Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

6 Grands rêves

  • L'énigme entièrement dévoilée

    Ah, mes chers amis, chères blogueuse, chers blogueurs,

     

    Que d'ingéniosité, que de jolies trouvailles !

    Je ne vous fais pas attendre plus longtemps et vous dévoile la solution qui est la mienne. Ce qu'il vous a manqué pour la trouver, c'est de mettre les différentes solutions les unes en rapport avec les autres.

    Comme vous savez,l'année dernière Catharina, accompagnée du jeune homme, avait attendu chez le médecin sans se servir du portable, sans rien faire.

    interprétation des rêves,christiane riedel spécialiste de l'interprétation des rêves,dieu parle dans les rêves,écoute intérieur,intuition,rêves et intuition

     

    C'était l'occase.

    C'était l'occase, l'occase de quoi ? L'occasion de ne pas être parasité. L'occasion de laisser la place à...:

     

    Posons les équivalences que vous avez trouvées :

    L = Dieu

    L'occase = loquace.

    Alors ?

    Voici comment il faut procéder: rapprochons donc ces équivalences, mettons les en rapport l'une avec l'autre et et tirons - en les déductions. On obtient la solution suivante

    L- Dieu... loccase - loquace...Dieu loquace

    Voilà, c'était l'occase, c'était l'occase de laisser parler le Dieu loquace.

    Oui, à l'intérieur de nous, laisser parler ce dieu qui s'exprime abondamment dans les rêves parce qu'il a beaucoup de choses à nous dire. Écouter ce qu'il a à dire, sans se laisser détourner par le parasitage ambiant du monde extérieur.

    Oui, vous le savez bien, les rêves c'est la voix de Dieu. N'est-ce pas ce que je disais un jour en rêve devant des psys ?

    http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2009/06/05/l-incubation-de-caroline-2-dieu-existe-t-il.html

     

    Mais Dieu ne s'exprime pas seulement dans les rêves, il parle aussi dans les intuitions.

    Voici ce qu'en dit Jung :

    interprétation des rêves,christiane riedel spécialiste de l'interprétation des rêves,dieu parle dans les rêves,écoute intérieur,intuition,rêves et intuition

    " Mon expérience de psychologue m'a montré de façon répétée que certains contenus proviennent d’une psyché plus complète que le conscient. Fréquemment ils témoignent d’une puissance d’analyse, d’introspection ou de connaissances que le conscient correspondant n’était pas capable de fournir. Nous possédons un mot adéquat pour désigner ce phénomène : l’intuition. En le prononçant la plupart des gens éprouvent l'agréable sentiment d'avoir réglé une question épineuse. Ils ne tiennent jamais compte du fait qu'on ne fabrique pas à volonté l'intuition. Au contraire, c'est l'intuition qui vient vers vous: vous avez une idée, née d'elle-même, et vous ne la saisissez que si vous êtes assez prompt pour l'attraper." (1)

    Et pour l'attrapper, c'est là qu'il ne faut pas être parasité !

     

    Dans un autre texte Jung est beaucoup plus clair et il explique :

    "Sans le savoir, l'homme s'occupe toujours de Dieu. Ce que certains appellent l'instinct, l'intuition n'est rien d'autre que Dieu. Dieu est cette voix qui nous dit ce qu'il faut faire et ne pas faire....On peut faire l'expérience de Dieu tous les jours" (2)

    L'écoute de Dieu en soi ! C'est exactement ce qu'a fait Catharina l'année dernière chez le médecin.

     

    Chers amis, Jung n'est pas le seul à nous inviter à écouter la voix de Dieu à l'intérieur de nous. J'ai choisi à ce sujet trois extraits de lectures du célèbre clairvoyant américain Edgar Cayce.

     

    interprétation des rêves,christiane riedel spécialiste de l'interprétation des rêves,dieu parle dans les rêves,écoute intérieur,intuition,rêves et intuition

    Je crois que vous ne regretterez pas de les lire.

    Ecoutons nous donner ses conseils :

    "Rencontrez le Divin le plus souvent possible dans le Sanctuaire de votre être intérieur. Car, selon Sa promesse, Il viendra à votre rencontre, au plus profond de vous-même.

    Et, à mesure que votre mental, votre corps, votre âme s'ouvriront, vous Le trouverez là, pas ailleurs, pas plus qu'à l'extérieur de vous-même. Car Il est là plus près de vous que vous ne l'êtes vous-même. Il pourrait être votre moi véritable."

     

    Inlassablement Cayce répète à ceux qui le consultent :

    "Il faut regarder à l'intérieur, c'est l'assurance qui nous a été donnée depuis toujours ! Rencontrez votre Créateur dans le sanctuaire intérieur, car le corps est véritablement le temple du Dieu vivant, et Il a promis de venir à votre rencontre à cet endroit, dans le Saint des Saints, sur la montagne intérieure. Vous pouvez être sûr de Sa parole"

     

    Et encore:

    "Tournez-vous vers l'intérieur plutôt que de vous attacher à quelque chose qui soit à l'extérieur de vous. Car, sachez-le, Il a promis de venir à votre rencontre à l'intérieur de votre propre temple. Ce n'est point au-dehors, mais au-dedans. Car en élevant la conscience au niveau de la conscience intérieure, Il vient à votre rencontre dans votre Tabernacle intérieur, dans le Saint des Saints, dans le troisième oeil." (2)

     

    Pour terminer je vous laisserai un grand rêve en témoignage.

    Quand j'ai rencontré Laura, elle interrogeait souvent, très souvent les médiums pour obtenir des informations qui la guident au sujet de son avenir. Elle a vu le film de Spielberg " Ghost", où la jeune médium noire, Oudamé devient une grande voyante réalisée dans la voie spirituelle.

    Peu après Laura reçoit le rêve suivant:

    Rêve :

    Je me trouvais avec Oudamé. J’étais très contente de pouvoir la consulter. Très gentiment elle me demanda : « Vous voulez que je vous serve d’intermédiaire, que je vous traduise ? »

    interprétation des rêves,christiane riedel spécialiste de l'interprétation des rêves,dieu parle dans les rêves,écoute intérieur,intuition,rêves et intuition

    J’acceptai avec beaucoup de joie et d’empressement. Elle s’est alors apprêtée à me transmettre ce qu’on lui dirait, mais à ce moment là, j’ai commencé à voir une lueur qui venait de la porte d’entrée, au fond à gauche.

    La porte était ouverte ; Oudamé lui tournait le dos et ne voyait rien. La lumière avançait dans la pièce et l’a envahie jusqu’au plafond. C’était une lumière forte, immense, mais pas éblouissante. Oudamé l’a alors aperçue et a écarquillé les yeux, ébahie. La lumière s’est avancée vers elle, l’a repoussée. Oudamé s’est enfuie. La lumière s’est trouvée alors à la place d’Oudamé, elle a élevé la voix et a dit :  « Je le lui dirai moi même. "

    J’ai senti une force qui s’est approchée de moi pour m’envelopper totalement, je n’avais pas peur, j’étais stupéfaite, je l’ai laissée approcher, j’ai accepté.

    interprétation des rêves,christiane riedel spécialiste de l'interprétation des rêves,dieu parle dans les rêves,écoute intérieur,intuition,rêves et intuition

    Je me suis réveillée. »

     

    Ce rêve montre clairement à la rêveuse qu’en elle vit cette force personnelle qui lui transmettra les indications de l’au delà que la rêveuse recherche à travers la médium extérieure.

