Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/11/2007

ELLE A GAGNE LE GROS LOT, CH 5

LE GROS LOT

Observer des faits, réfléchir à leur sujet, voilà ce que je cherche à faire en accueillant les rêves.
Les faits sont les rêves, faits réels, objectifs, autonomes.
La réflexion, c’est l’étude, l’analyse et l’interprétation des images, qui permettent de les traduire, les transposer au niveau humain, dans la vie quotidienne.
C’est ainsi que l’on découvre et suit la voie des rêves.
Eléonore s’est engagée sur cette voie, elle ajoute à sa vie les informations qui lui viennent de l’inconscient et en tient compte. Vous voyez les transformations qui s’en suivent. Je vous ai montré, la dernière fois, combien cette voie semblait paradoxale.
Jung, à la fin de sa vie, le dit clairement à ses élèves :
« La voie est ineffable. On ne peut, on ne doit pas la trahir ; elle est semblable à la voie du Zen, et elle est comme le fil du rasoir et ondule comme un serpent.
12918c81bf16c2519fa8c70979d1c80e.jpg
Il faut de la foi, du courage, une honnêteté et une patience sans fin. » (1)
C’est bien là aussi ce dont notre amie Eléonore commence à faire l’expérience.
De nuit en nuit, elle continue à recevoir de petits rêves qui la laissent toujours perplexe et déroutée. De nuit en nuit, il est arrivé qu’elle a retrouvé Sébastien, exactement comme les rêves l’avaient décrit.
Aujourd’hui, c’est moi qui lui téléphone pour lui demander de vérifier si l’exposé que je vais faire sur son rêve lui convient, avant que je le publie sur mon blog. Je veux être sûre qu’elle est d’accord pour le texte, comme pour les images. Et c’est ainsi qu’au cours de notre entretien, Eléonore me confie :

Rêve :

- Christiane, j’ai rêvé cette nuit que j’avais gagné le gros lot au loto, j’avais gagné 5 millions !-
- Wouhaa !
b3ef09abf4a960e184297a2074f8d0f9.jpg
Interprétation-
J’en ai parlé avec ma fille, me dit la rêveuse. Je pense que le rêve est en rapport avec le fait que j’ai exposé mes tableaux.
Je vais sans doute réussir à les vendre.
- Vous croyez que c’est le sens de votre rêve ?
- Je ne sais pas.
- Attendez, regardons un peu.

Le loto
Eléonore m’explique :
- Le loto, c’est un jeu de hasard, le jeu du sort, de la fortune. J’achète un ticket avec toutes sortes de numéros. Je choisis certains numéros que je coche. Je dois essayer de trouver la bonne combinaison, la combinaison gagnante. Et quand la roue de la fortune a tourné, si j’ai les bons numéros, la bonne combinaison, j’ai gagné au loto et ce peut être d’énormes sommes.
290107939221e68dac7fe576e72285b5.jpg C’est le nom de la divinité « Fortuna », qui a donné le nom fortune. Elle était la déesse qui préside aux hasards de la vie. Le sort, c’est aussi le destin.
Je demande alors à notre amie :
- Actuellement, où est-ce que dans votre vie, en ce moment, vous jouez, il peut même être question de sort, de destin, et vous essayez de gagner ?
fbbf08501b8213c5a5b48f08a710ed21.gif
- Là où mon destin se joue, c’est avec Sébastien. J’essaie de le gagner !
- Qu’est-ce que c’est alors, choisir certains numéros, trouver la bonne combinaison ?
- Est-ce que ces numéros, ce ne serait pas les différentes attitudes, les comportements conseillés par les rêves ? Et la bonne combinaison, ce serait alors le fait d’avoir su les combiner les uns avec les autres ? Ecoutez, franchement, Christiane, les rêves, dernièrement, m’ont bien amenée à combiner divers comportements, et ce n’était pas facile. Ca, je peux le dire.
Quand on songe aux péripéties de son histoire, Eléonore a raison. Elle a su prendre plusieurs attitudes, qui combinées les unes aux autres ont donné la solution adéquate.
Mais pourquoi est-ce précisément 5 millions ?
- 5 millions, c’est peut être Sébastien s’écrie l’amoureuse !
- Attendez ! C’est possible, mais avant de l’affirmer, il faut regarder le chiffre 5. Pourquoi 5 ?

5 millions
Pourquoi le rêve choisit-il le chiffre 5 ? Et pourquoi des millions ?
Les millions
Commençons par les millions : quand le rêve emploie des centaines, des milliers, des millions, il indique souvent par là la valeur importante de ce qui est en jeu.
Le 5
Quelques explications préalables:
On pourrait interpréter ce chiffre de différentes manières. Les connaissances en numérologie ou en symbolisme des nombres fourniraient d’amples explications.
Pour ma part, j’ai constaté que très souvent, de façon surprenante, c’était le Yi King, qui fournissait la solution.
Le Yi King ? Qu’est-ce que c’est ? C’est le livre oraculaire chinois, que Jung a fait connaître à l’Occident. Ce livre est composé de 64 chapitres, qui décrivent l’ensemble des expériences humaines, chacun correspondant à un vécu précis.
322f0c2213e6db94f6283002e70900a3.jpg
C’est le missionnaire allemand Richard Wilhelm, qui, au début du XXème siècle a traduit le livre en allemand. Puis, revenant de Chine, il l’a fait connaître à son ami Jung, qui en a vu toute la valeur. Le Yi King a été ensuite traduit en français particulièrement par Etienne Perrot, fils spirituel et traducteur de Jung, interprète de rêves et écrivain, dont j’ai été l’élève. Puis sa traduction du Yi King a été reprise et de très nombreux commentateurs en ont donné leur interprétation. Je retiendrai surtout la traduction très fouillée de Cyril Javary.
49848c8ff69026369dd44743017c35ee.gif
Son élève, Nathalie Chassériau en a fait, chez Hachette, une présentation claire, pratique et très utile.
2b963baab28a837317f451d041931cb1.jpg
Il existe par exemple aussi «Le Yi King des managers » de Damian Knight, à la librairie Médicis, qui fournit des éclairages très intéressants et pertinents.
2025d707d0973c95d4a756dec3c2babf.jpg Tous ces livres se complètent les uns les autres.
Pour ma part, il me semble indispensable de consulter d’abord le Yi King traduit par Etienne Perrot, de réfléchir à la réponse, puis de compléter ensuite avec d’autres présentations.

Je ne saurais trop vous recommander de découvrir et pratiquer le Yi King. C’est une aventure, une aventure intérieure, qui rejoint l’aventure spirituelle des rêves.
De façon étonnante, le Yi King est entré dans l’inconscient occidental.
J’en ai fait moi-même l’expérience en 1985, avec un rêve où apparaissait 2 chiffres : 60 et 41. Pendant un an, j’ai cherché dans tout Berlin, où j’habitais alors. J’ai consulté une quinzaine de psy, des psy freudiens, jungiens, des psy de l’école de la Gestalt. Aucun n’a été capable d’interpréter mon rêve et ces deux chiffres.
En désespoir de cause, j’ai écrit en France à Etienne Perrot, qui, par retour du courrier, m’a répondu et donné la solution, grâce au Yi King, dont il était le traducteur. J’ai été bouleversée.
210bfc90842d92cb2f303e043b590a6d.jpg
Je ne connaissais rien du Yi King, et pourtant, c’était lui seul qui possédait la clé et révélait le sens de mon rêve. Je l’ai raconté dans « Rêves à Vivre ».
Depuis, je vérifie quotidiennement la validité du Yi King pour interpréter les chiffres dans les rêves, tout en tenant compte, en premier lieu, des associations du rêveur, bien sûr !

Mais revenons au 5. Que propose le Yi King ?
Le chapitre 5 s’appelle « L’ATTENTE ». Voici ce qu’on peut y lire.
« Quand les nuages montent dans le ciel, c’est le signe qu’il va pleuvoir.… Cette pluie viendra à son heure. On ne peut la faire venir de force, mais il faut l’attendre… La force ne se précipite pas mais sait attendre, tandis que la faiblesse tombe dans l’agitation et n’a pas la patience d’attendre. …d5a9399397f88d4ba916e790a478c397.jpg
Il ne reste alors plus rien à faire que d’ATTENDRE que la pluie tombe…
5dc55261047694c1846d5edaefc95b06.jpg
Il en est de même dans la vie quand un destin se prépare. Lorsque les temps ne sont pas encore accomplis, on ne doit pas se mettre en souci et s’efforcer de façonner l’avenir par son activité et son intervention propre, mais il convient de rassembler paisiblement ses forces en mangeant et buvant, pour ce qui est du corps, et en étant de bonne humeur, pour ce qui concerne l’esprit. Le destin vient de lui -même et alors on est prêt. »

Cette situation d’attente est bien celle d’Eléonore. Elle a fait tout ce qu’elle pouvait pour retrouver Sébastien, elle est entrée dans un tango, où dans la souplesse et dans le rythme, elle a avancée et reculé, elle s’est mise en vedette puis en retraite. Elle a ainsi combiné plusieurs figures.
462cb627d82e19e76620531d5808bde6.jpg
87914803fa371b7e6266231f1f176c3b.jpg

Savoir attendre, patience, endurance. Eléonore a déjà entendu ces mots quand je lui a expliqué l’image de son amie Anne, la patiente, qui revenait tout le temps dans ses rêves.

Et maintenant, elle a gagné 5 millions ! Qu’est-ce que ça veut dire ? Voilà ce que le rêve lui révèle :
Elle s’est enrichie des qualités de persévérance, d’endurance, de patience.
Elle a appris le laisser-faire, le non agir. Elle appris que la vie possédait un cours et une sagesse dans lesquels il était sot d’intervenir de façon intempestive. Les visions conscientes du moi s’affolent, s’impatientent et cherchent à obtenir immédiatement satisfaction. Mais la frustration est une grande maîtresse dans la vie. C’est elle qui permet de passer par un pire pour aller dans un meilleur. Avec la frustration se développe l’art de la maturité, la plus grande qualité de l’âme, la patience, la fleur de l’âme.

Voilà ce qu’Eléonore, en parcourant son épreuve, a gagné.


Citations :
(1) Jung parle, p.282, éditions Buchet Chastel, 1985
(2) Yi King, p. 43, traduction en allemand : Richard Wilhelm ; traduction en français : Etienne Perrot, éditions de la librairie Médicis, 1973

Illustrations :
Je remercie les photographes et les artistes qui m’ont permis d’illustrer mon blog
Photo d’Etienne Perrot

04/11/2007

QUAND LA STRATEGIE REBONDIT CH. 4

ENCORE DU CHANGEMENT !
TOUTE CETTE HISTOIRE AURAIT-ELLE UN SENS ?

J'avais l'intention, la dernière fois, quand je vous ai quittés, de vous ouvrir aux perspectives que nous révèlent les rêves, et qu' Eléonore a découvertes avec eux. Mais j'ai trouvé dommage de ne pas vous montrer auparavant de petits rêves qu'Eléonore a reçus aussi et qui sont riches d'enseignement. C'est pourquoi, aujourd'hui, je leur donnerai ma préférence et garderai le beau rêve de notre rêveuse pour une prochaine fois.
Au cours des nuits, les rêves viennent régulièrement rendre visite à Eléonore et la conseiller sagement.

La rêveuse m'en informe et ainsi, nous découvrons peu à peu comment l'inconscient, défiant toutes ses idées, l'invite à adopter des attitudes, à accomplir des actions qui s'avèrent en fait le contraire de ce qu'elle croyait bien et bon pour elle. Croit-elle avancer, progresser ? Le rêve lui montre qu'elle est en train de s'égarer et de se perdre. Et si, au désespoir, elle renonce à se battre, à vouloir imposer sa volonté au cours des choses, le rêve lui montre que là, elle a gagné le gros lot !

Ainsi, au fil des rêves, Eléonore apprend une chose : elle apprend à se laisser DEROUTER par l'étrange sagesse de l’inconscient.

Voici donc un de ses rêves . Vous allez peut être me dire :
- Quoi, ça, vous appelez ça un rêve? Ces bribes de machin, ces mots, ces syllabes qui ont à peine un sens ? C'est tout juste bon à mettre à la poubelle !
7ef7eaff9662559a264c78ba4e01e1b4.jpg
Voyons donc ! Un rêve, c'est tout un scénario ! Un mot seulement, un petit bout d'une image, c'est rien du tout, c'est négligeable, allez, aux oubliettes !
- Oh non ! C'est parce que vous ne savez pas interpréter les rêves que vous dîtes ça. Si les rêves sont si simples avec Eléonore, c'est parce qu'elle est elle même une femme qui écoute et accepte les messages de son monde inconscient. L'inconscient n'a alors pas besoin de sortir tout son arsenal d'images puissantes pour secouer le rêveur et essayer de modifier son comportement. Souvent, plus les images sont impressionnantes, moins le conscient est prêt à les accepter.

ea2fc950bbe41780c3cb5e0d6e5c7d1f.jpg

Le rêveur se gonfle et se croit quelqu'un de très spécial pour recevoir des images pareilles. Mais il n'en fait rien d'autre que de l'inflation et tous les efforts des rêves retombent comme un soufflé qu'on n' a pas mangé quand il était servi tout chaud.
f9f17559554eceb6b0ab90ad835940bb.jpg
Alors, voyons ces rêves. Voici le premier que me raconte notre amie :

Rêve
- Dans mon rêve, il y avait Alain.

- Quoi, c'est tout ? Il n'y avait rien d'autre ?
- Non.
- Où était-ce ?
- Je ne sais pas.
- Et Alain, que faisait-il ?
- Rien, il était là.
J'essaie de tirer d'éventuels détails :
- Vous n'avez rien remarqué dans son attitude, ses vêtements ?
- Non. Je voyais simplement son image.
dd4e8c03f9d1938cfebb0d6d9dc6f80a.jpg
Interprétation
Bon, il va falloir se contenter de cette seule image.
- Ah ah ! penseront ceux qui connaissent déjà un peu les rêves ou qui ont lu mon livre « Rêves
à Vivre », où j’ai expliqué un de mes rêves qui présente, en effet l’image d’un Alain, en l’occurrence, Alain Delon.
8d5c1d5f37fae28c73f8af377e6bb301.jpg

Ah ah, se diront-ils, Alain présente un jeu de mot célèbre, et facile ; A lain, à l'ain, à l'Un. Le prénom Alain est une des énigmes des rêves, un de ces signes « cabalistiques », n'est-ce pas, qui transmettent des connaissances cachées. Alain indique la transformation qui s'opère dans l'individu pour le mener à son unité avec le divin, à l'Un.

f107be0d293bcc71951580f267c51c32.jpg Oui. c'est vrai. Et alors ? Eléonore va être bien avancée avec cette explication ! Savoir qu’elle est en marche vers son unité est très encourageant, mais concrètement, est-ce que cette interprétation va l’aider dans sa vie quotidienne en générale et dans sa relation amoureuse en particulier ?
L’explication que j’ai donnée dans mon livre était valable pour moi, pour ce rêve là.
Elle convient aussi à d’autres bien sûr, mais il ne faut surtout pas considérer que cette explication, qui m’a convenu à moi, serait générale et universelle. Ce serait là une façon de penser grossière, tout à fait en désaccord avec l’esprit éternellement créatif du rêve.
Pour ma part, j'essaie donc de ne pas être systématique et j’évite de me limiter à une solution toute faite.
C’est ce que le Carl Gustav Jung, médecin psychiatre qui comprenait les rêves, a répété jusqu’à la fin de sa vie :
07120cdee9ea893dddb2d0058b685728.jpg
« On devrait toujours reconnaître qu’on ne sait pas ce q’un rêve veut dire, surtout en ce qui concerne nos propres rêves, car l’inconscient trouve toujours la faille dans le mur de nos théories et systèmes bien construits. L’inconscient veut pénétrer dans la conscience, et si nous construisons un corps systématique de connaissances, nous tenons nécessairement l’inconscient à l’écart. La Nature est précisément ce que nous ne savons pas…Si on se limite aux faits connus, ce que l’on dit peut être vrai de milliers d’autres cas, mais justement pas de celui-ci. La vérité échappe à ceux qui tentent toujours de systématiser et qui ont besoin d’user de pouvoir pour essayer de convaincre. » (1)

C’est bien dans cet esprit que je travaille. Et, en effet, l'expérience m'a montré, prouvé et démontré, que l'interprète, toujours, toujours, avait le plus grand avantage à aborder le rêve sans connaissances préalables et à utiliser la technique de l'interview, ou technique de l’enquête. Elle seule permet de révéler le sens chaque fois nouveau de l’image.

Je pose alors les inévitables questions :
- Eléonore, qui est Alain ?
- C'est un ancien ami. Nous sommes restés ensemble quelques temps.
- Et vous l'avez quitté pourquoi ?
- Il ne pensait qu'à lui, il ne faisait que ce qui lui plaisait, il n'en avait rien à faire des autres et de moi-même. Il ne se gênait pas devant moi pour détailler les autres femmes du regard, et même pour les aguicher. S'il avait envie d'aller coucher ailleurs, il se moquait pas mal de savoir que cela me faisait souffrir. Je ne l'ai pas supporté.
a212dfcd180209063d02db9a30981fad.jpg

- Bon ! Alors, dîtes moi, quelle est celle façon d'être que vous pouvez avoir en ce
moment, une façon d'être COMME Alain ? Où est-ce que, dans votre vie actuelle,
vous ne vous gênez pas pour regarder d'autres partenaires, et même les aguicher ?
- Oh, mais c'est sur mon site perso ! Je continue de mettre des photos un peu affriolantes, ou si ce ne sont pas des photos de moi, ce sont des nus d'artistes, des sculptures, des peintures érotiques. Je fais comme me l'a montré mon rêve avec Sarkozy, j'essaie de jouer de mon image sur mon site. Je vérifie que Sébastien vient bien
regarder et j'espère comme ça le rendre jaloux !
d33183058dfd55297ce29698907900a4.jpg
- Entendu, mais regardez ce que vous dîtes d'Alain : II se moquait pas mal de vous faire souffrir, c'était devenu insupportable et c'est pour cela que vous l'avez quitté.
Qu'est-ce que vous en pensez alors, quand vous vous comportez COMME Alain ? Qui faites-vous souffrir ?
- Je ferais souffrir Sébastien ?
- Grave ! Et cela serait en train de devenir insupportable !
- Ah ! Mais c'est pour ça alors que, quelquefois, au téléphone, il recommence à se montrer si glacial !
- Vous le blessez certainement. Eléonore. Voilà ce que vous montre le rêve maintenant. II vous met devant les yeux votre comportement « Alain », il vous invite à regarder un peu ce que vous en pensez et à en tirer les conséquences.
- Oui, Christiane, je veux bien, mais je mettais mon rêve de Sarkozy en application.
baffc0cb5cd0ec6c6e9a6bfc6bb7ba18.jpg
- Et vous avez bien fait, Eléonore, puisque vous avez retrouvé Sébastien plus proche de vous. Mais comme je vous l'ai déjà dit, tout est en éternelle transformation, tout change, et le seul rêve peut vous prévenir de l’instant adéquat où vous aussi, vous devez vous adapter aux nouvelles exigences du moment et changer.
Malheureusement le conscient lui ne voit pas les choses comme ça. Il veut s'installer dans des règles et des sécurités, il veut des assurances, il n'aime pas se bouger !
Mais vous savez, avec le rêve, on est dans l'aventure permanente, et vous voyez, on ne s'ennuie pas !
J'entends rire doucement Eléonore.
Bon, alors, Eléonore, qu'allez-vous faire maintenant ?
- Eh bien ! Je vais retirer mes images et mes photos, maintenant que Sarkozy a remis les choses en ordre. Il est temps de passer à une relation peut-être un peu plus cool. Je vais mettre sur mon site perso une photo de lui et de moi, où nous sommes ensemble.
1c60665690cce34c5fc2b281b385ee0c.jpg

Nous verrons bien ce que ça va donner.

