Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Vos rêves interprétés

  • L'énigme entièrement dévoilée

    Ah, mes chers amis, chères blogueuse, chers blogueurs,

     

    Que d'ingéniosité, que de jolies trouvailles !

    Je ne vous fais pas attendre plus longtemps et vous dévoile la solution qui est la mienne. Ce qu'il vous a manqué pour la trouver, c'est de mettre les différentes solutions les unes en rapport avec les autres.

    Comme vous savez,l'année dernière Catharina, accompagnée du jeune homme, avait attendu chez le médecin sans se servir du portable, sans rien faire.

    interprétation des rêves,christiane riedel spécialiste de l'interprétation des rêves,dieu parle dans les rêves,écoute intérieur,intuition,rêves et intuition

     

    C'était l'occase.

    C'était l'occase, l'occase de quoi ? L'occasion de ne pas être parasité. L'occasion de laisser la place à...:

     

    Posons les équivalences que vous avez trouvées :

    L = Dieu

    L'occase = loquace.

    Alors ?

    Voici comment il faut procéder: rapprochons donc ces équivalences, mettons les en rapport l'une avec l'autre et et tirons - en les déductions. On obtient la solution suivante

    L- Dieu... loccase - loquace...Dieu loquace

    Voilà, c'était l'occase, c'était l'occase de laisser parler le Dieu loquace.

    Oui, à l'intérieur de nous, laisser parler ce dieu qui s'exprime abondamment dans les rêves parce qu'il a beaucoup de choses à nous dire. Écouter ce qu'il a à dire, sans se laisser détourner par le parasitage ambiant du monde extérieur.

    Oui, vous le savez bien, les rêves c'est la voix de Dieu. N'est-ce pas ce que je disais un jour en rêve devant des psys ?

    http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2009/06/05/l-incubation-de-caroline-2-dieu-existe-t-il.html

     

    Mais Dieu ne s'exprime pas seulement dans les rêves, il parle aussi dans les intuitions.

    Voici ce qu'en dit Jung :

    interprétation des rêves,christiane riedel spécialiste de l'interprétation des rêves,dieu parle dans les rêves,écoute intérieur,intuition,rêves et intuition

    " Mon expérience de psychologue m'a montré de façon répétée que certains contenus proviennent d’une psyché plus complète que le conscient. Fréquemment ils témoignent d’une puissance d’analyse, d’introspection ou de connaissances que le conscient correspondant n’était pas capable de fournir. Nous possédons un mot adéquat pour désigner ce phénomène : l’intuition. En le prononçant la plupart des gens éprouvent l'agréable sentiment d'avoir réglé une question épineuse. Ils ne tiennent jamais compte du fait qu'on ne fabrique pas à volonté l'intuition. Au contraire, c'est l'intuition qui vient vers vous: vous avez une idée, née d'elle-même, et vous ne la saisissez que si vous êtes assez prompt pour l'attraper." (1)

    Et pour l'attrapper, c'est là qu'il ne faut pas être parasité !

     

    Dans un autre texte Jung est beaucoup plus clair et il explique :

    "Sans le savoir, l'homme s'occupe toujours de Dieu. Ce que certains appellent l'instinct, l'intuition n'est rien d'autre que Dieu. Dieu est cette voix qui nous dit ce qu'il faut faire et ne pas faire....On peut faire l'expérience de Dieu tous les jours" (2)

    L'écoute de Dieu en soi ! C'est exactement ce qu'a fait Catharina l'année dernière chez le médecin.

     

    Chers amis, Jung n'est pas le seul à nous inviter à écouter la voix de Dieu à l'intérieur de nous. J'ai choisi à ce sujet trois extraits de lectures du célèbre clairvoyant américain Edgar Cayce.

     

    interprétation des rêves,christiane riedel spécialiste de l'interprétation des rêves,dieu parle dans les rêves,écoute intérieur,intuition,rêves et intuition

    Je crois que vous ne regretterez pas de les lire.

    Ecoutons nous donner ses conseils :

    "Rencontrez le Divin le plus souvent possible dans le Sanctuaire de votre être intérieur. Car, selon Sa promesse, Il viendra à votre rencontre, au plus profond de vous-même.

    Et, à mesure que votre mental, votre corps, votre âme s'ouvriront, vous Le trouverez là, pas ailleurs, pas plus qu'à l'extérieur de vous-même. Car Il est là plus près de vous que vous ne l'êtes vous-même. Il pourrait être votre moi véritable."

     

    Inlassablement Cayce répète à ceux qui le consultent :

    "Il faut regarder à l'intérieur, c'est l'assurance qui nous a été donnée depuis toujours ! Rencontrez votre Créateur dans le sanctuaire intérieur, car le corps est véritablement le temple du Dieu vivant, et Il a promis de venir à votre rencontre à cet endroit, dans le Saint des Saints, sur la montagne intérieure. Vous pouvez être sûr de Sa parole"

     

    Et encore:

    "Tournez-vous vers l'intérieur plutôt que de vous attacher à quelque chose qui soit à l'extérieur de vous. Car, sachez-le, Il a promis de venir à votre rencontre à l'intérieur de votre propre temple. Ce n'est point au-dehors, mais au-dedans. Car en élevant la conscience au niveau de la conscience intérieure, Il vient à votre rencontre dans votre Tabernacle intérieur, dans le Saint des Saints, dans le troisième oeil." (2)

     

    Pour terminer je vous laisserai un grand rêve en témoignage.

    Quand j'ai rencontré Laura, elle interrogeait souvent, très souvent les médiums pour obtenir des informations qui la guident au sujet de son avenir. Elle a vu le film de Spielberg " Ghost", où la jeune médium noire, Oudamé devient une grande voyante réalisée dans la voie spirituelle.