    Le rêve donne une fort belle image de l’intuition sous la forme d’une lumière qui s’impose. Il s’agit là d’un facteur autonome de connaissance, surgit de l’inconscient, que Jung et Cayce, qui ne se connaissaient pas ont justement appelé Dieu. Dieu qui demande l'exclusivité pour qu'on ait l'occasion de l'écouter parler lui, le dieu loquace.

     

    interprétation des rêves,christiane riedel spécialiste de l'interprétation des rêves,dieu parle dans les rêves,écoute intérieur,intuition,rêves et intuition

     

    Bibliographie

    (1) C. G. Jung, "Psychologie et religion", éd. Buchet Chastel, p.84, 1958

    (2) C. G. "Jung parle, rencontres et interviews", éd.Buchet chastel, p. 196, 1985

    (3) Edgar Cayce, lectures 833-1 ; 1152-2 ; 1782-1.

     

    Illustrations

    Je remercie les artistes et les photographes dont les oeuvres m'ont permis d'illustrer mon blog.

    Mains croisées: fotolia.com

    Jung: C.G.Jung Foundation for Analytical Psychologie

    Cayce: Elishean mag

    Oudamé: fr.wikipedia

    Les rêves sont les réponses...brainquote.com

  • LES SOUHAITS

     

    LES SOUHAITS

     

    Voici la fin de l'année qui me donne le plaisir de venir vous présenter selon la tradition tous mes voeux pour une excellente année nouvelle.

    A ce moment là, nous cherchons dans nos idées, dans notre coeur comment exprimer tous les souhaits que nous formons pour l'autre. Mais, en fait, c'est tout au long de l'année et en toutes sortes d'occasions que nous formulons des souhaits.

    Et si tous ces souhaits se réalisaient, qu'adviendrait-il de nous ? Saurions nous répondre à cette question ? Les rêves eux le savent et ils disent parfois ce qu'ils pensent de tous nos souhaits, surtout s'ils se réalisent.

    C'est ainsi que j'ai choisi le rêve d'une petite fille pour vous le raconter.

    smile_for_me_little_girl_by_vanloudless.jpg

    Quand j'étais professeur de Français, je demandais chaque année en rédaction à mes élèves de me raconter le rêve qui les a le plus impressionnés. Corriger ces copies était un grand bonheur. C'est ainsi que Pauline m’a écrit son rêve quand elle avait douze ans. Elle ne l’avait jamais oublié. Et moi non plus. Voici son récit.

    Rêve

    « Pendant une nuit, je fis un rêve très étrange. J’avais alors six ans. Je me trouvais dans la cour de mon école avec mes amies, Louise, Aude et Marie. J’étais une magicienne et je pouvais faire tout ce que je voulais.

    pumpkin-witch-girl-costume.jpg

    Je réfléchis et dis alors à mes amies :

    - Je vous accorde à chacune un souhait que je réaliserai.

    - C’est super ! s’exclama Louise.

    - Qui veut commencer ? demandai-je.

    - Moi, si vous voulez bien s’écria Marie.

    - Alors, vas-y !

    - Je voudrais, dit Marie, que tu fasses disparaître tous les garçons de l’école.

    8214726272097c28af2e5428467e9eaa petits garons.jpg

     

    - O.K. dis-je. Abracadabri, abracadabra, garçons, disparaissez !

    Et tous les garçons disparurent.

    Ce souhait était très bizarre.

    - C’est à moi, maintenant ? demanda Aude.

    - Si tu veux, repris-je.

    - Alors… moi, je voudrais que tout puisse vivre comme nous.

    - C’est à dire ?

    - Eh bien, je voudrais que les animaux, les arbres, les nuages, les fourchettes, puissent parler comme nous et chanter.

    - Très bien ; alors, que les animaux, les arbres, les nuages, les fourchettes puissent parler, chanter.

    Abracadabri, abracadabra, objets et animaux, chanti, chanta, parli, parla !

     

    singe qui chante 3.jpg

    Un singe qui chante : Vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=peMy8LlRQsA

     

    Tout d’un coup, un nuage se mit à rire.

    nuage qui rit.JPG

    et un ours apparut sur ce nuage. Aude demanda au nuage :

    - Pourquoi est-ce que tu ris comme ça ?

    - Ca me chatouille !

    - Mais qu’est-ce qui te chatouille ?

    - C’est cet ours, répondit le nuage, Ah ! Ah ! Ah !

    Louise était terrifiée, ainsi que Marie. Puis Louise me demanda si elle pouvait voir son souhait exaucé.

    - Je souhaite, dit-elle, que la pluie…se transforme …

    pluie 2.jpg

     …en bonbons !

    - Abracdabri, abracadabra, bonbons, pleuvi, pleuva !

    De gros nuages arrivèrent au dessus de nos têtes. Un nuage cria pour nous prévenir :

    - Attention ! Pluie de bonbons !

    Des carambars, des malabars, des guimauves, des chewing-gums, des crocodiles, des schtroumps et bien d’autres choses encore tombèrent du ciel. Les filles de l’école trouvèrent cela curieux et nous commençâmes à en manger.

    Mais un gros nuage glouton arriva …

    nuage glouton.jpg

     

    et mangea tous les bonbons.

     

    Louise était désespérée. Elle me demanda de reformuler son vœu pour que je puisse l’exaucer à nouveau. Je ne le pouvais pas. Il nous fallait attaquer le nuage glouton, mais, à cause du vœu de Marie, nous n’avions plus de garçons pour nous aider. Et, si nous attaquions ce nuage, tous les autres seraient contre nous, puisque maintenant, ils pouvaient vivre, à cause du souhait d’Aude.

    Il me restait mon souhait à moi.

    - Abracadabri, abracadabra, tout doit redevenir comme avant !

    Les nuages ne parlaient plus et les garçons étaient revenus.

     

    0b3d7b5db1a3d10c79783cbce7819149 garçons mignons.jpg

     

    Mais comme Louise était ma meilleure amie, je lui permis de refaire son vœu et l’exauçai. Il plut des bonbons et c’était délicieux !

    Le matin arriva, Maman me réveilla, c’était l’heure d’aller à l’école.

    - Maman, j’ai fait un rêve merveilleux, j’étais magicienne. »

     

    49f05a7e1535ed450ccf1605b9faad48 magicienne.jpg

     

    Quel conte de fées, quel enchantement !

    As-tu compris, jeune femme en herbe, as-tu compris jeune magicienne, qu’on ne peut pas refaire le monde à son idée, selon ses désirs ? Car chaque chose a son sens, que l’on ignore souvent. Tout ce que tu peux faire, c’est exaucer le vœu de ton amie, faire en sorte que les autres et toi-même savouriez toutes les bonnes choses qui tombent du ciel, les bénédictions que le ciel envoie, comme la pluie...de bonbons.

     

    bonbons.jpg

     

     

    Illustrations

    Je remercie les artistes dont les œuvres ou les photos m’ont permis d’illustrer mon blog.

