appelle la langue des oiseaux, ou l’Ornithophilologie.*

rêves,interprétation des rêves,christiane riedel,jeux de mots, Alexandre le grand, satyre,Tyr

 

Et voici cette fois-ci un nouvel exemple, très célèbre, un modèle du genre :

En 332 avant notre ère, le jeune roi Alexandre de Macédoine, mieux connu sous le nom d’ Alexandre le Grand, se lance à la conquête des rivages méditerranéens pour aller jusqu’en Inde.

 

 

rêves,interprétation des rêves,christiane riedel,jeux de mots, Alexandre le grand, satyre,Tyr  rêves,interprétation des rêves,christiane riedel,jeux de mots, Alexandre le grand, satyre,Tyr

 

 

Il conquiert  Byblos et Sidon, puis décide de s'emparer de la ville portuaire hautement stratégique de Tyr, en Phénicie, au Liban actuel.

 

 

rêves,interprétation des rêves,christiane riedel,jeux de mots, Alexandre le grand, satyre,Tyr

Tyr est une ville en deux parties : d’une part la vieille ville est située sur le continent ;  de l’autre, à environ 600 mètres, sur une île, se trouve la ville neuve, séparée de la côte par un détroit. Considérée comme partie intégrante de Tyr, cette deuxième ville est protégée par des fortifications massives.

Alexandre conquiert d’abord la vielle ville.

 

rêves,interprétation des rêves,christiane riedel,jeux de mots, Alexandre le grand, satyre,Tyrrêves,interprétation des rêves,christiane riedel,jeux de mots, Alexandre le grand, satyre,Tyr

 

Mais comment venir à bout de Tyr la neuve sur l’île ?

A la stupéfaction générale, Alexandre décide de s'en emparer par un moyen alors inconcevable : en faisant construire une digue qui relie l'île au continent...

 

 

 

rêves,interprétation des rêves,christiane riedel,jeux de mots, Alexandre le grand, satyre,Tyr 

Selon les mots de l'historien Quinte-Curce-Rufus,

"Le spectacle des profondeurs insondables remplit les soldats de désespoir car il était pratiquement impossible de les combler, même à compter sur une assistance divine. Comment pourrait-on trouver des rochers suffisamment gros ou des arbres suffisamment grands pour combler un tel vide ? Il leur faudrait dépouiller des régions entières. Le détroit était constamment agité par des tempêtes et, plus il se resserrait, plus ses eaux étaient constamment démontées." 

 

Les Tyriens jugent le plan d'Alexandre absurde. Trois cents ans avant, Nabuchodonosor, roi de Babylone, avait assiégé Tyr durant 13 années successives sans parvenir à la soumettre.

Le terrible travail de construction de la digue commence dès janvier 332 av. JC. Les Macédoniens récupèrent la pierre provenant de la vieille ville détruite et trouvent le bois sur une montagne voisine. 

Alors que la digue est sur le point d'atteindre l'île, les Tyriens passent à la contre-attaque. La digue d'Alexandre se transforme en un tas de décombres fumants.

rêves,interprétation des rêves,christiane riedel,jeux de mots, Alexandre le grand, satyre,Tyr   rêves,interprétation des rêves,christiane riedel,jeux de mots, Alexandre le grand, satyre,Tyr 

       rêves,interprétation des rêves,christiane riedel,jeux de mots, Alexandre le grand, satyre,Tyr                        

 

 On peut imaginer le découragement du conquérant, voyant ces gigantesques efforts anéantis. Ses hommes sont exténués, les réserves de nourriture sont épuisées. Alexandre décide de lever le siège.

C’est à ce moment là qu’il reçoit son fameux rêve, raconté 400 ans plus tard par le biographe Plutarque.

 

« Pendant son sommeil  Alexandre eut un rêve :
Un satyre lui apparut qui semblait, de loin,vouloir jouer avec lui,mais qui prenait la fuite dès qu'il voulait l'attraper.
Enfin, après force supplications et poursuites, il lui tomba entre les mains. »

 rêves,interprétation des rêves,christiane riedel,jeux de mots, Alexandre le grand, satyre,Tyr         

rêves,interprétation des rêves,christiane riedel,jeux de mots, Alexandre le grand, satyre,TyrDans la mythologie grecque, un satyre est un être sauvage, mi homme-mi animal. Il possède souvent des cornes, des pattes de bouc, une queue. D’une sensualité débordante, il passe son temps à courir après les nymphes. Il vit dans les bois, il fait partie du cortège qui accompagne Dionysos, le dieu de la végétation et du vin.

 

 

 

 

 

 

 

 

Aristandros, l’interprète de rêve, qui accompagne le monarque dans ses conquêtes, lui explique son rêve.

 

rêves,interprétation des rêves,christiane riedel,jeux de mots,alexandre le grand,satyre,tyr

 

 

Satyre se dit en grec «  satyros ».

 

Il divise le mot Satyros en deux :

"Sa" veut dire « à toi, » (en grec) et Tyros, c´est la ville de Tyr.

Aristandros déclare alors à son maître :"Tyr sera à toi".

Convaincu alors d’arriver à ses fins, Alexandre fait reconstruire la digue et pénètre dans l’île sans résistance de la part des assiégés, qui n´en pouvaient plus.


 rêves,interprétation des rêves,christiane riedel,jeux de mots, Alexandre le grand, satyre,Tyr  

 

 

Ainsi, grâce au satyre de son rêve, Alexandre réussit à conquérir l’imprenable forteresse de Tyr.

Ayant  anéanti toute résistance possible sur ses arrières, le jeune homme de 24 ans peut désormais se lancer à la conquête de l’Asie Mineure.

Sur la route se trouve maintenant Jérusalem. Il se rend donc devant ses murs pour la soumettre. Nous verrons comment ici encore le rêve intervient. Ce sera pour la prochaine fois.

 

 

rêves,interprétation des rêves,christiane riedel,jeux de mots, Alexandre le grand, satyre,Tyr

*Ornithophilologie : ce terme est un néologisme, crée par Etienne Perrot dont j’ai été l’élève. Ses œuvres sont éditées à la Fontaine de Pierre.

 

Sources

J’ai basé mon récit sur les études du site « bataillescelebres.web44.net »

 

Illustrations

Alexandre : peplum.info

Ruines de Tyr : cliolamuse.com

Carte de la digue : africamaat.com

Homme grec :123rf.com

Satyre, mosaïque antique

Satyre : peinture antique, http://www.archeometry.org.rvc.htm

Fortifications de Tyr :bataillescelebres.web44.net

Satyre dans les bois : pixelcreation.com

 

17/03/2011

SAUVER LA PETITE CHIENNE

Je réfléchissais la semaine dernière à ce que j’allais écrire pour vous sur mon blog. J’avais envie de vous parler du dernier livre qui vient de sortir aux prestigieuses éditions Odile Jacob :  « La nouvelle  interprétation des rêves » de Tobie Nathan. Ce livre, inégal et souvent incohérent, s’avère en fait être une imposture. L’auteur pratique la désinformation et l’affabulation, restant ainsi fidèlement dans la lignée du grand maître et prédécesseur viennois. Cela mérite d’être dénoncé et je préparais donc ma plume et mon indignation.

Cependant mon projet s’est trouvé suspendu, lorsque tout d’un coup, une dévastation inimaginable, une triple catastrophe s’est abattue en chaîne sur le Japon : séisme, tsunami,  radiations nucléaires.

rêves, interprétation des rêves,Christiane Riedel,catastrophe nucléaire,melancholie,idées dépressives et suicidaires,chien,Tobie Nathan,la nouvelle interprétation des rêves,Mère Teresa    rêves, interprétation des rêves,Christiane Riedel,catastrophe nucléaire,melancholie,idées dépressives et suicidaires,chien,Tobie Nathan,la nouvelle interprétation des rêves,Mère Teresa

     rêves, interprétation des rêves,Christiane Riedel,catastrophe nucléaire,melancholie,idées dépressives et suicidaires,chien,Tobie Nathan,la nouvelle interprétation des rêves,Mère Teresa 

  

  

  

  

  

  

  

  

rêves, interprétation des rêves,Christiane Riedel,catastrophe nucléaire,melancholie,idées dépressives et suicidaires,chien,Tobie Nathan,la nouvelle interprétation des rêves,Mère Teresa

Et voici que lundi matin, Renée me confie son rêve, qui se passe au Japon.

Il m’a semblé alors important de vous parler de ce rêve, où apparaît la correspondance entre le monde extérieur terrestre et matériel et le monde intérieur immatériel et psychique de Renée.

Cet exemple va vous montrer la façon dont procèdent les rêves : ils vont chercher directement dans le monde extérieur un événement bien conscient autour duquel ils construisent leur scénario. De cette façon, ils cherchent à introduire un élément nouveau, une donnée secourable, que le rêveur ne peut pas trouver de lui-même, et qui vient l’aider à transformer sa vie.

 

Renée n’a pas la vie facile et avec courage elle dit « C’est comme pour les autres ». Depuis vingt ans, elle connaît des périodes dépressives, suicidaires, qui ont brisé ses études et anéanti sa carrière.

 rêves, interprétation des rêves,Christiane Riedel,catastrophe nucléaire,melancholie,idées dépressives et suicidaires,chien,Tobie Nathan,la nouvelle interprétation des rêves,Mère Teresa

    rêves, interprétation des rêves,Christiane Riedel,catastrophe nucléaire,melancholie,idées dépressives et suicidaires,chien,Tobie Nathan,la nouvelle interprétation des rêves,Mère Teresa 

Les médicaments la calment plus ou moins et l’abrutissent. Cependant, depuis peu elle s’est mise à l’écoute de son inconscient et de ses rêves. Ses rêves la soutiennent, la reconstruisent, lui redonnant petit à petit confiance en elle.

Voici son rêve :

 

Rêve

Je suis au Japon près de la centrale nucléaire où il y a eu  une fuite radioactive.                      

Je dois évacuer. 

Je montre de la résistance car avant de partir je veux retrouver ma petite chienne.  J’ai peur qu’elle soit irradiée et meurt rapidement.  Cette idée devient une obsession.

 

Il est évident que ce rêve n’est pas prémonitoire, les fuites radioactives de la Centrale de Fukushima ont commencé avant le rêve. Ce rêve va donc être considéré au niveau personnel et intérieur.

Tentons donc d’interpréter ces images et leur scénario. Une fois encore, je vais m’efforcer de vous montrer comment procéder et je vais reconstituer mon dialogue avec Renée

 

Le Japon

rêves, interprétation des rêves,Christiane Riedel,catastrophe nucléaire,melancholie,idées dépressives et suicidaires,chien,Tobie Nathan,la nouvelle interprétation des rêves,Mère Teresa 

Je pose la question habituelle :

- Renée, que pouvez-vous dire du Japon ?

- C’est un pays que j’aime beaucoup. Mes meilleurs amis sont Japonais. Ils m’acceptent telle que je suis, alors que partout ailleurs on me rejette parce que je suis malade.

 

Je récapitule :

Le Japon est un endroit où vous vous sentez acceptée, sans être considérée comme malade.

La question suivante sera :

A quoi cela vous fait-il penser à l’intérieur ou à l’extérieur de vous ?

Mais cette question doit être mise en relation avec dimanche, puisque le rêve a été le lundi matin.

Je demande donc : 

- A quoi vous fait penser, à l’intérieur ou à l’extérieur de vous cette situation où vous vous sentez acceptée, sans être considérée comme malade, au moment de votre rêve, donc dimanche dernier ?

- Je me suis trouvée en effet dans un groupe de gens qui m’acceptent comme je suis.

- Bon, la solution extérieure convient, mais il faut aussi regarder à l’intérieur de vous.

Qui sont alors en vous ces gens qui vous acceptent et ne vous considèrent pas comme malade ?

Eh bien, c’est moi-même, quand je prends distance par rapport à ma maladie et ne la laisse pas envahir toute ma vie, quand je peux faire ce que j’aime et vivre comme tout le monde.

 

Le Japon représente donc un moment où la veille, oubliant sa maladie, la rêveuse, s’acceptant, s’appréciant, et se sentant acceptée, appréciée, a pu vivre comme tout le monde.

rêves, interprétation des rêves,Christiane Riedel,catastrophe nucléaire,melancholie,idées dépressives et suicidaires,chien,Tobie Nathan,la nouvelle interprétation des rêves,Mère Teresa

 Je poursuis l’étude de l’image suivante :

 La centrale nucléaire

Renée explique :

- C’est un endroit qui produit de l’électricité à partir de l’atome et fournit de l’énergie. C’est ma centrale énergétique en moi, c’est la production d’énergie que mon corps fournit.

- Et la fuite radioactive ?

- Oh la la ! s’écrie Renée. Dimanche, cela a été affreux.  Alors que j’avais l’impression de bien aller, (Japon) j’ai senti une fuite d’énergie dans mon corps, j’ai été vidée tout d’un coup, je ne pouvais plus rien faire, j’ai eu un malaise, je me suis assise.

- Oui, l’image de la fuite décrit bien l’épuisement brutal que vous avez ressenti. Mais pourquoi cette fuite est elle radio-active ?

Renée interprète d’elle-même:

- Cet état d’épuisement peut irradier des éléments négatifs sur l’entourage, cela met une mauvaise ambiance, pollue l’atmosphère, et cela est nuisible aussi pour moi, je deviens irritable, de mauvaise humeur, parce que je ne peux rien faire et je vois tout en noir.

rêves, interprétation des rêves,Christiane Riedel,catastrophe nucléaire,melancholie,idées dépressives et suicidaires,chien,Tobie Nathan,la nouvelle interprétation des rêves,Mère Teresa

rêves, interprétation des rêves,Christiane Riedel,catastrophe nucléaire,melancholie,idées dépressives et suicidaires,chien,Tobie Nathan,la nouvelle interprétation des rêves,Mère Teresa 

 

Ainsi, alors que tout semble bien aller, notre amie est accablée brutalement par une atteinte dans son énergie vitale, une crise d’épuisement qui lui gâche la vie et pollue l’atmosphère.

 

Le rêve poursuit :

Je dois évacuer

Evacuer, cela veut dire au propre quitter les lieux, et au figuré débarrasser, faire disparaître.