    Peu après Laura reçoit le rêve suivant:

    Rêve :

    Je me trouvais avec Oudamé. J’étais très contente de pouvoir la consulter. Très gentiment elle me demanda : « Vous voulez que je vous serve d’intermédiaire, que je vous traduise ? »

    interprétation des rêves,christiane riedel spécialiste de l'interprétation des rêves,dieu parle dans les rêves,écoute intérieur,intuition,rêves et intuition

    J’acceptai avec beaucoup de joie et d’empressement. Elle s’est alors apprêtée à me transmettre ce qu’on lui dirait, mais à ce moment là, j’ai commencé à voir une lueur qui venait de la porte d’entrée, au fond à gauche.

    La porte était ouverte ; Oudamé lui tournait le dos et ne voyait rien. La lumière avançait dans la pièce et l’a envahie jusqu’au plafond. C’était une lumière forte, immense, mais pas éblouissante. Oudamé l’a alors aperçue et a écarquillé les yeux, ébahie. La lumière s’est avancée vers elle, l’a repoussée. Oudamé s’est enfuie. La lumière s’est trouvée alors à la place d’Oudamé, elle a élevé la voix et a dit :  « Je le lui dirai moi même. "

    J’ai senti une force qui s’est approchée de moi pour m’envelopper totalement, je n’avais pas peur, j’étais stupéfaite, je l’ai laissée approcher, j’ai accepté.

    interprétation des rêves,christiane riedel spécialiste de l'interprétation des rêves,dieu parle dans les rêves,écoute intérieur,intuition,rêves et intuition

    Je me suis réveillée. »

     

    Ce rêve montre clairement à la rêveuse qu’en elle vit cette force personnelle qui lui transmettra les indications de l’au delà que la rêveuse recherche à travers la médium extérieure.

    Le rêve donne une fort belle image de l’intuition sous la forme d’une lumière qui s’impose. Il s’agit là d’un facteur autonome de connaissance, surgit de l’inconscient, que Jung et Cayce, qui ne se connaissaient pas ont justement appelé Dieu. Dieu qui demande l'exclusivité pour qu'on ait l'occasion de l'écouter parler lui, le dieu loquace.

     

    interprétation des rêves,christiane riedel spécialiste de l'interprétation des rêves,dieu parle dans les rêves,écoute intérieur,intuition,rêves et intuition

     

    Bibliographie

    (1) C. G. Jung, "Psychologie et religion", éd. Buchet Chastel, p.84, 1958

    (2) C. G. "Jung parle, rencontres et interviews", éd.Buchet chastel, p. 196, 1985

    (3) Edgar Cayce, lectures 833-1 ; 1152-2 ; 1782-1.

     

    Illustrations

    Je remercie les artistes et les photographes dont les oeuvres m'ont permis d'illustrer mon blog.

    Mains croisées: fotolia.com

    Jung: C.G.Jung Foundation for Analytical Psychologie

    Cayce: Elishean mag

    Oudamé: fr.wikipedia

    Les rêves sont les réponses...brainquote.com

  • L'énigme dévoilée, ou presque, et une leçon très sérieuse de phonétique dans les rêves

    Chers amis,

     

    Je ne vous fais pas attendre plus longtemps le fin mot de l'histoire ou plutôt presque le fin mot du rêve.

    Revenons à nos explications.

    Dans son rêve Catharina raconte :

    La dernière fois que j'étais venue avec le jeune homme, nous avions attendu sans rien faire. Cela n'avait pas plu au jeune homme, qui n'était pas très content, mais c'était l'occase.

    Les explications de la rêveuse nous permettent de comprendre l'allusion du rêve à " la dernière fois":

    L'année précédente, Catharina se sentait déboussolée, comme aujourd'hui, mais elle n'avait pas couru les thérapies en tous genres.( Les rêves n'ont d'ailleurs pas grande estime pour ces thérapies New Age ou autre, dont ils ont déclaré dans un rêve, "qu'elles surgissent comme les champignons à la dernière pluie". C'est méchant, vous ne trouvez pas ?)

    Donc, au lieu de se disperser, notre amie avait supporté son mal-être et avait attendu qu'un rêve vienne l'aider.

    Soulignons que cette attitude passive correspond tout à fait à ce que recommandait le vieux maître suisse.

    "Don't interfere" disait Jung à ses patients anglophones.

    " Laisser advenir " répétait-il.

     

    Cela n'avait pas plu au jeune homme, qui n'était pas très content, mais c'était l'occase.

    Cette patience avait mécontenté son jeune côté masculin, qui aurait préféré se tourner vers le monde extérieur pour chercher des solutions, au lieu d'attendre et d'écouter les messages de son monde intérieur.

    Mais c'était l'occase

    L'occase de quoi, l'occasion de quoi ?

    C'était en effet l'occasion de ne pas se laisser parasiter par les informations, les sollicitations séduisantes et bien tentantes de thérapies extérieures. C'était l'occasion de se concentrer exclusivement à l'écoute de cette instance thérapeutique qui se manifeste dans les rêves de chacun.

     

    Mais l'occase ? ? ?

    Je demande à Catharina :

    - Pourquoi avez-vous choisi ce mot ?

    - Je ne sais pas, je voulais écrire l'occasion, mais ça ne me convenait pas. Je ne me suis sentie satisfaite qu'en écrivant " l'occase".

     

    Alors, voyons donc ou plutôt écoutons les sons:

    l, l, mais vous le savez bien, l, c'est L, El, la syllabe qui désigne Dieu, qu'on retrouve dans de nombreux prénoms: Gabriel, Raphaël, Mikaël ou Michel, Ariel, Ézechiel, Élie, Daniel, Emmanuel.