    Petite fille : vanloudlesss.deviantart.com

    Petite sorcière : halloweencostumes.com

    Bonbons : quizz.biz

    Le nuage qui rit : http:// jimgalerie.blogspot.com

    Nuage glouton : nanegrub.blogspot.com

    La fee. Le retour des fées ; forum doctissimo.fr

     

    Remarque

    J'ai déjà exposé ce rêve charmant il y a dix ans le 1er janvier 2008. J'ai pensé que mes blogueurs, qu'ils soient nouveaux ou anciens, auront plaisir à le lire ou le relire, comme j'ai eu moi-même beaucoup de bonheur à le remettre sur mon blog.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

  • "LES RÊVES SONT LES RÉPONSES DE CETTE NUIT AUX QUESTIONS DE DEMAIN".

    Chères blogueuses et chers blogueurs,

     
    Je tiens d'abord à remercier celles et ceux qui ont déposé un commentaire sur mon blog, même si l'un ou l'autre de ces commentaires est contestable. Je répondrai personnellement à certains.
    Aujourd'hui, j'ai intitulé mon nouvel article :

    "LES RÊVES SONT LES RÉPONSES DE CETTE NUIT AUX QUESTIONS DE DEMAIN".

    Cette déclaration a été faite par le célèbre clairvoyant Edgar Cayce qui a interprété sous hypnose de très nombreux rêves.

    Vous pouvez alors vérifier sur mon blog l'exactitude de cette déclaration. En effet, il y a deux ans, je vous ai exposé plusieurs rêves qui s'avèrent être les réponses d'hier aux questions d'aujourd'hui. Je les ai évoqués dans mon dernier article.

    Je les reprends ici et j'insisterai lourdement, car la portée de ces messages n'a pas été pleinement saisie, du moins me semble-t-il.

     


    Voyons donc précisément ce qu'il en est. Je vous rappellerai trois rêves reçus en 2015.

    1)

    Dans la nuit du 7 janvier 2015, juste après l'attentat de Charlie Hebdo, Hermione, consternée, cherche à comprendre ce qui se passe. Alors elle reçoit le rêve " Les sapeurs", qui décrit comment des forces viennent saper notre société, sans rencontrer de résistances de la part des populations, qui se font "enfiler"selon les termes du rêve. (A1)

    Il y a là un bilan, un avertissement, une alerte.

    charlie hebdo.jpg

     

    Comment ne pas remarquer que le terme " sapeur" employé deux ans et demi plus tôt par le rêve, est repris exactement par le le président Trump dans son discours de Varsovie en juillet 2017 :

    " Aujourd'hui l'Occident est ...confronté à des pouvoirs qui cherchent à tester notre volonté, à "saper" notre confiance et à mettre en danger nos intérêts."


    2)

    En octobre 2015 je vous ai transmis le rêve " Qui est cet homme ?", reçu ce même mois par une autre rêveuse, Suzanne. (A2)

    Ce rêve montrait la tête d'un homme, qui pour la rêveuse était un homme faible, poltron, qui ne veut pas se battre. Cette tête était décapitée.

    L'image de la décapitation amenait immédiatement la rêveuse à faire le lien avec l'assassinat d'un chef d'entreprise quatre mois aupravant le 26 juin 2015. On avait retrouvé sa tête décapitée suspendue au grillage de son entreprise, entourée de drapeaux islamiques

    Suzanne évoquait également la décapitation en nombre de chrétiens d'Orient en février 2015.

     

    Chrétien-égyptien-Etat-islamique.jpg

     
    3)

    L e soir du 13 novembre a lieu une série de de trois attentats: au stade de France, aux terrasses de café et au théâtre du Bataclan.

     

    110401-Bataclan.jpg

     
    Le 16 novembre 15, trois jours après, notre rêveuse Hermione, pense longuement à ces actes de guerre et plusieurs questions lui occupent l’esprit :

    - Est-ce que ces événements vont amener les Français à prendre conscience de la gravité et du danger de l’extrémisme islamiste qui envahit la France ?

    - Et aussi, va-t-on prendre conscience de la nécessité de défendre fermement notre culture, nos convictions et l'histoire qui nous ont faits ? 

    Elle demande alors à ses rêves de lui dire ce qu’ils en pensent.
    Comment ne pas être frappé par la concordance des préoccupations de la rêveuse avec celles que le président Trump expose dans son discours devant le peuple polonais :

    " Les Américains, les Polonais et les nations d'Europe tiennent en haute estime la liberté individuelle et la souveraineté. Nous devons travailler ensemble pour affronter les forces intérieures ou extérieures...,qui menacent avec le temps de "saper", - encore ce mot- de saper ces valeurs et d'effacer les liens de culture, de foi et de tradition qui font de nous ce que nous sommes."

    Plus loin il dit aussi :

    " La question fondamentale de notre temps est de savoir si l'Occident a la volonté de survivre. Avons nous confiance en nos valeurs pour les défendre à tout prix ? Avons-nous suffisamment de respect pour nos concitoyens pour protéger nos frontières ? Avons-nous le désir et le courage de préserver notre civilisation face à ceux qui la subvertissent et la détruisent. ?"


    A ces questions de Trump en juillet 2017, le rêve d'Hermione a déjà répondu en disant presque deux ans plus tôt:

    " Non, les poules n'ont pas de dents" et aussi "Mikael ne gagnera pas".( A3)

    Si on ne mord pas, si on est bon, il est assuré qu'on sera vaincu.

     

    pules sans dents.jpg

     

     
    "Avons nous le désir et le courage de préserver notre civilisation ?" est toujours cette même question posée aux "poules sans dents," aux Français qui ne savent ni se défendre ni mordre.

    (3)
    http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2015/11/23/non-les-poules-n-ont-pas-de-dents-3060765.html

     
    Voilà le premier point sur lequel je voulais insister aujourd'hui. Le rêve fait des bilans, alerte, cherche à secouer les esprits de leur inconscience, à sortir les gens de leur sidération et de leur apathie. J'en ai donné de nombreux exemples sur mon blog, en 2015 et 2016.(A4)
    Mais le rêve ne se limite pas là : il vient donner la solution. Et c'est cette solution que j'ai cherché à vous transmettre avec le rêve " Jésus dans le tracteur".

    Or, j'ai été vivement surprise de constater que les commentaires ont vu dans mon étude un article politique ; ils se sont concentrés sur le personnage de Trump et non sur les rêves qui sont quand même le sujet de mon blog ! Il semble que la solution que propose le rêve pour résoudre les problèmes actuels n'a pas été vraiment saisie.


    Quelle solution propose donc le rêve du tracteur ?

    Il nous rappelle, il nous propose de confier notre vie, nos difficultés à cette force divine qui nous habite et qui dans les rêves prend l'apparence du Christ.

    - "Oh ! Homme de peu de foi ! Est-ce que je ne t'ai pas dit que nous pourrions faire n'importe quoi tous les deux ?"


    Mais à notre époque devenue athée, se tourner vers la divinité en nous, cela semble vraiment trop bête, infaisable.

    Est-ce donc si difficile de s'incliner, ou aussi de s'agenouiller, de joindre ses mains, de prier en demandant à Dieu de nous aider, comme le faisaient nos ancêtres sur la douce terre de France ?

     

    prière.jpg

     
    - Ca ne marche pas, direz-vous !

    - Vous croyez ? Qu'en savez-vous ? Avez-vous essayé ?