Je relie ma question à ce qui vient d’être dit et je demande alors :

- Renée, quand vous avez eu cette fuite d’énergie qui vous gâche la vie, à quoi cela vous fait-il penser le fait d’évacuer les lieux ?

- Dans des moments comme ça, me répond Renée, je me dis que je dois aller aux urgences à l’hôpital. Je suis aussi tentée de tout abandonner, de disparaître, de me supprimer.

- Mais Renée, c’est terrible !  Attendez ! Vous dîtes « je dois évacuer ». Ce «  je dois » ? Qu’en pensez-vous ?

- Oui, dans des conditions pareilles, je me dis que je dois en finir avec ma vie. Je suis une charge pour tout le monde, mes parents, la société, je coûte cher, je ne rapporte rien, je suis inutile.

- Eh bien, Renée, vous décrivez très bien là la fuite radioactive et les idées nocives ! Ces pensées négatives vous irradient et menacent de vous détruire.

 
 

rêves, interprétation des rêves,Christiane Riedel,catastrophe nucléaire,melancholie,idées dépressives et suicidaires,chien,Tobie Nathan,la nouvelle interprétation des rêves,Mère Teresa

 

Mais regardons ce que montre la suite de votre rêve :

 Je montre de la résistance, car avant je veux retrouver ma petite chienne

L’image indique clairement que vous ne cédez pas à la tentation de quitter les lieux, vous voulez retrouver votre chienne. Ecoutez, Renée, il y a une opposition très nette entre votre « je dois » et votre « je veux ».

Le « je dois » est une contrainte imposée, le « je veux » est un libre choix.

Avec l’emploi de ces deux verbes, votre rêve souligne qu’il est question ici de votre liberté d’humaine. Et que choisissez-vous ? C’est de garder avec vous votre petite chienne, qui , comme tout animal, représente un comportement instinctif vital.

 rêves, interprétation des rêves,Christiane Riedel,catastrophe nucléaire,melancholie,idées dépressives et suicidaires,chien,Tobie Nathan,la nouvelle interprétation des rêves,Mère Teresa

rêves, interprétation des rêves,Christiane Riedel,catastrophe nucléaire,melancholie,idées dépressives et suicidaires,chien,Tobie Nathan,la nouvelle interprétation des rêves,Mère Teresa 

Pouvez-vous la décrire plus précisément ?

- C’est une petite bête câline, affectueuse, chaleureuse, qui aime jouer, elle ne peut pas se passer d’être avec nous, elle se met sur le canapé avec nous.

 

 

- Ce comportement serait donc de rester avec les vôtres, en leur manifestant votre affection chaleureuse. C’est le contraire de vous retrouver seule et d’abandonner la partie.

Renée, il y a quelque chose de remarquable dans votre rêve :

Vous décidez de vous retourner sur les lieux pour sauver votre chienne. C’est là un comportement héroïque.

 rêves, interprétation des rêves,Christiane Riedel,catastrophe nucléaire,melancholie,idées dépressives et suicidaires,chien,Tobie Nathan,la nouvelle interprétation des rêves,Mère Teresa

 

Ainsi, vous luttez dans une atmosphère qui vous irradie de pensées nocives , vous luttez contre tentation de tout abandonner, de vous suicider. Votre priorité, c’est l’amour de la vie sous sa forme la plus naturelle, la plus simple.

 

Regardons la fin de votre rêve :

J’ai peur qu’elle soit irradiée et meurt rapidement. Cette idée devient une obsession.

Ne dirait-on pas que le rêve met une grande insistance à souligner l’urgence de sauver votre chienne, puisque cela devient une obsession. C’est là la seule pensée que vous devez vous répéter et garder à l’esprit.

Sauver la vie, rester avec les vôtres, voilà l’obsession qui va remplacer l’idée obsédante de vous porter atteinte.

 
 

rêves, interprétation des rêves,Christiane Riedel,catastrophe nucléaire,melancholie,idées dépressives et suicidaires,chien,Tobie Nathan,la nouvelle interprétation des rêves,Mère Teresa

 

Votre rêve me fait penser au poème qui, une nuit, est venu à l’esprit de Mère Térésa.

 rêves, interprétation des rêves,Christiane Riedel,catastrophe nucléaire,melancholie,idées dépressives et suicidaires,chien,Tobie Nathan,la nouvelle interprétation des rêves,Mère Teresa

 Une année, quand j’étais professeur, je l’ai donné à apprendre en récitation en classe. A ce moment là, un de mes élèves a été renversé par une voiture et s’est retrouvé à l’hôpital, dans un long coma, entre la vie et la mort. Alors sa Maman, tous les jours, s’est assise à côté de lui et lui a lu ce poème, lui a lu et relu. Elle était convaincue qu’il l’entendait. Et son fils est revenu à la vie.

Plus tard, elle m’a dit : Ce poème de Mère Térésa a sauvé mon fils.

Je vous transmets ce poème :

 

 

La Vie est une Chance, saisis-la.

La Vie est Beauté, admire-là.

La Vie est Béatitude, savoure-la.

La Vie est un Rêve, fais en une Réalité.

La Vie est un Défi, fais-lui Face,

La Vie est un Devoir, accomplis le.

La Vie est un Jeu, joue-le.

La Vie est précieuse, prends en soin.

La Vie est une Richesse, conserve la.

La Vie est Amour, jouis-en.

La Vie est un Mystère, perce-le.

La Vie est Promesse, remplis-la.

La Vie est Tristesse, surmonte-la.

La Vie est un Hymne, chante-le.

La Vie est un Combat, accepte-le.

La Vie est une Tragédie, prends la à bras le corps.

La Vie est une Aventure, ose-la.

La Vie est un Bonheur, mérite-le.

La Vie est la Vie, défends-la. 

rêves, interprétation des rêves,Christiane Riedel,catastrophe nucléaire,melancholie,idées dépressives et suicidaires,chien,Tobie Nathan,la nouvelle interprétation des rêves,Mère Teresa

Illustrations

 

Je remercie les artistes et les photographes dont les œuvres m’ont permis d’illustrer mon blog.

Le chateau Himeji-jo : voyage-touristique-japon.com

Champ de ruines, photo Mike Clark, AFP, courrier-picard.fr

Le site radioactif de Fukushima : liberation.fr

Le mont Fuji : futura-sciences.com

Melancolia d’Albert Dürer, artiste allemand, 1471-1528 : jgaltier.free.fr

Melancholia de l’artiste allemand Lucas Cranach, 1472-1553 : nuagesetvent.over-blog.com

Drapeau du Japon : console-toi.fr

Fleurs zen de l’artiste française contemporaine Agnès Richet : www.agnes-richet.com

Catastrophe nucléaire au Japon : rsr.ch

Melancholia 2 de l’artiste allemand contemporain Anselm Kiefer : archive.monumenta.com

Days of Melancholia de «  furiouskitten » : deviantart.com

Sauveteurs en combinaison : europe1.fr

Pont et soleil levant :angedelamour.centerblog.com

Mère Teresa : lacroix.com

Sauveteur : liberation.fr

 

26/02/2011

LE RÊVE ET LA LAPIDATION

 

Vous savez que je me laisse porter par les rêves qui se présentent à moi. Ce sont eux qui me donnent envie de vous les transmettre.

La dernière fois, j’ai déposé pour vous le rêve « Massacre » sur mon blog.

Peu après, Sissi m’a raconté dans la même veine le rêve que voici et ce n’était pas plus gai.

 

Rêve

Je me trouve dans un hôtel, la nuit. Je suis dans la chambre et j’entends du bruit. Je vais voir à la fenêtre et je regarde en bas ce qui se passe. Je découvre avec épouvante que quelqu’un est en train d’être lapidé.

 

rêve,interprétation des rêves,Christiane Riedel,lapidation,hôtel,rencontre amoureuse

On pourrait se demander si le rêve serait « prémonitoire » et annoncerait qu’une pauvre malheureuse va être lapidée en Iran. C’est souvent ainsi qu’on comprend ce genre de rêve, sans aller plus loin. La belle affaire ! En quoi est-ce que j’ai besoin d’apprendre par un rêve qu’une femme est va être lapidée à des milliers de kilomètres ? Si c’est là ce à quoi sert un don de voyance, ce n’est pas très utile.

 

  

Au lieu de conclure  qu’on a des dons prémonitoires, il vaut mieux commencer par examiner le rêve au niveau intérieur.

Avec la technique de l’interview, l’interprétation de ce rêve n’a été ni longue ni difficile.

La question que tout le monde attend, c’est :

- Lapider quelqu’un, ça consiste à quoi ? Pouvez-vous nous expliquer ?

- On jette des pierres sur une personne jusqu’à ce qu’elle en meurt.

 

rêve,interprétation des rêves,Christiane Riedel,lapidation,hôtel,rencontre amoureuse  rêve,interprétation des rêves,Christiane Riedel,lapidation,hôtel,rencontre amoureuse     

 rêve,interprétation des rêves,Christiane Riedel,lapidation,hôtel,rencontre amoureuse

  

  

Il y a deux mille ans, c’est ce que faisaient les Juifs contre les femmes adultères. Il y a un célèbre passage a ce sujet dans la Bible, où le Christ sauve la femme samaritaine de la lapidation.

 

rêve,interprétation des rêves,Christiane Riedel,lapidation,hôtel,rencontre amoureuse

 

Ils ont tenté aussi plusieurs fois de lapider le Christ et ils ont lapidés les premiers Chrétiens.

Et aujourd’hui, ce sont les intégristes en Orient qui lapident.

- Oui, c’est terrifiant. Mais dîtes-moi, jeter  des pierres ? Est-ce que ces mots vous parlent ?

- Bien sûr, cela veut dire critiquer, blâmer, accuser.

- Alors, Sissi, il serait question dans votre rêve d’accuser quelqu’un, de le blâmer.

- Oui, mais je ne vois pas. Je n’aime pas critiquer les autres.

- Peut être faudrait-il aussi regarder à l’intérieur, s’il ne s’agirait pas de vous. Pour cela examinons les autres images de votre rêve.

L’action se déroule dans une chambre d’hôtel. Qu’est-ce que c’est ?

rêve,interprétation des rêves,Christiane Riedel,lapidation,hôtel,rencontre amoureuse

  

- C’est un endroit où l’on passe une nuit pour dormir.

 - Et puis ?

- C’est un endroit pour un petit week-end, où l’on peut avoir une aventure amoureuse en dehors de la maison, hors du quotidien, avec son conjoint ou un autre homme.

  

rêve,interprétation des rêves,Christiane Riedel,lapidation,hôtel,rencontre amoureuse

rêve,interprétation des rêves,Christiane Riedel,lapidation,hôtel,rencontre amoureuse

  

C’est un endroit choisi pour se laisser aller aux plaisirs du lit.

- Eh bien, regardons un peu, quand vous avez reçu ce rêve, il semblerait qu’il était-il question d’une rencontre amoureuse qui sorte du quotidien.

Seulement voilà, il y a quelqu’un qui en a été blâmé.

Ca vous fait penser à quoi au moment où vous avez eu ce rêve?

Sissi me regarde, un peu surprise.

- Je ne pensais pas que le rêve puisse parler de ça ! Ecoutez, c’est vrai, j’ai reçu une éducation très catholique très contraignante et tout ce qui concerne le plaisir est pêché. J’ai encore du mal à m’en débarrasser.

- Et qu’en pense votre rêve ? Pouvez-vous nous le dire ?

- Eh bien, quand j’hésite à me laisser aller au plaisir, parce que c’est ce n’est pas bien, c’est comme si je me lapidais.

- Exactement, vous vous traitez avec la même cruauté inadmissible que celle qui révolte le monde entier au sujet de Sakineh par exemple.

 

 

rêve,interprétation des rêves,Christiane Riedel,lapidation,hôtel,rencontre amoureuse

Sissi reste songeuse un instant et conclut :

- Je ne me rendais pas compte.

 

Encore un rêve libérateur !

 

rêve,interprétation des rêves,Christiane Riedel,lapidation,hôtel,rencontre amoureuse

 

Illustrations

La lapidation de Soraya : http://images.allmoviephot.com

Lapidation dans l’Antiquité : http//marldwhite.files.worldpress.com

http://imagetoutlecine.com

Lapidation en Iran :http://5eme –boulevard.fr

Lapidation à l’époque biblique : http:/www.bibliorama.fr

Le Christ et la Samaritaine : ?

Chambre d’hôtel : http://hotel-paris-renoir.com

Château Hotel Le Prieuré :en.escarpio.com

Danii Minogue : http://imstars.aufeminin.com

Manifestation pour Shakine : http://media.paperblog.fr

Au lit : http://www.centerparcs.fr

 

24/01/2011

LE MASSACRE

  

scene-du-massacre-des-innocents---leon-cogniet[1].jpg

La dernière fois j’ai raconté comment le rêve a permis à l’enfant Jésus d’échapper au massacre des innocents, ordonné par le roi Hérode Archélaüs.

Mais il n’y a pas qu’Hérode qui commette des massacres.  Il s’en commet à notre époque comme autrefois…Et si nous-mêmes, nous étions aussi des tueurs ?

Et si, comme pour Joseph, un rêve venait nous en prévenir ?

Voici le rêve de Mélissa.

 

Circonstances

Mélissa a passé sa vie à se consacrer aux autres et le fait toujours. Elle aime les autres, certes, mais plus qu’elle même. Elle donne, mais elle s’oublie. Elle ne s’est pas occupée d’elle, n’a pas pris en considération ses besoins personnels et aujourd’hui, les années passant, elle se retrouve affaiblie et a besoin d’une vie calme. Actuellement, elle envisage d’aller rendre visite à sa vieille maman qui habite sur un autre continent. Ce voyage lui permettra aussi d’échapper au froid hivernal.

  

post_neige03122007[1].jpgAlbum407755[1].jpgUn rêve vient alors la visiter.

 

Rêve

Je me retrouvais dans un état de guerre entre deux groupes, comme entre les Allemands nazis et les Français.

 Il y avait un accord entre ces deux ennemis : des périodes de couvre-feu avaient été établies, et elle étaient respectées de chaque côté. Ainsi, il y avait des heures de guerre où l’on se détruisait et des heures de couvre-feu où l’on se laissait tranquille.