Conclusion
Eléonore a accepté docilement les indications de son rêve. Elle se souvient de son rêve, avec le calot du matelot. Elle sait qu'elle a décidé d'obéir à ses rêves, qui seuls connaissent la voie pour remettre de l'ordre dans sa vie.
Elle a compris que sa façon consciente de voir les choses et de faire des choix n'a rien à voir avec la position de l'inconscient. Elle a même constaté combien sa conception consciente lui paraissait désormais fragile, insuffisante, dérisoire.
Alors, la route où la conduit en ce moment son monde intérieur, cette route s'appelle la déroute.
Si notre amie n'avait pas abandonné toute rigidité pour accepter la souplesse, elle pourrait bien dire que l'inconscient la fait tourner en bourrique, la traite comme une girouette. f1b6f22fa0419a2ec2d1aa009c5142a7.jpg
Il lui indique une chose, et puis son contraire, et puis ce n'est pas ça non plus, et c’est encore autre chose !
- Alors, d'abord c'est : « Amour et sexe », mais juste ça, pas de sentiment. Bon, notre amie s'en
contente provisoirement.
- Et puis c'est : « Maintenant tu te retires, mais reste patiente ». Catastrophe ! Pour Eléonore,
tout est perdu !
- Après, c'est : « Vas-y ! Sors le grand jeu sexy » Incroyable ! Voilà notre rêveuse dans !a magie des images qui ensorcellent son ami.
- Et finalement, c'est : « Il est temps d’arrêter ! Plus d'images. »

Flûte alors ! Il y a de quoi ne plus savoir où on en est !

C'est vrai. Mais l'amoureuse n'avait pas pris conscience qu'elle commençait à abuser de ce jeu et faire souffrir son ami. L’inconscient, lui le sait, il l’avertit et la prévient des dégâts.
Ainsi à chaque fois, Eléonore fait le sacrifice de sa position consciente. Chaque fois, elle ne cherche plus à comprendre, elle se jette dans le vide, elle risque de tout perdre.
1ca42d3034270d56447261149423366f.jpg

Mais chaque fois, tout bascule, tout change, tout rebondit, se transforme, et se poursuit, dans une alternance de contraires sans cesse renouvelée.
Elle croit passer par un pire ? C’est en fait pour aller vers un mieux.
Là est le secret du jaillissement de la source de vie, dans cette adhésion volontaire aux mouvements variés qu’elle offre sans cesse. C’est là que les rêves nous invitent, nous soutiennent et nous guident.
Là est le secret de l'accomplissement.
Là est le secret de ce que Jung a appelé l'individuation. Et les rêves sont les maîtres de l'individuation.
- Cette voie n'est pas facile, me direz-vous.
- Facile en allemand se dit « einfach ». Einfach, ça veut dire aussi : « simple ». Vous craignez cette adhésion aux mouvements de l'inconscient ? Vous trouvez cette souplesse compliquée ? Je vous répondrai que c'est simple.
Et je laisserai parler Jung qui disait :
« - Oui, être simple, c'est ce qu'il y a de plus compliqué ! »
08f695754f1ecbc16766e8802e7cfdc8.jpg


Illustrations
Je remercie les auteurs qui m'ont permis grâce à leurs photos d'illustrer mon texte,
Enfant dans la poubelle : astrosurf.com
Galaxie : fondation Hubble Heritage
Saut dans la mer à la base militaire de Collioure ; www.hemaridon.com

Citation
(1) Jung parle, p. 283, éditions Buchet Chastel, 1985

28/10/2007

LE TROISIEME POINT DE LA STRATEGIE AMOUREUSE DU REVE, CH 3

LE TROISIEME POINT DE LA STRATEGIE AMOUREUSE

La dernière fois, nous avons laissé à son triste sort notre amie Eléonore. Elle veut retrouver son ami dans une relation amoureuse, oui , mais pas n’importe laquelle : pour elle, la relation amoureuse repose non seulement sur une vie sexuelle épanouie, mais surtout sur un vrai sentiment d’amour de l’autre. Elle préfère donc n’avoir aucune relation, plutôt que de se sentir considérée comme une proie à saisir ou, selon une autre image, comme « la cerise sur le gâteau ».

La voilà seule, sans certitude, dans le vide.
eba26b23226aa2f0aac64ec4b62a06ac.jpgElle est toujours torturée par l’absence de son ami. Le désir de le retrouver, de se blottir dans ses bras, la poursuit nuit et jour. Elle doute de ses rêves, elle doute de tout. Elle n’en peut plus d’attendre. Attendre, attendre. Patience, patience, lui ont dit ses rêves. L’image de son amie Anne apparaît souvent dans ses rêves et vient lui rappeler la nécessité de se montrer patiente. Mais Eléonore est perdue.

Un matin, je l’entends au téléphone. Sa voix est cassée, éteinte, au bord des sanglots.
« - Christiane, je n’en peux plus. Les rêves, toutes ces histoires, je veux bien les suivre, mais je ne vois rien, je me demande si tout ça, ce n’est pas n’importe quoi, je crois que je vais tout laisser tomber.
- Oui, Eléonore, je comprends. Mais vos rêves vous ont conseillé de persévérer, de tenir le coup, d’accepter votre souffrance. Vous ne pouvez que la vivre et la traverser. Vos rêves vous ont dit et répété que c’est dans la patience que vous retrouverez votre ami. Vous êtes en plein dans cette épreuve.
- Je n’aurais jamais cru que c’était si difficile. Je ne sais plus ce que je dois faire. Je suis broyée.
4aa4c290b7ed813c9bd71ec4448595c0.jpg
Mes rêves ont montré que je retrouverais Sébastien, c’est vrai, et puis il y a eu cette image du guépard et je me suis tenue en retrait. Maintenant, depuis trois semaines, je n’ai plus de nouvelles . C’est fichu, Christiane. Je sais qu’il est dernièrement parti en week-end et je pense que c’est avec son ancienne amie. »

Et moi, l’interprète de rêves, qu’est-ce que je dois faire ? Acquiescer ? Plonger dans le pessimisme ? Engager la rêveuse à tout laisser tomber ? Mais ce n’était pas le sens de ses rêves ! Ce serait trahir les rêves et les messages que j’ai transmis !
Malgré les apparences peu encourageantes, il n’y a pas de raison de perdre espoir et de renoncer. J’ai l’habitude du chemin sur lesquels les rêves nous mènent.
Je suggère :
- « Attendez ! croyez-vous que tout soit vraiment perdu ?
Et je pose l’ultime question :
- Est-ce que vous avez reçu un rêve dernièrement ?
e3ffcb992b428254b2ff67bf706aa3ee.jpg- Ah oui ! Cette nuit. Un bout de machin, effiloché, il y avait Sarkozy, je n’ai rien compris. »
J’ai l’habitude ! On ne fait pas attention à ses rêves. On n’a pas confiance en eux. On les prend pour des images débiles. Ca ne fait rien. Vérifions donc s’ils sont vraiment débiles. Après seulement, mais seulement après, on pourra les laisser tomber. Je propose donc :
- « Eh bien, voyons quand même. Vous pouvez me raconter votre rêve ?

Rêve
J’étais avec Laurence Parizot, vous savez la patronne des patrons. Et puis il y avait Sarkozy.

Ah, Christiane, j’ai oublié de vous dire : j’ai posé une question à mes rêves en m’endormant.
Je leur ai demandé de me montrer où j’en suis dans ma situation avec Sébastien, ce que je dois faire.
- Ah ! Eh bien voilà ! Vous voyez, les rêves sont là, ils vous répondent ! Parfait ! Alors ?

- Bon, j’étais avec Laurence Parisot et Sarkozy. Les deux mettaient en place des choses.

305d9f6214e61d079182061e8caa67c5.jpg
Sarko se trouvait devant un tableau magnétique ; il remettait en ordre des éléments. Il y avait des choses qui tenaient sur le tableau. Mais il y avait un chapeau qui ne tenait pas, qui tombait périodiquement. Il le ramassait et le remettait en place.


Bouououhhh ! Pbfhh ! Ah la la ! Je me sens un peu accablée ! Qu’est-ce que ça veut dire tout ça ? Il ne me reste qu’une chose à faire : étudier minutieusement, méthodiquement les différentes images avec la technique de l’interview. C’est mon seul atout.

J’étais avec Laurence Parizot
5eda38a4b0eb818d4b4883af73b67337.jpg
Laurence Parizot a été une camarade de classe d’Eléonore. Elle représente donc une facette de la rêveuse que cette dernière avait quand elle était plus jeune. Pour Eléonore, Laurence est une femme discrète, mais elle est la patronne des patrons en France, elle est le chef des chefs d’entreprises. Elle représente donc, à côté de la discrétion, une façon d’être dynamique, entreprenante, de savoir diriger, mener, organiser, se lancer dans l’action.

Et puis, il y avait Sarkozy
c38651eb1d0d06498048727702c5eef5.jpg
Voilà encore un chef, ici, c’est le chef d’état.
Eléonore me dit comment elle voit cet homme politique, elle m’explique :
- Je n’ai pas voté pour lui, Je le trouve un peu extrémiste. Il se montre beaucoup, il sait jouer de son image avec les médias. Il est omniprésent.

Bon. Tout cela ne donne pas grand chose. mais quelque chose me frappe :
- Eléonore, votre rêve met côte à côte Parizot et Sarkozy.
760df615b2d37e55223753201a05fa07.jpg Il doit y avoir une raison. Est-ce que par hasard, il n’y aurait pas quelque chose dans les sonorités de ces noms, un jeu de mots ?
Nous cherchons toutes les deux, nous retournons les syllabes dans tous les sens :
Parizot, pari, parier ; OK.
zot ? zo ? J’inverse les lettres… oz… ose ?
Ose faire un pari ?
- Ah oui ! Ca, ça me parle s’écrie Eléonore. Oser parier que je vais retrouver Sébastien. Oui, d’accord !
- Et Sarkozy ?
Nous recommençons notre jeu :
On entend aussi « ose », me dit Eléonore, Sark – oz – y.
Qui a l’art d’oser ?
En tous cas, les deux noms ramènent au fait d’oser, et c’est certainement là ce que le rêve veut faire ressortir.

Ainsi, avec ces deux personnages, le rêve parle d’oser, de se lancer dans l’action, d’entreprendre, de prendre des risques.
- Mais je ne comprends pas, dit la rêveuse, les rêves m’ont dit de ne rien faire !
- Oui, eh bien justement ! Les rêves ne vous donnent jamais d’indications ad vitam eternam. Elles sont toujours ponctuelles, pour un temps donné, et quand les conditions changent, les rêves viennent aussi modifier leurs indications. Ecoutez, il se pourrait bien qu’il y ait du changement. Voyons la suite.

Les deux mettaient en place des choses
On dirait qu’il s’agit maintenant de mettre en place une stratégie, de poser des jalons, pour une action précise.

Sarkozy était devant un tableau magnétique.
04e6dd7e33917157df3ea919b102d986.jpg Le tableau est un cadre pour marquer des choses. La nature magnétique indique le pouvoir d’attraction qui fait que deux aimants s’attirent et restent inséparables, des aimants, des amants. Ne serait-ce pas là la description du cadre de la relation amoureuse ?
Avec cette image le rêve indique la façon de faire tenir les choses grâce à l’attraction magnétique amoureuse.

Sarkosy remettait en ordre des éléments. C’était des choses qui tenaient sur le tableau
Ainsi, La rêveuse serait invitée à oser s’occuper de nouveau de la relation amoureuse et à la remettre en ordre. Mais tout cela reste très vague. Cherchons des précisions : de quels éléments s’agit-il ?
J’invite la rêveuse à revoir les images de son rêve, elle cherche, scrute, examine :
- Je vois des trucs ronds, et aussi des papiers.
Ne désarmons pas, poursuivons patiemment.

Des trucs ronds
- Vous pouvez m’en dire un peu plus sur ces trucs ronds ? Qu’est-ce que c’est ?
- Il s’agissait de légumes de base, des légumes ronds. Ah oui ! C’étaient des pommes de terre.
bcb23f75edb0478726e0991f49098b9b.jpg - Ah oui ? Des pommes de terre ? Vous n’avez rien trouvé d’autre ? C’est justement des pommes de terre !
- Ben pourquoi ? Qu’est-ce que c’est que les pommes de terre ?
- Vous n’avez pas lu mon livre « Amour et Sexe dans vos rêves » ?
- Non.
- Bon, alors, c’est quoi une pomme de terre ?
- C’est un légume qui pousse dans la terre.
- La terre : nous sommes faits de terre, n’est-ce pas ? Notre corps est composé de terre. La terre, c’est notre corps terrestre. Et dîtes moi, c’est comment une pomme de terre ?
- C’est rond, c’est ferme, c’est très nourrissant, et quand elles sont bien préparées, elles donnent des plats dont on se régale !
98b2b9b115f08a3f499c713339a52e3f.jpg
- Eh bien, c’est quoi, ça, quand il est question de votre relation amoureuse, quelque chose de corporel, quelque chose de rond, qui, bien préparé, vous permet de vous régaler ?
- Notre amie se met à rire.
- Oui, je vois, ce sont les testicules.
- C’est ça. Donc, conclusion ?
- Ah ! Je vais alors avoir à m’en occuper, n’est-ce pas ?
- Oui, je pense que c’est le conseil du rêve. Il va falloir vous lancer et organiser des retrouvailles. Si nous revenons à l’image du rêve, qu’est-ce qu’on voit : on voit que les pommes de terre, ça, ça tient bien sur le tableau magnétique, il y a de l’attraction.

Il y avait aussi des papiers
04e165ea89725c56dccd738c4bf440c2.jpg - Ces papiers, dit Eléonore, ce sont toutes les lettres que je lui ai écrites. Oui, ça, ça tient bien aussi. Je lui ai tant dit ma peine, mon amour, je lui ai plusieurs fois demandé pardon de l’avoir fait souffrir, je lui ai expliqué combien le Valium avait entraîné chez moi des troubles de comportement. Je crois que ça, il l’a compris. Ca tient aussi sur le tableau.

Il y avait un chapeau
Eléonore participe très activement au travail d’interprétation, elle compare, elle cherche les analogies, les correspondances entre l’image et les faits.
- C’était un chapeau militaire, c’était un calot, le calot du soldat, du matelot. C’est quelqu’un qui est en mer, avec l’inconscient. Le matelot, c’est moi, qui travaille avec les rêves.
cd9059a2bd12553eb53a5564e30d7c6a.gif
- Et qu’est ce que ça veut dire, quand on porte ce calot ?
- On obéit aux ordres du supérieur. Oui, je comprends. Le rêve me parle de mon attitude à leur égard, de mon obéissance à la volonté de l’inconscient.

Le chapeau tombait périodiquement, Sarkozy le ramassait et le remettait en place, en haut, au milieu
La rêveuse comprend immédiatement cette image, qui décrit son instabilité, ses hésitations à l’égard des rêves. Tantôt elle les suit, tantôt elle veut les laisser tomber. Mais pour rétablir l’ordre, il faut que la rêveuse accepte de placer son obéissance en haut du tableau, bien clairement au centre de sa relation avec Sébastien. Le rêve lui indique la nécessité de suivre régulièrement ce qu’il lui conseille pour retrouver son ami. Ce sont les rêves et son obéissance qui chapeautent cette relation.

c7d99057d18bf171b56609d59087d49f.jpg

- Ouf ! s’écrie Eléonore. Mais quel travail ! Je n’en reviens pas de tout ce que vous avez réussi à sortir de ces images si confuses.
- Merci, Eléonore. Mais nous n’allons pas en rester là. Maintenant, il faut savoir ce que vous allez faire avec tout ça. Ce n’est pas le tout d’interpréter un rêve correctement, il s’agit ensuite de mettre en application ses indications. Reprenons donc toutes les images du rêve :
Voyons, « Parizot » : il vous faut oser et entreprendre comme Parisot. Vous allez vous occuper de reprendre la relation.
« Sarko »Il vous faut aussi vous comporter COMME Sarkozy. OSER, OSER, c’est le maître mot !

1abdd9a2407f37c83086e704edad1e4c.jpg
Je reprends ce que vous m’avez dit de lui :
Vous le trouvez un peu extrémiste. Est-ce que cela impliquerait que vous allez faire des choses inhabituelles, y aller un peu fort ?



6455057f2ebb38a09c1435d306b26595.jpg

Il se montre beaucoup, il sait jouer de son image auprès des médias, il est omniprésent.
En disant cela, moi, je suis dans le brouillard, je ne vois pas bien comment mettre ces paroles en application. Mais je sais aussi par expérience, que si l’interprète ne voit pas ce à quoi ses descriptions font allusion, le rêveur, lui, par contre, le sait très bien.
- Ecoutez, pour ma part, je ne sais pas quoi vous conseiller, pour vous aider à réaliser cette attitude concrètement dans votre vie, c’est à vous que cela va parler. Vous allez trouver comment jouer de votre image.
- Mais oui, s’exclame Eléonore ! Je sais, pour moi ce n’est pas un problème, je l’ai déjà fait, j’ai déjà des photos de moi qu’il aime beaucoup, et des films. Il adore ça. Je vais voir.

J’ai laissé Eleonore, heureuse, ENCHANTEE, débordante de reconnaissance envers son rêve, et aussi envers son interprète. Cela m’a touchée.