    Et ici je dis bravo à Clô qui a compris le sens de "l" et a obtenu la récompense promise grâce à sa superbe interprétation.( voir les commentaires)

     

    Bon, " l", c'est Dieu, d'accord.

    Et occase ?

    Mon désir est de vous aider à déchiffrer les rêves, à jouer avec eux pour pouvoir les déchiffrer. Je vais donc vous donner une vraie leçon de phonétique très sérieuse, qui vous sera du plus grand bénéfice quand vous chercherez à comprendre la langue des oiseaux. Ce sont des connaissances que j'ai acquises en fac quand j'étudiais l'allemand. Ce n'est pas difficile.

     

    Les mutations des consonnes ou mutations consonnantiques

    Il arrive souvent que le rêves utilise un terme, une expression pour dire autre chose. C'est ainsi que nous avons vu le rêve jouer avec "pas science et patience".

     

    Le rêve s'amuse à changer les consonnes et les voyelles et suit en cela les transformations que les langues ont subi au cours des siècles.

    La langue allemande, d'où vient la langue anglaise, en donne de bons exemples.

    Exemple :

    - Apfel, la pomme, en allemand, devient apple en anglais, on a donc ici une alternance ente PF et PP.

    Ou encore :

    - Wespe en allemand, devient guêpe en français. Ici on a l'alternance les sons W et Gu.

     

    On constate ainsi que les consonnes :

    P, T, K, R, S (ss)correspondent aux consonnes

    B, D, G, L, Z (s)

    S, prononcé ss, (Suzanne) alterne avec Z qui se prononce aussi s (Jason).

     

    P devient B ou inversement.

    Il peut aussi devenir F ou PH ou inversement.

     

    T devient D ou inversement,

    Il peut aussi devenir TH ou H ou inversement.

    On a ainsi Théos en grec qui a donné Deus en latin.

     

    K peut devenir Gu et inversement. ,

    Il peut aussi devenir CH ou X et inversement.

    Ces consonnes P, T, K, R, S sont les consonnes dures par rapport aux consonnes douces qui leur correspondent : B, D, G, L, Z.

     

    On a de même l'alternance entre :

    B et M

    D et N

    F et V

    Il existe encore d'autres mutations. Mes explications ne sont pas exhaustives.

    Les mêmes changements peuvent avoir lieu entre les différentes voyelles. J'en parlerai une autre fois.

     

    Ainsi dans les rêves on peut éventuellement changer une consonne pour comprendre le sens du mot.

    Et ce, sans le faire exagérément ou systématiquement.

    Ici aussi, bravo à Bonneville qui a fort bien entendu et a gagné lui aussi.(voir les commentaires)

     

    Chers amis, je vous ai tout dit, vous avez toutes les clés.

    A vous de mettre les différents éléments en rapport les uns avec les autres. A vous de trouver maintenant. Allez-y ! Vous brûlez !

    Qui est le prochain gagnant ?

     

    A très bientôt

    Christiane

  • Avec ou sans téléphone portable ?

     

    Catharina n'est pas en forme en ce moment.

    Et vous, comment vous sentez-vous ?

    Catherine demande conseil à son rêve.

    Et je parie que la réponse vous concerne aussi, elle nous concerne tous.

     

    Catharina est très fatiguée, elle doute de tout, elle s'interroge sur sa vie: à quoi rime ce qu'elle fait ? Quel est son chemin ? Est-elle même sur son chemin ?

    Elle cherche des réponses auprès de voyantes traditionnelles. Rien de terrible.

    Elle prend des consultations auprès d'une médium qui pratique les lectures d'âme et décrit les vies antérieures. Rien de bien convaincant.

    réincarn 2.jpg

     

    Elle se renseigne aussi sur l'hypnose qui la tente. Ce n'est pas ça non plus.

    Elle se tourne vers les nombreux sites de thérapies tous azimuths sur internet.

     

    thérapie).jpg

    Elle n'a le goût de rien, elle se disperse, se transforme en girouette, elle se sent perdue.

    Elle demande alors à son rêve de l'aider et me confie la réponse.

     

    Rêve

    Je suis avec un jeune homme que j'accompagne chez le médecin. Nous nous trouvons dans la salle d'attente. Le jeune homme et les autres personnes sont sur leur téléphone portable.

    Je me dis qu'ils auraient pu attendre sans rien faire.

    La dernière fois que j'étais venue avec lui, nous avions attendu sans rien faire. Cela n'avait pas plu au jeune homme, qui n'était pas très content, mais c'était l'occase.

     

    Nous voilà avec un rêve apparemment bien prosaïque, mais fort énigmatique en fait. Étudions alors ses images et voyons ce qu'il veut dire.

     

    Interprétation

    Elle accompagne un jeune homme chez le médecin.

    Comme je l'ai expliqué sur mon blog (1), l'homme représente la façon dont on s'affirme dans le monde extérieur, en étant créatif, actif et battant.

    Avec ce personnage, le rêve montre à la rêveuse comment se porte son côté masculin. Il ne va pas bien.

    Catharina ne s'étonne pas de cette image.

    Créative ? Elle ? Non : en ce moment elle n'a pas d'idées, elle se demande ce qu'elle pourrait faire.

    Active ? Non : elle a du mal à faire quoi que ce soit de nouveau.

    Battante ? N'en parlons pas, elle se sent lasse, incapable de se démener, de se bagarrer pour quoi que ce soit,

    Oui, son homme intérieur a besoin d'être soigné par un médecin.

     

    Le médecin est la personne habilitée à soigner quand on a un problème de santé.

    A qui la rêveuse demande-t-elle des soins ? C'est bien au grand thérapeute intérieur, au rêve médecin en elle. N'a-t-elle pas demandé une consultation, en incubant un rêve sur sa situation ?