Aux heures de couvre-feu, des danseurs et des musiciens évoluaient sur une esplanade, c’était joli, c’était agréable.

Pendant cette période de couvre-feu,  je me suis retrouvée avec deux obus entre les mains. Ces obus étaient très fins. Je les ai mis dans une mitrailleuse.

Malgré la convention, quelqu’un a dit : « Faire feu ! » J’ai tiré.

Les obus ont tapé dans un endroit où beaucoup de gens étaient réunis et dînaient  dans un restaurant.

J’ai tiré dans ces gens, c’était un massacre total.

  

dyn002_original_720_540_pjpeg_2683977_f8dfbc50b8ffa8fe9a02680a7e555760[1].jpg

Appel-du-18-juin-2[1].jpg  

Interprétation

 

Un état de guerre

L’image d’entrée indique la situation. Il est évident que cette situation ne peut être qu’intérieure. Dans le monde extérieur Mélissa a une vie très paisible et ne connaît pas de conflit avec son entourage.

 

La guerre entre deux groupes, comme la guerre entre les Allemands Nazis et les Français.

Les Nazis apparaissent souvent dans les rêves. Ils désignent des façons de penser tyranniques, qui donnent la préférence à des idéaux arbitraires. Cette image indique à la rêveuse qu’elle s’impose des « diktat », elle exclut d’autorité certaines attitudes qu’elle condamne injustement.

Il s’agit là de critiques qu’elle se fait, ou d’activités qu’elle s’impose ou rejette, parce qu’elle croit que c’est bien au nom des « Il faut… je dois ».

A quoi cela lui fait-il penser ?

Mélissa s’est toujours contrainte à toutes sortes d’activités pour les autres, mais en ce moment  elle ne voit pas à quoi le rêve peut bien faire allusion.

 

Des périodes de couvre-feu avaient été établies et elle étaient respectées par chacun des ennemis. Ainsi, il y avait des heures de guerre où l’on se détruisait.

  

34050[1].jpg1338130154_small[1].jpgbombardement-13-triage-de-juvisy-depot-cote-paris-christian-perilhou[1].jpg 

     

 

  

  

  

  

  

Et des heures de couvre-feu où l’on se laissait tranquille.

Le rêve indique ainsi que le rêveuse vit dans le déséquilibre : elle passe d’un état à l’état contraire ; par moments elle fait la guerre contre elle-même, et à d’autres elle se « fiche » la paix et donne la préférence à une vie tranquille.

un-bel-apres-midi[1].jpg

 

Aux heures de couvre-feu, des danseurs et des musiciens évoluaient sur une esplanade, c’était joli, c’était agréable.

 Il y a des moments où notre amie s’accorde de plaisantes périodes de détente, de repos, comme c’est le cas en ce moment.

le-bal-populaire[1].jpgtango_tmp[1].jpg

 le-violoncelliste[2].jpg

  

Pendant cette période de couvre-feu,  je me suis retrouvée avec deux obus qu’ on m’a mis entre les mains.  Ces obus étaient très fins. Je les ai mis dans une mitrailleuse.

Malgré la convention, quelqu’un a dit : « Faire feu ! » J’ai tiré.

 

Les obus

Ce sont des armes fabriqués pour détruire. Tous ces objets n’ont rien à voir avec l’interprétation traditionnelle de la psychanalyse freudienne qui les interprète comme un sexe masculin.

En général toutes les armes désignent des pensées négatives, des critiques que l’on adresse à soi-même ou aux autres. Ce sont souvent aussi toutes sortes d’arguments qu’on objecte pour repousser un choix ou une attitude.

obus-fragmentation[1].jpg

ts[1].jpg

  

Mélissa ne voit toujours pas à quoi cela peut correspondre dans sa vie et nous pataugeons.

Cependant, je n’ai aucune inquiétude. Je sais que quelquefois le sens du rêve surgit seulement à la fin de l’analyse.

 

Les obus ont tapé dans un restaurant où beaucoup de gens dînaient. 

Un restaurant

Pour Mélissa, c’est un endroit où l’on passe du bon temps sans se stresser, c’est un endroit où l’on se restaure et prend des forces.

  

pause[1].jpg    0909540001246469525[1].jpg                

 troquet[1].jpg

  

  

Que se passe-t-il en ce moment ? Où Mélissa se trouve-t-elle en conflit entre deux choix ? Qu’ est-elle en train de décider qui va lui nuire, l’empêcher de prendre du bon temps, de vivre tranquillement ?

Mélissa sursaute.

- Mais je sais, s’exclame-t-elle ! L’agence de voyage vient de me proposer un billet d’avion pour partir plus tôt chez sa mère, le 21 décembre et non le 31. J’ai hésité et j’ai demandé le temps de réfléchir. Et c’est juste après que j’ai reçu ce rêve de massacre.

- Alors, Mélissa, quel est donc ce conflit en vous ?

- Oui, je vois maintenant : je trouve bien l’idée de partir le 21 décembre, mais d’un autre côté j’aime prendre mon temps et faire les choses calmement.

le-marche[1].jpg

- Donc, pour le rêve, il y a d’abord les troupes nazis qui veulent imposer un ordre général et arbitraire, sans respecter les particularité individuelles. Vous voyez à quoi elles correspondent ?

- C’est vrai, je me dis qu’ il faudrait que je parte le 21. Cela me rallongerait de 10 jours mon séjour au soleil et puis je passerais les fêtes de fin d’année avec ma mère et mon frère. Cela leur ferait très plaisir.

- Eh bien, les voilà vos deux obus !

- Vraiment ! Les rêves ont de drôles d’images !

- Attendez ! Vous avez bien là deux arguments massue, des arguments qui tuent ! Impossible d’y résister ! Et que montre le rêve ? Que se passe-t-il si vous cédez à ces raisonnements ?

- Je vais devoir me bousculer et me retrouver stressée, bonne à rien, épuisée. Cela va être le massacre.

massacre 3.JPG 

Mélissa voit maintenant clairement sa situation. L’agence lui a proposé departir le 21, elle a hésité et voulu réfléchir. Le rêve vient immédiatement lancer une alerte dramatique pour orienter son choix. Il est vital pour elle de suivre son rythme, respecter ses besoins individuels, au lieu d’avancer la date et de se mettre la pression pour des raisons contestables.

 

 stress_tendue[1].jpg

mod_viv_acry04[1].jpg 

Voilà un conflit fréquent dont nous n’avons pas conscience :

Ne faisons nous pas souvent nos choix en fonction d’idées préalables, en fonction des autres, pour leur faire plaisir, pour faire bien. ? Voilà, selon le rêve, un idéal tyrannique. Quelle considération avons-nous alors pour nous-même, nos limites, nos besoins individuels ?

Et si le rêve choisit la situation historique de la deuxième guerre mondiale, c’est que le conflit de Mélissa correspond sans doute à un conflit fréquent.

 

On entend tous les jours aux informations à la radio, à la télévision, que des massacres ont lieu partout dans le monde, partout, partout ! C’est affreux ! C’est horrible !

Mais ce qui se passe dans le monde extérieur a lieu tout autant dans le monde intérieur, ici, dans notre monde occidental en paix. Soupçonnons-nous tous les massacres que nous accomplissons sur nous mêmes, en croyant bien faire ?

 

Et si maintenant vous rêvez de massacre, de tueries, de tortures, de guerres, de bombardements, cherchez d’abord en vous même dans quelle situation vous êtes en train de vous infliger ces mêmes traitements.

Alors, commençons par ne pas nous détruire nous-même ! Le rêve vient nous le rappeler.

Le rêve est le gardien du bien être et de la vie. Vous en avez aujourd’hui une preuve de plus

 

femme-au-violoncelle[1].jpg

 Illustrations

 Je remercie les artistes et photographe qui m’ont permis d’illustrer mon blog. Je remercie en particulier aujourd’hui l’artiste Jacqueline Hubert de mettre ainsi gratuitement à la disposition du public ses tableaux aux couleurs si chatoyantes et chantantes :

http:// www.jacqueline-hubert.com

Le massacre des innocents, tableau de Léon Cogniet, 1794-1880

Pays chaud : echapee.over-blog.com

Pays froid : http://www.loeildulynx.fr

Défilé des Waffen SS en juillet 1940 devant le Reichstag à Berlin :http://worldismad.fr

A tous les français, Appel du 18 juin :beaugency.over-blog.com

Hitler :http://www.devoir-de-philosophie.com

De Gaulle : http://montemarano.wikispaces.com

Soldats allemands arrêtant des Juifs : ?

Attaque : http://67.img.v4.skyrock.net

Bombardement de la voix ferrée à Juvisy :http://aaspp91.files.worldpress.com

Toutes les images suivantes viennent du site de Jacqueline Hubert :

http:// www.jacqueline-hubert.com

Le marché

Un bel après-midi

Le bal populaire

Tango

Le violoncelliste

Obus :http://www.science-et-vie.net

Mitrailleuse :http://rpmedia.ask.com

Pause : http:// www.jacqueline-hubert.com

Au restaurant : http://www.galerie.com.com

Troquet : http:// www.jacqueline-hubert.com

Massacre :http://www.wgsebald.de

Femme au violon de Jacqueline Hubert

 

 

23/12/2010

IL N'Y A PAS QUE JOSEPH QUI RÊVE...

 

Il n’y pas que Joseph qui rêve…

 

En ces temps de Noël, on se rappelle souvent les récits dans la Bible. J’aimerais regarder avec vous ce que l’Evangile de Mathieu raconte au sujet de Joseph et de son rêve, avant la naissance de l’enfant Jésus.

Dans l’évangile selon Mathieu, au chapitre 1, verset 18 et 19, on lit :

« Voici de quelle manière arriva la naissance de Jésus Christ.

Marie, sa mère, ayant été fiancée à Joseph, se trouva enceinte par la vertu du Saint-Esprit, avant qu’ils eussent habité ensemble.

  

 

Annonciation2.jpg

Joseph, son époux, qui était un homme de bien et qui ne voulait pas la diffamer, se proposa de l’éloigner secrètement.

 

Comme il y pensait, il reçut un rêve :

 

Rêve

Voici un ange du Seigneur lui apparut en rêve et dit :

Joseph, fils de David, ne crains pas de prendre avec toi Marie, ta femme, car l’enfant qu’elle a conçu vient du Saint-Esprit.

le-songe-de-Saint-Joseph-par-Hermann-Eisenmenger.jpg

 

Ainsi, dans la nuit l’ange apparaît en rêve, il vient indiquer l’attitude à adopter. Grâce à ce rêve, Joseph garde la jeune femme avec lui et la prend sous son toit, assumant ainsi, en homme de bien, l’éventuelle désapprobation de l’entourage.

art-ou-histoire-qui-croire,M25298[1].jpg

 

C’est là une belle histoire, mais les rêves ou songes sont pour de saints personnages bibliques, et pas pour nous.

Pas tout à fait ! Pas vraiment !

J’ai envie de vous raconter maintenant un rêve qui vient encore de nos jours jouer le rôle de conseiller conjugal. C’est Adeline qui l’a reçu il y a quelques années.

Circonstances du rêve.

Adeline et Romain vivent depuis plusieurs années ensemble. Ils ont un petit garçon dont ils s’occupent avec amour. Mais la vie réserve bien des surprises et Romain vient de délaisser son foyer pour aller s’installer chez « une copine ». Adeline, révoltée, ne décolère pas. Et, quand Romain passe à l’appartement pour chercher du linge ou autres affaires, Adeline lui fait des scènes et déchaîne sa fureur.

Romain.jpg  fureur 3.jpg                        angry-woman[1].jpg

   

 

 

 

Elle reçoit alors ce rêve qu’elle me confie :

Rêve

Je suis en voiture et descends une pente très raide. Je mets mon frein à main qui tient un moment puis lâche. La voiture glisse régulièrement sans que je puisse la retenir.

En bas je vois une femme avec un landau.

 

Interprétation

Voilà ce que j’appelle un scénario catastrophe ! Voyons un peu :

 

Je descends en voiture une pente très inclinée

La voiture représente une façon mécanique d’avancer sur des voies toutes faites. Adeline en ce moment se comporte comme beaucoup dans sa situation : elle éprouve un fort penchant, elle est fortement encline à exprimer sa colère.

 

Je mets mon frein à main qui tient un moment puis lâche

L’image décrit l’attitude de la compagne trahie : dans un premier temps, elle a fait des efforts pour se freiner, ne pas montrer sa souffrance, ne pas donner libre cours à sa colère.

cote.jpg  frein qui lachent 2.jpg 

  freins qui lachent.jpg           

 

 

La voiture glisse régulièrement sans que je puisse la retenir

Le rêve indique maintenant comment la situation peut empirer : dans un deuxième temps, elle n’arrive plus à se maîtriser, elle se laisse emporter.

L’image suivante est à regarder alors avec grande attention :

 

En bas je vois une femme avec un landau

Il s’agit là d’une maman avec son bébé.

Pourquoi le rêve donne-t-il cette image ? Que veut-elle dire ?

Ne serait-ce pas l’indication d’un avenir potentiel ? Serait-il possible qu’Adeline et Romain aient un autre enfant plus tard ?

Que va-t-il se passer si Adeline ne se refrène pas ? La voiture va dévaler la pente jusqu’en bas et écraser la maman avec le landau.

maman landau.jpg 

 Quel est alors le message du rêve ?

Il conseille à la jeune femme de faire bon visage et d’accueillir Romain calmement quand il passe. Les scènes qu’elle lui fait en ce moment risque de le faire fuir définitivement, alors qu’un bébé est promis à leur petite famille.

Et Adeline a suivi le conseil de son rêve.  Romain est revenu quelques temps après. La vie en famille a repris.

 

Rêve

Et puis, une nuit, Adeline a vu un petit canard dans son rêve, qui s’annonçait avec un joyeux « coin coin ! »

Et Renaud est venu dans ce monde.

mari joseph 2.jpg  Stochenwiege_echarpe_bio_abricot[1].jpg 

 maman poussette.jpg   

 

 

 

 

 

Voilà aujourd’hui un rêve bien prosaïque apparemment. En fait, avec des images quotidiennes et banales, le rêve vient jouer avec Adeline le même rôle qu’avec Joseph.