Vous ne trouverez jamais ce que notre amie a fait ensuite. Je ne l’aurais pas imaginé.
Une demi-heure plus tard, elle me téléphone en riant.
- Christiane, que je vous raconte :
J’ai osé être un peu extrême, je me suis dit que je devais risquer, je n’avais rien à perdre de toutes façons.
a388c4cc457b800687694914dcfef55d.jpg
Je me suis dit : Sarko sait jouer de son image dans les médias. Pour moi, les médias, c’est Internet, c’est « msn » avec mon « espace perso » sur « windows live messenger ».
- Oh ! Eléonore, expliquez moi un peu, je ne suis pas sur msn. Comment ça marche ?
- Eh bien, j’ai un espace de dialogue avec les personnes que je choisis. Quand je suis connectée avec quelqu’un, ça s’affiche, et l’on peut savoir comme ça que je ne suis pas disponible. Sébastien vient régulièrement pour voir si je rencontre peut être d’autres hommes.
- Alors, qu’est-ce que vous avez fait ?
Je sens Eléonore jubiler.
- J’ai fait une mise à jour de mes photos, et j’ai mis une photo de moi nue, mais un peu dans le flou quand même !
- Ah !
- Et vous savez quoi ? Dans les dix minutes qui ont suivi, j’avais un mot de Sébastien sur mon site : « Gonflée de mettre ta photo nue, mais très excitante ! »
- Vous avez répondu ?
- Mais oui ! Je lui ai écrit : « J’aime ! » Et il vient de me répondre : « Moi aussi ! »
Oh ! Christiane ! Je vous laisse, j’ai un nouveau message, c’est encore Sébastien qui m’écrit !

cce77be7b73e38d64fdcd49a2f50519b.jpg





Stupéfaite, éberluée, songeuse, j’ai laissé Eléonore.

Et quand nous nous retrouverons, la prochaine fois, peut être le rêve nous aura-t-il livré entre temps un de ses messages ? Peut être, au cours d’une de ces nuits mystérieuses, aura-t-il confié à la rêveuse un secret, que nul ne peut percer, s’il ne le connaît déjà ? Je viendrai alors vous le traduire.


Illustrations
Je remercie les artistes et les photographes pour leur œuvre qui m’a permis d’illustrer mon blog.
Femme broyée : Antigone du peintre autrichien Johann Peter Kraft, 1780-1856
Sarkozy ose : remise de médaille à Maud Fontenoy. Montage ou pas montage ? www.bazarblog.info
Sarkozy sultan : Montage( ?), www.tourette-levens.info

20/10/2007

LA STRATEGIE DIFFICILE DU RÊVE, CH 2

LA STRATEGIE INATTENDUE DU REVE

La fois précédente, nous avons vu comment Eléonore a repris espoir : son rêve lui a assuré que son ami n’était pas perdu et qu’elle pourrait le retrouver.
Le rêve lui a d’abord montré une image de « baisers et sexe », et puis plus tard il lui a fait entrevoir que la relation amoureuse, chaleureuse et douce, reviendrait au centre de la vie quotidienne. Cependant, le rêve indiquait que cela ne serait pas pour tout de suite, et il recommandait la patience.
Alors, dans la patience, Eléonore s’est mise à attendre son ami.
69b5ebeae1a8099364e0bd539f18bd49.gif
Mais ça signifie quoi, « attendre » ? Doit-elle ne rien faire du tout, ou bien se manifester quand même discrètement, montrer qu’elle espère sa venue, dans la patience, parce ce qu’elle l’aime ?
La première semaine après son rêve, Eléonore n’a rien fait pour solliciter son ami.
La week-end suivant, Sébastien s’est annoncé sous un prétexte futile, son amie est restée très discrète, elle l’a accueilli sans questions, simplement, avec amour, baisers et sexe. Il est reparti tout de suite après. Les paroles échangées sont restées superficielles. Sur le pas de la porte, pas un mot tendre, pas un geste gentil, Sébastien, s’est montré de nouveau distant, glacial, au grand chagrin d’Eléonore.

Puis depuis quinze jours, plus rien. Patience, patience. Mais notre amie n’en peut plus de patience. Elle, qui est habituée à organiser, à mener les affaires, à obtenir rapidement, ce qu’elle veut, la voilà plongée dans mille hésitations ! Agir, ne pas agir ? Téléphoner, ne pas téléphoner ? Se placer incidemment sur sa route ou rester à la maison à attendre ?
Eléonore vit sur des charbons ardents.
fc9a54fbfee430d76147aca062d3f7e2.jpg

Une nuit, elle reçoit un rêve. le lendemain, elle m’en demande l’interprétation au téléphone.

Rêve
Dans un sous-sol, j’étais avec un noir, nous étions ensemble. Il m’a demandé :
- « Quand est-ce que tu vas dormir ?
- Je me suis relevée, lui ai-je répondu. »
Je me suis recouchée et allongée. J’ai alors senti un guépard qui rampait sur moi. Je l’entendais ronronner. J’ai eu très peur.
Comme d’habitude, j’ai analysé le rêve en pratiquant la technique de l’interview . Voyons donc ce que ces images peuvent signifier.


Interprétation
Un sous-sol

6a4e031576392cd6908e72373fc0b4f1.jpg
C’est un endroit généralement obscur, aménagé sous le rez-de-chaussée d’une maison, S’il y a des fenêtres, elles ne laissent passer que chichement la lumière du jour. Cet espace sous-terrain désigne le monde instinctif de la rêveuse, qui n’est pas éclairé par la lumière de la conscience. L’image désigne ainsi les moments, les circonstances dans lesquelles Eléonore, sans comprendre très clairement ce qui se passe en elle, accepte de ne pas voir la situation selon ses points de vue, ses raisonnements conscients habituels. Elle se rend au point de vue de l’inconscient, tel qu’il s’exprime dans les rêves ou dans les ressentis.

J’étais avec un noir. On était ensemble.
La rêveuse ne connaît pas cet homme noir. Il représente l’aspect d’elle autre que le blanc, le conscient, qui agit selon sa tête. Il est la force inconsciente qui la guide quand elle est dans son ressenti.
eb363fe54708a9a6305138383bcb5c88.jpg
Par ailleurs, pour notre amie, un homme noir est rusé, malin, baratineur.
Elle se trouve donc maintenant avec un dynamisme en elle, qui réagit naturellement selon les impulsions de la vie intérieure, sans calculs, sans intrigues, dans la spontanéité. Or cette façon de vivre est rusée, maligne, et sait parler pour convaincre !
C’est vrai que voilà une description amusante et adéquate des qualités de l’inconscient !

Il m’a demandé : « Quand est-ce que tu vas dormir ? »
Dormir, c’est renoncer à vivre au niveau conscient et accepter de sombrer dans le sommeil, de laisser l’inconscient prendre toute la place avec les rêves.
7531b27156f369927ab05aaa65fa8de5.jpg
La question signifie donc : quand est-ce que tu arrêteras de fonctionner avec ta tête, tes idées d’ intrigues et de combinaisons pour chercher comment rencontrer Sébastien ? Quand est-ce que tu descendras dans ton ventre, quand est-ce que tu prendras contact avec ton monde intérieur, qui lui, sans que tu aies à retourner mille solutions dans ta tête, te feras ressentir viscéralement ce que tu dois faire, et comment tu dois le faire ?

Je lui ai répondu que je m’étais relevéeLa rêveuse s’est remise dans la position debout, la tête en haut et le regard dominant l’environ. Elle a donc repris sa volonté de maîtrise.
606cffffa9c6c50211c18844842c9ec8.jpg
Mais qu’est-ce que ça veut dire tout ça concrètement ?
Je peux analyser les images, mais c’est la rêveuse qui sait à quels faits elles correspondent dans le monde de la matière. Je l’invite donc à m’expliquer ce qui s’est passé la veille, avant son rêve.
- Eléonore, dîtes-moi, de quelle façon hier avez-vous cherché à reprendre la situation en main et voulu diriger les événements ?
- Hier ? Hier, je n’en pouvais plus d’attendre, je me suis dit que j allais téléphoner à Sébastien pour l’inviter. J’ai décroché mon téléphone et commencé à faire son numéro,

8c746ed14cacb59c38fc19e1bd7bddc5.jpg



- mais,…mon rêve avec Anne m’ est revenu en mémoire,…je me suis rappelé sa patience, … et, le cœur serré, j’ai raccroché.
- Ah, eh bien voilà, les images s’expliquent !

Je me suis recouchée et allongée
La rêveuse s’était remise debout, dans la position verticale de maîtrise, puis est retournée à sa position horizontale d’abandon. L’image est claire. La rêveuse a renoncé a sa vision consciente, à ses désirs, pour s’abandonner à la vision inconsciente ; elle a accepté que l’inconscient ait « ses raisons, que la raison ne connaît pas. » Elle s’est inclinée devant la sagesse, voire la ruse de son inconscient, qu’elle ne comprend pas.

J’ai alors senti un guépard.
Pour Eléonore, le guépard est un félin racé, un chasseur imprévisible, patient, dangereux. Il rampe silencieusement sans être vu. Il s’attaque aux gazelles.
e67dd05d26e37cfe70cdd4462c610916.jpg

Je reprends donc ces associations et demande à notre amie :-
En ce moment, à quoi cela vous fait-il penser, à l’intérieur ou à l’extérieur de vous un chasseur imprévisible, patient et dangereux,
15f188dcabcd0c203e356014c79aab39.jpg
- Ecoutez, Christiane, à l’intérieur , je ne vois pas à quoi cela pourrait me correspondre, mais à l’extérieur, c’est tout à fait Sébastien.

Je procède aux vérifications :-
C’est un chasseur ?
- Bien sûr, il me chasse. C’est vrai qu’il est imprévisible, il sait attendre son heure.
- Et la gazelle ?
La voix d’Eléonore tremble un peu et elle me dit d’une voix basse.
- Il m’appelait sa gazelle.
94b3bf5a42ca381e5a7976f981f3fd51.jpg

Il rampait sur moi et ronronnait
506664d0b32f25b863ed1a765768fda9.jpg
- Ronronner ? C’est quoi ?
- Ronronner, c’est un chat qui a envie d’être caressé, il se fait câlin et vient se frotter contre vous….Alors, ça veut dire que Sébastien va venir bientôt ?
- Oh la la ! Mais non ! Regardez l’image : Qu’est-ce que vous dîtes ? Comment est-ce que vous réagissez ?
- J’ai très peur.
- Vous avez peur de quoi ?
- Mais qu’il me dévore !
- Alors qu’est-ce que vous en pensez ? Qu’est-ce que vous feriez si vous étiez dans une situation pareille, avec un guépard qui ronronne sur vous ?
- Mais je me sauverais, j’aurais trop peur d’être bouffée !
37fc108030b8b01b51b2bd6d723c428d.jpg 36e316e515280cc8f19209ec25cabeaf.jpg 3e296bc46bfbf893f47137da0c6d86f3.jpg

- Eléonore, vous entendez ce que vous dîtes ? A quelle conclusion est-ce que vous arrivez ?
- Vous voulez dire que je dois éviter de voir Sébastien ?
- Ce n’est pas moi qui le dis ; votre rêve vous présente une certaine situation et c’est à vous de savoir comment vous trouvez le scénario et d’en tirer les déductions qui s’imposent.
b6eb036b1968ee8a5b3ccdb62e3f3ed8.jpg
Eléonore a compris que pour l’instant elle avait en face d’elle une puissance instinctive qu’elle n’attendait pas : Elle n’a pas affaire à un homme civilisé, qui cherche à exprimer ses sentiments amoureux, mais à un animal qui a besoin, pour vivre, de satisfaire un instinct vital. Il a besoin de la chair fraîche, il chasse la tendre gazelle qui se laissera attraper et le nourrira. Pour l’instant, telle est la situation.
Est-ce que c’est ce que veut notre amie ? Non.
De surcroît, elle a peur, l’animal est dangereux. Elle doit donc l’éviter à tous prix.

Voilà la révélation inattendue du rêve : Il montre à la rêveuse l’état actuel de la situation et le danger auquel elle peut s’attendre.
Eléonore comprend qu’elle cherche à rencontrer son amant dans une relation de sentiment, mais qu’en fait, elle se trouve devant un homme, qui ne pense qu’à satisfaire un besoin sexuel.
La seule solution actuellement, c’est de se protéger en restant dans le retrait, en refusant même la relation. Elle ne veut pas se contenter d’une relation où la sexualité ne soit qu’une nécessité d’hygiène. Sébastien doit le comprendre.
C’est le seul moyen d’amener Sébastien à considérer la relation sous un autre aspect, à retrouver un tendre attachement pour son amie, la gazelle.

8ab931618b158fa200efc06868c0174b.jpg



Ainsi, peu à peu, le sentiment pourra reprendre sa place. Ainsi, Eléonore apprendra à son guépard à s’humaniser.
Notre amie ne s’attendait pas à un tel tableau. Elle ne s’attendait pas à la conclusion qu’elle en tire.

Remarquons en conclusion comment le rêve fonctionne :
Il peint un tableau de la situation en montrant une réalité, dont la rêveuse n’avait pas conscience : son ami a besoin de sexe et trouve chez elle une proie facile qui lui permet de satisfaire ses besoins instinctifs.

Le rêve ne donne pas de conseil ou de recommandation, encore moins d’ordre.
Il laisse la rêveuse faire ses déductions, qui l’aideront à choisir comment se comporter : Eléonore ne veut pas se contenter de cette situation. Elle ne veut pas se contenter d’être un objet sexuel. Elle voudrait revivre le sentiment, retrouver l’amour d’autrefois. Elle est donc amenée à refuser de satisfaire Sébastien dans sa demande actuelle. Elle préfère s’abstenir plutôt que de n’être qu’une femme facile.
Eléonore a donc décidé de ne plus chercher d’une quelconque façon à voir Sébastien.

Que va t-il se passer maintenant ? Cette attente est-elle vaine et désespérée ? Sébastien reviendra-t-il ?
Je vous raconterai bientôt la suite des événements.

f57c5d9a0b09b6f448ee6b30f4f40d88.jpg



Illustrations
Je remercie les artistes dont les œuvres m’ont permis d’illustrer mon blog.
Tenue sexy debout, lingerie de « Elle »
Tenue sexy au téléphone, ensemble La Perla
Tête de guépard, http://www.internaute.com-animaux
Guépard et gazelle : www.lelynx.org;
: http://www.objectif-nature.com
Gardienne de zoo avec guépard : la biodiversité ; www.astrosurf.com
Solitude, http://unesolitude.unblog.fr

Celle qui a gagné
Bravo Gna Gna !
Le 13 octobre, vous avez répondu à mon invitation et avez écrit :
« La rêveuse devrait faire les premiers pas vers son ami et si ce dernier ne réagit pas, elle devra attendre que ce dernier réagisse et ne pas le relancer du tout. »

Non seulement, vous êtes la seule à avoir répondu à ma proposition, mais aussi, vous avez trouvé juste. Vous avez donc gagné une interprétation d’un de vos rêves. Vous n’avez plus qu’à m’appeler. Vous trouverez mes coordonnées sur votre e.mail.
Toutes mes félicitations !

Christiane

10/10/2007

LE RÊVE, VOTRE CONSEILLER EN STRATEGIE AMOUREUSE, CH. 1

Depuis le mois de juillet, je vous ai parlé des rêves dits prémonitoires. Certains le sont vraiment, d’autres sont des scénarios à comprendre de façon symbolique, qui décrivent des réalités de la vie intérieure. J’ai essayé de vous montrer comment distinguer les uns des autres.
Je pourrais vous parler encore longuement des rêves prémonitoires, mais j’aime aussi un peu de variété ; je suivrai donc le mouvement de la vie et vous parlerai de rêves, tels qu’ils apparaissent dans ma pratique quotidienne en ce moment.
C’est ainsi que vous allez constater combien le rêve peut vous guider dans votre vie amoureuse. Il sait ce dont vous avez besoin, il sait comment vous aider à le trouver. Vous allez ainsi découvrir comment ce fin stratège est venu, de façon étonnante, conseiller la rêveuse Eléonore.

L’HISTOIRE D’ELEONORE.
Eléonore me connaît depuis longtemps. Elle m’a téléphoné pour une première interprétation de rêves en 1992. Elle m’appelle de très loin en très loin, quand, une fois, tous les deux ou trois ans, un rêve l’impressionne. J’ai ainsi appris, au cours du temps, deux ou trois choses de cette belle femme divorcée, discrète, timide et délicate, douce, tendre et idéaliste.
Il y a deux mois, Eléonore m’appelle au secours. Sa situation est catastrophique. Elle m’explique :
Elle travaille de nuit n’arrive plus à dormir. Pour lui permettre de retrouver le sommeil, le médecin lui a prescrit du Valium.
cf132fc8792e1dce689097bc340b37a5.jpg
Puis elle a rencontré Sébastien, et un couple heureux s’est formé. Il aime sa nouvelle amie à qui il assure une vie très agréable.
290c409194ac714f397042314ef45158.jpg
Mais le Valium exerce ses effets secondaires progressivement, insidieusement. Eléonore, malgré son heureuse situation, devient de plus en plus angoissée, elle perd confiance en la vie, doute de tout, de son ami, et pour se calmer, augmente la dose de Valium que le médecin lui prescrit sans problèmes.

Sébastien, de son côté, a gardé un lointain contact avec une autre femme qu’il a aimée passionnément. Notre amie s’en aperçoit sur Internet, elle le supporte mal. Elle en devient soupçonneuse, puis elle s’irrite. Le doute, la jalousie, puis la colère la dévorent. Et elle se met à faire des scènes à son ami, qui supporte gentiment.
Eléonore, si douce et délicate, devient de plus en plus critique, agressive, tyrannique, odieuse.
8f7b5d0cc41c4761299e809e0f89cb1e.jpg

Sébastien perd patience. Lors d’une crise particulièrement agitée, il a claqué la porte et Eléonore se retrouve seule, en larmes.
Une visite chez une psychothérapeute lui apprend qu’elle présente tous les symptômes d’une intoxication au Valium. L’analyse de sang confirme le fait.
654632a09fa0832eb260c5d85d1c72f3.jpg

La voilà donc maintenant en période de sevrage. Elle est effondrée.
49543375bf637bf82d6549054d0d7873.jpg

Pour elle, le Valium a détruit son bonheur en induisant chez elle de graves troubles de comportements.
Elle écrit à son ami, lui explique, témoignages à l’appui, les ravages causés par le Valium. Elle lui demande pardon, le supplie de reprendre la vie commune.

Sébastien se montre très froid et distant. Il vient chez elle pour récupérer des affaires, passe au lit et s’en va. Aucune tendresse, aucune affection. Glacial.
30e3c41f5898648a009fe9a7085ff270.gif

C’est là qu’Eleonore me téléphone, accablée de douleur. Elle ne sait plus quoi faire.
Qu’est-ce que je peux lui dire ? Quel est le plus sage conseil que je puisse lui donner ? Selon mon expérience, c’est le rêve qui va fournir les meilleures indications. Je lui propose donc de demander un rêve qui vienne l’aider. Et c'est là que commence une nouvelle aventure. Le rêve, fidèle au rendez-vous lui répond.