     

    Le jeune homme et les autres sont sur leur téléphone portable.

    Le rêve donne bien là une photo actuelle d'une activité généralisée, où qu'on se trouve.

    portable.jpg

    Analysons le téléphone avec la rêveuse.

    Le mot téléphone est formé par deux mots grecs : télé: au loin; phone : voix.

    Catharina me dit:

    "Le téléphone, c'est un moyen de parler avec quelqu'un d'autre qui est au loin.

    Et l'avantage du portable c'est qu'on l'a toujours avec soi.

     

    portable 2.jpg

    Elle souligne : Je ne m'en sers que pour ça, pour parler avec quelq'un d'autre qui est au loin.."

    Et elle précise:

    " - En fait, les portables modernes comme ceux des personnes dans mon rêve ont bien d'autres fonctions: ils permettent de consulter ses propres informations, de jouer, d'écouter de la musique, d'aller sur internet, de regarder d'innombrables sites, d'avoir accès à une infinité d'informations. Et en fait, les téléphones portables ne sont plus des téléphones mais des mini ordinateurs. Téléphoner à quelqu'un avec son portable est devenu presque secondaire. "

    Et Catharina rajoute:

    " - Toutes cette multitude de fonctions, c'est très bien, c'est très pratique mais, du coup, on ne se trouve plus vraiment en lien avec soi-même, ni en lien avec les personnes au loin, ni en lien avec les personnes présentes. Il y a toujours le portable en travers.

     

    images.jpg

    Et elle conclue catégorique :

    " - Pour moi c'est du parasitage comme la télé."

     

    Le jeune homme et les autres sont sur leur téléphone portable.

    Etre toujours sur son écran, avoir accès à des quantités d'informations, regarder d'innombrables sites, à quoi cela fait-il penser la rêveuse, quand il est question de n'être ni créative, ni active, ni battante ?

    Ah, ben ça, c'est bien moi, s'esclaffe Catharina ! 

    Dans le rêve elle se fait la réflexion :

    Je me dis qu'ils auraient pu attendre sans rien faire.

    Sans rien faire, c'est à dire sans chercher des consultations à droite et à gauche, sans se laisser envahir et distraire par toutes sortes d'informations au sujet de multiples thérapies proposées.

     

    Poursuivons l'interprétation:

    La dernière fois que j'étais venue avec lui, nous avions attendu sans rien faire.

    La dernière fois ? A quoi le rêve fait-il allusion ?

    L'année précédente Catharina avait traversé une période similaire. Elle avait pris son mal en patience, sans chercher à intervenir. Elle avait simplement attendue d'être guidée par ses rêves.

     

    Cela n'avait pas plu au jeune homme, qui n'était pas très content,

    rien faire 2.JPG

    mais c'était l'occase.

    Quelle réflexion curieuse ! Son côté masculin n'était pas satisfait d'attendre passivement le rêve 

    Mais c'était l'occase...

    Qu'est-ce que ça veut dire ?

    L'occase de quoi, l'occasion de quoi ?

    Catharina a bien expliqué :" le téléphone portable, c'est du parasitage".

    La fois d'avant, quand elle a interrogé son rêve, sans portable, elle a eu l'occasion de ne pas être parasitée.

    Bon. C'est tout ?

    Tout un rêve pour dire ça ?

    Le rêve vient nous dire des réalités que nous ignorons, ou que nous oublions. Mais ici, le rêve semble ne servir à rien !

    Mais quand même ! Regardons un peu : " l'occase "..., quel drôle de mot. Pourquoi le rêve dit-il... " l' occase "... et non pas " l'occasion " ?

     

    Ah, chers amis ! Il y a là une énigme ! Un super jeu de mot ! Un sacré jeu de mot !

    Le trouverez-vous ?

    Voilà de nouveau une occasion d'avoir une interprétation gratuite pour le rêve de votre choix..

    Vous savez, autrement, une consultation, c'est 80 € ! Voilà une belle occase à ne pas rater !

     

    J'attends donc vos réponses.

    A vos méninges et vos cogitations !

    solution.jpg

     A bientôt !

     

    Sur mon blog

    (1) J'ai étudié le sens de l'image de l'homme dans un rêve dans plusieurs leçons :

    Leçon 1

    - http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2015/05/25/lecon-1-que-represente-l-image-de-l-homme-dans-les-reves-3048047.html

    Leçon 2

    http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2015/06/01/lecon-1-2eme-partie-que-represente-l-image-d-un-homme-connu-3048704.html

     

    Illustrations

    Je remercie les photographes et les artistes dont les oeuvres m'ont permis d'illustrer mon blog.

    Réincarnation: enlighteningmedia.nl

    Site de thérapies: coach-ngo.com

    Le portable avec soi: étincellelingerie.com

    Il y a toujours un portable en travers: démotivateur.fr

    Tout le monde est sur son portable: darty.com

    Attendre sans rien faire: la presse.ca

    La clé: sequences-meta.com

  • SUITE ALCHIMIQUE 2

     

    interprétation des rêves,christiane riedel spécialiste de l'interprétation des rêves,alchimie,rêve alchimique,Jung,bien,mal,lion,mort du lion

    Mes chers amis,

     

    hier matin Anne Marie m'a téléphoné très inquiète. Elle vient de faire un rêve très moche. Jugez un peu :

    Elle rêve :

    Je suis dans un salon et je vois un enfant brun qui répète que Léon Ceint – on prononce le t - que Léon Ceinte a été tué. Il a été assassiné. L'enfant le dit avec une grande douleur.

     

    Avant de vous découvrir l'interprétation de son rêve, laissez-moi vous présenter cette jeune femme charmante et délicate.