    Je me rappelle la parole du Christ :

    "...quand tu pries, entre dans ta chambre, ferme ta porte, et prie ton Père qui est là dans le lieu secret; et ton Père, qui voit dans le secret, te le rendra".(B1)

    Edgar Cayce, en état d'hypnose dans ses fameuses séances appelées "lectures", reprend à son tour cette parole :

    "Rencontrez le Divin le plus souvent possible dans le Sanctuaire de votre être intérieur. Car, selon Sa promesse, Il viendra à votre rencontre, au plus profond de vous-même. Et, à mesure que votre mental, votre corps, votre âme s'ouvriront, vous Le trouverez là, pas ailleurs, pas plus qu'à l'extérieur de vous-même. Car Il est là plus près de vous que vous ne l'êtes vous-même. Il pourrait être votre moi véritable" . (B2)

    christiane riedel interprète de rêve,rêves et attentats,charlie hebdo,bataclan,chrétiens d'orient décapités,force intérieure,présence divine intérieure, prière de patton,prière de pascal


    Inlassablement Cayce répète à ses consultants :

    "Il faut regarder à l'intérieur, c'est l'assurance qui nous a été donnée depuis toujours ! Rencontrez votre Créateur dans le sanctuaire intérieur, car le corps est véritablement le temple du Dieu vivant, et Il a promis de venir à votre rencontre à cet endroit, dans le Saint des Saints, sur la montagne intérieure. Vous pouvez être sûr de Sa parole".(B3) 

     

    christiane riedel interprète de rêve,rêves et attentats,charlie hebdo,bataclan,chrétiens d'orient décapités,force intérieure,présence divine intérieure, prière de patton,prière de pascal


    Connaissez-vous une meilleure solution pour persévérer dans les difficultés, une meilleure compagnie pour les supporter et les dépasser ?

    Voilà la réponse millénaire que ce rêve du tracteur apporte aux questions que nous pouvons nous poser actuellement, et en particulier la réponse, la solution aux problèmes que nous rencontrons dans la situation de guerre où nous nous trouvons.

    Bien sûr, c'est bébête, c'est naïf.

    Le génial Pascal n'a lui aussi, rien trouvé de mieux avec son célèbre " Abêtissez-vous."

    Et il s'explique :

    " ...ce discours est fait par un homme qui s'est mis à genoux auparavant et après,

    pour prier cet être infini et sans parties, auquel il soumet tout le sien,...et qu'ainsi la force s'accorde avec cette bassesse." (B4)

    Et que pensez-vous du Général Patton, un général qui priait Dieu tous les jours ? Que pensez-vous de ses prières en décembre 1945, dont j'ai longuement parlé sur mon blog ? ( A5)

    Saurons-nous encore et aussi nous incliner dans l'humilité pour rencontrer cette Force en nous qui nous dit : " Il n'y a rien que nous ne puissions faire ensemble." ?

     

    homme-de-priere_2788582.jpg

     

    Illustrations

    Je remercie les photographes et les artistes dont les oeuvres m'ont permis d'illustrer mon blog.

    Le parisien : tuxboazrd.com

    Le théâtre du Bataclan : trendly.fr/attentats-paris-pourquoi-bataclan

    Non, les poules n'ont pas de dents : vos-reves-interpretes.com.reve-de-poule-dindon-ou-les-sdans-dents ; et aussi laportetroite.centerblog.net

    La prière : L'angélus, t ableau du peintre français Millet, 1857-1859

    "Dans le Sanctuaire de votre être intérieur" : tableau du peintre espagnol Salvator Dali : la Madone de Port Ligatt.

    "Dans le Saint des Saints, sur la montagne intérieure" : tableau du peintre allemand Caspar David Friedrich, le retable de Tetschen ou la croix dans la montagne, 1807-1808

    Homme en prière : http://fr.freepik.com/photos-libre/homme-de-priere_23187.htm

     

    Sources électroniques : A

    A(1)http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2016/01/12/ou-l-on-voit-la-prediction-du-reve-confirmee-3064217.html

     
    A2) http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2015/10/08/qui-est-donc-cet-homme-3057481.html

     
    A(3) http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2015/11/23/non-les-poules-n-ont-pas-de-dents-3060765.html

     
    A( 4) http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2015/12/12/le-christ-l-epee-a-la-main-3062268.html

     
    http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2016/01/06/souvenir-o-souvenir-sapeurs-et-musclor-3063691.html

     
    http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2016/01/12/ou-l-on-voit-la-prediction-du-reve-confirmee-3064217.html

     
    http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2016/02/14/ou-l-on-voit-la-prediction-des-reves-confirmee-encore-une-fo-3066548.html

     
    voir aussi l’interview de l’évêque de Varsovie le 5 septembre 15 dans journal de la christianophobie.

    http://www.christianophobie.fr/breves/archeveque-de-varsovie-leurope-sera-musulmane#.VglZMeztmko

     A(5)

    http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2015/12/20/le-general-patton-est-un-homme-qui-prie-dieu-tous-les-jours-3062763.html

     

    Bibliographie :B

    B(1) La Bible, Mathieu, ch. 6, v. 6

    B(2) Edgar Cayce Lecture (3) (833-1).

    B(3) Edgar Cayce Lecture (3) (1152-2).(4)

    B(4)Pascal, Pensées, B 233-L.125

     

     

     

     

     

     

  • POURQUOI PÂQUES

    POURQUOI PÂQUES ?

     

     

    par Ranky.PNG

     

    Mon dernier article se terminait sur la question : Pourquoi s'embarrasser de toutes ces vielles histoires aberrantes, ces histoires rocambolesques, invraisemblables de crucifixion et de résurrection, dont nous n'avons plus rien à faire ?

    Oui, pourquoi ?

    On a sans doute raison de s'interroger, mais cette question procède d'un raisonnement. On examine la situation de façon intellectuelle, alors que l'on méprise, refuse, nie et ignore les faits.

    Vous allez rétorquer :

    - Comment ? Les faits ? Mais quels faits ?

    - Je vous parle des faits de l'inconscient que l'on peut observer sans difficulté si on a un esprit tant soit peu rigoureux !

    - Mais Christiane ! De quels faits parlez-vous donc ? Quels sont ces faits de l'inconscient que vous observez et que l'on nie ?

    - Vous le savez bien ! Je vous parle des rêves, encore des rêves et toujours des rêves !

    - Et alors ?

    - Eh bien, il y a un fait irréfutable et très intrigant, très très intrigant : c'est que l'image divine apparait souvent, dans les rêves, quand on dort, et dans les visions, quand on est réveillé, et en particulier l'image du Christ. Certes, dans l'histoire, il est bien mort, mais dans les rêves, il est bien vivant, toujours et partout !

    Dernièrement encore, je viens de vous en donner des témoignages actuels. Dans le dernier rêve datant de décembre 2015, il apparaissait avec pas mal d'humour sous l'image de Musclor.

     

    133050.jpg-rx_640_256-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx musclor 3.jpg

     

    On peut très facilement se débarrasser de l'image divine par des raisonnements, mais l'autre partie de nous-mêmes, l'inconscient, lui, ne l'entend pas ainsi et il produit des rêves multiples où il nous ramène le Christ devant les yeux. J'en ai présenté plus d'une centaine dans mes conférences, dans mes livres et sur mon blog. Beaucoup sont actuels. Vous pourrez vérifier sur mon blog, je vous en ai exposé une quarantaine. Pour vous aider à les retrouver, je vous en ai mis la liste avec le lien ci-dessous en bibliographie.