Rêve
Je voyais Sébastien, il était chez lui, dans une grange tout seul.
3344ea1b05ea14b16a196af3328784e6.jpg
Il ne voulait plus de moi avant, mais là, il m’acceptait.
J’allais le retrouver dans son lit pour faire l’amour, on était bien, il se déridait, il recommençait à sourire, c’était bon. Il y avait même mon amie Anne. J’étais heureuse.
J’étais rassurée avec Sébastien. Comme ça, baisers et sexe.
Puis je m’apercevais que je m’étais fait mal au doigt. De la peau morte s’en allait. Une nouvelle peau rose apparaissait.
722b580cce54e539a036671cfce88d68.jpg
Je retrouvais Sébastien , Anne était là aussi dans les parages, souriante et gaie. J’étais avec lui dans une jolie chambre bien aménagée, c’était bon, j’étais en tenue sexy.


Interprétation
Le rêve répond d’une façon étonnante. Le scénario est clair, les mêmes images sont reprises, répétées une deuxième fois. L’atmosphère est heureuse, optimiste. C’est même tellement optimiste qu’on a du mal à le croire. On penserait même que c’est la rêveuse qui se fabrique ses illusions.
Mais vous ne pouvez pas forcer le rêve à vous donner les images qui vous font plaisir. Le rêve est un processus indépendant, autonome, souverain. Ce n’est pas Eleonore qui s’est imaginé son rêve. La preuve en apparaît dans plusieurs détails.
D’abord, le cadre choisi : La même scène de rencontre amoureuse se déroule, mais dans deux décors différents : dans une grange, puis dans une jolie chambre. La rêveuse n’aurait pas pensé à ces deux décors différents toute seule.
6a1f48c7b59f364ad9cf75b648891f4c.jpg 3f1fa8be3e14ff6f3cb250be08bd5bec.jpg
Et puis, qu’est-ce que vient faire cette amie Anne, à qui la rêveuse ne pense pas du tout ?
Et qu’est-ce que c’est que cette histoire de doigt ? ce n’est pas la rêveuse qui a inventé ça.
Poursuivons l’étude des images.

Je voyais Sébastien chez lui, dans une grange, tout seul.
D’emblée le rêve met en évidence que Sébastien n’est pas allé retrouver son ancienne passion, puisqu’il est seul.
La grange est un abri où l’on met les récoltes de foin, de paille, elle peut aussi servir de garage. Comme me le dit la rêveuse, on y met au rancart les objets dont on ne veut plus. L’image indique que Sébastien, comme un animal blessé, s’est réfugié chez lui, dans une retraite solitaire et rustique. Il ne connaît ni confort ni chaleur humaine.
Dans ce cadre, c’est elle qui va retrouver son ami. Le rêve le montre expressément. Dans un premier temps, c’est elle qui doit faire le premier pas. Il s’agit de redonner confiance à cet homme blessé, en le nourrissant de baisers et de sexe.

3155b6149645d43951d2b9663203c462.jpg


Puis je m’apercevais que je m’étais fait mal au doigt, à l’annulaire.
Se faire mal, c’est se heurter à un obstacle blessant. S’agirait-il d’une allusion au Valium qui l’a blessée dans son activité ? C’est difficile à affirmer. En tous cas, quelque chose a souffert au niveau de son alliance avec son ami.
d4fdf0fd779ce35f9d9b93d7115d1075.jpg
De la peau morte s’en allait. Une nouvelle peau rose apparaissait.
La qualité de la relation avec Sébastien est en train de se refaire. Ce qui a été vécu est mort ; la force de vie s’affirme à nouveau, et le rose réapparaît : la fraîcheur, la douceur, la tendresse d’un nouveau lien se manifestent et prennent le dessus.
1bc2b1fc511fcf5aae05d22e7c096636.png
Ainsi, le rêve invite la rêveuse à aller retrouver son ami, mais seulement au niveau d’une relation de sexe, ce qui leur fera du bien, à lui, comme à elle. Cette forme de relation sensuelle permettra aux sentiments amoureux de renaître.
37139925e5a3b5465d954717a9528286.jpg

Puis, la deuxième partie du rêve présente la même situation que la première, mais le cadre est complètement différent :

Je retrouvais Sébastien. J’étais avec lui dans une jolie chambre bien aménagée.
La seconde partie du rêve montre comme la situation change. Le couple séparé reprend la vie commune. La grange se transforme en une chambre coquette et confortable. La relation amoureuse revient au centre de la vie quotidienne.
f2f293905fdc7c356b58e94142dd0887.jpg

Trop joli, trop beau !






Et Anne, dans tout ça ?
Anne est une amie qu’Eleonore admire beaucoup. Elle est patiente, patiente. La rêveuse me raconte que pendant des années, Anne a attendu l’homme qu’elle aimait.
1f80ef3f6bf5a67bf18417864768c9c7.jpg


Elle souffrait, mais elle faisant sa vie de son côté.
Alors qu’elle aurait tant voulu vivre avec son amant, elle ne le rencontrait que de temps en temps.
91ed02a331866b5713799d085694d3f2.jpg

Mais c’étaient de beaux moments, dans une grande sensualité.
Sa patience a été finalement récompensée et contre toute attente, son ami est venu habiter et vivre avec elle.
Par deux fois, le rêve montre Anne présente dans l’entourage. Si le rêve donne un conseil à la rêveuse, alors, c’est celui d’être COMME Anne, d’aimer et d’attendre, de toujours persévérer dans la patience. Et puis, Anne se montre souriante et gaie.
76de92e4e6ac13646ef96f63f321ba96.jpg
Cette amabilité, cette humeur joyeuse séduiront Sébastien et lui donneront envie de rester avec son amie retrouvée.
Et le rêve donne un dernier conseil pour vivre heureusement :

C’était bon, j’étais en tenue sexy.
Avec la patience, la bonne humeur, la gaîté, ne jamais oublier le sexe. Exciter son homme, lui donner envie de faire l’amour, l’attirer, l’allumer et faire flamber son corps ! Voilà la plus belle des qualités pour le garder !
Et ça, Eleonore sait très bien faire.
J’ai entendu un le clair tintement d’un cristal. C’était le rire frais et joyeux de notre amie. Eléonore a repris espoir.
Que va-t-il se passer maintenant ? Comment Eleonore va-t-elle faire pour retrouver son ami ?
Et va-t-elle même le retrouver ?
Je vous le dirai bientôt.

cfcbffce0dc8879cb3fdb8c36d84109e.jpg


Illustrations
Je remercie les artistes, auteurs des œuvres qui illustrent mon blog
Par ordre d’apparition :
La grange : copyright Crédit photo.www.photos-dauphine.com
La grange : copyright Crédit photo www.photos-dauphine.com
Les amants dans la véranda ; 1976 ; oceanes-canalblog
Rose noire, rose noire.darklullaby.unblog.fr
Rose, Rosetherapie, www.madouceheure.com
Femme couchée : sur ta peau; http://modimo.canalblog.com
elle.fr/elle/mode/la-lingerie, shopping, osez les dessous sexy

04/10/2007

UN RÊVE VRAIMENT PREMONITOIRE, CH 10

Je vous ai montré jusqu’ici plusieurs scénarios de rêves où des bébés étaient mourants ou morts. A l’étude, ces images avaient une signification symbolique et n’annonçaient pas la disparition de bébés de chair.
Voici maintenant un rêve qui ne parle pas de bébés, et qui, avec des images symboliques, annonce la mort réelle d’un bébé.

Josette va être grand mère. Sa fille attend des jumeaux, mais la grossesse est très problématique.
6df1a9876fd4ccd2132ea594bf5f2225.jpg
On ne sait pas si elle pourra être menée à terme, et si peut-être, il ne faut pas s'attendre au pire.
Josette se fit beaucoup de soucis pour sa fille. Quinze jours avant la naissance, elle fait le rêve suivant :

Rêve : Le plus gros bouton tombe
Je suis avec ma fille, dans la cour derrière sa maison. Il y a là, dans un pot, une plante qui porte deux boutons. Je regarde ces nouveaux boutons, l’un est plus gros que l’autre, et…tout à coup… le plus gros tombe.
Je me suis réveillée et j’ai tout de suite pensé qu’un des bébés ne vivrait pas.


Interprétation
Je suis avec ma fille

D’emblée le rêve indique qu’il est question de la fille de Josette. Le rêve va montrer à la maman quelque chose qui concerne sa fille, qu ‘elle doit savoir mais qu’elle ignore encore.

La cour de derrière cfd89e8c120a9ab529a49c3755e2f834.jpg
Cet espace fait allusion à des événements cachés, qu’on n’expose pas à l’entourage extérieur. Il s’agit là d’échanges, de compréhensions, d’expériences qui se vivent dans l’intimité de la famille.

Il y a là, dans un pot, une plante
Le pot est un contenant où une plante peut trouver sa nourriture et pousser. Il n’est guère besoin d’explication pour comprendre que ce pot désigne le ventre de la maman, où se développent la graine, la vie, ici les jumeaux.

Les deux boutons de la plante
7937e207ea71c2a8011b8b1ba2b55aeb.jpg
Ils symbolisent les deux bébés, prêts à naître, à éclore à la vie.

Je regarde les deux boutons, l’un est plus gros que l’autre
Cette image attire l’attention sur les deux jumeaux. Le rêve ainsi demande à la rêveuse de bien retenir ce qu’elle va voir. La grand mère apprend ainsi que l’un des bébés sera plus gros que l’autre.

Et tout d’un coup, le plus gros tombe
Josette a immédiatement compris que le rêve annonçait qu’un des deux bébés ne vivrait pas. Mais l’image l’a laissée perplexe. De quoi s’agissait-il exactement ? Concrètement, à quoi faisait allusion cette histoire de plus gros bouton ?

Comme le rêve se déroulait dans l’espace isolé et caché de la cour derrière la maison, la maman a compris qu’elle devait garder pour elle et ses questions et sa connaissance prémonitoire, sans en parler dans le monde extérieur et encore moins à sa fille.

Que s'est-il passé dans la réalité ?
Deux semaines plus tard, sa fille a mis ses jumeaux au monde, dans des conditions difficiles.
Les deux bébés étaient de taille très différente. L’un était beaucoup plus gros que l’autre. Les médecins, inquiets, se demandaient si les bébés allaient survivre. Il était évident pour eux que le plus petit n’avait aucune chance. Cependant, malgré leurs prévisions, le plus gros bébé n’a pas vécu. C’est le plus petit qui avait l’âme bien chevillée au corps.
9dbec6902d23cf498479f40f5a0cbe0e.jpg

Grâce à son rêve prémonitoire, Josette a pu se préparer à la douleur d’un deuil et aussi à la joie d’une naissance. Elle a compris qu’elle devait se rendre complètement disponible pour l’accouchement de sa fille. Psychologiquement, elle était prête le moment venu.
2d557c701edbefeac70f5fbb30312763.jpg
Elle a pu alors accompagner vaillamment sa fille et son gendre dans leur épreuve, les aider à accepter la mort de leur enfant et à tourner vite cette page pour accueillir pleinement le nouveau petit arrivant.. Elle les a soutenus de sa présence et de son affection. Le plus petit bouton, le fragile petit bébé a pu ainsi s’ouvrir à la vie dans les conditions aussi bonnes que possible.

da6edf4e7cba02d445cb131cac9e6de4.jpg


ConclusionA la suite de tous les rêves que je vous ai montrés et interprétés dernièrement, vous avez pu constater qu’il n’est pas toujours aisé de savoir si un rêve est prémonitoire ou non. La tâche de l’interprète est délicate. Il n’y a pas de « truc » sûr, pas de recette infaillible, pas de clé définitive. A chaque fois il faut prendre le rêve individuel en considération et chercher son message particulier.
Il faut bien garder à l’esprit que le rêve est un génie créateur prodigieux, qui trouvera toujours des scénarios originaux et de nouvelles images, pour vous donner un conseil individuel, adéquat, qui va vous guider dans votre vie quotidienne, le lendemain et les jours suivants.
94b30c0fdeb8c99835a003f9e0114b56.jpg

14/09/2007

LE RÊVE CONSEILLER D’AFFAIRES : LES BEBES MORTS, CH 8

LES RÊVES FONT DES BILANS ET MONTRENT LES CONSEQUENCES DE NOS CHOIX

Je vous ai expliqué dans ma dernière étude que le rêve a pour fonction de nous préparer à l’avenir. Selon les circonstances, il peut annoncer un événement heureux ou néfaste. Il propose aussi souvent des bilans, il fait le point, il vient inviter le rêveur à réfléchir à sa situation en lui révélant des aspects des choses, dont il n’a pas conscience.
79b46a174fbecf7972b2a3f5c134fd2e.jpg De cette manière, il signale des écueils imprévisibles.
83f797372a30c4b98ec88b5eb8e83609.jpg Il exerce une fonction protectrice,… à condition que le rêveur accorde crédit à son rêve. Mais…songe…mensonge, n’est-ce pas ?

Voici un rêve exemplaire qui m’a beaucoup frappée et que j’ai déjà raconté dans « Rêves à Vivre ». Vous verrez combien le rêve annonce l’avenir et y prépare le rêveur, afin de lui permettre d’éviter des dangers qu’il ne voit pas.

Ce rêve est celui Catherine, une femme dynamique et entreprenante. Il m’a été raconté par son mari, Paul qui cherchait à le comprendre. Elle faisait ce rêve à répétition depuis quelques jours et cela finissait par inquiéter le couple.

Rêve
Je me trouve devant une fosse dans laquelle je vois des bébés qui sont morts, avortés. Il y a aussi d’autres bébés, des bébés avortons, qui ne sont pas viables.

Interprétation
Les bébés

Un bébé est crée par l’interaction de l’homme et de la femme, c’est la femme qui le porte dans son ventre.
f0628d1c07ac6fead14b436fa364aa5d.jpg
Elle le nourrit et le met au monde. Il est une promesse d’avenir, un potentiel en voie de réalisation, la préparation d’une nouvelle vie.
Au moment de ce rêve, quel est donc ce potentiel que la rêveuse vient de porter en elle ? Où est-ce qu’avec son mari elle a préparé une nouvelle vie ? Qu’est-ce qu’elle a nourri à l’intérieur d’elle, qu’elle met au monde ? Qu’est-ce qu’elle est en train de réaliser ?
Pour Catherine, ce sont ses projets.
Au moment où elle reçoit ce rêve, Catherine porte en elle en effet un beau projet : elle habite une très belle maison, mais le terrain lui semble trop petit. Elle adore s’occuper du jardin et de ses fleurs.
44284e17d09c67338a3c4b4008309736.jpg
Mais elle souffre du manque d’espace. Elle a décidé alors d’acheter une autre propriété plus vaste. Son mari n’est pas d’accord. Cependant, de très mauvaise grâce, il s’est quand même incliné. Catherine et Paul viennent donc de mettre leur maison en vente et en cherchent une autre. Ils ont en vue quelque chose qui plait beaucoup à la rêveuse ; ils sont donc sur le point de signer l’achat.
Les bébés, ce sont donc tous ces projets. Mais que montre le rêve ?
Dans le rêve, il y a, d’une part, les bébés morts, avortés, et d’autre part les avortons, qui ne sont pas viables. Analysons ces deux images.

Les bébés morts, avortés
4d6c7797cc01f1f16bd4396d682a3146.jpg Un bébé avorté, c’est un bébé dont le développement a été interrompu, il n’est pas arrivé à terme. L’image est très claire : il va y avoir des tentatives de réalisation qui ne vont pas aboutir, qui vont avorter.

Les avortons qui ne vivront pas
Quelque chose va se réaliser, mais ça ne va pas durer longtemps, ça ne tiendra pas.

Les bébés dans une fosse
915c0168adced8f1e811d707dc0f4f32.jpg Pourquoi le rêve montre-t-il les bébés à cet endroit ? Ils pourraient se trouver par exemple dans une chambre, ou dans différents berceaux.
Regardons s’il n’y aurait pas un jeu de mot ?
Fosse, fausse ? Une fausse perspective ?
Cela n’est qu’une suggestion à ne pas exclure.

Il nous faut essayer de comprendre un peu plus précisément à quoi le rêve fait concrètement allusion dans le monde de la matière.
C’est ici qu’il faut mettre en application l’excellent conseil qu’Artémidore d’Ephèse donnait à son fils. Artémidore était un très célèbre interprète de rêves, deux cents ans après J.-C.
8001f96d3304009944e20d020e36b490.jpg 8bf10f350fe1bfc784c611fe834a50af.jpg
Pour transmettre à son fils ses connaissances, il a écrit une « Clé des Songes » restée fameuse. Pour devenir un bon interprète, il lui recommandait donc de s’exercer à imaginer toujours de nouvelles analogies. Artémidore, héritier d’une tradition immémoriale d’interprètes de rêves, expliquait à son fils que les symboles représentent des réalités toujours différentes selon les rêveurs et les circonstances. Ils ont toujours un sens différent .On ne peut donc pas interpréter les rêves avec des systèmes, des grilles, mais il faut faire des efforts d’imagination permanents pour saisir les analogies toujours nouvelles que le rêve crée de façon incessante.

Suivons ce conseil donné il y bientôt deux mille ans. Exerçons notre faculté d’imagination pour essayer de comprendre les analogies, voir à quelle réalité concrète l’image du rêve s’applique.

278566403caab7f0fc5a3842f2c5f91c.jpg


Dans la vie de Catherine et Paul, différents potentiels d’avenir, des tentatives de réalisations ont été mis en route :
- mise en vente de la maison actuelle
- achat d’une propriété plus grande
Les bébés morts, ne serait-ce pas les tentatives de vente de la maison, qui toutes avorteraient après les différentes visites d’éventuels acheteurs ?

Les avortons qui ne vivront pas, ne serait-ce pas l’aboutissement momentané du second projet, l’achat effectif de la nouvelle maison, qui ne tiendra, ne durera pas ?
Echec.
18e1ecd9d31e6d52adc1facb18af0514.jpg

L’analogie serait alors la suivante : Le rêve dirait à la rêveuse :
Regarde, toi qui es une maman : ce que tu nourris en toi, ce que tu chéris et veux réaliser, cette décision, ce projet de vendre ta maison et d’en acheter une autre, voilà ce que c’est : c’est COMME SI tu mettais au monde des bébés avortés et des avortons. Tout cela ne vivra pas.
Tout, dans ce rêve, est négatif. Les projets sont faux, les espérances sont trompées. L’insuccès est total. L’image de la mort est omniprésente et signifie clairement contrariétés, souffrance, malheur. Rien ne se réalise. Dans ce cas, il vaut mieux s’abstenir d’entreprendre quoi que ce soit.
Avec un rêve aussi moche, un Grec ou un Romain de l’Antiquité se serait interdit de sortir de chez lui et de faire quoi que ce soit. Seulement, voilà,… les temps ont changé.