    Anne Marie attend un deuxième enfant très prochainement. La veille, au cours de la soirée, François n'a pas apprécié certains propos de sa femme et les lui a reprochés brutalement. Il s'est montré dur et a blessé Anne Marie. Notre amie veut une vie paisible, elle cherche à ne pas contrarier son mari. Elle s'est réfugiée dans la chambre, elle a caché ses larmes et elle a pardonné.

    Et cette nuit, elle a reçu un rêve qui vient certainement commenter ce qui s'est passé.

    Voyons donc les différentes images :

     

    Le salon

    Le salon désigne l'espace où la famille se réunit pour passer de bons moments de détente. Le rêve place ainsi son scénario dans le cadre où, la veille au soir, Anne Marie a essuyé les reproches de son mari.

     

    Je vois un enfant brun

    Un enfant a une façon d'être spontanée. Il représente un aspect naturel de la rêveuse qui grandit et dont elle doit s'occuper. La couleur brune des cheveux indique que cet enfant est proche de l'inconcient : il vit et réagit de façon instinctive, il manifeste ses émotions, ses affects, il exprime ses ressentis.

     

    L'enfant répète que Léon Ceint – e - a été tué, assassiné.

    Le rêve insiste lourdement sur le crime commis.

     

    Qui est donc Léon Ceint-e-

    Anne Marie ne connait personne de ce nom. Le rêve ici gazouille dans la langue des oiseaux. Écoutons-le :

    Le prénom Léon signifie clairement "Lion", il confère une capacité à adopter un comportement léonin.

    Pour Anne Marie, comme pour beaucoup, le lion, le roi des animaux, impressionne par sa majesté quand il s'avance, il rugit avec une telle puissance que ses adversaires effrayés battent immédiatement en retraite.

     

    Léon Ceint-e

    A ces mots, la jeune femme, qui va bientôt accoucher, entend tout de suite "Enceinte".

    Léon Ceinte désigne donc la jeune femme enceinte qui pourrait se comporter comme un lion, une lionne.

    Mais vous avez aussi entendu " Sainte".

    Ah ?...

    ...Oui ! ...Allez-y !... Poussez votre analyse jusqu'au bout, et n'ayez pas peur de faire les déductions qui s'imposent... :

    Léon Sainte ?

    Quand cette jeune femme se met à gueuler et à rugir comme une lionne, oui, alors elle est une sainte.

     

    Qu'est-ce qu'un saint ou une sainte ?

    Dans Wikipédia on lit :

    " Les saints sont des hommes ou des femmes – distingués pour leur élévation spirituelle et proposés aux croyants comme modèles de vie en raison d'un trait de personnalité ou d'un comportement réputé exemplaire."

    Ainsi, répondre, se diputer, se battre pousser une gueulante serait un comportement exemplaire et la preuve d'une élévation spirituelle certaine ?

     

    Le grand Robert quant à lui explique :

    Le saint est celui " qui est conforme aux préceptes de la morale religieuse ou encore" qui est inspiré par la piété".

    La piété, qu'est-ce donc ?

    Toujours selon le grand Robert de la langue française, la piété est la qualité de celui qui marque " un fervent attachement au service de Dieu et aux pratiques de la religion".

     

    Alors ? Qu'est-ce que ça veut dire " Léon Ceinte ?

    Vous l'avez compris. Pour le rêve, être capable de gueuler comme un lion, de rugir, c'est là non seulement la caractéristique de l'élévation spirituelle, mais c'est aussi un comportement pieux qui marque un fervent attachement au service de Dieu et aux pratiques de la religion.

    Que plus d'un se hérisse à cette affirmation, je ne l'ignore pas, mais mon travail est de traduire le rêve et non de chercher à plaire.

     

    Hélas, que nous apprend le rêve ? Que répète l'enfant avec douleur ?

    Léon Ceinte est mort, il a été assassiné.

     

    Anne Marie se recueille un instant, descend en elle même et me dit :

    - Alors, Christiane, si je comprends bien, quand hier soir je n'ai pas voulu "engueuler" mon mari parce que ses paroles dures m'avait blessée, j'ai tué le lion en moi, celle qui vit dans un fervent attachement à servir Dieu ?

     

    interprétation des rêves,christiane riedel spécialiste de l'interprétation des rêves,alchimie,rêve alchimique,Jung,bien,mal,lion,mort du lion

     

    Comme l'enfant, Anne Marie et moi avons le coeur serré.

    Anne Marie et moi restons silencieuses un instant. Avec un grand étonnement, avec une immense reconnaissance nous accueillons le conseil impensable du rêve, qui vient guider dans les épreuves de la vie quotidienne.

     

    Mais comment peut-on imaginer l'avis des rêves ?

    Comment penser que la colère, les engueulades, tellement décriées, tellement condamnées, soient des services rendus au divin, soient une pratique religieuse, spirituelle ?

     

    Tonnerre de Zeus !

    Ahurissant !

    Zeus n'est-il pas le maître de la foudre ? Dieu n'est-il pas " prompt à la colère" ? Voilà qui nous renverse aujourd'hui ! Mais il y a là une vérité que l'on connaissait autrefois : le droit de se mettre en colère pour se défendre était un droit sacré, un moment où l'on la divinité noire en soi venait s'exprimer.

    Ce rêve nous place en pleine alchimie.

     

    Oui, c'est bien ça :

    Puisque nous vivons trop à la lumière du conscient, avec l'éclairage des pensées rationnelles, qui se prétendent supérieures, alors, de façon opposée et complémentaire, c'est au niveau physique obscur et mal compris, c'est dans ce corps animal en nous que nous rencontrons le divin. 

     

    Cette divinité instinctive, animale, se manifeste à Anne Marie, comme à beaucoup, sous la forme du lion rugissant, dont la puissance fait reculer ses adversaires.