Il conseille de choisir l’attitude qui sauve le couple. Et pourquoi ? Mais c’est pour assurer la vie d’un couple et la vie d’un enfant à venir.

Oui, le rêve est bien le gardien de la vie.

1853503535_small_1[1].jpg

 

 

Adeline vient de vérifier mon récit, avant que je ne le dépose sur mon blog. Au souvenir de ses rêves elle m’a dit :

« Peut-être l'annonciation existe t-elle pour chaque femme qui va être mère mais que nous ne le remarquons pas ? »
Je vous laisse sur cette considération d’une profonde sensibilité, qui nous invite à accorder toujours plus d’attention à nos rêves.

 

annonciation-collier[1].jpg

 

En cette fin d’année, je vous souhaite de Joyeuses Fêtes de Noël et une Bonne Année 2010 !

Que vos rêves vous accompagnent et vous gardent !

Voilà ce que je vous souhaite aussi de tout cœur !

Christiane

 

Illustrations

Je remercie les artistes dont les œuvres m’ont permis d’illustrer mon blog.

Annonciation, de Fra Angelico

Le songe de Joseph, du peintre allemand contemporain Hermann Eisenmenger

Visite de Marie à sa famille :http://images-telerama.fr

Romain et Adeline : www.ladepeche.fr

Fureur : tele.tvmag.com

En colère : http://uglysally.com

Côte : pascal.kanalblog.net

Freins qui lâchent 1 : www.dailymotion

Freins qui lâchent 2 : www.canuvoxx.com

Maman qui pousse le landau 1 : l’actrice Julia Roberts, www.gala.fr

Maman qui porte son bébé : http://escalenature.fr

Maman qui pousse son landau 2 : magma.romandie.com

Le petit canard a grandi : http://75.img.v4.skyrock.net

Annonciation :http://ut-pupillam-oculi.over-blog.com

 

03/12/2010

MON CAFE RÊVES

MON CAFE RÊVES

 

Je vous ai annoncé en octobre que je mettais en route un Café Rêves dans les Yvelines, à St Germain en Laye où j’habite. L’imaginer, le dire, c’est facile, le réaliser demande quelques investissements :

Concevoir le feuillet publicitaire, le faire reprographier en 1000 exemplaires, distribuer ceux-ci ensuite, c’est ce à quoi je me vais me consacrer désormais pendant quelques jours chaque mois.

 feuillet 1.JPG

feuillet jaune.JPG

 

Me voilà donc à parler des rêves dans la rue, dans les entrées des immeubles.

 b5c376adffa71ac6[1].jpg

 PROA7106363[1].jpg             

 

 

 

 

Je glisse mon papier dans les boites aux lettres, quand elles sont extérieures ; je demande la permission d’entrer à un habitant qui passe, quand il faut un code. Vu ma bonne tête, on ne m’a pas encore refusé.

Et c’est là, dans ces entrées que l’expérience devient passionnante !

-  Vraiment me direz-vous ? Mais mettre des papiers dans les boites, c’est quand même pas « marrant » !

 

bfe89ce6b1d1b3d2[1].jpg

 d826545d5f3ff11a[1].jpg  

 Je ne trouve pas. Cette activité n’est pas déplaisante, je me promène, je découvre des coins inconnus de mon quartier et surtout, je rencontre des personnes très différentes, qui se laissent souvent aborder.

J’invite à mon Café Rêves à l’hôtel du Coq, tout près d’ici.  h_3688_14.jpg

 

 

 

Je me lance dans de brèves explications et là, dans ce contact direct, il se passe toujours quelque chose :

 

Indifférence, froideur ou rejet brutal :

- Montrez, me dit une femme, en prenant mon papier. Ah ! Mais non ! Vous êtes une secte, et d’abord, quels sont vos diplômes ?    rejet.JPG

- Ah, c’est vrai, je n’ai pas pensé à les mentionner dans ma présentation. Eh bien, madame, je vous remercie de me souligner ce détail.

Ce mois ci, j’ai rajouté des titres et quelques lignes laudatives à mon sujet.

Quant à la secte, j’ai tellement l’habitude de l’accusation, le rêve est tellement avili, et le public est si souvent tellement ignorant.

 

Condescendance, hauteur

- Oh ! vous savez, moi je n’ai pas besoin des rêves, je fais du spiritisme me dit un homme en fermant la porte de l’ascenseur.

OK.

 

Distinction

 

0c51ad245b97f542[1].jpg - Vous connaissez Carl Gustav Jung me demande une dame distinguée ? J’aime mieux ça, parce que Freud a fait des ravages.

Nous voilà d’accord.

- Mais vous savez, poursuit cette élégante personne d’un air entendu, le rêve, ce n’est qu’une première approche, il y a d’autres démarches qui vous conduisent à des niveaux de conscience bien supérieurs.

Bon ! Moi,… les niveaux de conscience supérieurs… Je préfère rester toute petite, rester tout en bas, les pieds sur cette terre. Que lui répondre alors ?

- Si vous voulez, Madame.

Je reprends ma distribution, elle me tourne le dos et passe la porte.

 

Surprise

 Me voilà dans un des immeubles HLM du quartier du Bel Air, où j’habite. Je suis en train de mettre mon papier dans une boite aux lettres qui porte un nom maghrébin. Passe un monsieur au visage fin et doux, qui me voit mettre mon papier dans sa boite.

- Donnez-le moi, me dit gentiment Mr Bel. Qu’est-ce que c’est ?

- J’organise un Café Rêves à l’hôtel du Coq, vous savez, à côté. Je vous y invite, j’y parle des rêves, vous pouvez venir écouter, ou aussi raconter votre expérience.

- Moi, j’ai rêvé des numéros gagnants au tierce, me dit-il.

- Ah ! C’est formidable ! Racontez-moi !

- Oui, une fois j’ai rêvé que je voyais les numéros gagnants aux courses :

C’étaient le 3, le 2 et le 6, le 6 apparaissait avec un flash qui le changeait.

Je suis allé avec 4 amis aux courses à Auteuil, pour jouer le 3, le 2 et le 6.

Le 2 et le 3 sont sortis gagnants, mais pas le 6, c’est le 15 qui est sorti.

J’ai gagné 7000 FF, plus de 1000 €. A l’époque je me suis acheté une Renault 16 TS.

 

 

rightonebon-842[1].jpg 16tx[1].jpg   

 

   

 

 

Une autre fois, j’ai rêvé des numéros gagnants du loto : 20 – 27 – 30 –  39 - 40 –  43. Je les ai joués.

Quand j’ai regardé le tirage à la télévision, j’ai vu le 20 apparaître, mon cœur s’est mis à battre. Puis le 27, le 30 et le 39. Là, mon cœur battait si fort que je suis sorti de la pièce, j’ai cru que j’allais faire une crise cardiaque !

 

 

media_xl_3911618[1].jpg Tirage%2055[1].jpg 

 Ces 4 numéros là sont sortis, mais pas les autres ! Et j’ai gagné 8 500 FF, 1300 € !

 

 

Pourquoi mettrais-je en doute le récit de cet homme dont le visage ouvert respire la simplicité et l’honnêteté ?

Je m’exclame :

- Votre histoire est magnifique. Pourquoi ne viendriez-vous pas la raconter à mon Café Rêves ?

- Oh non ! Je ne peux pas, on va me prendre pour un fou !

- Et moi, il y a longtemps qu’on me prend aussi pour une folle et une illuminée. Mais ça n’a pas d’importance, vous savez bien que vous ne mentez pas, que votre expérience est vraie. Il s’agit d’être authentique.

Monsieur Bel me regarde avec confiance. Ouvrant la porte de l’ascenseur, il me dit :

- Je viendrai à votre Café Rêves, mardi prochain.

 - Je vous attends, Monsieur, je serai heureuse de vous accueillir. Au revoir.

 

Songeuse, heureuse de cette rencontre, j’ai poursuivi ma tournée, tout en pensant à vous, mes chers amis blogueuses et blogueurs, à qui j'avais envie de raconter cette expérience. Certains sceptiques me diront crédule et naïve. Je les invite à venir vérifier les faits sur place.

Et des surprises surprenantes, j'en ai eu d'autres, que je vous raconterai une autre fois. 

Où va m'emmener mon Café Rêves ? 

 

divine intuition 2.JPG

 

Illustrations

je remercie les artistes et les photographes, dont les oeuvres m'ont permis d'illustrer mon blog. 

 

 

01/11/2010

TOILES D'ARAIGNEES DANS MA CAVE

TOILES D'ARAIGNEES DANS MA CAVE 

araignée 1.jpg
 
 
OU PETIT COURS D'INTERPRETATION DES RÊVES
 
 
34546aeef6fd722e[1].jpg
 
 
Je vous avais annoncé en juin que je poursuivrais l'étude des différents sens que peut prendre l'image de l'araignée dans les rêves,...ce qui finalement...ne m'a pas beaucoup inspirée, d'autant plus que plusieurs analyses de ces symbole se trouvent déjà dans mes deux livres. * le travail serait facile pour moi de les reprendre sur mon blog, mais ce ne serait sans doute guère correct à l'égard de mes éditeurs.
Alors, voilà, ça traîne...
Et Jeanne m'apporte aujourd'hui un rêve tout neuf, et tout d'un coup, j'ai plaisir à vous le présenter, j'ai envie de vous montrer à nouveau comment on pratique la technique de l'interview.

Certes, chers blogueuses et blogueurs, vous êtes nombreux à m'avoir déjà vue exposer cette fameuse « dream interview method » crée par Gayle Delaney et que je fais connaître en France.  Mais il n'est pas forcément inutile de la revoir avec un angle différent, et vous, chers lecteurs arrivés récemment, vous accueillerez peut être avec intérêt ces nouvelles explications. Ces explications seront un peu longues, mais, si vous prenez le temps de les lire, j'espère de tout cœur qu'elles vous seront utiles, le jour où, à votre tour, vous vous mettrez à chercher le sens de vos images intérieures.

 

Venons en à Jeanne et son rêve.

Jeanne est une de mes élèves que je forme depuis peu  à l'interprétation des rêves. Elle travaille avec assiduité, 7824191d3cf09c5a[1].jpget m'envoie régulièrement ses études par mail. Je les corrige ensuite avec elle au téléphone et ça marche très bien.

Si je vous dis que ce n'est pas moi qui enseigne comment interpréter les rêves, mais que ce sont les rêves eux-mêmes, vous allez juger cela absurde. Mes élèves aussi au début n'arrivent pas à le comprendre. Mais on s'aperçoit bientôt que c'est l'exacte réalité. Je vous l'ai déjà montré sur le blog avec le rêve de mon élève Sarah, qui demandait : « Comment puis-je m'améliorer pour interpréter les rêves correctement ? » Vous trouverez la réponse du rêve et l'interprétation au  9 mars 2009. Vous allez juger maintenant ce qu'il en est avec le rêve de Jeanne.

 

 

Rêve « Les araignées dans ma cave "

Je suis dans ma cave. Assez proche de moi, je vois une araignée dans sa toile : celle-ci n'est pas bien construite, les fils sont plutôt des filaments.

araignees-427-araignees-animaux.jpg

d779e290aaeea2c8[1].jpgJe regarde la porte : elle est complètement fermée par une couche épaisse de toiles d'araignée. Il y en a tellement que la couleur est blanche.

Ce n'est pas particulièrement angoissant.

 

 

Interprétation

Jeanne a donc commencé son déchiffrage personnel en posant la question :

Q : Qu'est-ce qu'une cave ?

Elle a répondu en donnant ses associations :

Une cave : c'est un endroit dans la terre. C' est un petit espace où l'on range des choses dont on ne se sert plus mais qui pourront peut-être servir un jour. On n'y fait pas le ménage, le sol est souvent en terre. Les araignées y font leurs toiles et personne ne les enlève. Elles vivent là.

 

Puis elle choisit quatre associations et se demande :

Qu'est-ce que c'est que ce cadre qui est dans la terre, c'est-à-dire dans le corps, où je mets des choses qui ne me servent plus mais qui peuvent à nouveau servir, un lieu où je ne fais pas le ménage, où les araignées ont tout loisir pour faire leurs toiles ?

 

Et elle cherche alors à quoi cette description la faisait penser, elle cherche à faire le lien entre l'image et le fait réel dont parle le rêve.

Est-ce une image de ma sexualité actuelle où avec mon mari, nous n'avons pas fait l'amour depuis plusieurs jours, pas fait le ménage ?

 séparés.jpg

Puis elle a procédé aux vérifications.

Tout ce qu'elle a dit de la cave doit pouvoir être dit de sa sexualité.

Ma sexualité concerne-t-elle mon corps, le bas de mon corps ? Oui.

Ma sexualité est-elle mise dans un coin en attendant que j'en ai à nouveau besoin ? Oui.

 

Bon. Apparemment, très bien. Parfait.

Satisfaite, Jeanne a poursuivi avec l'étude des araignées en disant :

C'est une petite bête qui a beaucoup de pattes, qui avance vite, avec nervosité.  ebae8735f75a7124[1].jpg 

3b6bc8b92ce137c0[1].jpg

 Et elle en arrive rapidement à la conclusion :

" Mon rêve me montre qu'en ne faisant pas l'amour, je prends le risque d'être enfermée dans un corps gagné par la nervosité, par les petites bêtes ; ne pas faire l'amour c'est comme si j'étais enfermée dans ma cave avec des araignées et par des araignées.

Mais quelle horreur !"   

 

35936fff81533852[1].jpg

 2d0563eaf840fb86[1].jpg

 

 

 

 

 

 

Et voilà !

Oh la la !

C'est avancer vite en besogne ! Moi, le prof, je n'ai pas été convaincue du tout par cette analyse. L'étude des symboles a été trop succincte, pas assez approfondie, et surtout la première image. Il faut passer beaucoup de temps sur cette première image. J'ai donc repris soigneusement l'étude avec Jeanne qui est une élève adorable, qui ne demande qu'à se corriger et apprendre.