Quoi qu’il en soit, devant ces indications si négatives, j’ai conseillé au couple de s’abstenir de toute entreprise, le rêve de la femme montrant si clairement que tout ce qui était mis en route allait à l’échec.
Mais…songe…mensonge…n’est-ce pas ?
ec7955d6cc8773bca82a03085a2e1571.jpg
Que s’est-il passé ?
Mes conseil restèrent eux aussi sans succès. Sûrs de leur point de vue, Catherine et Paul ont peu après acheté la nouvelle maison qu’ils avaient en vue, sans avoir vendu la première.
Pour assurer l’achat , ils ont pris un prêt relais coûteux, en attendant que leur maison se vende.
d76838c9eabed0627e779b3f6b3d8e65.jpg
Hélas, hélas, au bout d’une année, l’argent avait filé et rien ne s’était réalisé. Les bébés étaient avortés.
Pour remédier à cette situation catastrophique, ils ont donc renoncé à leur projet et mis aussi en vente la deuxième qu’ils venaient d’acheter. Elle s’est vendue immédiatement et ils se sont retrouvés dans leur situation d’origine. L’affaire n’avait pas duré longtemps. Les avortons n’étaient pas viables.
Tout avait échoué.
Le rêve avait raison.

Conclusion
Les bébés, dans ce rêve symbolisent un projet, une décision, une affaires ou entreprise que en voie de réalisation.
Cet exemple montre clairement que les rêves là aussi, en conseillers avisés, viennent nous fournir des renseignements qui pourraient élargir notre point de vue et nous aider à faire des choix plus sages. Ils révèlent, dévoilent des perspectives inconnues.
ab5a6d345399b91338b5029cf2a3d79f.jpg
Et cela est vrai non seulement pour le monde des affaires, mais pour tous les domaines de la vie.
Le problème est que sur le moment le conseil paraît faux, et la perspective incroyable, invraisemblable. Oui, à court terme, mais le rêve, lui, voit plus loin et connaît des paramètres que nous ignorons.
La conséquence de cette affirmation est si importante, que l’on frémit à l’idée de l’exploitation qui pourrait se faire si elle était généralement admise.

Certes les rêveurs feraient confiance à leurs rêves, mais qui les interprèterait ? Des dogmatiques, des diseurs de bonne aventure, des charlatans ? C’est pourquoi l’interprétation des rêves était autrefois le sacerdoce d’hommes et de femmes de conscience. Ils recevaient une formation dans des écoles d’interprétation, ils n’avaient pas pour objectif de se faire de l’argent, mais de traduire fidèlement le message venus de l’inconscient.
Souhaitons que cette éthique soit à l’honneur et s’impose aussi de nos jours.

67f1ab26f225d721d4f83d71aa32a8d9.jpg

Voici une photo de la voie sacrée à Pergame, qui menait les pèlerins au temple d’Esculape. Là, ils allaient incuber un rêve et passer la nuit dans une partie spéciale du temple, en compagnie des prêtres. Le lendemain, les prêtres-médecins interprétaient leurs rêves. On a retrouvé de nombreux témoignages de guérison.

Illustrations
Je remercie les artistes pour leurs œuvres :
Perspectives : une vue e la ville au delà des nuages : http://forum.topflood.com
L’illustration pour Artémidore est une tête d’homme grec des peintures de Fayoum, Ier au IVè siècle après J.-C.
L’âne est l’œuvre de Fuseli : Songe d’une nuit d’été, 1790

La fois prochaine : nous verrons un autre rêve de bébé qui meurt, avec, comme Artémidore le disait, encore un sens différent.

09/09/2007

LE RÊVE PREMONITOIRE OU PROSPECTIF, CH 7

Depuis quelques semaines, j’ai entrepris de vous parler des rêves prémonitoires.
La semaine dernière je vous ai présenté, en petit intermède, un rêve farfelu et rigolo. Je reprends aujourd’hui mon sujet et je pense qu’il serait bienvenu de revenir sur le terme de « rêve prémonitoire ».

Etudions le sens du mot prémonitoire un peu plus précisément :
Sens du mot prémonitoire :
Le verbe latin « monere » veut dire :
- faire songer à quelque chose, inviter à réfléchir à un sujet, attirer l’attention sur.
- avertir, éclairer, instruire, donner des inspirations.
- prédire annoncer.
Le verbe latin « praemonere » signifie : annoncer d’avance, prévenir, prédire, présager.
Ainsi le rêve prémonitoire est bien un rêve qui vous prédit l’avenir, c’est mais aussi un rêve qui vous invite à réfléchir, qui vient vous expliquer, vous inspirer, vous instruire. Il vient vous éclairer, là où vous ne voyez rien.
19c94b0f456202171a1accc6254ac5d6.jpg
Le rêve prémonitoire vient préparer à l’avenir. Mais ce mot prémonitoire comporte une
connotation péjorative, un côté voyance à tout venant. Pour rendre au rêve prémonitoire sa validité et son sérieux, on l’appelle alors plutôt le rêve prospectif.

Sens du mot prospectif
La prospection est la recherche qui concerne l’évolution future de l’être humain et de son environnement. Cette étude permet de dégager des éléments de prévision.
Eh bien, c’est exactement ce que fait le rêve ! Il vient vous préparer à votre avenir en vous invitant à réfléchir sur des aspects de la vie et de votre environnement, dont vous n’avez pas encore pris conscience, ou que vous ignorez. Il vient vous éclairer, là où vous ne voyez rien.

Le rêve exerce une fonction de prospection, le rêve est prospectif.
N’est-ce pas en fait le rôle qu’a joué le rêve « Un cunnilingus derrière l’orteil » ? Il est bien venu expliquer au jeune homme comment il devrait se comporter avec son amie, et ce faisant, il a effectivement préparé l’avenir du couple.

Nos ancêtres connaissaient cette fonction du rêve, sans avoir besoin d’études scientifiques pour cela.
Ainsi, dans la Bible, dans l’Ancien Testament, on peut lire cette belle déclaration écrite environ 500 ans avant J. C., au livre de Job, ch. 33, v.14-18.
37753171f7c0a3180f3984cbb8ef576d.jpg
Dieu parle cependant, tantôt d’une manière,
Tantôt d’une autre, bien qu’on n’y fasse pas attention.
Il parle dans le rêve, dans la vision nocturne,
Quand les hommes sont livrés à un profond sommeil,
Quand ils sont endormis sur leur couche,
Alors il leur ouvre l’oreille,
Il y dépose ses avertissements,
Il leur donne ses instructions
En les marquant de son empreinte,
Il parle pour détourner l’homme du mal
Et le préserver de l’orgueil,
Pour garantir son âme de la fosse
Et protéger sa vie contre les coups du glaive.
e9ca969b2f2d6c97c5b8a19e99c01f20.jpg
Ainsi les mots avertissements, préserver, garantir, protéger, souligne bien la fonction prospective du rêve qui montre comment se préparer pour l’avenir en évitant les dangers inhérents à la vie.
Ce terme prospectif, emprunté à l’américain a été condamné comme un anglicisme abusif. Cependant, il a le mérite de posséder une connotation plus rationnelle et scientifique que prémonitoire.

La Bible raconte de nombreux rêves prémonitoires, trop célèbres pour que je les reprenne ici : nul n’ignore les rêves de Pharaon interprétés par l’esclave Joseph ; les rêves du roi de Mésopotamie Nabuchodonosor, interprétés par Daniel ; le rêves où Joseph, le mari de Marie, reçoit l’injonction de s’enfuir en Egypte pour sauver l’enfant Jésus du massacre ordonné par le roi Hérode.

Je préfère vous raconter d’autres rêves moins connus et tout aussi éloquents.
Pour vous, j’ai choisi trois rêves , deux dans l’Antiquité, le troisième de nos jours.

Deux rêves de l’Antiquité :
1 ) Le rêve de la princesse Nausicaa
Le premier sera un extrait de l’histoire d’Ulysse, l’Odyssée, où les dieux interviennent à plusieurs reprises pour aider les humains. Homère, 850 ans avant J. C. y raconte comment les dieux choisissent tout particulièrement d’apparaître dans les rêves sous une forme humaine pour donner des conseils aux rêveurs.
Voici donc la déesse Athéna ou Minerve.

137d37dd03c79f3f1dc41af832e09112.jpg


Ulysse est le valeureux mortel auquel elle s’intéresse et qu’elle protège.
2c51bd81a82976318a2ac9214e2d3271.jpg


Après de nombreuses épreuves, le héros a fait naufrage, il a échoué, nu, sur une plage de Phéacie, où il s’est endormi.
2321ad6a47b1b8c722bc4440bab2819d.jpg

Minerve va maintenant œuvrer pour placer sur son chemin des personnes qui pourront lui permettre de retourner dans sa patrie.
La déesse va donc intervenir plusieurs fois dans les rêves, et influencer différentes personnes pour les amener à aider Ulysse.
99045d3e2a52ba3a53c75903717ce721.jpg
Par ses indications, elle va orienter les rêveurs et créer les circonstances matérielles nécessaires favorables au héros. Elle va d’abord rendre visite à Nausicaa.
8c865f4dd311fe2caeefc581701ee4ed.jpg
« Minerve s’est rendue en Phéacie. Elle s’est penchée au chevet de Nausicaa, la fille du roi.
La jeune fille dort, un de ses bras replié sous le flot doré de ses cheveux ; un sourire de joie et d’espoir flotte sur ses lèvres roses. Son père va la marier bientôt…
Minerve a soufflé sur ce front candide et un rêve s’éveille dans l’esprit de Nausicaa. Il lui semble que sa plus chère amie, Amyra, s’est auprès d’elle et lui dit d’un ton de reproche :
6f282a40b7677758d705a518b38c08e6.jpg
- Que tu es indolente, Nausicaa ! Regarde : tous tes plus beaux vêtements, tes voiles, tes
tuniques, tes ceintures sont fanés et ternis. Et pourtant, bientôt luira le jour où tu devras te faire belle pour entrer dans la maison d’un époux.
bf629e212b5312bd9e8ec96a157b9b3a.jpg
Que va-t-on penser de ton manque de coquetterie et de ta négligence ? Lève toi bien vite ; demande à ton père un de ses chars, tu y déposeras tes vêtements et tu le mèneras au bord du fleuve. Tes suivantes et moi-même, nous t’aideront à y laver toutes ces étoffes salies.
Nausicaa se frotte les yeux et se dresse sur son séant en regardant autour d’elle. Mais hormis son chien fidèle, il n’y a personne dans la chambre.
- Que je suis sotte, pense la jeune fille en riant, je croyais vraiment qu’Amyra m’avait
parlé. ce n’est qu’un rêve. Cependant, il dit vrai… » La princesse se lève et va voir son père.
54dcf5ef147a3e93aa17c1d001aaf1d0.jpg
Elle se rend ensuite au bord du fleuve pour laver ses vêtements avec ses suivantes.
Les jeunes filles vont jouer au ballon, et leurs cris vont réveiller Ulysse.
Homère raconte alors le dialogue élégant et noble qui s’établit entre un homme nu, et une jeune fille qui le découvre.


664fff5e99adb93ce3b7da1dd4ac41c9.jpg 7cbb945e996990a6299a20df663f88ea.jpg
Ce sont là de très belle pages, empreintes de dignité et de respect. Ulysse explique sa situation à la princesse, qui lui conseille alors de se présenter à son père, le roi, qui pourra le secourir.
Le roi fournit alors à Ulysse un navire pour rentrer à Ithaque. Le plan de Minerve a réussi. Le rêve reçu par Nausicaa est donc bien venu préparer indirectement l’avenir d’Ulysse.

2) Le rêve de Télémaque
La déesse intervient ensuite auprès du fils d’Ulysse, Télémaque, parti en voyage . Elle lui donne en rêve des instructions pour qu’il rentre immédiatement à Ithaque. Télémaque, à son réveil, organise son retour urgent et explique qu’ « un songe envoyé par les dieux » lui a conseillé de rentrer chez lui sans attendre.
Ainsi, le poète Homère montre clairement, comment Minerve, par le truchement des rêves, prépare les conditions matérielles pour permettre le retour d’ Ulysse sur son île.
Le rêve a donc bien une fonction prospective.
3b93b617bbd2abc42d8abb5b2a474852.jpg

Les récits de ces rêves ont bientôt 3000 ans. Ils peuvent vous sembler de jolies histoires inventées.
Mais que direz-vous après le récit d’un autre rêve, reçu à notre époque moderne ?

Un rêve de nos jours :
3) Le rêve d’une maman polonaise
Ce rêve m’a été raconté en 1992 par la maman d’une élève que j’avais au collège Marcel Roby. Ce rêve était celui de sa grand-mère, et sa mère, témoin, le lui avait raconté :
70ad37f694b4f005c257500a9de31302.jpg
Sa grand-mère était une polonaise mariée à un Français. Elle vivait à Paris et se rendait avec ses deux enfants en Pologne tous les étés pendant les vacances scolaires, qui à cette époque là duraient jusqu’à fin septembre. Cet été là, au mois d’août 1939, elle passe, comme chaque année des vacances paisibles en famille, quand un matin, elle est secouée, retournée par un rêve :
Elle voit devant elle sa mère qui est morte depuis plusieurs années.
a0e202776c069f293f70db41ad41efa1.jpg
Sa mère sur un ton pressant, impératif, lui dit d’un ton qui ne supporte aucune réplique :
« - Prends les enfants et rentre immédiatement à Paris par le premier train ! »
Elle se réveille, bouleversée, affolée. L’émotion est si puissante qu’elle prend ses valises et court à la gare avec les enfants, prend le premier train qui part et rentre à Paris.
c7ba51c79651669b718b4dbf1a68daeb.jpg

C’est le matin du 1er septembre 1939, quand à la fin de la nuit, à 4 heures 45, la Pologne vient d’être envahie par les troupes allemandes, sans déclaration de guerre.
aa528eed37e03d536f96ed7f0068ff8e.jpg


La rêveuse, vient de prendre le dernier train qui rentre en France. Le rêve a sauvé la maman et ses enfants.
Comme Télémaque, elle a été poussée par le rêve à rentrer chez elle immédiatement.

Ne restez-vous pas saisi ?
Homère le raconte il y que 3000 ans, et de nos jours les rêves jouent toujours ce même rôle prospectif et donnent des instructions pour préparer l’avenir des uns et des autres, directement ou indirectement.

Conclusion
La réflexion dans le livre de Job est bien exacte : quelle que soit l’origine du rêve, le récit des faits montre que le rêve donne en effet des instructions et protége « des coups du glaive ». Ainsi on peut dire que ce genre de rêves ne répond pas à la question « pourquoi », il ne s’occupe pas de causes explicatives. Il a une finalité, il répond à la question « dans quel but » et a pour fonction de préparer la personne à l’avenir.

Les fois prochaines, je reprendrai le sujet de la mort d’un proche dans les rêves et étudierai plus précisément des scénarios où apparaît l’image d’un bébé mourant ou mort. Nous verrons là encore le rêve intervenir pour conseiller, avertir, préparer aider.
f6a5822ee083d78873047cea5f210a74.jpg




Illustrations
Je remercie les artistes auteurs des œuvres qui illustrent mon blog :
Le rêve de Joseph, de Delatour, 1640
Minerve, statue de Gatteaux, 1843
Apollon, statue ornant le temple de Jupiter à Olympie
Ulysse sur la plage : les peintures de Skoda.com
La spirale est une photo de galaxie

31/08/2007

PETIT DIVERTISSEMENT : UN DRÔLE DE RÊVE !

UN CUNNILINGUS DERRIERE L'ORTEIL

Les rêves que je vous ai présentés dernièrement sont sérieux, touchants, sombres parfois. Un petit bout de rêve rigolo viendra égayer un peu le sujet des rêves prémonitoires.
C’est Daniel qui me l’a raconté, complètement éberlué.
Daniel vit avec son amie Elisa, et voilà qu’il a rêvé d’elle dans la nuit.

«- J’ai fait un rêve complètement abracadabra ! Délirant !
J’ai rêvé que j’étais avec Elisa.
4b3d5b6239edac0660a8c529ac54ea01.jpg

Nous faisions l’amour et je la caressais.
Je lui faisais un cunnilingus ; mais voilà, je le faisais sur l’arrière de son orteil. Le clitoris était placé derrière son orteil. Je la faisais beaucoup jouir ! »


Oh la la !
Voilà une énigme à s’arracher les cheveux !
On peut toujours aller regarder dans des dictionnaires de symboles, me direz-vous.
Ouais !
Vous pouvez chercher cunnilingus, chercher orteil et derrière l’orteil, essayer de trouver un article sur le clitoris, il n’existe rien de tout ça, en dehors de mon livre « Amour et sexe dans vos rêves » !
Vous penserez alors à chercher au mot « sexe » ou « pied », peut être cela donnera-t-il des idées ? Evidemment, prendre son pied.

fa28fc9ba85617d4b38bb1e5160f406f.jpg

Mais pourquoi le rêve viendrait-il dire à Daniel de faire prendre son pied à Elisa ? L’un et l’autre m’ont confié que la relation sexuelle était très belle et harmonieuse. Alors ?

Est-ce que les dictionnaires de symboles pourront nous aider ?
7827c88eafa48c173b0c6697006e8cb5.jpg
Voyons un peu ce qu’on peut lire dans le guide des rêves de Georges Romey :
« On pourra soumettre toutes les images de pied à des analyses approfondies, les placer sous des éclairages très différents, l’observation objective des matériaux oniriques ne permettra pas de s’éloigner de la conclusion simple et forte : les pieds, dans la dynamique de l’imaginaire, expriment avant tout une situation conflictuelle entre les désirs de jouissance temporelle, imprégnés d’aspirations sexuelles et de leurs altérations provoquées par l’angoisse ou le sentiment de castration et le besoin de se replacer en accueil des énergies divines. »

Oh la la !
Prise de tête !
Je n’y comprends rien !
Voilà qui me semble un savant cocktail de jus freudien, matérialiste artificiel et toxique, panaché d’un alcool spirituel assez indéfinissable ! Comment avaler ça ?
5772f9d83c18d3dcef68a031bd8fa02e.gif 212da2fe45c6cb73cd975cc07284ed5b.jpg

Dans le rêve, il s’agit du pied d’Elisa, mais c’est Daniel, le rêveur, qui le caresse. Qui donc est concerné par les désirs de jouissance temporelle, la castration, l’accueil des énergies divines ? Et Elisa, qui est-ce ? Est-ce l’anima de Daniel, son aspect féminin ? Est-ce Elisa elle-même ou encore une autre personne ?