    Est-il surprenant de constater qu'il y a 4500 ans les Nubiens, au Sud de l'Egypte, adoraient le dieu à tête de lion,  Apédémak, dieu de la guerre, de la victoire et de la fertilité ?

    interprétation des rêves,christiane riedel spécialiste de l'interprétation des rêves,alchimie,rêve alchimique,Jung,bien,mal,lion,mort du lion

     

     

    Les Egyptiens également vouaient un culte à la déesse Sekhmet "la puissante", femme à tête de lionne, surnommée "la colère de Ra", le dieu soleil ; elle est aussi celle qui gouverne le domaine des cycles féminins, de la fertilité.

    interprétation des rêves,christiane riedel spécialiste de l'interprétation des rêves,alchimie,rêve alchimique,Jung,bien,mal,lion,mort du lion

     

     

    Etranges concordances de ces images avec "Léon Ceinte". Comme Jung l'a montré, ces similitudes prouvent qu'il existe dans l'inconscient, à travers le temps, des images constantes et communes à l'humanité. Il a appelé ces images "archétypales" et a mis ainsi en évidence l'existence de l'inconscient collectif, d'une dimension infinie par rapport à l'inconscient personnel.

    interprétation des rêves,christiane riedel spécialiste de l'interprétation des rêves,alchimie,rêve alchimique,Jung,bien,mal,lion,mort du lion

    Avec cette grande image du lion et de la lionne, le rêve de nos jours est venu  rappeler à la jeune maman enceinte le crime qu'elle a commis en refusant de laisser s'exprimer ce dieu en elle, cette même puissance fondamentale, archétypique, qui lui aurait donner la force de se battre en paroles avec son mari, lui aurait assuré sa victoire et aussi sa fécondité. Tout ce qu'elle a gagné, c'est d'aller, vaincue, pleurer dans son coin. Et, comme une sainte, avec générosité, avec abnégation, elle a pardonné.

    Certes, elle a cru "bien faire", mais elle s'est lourdement trompée. Le rêve alchimique vient alors lui rappeler que c'est justement en faisant "mal", qu' elle va "bien" faire.

    interprétation des rêves,christiane riedel spécialiste de l'interprétation des rêves,alchimie,rêve alchimique,Jung,bien,mal,lion,mort du lion

     

    Et je reprends la conclusion de mon étude précédente :

    Voilà la grande leçon actuelle des rêves et de l'alchimie, que, dans la bienséance, nous nous gardons bien de pratiquer. Voilà cependant, ce dont nous avons le plus grand besoin. C'est même le problème vital de notre société en décomposition : laisser s'exprimer l'animal en nous, reconnnaitre la valeur, la dignité, la divinité de notre vie instinctive, qui est la sauvegarde de notre équilibre, de notre santé, de notre joie de vivre.

     

    Ce que je vous dis ici n'est pas un dogme, ce n'est pas une élucubration théorique fumeuse. Il s'agit d'un fait et d'un fait que les rêves mettent constamment en évidence. Jung l'a montré. A mon tour je viens de vous en donner de nouveau la preuve actuelle, avec un rêve reçu hier, le 17 février 2017 au matin.

     

    Je vous propose maintenant une éloquente vidéo. Vous pourrez contempler la colère du lion, ressentir la puissance qui émane de ses rugissements et constater l'effroi de l'ennemi qui s'enfuit.

     

    http://www.youtube.com/watch?v=7_6lLyiEpNM&NR=1&feature=endscreen

     

     

    Illustrations

    Je remercie les artistes et les photographes dont les oeuvres m'ont permis d'illustrer mon blog.

    Lion : levif.be

    Le lion a été tué : tempsreel.nouvelobs.com

    Le dieu lion nubien Apedemak : Wikipedia

    Buste noir de la déesse Sekhmet : antikforever.com

    Bas relief de la déesse Sekhmet : egypte.antique.com

    Engueulade : ?

     

     

  • EST-CE IMPOSSIBLE À COMPRENDRE, À REALISER?

     

    Nous autres, humains, quand nous sommes dans notre conscient, nous sommes des êtres limités, l'inconscient lui, ne l'est pas ; nous avons des conceptions bien définies mais l'inconscient, lui, infini, n'a pas les mêmes définitions que nous.

    Nécessité venue, pour nous ouvrir l'esprit, il nous secoue alors avec ses messages qui nous déroutent, même si nous ne le comprenons pas, ou plutôt, disons le tout net, même si, souvent, nous ne voulons pas les comprendre !

    C'est ce que nous allons voir encore une fois aujourd'hui avec le rêve d'Agnès. Ce rêve se comprend tout seul, mais allez-vous en accepter le sens alchimique ?

     

    Je ne sais rien d'Agnès et découvre cette jeune femme avec son rêve que voici :

     

    Rêve

    Je travaillais au mcdo, et y a un monsieur qui est venu passer sa commande, puis il m'a demandé de lui montrer autre chose dehors et j'y suis allée. J'étais assez pressée de rentrer car j'avais laissé le boulot comme ça, et sur la route, au retour, les gens deviennent fous, courent partout comme des malades, ou meurent sur les trottoirs... et là y a une énorme statue de Jésus qui tombe et se casse.

    Je me suis cachée car il y avait de plus en plus de choses étranges...

     

    Interprétation

    Agnès a reçu l'an dernier ce rêve choquant, inconcevable. Quel peut en être le sens ?

    Je travaillais au mcdo et y a un monsieur qui est venu passer sa commande, puis il m'a demandé de lui montrer autre chose dehors et j'y suis allée.

    emploi mcdo.jpg

    Analysons l'action :

    Agnès est serveuse dans un restaurant sympa et pas cher. Un client, qu'elle appelle poliment Monsieur, passe sa commande, puis au lieu de s'installer pour manger, il lui demande un service tout à fait indu. Et parce que la jeune femme est trop disponible, trop serviable, elle abandonne son service, qui est à l’intérieur du restaurant et se rend à l’extérieur, dehors dans la rue.