 

Je reprends donc les associations de Jeanne au sujet de la cave qui symboliserait la sexualité de notre rêveuse :

 « Une cave c'est un endroit dans la terre. C'est un petit espace où l'on range des choses dont on ne se sert plus mais qui pourront peut-être servir un jour. On n'y fait pas le ménage, le sol est souvent en terre. Les araignées y font leurs toiles et personne ne les enlève. Elles vivent là. »     4f512804a18eb088[1].jpg

Contentons nous de ce qui concerne strictement la cave et laissons de côté les araignées. Nous n'en connaissons pas encore le sens, ce serait encore rajouter une nouvelle inconnue à l'équation.

 

Je procède maintenant exactement aux vérifications et demande à Jeanne:

- Est-ce que ta sexualité est un endroit dans la terre ?

- Oui, la terre, c'est le corps et la sexualité se vit au niveau du corps.

- Est-ce que ta sexualité est un petit espace dans le corps ?

- Oui, si on veut, c'est mon vagin.

 

Je continue méthodiquement en reprenant les mots exacts employés par Jeanne :

- Est-ce que ton vagin est un espace où l'on range des choses dont on ne se sert plus mais qui pourront peut-être servir un jour ?

- ??? !!!

Ma question est idiote, mais elle est méthodique, soigneuse et respecte ce qu'a dit Jeanne. Moi, je fais simplement et sérieusement mon travail, sans chercher à comprendre.

Jeanne éclate de rire ! Bien sûr que non, elle ne range pas dans son vagin des choses qui ne servent plus. C'est absurde.

 b3a27d6103af203a[1].jpg

Bon ! La démonstration est faite : Jeanne ne peut pas dire de sa sexualité ce qu'elle a dit de la cave. La cave ne représente donc pas la sexualité de la rêveuse.

 

Reprenons donc l'enquête :

- Cette cave, c'est ta cave, peux-tu me la décrire ?

- Ma cave, c'est une petite pièce au sous-sol, où je descends facilement, il y fait noir.  6be86acc386918e0[1].jpg

  

Je lui demande de faire le lien entre l'image et le fait avec la question clé qui sera toujours la même :

- En ce moment, a quoi cela te fait-il penser à l'intérieur ou à l'extérieur de toi un espace facilement accessible, où il fait noir ?

- A l'extérieur, il ne s'agit pas de ma cave dans ma maison.

Et à l'intérieur de moi ? Ah ! Mais c'est mon monde intérieur, mon inconscient, le monde de mes rêves !

 

Vérifications :

Tout ce qu'elle a dit de sa cave doit pouvoir être dit de son inconscient, le monde de ses rêves.

- Ton inconscient est-il noir ?

- Oui, il n'a pas la clarté du conscient, on n'y voit rien, on n'y comprend rien.

- Est-il facilement accessible ?

- Bien sûr, j'y ai accès facilement, car pour cela il suffit de regarder les rêves.

- En ce moment, ton inconscient est-il un espace où l'on range des choses dont on ne se sert plus mais qui pourront peut-être servir un jour ?

- Oui, j'y range les rêves, des compréhensions de symboles, qui m'ont déjà servi et qui pourront me rendre de nouveau service plus tard.

 290f14062f4645b4[1].jpg 

4bfdcd415638ef66[1].jpg

Nous pouvons donc admettre que la cave désigne l'inconscient et les rêves de la rêveuse.

 

Passons à l'image suivante :

Assez proche de moi, je vois une araignée dans sa toile.

Q : - Qu'est-ce qu'une araignée ?

R : Une araignée, c'est une petite bête qui avance nerveusement et qui tisse soigneusement sa toile, pour piéger les insectes et s'en nourrir.

 e7102eb43f6b97ec[1].jpg

 3103fefe2790e62c[1].jpg

       

 

Maintenant, je raccroche la nouvelle image au sens de l'image précédente.

Je reprends le sens de l'image précédente (1) , je choisis les associations les plus abstraites (2) et demande :

Q : - Alors, Jeanne, (1) quand tu es descendue dans ton inconscient avec tes rêves, à quoi cela te fait-il penser une petite bête qui (2) travaille méticuleusement, soigneusement ?

- C'est moi, s'exclame Jeanne, quand j'essaie d'étudier mes rêves en menant mon enquête.

 

Je vérifie :

- Peux-tu m'expliquer en quoi tu avances nerveusement quand tu étudies tes rêves ?

- Eh bien, je crois que j'y vais activement, je travaille rapidement, j'y mets toute ma vigueur. 

39a78a129df59560[1].jpg

ef6150a19bf45ca0[1].jpg

 

 - O K !  Maintenant, si tu es l'araignée, dis-moi :

 

Qu'est-ce que c'est que ces insectes  que tu cherches à piéger pour t'en nourrir ?

- Oh ! mais c'est quand je fais mon enquête pour attraper les symboles, les assimiler, les comprendre et m'en nourrir.

 

Vérifions :

Pour attraper le sens des symboles est-ce qu'il faut tisser soigneusement sa toile ?

- Mais oui ! Il faut poser les questions de l'enquête en tournant méthodiquement autour de l'image-insecte. C'est un long travail patient.

4962c32880394828[1].jpg 3814362674_0312fb1fde[1].jpg

 spinnenweb.jpg

 

Etonnant ! Qui aurait cru que les insectes soient les symboles des rêves ? C'est pourtant justifié ici.

 

Regardons maintenant ce que dit le rêve :

La toile n'est pas bien construite, ce sont plutôt des filaments.

- Jeanne, comment comprends-tu cette image ?

- Oh la la ! Je ne mènerais pas correctement la technique de l'interview ? Mon enquête ne serait pas bien construite ?

 

- Et les filaments ?

- Ce sont de fils conducteurs très fins.

- Des fils ? A quoi ça sert ?

- C'est pour coudre, assembler, relier. Relier, c'est faire les liens.

- Oui, et faire les liens dans l'étude du rêve, c'est ce qui amène au sens du rêve. Alors que te dit ton rêve ?

- Donc, je déduis de cette image des filaments, que, dans mon travail d'interprétation, les liens sont trop fragiles, trop fins, pas assez solides, mal établis. Bon ! J'ai encore à améliorer cette étape de ma technique ! Mon enquête est trop lâche, pas assez serrée.

 

spinnenwebcafeine.gif cd5ba54ac02821ac[1].jpg

 a18e1910229f801a[1].jpg

  

   

   

 

Et l'excellente élève conclut :

Ainsi, mon rêve me montre que je cherche à comprendre le sens des symboles de mes rêves pour m'en nourrir. Mais je n'effectue pas le travail soigné et minutieux que cette recherche exige. Au lieu de m'investir dans un rêve à fond, de poursuivre l'enquête en appliquant la technique de  manière  rigoureuse,   

 e0adb6103122a3b0[1].jpg

 70cceaa4899f4f42[1].jpg

je travaille d'une manière désordonnée, dispersée.

Mon travail est comme ces toiles : il n'est pas assez méthodique et construit, solidement charpenté. Ces toiles - ou ces filaments - ne permettent pas de piéger des insectes, et mon travail ne me permet pas non plus d'attraper, capter le sens des symboles. Ce n'est pas comme ça que je serai nourrie !

 

 

Voyons maintenant la fin du rêve :

Je regarde la porte : elle est complètement fermée par une couche épaisse de toiles d'araignée. Il y en a tellement que la couleur est blanche.

 7cefd185dde639f0[1].jpg

 68a911c3d069b9b0[1].jpg

  

 

  

 

La même question revient à nouveau :

- Qu'est-ce qu'une porte ?

- C'est un point de passage entre deux espaces.

- Et cette porte de la cave, de l'inconscient, du monde des rêves ? 

- C'est le point où je vais pouvoir remonter au jour, passer de l'inconscient noir au conscient clair, des symboles du rêve à ce que je suis en train de vivre dans les faits au moment du rêve.

 b3d37299730b302e[1].jpg

 rêve porte ouverte.jpg

      

 

 

Jeanne réfléchit un instant et poursuit de façon très active:

- Je comprends : lorsque je cherche le sens d'un symbole, je m'enferme dans des élaborations blanches, mentales, intellectuelles, je ne fais pas le lien avec ma vie personnelle vécue, je ne cherche à voir le fait concret dans mon quotidien qui correspond à l'image. J'en reste à des spéculations inefficaces.

Oui ! c'est ça, c'est exactement ce que je viens de faire quand j'ai interprété la cave comme ma sexualité. J'ai été trop vite, les liens étaient insuffisants, j'ai mal fait les vérifications.

- Oui, Jeanne, et tu vois qu'on en arrive à raconter n'importe quoi ! C'est pourquoi il faut beaucoup de logique, de rigueur, de cohérence dans ce travail. Mais ton rêve conclut en te disant que :

 

La situation n'est pas très angoissante.

Tu n'as donc pas à t'inquiéter. Maintenant que grâce au rêve tu as compris ce qu'il fallait corriger et comment y parvenir, tu ne peux que progresser.   

 

553d04f21e8188fc[1].jpg

b0fb915edb793f90[1].jpg

 

 

 

  

  

 

Jeanne a été très heureuse de son rêve et très surprise : en effet, pour son entraînement mensuel à l'interprétation, l'inconscient lui a donné en exercice un rêve qui lui montrait les insuffisances de sa méthode de travail. Et ce sont justement avec ces mêmes insuffisances qu'elle a tenté d'interpréter ce même rêve. Ensuite, c'était à moi, son professeur, de les corriger... grâce au rêve !

Ne sont-ce pas les rêves qui enseignent comment les interpréter ?

Et toutes deux, nous avons été profondément touchées de constater une nouvelle fois la bienveillance permanente du rêve, qui enseigne mon élève, la corrige et la soutient.

 

Mais qu'est-ce que c'est donc cet inconscient, si attentif, si personnel, si patient, si sage ?

 

4ums6rm2.jpg

 

Illustrations

Je remercie les photographes dont les œuvres m'ont permis d'illustrer mon blog.

Araignée :http://images.doctissimo.fr

Fleur de Pensée : www.flickr.com

Araignée :www.dinosorai.com

Etudiante :www.sueddeutsche...

Araignée : www.dinosoria.com

Tatouage : www.everytattoo.com

Jeune femme :www.flickr.com

Bric à brac : www.bricabrac-sto...

Jeune femme : www.ices.fr

Escalier : radineoueconome.com

Araignée : www.bairnet.com

Mandala : www.jameshollings...

3 Toiles d'araignées : wildhavedaily.wor... ; http://farm3.static.flickr.com

Toile d'araignée sous caféine :  ?

Araignée dans sa toile : etrangenature.blog

Toile dans la rosée :adyaya.canalblog

Voiles blancs : www.flickr.com

Toile : pluct.fr

Toile : pluct.fr

 

* Vous trouverez d'autres sens du symbole de l'araignée dans

Rêves à vivre, éditions de Mortagne, p. 62 ; ch. 4 : étude de la première image :

- une araignée noire.

Amour et sexe dans vos rêves, éditions Trajectoire-Piktos, p.246, 247.

- une araignée dans la chambre

- toiles d'araignées dans le grenier

 

02/05/2010

ETUDE D'UN SYMBOLE : L'ARAIGNEE 1

 

J'ai été emmenée depuis le début de l'année sur des études que je n'avais pas prévues et qui se sont succédées un peu malgré moi. Vous y avez découvert un aspect spirituel de l'inconscient, splendide, redoutable, voire terrifiant. Vous ne connaissiez peut être pas, ou pas beaucoup, cette dimension du monde intérieur. En effet très peu d'études ont été publiées à ce sujet, d'autant plus que les rêveurs hésitent à parler de ces rêves.

J'ai choisi maintenant une démarche opposée et volontaire. Je vais vous présenter une étude progressive d'un même symbole dans différents rêves. Là aussi on y a des surprises.

L'image que nous allons voir maintenant est celle de l'araignée, qui souvent effraie ou pour le moins impressionne et intrigue.

 

Aujourd'hui vous allez voir le rêve de Marc. En voici d'abord les circonstances.

 

Michèle a proposé à Marc, son collègue, de réviser avec elle l'examen qu'ils ont préparé durant l'année. Ils se sont donné rendez-vous chez Marc, qui habite chez son amie Sylvianne. Les deux collègues se sont installés dans le séjour et Sylvianne les a laissés travailler, oubliant même leur présence.

examen.jpgexamen 2.jpg

   

 

 

Dans l'après-midi, vaquant à ses occupations, Sylvianne est rentrée dans le séjour et, en traversant la pièce, elle a vu les deux collègues assis l'un à côté de l'autre, l'un près de l'autre, près,... un peu trop près,... s'est dit Sylvianne.

la copine image super stock.JPG

 

Le soir, elle en a fait la réflexion à Marc, le mettant en garde : Michèle n'est peut être pas si innocente qu'il le pense.

Les jours suivants, Sylvianne commence à enrager : Marc et Michèle passent leurs journées ensemble, ils travaillent. Michèle photocopie les documents de Marc, Michèle a demandé à Marc sa clé USB pour copier ses  fichiers. Michèle vient aussi de demander à Marc de l'aider à déménager des affaires. Quel toupet ! Et Marc...gentiment... a accepté. Sylvianne n'en revient pas ! Elle explose un soir et Marc, ahuri, n'a pas l'air de se rendre compte combien la situation est équivoque. Il a répondu gentiment oui à la demande de sa collègue, dit-il, pour rendre service, sans penser à autre chose. Sylvianne est furieuse !

Le lendemain matin, notre homme se réveille avec un rêve, qu'il raconte tout de suite à Sylvianne.

 

Rêve

 Dans une pièce, il y a un canapé contre un mur. Sur ce mur, en haut au centre, je vois un petit trou près du plafond.

Je dis à Sylvianne : « Il y a une petite araignée qui sort d'ici ».

Et puis, je vois une énorme araignée courir en diagonale pour attraper un insecte. Je prends un mouchoir pour la tuer. Je dois la tuer, ça me fait peur, je dois la tuer en plusieurs fois.

Interprétation

Une pièce avec un canapé contre le mur

Marc fait immédiatement le lien avec le canapé où il a passé l'après-midi à réviser assis près de Michèle.

mur.JPG 

Le mur

Qu'est-ce qu'un mur ? C'est une construction solide qui limite et protège un espace.