Oh la la !
On est mal parti !
Il y a de quoi se sentir dégoûté, découragé.
Vraiment, les rêves, c’est idiot et ça ne veut rien dire. Mieux vaut laisser tomber.

L’expérience répétée m’a appris qu’avec un rêve, il n’y a qu’une seule solution : c’est de chercher à le comprendre en pratiquant la technique de l’interview. Mais cela demande du travail, de l’attention, de la persévérance, de la rigueur. Ce n’est ni du facile, ni du tout fait, sorti tout prêt d’un dictionnaire.

Reprenons alors ce drôle de rêve et pratiquons la technique de l’interview.

Interprétation
Elisa
Qui est-elle ? Est-ce que le rêve, avec cette image, désigne Elisa elle-même ou une facette intérieure de Daniel ou encore quelqu’un d’autre ? Comment le savoir ?
En règle générale on peut s’appuyer sur les constatations dues à l’expérience :
- 1 ) quand le rêveur n’a eu aucun contact avec la personne au moment du rêve, son
image désigne très probablement un aspect chez le rêveur.
- 2) quand le rêveur a eu des contacts avec la personne peu avant le rêve, elle représente souvent la personne elle-même. Mais ce n’est pas forcé.
- 3 ) enfin, il arrive que l’image parle de quelqu’un dans le monde extérieur, qui lui ressemble. Cependant, le cas est plus rare.

bc3b7a978bb75ad5318e07e3d5b6801a.jpg


Comme Daniel et Elisa vivent ensemble et se voient tous les jours et toutes les nuits, nous allons adopter l’hypothèse que le rêve désigne nos deux amoureux eux-mêmes. Si la recherche avec cette hypothèse ne mène à rien, il faudra en adopter une autre, citée ci-dessus.

J’étais avec Elisa
Le rêve décrit d’emblée la situation : il va parler de la relation entre le rêveur et son amie.

Nous faisions l’amour
Faire l’amour, c’est vivre un moment où l’on s’unit avec l’autre. On s’accorde, on se joint l’un à l’autre, on se complète. Le rêve désigne ainsi une situation d’harmonie pendant laquelle
les jeunes gens se rejoignent.
S’agit-il d’une rencontre amoureuse réelle ou symbolique ? Le rêve décrit-il une façon de s’entendre, de s’accorder avec Elisa ou une façon de lui faire l’amour physique ? La suite nous le dira.
0b906fef56fa2ad9180afb16affd774e.png

Je caressais Elisa
Caresser, c’est exciter, stimuler, faire plaisir.
Le sujet est là : le rêve parle à Daniel de stimuler, faire plaisir à son amie, en étant prêt à la conduire jusqu’à ce qu’elle « s’éclate ». Il s’agit de flatter ses sens, de la flatter, de la cajoler, d’aller dans son sens.

Je lui faisais un cunnilingus
44b3bd6bdd92db2297d1e80a590f9817.jpg
Cette caresse délicate se fait avec attention et sensibilité sur le clitoris, avec la langue. Il faut donc analyser ces deux points : le clitoris et la langue.

Le clitoris a une forme allongée, phallique.De par cette forme, il correspond au membre viril.
b3042e4dd799dd0d4df6ef4f580c877c.jpg
Il désigne donc, chez la femme, son dynamisme masculin, son pouvoir créatif, sa capacité à s’affirmer, comme l’homme, dans le monde extérieur, sa capacité à parvenir à une réalisation concrète dans le monde de la matière. Ce côté masculin, chez la femme, lui donne les moyens de penser les choses, de les organiser, de se battre pour les mener à bon terme, il lui fournit l’élan et la persévérance pour construire et concrétiser un projet.

La langue, c’est l’organe de la parole.
Ainsi, quand, dans son rêve, Daniel caresse son amie de sa langue, il lui fait plaisir par des mots flatteurs, il la stimule, avec ses paroles, pour qu’elle s’affirme dans le monde extérieur.
Concrètement qu’est-ce que cela veut dire?
Par exemple, il peut la pousser à développer sa créativité en lui faisant des compliments, des félicitations. Par ses encouragements, ses appréciations, ses louanges, il va lui donner un plaisir intense et lui permettre de s’épanouir. Il va lui donner confiance en elle, lui donner envie d’accéder à sa plénitude de femme, pour qu’elle déploie toute sa créativité.
75d9fdf4babfa4e66e78e206c0ae225e.jpg

Mais voilà le hic du rêve :
Je lui faisais un cunnilingus derrière l’orteil
Il n’y a que les rêves pour inventer un truc pareil ! Et c’est là, encore une fois, - et je ne manquerai jamais de le souligner – c’est là que l’étude rigoureuse et la réflexion logique, exigée par la technique de l’interview, nous donneront accès au sens du symbole.
Voyons donc :
Avant de comprendre le sens de l’orteil, il convient de chercher celui du pied.
J’ai donc demandé à Daniel de m’expliquer comment il définirait, selon lui, les pieds et les orteils.

Un pied, c’est la partie du corps sur laquelle l’humain se pose quand il se tient debout et marche sur la terre.
Le gros orteil, c’est le doigt, dont le dessous, l’arrière, présente la plus large surface de contact avec la terre, c’est sur lui aussi qu’on s’appuie le plus quand on marche.
Le mot orteil signifie « petit membre », comme le clitoris. L’orteil, de par sa forme allongée, parle donc, lui aussi, de créativité.
En récapitulant ces associations, on constate qu’il est question : d’abord de se poser sur la terre, d’avoir contact avec la terre, de marcher ; il est aussi question de créativité.
L’orteil évoque ainsi la forme d’activité créatrice concrète, qui permet de s’appuyer sur la terre, en contact direct avec la réalité matérielle.
2c5a0a00baf138cd0b0fefb956cd02ce.jpg

Maintenant, concrètement, qu’est-ce que ça veut dire ?
Que veut dire ce cunnilingus derrière l’orteil ?
Pour cela il faut récapituler l’ensemble.
Je me suis adressée à Daniel et Elisa, pour reprendre tout ce qui avait été dit et essayer de comprendre cette image.

« - Daniel, dans votre rêve, il est question de vous harmoniser, de trouver l’accord avec Elisa, et plus précisément de l’amener à s’épanouir.
Est-ce que vous feriez plaisir à votre amie, quand vous l’encouragez, quand vous lui faites des compliments, quand vous lui montrez combien vous l’appréciez, appréciez ce qu’elle fait, ce qu’elle est ? Est-ce qu’elle aurait besoin que vous la stimuliez, pour lui donner confiance en elle, lui donner envie de développer sa créativité, ce qui l’amènerait à une forme d’épanouissement et de réalisation ?
afd71e6b5541f0dfc010d5dd3bfe6544.jpg

Cette stimulation se fait derrière l’orteil, c’est à dire là où la créativité de votre amie est en contact avec le monde matériel, dans la vie quotidienne.
Est-ce que ce que je vous dis, vous fait penser à quelque chose, est-ce que ça correspond à une situation que vous vivez en ce moment ?

Je vois les deux jeunes qui se regardent et cherchent à comprendre le rêve.
J’essaie d’être plus concrète encore et je poursuis :
- Vos paroles, Daniel, doivent être très ciblées, elles doivent concerner le monde
matériel, les activités quotidiennes, les projets concrets. Il ne s’agit pas de dire des paroles en l’air. Le rêve semble vous proposer de parler avec votre amie, de lui donner envie de faire des choses nouvelles avec vous, il suggère que vous l’engagiez, la poussiez à organiser, d’entreprendre, à réaliser quelque chose .
Est-ce que ce que je vous dis vous parle ?
9b04ffb6fc4044ee1d72627d69486707.jpg
Elisa ne tient plus en place :
- Ah, mais je sais, je sais, c’est hier, nous avons parlé ensemble, nous avons fait des
projets, nous avons regardé comment organiser notre avenir. C’est vrai, tu ne le fais pas souvent, et moi, j’en ai besoin…j’adore !
J’ai besoin que tu m’encourages, que tu me donnes envie de réaliser quelque chose avec toi. Tu sais, nous vivons au jour le jour, notre relation est dans le flou artistique, et moi, j’aimerais bien savoir un peu plus précisément ce que nous allons faire.

Je reprends :
C’est juste, mais le rêve souligne encore un point : Daniel, votre amie a besoin de savoir que vous l’appréciez, elle a besoin de vos compliments qui la stimulent et lui font du bien. Elle a besoin d’avoir confiance en elle, en vous, pour pouvoir s’abandonner, se laisser aller à s’éclater avec vous. Votre rêve vous y invite et vous montre que vous le faites très bien. Dans le rêve, vous la faites beaucoup jouir, n’est-ce pas ?
ac55529a7a2079b8de6482b89ff5f13c.jpg


Daniel et Elisa se regardent et éclatent de rire.

Depuis, les amoureux se sont posés, ils ont acheté une voiture, planifié l’achat d’un appartement, et peut être songent-ils, un jour… à … ? J’ai très vaguement entendu parler de...

Oh la la !
Drôle de rêve, qui n’était pas si facile à comprendre !
Rêve idiot, image grotesque !…
Qui vient transformer l’avenir d’un couple.
de3d86f65a388adfbb08230b8e7f2a31.jpg

11/08/2007

MORT SYMBOLIQUE D’UN PROCHE , CH. 4 : OU LES ELUCUBRATIONS DU DR FREUD

Il arrive à tout le monde de rêver qu’un proche est mourant ou mort. Ces rêves inquiètent beaucoup, mais comme on ne veut pas reconnaître que les rêves ont un sens, on garde son rêve sous silence, à moins qu’on ait un interprète de rêves sous la main. Alors on pose la question : Qu’est-ce que ça veut dire ?
Plusieurs fois, quand j’étais professeur, il m’est arrivé la même expérience. Mes collègues connaissaient mon activité d’interprète de rêves, mais c’était sujet à moquerie et mépris.
Pourtant, en cachette, quand il n’y avait pas grand monde dans la salle des professeurs, ou quand nous nous lavions les mains aux toilettes, un ou une collègue s’adressait rapidement à moi :

« - Madame Riedel, dîtes-moi, je sais que vous vous intéressez aux rêves, je voudrais vous demander …je viens de rêver que ma mère était morte… ? »
« - Christiane…, qu’est ce que ça veut dire… j’ai rêvé que mon père mourait. Tu crois que c’est prémonitoire ? »
Grande inquiétude.
Comment répondre sérieusement ? Comment faire comprendre que l’interprétation d’un rêve ne doit pas être « expédiée » ? Certes, c’est déjà bien de chercher à comprendre son rêve ! Mais hélas, pour en arriver là, il faut que le rêve fasse peur. Ah ! Quand le rêve vous plonge dans l’angoisse, alors là, on s’intéresse à lui !…

4e000910939a1a9005a65ceb3f4a8f08.jpg


Et encore ! Il ne faut pas se faire d’illusion. C’est en fait juste pour savoir que l’image est symbolique.
« - Ah bon, donc ce n’est pas vrai,… d’accord…Attends, la cloche sonne, excuse-moi, il faut que je monte en classe. Salut et merci ! Tu m’as bien soulagée !… »
On ne me reparlera plus du rêve.

Misère !
Je vais moi aussi retrouver mes élèves.
c491914972f99e266fefdac9e980dc98.jpg
Sans illusions, sans déception. C’est comme ça. J’ai fait ce que j’ai pu.
Une fois de plus, je constate que le monde intérieur, ça n’existe pas. Quand comprendra-t-on que ce qui se passe dans l’inconscient, dans le monde à l’intérieur, est aussi important, sinon plus, que ce qui se passe dans le monde extérieur au niveau conscient ?
L’équivalence est si vraie que le rêve prend la situation extérieure comme symbolique du monde intérieur et, quand il vient nous visiter, il nous dit :
« - Regarde, voilà ce qui se passe en toi en ce moment : c’est COMME SI ce parent mourait. »
Il s’agit d’une métaphore qu’il convient de bien comprendre.
Ce genre de rêve doit être étudié avec le rêveur de façon très minutieuse, parce qu’il peut avoir des sens très variés et même opposés, selon les rêveurs et selon les circonstances.
C’est là qu’il faut l’aide d’un interprète compétent.
Cet interprète ne se contentera pas de plaquer des grilles de significations toutes faites, mais il mènera une véritable enquête et procédera minutieusement à la technique de l’interview.
ee805d10aeb0e489a13c044015b4b4d3.jpg

Seule cette technique de l’interview permet de cerner le sens individuel du rêve, adapté au rêveur, ce jour là. Car, il ne faut pas manquer de rappeler que la même image, chez le même rêveur, peut présenter des sens différents selon les moments.

C’est pourquoi, avant d’étudier le sens symbolique de ce rêve avec la technique de l’interview, il me semble nécessaire de se débarrasser d’abord de l’interprétation traditionnelle générale et systématique, qui empêche d’étudier cette image de façon individuelle. Je veux ici parler de l’interprétation freudienne des rêves en général, des rêves de mort, et des rêves de la mort du père en particulier.1f00dcfaf101e798d9ed320937a3832d.jpg

Comment Freud interprétait-il les rêves en général et plus particulièrement ceux, où il était question de la mort du père ?
Pour le médecin viennois, le rêve serait la réalisation d’un désir condamnable caché, et le rêve où le père meurt serait tout particulièrement caractéristique du désir qu’éprouverait le fils de voir mourir son père, afin de pouvoir le remplacer auprès de sa mère.

Pour donner à sa théorie un fondement prestigieux, Freud l’a rapprochée de l’histoire d’Œdipe qui a tué son père et épousé sa mère. Pour lui, ce mythe grec serait un modèle de comportement généralisé, le fils souhaitant la mort du père pour prendre sa place auprès de sa mère. Avoir un rêve où le père meurt serait donc l’expression de ce désir.
A l’examen, la méthode de Freud s’avère la même pour le rêve et le mythe. Dans un cas comme dans l’autre, il plaque ses idées et tord les images ou l’histoire, pour leur donner le sens qui lui convient.

a9db7aef82d21f5390a2c5fba244821b.jpg

Il n’analyse pas les images du rêve avec rigueur, il fausse le mythe. Voyons comment :

Voici donc très brièvement le mythe d’Oedipe, qui, quand il tua un inconnu, ignorait totalement qu’il était son père.
A la naissance d’ Œdipe, ses parents, le roi de Thèbes Laïos et la reine Jocaste, consultèrent l’oracle de Delphes pour connaître le destin de l’enfant royal. L’oracle déclara que Œdipe tuerait son père et épouserait sa mère. Pour empêcher la réalisation de cet affreux destin, les parents abandonnèrent leur fils dans les bois. Le bébé fut sauvé par un berger et adopté par le roi de Corinthe qui l’éleva comme son fils et lui cacha son origine.
Parvenu à l’âge adulte, Œdipe se rendit à Thèbes et se trouva à un carrefour face à face avec le char d’un homme arrogant, qui lui bloquait la route.
b65b50a99588aeee058849c31732097d.jpg 7069ff028897f87d0690e4720f09a440.jpg

Ils se disputèrent le passage, et l’homme, pour forcer Œdipe à lui céder, tua un de ses chevaux. Furieux, Œdipe, en fis de roi, exigea la place et lança sa lance sur ce voyageur agressif, qui mourut sous le coup.
0f8b631e477f4cd7e745d11f4593d720.jpg

Arrivé à Thèbes, Œdipe trouva à l’entrée le sphinx qui terrorisait la ville. Le monstre posait une énigme aux passants, et les dévorait s’ils ne savaient pas répondre. Œdipe résolut l’énigme et le sphinx se tua de dépit.
9be7da48909c01c0325d0c3c25eeff49.jpg
Comme le roi venait de mourir et que la reine se retrouvait veuve, les habitant de Thèbes voulurent remercier Œdipe de les avoir libérer du sphinx ; ils lui offrirent de monter sur le trône et d’épouser leur reine Jocaste. Œdipe accepta et vécut quinze ans de bonheur avec elle. C’est seulement alors, après toutes ces années, qu’il apprit que sa femme était la veuve de l’inconnu qu’il avait tué, et que cet homme, le roi, était aussi son père. Jocaste était donc sa mère. Œdipe, de désespoir se creva les yeux.
ac3cffea23795445eb062ce839835f2a.jpg
Les dieux le jugèrent innocent.

Comme le montre le récit de ce mythe, Œdipe n’a donc pas tué son père pour prendre sa place auprès de sa mère. Le complexe d’Œdipe, célèbre pilier de la dogmatique freudienne, n’a donc rien à voir avec le mythe que Freud a déformé pour le faire coller à sa théorie. Celle-ci ne repose sur aucun fondement général que le mythe grec aurait déjà exprimé. Mais cela n’a pas empêché à cette théorie de connaître un essor extraordinaire et de faire couler des flots d’encre.

Un extrait sur le complexe d’Oedipe
Voici un exemple de l’échafaudage de cette théorie, tel qu’on peut le lire sur Internet à ce propos :
255bf5a7b549ccfb54ba3fd88a830d40.jpg
« Le complexe met en relation le jeu de l'amour et de la haine. Il noue le désir d'un sujet à celui d'un autre, duquel se met en place la question de lui même, de sa vie, de sa mort, du sexe.
Le désir de Savoir porte le Désir Oedipien, selon S. Freud, car il met en relation la Libido et la pulsion génitale ; laquelle sera prépondérante aux autres pulsions.
b7eaf3e629fe39e8c336ae3c4f5d56c0.jpg
Dans la forme simple qui constitue le modèle initial de l'Oedipe Freudien, l'enfant commence à désirer sa mère elle même au nouveau sens, et à haïr, de façon entièrement nouvelle, le rival qui est alors un obstacle à ce désir.
D'un conflit entre ces deux relations, l'enfant va développer un investissement d'objet qui prend son départ du sein maternel et qui constitue le modèle d'un choix d'objet selon le type par étayage.
Du père, le garçon s'empare par Identification. Les deux relations subsistent un moment, puis se transforment : ainsi né le complexe d'Oedipe.