    A quoi cela correspond-il dans sa vie ?

    La jeune femme m'explique et me décrit une situation qui n'a rien d'exceptionnel :

    " ... je préfère me limiter moi, me sacrifier pour rendre service à l'autre et en particulier pour mon entourage proche. Quand vous me demandez si cela me fait penser à une situation dans ma vie quotidienne, je me rends compte que oui et surtout avec mon conjoint. Je me suis installée avec lui et depuis j'ai l'impression que je n'arrête pas de me priver pour lui.

    Agnès m'explique alors qu'elle a été obligée d'arrêter ses études et ne peut plus voir ses amis, et elle poursuit :

    D'ailleurs en ce moment nous logeons son beau-frère chez nous, chose que j'ai acceptée pour lui. Et je me rends compte maintenant que j'ai accepté beaucoup trop de choses, et qu'en retour je n'ai pas forcément du positif.

     

    Pourquoi le rêve choisit-il le restaurant Mcdo et pas Quick par exemple ? Y aurait-il un jeu de mots ?

    On peut en entendre plusieurs mais tous ne sont pas forcément significatifs :

    - mac : un mac c'est celui qui dans le monde de la prostitution vit de l'exploitation, généralement sexuelle, d'autrui ; dans le sens non prostitutionnel, un mac est un type de voyou qui exploite autrui.

    - mec : un gars

    - mecque : la ville sainte de l'islam

    - "do", en latin, veut dire : "je donne".

    Mcdo signifie alors : "je donne au mac, au mec ou aux mecs". Le rêve lui montre ainsi à quelle enseigne elle est logée.

    Dans cettte situation, Agnès accepte de faire même plus que son devoir.

    mcdo.jpg

     

    Pour répondre à une demande abusive d'un client, elle se rend à l'extérieur du restaurant et se retrouve dans un spectacle apocalyptique :

     

    les gens deviennent fous, courent partout comme des malades, ou meurent sur les trottoirs...

    Au niveau extérieur, le rêve décrit la situation du monde dans lequel nous vivons. Les termes qu'il emploie sont parfaitement exacts :

    Les gens deviennent fous :

    ils n’ont plus de repères, ils courent partout ils sont décentrés, ils ne savent plus où aller, ils sont perdus. Ils sont malades, ils ont perdu le contact avec leur instinct qui est la sauvegarde de la santé.

     

    Ils meurent sur les trottoirs.

    On pourrait se demander si le rêve n'annonçait pas là, au niveau extérieur, ce à quoi nous assistons de plus en plus avec la montée du terrorisme islamiste en France et dans le monde.

    Au niveau intérieur, Agnès, elle, en tous cas, se dit concernée par l'image : elle sent qu'elle a dévié de sa route, elle a perdu ses objectifs, elle ne sait plus où elle en est, elle est perdue.

     

    Et là y a une énorme statue de Jésus qui tombe et se casse.

    chute 2.PNG

    Analysons ce qu'est une statue : c’est une construction volontaire que l'homme a travaillée, élaborée, édifiée, pour se représenter l'idée qu'il se fait de la divinité.

    statue blanche.PNG

     

    Mais cette rigide figuration de pierre n'est pas vivante. Cette statue ne désigne pas la divinité elle-même, qui est en soi inconnaissable, elle désigne la conception et l'image anthropomorphique que l’on a fabriquée de Jésus, érigée en système, en idéal désincarné, avec le fameux principe d'amour.

    olbinski 3.jpg

     

    Agnés voit la statue du Christ qui tombe et se casse.

    Quel est le sens de cette image au niveau subjectif pour la rêveuse ?

    Agnès raconte sa souffrance :

    "En ce qui concerne la statue de Jésus, c'est ce qui m'a le plus choqué ; je pense que c'est parce que je suis chrétienne. Pour moi ce sont des fondations qui s’écroulent.

    rio de J.PNG

     

    Je m'en veux un peu de "laisser ma foi de côté". J'observe aussi le monde dans lequel nous évoluons, rien de bien positif à mes yeux..."

    Agnès se rend compte que le grand principe chrétien d'amour n’est pas valable dans sa situation. En obéissant à ce principe, elle croit qu'aimer consiste à toujours servir, à servir de façon indue et à être exploitée. Aimer n'est plus un mouvement spontané, aimer devient une obligation. Mais là où il y a la loi, il n'y a pas d'amour.

    A force de donner aux "mecs", elle ne peut plus se développer elle-même. Son grand principe chrétien traditionnel entre en contradiction avec ses nécessités personnelles instinctives vitales.

    Le rêve intervient alors pour lui montrer qu'elle n'a pas à s'en vouloir de «  laisser sa foi de côté » : cette foi là en effet n’est pas vivante, elle n’est qu’un principe mort, un système qui fait de ceux qui la professent des faibles dont on abuse, qu'on méprise et qu'on écrase. Des poules sans dents. En tant que chrétienne, pense-t-elle que c'est là la volonté de Dieu ?

     

    Quelle a été par exemple l'expérience de nos Anciens, qu'ont -ils dit à ce sujet, tel qu'on peut le lire dans la Bible ?

    Regardons le livre "Le Lévitique", composé entre 400 et 500 ans avant J.-C. Dans ce livre sont rassemblées les recommandations que Dieu fait à son peuple il y a 2500 ans. Il s'agit je le répète de recommandations et non de commandements. Au ch.19, v. 15 -18, ce livre conseille, recommande :

    "...ne sois pas injuste dans tes jugements :

    ... ne favorise pas les moins que rien, ne te courbe pas devant les grands (1)

    Une autre version traduit :

    ...tu n'avantageras pas le faible et tu ne favoriseras pas non plus le grand. (2)

    Être juste.