Et ce mur ? Ce mur est celui contre lequel le canapé est placé en effet. Marc explique que ce mur est blanc, c'est un mur porteur, qui soutient l'appartement où il habite avec son amie.

A quoi fait donc penser cette construction solide qui délimite, protège et soutient l'appartement ?

- C'est ma relation avec Sylvianne, répond Marc. Cette relation est solide, elle délimite notre espace et le soutient.

 

Et le canapé ?

C'est l'endroit où les amis s'asseyent, quand ils viennent.

A quoi cela fait-il penser notre rêveur au moment de son rêve ?

Pour Marc le canapé évoque bien alors la façon dont il a passé l'après-midi à côté de Michèle, avec arrière plan sa relation avec Sylvianne.

 

En haut, près du plafond, au centre du mur, je vois un petit trou.

En haut près du plafond désigne le domaine des idées, de la pensée.

Au centre de ce mur porteur signifie au centre de la relation avec Sylvianne. L'image parle donc de ce qui se passe au niveau des idées de Marc au sujet de sa relation avec son amie :

 

plafond_sejour_detail.jpg trou 2.jpg

 Je vois un petit trou

Une petite ouverture, une brèche a été percée dans le plafond. Le mur n'est plus aussi solide, il est abîmé. Le rêve prévient notre rêveur qu'au niveau de ses pensées, une dégradation commence à se former, qui va abîmer la relation avec Sylvianne.

 

Je dis à Sylvianne : Il y a une petite araignée qui sort d'ici

Une araignée

C'est un petit insecte qui tisse sa toile cachée dans son coin pour attraper un autre insecte. Quand c'est fait, elle l'empoisonne, le consomme, le dévore.

Le rêveur comprend immédiatement que son rêve compare Michèle à une araignée, qui tisse sa toile et ses intrigues pour l'attraper, lui, l'autre insecte.

petite araignée.jpg

trou 4 bis.JPG    

 Et puis, je vois une énorme araignée courir en diagonale pour attraper un insecte.

La fileuse, l'intrigante prend de plus en plus de place, elle devient menaçante et s'apprête à dévorer le petit insecte. Elle court après lui, elle court après son collègue, en diagonale, elle ne l'attaque pas frontalement, directement, mais en biaisant, en employant des moyens détournés. Elle trouve de faux prétextes, emploie des mots équivoques, cherche de façon détournées à créer des obligations qui contraignent Marc à s'occuper d'elle.

C'est bien ce que fait Michèle en effet, quand elle propose « innocemment » à son collègue des occasions de rencontre. Et Marc n'y voit rien.

araignée 4.JPG

 

 Et Marc dans le rêve dit :

Je dois la tuer, ça me fait peur et je m'y reprends à plusieurs fois.

Le rêve indique que l'intrigante résistera.  L'homme craindra de l'affronter et de la supprimer de sa vie, il devra s'y prendre à plusieurs reprises pour la mettre hors d'état de nuire.

Notre rêveur a fait les efforts demandés et la jeune femme s'est finalement retirée.

 

Ainsi vous voyez l'effet que peut avoir dans une vie l'étude d'une petite image. Le rêve de Marc a sauvé son couple. Momentanément...

Et la prochaine fois nous verrons la suite de l'histoire.

 

femme qui s'en va.jpg

13/04/2010

UN CADEAU INATTENDU

Les derniers rêves que vous avez lus étaient difficiles. Certaines d'entre vous ont eu raison de réagir et je les en remercie. Un blog est aussi un lieu d'échanges.

 

Voilà plusieurs fois que le mot haine apparaît dans mon blog, mettant mal à l'aise plusieurs d'entre vous.

La haine est un mot interdit, négatif, à exclure. Il a pris un sens très restrictif, comme dans l'expression haine raciale, exclusion de l'autre éventuellement par le meurtre.

Cependant, la haine ne se manifeste pas forcément ainsi. Ne pourrait-on pas haïr une situation inadmissible ?

 

Mais au lieu de discuter avec des idées et des mots, voyons un peu si les rêves, nos images intérieures,  parlent de la haine. Quel est leur avis à ce sujet, en dehors de mes interprétations ?

 

J'ai une amie assez lointaine, Michèle qui habite dans un quartier à problèmes, un quartier à risques.  Les mégots, les crachats qu'on lui balance dessus, elle connaît ; les pneus crevés, les vitres de la voiture ou de l'appartement cassées, les cambriolages, elle connaît aussi. Mais c'est là qu'elle vit et elle fait avec.

visage femme.JPG

 

 Une nuit, elle a reçu le rêve que je vous raconterai aujourd'hui. Mais d'abord, voici dans quelles circonstances ce rêve est venu.

 Michèle travaille, mais le mercredi, elle reste à la maison pour garder son fils Benjamin, qui a une dizaine d'années. Aujourd'hui, en fin de matinée, elle part faire quelques courses et laisse le jeune garçon seul quelques instants dans l'appartement. Le super marché n'est pas loin.

La voilà qui revient et arrive dans le hall de l'immeuble. Une flopée de gamins devant l'interphone s'envole quand elle arrive.

 Hall d'immeuble.jpg

b_Oiseaux_en_vol.jpg

- Tiens ? Qu'est-ce qu'ils font là ?

Elle monte et entre dans son appartement.

Benjamin est là, livide, décomposé.

Elle se précipite :

- Benjamin, qu'est-ce que t'as?

- Maman, dit l'enfant tremblant, ils étaient tous là, ils ont sonné à la porte, ils m'ont dit :

 «  Descends, on est tous là, on t'attend, on a des marteaux et des chaînes, on va te tuer ! »

 

Horreur !

Michèle sent son sang se retourner, le monde se renverser.

nu-visage-main.jpg

zup et cathé.JPG

taches et couleurs.jpg

 

 

 

 

 

La douleur, le désespoir, l'envahissent. La rage, la fureur, la révolte la mordent à vif. Une haine terrible la saisit au ventre.

Une voix hurle en elle :

 - Non ! Non ! Ca ne se passera pas comme ça. Je ne laisserai jamais faire ça !

 

Elle confie son fils à la voisine, ainsi il ne sera pas inquiété pendant son absence. Elle file au commissariat de police, raconte ce qui vient de se passer, demande l'aide d'un policier. Elle veut aller trouver tous les enfants pour leur expliquer que cela ne va pas du tout, mais elle a besoin du soutien de l'ordre public, elle a besoin du soutien d'un homme : dans son quartier, une femme, ça ne vaut rien.

police.jpg un-homme-se-fait-passer-pour-un-policier_17973_w300.jpg

     

 Un policier l'accompagne, il la suit, il est fluet, menu, il ne dit rien, mais il représente l'ordre et la loi.

 

 

Aujourd'hui, c'est le 21 juin, la fête de la musique. Il fait beau, tout le monde est dehors.

 20060603_Kermesse_01.jpg

gamins 3.jpg

 

 

 

 

Michèle n'a pas mangé, elle va partout dans la Zup, elle interroge tout le monde, elle cherche les gamins qui ont promis la mort à son fils.

 zup3.jpg

    zup 2.jpg

 

 

Elle questionne, recueille les indices, les noms, les adresses. Elle court dans tout le quartier, elle trouve un gamin et puis un autre. Elle les emmène avec elle. Mais non, le policier ne leur fera aucun mal, et elle non plus, elle les emmène chez leur parents, avec eux elle explique aux parents la situation :

 « - Mais si des gamins disent ça à dix ans, Madame, à quinze ans, ils tuent et c'est les meurtres dans la Zup.

meurtriers.jpg

 Vous savez, nous sommes destinés à vivre ensemble, la vie nous a placés dans le même quartier, alors, il faut bien que nous nous entendions ! Sinon, ça va être infernal et sans fin !

Il faut absolument que nos gamins vivent dans la paix. S'il vous plaît, Madame, vous êtes une Maman, nous, les Mamans, nous ne pouvons pas laisser faire ça ! S'il vous plaît, expliquez leur aussi ! »

Les mamans sont stupéfaites, consternées. Les papas aussi, quand ils ont là.

femme maison.jpg

 visage_de_femme1.jpg

 

                      

 

 

Ces-Noirs-qui-ont-fait-la-Maison-Blanche1_articlephoto.jpg

foulard.jpg           

 

 

 

Maintenant il est temps de se retrouver avec Benjamin, de tirer la situation au clair. Benjamin a sûrement fait quelque chose de travers, mais ce n'est pas une raison pour le tuer.

 

A 8 heures du soir, les gamins sont là, avec Benjamin, chacun s'explique, il y a eu des injures réciproques, des blessures d'amour propre qu'il faut laver, venger.

Mon Dieu ! Que la vie est peu de chose en regard de ces orgueils.

 

Michèle, gentiment, comprend, explique, et enfin chacun se tend la main et demande pardon. Non, cela ne se reproduira plus, non, on ne va plus se monter pour des vexations. Mon Dieu ! Cela fait  partie de la vie quotidienne, on ne va pas pour autant en venir aux mains ou aux armes et tuer !

Les gamins rentrent chez eux, la nuit tombe, l'air est doux, le soleil orange resplendit, ce soir, c'est la fête de la musique.

 

coucher 2.JPG

 

Pas pour Michèle qui rentre chez elle avec son fils chéri.

Exténuée, elle s'assied.

Où a-t-elle trouvé la force de se démener huit heures durant à travers tout le quartier ?

La douleur, le désespoir, la rage, la haine, la révolte. Maintenant, c'est fini.

 

Elle dîne avec son fils, parle avec lui, elle l'emmène se coucher, et fait une prière avec lui avant qu'il ne s'endorme.

« Mon Dieu, merci de m'avoir protégé cette journée, s'il te plaît, garde moi, chaque jour, garde et protège ma maman, mon papa, aide moi à respecter mes copains, pour que je m'entende mieux avec eux. »

Michèle se couche à son tour. La nuit, un rêve la visite.

visage.jpg

 

 Rêve

Dans son rêve, elle entre dans son bureau.

Sur la droite il y a une petite table devant le mur recouvert de la tenture indienne pourpre, qui représente l'arbre de vie. Elle aime beaucoup cette tenture.

bureau.jpg   arbre-de-vie.jpg

               

 

 

Un homme est assis là. C'est Dieu qui l'attend. Il la regarde quand elle rentre.

- Tiens, lui dit-il, je t'ai préparé un bouquet de fleurs, je te l'ai posé sur ton bureau.

Michèle est émue aux larmes :

Quoi ! Dieu lui a préparé un bouquet ? Pour elle ? Il a pensé à elle, spécialement ?

Il y a quelques années, elle avait lu dans le livre de Christiane Riedel « Rêves à Vivre », le récit de ce rêve où le Père préparait une fleur pour sa fille, mais il lui disait qu'elle devait encore attendre pour l'avoir. Eh bien, pour elle, Michèle, le bouquet est prêt ! Quelle délicate attention !

tableau-fleurs.jpg

 Et Dieu poursuit :

- Tu peux choisir une fleur dans ce bouquet, elle est pour toi, je te la donne.

Dans le joli vase sur le bureau, Michèle choisit une fleur. 

 Et l'ombre la nuit s'étend, veloutée et bienfaisante.

detail de la reine de la nuit.jpg

 

 Au matin Michèle se réveille :

- Ma fleur ! Oh ! Dieu m'a donné une fleur ! Mais quelle fleur ?

Elle va prendre son herbier dans sa bibliothèque et cherche si la fleur du rêve s'y trouve.

Mais oui !

La voilà, cette même fleur, une fleur de feu, une marguerite aux pétales rouges et jaunes, une fleur vivace, c'est une gaillarde !

Quel baume ! Quelle bénédiction ! Dieu lui décerne le titre de gaillarde ! C'est la marque, le souvenir de l'approbation, de l'affection que Dieu lui donne après cette journée où, mordue par la douleur et la haine, elle s'est battue par amour pour son fils, par amour pour les autres, par amour pour la vie, contre une situation intolérable.

 

gaillarde_1_gd[1].jpg

 la haine.jpg

 

 

 

 

      

 

    gaillarde2.jpg

 gaillarde 3.jpg

 

 

 

 

 

 

Illustrations

je remercie les photographes et les artistes dont les oeuvres m'ont permis d'illustrer mon blog. 

Visage de femme : http:/www.us.123rf.com

Hall d'immeuble : http://upload.wilimedia.org

Oiseaux en vol : http://www.lepolina.com

Dessin noir : http://wallpapaer-wibweb.info

Zup et cathédrale : Couverture du livre « Rouge sang » : http://www.librairiepantoute.com

Rouge orange et noir : taches-et-couleurs

Police :http://medias.lepost.fr

Policier :http://img-zigoret.com

Journée de la musique :http://lesmemes.free.fr

Enfants :http://uchaud.blog-midilibre.com

Zup :http://cd.imggg.v4.skyrock.net

Zup : http://www.geographie-geomatique

Meurtriers à quinze ans :http://ffsalgerie.unblog.fr

Femme : http://www.courrierahuntsic.com

Femme : http://www.intal.be

Homme :http://photoparismatch.com

Femme : http://www.plumedepresse.net

Coucher de soleil :vues du ciel. free

Visage aux fleurs :http://www.magazine-avantages.fr

Coin de bureau : http://lejardindeclair.blogs-marieclairemaison.com

Arbre de vie : http://www.laetitiabourget.org

Bouquet de fleurs : raf.photos.blogspot.com

La reine de la nuit : Detail du décor peint par l'artiste allemand Schinkel pour l'opéra de Mozart « La Flûte enchantée » 1791

Gaillarde : http://www.mdecg54.fr

Gaillardes : h.m.jardinoise.com

Gaillarde :http://a31.idata.over-blog.com

18/12/2009

LES RÊVES ET LA RECHERCHE DU DIVIN , ETUDE 1

QUE ME SERT, Ô GABRIEL, QUE TU SALUES MARIE,

gabriel.jpg

 

 

 

SI TU N'AS PAS LE MÊME MESSAGE POUR MOI ?

 

Voici Noël la semaine prochaine, où l'on célèbre la naissance de l'enfant, dans lequel le Divin vient s'incarner. Après deux mille ans, qu'en est-il aujourd'hui de ce message de la Bible, de cette tradition spirituelle occidentale ?  Que vaut pour nous la naissance d'un enfant divin ? En quoi sommes-nous concernés par cette affaire ?