     

    Devant cette accumulation de faits, que je ne suis pas la première à souligner, qui oserait donc quand même nier ces rêves que nous observons et prétendre qu'ils n'existent pas ?

    On ne peut donc pas dire que le travail d'observation des rêves auquel je procède n'est pas scientifique, pas rationnel.

    Comme le fait remarquer Jung :

    "Quel scientifique ferait une observation et dirait que ce qu'il observe n'existe pas ? Si vous observez, vous avez un comportement scientifique. (1)

    Qui osera nier ?

    Ce seront à mon avis des obscurantistes et des imposteurs ou aussi des paresseux d'esprit et des lâches qui ne veulent pas regarder les faits qui les dérangent, qui refusent de voir les rêves où la divinité apparait.

    Jung déclare :

    "L'image de Dieu n'est pas une découverte mais une EXPÉRIENCE VÉCUE qui survient à l'homme spontanément, ce que l'on sait assez clairement si on ne préfère pas à la vérité l'aveuglement des préjugés idéologiques." (2)

    Cette expérience vécue, je le répète, a lieu dans les rêves et dans les visions.

     

    Quelques uns, sans doute agacés par mon discours, vont me rétorquer :

    - Mais qu'est-ce qu'on en a à faire de la messe, de la crucifixion, de la résurrection ! Foutaise !

    - Ah oui ? Qu'est-ce qu'on en a à faire ? Eh bien voilà.

    Pour Pâques, je vous raconterai deux rêves qui répondent à la question.

    Ce ne seront que deux, pour ne pas allonger mon étude.

    Voici le premier que Clara est venue me confier. Ce rêve est la grande douleur de sa vie.

    Elle raconte :

     

    Rêve

    Je suis à Golgotha, la colline où le Christ a été crucifié.

    Je me tiens devant la croix. Marie, la mère de Jésus, est à côté de moi.

    Jésus sur la croix jette ses yeux sur moi et m'invective, il m'insulte, il est furieux après moi.

    Marie lui demande alors pourquoi, lui qui est si bon et si compatissant, pourquoi il éprouve une telle colère à mon égard.

    Et Jésus s'écrie :

    - Oui ! Eh bien, toi, tu ne sais pas ce qu'elle m'a fait !

     

    christ 4.jpg

     

    Clara s'est réveillée, effondrée de douleur.

    Elle ne m'a pas dit ce qui s'est passé précisément dans sa vie, qui expliquerait la violente réaction de son inconscient. Mais ce qui est fort probable, c'est qu' elle ait commis une forme de trahison à l'égard de la divinité qui l'habite et son âme en souffre.

    Voici le second rêve,que j'ai longuement étudié sur mon blog en 2012. Il fut reçu par un diplomate hollandais, Mr Korthals Altes, à une période menaçante de la guerre froide en 1984.

    Rêve

    Je voyais beaucoup de monde sur une place devant une église. L’église était pleine.  Tout d’abord je ne voulais pas y entrer jusqu’à ce qu’une dame âgée me prenne par la main et me montre un siège libre dans une des premières rangées sur la gauche.  Une grande croix en bois s’étendait au dessus de l’autel. 

    À ma grande surprise de la sciure de bois tombait de cette croix. ( Cela symbolisait-il la crise intérieure que vivait une église centrée sur elle-même ? )

    Pendant que je regardais la croix, je me sentis envahi par une intense compassion pour le Christ souffrant (expérience inhabituelle pour moi en tant que Protestant).  Exactement au même instant j’ai vu les yeux VIVANTS du Christ qui me posaient la question qui correspondait à ma situation :

    « Et toi, qu’est-ce que tu fais avec tes possibilités, avec ce que tu sais, dans cette période cruciale ? »

    Ce face à face direct avec le Christ souffrant, vivant, fut une expérience fulgurante, impossible à décrire !

    christ 5.jpg

     

    Cette rencontre a allumé dans l'âme du rêveur un feu qui l'a amené à complètement changer sa vie. Il a sacrifié sa carrière de diplomate pour obéir à l'impulsion donnée par le rêve et se consacrer à des activités très fécondes, au niveau national et international pour la sécurité et la paix en Europe.

     

    Voilà, chères blogueuses et blogueurs, voilà pourquoi ces images nous importent.

    Rejeter la fête de Pâques, le souvenir et la célébration de la crucifixion ? Rejeter le mythe de la passion du Christ ?

    Le conscient, pour sa part, s'empresserait bien de l'oublier, mais l'inconscient, lui, infiniment plus vaste et plus puissant, en est la mémoire. Dès qu'il le juge nécessaire, il vient avec un rêve en rappeller l'événement, qui, depuis 2000 ans, a eu lieu selon le mythe chrétien.

    Force est de constater, force est de se dire qu'il faut alors que cet événement soit d'une importance impensable, incommensurable, pour que l'autre côté de nous-mêmes, l'inconscient, cet espace indéfini et illimité, vienne, malgré nos résistances, nous le rappeler.

     

    croix 2.PNG

     

    Comment expliquer que dès la mort du Christ, il est apparu dans les rêves ? Des rêves, il y en a plein l'Ancien Testament, environ 250, et ce sont anges ou Dieu lui-même qui y apparaissent. Ces représentations n'étaient-elles pas suffisantes ?

    Pour l'inconscient certainement elles n'étaient pas suffisantes. C'est que l'histoire de la passion du Christ décrit clairement le drame de la vie de l'âme et exerce un puissant effet thérapeutique.

    Comme le montre l'exemple du rêve du diplomate hollandais, le mythe chrétien de la passion parle du sacrifice auquel l'humain consent en renonçant à son égo. Cette étape dans la vie, cruciale, crucifiante, conduit à la transformation et au renouvellement de tout l'être, conduit de la mort à la résurrection.

                                          visage.PNG

    En revanche, comme le montre le premier rêve de Clara, refuser ce mythe plonge l'âme dans la souffrance.

    Le mépris, le rejet, l'oubli de ce processus sacré et de ses images venus de l'inconscient exercent les effets les plus néfastes.

    Clairvoyant, vigilant et sage, Jung a rappelé :

    « Une fausse attitude à l’égard de l’inconscient n’entraîne pas seulement la maladie de l’individu, mais aussi des peuples »

    Il a également prévenu :

    "Un peuple qui perd ses mythes est un peuple qui meurt."

    C'est bien ce à quoi nous assistons en ce moment.

    Le mythe chrétien de Pâques, le drame de la crucifixion, la résurrection sont des événements vitaux dans l'âme, vivants, actifs aujourd'hui comme autrefois. Ces images du dieu crucifié et ressuscité détiennent une puissance de vie incontestable, une efficacité thérapeutique déterminante.

    Voilà pourquoi l'oubli de Pâques est une attitude des plus néfastes.

     

    interprétation des rêves,christiane riedel spécialiste de l'interprétation des rêves,sens des rêves de crucifixion,pâques,image du christ dans les rêves,christ crucifié

     

    Invitation

    Comme je vous le montre, ces images reçues en rêve ne sont pas exceptionnelles, elles sont seulement cachées. On hésite à en parler. C'est pourquoi, si vous avez, vous aussi, reçu en rêves ces mêmes images sacrées, je vous invite à me les raconter.

    Vous m'adresserez votre courrier à l'adresse indiquée sur le blog. Je vous répondrai alors.