L'Identification au père prend alors une teinte hostile, elle tourne au désir d'écarter le père et de la remplacer par la mère : pour l'enfant, le vrai père est un Père Mort.
Le conflit Oedipien est tourné vers la possession sexuelle de la mère et vers la mort du père. Le mouvement intérieur de ces désirs va se poursuivre dans une activité de fantasme. »

7ff3c1b88c2bf0262e637847ae86d99a.jpg
Ces affirmations me laissent perplexes. Je n’y comprends rien. Elles me semblent personnellement fumeuses et gratuites. Vous êtes-vous déjà interrogé sincèrement à ce sujet ? Avez-vous déjà rencontré la situation décrite dans le complexe d’Œdipe chez l’un de vos proches ?
Une sage-femme sénégalaise me disait un jour :
« - Je ne vous comprends pas, vous les Occidentaux. Chez nous, tout le monde dort dans la même chambre, et on n’a jamais vu un fils qui veuille coucher avec sa mère. »

C’est le psychiatre suisse Carl Gustav Jung qui, le premier, il y a cent ans déjà, dès l’année 1909, a dénoncé les théories de son collègue Freud, qu’il connaissait bien.
Malgré ce qu’on dit, Jung n’a jamais été le disciple de Freud et il a refusé d’être son dauphin, marquant par là ouvertement son désaccord.
340b5e144a54fe964592ec8d9efaec88.jpg
Jung a souligné l’idée obsessionnelle de la mort du père chez Freud, idée qui frisait la névrose. Il en fit lui même l’expérience, comme il le raconte dans son autobiographie « Ma Vie », au chapitre « Sigmund Freud ». Par deux fois, alors que les deux hommes discutaient sur ce thème, Jung s’opposa aux idées de Freud, qui tomba en syncope.

Aujourd’hui, de plus en plus de chercheurs, de scientifiques, de médecins réfutent les théories freudiennes. Je partage ce point de vue. Depuis plus de trente ans que j’ai commencé à chercher à comprendre les rêves, je n’ai jamais pu donner raison à Freud, je n’ai jamais pu constater, après analyse avec les rêveurs, que ce rêve de mort serait systématiquement la réalisation d’un désir caché de la mort de leur père. Je ne comprends pas le succès de cette idée.

Conclusion
Si donc vous recevez ce genre de rêve, où le père meurt, soyez tranquille ! Non, avec ce rêve, vous ne désirez pas la mort de votre père de façon inconsciente. Non, vous ne nourrissez pas en cachette un instinct criminel. Et non, non et non, si vous êtes un homme, ce rêve ne montre pas que vous désirez secrètement tuer votre père pour prendre sa place dans le lit de votre mère !

Bon, mais, une fois qu’on a écarté la grille d’interprétation de la psychanalyse, que veut dire ce alors ce rêve?
Je vous montrerai donc la prochaine fois, comment, ayant jeté au panier la camisole ou la grille d’interprétation freudienne, j’interprète, l’esprit libre, avec la technique logique et rigoureuse de l’interview, un rêve où le père meurt. Vous découvrirez alors une surprise.

86455d124c44eb45bd4acf282b80d6ff.jpg

Illustration
Je remercie l’auteur de l’illustration finale « Elucubrations », que j’ai trouvée sur « neko.bloxode.com »

04/08/2007

ANNONCE DE LA MORT D'UN PROCHE

LA MORT D’UN PROCHE

Dans mon étude précédente, j’ai présenté deux rêves : l’un prévenant d’un cancer physique qui met le corps en danger, l’autre d’un cancer moral qui ronge l’esprit et l’âme de la rêveuse. J’ai comparé ces deux rêves et j’ai essayé de mettre en évidence comment les distinguer. Comment savoir, en effet, si l’alerte désigne un danger matériel, physique, ou au contraire symbolique. Soulignons que la portée du message symbolique n’en est pas moins grave, même si le rêveur y attache souvent moins d’importance.
Je vais poursuivre cette petite étude à partir de rêves qui font très peur : ce sont les rêves qui annoncent la mort d’un proche.

c004e2fb4ec88640a325c4f3cb06c54c.jpg Je vous raconterai donc aujourd’hui des rêves qui parlent de la mort réelle. Et la fois prochaine, je vous présenterai des rêves semblables mais qui ne sont pas prémonitoires.
Il existe des études nombreuses et excellentes sur ce sujet. Je choisirai mon premier exemple dans le livre de Camille Flammarion « La mort et son mystère », collection « J’ai lu », p.60.

Il s’agit d’un homme parfaitement pondéré et fort sceptique, administrateur terrien et juge territorial en Russie en 1894. Il rentre le soir dans sa maison où sa mère vit avec lui. Il la trouve en train de jouer paisiblement aux cartes avec des amis. Il va se coucher après lui avoir souhaité une bonne nuit. Il raconte :
« Le lendemain, je me réveillai tout couvert d’une sueur froide, et tout tremblant du songe effroyable qui m’avait assailli…j’ai vu clairement ma mère s’approcher de mon lit.

6f6af15175d15b0940a4e6873bcc83f4.jpgElle vint m’embrasser sur le front et me dit : « Adieu, je meurs, je meurs ! »
J’allais me lever et me rendre dans la chambre de ma mère, lorsque j’entendis un grand tumulte dan la maison, des gens qui couraient. La femme de chambre de ma mère se précipite dans ma chambre, en criant tout en larmes : « Monsieur, Madame vient de mourir ! »…
La mort a été causée par une rupture d’anévrisme : congestion foudroyante.
9c5f05d6de75fe7e2fc47f7947ce9afa.jpgOn trouve des témoignages semblables partout. Je ne peux que vous inviter à vous faire votre propre opinion. Je vous recommande également le livre très bien fait d’Hélène Renard, « Les rêves et l’au delà », chez Philippe Lebaud.

Je vais choisir maintenant dans mon expérience personnelle et vous transmettre le récit qu’une de mes élèves m’a raconté.
Quand j’étais professeur (je suis maintenant à la retraite), je proposai chaque année, en classe, le sujet de rédaction suivant. « Vous raconterez un rêve qui vous a impressionné. »
Voici ce que une de mes jeunes élèves de sixième écrivit :
« L’année dernière, quand j’étais encore en primaire, un matin, je me réveillai bouleversée. Je venais d’avoir un cauchemar épouvantable :
Dans mon rêve, je venais de me réveiller. Comme d’habitude, j’allai dire bonjour à ma grand mère et l’embrasser. Je me dirigeai donc vers la salle de séjour qu’il me fallait traverser pour me rendre à sa chambre. Toujours dans mon rêve, j’entrai dans la salle de séjour, et y vis une grande masse au milieu. C’était une grande boite.
80ecd2e8225ff35c5eebbd35dd7d6d16.jpg
A mon horreur, je compris que c’était un cercueil,… où ma grand mère était allongée.
4246e0250d555f4e526e6977d9ae7df2.jpg

J’éclatai en sanglots. Mais tout d’un coup, je vis ma grand mère se lever et sortir sans peine de son cercueil. Elle s’avança vers moi me prit dans ses bras et me serra tendrement contre elle.

7e682f01e41b3fd825bcf223ac7ca0d3.jpg D’une voix affectueuse et consolante elle me dit :
« - Pleure pas, c’est une farce ! »
Sur ces paroles je me réveillai en pleurant.

Je me précipitai dans la chambre de ma grand mère que je trouvais joyeuse et alerte comme d’habitude.
Rassurée, consolée, je partis à l’école après mon petit déjeuner.
Après les cours de la matinée, je retournai déjeuner à la maison.
Quand je rentrai, maman m’annonça que Grand-Mère était morte. »
8cb6674306cf6a222ffb85f1afee1b02.jpg
Que voulez vous que je vous dise ? Je n’ai rien à interpréter. Je ne peux que constater comme vous la sale farce ! Oui, une farce, c’est un tour qu’on joue à l’autre pour rire. Mais ici, quelle farce odieuse, quelle plaisanterie macabre !

Mais la fillette n’a pas pris mal son rêve. Avec une grande simplicité, elle m’a dit : « J’ai compris que la mort, c’était un mauvais tour, que ce n’est pas pour de vrai, j’ai compris que mon rêve me disait que ma grand mère, en réalité, est toujours vivante, même si je ne la vois plus.

Vivante !
VIVANTE ?
Je n’ai rien à interpréter, je n’ai qu’à raconter. Alors, je vous raconterai à mon tour ce qu’il m’est arrivé.
« J’avais seize ans. Ma mère était morte quelques semaines plus tôt. Elle avait eu un cancer au cerveau, et avait été opérée. Mais, la tumeur avait gravement touché le cerveau, et après l’opération, ma mère perdit le mouvement et la parole. Paralysée, muette, elle décéda trois mois plus tard.
Peu après, une nuit, je rêvai :
J’étais dans une chambre que je ne connaissais pas. Je voyais ma mère allongée dans un lit, sous les draps.
Je pleurais. Et puis, à mon immense stupéfaction, je vis ma mère bouger.
c34483ca324b8b4a46e8c686678ba733.jpg
Elle s’assit dans le lit. Complètement perturbée, je me dis :
- Ce n’est pas possible : primo, ma mère était paralysée, donc elle ne peut pas bouger ;
secundo, elle est morte, donc elle peut encore moins bouger.
Ahurie, je vis alors ma mère poser ses pieds par terre, se lever et se mettre à marcher.

Je raisonnai à nouveau: Ce n'est pas possible. Primo ma mère était paralysée, donc elle ne peut pas bouger; secundo, elle est morte, donc elle peut encore moins bouger.

Sidérée, je la voyais venir vers moi en riant et m'ouvrant les bras elle me dit joyeusement :
- « Christiane, je suis vivante, je suis vivante ! " d93bf318ff531f6702cd55ab27d15623.jpg
Je me suis réveillée.

Pour moi, la vie après la mort est devenue une évidence.

Les rêves que je viens de vous exposer se passent d’interprétation et parlent en direct. Ils sont très fréquents et vous rencontrerez autour de vous des rêveurs qui, eux aussi, ont reçu des messages semblables.

La prochaine fois, nous verrons comment les mêmes images peuvent avoir un sens complètement différent.

a254ccd71fdcaeaeb195f64f8519fac5.jpg

11/07/2007

LES YEUX BLEUS

Je vous ai raconté dernièrement les hésitations et les colères de Romain à l’idée d’accueillir un troisième enfant.

78efa334af251341161095974b675de2.gif

La nuit, dans son rêve, il s’est vu à la clinique, accueillant le petit nouveau-né, et s’est senti rempli d’une joie immense. Le rêve a transformé cet homme.

Voici maintenant Coralie. Coralie est mariée, maman de deux jumeaux, elle travaille comme secrétaire dans une entreprise et elle mène son monde rondement. La grossesse se passe très bien, elle se sent en pleine forme.
Elle en arrive à son congé de maternité et, se sentant débordante de joie de vivre et de dynamisme, elle s’active entre son mari, ses jumeaux, son ménage, sa famille et ses amis.
990bbf06c2d59ffb6536379e05645562.jpg

Mais voilà !
Un matin, elle me téléphone :
- Christiane ?
- Oh, Coralie, ça me fait plaisir de t’avoir au bout du fil ce matin. Comment vas-tu ?
- Ecoute, tu sais quoi ?J’ai eu un rêve cette nuit. Il faut absolument que je te le raconte :
Je voyais ma petite fille dans mon ventre. Elle me regardait avec d’immenses yeux bleus.

c9c30eddb0ceb2cd16d04f4423eda2ec.jpg




- Wouah ! Quel joli rêve !
- Et puis, tu sais, comme le font les petits bébés, elle m’a serré le pouce dans sa petite main,

60eb634ca42b8356a58d3c5b1636baac.jpg



et elle m’a dit… : « Et moi, Maman, je n’existe pas ? »

Coralie au téléphone a fondu en larmes.
Un amour immense l’a saisie. Elle est devenue Maman pour la troisième fois, et la petite fille a pris toute sa place.
Manon est alors venue, avec ses yeux bleus immenses.

898aee8f0c17c755c2bbd31fed3baf5a.png



Si vous aussi, vous avez envie de partager un rêve que vous avez reçu en attendant votre enfant, cet espace est là pour l’accueillir. Vous pouvez aussi, pendant les vacances, me l’envoyer par e.mail.


56add6e996f194909cb09fb1a06d966e.jpg

08/07/2007

AMUSONS-NOUS UN PEU ! QUI SERA A L’HONNEUR AUJOURD’HUI ? CH. 9

J’ai quelquefois l’impression que mes rêves s’amusent à mes dépens. Ils me laissent faire mes expériences, et puis, après, ils viennent faire leur commentaire pour m’éclairer.
Voici donc un petit rêve que j’ai reçu il y plusieurs années.

Rêve : J’ai marché dans une merde
Je me trouve sur une jolie place plantée de vieux arbres.
3fd0cd05cf250c35df2aba72e02de91d.jpg
Les feuilles qui palpitent créent sur le sol des jeux vivants d’ombre et de lumière, des taches mouvantes claires et sombres.
Sur la place, des gens sont assis paisiblement aux tables du café.
Moi, je suis sur la place, les pied nus. Et…dégoûtée, je m’aperçois que j’ai marché dans une merde ! J’en ai plein les pieds.
Et j’entends autour de moi les gens éclater de rire. Tout le monde rigole et s’amuse de ma déconfiture.



Interprétation
Je me trouve sur une jolie place, plantée de vieux arbres
L’image décrit ma situation : le cadre est joli, et les arbres témoignent d’une longue croissance pour prendre forme, en s’enracinant dans l’expérience de la terre.b111448dadcb3002d1518a501f6bda77.jpg


Les feuilles créent des jeux d’ombre et de lumière
277abc46cacd9c3b01159f3e6036abfc.jpg
Les feuilles indiquent une croissance végétative, le fait de vivre naturellement, selon le rythme et l’alternance des saisons.

Avec cette image le rêve montre que l’endroit où je me trouve est marqué par les alternances, les contrastes d’ombre et de lumière qui forment le jeu de la vie.
9db8adc010e8ee19ecb1261237a576c9.jpg


Sur la place, des gens sont paisiblement assis à des tables de café.
Pour moi, un café est un endroit de détente où l’on peut consommer la boisson du même nom. C’est le moment où l’on prend contact avec « le noir », l’inconscient, avec la boisson qui a demandé une longue préparation : l’interprétation du rêve. Le café représente donc pour moi le cadre du travail d’interprétation des rêves. Ce peut être le cadre du travail avec les rêves en général, ou plus précisément mon activité personnelle dans le café-bar de mon association.
35c20c85d23c11cac44adea97e3d0b55.jpg
Les gens dans ce cadre représentent ceux qui viennent se restaurer au contact du monde intérieur, de l’inconscient.
Nous avons déjà vu le café dans le rêve du chat noir, le 28 mai 07. Le rêveur, à partir de ses associations, en arrivait à la même signification du café.

Moi, je suis sur la place, les pieds nus
75c27c8ee271c50745ebb431117ee71d.jpg L’image montre certes que je suis en contact avec la terre, cependant, je suis trop naturelle, je ne suis pas protégée des ennuis sur le chemin. Je ne sais pas me prémunir contre les dangers et les blessures qui peuvent se présenter. Le rêve décrit ainsi ce qu’on me signale souvent : ma confiance, ma sincérité, ma naïveté, ma crédulité.

Si j’avais des chaussures, f8c2a6aad8fd341cc9a8e04b859da019.jpg que symboliseraient-elles ?
Elles représenteraient la protection qu’apportent l’esprit critique, la ruse, la capacité à déceler d’emblée le mal chez les autres.
fc74058554ca8c54a8ca00fc428fbe77.jpg

Ainsi, le rêve me montre que dans le travail avec les rêves, je ne sais pas me protéger.



Je m’aperçois que j’ai marché dans une merde
ce041e7f3f3fcb263e7e3de9fe9ce24f.jpg
Eh bien, oui ! Si j’avais des chaussures, ce serait un peu moins dégoûtant.
A quoi le rêve fait-il allusion avec ce désagrément ?
A quoi cela me fait-il penser au moment où je reçois ce rêve, un incident fâcheux où je mets le pied dans une m… ?
Que s’est-il donc passé la veille, dont mon rêve vient me parler avec ce scénario ?
La veille ? J’ai eu un conflit orageux avec un psy qui ne sait pas interpréter les rêves. Il prend le rêve pour un truc qui va lui permettre de faire de l’argent. Que dis-je ? Une prétendue analyse avec laquelle il raconte déjà n’importe quoi et escroque ses clients. Et j’ai refusé de le garder en formation avec moi.
Je suis écoeurée, dégoûtée, révoltée.

Oui ! Voilà bien la situation merdique dans laquelle j’ai mis les pieds sans me méfier.
Ma situation n’est pas bien glorieuse. Bref, c’est vrai que je suis em…

Tout le monde éclate de rire et s’amuse de ma déconfiture
Le rire est communicatif ! Oui, la seule solution dans ma situation, c’est d’en rire.
8b6c7ee898d755792ec31416fbaa73bc.jpg
Je ne vais pas me prendre au sérieux et faire un drame de cette histoire qui n’est qu’un petit ennui. Mon rêve vient me montrer l’attitude qui convient : le détachement et l’humour.

Conclusion
Le rêve ne fait pas de favoritisme. Il est impartial et chacun en prend pour son grade. Ce n’est pas parce que je suis interprète de rêves, que je vais être dispensée de difficultés et d’épreuves.
La dernière fois, le rêve mettait en évidence un de mes comportements qu’il trouvait merdique, cette fois-ci, il me montre que je suis tombée sur une merde,…et que tout ça,… c’est plutôt marrant !

d57a3389b0235c1e75409b13d3419fad.jpg


Illustrations
Paul Turner Sargent (1880-1946)
Rivière tachetée, 1920
Chevaux broutant à l’ombre, 1930

03/07/2007

SUITE DE L'ETUDE CH. 8

Au chapitre 4 précédent, je vous ai expliqué un des sens que pouvait prendre les excréments, présentés expressément sous forme « de m… ». L’image symbolisait une expérience odieuse
inique, « dégueulasse ». Elle peut, dans d’autres rêves, désigner aussi un comportement, ou même représenter une personne.

Il y a longtemps, quand j’ai commencé à ouvrir une formation à l’interprétation des rêves, de nombreux rêves sont venus me donner des indications, me dire ce qu’ils pensaient de ma façon de présenter ma structure.
En voici un très éloquent, qui viendra illustrer parfaitement notre propos.

Rêve : La crotte en forme de trombone
Je me trouve dans un espace était vaste et clair, qui ressemble à une université. L’atmosphère est animée.
fafa01bd59c3716b1249d0c3176749e8.jpg

Je suis dans un hall, un couloir, je vois de grands escaliers qui mènent à des salles. Des gens vont et viennent, je marche en discutant avec des personnes de connaissance. Je sais que je dois prendre un escalier sur la droite pour aller enseigner des élèves, leur donner une formation. Tout d’un coup, à mes pieds, sur la moquette rouge, je vois une tache marron. Je m’arrête, c’est une crotte, une crotte molle, quelqu’un a fait là une crotte. Je me sens offusquée ! Mais plus encore, je suis surprise, intriguée, car la crotte a la forme d’un trombone, comme ceux que j’emploie dans mon bureau.
Je me réveille en riant de la forme de la crotte, et je me demande comment on a bien pu faire pour que la crotte prenne cette forme ?