    Et le grand conseil est formulé juste après :

    "Tu aimeras ton prochain comme toi-même. Je suis l'Eternel".

    Oui,, être juste.

    Il faudrait d'abord examiner le sens du mot "prochain".

    On constate tout de suite que dans le texte les termes "prochain", "peuple hébreu", "frères" et "enfants de son peuple" sont interchangeables. Il n'est pas question d'aimer tout le monde, mais le prochain, celui qui est proche.

     

    Et que signifie "comme toi-même" ?

    "Comme" ne veut pas dire "plus que". Et pourtant c'est ce que fait Agnès, selon l'éducation chrétienne qu'elle a reçue.

    Mais, en elle, le divin veille et il ne s'exprime pas selon la voix de la tradition occidentale. Il lui parle dans ses rêves, et il vient lui montrer qu'actuellement le grand principe directeur de sa vie est injuste, il s'effondre et se casse. Ce n'est pas que le principe ne soit pas valable, c'est qu'il ne l'est pas exclusivement et pas en ce moment, dans les conditions actuelles.

    Christ des abysses.PNG

    Je le dis et je le répète : le dieu bon, le Bon Dieu n'existe pas, c'est une idée humaine, quant au Doux Jésus, actuellement cette conception s'effondre.

    Vous croyez que j'invente ?

    Je vous le montrerai d'autres rêves dans ma prochaine étude.

     

    Comprenez-vous, chers lectrices et chers lecteurs, que nous vivons une époque cruciale où des changements s'imposent ?

    Faîtes bien attention :

    Ce n'est pas le Christ vivant, la Force intérieure divine qui s'effondre et se casse, c'est la représentation intellectuelle réduite que s'en fait le christianisme crée par la tradition, qui veut exclure de la divinité infinie et inconcevable toute autre dimension que l'amour, le bon, le bien.

    Une fois de plus je rappellerai ces paroles oh combien clairvoyantes de Carl Gustav Jung, le génie du XXème siècle, encore trop mal connu en France :

    « On s’indigne bien sûr à la pensée que le mal et le malheur font partie intégrante de Dieu, et on s’imagine que Dieu ne peut vouloir une chose pareille. On devrait pourtant se garder de la tentation consistant à restreindre la toute puissance de Dieu en se fondant uniquement sur l’idée qu’en ont les hommes.  (4)

     

    La divinité est inconnaissable.

    La façon la moins fausse ou la plus adéquate de se la représenter est une formulation paradoxale qui n'exclut rien, et qui au contraire inclut les contraires. La représentation du Christ de bonté et d'amour doit être complétée par l'image d'un dieu de colère et de dureté. Complétée veut dire non seulement comprise au niveau intellectuel, mais surtout vécue et incarnée dans la vie de tous les jours.

    Et ça, c'est difficile.

     

    Comprenez-vous que vous qui êtes si bon, vous avez le droit aussi d'être mauvais, non pas par désir de puissance, mais par saine réaction instinctive ?

    Rappelez-vous par exemple et entre autres sur mon blog, le cas si touchant de Loren qui refusait de se mettre en colère.(3)

    Oui, la transformation est douloureuse, mais elle est salutaire, elle est la voie demandée par l'inconscient actuellement et les rêves nous l'indiquent.

    A nous maintenant de faire la distinction entre mener notre vie en obéissant à un principe mental directeur, imposé par une tradition dépassée, ou ressentir en nous la Force vivante intérieure qui nous anime, chacun, individuellement, et nous guide dans nos rêves, pour nous sauvegarder et nous amener à vivre dans l'alternance et l'équilibre des contraires, dans la conciliation des contraires.

    2 équilibre.PNG

     

    hqdefault olbinski.jpg

     

    La prochaine fois, nous verrons sous quelles images le Christ vivant se présente actuellement dans le monde intérieur, dans les rêves.

     

    Bibliographie

    (1) La Bible, nouvelle traduction, p. 248

    (2) La Bible, Segond 21, L'original avec les mots d'aujourd'hui, p, 85

    (3) Du bonheur de la colère

    http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2013/02/25/les-reves-ne-vous-disent-pas-ce-que-vous-attendez.html

    Les rêves ne vous disent pas ce que vous croyez,

    http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2013/03/11/2-les-reves-ne-vous-disent-pas-ce-que-vous-croyez1.html

    (4) Essais sur la symbolique de l’esprit, C G Jung, p 238, éditions Buchet Chastel, 1991

     

    Illustrations

    Je remercie les artistes et les photographes dont les oeuvres m'ont permis d'illustrer mon blog.

    - Une serveuse chez Mc Do : mcdo-bourges.fr

    - Serveurs chez Mc Do : macdo australia : businessinsider.com

    - Statue du Christ tombée de son socle : iom.int

    - Aux Philippines, statue du Christ tombée de son socle au-dessus des ruines de l’église Notre-Dame de Lumière à Loon, qui était la plus grande église de Bohol avant le séisme du 15 octobre. © OIM 2013 (Photo de Joe Lowry)

    - Le Christ Sauveur : discoverbasilicata.com

    - Le Christ de Maratea en Italie :

    - Le Christ des Abysses :ombrefantômes.skyrock.com

    Le Christ des Abysses est une sculpture en bronze de Jésus située à 17 mètres de profondeur dans la baie de San Fruttuoso en Italie. La statue mesure 2,50 mètres de haut et pèse 260 kg.

    - Tableau du peintre polonais Rafal Olbinski : vague définition de l'importance

    - Tableau de Rafal Olbinski : youtube.com