     

    Bibliographie

    (1) C. G. Jung parle, éd.Buchet Chastel, p.283

    (2) C.G. Jung, Aïon, Études sur la phénoménologie du Soi, Albin Michel, 1983, p.213

    (3) http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2012/03/28/le-reve-d-un-diplomate-hollandais1.html

     

    Illustrations

    Je remercie les artistes et les photographes dont les oeuvres m'ont permis d'illustrer mon blog.

    - Crucifixion, tableau de l'artiste français François Ranky, 1990.

    - Visage du Christ en croix : Film " La passion" de Mel Gibson avec Jim Caviezel dans le rôle du Christ.

    - Visage du Christ : ephese.fr

    Il m'a été impossible malgré mes recherches de savoir exactement qui est l'auteur de cette sculpture.

    - La crucifixion de Salvator Dali. Dali a peint ce tableau inspiré par une vision de Saint Jean de la Croix qui a vu le Christ sur la croix, non pas d'en bas, mais d'en haut, vu du ciel.

    - Visage du crucifié, film " La Passion" de Mel Gibson

     

    Liste des rêves sur mon blog où apparait une image du divin.

     

    1 http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2007/04/09/mort-par-decapitation.html

     

    2 http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2007/05/17/l-incubation-chez-les-premiers-chretiens-ch-6.html

     

    3 http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2008/11/30/le-reve-therapeute-ch-6.html

     

    4 http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2008/03/30/il-est-un-reve-etrange-et-debonnaire.html

     

    5 http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2008/04/22/il-est-un-reve-etrange-et-debonnaire-interpretation.html

     

    6 http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2008/03/21/un-reve-ce-vendredi-il-y-a-2008-ans.html

     

    7 http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2009/09/06/initiation.html

     

    8 http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2009/07/06/la-trahison-de-st-jerome.html

     

    9 http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2009/06/21/l-autorite-des-reves-est-la-meme-que-celle-de-la-bible.html

     

    10 http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2009/05/24/l-incubation-de-caroline-1.html

     

    11 http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2009/06/05/l-incubation-de-caroline-2-dieu-existe-t-il.html

     

    12 http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2009/12/18/que-me-sert-o-gabriel1.html

     

    13 http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2010/01/08/un-mythe-general-et-le-dieu-feconda-la-femme.html

     

    14 http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2010/01/22/l-elephant-blanc.html

     

    15 http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2010/03/07/le-christ-blesse.html

     

    16 http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2010/04/02/le-dieu-souille-bafoue.html

     

    17 http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2010/04/13/un-cadeau-inattendu.html

     

    18 http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2010/12/23/il-n-y-a-pas-que-joseph-qui-reve.html

     

    19 http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2011/01/07/il-n-y-a-pas-que-joseph-qui-reve-2.html

     

    20 http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2011/05/11/la-nuit-porte-conseil-ou-l-inspiration-de-gedeon.html

     

    21 http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2011/08/24/alexandre-et-le-grand-pretre-jaddus-a-jerusalem2.html

     

    22 http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2011/09/29/le-reve-et-la-mort-de-jules-cesar.html

     

    23 http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2011/11/26/encore-un-cafe.html

     

    24 http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2012/03/28/le-reve-d-un-diplomate-hollandais1.html

     

    25 http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2012/04/19/une-question-et-un-peu-d-histoire2.html

     

    26 http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2012/04/25/questions-et-reponses-en-vrac1.html

     

    27 http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2013/03/27/4-les-reves-vous-disent-ce-que-vous-ne-croyez-pas.html

     

    28 http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2013/06/18/1-les-reves-et-la-bible.html

     

    29 http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2013/07/07/la-conception-des-reves-dans-la-bible.html

     

    30 http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2013/07/28/le-premier-reve-de-la-bible-un-grand-reve-prophetique-297308.html

     

    31 http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2013/08/17/une-force-qui-porte-2974899.html

     

    32 http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2013/09/23/une-force-bienveillante-2978814.html

     

    33 http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2013/12/04/6-de-la-couleur-de-la-divinit2-2986806.html

     

    34 http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2015/11/23/non-les-poules-n-ont-pas-de-dents-

    3060765.html

     

    35 http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2015/12/06/est-ce-impossible-a-comprendre-3061743.html

     

    36 http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2015/12/12/le-christ-l-epee-a-la-main-3062268.html

     

    37 http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2015/12/20/le-general-patton-est-un-homme-qui-prie-dieu-tous-les-jours-3062763.html

     

    38 http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2016/01/06/souvenir-o-souvenir-sapeurs-et-musclor-3063691.html

  • LE GÉNÉRAL PATTON EST UN HOMME QUI PRIE DIEU TOUS LES JOURS

     

    patton.jpg

    Le général Patton est un homme qui prie Dieu tous les jours, sans se soucier des cadres religieux. Il est protestant épiscopalien, il connait très bien la Bible et va au culte le dimanche, il aime aussi aller prier à la messe ; il considère que la réincarnation est une réalité et pense qu' il fut guerrier dans l'Antiquité, ce qui, selon lui, lui a développé ses dons de stratège et ses dons psychiques de clairvoyance.

    En ces jours où Noël approche, je voudrais vous raconter comment, au Noël 1944, ce Général qui se moque des normes, va suivre sa voix intérieure et prier comme il le sent, avec ses mots, avec ses tripes, pour demander de l'aide pour libérer l'Europe de l'invasion nazie.

    Quelle aide ?

    Vous risquez d'avoir des surprises.

     

    La France vient d'être libérée par le général Patton, et les Armées Alliées sont à l'Est, dans les Ardennes, prêtes à envahir l'Allemagne. Depuis le mois de septembre 1944, la pluie tombe, incessante, et harcèle les soldats. La pluie, c'est la grande préocuppation, le tourment permanent du Général Patton.

    Le 8 décembre, à Nancy, le Général Patton déclare à l'aumônier de son armée :

    - Nous devons faire quelque chose si nous voulons gagner la guerre. Est-ce que vous avez une bonne prière pour le temps ?

    L'aumônier fait remarquer que ce n'est pas l'habitude de prier pour demander du beau temps pour aller ensuite tuer des hommes. Le Général rétorque :

    - Est-ce que vous êtes en train de me faire un cours de théologie ou est-ce que vous êtes l'aumônier de la troisième Armée ? Je veux une prière.

    L'aumônier rédige sur le champ une prière et la porte à Patton. La voici :

    "Père tout puissant et très miséricordieux, nous T'implorons humblement de bien vouloir, de par Ta grande bonté, restreindre ces pluies immodérées contre lesquelles nous avons eu à lutter. Veuille nous accorder un beau temps pour la bataille. Daigne prêter l'oreille à nos prières, nous les soldats qui t'invoquons pour que, armés par Ta puissance, nous puissions avancer de victoire en victoire, nous puissions écraser nos ennemis, les mettant hors d'état de poursuivre leur oppression et leur oeuvres perverses, pour que nous puission établir Ta justice parmi les hommes et les nations. Amen."

    Le général demande alors de tirer la prière en 250.000 exemplaires puis il dit à l'aumônier :

    - Asseyez-vous un instant, je veux vous parler de cette affaire de la prière.

    Je crois fortement en la prière.

    Il y a trois moyens pour que les hommes obtiennent ce qu'ils veulent. Ce sont en planifiant, en travaillant et en priant.

    Toute grande opération militaire nécessite une planification soigneuse, ou de la réflexion.