C'était bien là aussi l'apostrophe du poète allemand Angelus Silesius, qui au 17ème siècle s'écrie :

Que me sert, ô Gabriel, que tu salues Marie,

Si tu n'as pas le même message pour moi ?

 

A quoi cela me sert-il en effet de savoir qu'une femme ait porté en elle la divinité ? Ce que je veux, moi, avec d'autres, c'est vérifier personnellement l'existence de cette réalité, sinon, pour moi, elle n'existe pas.

Voici un rêve qui, avec des images d'aujourd'hui, atteste l'existence de cette réalité à une femme d'aujourd'hui. L'annonce en a été faite à Dora.

Dora est une femme sans prétention. Elle cherche à mieux comprendre qui elle est et vient d'entreprendre un travail avec ses rêves qui la guident. Et voici qu'à son tour, elle reçoit une révélation.

 

gabriel et marie.jpg

 

 Rêve : Un parfum nommé PRESENCE

Je suis dans une pièce où les volets sont fermés. Il y règne une lumière assez sombre, brun brillant, dorée. Je vois à gauche, sur une tablette, une bouteille de parfum. Dessus est inscrit le mot PRESENCE.

 

Interprétation :

Avec la première image, le rêve indique le sujet dont il va parler.

 

Une pièce aux volets fermés

 volets fermés.jpg

 angeleyes_700.jpg

 prière.jpg

La lumière du jour est exclue de cet espace. Cette lumière désigne le soleil, la faculté du conscient qui donne une certaine façon d'éclairer les choses, de voir et de comprendre la vie. Le rêve parle ainsi d'emblée de se fermer à la vision consciente extérieure, pour entrer dans un espace intérieur sombre, où les choses apparaissent différemment, entrer dans l'inconscient et les rêves qui en sont le langage.

Cette entrée ne peut avoir lieu qu'en se fermant, en s'isolant dans la solitude et le retrait.

Les alchimistes, ces champions de l'œuvre intérieure, l'ont sans cesse déclaré. Ils conseillaient une grande prudence, ils recommandaient de garder « un vase bien clos ».

« Fais attention que ta porte soit bien et solidement fermée », disaient-ils.

portefermée 2.jpg

 Le moi et ses points de vue limités, les avis des autres, les influences exercées par les modes de pensées environnants sont tenus à l'écart. Le dialogue avec le monde intérieur par les rêves exige une attention exclusive.

 

Il règne une lumière sombre, brun brillant, dorée.

La rêveuse s'est ainsi concentrée sur son obscurité intérieure, d'où émane une sombre clarté. Cette lumière ne peut apparaître que dans l'obscurité, elle naît de cette obscurité.

La rêveuse voit alors luire une autre lumière, une nouvelle façon d'éclairer les choses.

Tel est l'éclairage clair-obscur fourni par les rêves.

 

La lumière brun brillant

Cette lumière intérieure est brune, de la couleur de la terre, de ce qu'il y a de plus humble, banal, prosaïque.

Cette couleur, dit la rêveuse, est en fait celle de la merde.

Cette image symbolise la « materia prima », la matière première de notre vie, l'inconscient qui nous habite, constitué de cette foule de faits intérieurs, nocturnes et diurnes, qui défilent dans notre âme, sans que nous y fassions attention, ou que nous sachions les comprendre. Ce sont nos pensées, nos sentiments, nos émotions, nos ressentis, nos intuitions, tous ces mouvements intérieurs, invisibles du monde extérieur.  Ce sont aussi nos agitations, nos soucis, nos problèmes, appelés les « emmerdes », qui assombrissent notre vie, dont nous prétendons qu'elle devrait toujours être riante.

 lumière sombre.jpg

spirale caca.jpg         

 

La lumière brun brillant, dorée

Mais cette lumière est aussi paradoxalement brillante, dorée. Que signifie cette image ?

L'or

Ce métal inaltérable symbolise ce qui est le plus précieux aux yeux des humains. 

Les alchimistes, qui savaient fabriquer l'or, parlaient de leur or non vulgaire, l'or intérieur, la présence du divin dans l'âme. La lumière de la divinité se révèle quand l'être conscient entre dans sa profondeur, y descend, regarde les images qui apparaissent. Quand ce travail s'effectue dans l'humilité, à l'abri de toute influence extérieure, le rêveur prend alors contact avec sa réalité intérieure, avec son ombre, ce brun qui lui répugne, avec « sa merde », comme celle de tout un chacun. C'était là le conseil de l'alchimiste Morien le Romain, qui disait :

 «  Prends cette chose qui est foulée aux pieds sur ses tas de fumier, sinon, voulant monter sans échelle, tu tomberas sur la tête. »

 stercore.JPG

    alchimie 9philosophiehe1.jpg

 

D'autres, indiquaient de même comment trouver l'or philosophale :

« - Il est jeté sur les chemins, disaient-ils, foulé aux pieds par les passants, ou encore :

« - Il est extrait d'un endroit méprisable : « in  stercore invenitur », on le trouve dans les excréments ».

La divinité se présente dans ce qu'il y a de plus bas, dans ce que l'on méprise en soi.

C'est dans ce qu'il y a de plus petit et de plus méprisé que se révèle la divinité.

N'est-ce pas le message de Noël ?

N'est-ce pas ce que s'exclame Marie qui a mis au monde l'enfant divin ?

« - Il a regardé la bassesse de sa servante. »

 

Le parfum

Quand la rêveuse prend contact avec l'inconscient, jaillit alors de l'obscurité une nouvelle clarté, une nouvelle lumière, une nouvelle conscience, qui, elle, ne vient pas des lumières du moi extérieur, elle vient de l'intérieur, de la gauche.

 intuition 2.jpg

  t-spirale4.jpg            

 m-Tunnel.jpg

C'est alors que la rêveuse découvre une bouteille de parfum.

A partir d'une matière dense et solide, l'artisan, l'artiste a tiré un liquide subtil qui a concentré, exalté tous les arômes. Avant de se dilater en respirant ces essences enivrantes, il convient de se rappeler que le parfum représente un produit très élaboré obtenu après des distillations répétées. Dans les rêves il symbolise un travail sur soi permanent, qui permet de parvenir à la quintessence, la divinité en soi.

Le parfum du rêve indique ainsi qu'à la suite de longs efforts dans son laboratoire intérieur la rêveuse parvient à un état essentiel de l'être, entre en relation avec ce qu'il y a de plus subtil en elle, qui la transporte à un autre niveau de conscience.

Le parfum fait pressentir la divinité à l'œuvre dans l'humain.

parf5.jpg

PRESENCE

Le parfum s'appelle PRESENCE. Le travail intérieur où le conscient, guidé par les rêves, explore l'inconscient, conduit à une conscience renouvelée. L'air que la rêveuse respire, la qualité de l'atmosphère spirituelle est désormais imprégnée d'une odeur subtile, d'une vibration invisible mais perceptible par le nez, le ressenti.

Cette essence, cette quintessence, cette qualité suprême de l'être s'appelle « PRESENCE ». La rêveuse prend contact avec sa réalité profonde, elle ressent à l'intérieur d'elle même la présence de la divinité qui l'habite et l'accompagne.

Le Christ ne disait-il pas : « Le Royaume des Cieux est au dedans de vous ? »

Le rêve vous conduit à votre royaume intérieur.

 

parfum 6.jpg

 Quand vous analysez un rêve, il faut toujours vous rappeler que ses images correspondent soit à un bilan, soit à une possibilité. Si donc vous recevez des indications comme je viens d'en évoquer, il s'agit en toute sincérité de garder un cœur simple et reconnaissant et de se rappeler que le destin qui vous échoit est celui de toute âme humaine, le but de votre incarnation.

 

Je vous laisse avec ces vers écrits il y a 1600 ans :

 

Je t'ai aimé bien tard

Beauté ancienne et toujours nouvelle,

Je t'ai aimé bien tard !

Tu étais au dedans de moi-même,

Et moi, j'étais en dehors de moi-même.

 

C'était en ce dehors que je te cherchais,

En me ruant sur ces beautés, pourtant crées par toi,

J'y perdais ma propre beauté.

Tu étais avec moi, mais moi, je n'étais pas avec toi...

 

Tu m'as appelé, tu as crié

Et tu as triomphé de ma surdité.

Tu as brillé, tu as fait resplendir tes rayons

Et tu as chassé les ténèbres de mon aveuglement.

 

Tu as répandu l'odeur de tes parfums :

J'ai commencé à les respirer et j'ai soupiré après toi.

J'ai goûté la douceur de ta grâce

Et j'ai eu faim et soif de toi...

 

nativite.jpg

 

 

Illustrations

Je remercie les artistes et les photographes dont les œuvres m'ont permis d'illustrer mon blog.

Gabriel, de l'artiste italien Giovanni Bellini vers 1465

Annonciation de l'artiste anglais Dante Gabriel Rossetti (1828-1892)

Angeleyes :http://laurent.picsinthebox.com

Prière : lysdesaron.com

Porte fermée :http://www.accent.chaumont.fr

Lumière sombre :http://farm4.static.flickr.com

Prends cette chose...sur les tas de fumier : Extrait de l'œuvre de l'artiste alchimiste allemand Michel Maier, 1617, « Symbola aureae mensae duodecim nationum, cité par Etienne Perrot dans « La voie de la transformation, éditions la Fontaine de Pierre, p. 58

Spirale jaune rouge et violette de Sophie Dumont

Parfum : http ://thumbs.dreamstime.com

Parfum : http ://guerlain, eau de parfum Idylle

Parfum : http://www.ludimaginary.net

Nativité : ?

Citation : Saint Augustin ; Confessions, livre X, XXVII,38, Les belles Lettres, T.II, paru en 1926

21/02/2009

LES DINOSAURES ET LA FABLE

Notre cher fabuliste La Fontaine décrivait les humains et les représentait sous l’image des animaux : le loup, le renard, l’agneau, la cigale, la fourmi. «Je me sers d'animaux pour instruire les hommes », disait-il.

Il reprenait ainsi directement la pédagogie des rêves.

La dernière fois, avec le rêve de Cynthia, nous en avons vu ainsi un exemple vivant et actuel : pour prévenir la maman que sa jeune adolescente courait le danger d’être séduite, le rêve s’est servi des images d’un tigre qui voulait dévorer un chaton.

Voici aujourd’hui un autre rêve qui met en scène des animaux. Cette fois-ci, ce sont des dinosaures, qui existent toujours au sein de la psyché, à l’intérieur du cœur des hommes.

Voyons le rêve qu’Adeline, une de mes élèves de 6ème, m’a raconté dans une rédaction. Le sujet était :

"Vous raconterez un rêve qui vous a particulièrement impressionné."

 

Voici les circonstances du rêve, qu'Adeline a racontées :

Un soir, en rentrant chez moi après l’école, j’aperçus sur le trottoir un petit dinosaure en porte-clé. Je me baissai et le ramassai. Arrivée à la maison, je le posai sur la commode dans l’entrée. Ma sœur, qui passait par là, le vit et le prit. donosaure.JPG           

commode%20dix%20sept.jpg

ma soeur 2.jpg

 

 

 

 

 

 Puis elle vint me voir dans ma chambre et me montra quelque chose d’étrange : le dinosaure s’ouvrait au milieu de son ventre en deux parties.

Le soir, je m’endormis et fis le rêve suivant :

 

Rêve

Je me trouvais dans la jungle et marchais avec ma soeur. Soudain surgit une bête énorme, un dinosaure.

 En nous voyant, il ouvrit la gueule, et dévora ma sœur.

jungle 2.jpgflorida_floride_orlando_universalpark_parcsuniversal_carnetdevoyage_jurassicpark_dinosaure.jpg

2dinosaure.jpg

 

 

Terrorisée, je m’enfuis à toutes jambes pour échapper à la mort affreuse dans les mâchoires, quand j’entendis un CRAC assourdissant. Je me retournai et vis le ventre de l’horrible monstre se fendre en deux. De ses entrailles sortit une multitude d’enfants qui ressemblaient tous à ma sœur et criaient :

« - Adeline, Adeline ! On a faim ! »

on a faim grootgezin_292x237.jpg Je compris tout de suite que j’allais être leur prochain repas.

Une seule fille ne hurlait pas. Je la pris par la main en croyant qu’elle était ma sœur et je rentrai à la maison avec elle.

J’étais soulagée. Je montai dans ma chambre et ma sœur me suivit. Là, elle claqua la porte et se transforma en dinosaure !

A ce moment là, le réveil sonna et j’ouvris les yeux pour une nouvelle journée. Je me levai, mis mon pied par terre,…sur le dinosaure. Je le pris de fort méchante humeur et le jetai directement dans la poubelle, pensant que c’était lui l’auteur de ce cauchemar atroce.

dinodubai.jpg

 Interprétation

Le rêve décrit de façon frappante la façon dont les deux sœurs se comportent l’une avec l’autre. Leurs rapports sont ceux des animaux de la jungle, ce ne sont pas encore des comportements sociaux. Dans cette jungle, la gueule, les mâchoires, les dents surgissent de tous côtés. Ce sont les engueulades, les réflexions mordantes, les disputes qui jaillissent sous le moindre prétexte. Les deux sœurs s’entredévorent et cherchent à satisfaire l’instinct dominant de la faim, l’instant dominant de l puissance, détruire l’autre pour pouvoir exister, prendre son plaisir aux dépens de l’autre, satisfaire des désirs insatiables.

Adeline est ainsi le premier dinosaure qui agresse sa sœur. Mais celle-ci se défend, répond par des engueulades et cherche à « bouffer » son aînée en représailles. Et même si, un peu plus tard, la rêveuse se retrouve dans un cadre civilisé hautement évolué, non plus dans la jungle, mais dans le milieu protégé de la maison, les comportements préhistoriques, primaires, instinctifs ne sont pas pour autant humanisés. C’est toujours à celui qui « bouffera » l’autre, sans cesse.

mvxi685b.jpg

36g822c1.jpg

4dzd0dgg.jpg

 

 

 

 

 

Ainsi le rêve, cette nuit là s’est servi des animaux pour instruire ma gentille élève et lui expliquer sa fable personnelle.