    Puis il vous faut alors des troupes bien entraînées pour mettre en exécution. C'est ce qui s'appelle travailler.

    Mais entre la planification et l'exécution il y a toujours une inconnue. Cette inconnue s'appelle défaite ou victoire, échec ou succès. Cette inconnue, c'est la façon dont les acteurs réagissent quand survient véritablement l'épreuve.

    Certains appellent ça pouvoir souffler pour reprendre des forces. Pour moi je l'appelle Dieu.

    Dieu a sa part, sa marge d'intervention en toute chose. C'est là que la prière entre en ligne de compte.

    Jusqu'à maintenant, dans la troisième armée, Dieu a été très bon avec nous. Nous n'avons jamais fait retraite, nous n'avons souffert d'aucune défaite, d'aucune famine, d'aucune épidémie. C'est parce que beaucoup de ceux que nous avons laissés à la maison, prient pour nous. Nous avons eu de la chance en Afrique, en Sicile et en Italie. C'est simplement parce que les gens ont prié pour nous.

    Mais nous, nous devons aussi prier pour nous-mêmes.

    Un bon soldat ne se fait pas seulement par la réflexion et le travail. Dans chaque soldat, il y a quelque chose qui descend plus profondément que ne le font la réflexion et le travail. Ce sont ses tripes.

    C'est quelque chose qu'il a développé à l'intérieur de lui. C'est un monde de vérité et de puissance qui le dépasse. Avoir une grande vie, ça n'est pas seulement fournir du rendement par la pensée et le travail. Il faut aussi que l'homme reçoive par une prise d'alimentation. Je ne sais pas comment vous appelez ça, mais moi j'appelle ça Religion, Prière ou Dieu."

    Patton poursuit :

    "Nous devons arriver à ce que non seulement les aumôniers prient, mais aussi tous les hommes de la Troisième Armée. Nous devons demander à Dieu d'arrêter ces pluies. Ces pluies sont la marge où se tient la victoire ou la défaite. Si nous prions, ce sera comme de se brancher sur un courant dont la source est au ciel."

     

    Le 14 décembre la prière est distribuée  aux troupes.

     

    Vers le 15 décembre 1944 le général Patton vient de se réveiller à 3 heures du matin avec un rêve (1) : il perçoit de façon intense que les troupes allemandes sont en train de lancer une offensive secrète pour aller s'emparer du port d'Anvers et priver ainsi les troupes américaines de leur ravitaillement. Les ennemis s'apprêtent donc à rompre les lignes alliées qui avancent dans les Ardennes. Le Général Eisenhower ignore tout du plan allemand, de même que ses services de renseignements.

    Patton, lui, à 3 heures du matin, dicte à son secrétaire toute la marche à suivre pour la contre-offensive. Il vient de voir clairement en rêve les images des opérations à mener. Il ordonne à une partie de ses troupes de se préparer à se mettre en route d'urgence.

     

    La pluie incessante a maintenant laissé place à la neige et la neige tombe en un rideau épais qui bloque tout, tout est blanc, le sol, l'air autour de soi, et le ciel au dessus. On ne voit rien, on n'entend rien, on n'arrive pas à avancer, on gèle.

     

    Le 16 décembre a lieu l'offensive allemande secrète dont Patton vient de rêver. Les Allemands surgissent de façon inattendue, la surprise est totale, ils avancent "comme une lame de couteau chaud dans une motte de beurre". Ils approchent la victoire.

    11.000 hommes de la 101ème Aéroportée sont dans le village de Bastogne pour défendre un noeud routier stratégique d'une importance vitale, qui permet de bloquer l'avancée des troupes allemandes. Ce point de résistance ne doit pas se rompre.

    Les soldats américains se retrouvent encerclés par 60.000 soldats allemands.

     

    Le 19 décembre, trois jours plus tard, Eisenhower apprend les nouvelles du front et prend conscience du danger. Très inquiet, il convoque ses généraux, Il demande à Patton d'envoyer des renforts à Bastogne. Patton promet de libérer Bastogne le jour de Noël, mais les conditions métérologiques effroyables empêchent toute avancée.

    article-0-0F3546E200000578-263_964x641 couleur.jpg

     

    Pendant ce temps, les assiégés, sous le commandement du Général Mc Auliffe, se défendent héroïquement et attendent les renforts. Le temps épouvantable rend impossible tout ravitaillement aérien. Les hommes n'ont pas de vêtements d'hiver, manquent de tout, de munitions, de nourriture, de moyens médicaux.

     

    Le 22 décembre, le Général Mc Auliffe est sommé par le commandement allemand de se rendre. Il répond par un vigoureux et célèbre :

    " Nuts" ! qui veut bien dire :

    " Allez vous faire foutre !"

    Et Patton de son côté désespère de ne pouvoir lui porter secours.

     

    Le 23 décembre, à 50 km de Bastogne, il s'arrête à Luxembourg-Ville. Il entre dans la chapelle de la Fondation Pescator, s'avançe jusqu'au crucifix au dessus de l'autel, retire son casque avec ses 3 étoiles, se met à genoux et prie pour demander la victoire de ses troupes à Noël.

     

    Seigneur, c'est Patton qui Te parle.

    Ces derniers quinze jours ont été infernaux. Pluie, neige, encore plus de pluie, toujours plus de neige. Je commence à me demander ce qui se passe dans Ton quartier général. Dis-moi un peu, de quel côté Tu es ?

     

    Ca fait trois ans que les aumôniers de mon armée m'expliquent que nous menons une guerre sainte. Cette guerre, disent-ils, est une nouvelle croisade, sauf que nous sommes montés sur des tanks et pas sur des chevaux de bataille.

    Ils répètent avec insistance que nous avons traversé l'Atlantique pour anéantir l'armée allemande et cet athée d'Hitler, de façon à ce que l'Europe puisse retrouver la liberté de religion.

    Jusqu'à maintenant j'étais d'accord avec eux, car Tu nous as accordé Ta coopération sans réserve.

    Grâce à une mer calme et un ciel bleu en Afrique notre débarquement a été une énorme réussite et cela nous a aidé à éliminer Rommel.

    La campagne en Sicile fut relativement facile et Tu nous as fourni un temps excellent quand notre attaque blindée a traversé la France, la plus grand victoire militaire que tu m'aies accordée, et de loin.

    Tu m'as souvent donné d'excellents conseils quand, en tant que chef d'armées, j'avais des décisions difficiles à prendre, et Tu as fait tomber les unités allemandes dans mes pièges, ce qui a permis de les éliminer relativement aisément.

    Mais maintenant Tu paries sur un autre cheval . On dirait que que Tu as donné à von Rundstedt tous les passe-droits du règlement et franchement, il nous mis une sacrée branlée.

    Mon armée n'est ni entraînée, ni équipée pour faire la guerre en hiver. Et comme Tu le sais, ce temps convient mieux aux Esquimaux qu'à des cavaliers sudistes.

    Maintenant, Seigneur, je ne peux pas m'empêcher de penser que je T'ai offensé d'une manière ou d'une autre.

    Que tout d'un coup Tu as perdu toute sympathie pour notre cause.

    Que Tu es de mèche avec ce von Rundstedt et son dieu colleur de papiers peints. (2)

    Tu sais, sans que je Te le dise, que notre situation est désespérée.