Les deux sœurs, aussi charmantes et douces qu’elles puissent sembler, se montrent l’une comme l’autre, égoïstes, agressives, dominatrices, jamais satisfaites. Cependant, ces comportements archaïques n’ont plus leur place dans une société humaine civilisée. Et le rêve, sans même être compris, a agi sur la fillette, qui a adopté symboliquement le geste adéquat : elle a jeté le dinosaure à la poubelle. Ce porte clé dinosaure ne lui ouvrira aucune porte et ne lui donnera pas la solution pour pouvoir vivre avec sa sœur.

 

ma soeur.jpg

 

 

Illustrations

Je remercie les artistes et photographes dont les œuvres m’ont permis d’illustrer mon blog.

Dinosaure porte clé : www.kawaïland.com

Commode : www.agitcoul.eu

Jungle : rubrikabrak.over-blog.com

Dinosaure : www.schizodoxe.com

Dinosaure : http://www.nanoblog.com

« On a faim » : www.plusmagazine.be

Tête de dinosaure : www.carnet-de-voyage.net

Trois têtes de bêtes préhistoriques : http://mini40.m.pic.centerblog.net

Deux « gentilles petites sœurs » : Ma sœur et moi : http://vava.1.unblog.fr

 

02/02/2009

ALERTE : LE PETIT CHAT EST DE NOUVEAU EN DANGER !

chaton 2.jpg

 

Le 29 juin 2008, j’avais étudié un rêve avec un petit chat roux et blanc. En voici le résumé : Cynthia, la rêveuse, se voyait dans son rêve avec un petit chat en danger. Il fallait absolument le sauver. Je vous avais alors exposé comment, grâce à la technique de l’enquête, il s’était avéré que le petit chat désignait sa fille Marine, qui prenait de mauvaises habitudes d’enfant gâtée. Elle était tout le temps avec ses copains et copines, avait toutes les exigences et prenait des goûts de luxe.

 

au téléphone.jpg

Cynthia avait sorti sa jeune adolescente de son inconscience, lui avait expliqué les réalités et les contraintes de la vie et avait rétabli la situation.

Voici qu’hier, Cynthia me téléphone à nouveau, très inquiète et me raconte son rêve.
Rêve
- Christiane, cette nuit, mon rêve m’a réveillée en sursaut, je me sentais très inquiète. Dans mon rêve, il y avait un tigre blanc et roux qui voulait manger un petit chat blanc et roux lui aussi.

Interprétation

Immédiatement me vient à l’esprit son rêve du mois de juin.La rêveuse me téléphone de l’autre côté de la terre, il me faut faire vite pour limiter le prix de la communication. Je ne vais pas passer du temps à l’interviewer sur l’image du chat et adopte tout de suite l’hypothèse que ce chat représente sa fille, comme la dernière fois. Si c’est faux, je ne parviendrai à aucune interprétation cohérente. Il me faudra alors reprendre le travail. Je me lance :

- Cynthia, vous vous souvenez,  vous avez déjà rêvé d’un petit chat blanc et roux ? C’était votre fille Marine.

416613182_small.jpg

- Ah oui, c’est vrai, il fallait que je le sauve. Et là c’est pareil ! Il y a encore un danger !

Christiane, qu’est-ce que c’est ?

- Bon, nous allons supposer que ce petit chat représente toujours Marine. Si l’ensemble du rêve n’est pas cohérent, il nous faudra changer d’hypothèse.

Alors, dîtes moi, c’est quoi un tigre ?

- C’est un animal sauvage splendide, très racé, très dangereux.

- Comment vit-il ?

- C’est un carnassier, il surveille sa proie, la chasse et la dévore.

tigre02.jpg

3tigre-de-birmanie.jpg

chasseur.jpg

 

 

 

 

 

 

 

- Et à quoi cela vous fait-il penser en ce moment, quand il est question de Marine, un animal dangereux, qui chasse sa proie pour la dévorer ?

- Mon Dieu, Christiane, il y aurait un copain qui lui tournerait autour et qui voudrait se l’envoyer ?

- Est-ce que cette hypothèse vous semble exclue?

- Oh, mais pas du tout ! Au contraire ! Marine est en train de devenir une jeune fille ravissante, elle est de plus en plus belle et attire tout le monde. Mais c’est vrai que ces jours derniers, je la sentais tendue, nerveuse, inquiète. Voilà, j’ai compris !

chat joue1.jpg

b42jzxtu.jpg

chaton%20roux-4818.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- Cynthia, encore une chose : il faut se demander maintenant pourquoi le rêve précise que le tigre est blanc et roux, comme le petit chat. Le rêve donne là une indication pour qu’on puisse reconnaître l’animal un peu plus précisément. Cynthia vit dans un département d’outre-mer où les populations vivent très mélangées. Marine a la peau blanche et les cheveux châtains. Le copain devrait être comme elle. Est-ce le cas ?

- Exactement. C’est vrai que Marine a à l’école des copains de toutes les couleurs.

Ici, les gens sont blancs, noirs, métis, cuivrés, jaunes. Le rêve est exact. Son copain est un Blanc.

Chatons_bonne_sante.jpg

floflo_tigre14.jpg

 

Je poursuis :

- Maintenant que le rêve vous semble clair, il vous faut établir une stratégie pour le mettre en application, en tenir compte dans votre vie, c’est à dire protéger votre fille.

- Tout à fait ! Je vais voir ça ce soir d’abord avec Marine, pour vérifier la situation, puis avec mon mari. Nous allons parler sérieusement avec notre fille.

Notre entretien entre deux bouts du monde s’est arrêté là.

 

Et voici que tout à l’heure, Cynthia me passe un coup de fil :

- Christiane, je voulais vous dire merci ! Vous avez tapé dans le mille ! Marine est amoureuse de ce type ! Elle est très fragile en ce moment et nous la soutenons beaucoup.

Vous savez ce que son copain lui a dit, parce qu’elle lui résistait ?

« - De toutes façons, toi, je t’aurai quand je veux ! »

tigre01.jpg

Elle est très belle, elle n’a que 14 ans ! C’est vrai que c’est encore un petit chat. Elle n’est pas encore assez forte pour se défendre des hommes et risque, un de ces jours, de se faire croquer comme un rien et d’en souffrir. A nous de la protéger, quand elle est encore si jeune.

Voilà, encore un petit rêve, mais quelle force formidable, pour prévenir les parents et protéger leur enfant sur les sentiers dangereux de la vie.

Jeune%20fille%20aux%20marguerites_huile30x24_emmanuelgarant.jpg

 

Illustrations

Je remercie les artistes dont les tableaux et les photos m’ont permis d’illustrer mon blog.

Chat : www.merci-facture.com

Adolescente au téléphone : http://26.img.v4.skyrock.com/sophiabush

Chaton roux : colorcat.skyrock.com

Tigre du Bengale : pagesperso-orange.fr

Tigre de Sibérie : www.linternaute.com

Tigre en chasse : www.bourgui.com

Chaton : www.fond-ecran-image.com

Chaton perdu sur l’herbe : www.kiavu.be

Tête de tigre : www.tecfa.unige.ch

Jeune fille aux marguerites : http://emmanuelgarant.com

 

29/06/2008

UN PETIT RÊVE IDIOT...ET POURTANT, SI ON SAVAIT...

Cinthia me connaît depuis 12 ans. Quand elle a un rêve, elle en cherche vite la signification et me téléphone. Son premier rêve faisait trois pages ! Alors, sur mon conseil, elle a demandé à ses rêves de lui envoyer des rêves courts, qui ne demandent pas trop de temps pour l’interprétation. Car Cinthia téléphone d’outre mer.

Et depuis, ses rêves ne font que quelques lignes.
Depuis douze ans qu’elle me téléphone de temps en temps, sa vie a été transformée. Elle pourra vous le dire. Ce n’est pas que sa vie soit plus facile. Non. Elle a son lot d’épreuves et de fatigue, comme chacun de nous, mais, grâce à ses rêves, elle sait, comment les traverser et adopter l’attitude et les activités adéquates.
Dernièrement elle m’appelle et me raconte son rêve :

Rêve :
Je me vois avec un chaton blanc et roux. cbfef678864a4c01751dbd293496b9d1.jpg
Nous sommes en danger et je dois quitter avec lui l’endroit où nous nous trouvons, une maison en bois. Au moment de partir le petit chat tombe dans une cuvette où il y a des huiles essentielles. J’ai très peur, car cela lui brûle atrocement les yeux. Je lui frotte les yeux avec une serviette et au moment où je crois qu’il peut rester aveugle, je me rends compte qu’il ouvre grand les yeux.

Bien sûr, nous n’y comprenons rien ni l’une ni l’autre. C’est la technique de l’interview qui va nous aider à y voir plus clair.

Interprétation
Qu’est-ce qu’un chaton ? e7365fe20f08141a35ebf51cf5a68081.jpg
C’est un petit animal tout mignon, on a envie de le protéger, il joue tout le temps et au début il fait ses petites crottes partout dans la maison.

A quoi cette description correspond-elle actuellement dans la vie quotidienne de la rêveuse ?
Cinthia ne voit pas.
Je poursuis donc mon enquête.
Qu’est-ce qu’une maison en bois ?
C’est une maison coloniale très agréable comme on les construisait autrefois. On y menait une vie tranquille, on était servi. La vie n’y était que du plaisir.
1d1f5c79b742c978fc1fb451287f6772.jpg

Je reprends alors les deux descriptions et demande :
Un petit animal qui passe son temps à jouer dans un cadre de vie très agréable, comme autrefois, où l’on est servi et où l’on n’a que du plaisir, à qui cela vous fait-il penser ?
- Mais c’est Marine, c’est ma fille , s’exclame Cinthia!

e1140bdefebf9c59f4d8e2f65a770763.jpg


Vérifions : Tout ce que la maman a dit du chaton doit pouvoir être dit aussi de Marine.
Oui, Marine, qui a quinze ans, passe sa vie en loisirs.
e8c02df2de13e02dafeb7532e12903ec.jpg 7edef26be23612ff3ecefa2e6ac6ae38.jpg c9b24fdb5006ca3d4eab4e263d173ce4.jpg

Elle sort avec son copain, ou bien avec ses copines.
36096c08f3ee1282bae0c3c1737f0678.jpg 012eef840192e2e5da3f9789caf406b2.jpg

Elle passe son temps devant la télévision et au téléphone.
e1bb10e06532e3a76d513b77bc1972d4.jpg 7b9044ed6c0a9eb95f6e37721fc00b7b.jpg

Sans se gêner, elle dérange tout le monde dans la maison avec tous ces passages et tout ce bruit.
Ah oui, s’écrie Cinthia, c’est bien ça, elle fait ce dont elle a envie, elle laisse ses petites crottes partout !
468f9cc7678bd187804662c2d62825c1.jpg
Je ne suis pas contente après Marine, qui profite et ne s’en fait pas. Ca ne va pas du tout en ce moment. Elle plane complètement.
dfb77788b39a1131c9567ac86f90e2dc.jpg

Le rêve est même très alarmant : Nous sommes en danger et il faut quitter cet endroit . L’indication est formelle. La maman doit immédiatement intervenir pour changer la façon dont l’adolescente profite de ses parents en ce moment, pour vivre une vie facile, dans l’illusion.

Au moment de partir le petit chaton tombe dans une cuvette d’huiles essentielles.Le rêve prévient d’un accident possible, mais que sont ces huiles essentielles ?
Quand un objet apparaît ainsi dans un rêve, sans qu’on en comprenne la nécessité, il y a souvent une intention cachée du rêve. Voyons :
Est-ce qu’il n’y aurait pas un jeu de mots ?
- Dîtes moi Cinthia, est-ce que Marine ne se prendrait pas pour une huile, quelqu’un de très important, de spécial, 7f8a62ee91ea9b27ceb1e2ceda4ad6b9.jpg
quelqu’un d’essentiel ? 313b9340c51a68a33265cf93ba29c0d1.jpg
- Oh la la ! Mais si ! C’est tout à fait ça !

J’ai très peur, cela lui brûle atrocement les yeux
L’adolescente est tellement convaincue de son importance qu’elle en est éblouie. Elle ne voit plus la réalité, elle est aveuglée par son orgueil.

Je lui frotte les yeux avec une serviette.
Voilà comment soigner Marine. Lui mettre une serviette sur les yeux, lui frotter les yeux, lui faire voir de façon insistante avec une serviette.
Une serviette. Le jeu de mots est évident : serviette : êtes servie ou t’es servie.
8742ac4acee38998060011989a480a71.jpg
Eh oui, l’adolescente est servie, et il faut qu’elle s’en rende compte pour accepter de changer.
L’expression « frotter les yeux », correspond à celle de « frotter les oreilles ».
Cinthia va corriger sa fille, la réprimander, la reprendre, éventuellement la punir, et lui apprendre à vivre pour pouvoir s’intégrer à la vie commune.

Je crois que le petit chaton peut rester aveugle
Dans sa tâche éducative, Cinthia va passer par des moments de doute et la gracieuse adolescente risque de rester sur son point de vue, de garder ses exigences, sa désinvolture, son inconscience.

Je me rends compte qu’il ouvre grand les yeux.
Le chaton est sauvée. Le rêve montre le résultat des efforts de la maman pour redresser la situation. Son intervention va ouvrir les yeux à l’inconsciente adolescente. Marine va comprendre qu’elle est servie comme une reine et qu’elle ne peut pas continuer à vivre de cette manière.
9b6d2834497497b35fa7f71ca276b224.jpg

A la maman maintenant de mener sa dure tâche d’éducation, urgente et indispensable, car, si rien n’est fait, la situation menace d’empirer, le danger règne.

Marine est intelligente, l’épreuve va la faire sortir de l’inconscience du petit chaton pour l’amener à devenir une jeune fille plus consciente des réalités de la vie.
550352f38e8a9d86ee8510b9d4eaf077.jpg


Illustrations
Je remercie les artistes et photographes dont les oeuvres m’ont permis d’illustrer mon blog.
Adolescente au téléphone : htp://26.img.v4.skyrock.com/sophia bush
Princesse arabe :http://www.rvweb.fr
Jeune fille aux marguerites : http://emmanuelgarant.com