    Evidemment, je peux prétendre à mon état major que tout se déroule comme prévu, mais il est inutile de Te déclarer que ma 101ème division aéroportée à Bastogne se trouve dans une situation terriblement difficile et que ces tempêtes continuelles rendent tout ravitaillement impossible, même par les airs.

    J'ai bien envoyé un de mes meilleurs généraux, Hugh Gaffey, avec sa 4ème division blindée, au nord à ce noeud routier crucial pour secourir la garnison encerclée, mais il trouve bien plus difficle de supporter Ton foutu temps que ces fichus Boches.

    Je n'ai pas l'habitude de me plaindre sans raison, mais de la Meuse à Echternach mes soldats souffrent des supplices de damnés. Je me suis rendu aujourd'hui dans plusieurs hôpitaux, ils sont tous remplis de soldats brûlés par le gel, et les blessés restent jonchés dans les champs parce qu'on ne peut pas les ramener pour les soigner.

    ardennes.jpg

     

    Déjà ça, c'est une situation lamentable, mais il y a pire encore.

    Mes forces aériennes sont complètement paralysées au sol à cause du manque de visibilité et des pluies incessantes.

    Ma technique de combat exige une aide précise des chasseurs bombardiers, et si mes avions ne peuvent pas voler, Tu peux me dire alors comment je peux les utiliser en artillerie aérienne ?

    Mes avions de reconnaissance n'ont pas pris l'air depuis quinze jours et je n'ai pas la moindre idée de ce qui se trame derrière les lignes allemandes.

    Sacré nom d'un chien, Seigneur ! Je ne peux pas combattre une ombre.

    Sans Ta coopération au niveau du temps, je ne peux pas connaitre exactement les dispositions des armées allemandes. Et bon sang ! Dans ces conditions, comment puis-je mener une attaque intelligente ?

    Avec tout ce que je Te dis, tu dois penser que je déraisonne, mais j'ai perdu toute patience avec Tes aumôniers qui me racontent que les conditions météorologiques actuelles sont typiques d'un hiver dans les Ardennes et que je dois avoir confiance.

    La confiance, la patience, j'en n'ai rien à foutre ! Tu n'as qu'à Te décider pour savoir de quel côté Tu es. Tu dois me venir en aide et comme ça je pourrai expédier dans l'autre monde l'armée allemande toute entière et l'offrir en cadeau d'anniversaire à ton fils, le Prince de la Paix.

    Seigneur, je n'ai jamais manqué de raison. Je ne Te demande pas l'impossible. Je ne Te réclame même pas un miracle. Tout ce que je te demande, ce sont quatre jours de beau temps.

    Donne-moi une éclaircie de quatre jours pour que mes avions puissent sortir, pour aller chasser, bombarder et repérer les cibles, pour que je puisse utiliser ma magnifique artillerie.

    Donne-moi quatre jours de soleil pour sécher cette putain de boue, comme ça mes tanks pourront rouler, et mes soldats d'infanterie, mal équipés, affamés, pourront recevoir des munitions et des rations.

    J'ai besoin de quatre jours pour envoyer von Rundstedt et son armée impie

    vers leur Walhalla.

    Je suis malade quand je vois tous nos jeunes Américains aller inutilement à l'abattoir, et si Tu me donnes quatre jours avec un temps qui nous permette de nous battre, je Te livrerai en échange assez de Boches pour tenir Tes comptables occupés derrière leurs régistres pendant des mois.

     

    Amen.

     

    Et alors ?

    Quelques heures plus tard, une éclaircie apparait. Oui, le beau temps revient ! Un temps magnifique, non pas durant 4 jours, mais pendant toute une semaine !

    L'armée de Patton avance héroïquement jusqu'à Bastogne qui est délivré le 26 décembre 1944.

     

    Le 27 décembre au matin, Patton entre dans une petite chapelle, s'agenouille et prie :

    "Seigneur, c'est moi Patton, me revoilà. Seigneur, il me semble que Tu as été bien mieux informé de la situation que moi. Ce temps épouvantable qui m'a fait tellement juré contre Toi, eh bien, c'est ce temps qui a amené l'armée allemande à se suicider. Ca, Seigneur, ça a été un coup éclatant de stratégie militaire et je m'incline humblement devant Ton suprême génie".

    Qui est donc cet homme ? Quel lien il a avec son Dieu qui l'habite !

     

    Que s'est-il donc passé ?

    Les Allemands avaient attendu l'arrivée du mauvais temps avec l'hiver pour lancer leur attaque à la mi-décembre. Ils comptaient sur le brouillard et les tempêtes de neige permanentes, pour empêcher les avions américains de soutenir les troupes au sol.

    Mais le mauvais temps eut pour effet de ralentir aussi leurs troupes. Les routes étroites dans les Ardennes, la résistance américaine acharnée firent le reste pour faire échouer leur planing.

    Et dans l'attente, les soldats allemands perdirent leurs forces et se retrouvèrent épuisés. Epuisées également les réserves d'essence. Le retour du beau temps et l'arrivée des forces américaines leur furent fatals.

    Les nazis avaient lancé leurs dernières forces dans la bataille des Ardennes, ils ne purent pas s'en relever et perdirent la guerre.

    Voilà pourquoi Patton considéra que le mauvais temps avait amené l'armée allemande à se suicider. Et déjà le 27 décembre il avait prévu l'issue de la guerre un mois plus tard.

     

    Conclusion

    Patton avec ses hommes, s'est battu pour libérer la France et l'Europe. Il s'est battu pour honorer le Prince de Paix. Pour ce, il s'est adressé à l'Eternel Dieu des Armées, à ce dieu si bien connu des Juifs de l'Ancien Testament, dont il retrouve des accents dans sa prière.

    Guerre et paix. Respect des contraires.

    Il lui fallait avoir quelque chose dans les tripes. Il appelait ça " Religion, Prière ou Dieu". "

    Il a su chez ses hommes animer par la prière cette force intérieure qui insuffle confiance, courage, résistance, héroïsme au coeur de l'épreuve et de la souffrance.

    Et ce dieu, semble- t-il, a écouté les prières :

    celles de 250.000 soldats de la Troisième Armée, sans parler des autres soldats et des familles.

    celles, acharnées, de ce Général puissant qui parlait à Dieu en direct, sans politesse.

    Et il semblerait bien que Dieu non seulement ait entendu et écouté, mais aussi exaucé ces prières.

     

    Patton_The_Great_Leader1.jpg

     Le soleil vient de revenir et éclaire le visage du Général Patton

     

    Notes

    (1) http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2012/03/19/les-reves-d-un-general-ahurissant.html, le 19 mars 2012

    (2) Hitler a eu en effet pour métier de coller des papiers peints, avant de se lancer dans la politique.

     

    Bibliographie

    Vous retrouvez de multiples informations sur internet.

     

    Illustrations

    Je remercie les artistes et les photographes dont les oeuvres m'ont permis d'illustrer mon blog.

     

    Patton priant dans la chapelle de la Fondation Pescator le 23 décembre 1944

    : historiasegundaguerramundial.com

    Tank qui passe à côté d'un véhicule qui a glissé sur la glace et est tombé dans le fossé : peopleus.blogspot.com

    Soldats mourant dans la neige, par l'artiste française Marie Elise : ardenneweb.eu

    Patton après sa prière, quand le soleil de retour  vient éclairer son visage, peint par l'artiste française Marie Elise : ardenneweb.eu