Interprétation
L’université
Au moment où je reçois ce rêve, le rêve me montre que je joue un rôle au sein de l’enseignement des rêves, je participe à la transmission de la connaissance « universelle ».
05668e3669065c7afc669577e09cd234.jpg
Il me fait ainsi comprendre l’importance de mon travail, ce dont quelquefois, il est vrai, je ne me rends pas bien compte.

Le hall, le couloir, les escaliers
Ces différents lieux sont des endroits de passage.
cb02c221f9b80bf3aff66608d0c9b0bc.jpg
Me voici donc au moment où je me prépare, à droite, à entrer en activité, à transmettre mon savoir et mon savoir-faire, donner un enseignement et une formation à l’interprétation des rêves. Avec cette image mon rêve désigne les conditions préparatoires de mon travail.

La moquette rouge
La moquette assure un confort sous les pieds. Elle est la base sur laquelle je m’appuie pour avancer dans mon enseignement, elle désigne les conditions matérielles qui font que j’avance à l’aise. Le rouge en souligne l’ardeur, le dynamisme.
f5d7478693b6ddbfa08df95e0bb91a0f.jpg

La crotte
Mais sur mon parcours se trouve une saleté répugnante, qui gâche la présentation générale si positive de mon travail. C’est une crotte, c’est de la merde !
Me voilà prévenue. Qu’est-ce donc ?
8b622837e8d5e43be03bdc35419acc6a.png

Une crotte en forme de trombone
630ef68bb37fe65c596e93fd8c45025f.jpg
Pourquoi cet objet ? Qu’est-ce que cela vient faire ici ? Le rêve a certainement une intention malicieuse. Que veut-il faire comprendre? Quand dans un rêve apparaît un objet plus ou moins insolite, vous pouvez être sûr que le mot, l’expression contient un rébus, un calembour.
Trombone… Tron…bone ; Tron…bonne… ; Trop bonne… !
Voilà ! L’inconvenance qui vient tout gâter, c’est que je suis bonne, trop, trop ! Ma douceur, ma gentillesse dans ma relation avec mes étudiants polluent la base de mon travail.

Je me demande comment on a bien pu faire pour donner une forme pareille
Avec cette image, le rêve m’invite à me remettre en question, à considérer la façon dont je me conduis, combien je me tourne et je me retourne pour en arriver à cette forme de trombone !
ce27af3cba3aecd369313d1b7bf040d0.jpg

A quoi cela correspond-il dans le cadre de mon enseignement ?
Je vois bien que le rêve me reproche de me plier en quatre pour trouver des solutions qui conviennent à ceux qui veulent recevoir ma formation à l’interprétation des rêves ; par exemple leur ménager des conditions financières particulières,
81dcd2b460df3aaee1daba7deb5b010a.jpg

ou m’adapter à leur emploi du temps en déplaçant mes dates à leur convenance ;
ed30582042409cd00d0d5a42152d8498.jpg
ou encore accepter des absences, craindre de vexer si je corrige.

Ma gentillesse excessive,
16d40cea9652c2a68e725a3ab7ed3c7a.jpg
ma tolérance, ma souplesse proviennent en fait d’une réelle faiblesse. Comment puis-je alors former des élèves si je ne suis pas capable de me montrer ferme, exigeante, voire dure ?
Et le rêve indique sans détours ce que vaut mon comportement. Cette soit disant bonté, c’est une crotte molle, de la mollesse, c’est de la merde !

De même que la rose possède des stipules qui la protège,
e0766a1227f47f2f51e151cbf418c0fb.jpg
de même il convient que j’applique et fasse respecter exactement les conditions d’accès à ma formation à l’interprétation des rêves, telles qu’elles sont stipulées dans le règlement.

Le rêve très ferme, réclame de la fermeté.
Et le rêve aussi est magique, car il sait dire les choses. Je me sens confuse, confondue du reproche. Mais le rêve me fait rire à mon réveil.

bf632236836f9d8770115e2836a9ca1d.jpg


Son humour me fait accepter avec reconnaissance sa remarque cinglante, je comprends l’avertissement et je me donne beaucoup de mal pour corriger ma faiblesse, ma mollesse.

Il m’a fallu beaucoup travailler pour me corriger, cela m’a été très difficile et l’est encore. Il est parfois si agréable d’être gentil, n’est-ce pas ? Mais dans mon cas, mon rêve m’a dit ce qu’il en pensait.


Illustration :
Salvator Dali : Montre molle

29/06/2007

LES EXCREMENTS ET LES TOILETTES CH. 7

Les excréments dans les rêves peuvent prendre des sens variés, voire opposés, selon les rêveurs et les circonstances. J’essaie donc dans mon exposé ici de vous en parler de façon aussi simple et claire que possible.
Les selles des rêves peuvent désigner, comme nous l’avons déjà vu des besoins, des envies, qui ne sont pas négatifs, mais que vous vous refusez de satisfaire, des choses que vous n’osez pas dire ou faire.
A côté de ce sens positif, les selles peuvent aussi prendre un sens très négatif et désigner des réalités difficiles ; ce peuvent être par exemple des pensées, des émotions, des souvenirs qui vous blessent et qu’il faut évacuer pour vous soulager de votre accablement, et repartir plus légers. Et c’est une nécessité vitale.

L’histoire de Philippe, un homme dans la soixantaine, viendra illustrer mon propos. Je le connais depuis longtemps et j’éprouve pour lui une certaine admiration. Il m’a téléphoné dernièrement pour me parler de son rêve qui l’a laissé impressionné.

Rêve : Philippe ! Tire la chasse d’eau !
Je me trouve dans la maison de mon enfance. Je suis dans le couloir, je viens d’aller aux toilettes.
ab425242eee4d09846c42d8881fbf16a.jpg
J’entends alors ma mère qui me crie d’une autre pièce, comme comme quand j’étais gamin :
« - Philippe, n’oublie pas de tirer la chasse d’eau ! »
Je me suis réveillé interloqué, me demandant, pourquoi ma mère, morte depuis longtemps me parlait, pourquoi j’avais un rêve pareil.


Interprétation
La maison d’enfance
Philippe m’explique que c’est la maison où il a grandi, et où il a appris, au sein de sa famille, à supporter les difficultés quotidiennes, nombreuses pendant et après la guerre de 39-45. Il se souvient, me dit-il, qu’il a souffert des privations ; par exemple, comme beaucoup, il a manqué de sucre.
a66b3194fba0a665f50f2de47aba8bf2.jpg
Le sucre ? C’est pour lui un moment de douceur, de tendresse.

A moi de récapituler maintenant ces associations : je lui demande :
« - Philippe, dîtes-moi, à quoi cela vous fait-il penser, actuellement, au moment de votre
rêve, une situation comme celle de votre enfance, où vous supportez des difficultés au sein de votre famille et souffrez d’un manque de sucre, de douceur, de tendresse ?
Philippe se tait, je sens que ma question l’a touché.
- J’ai beaucoup de difficultés en ce moment avec ma fille Anaïs. Depuis qu’elle est allée voir un psy, tout est détraqué dans la famille. Elle me déteste, elle me hait.
32a1e3922f32c75ae026850ede797dbd.jpg

- Vous en connaissez la raison ?
La voix de Philippe devient sourde, sombre.
- Le psy l’a convaincue qu’elle a subi des attouchements sexuels de ma part quand elle était petite. J’ai demandé à son psy de lui parler, il a refusé de me recevoir.

83b1b2efa4334b741e08052a2abc4c80.jpg


Anaïs veut que je lui demande pardon. Le psy lui a dit que c’est la seule façon de la libérer de son traumatisme. »

La voix s’étrangle.85fb95b70bb9e5f6d94de28adb380ce8.jpg
Silence, puis un bruit …et je comprends que Philippe est secoué de sanglots, son cœur de père humilié, brisé, écrasé.

Il se reprend et s’écrie :
« - Je ne demanderai jamais pardon !
La voix s’affermit, elle monte, et tout d’un coup éclate :
- Jamais je ne demanderai pardon pour une chose que je n’ai pas faite !
Vous savez, poursuit-il, le psy a convaincu Anaïs que sa mère avait voulu la tuer et ma femme lui a demandé pardon à genoux.
1605c1e6e15f7dc2394200f0f06f72dd.jpg

Mais moi je refuse, ça me dégoûte, ça me révolte.
Je me permets de demander :
- Mais quelles sont les preuves sur lesquelles Anaïs s’appuie ?
- Elle n’a aucun souvenir personnel, c’est le psy, qui, en examinant sa signature, lui a expliqué que celle-ci révélait un traumatisme subi par les attouchements de son père, et elle l’a cru.

Mon Dieu !
Voilà une image apparemment si simple qui révèle des blessures si douloureuses !

Philippe traverse une épreuve qui équivaut à une guerre dans la famille. La haine de sa fille le bouleverse, il ressent douloureusement son manque d’affection.

Je continue mon travail qui consiste à regarder le rêve. Revenir au rêve. Que dit le rêve ?
Je reprends :


Avoir été aux toilettes
Philippe, comme dans la maison de votre enfance, vous souffrez, en ce moment, du manque d’affection, pour parler plus exactement de la haine que votre fille manifeste à votre égard. Dans votre rêve, vous venez de sortir des toilettes. A quoi cela correspond-il, concrètement, le fait d’avoir été aux toilettes ? C’est quoi pour vous aller aux toilettes ?

Les toilettes
- Les toilettes, c’est l’endroit où je fais mes besoins, c’est là que j’élimine les selles, ce que mon corps rejette, parce que c’est inassimilable, il ne peut pas les digérer.
- Et actuellement, dans ces circonstances difficiles, éliminer ce que vous ne pouvez pas digérer, c’est quoi pour vous ?
- Ce que ne peux pas digérer, ce que je n’admets pas, c’est toute cette histoire malpropre, cette diffamation intolérable. Je viens d’avoir un entretien avec ma fille, je lui ai déballé tout ça, je l’ai mis sur le tapis pour en parler ouvertement. Oui, on peut dire que je lui ai sorti tout ce que j’avais sur le ventre. La discussion a été houleuse. Je lui ai signifié que je ne me soumettrai jamais à cette odieuse mascarade suggérée par son psy. Jamais !

61dc5a395c7a0f2c19b9f37b0f2eff16.jpg


Dans le couloir
Le couloir est lieu de passage. Philippe maintenant se trouve dans un moment de transition qui va le mener à autre chose.

J’entends ma mère qui me crie d’une autre pièce
- Ma mère, dit-il, elle est morte depuis longtemps, c’est pour cela que le rêve m’a tant ému et impressionné. Ma mère était une femme droite et courageuse, elle a pris soin de moi, elle a veillé sur moi, elle m’a éduqué, m’a appris comment me comporter dans la vie.
79b45c1275f363b3a20b4f8a76f87bd0.jpg
Que représente cette figure féminine maintenant dans la vie de cet homme ?
C’est sa sagesse, la force intérieure qui l’habite et le guide. Comme quand il était enfant, elle lui rappelle une règle basique de l’éducation :

« Philippe, tire la chasse d’eau ! »
Tirer la chasse d’eau, c’est évacuer les excréments, faire disparaître toute trace de saleté, faire en sorte que rien ne reste, rien ne reste de l’humiliation, de l’opprobre qui a été jetée sur lui. Il faut que Philippe, désormais, ne pense plus à cette sale affaire. Il ne doit pas oublier la nécessité d’un acte d’hygiène quotidienne pour lui-même comme pour les autres : laisser des toilettes propres, évacuer des résidus malséants. L’atmosphère autrement en deviendrait nauséabonde.
Pour le rêve, toute cette histoire c’est de la merde, dont il faut se débarrasser complètement.

Que s’est-il passé depuis ?
Anaïs est restée bloquée, tournée vers le passé, ruminant sa haine et ses idées stériles.

Philippe, grâce à son rêve, a tourné la page, il n’a pas ressassé son malheur, il a lavé sa douleur et ses souvenirs.
Il a repris sa route, il s’est tourné vers l’avenir.
726b7ea9e835602f873f77e42f47c76b.jpg

Conclusion :
Dans ce rêve, les excréments symbolisent la présence d’une expérience douloureuse et sale, dont il faut absolument évacuer le souvenir.
Dans les rêves, avec cette image, il peut s’agir aussi, souvent, de toutes sortes d’autres éléments toxiques et destructeurs : des complexes d’infériorité, de culpabilité, des frustrations, des déceptions, des rancoeurs, du ressentiment, de la jalousie. Ce peut être encore des inhibitions, de la timidité, des angoisses, des peurs. Ce sont là des attitudes, des réactions qui empoisonnent l’âme. La liste n’est pas exhaustive et c’est à vous de voir le sens personnel de ce symbole dans votre rêve, par rapport à ce que vous vivez au moment où vous le recevez.

La prochaine fois, nous verrons un sens tout différent de l’image triviale et fréquente que nous sommes en train d’étudier. Cette fois-ci, ce sera avec l’un de mes rêves.

9128d8a118ad7cf24a35166c25860ad6.jpg


Illustrations :
- Tableaux de David Turner Sargent :
Route des collines
La rivière à eaux basses


Vous consulterez avec intérêt et profit le site : www.mensongepsy.com/fr

Au sujet des mensonges du célèbre Dr Freud et de psys, j’en fournis des exemples douloureux dans mon livre « Amour et sexe dans vos rêves ».

26/06/2007

UN PETIT INTERMEDE

Vous vous rappelez Héléna, une rêveuse qui apprend avec moi à interpréter ses rêves. Je vous ai raconté ses tourments, lorsqu’elle a appris qu’elle attendait un troisième enfant. Allait-elle le garder ? Allait-elle renoncer à porter la vie ? Un tout petit rêve, qui lui paraissait complètement nul, est venu la guider. Ce rêve était tellement nul, qu’elle ne voulait même pas le regarder. Et pourtant ! Vous pourrez le lire ou le relire à la date du 22 mai.
Après l’interprétation de ce rêve, Héléna a compris que son profond désir était de garder l’enfant et elle s’est transformée en une joyeuse maman.
medium_femme-enceinte.2.jpg


De son côté, Romain, son mari, n’est pas encore parvenu à accepter ce troisième enfant. Son plus grand désir maintenant, c’est de devenir propriétaire, de pouvoir enfin posséder un chalet, sa maison.


medium_chalet.2.jpg


La venue de ce petit intrus, avec toutes les dépenses qu’il entraîne, l’oblige forcément à renoncer pour l’instant à son souhait. Et que dire de ce qui n’est pas formulé mais pensé ?

medium_biberons.jpg

Biberons, couches, vaccins ; pleurs, dents, nuits sans sommeil ; medium_pleure_bebe.jpg

dépenses permanentes, contraintes quotidiennes, contrariétés assurées ; fatigue, énervement, frustration ;
voilà les pas multiples de la valse endiablée qui l’attend et le laisse déjà découragé.

Romain est nerveux, irascible, détestable. Il lui arrive de crier ses doutes et sa colère.medium_éclair_3.jpg



Héléna me confie sa peine. Elle a bien du mal parfois à retenir ses larmes, et il y a des jours où elle déteste franchement son mari.

Et hier, je reçois un e.mail de sa part. Avec beaucoup de gentillesse, elle a accepté que je le partage avec vous.

Bonjour Christiane,

Hier à midi, lorsque Romain est rentré du travail, il m'a dit :

-" Tu sais quoi ? J'ai fait un super rêve cette nuit !....J'étais avec Théo et Bastien, tu avais accouché et nous te rendions visite à la maternité. C'était super ! wahou...
....C'était un garçon".

Nous avons déjeuné, et à la fin du repas, les enfants sont sortis de table. Romain est resté assis avec moi et il m’a parlé :
« - Ecoute, ce rêve cette nuit, c’était drôle, j’ai ressenti dans ce rêve un grand bonheur. Je revois l’image : je venais, accompagné des garçons, rencontrer ce nouveau bébé.

medium_homme_bébé.jpg

J’ai été inondé d’une joie immense.
Quel joli rêve ! »

Alors je lui ai parlé à mon tour :
"- Tu vois, le rêve vient te réconforter, te rassurer sur l’avenir, te rassurer sur ce qui va arriver avec ce bébé qui entre dans notre famille.
C'est pour te faire prendre conscience de ce nouveau bonheur. Après ce que tu as dis l'autre jour...le rêve te fait sentir que cela vaut la peine de renoncer à ton chalet pour le moment....c'est un sacrifice mais tu verras, ça vaut la peine "

Il a acquiescé, car il a senti, à travers ce rêve, tout le sens, toute la dimension que prend en lui l'arrivée de ce bébé. Il a été touché.
Les rêves sont vraiment prévenants.

Voilà, je tenais à partager ce rêve avec vous ; Romain a tenu dernièrement des propos si désagréables au sujet du bébé. Le rêve est venu modifier son état d’âme. Je n’ai rien eu à faire.
Je vous embrasse.
Héléna
medium_bebe_dans_main-anime1.jpg

Je voulais partager avec vous le bonheur de ce rêve.

L’expérience d’Héléna et de Romain n’est pas unique. Les rêves viennent souvent accompagner la naissance d’un bébé et modifier l’attitude des parents.
Et vous, Mamans et Papas qui me lisez, avez-vous reçu des rêves semblables qui vous préparaient à accueillir votre enfant dans ce monde ? Aimeriez-vous les partager ?
Alors, n’hésitez pas à transmettre votre expérience. Ceux qui vous liront constateront, grâce à votre témoignage, combien les rêves accompagnent et soutiennent chacun de nous, là où nous en sommes dans notre vie.

Ces rêves seront peut être plus tard le sujet d’une étude. En attendant, la prochaine fois, nous poursuivrons l’étude que nous avons entreprise sur des rêves plus prosaïques.

22/06/2007

PRUDENCE AVERTISSEMENT ! NE GENERALISEZ PAS !

PRUDENCE ! AVERTISSEMENT CH. 4

Nous avons souvent tendance à chercher des règles, des lois, qui nous assurent d’un comportement adéquat et nous garantissent de l’erreur.
Vous allez alors peut être vous appliquer le conseil que le rêve donnait dernièrement à Martine (ch. 3), invitée à « se soigner en acceptant d’exprimer des paroles qui sortent du fond d’elle même, des paroles dures, mauvaises, certes, mais directes, franches et droites » ; ou vous déciderez que, comme Marianne, vous pouvez, en toute confiance, faire ce dont vous avez envie.medium_pisser_2.jpg

Par conséquent, après avoir lu ces explications, vous allez peut être penser que, vous aussi, vous auriez tout avantage à adopter cette même ligne de conduite.
ATTENTION !
Qu’est-ce qui vous permet de conclure que le conseil donné à Martine vous concerne vous aussi personnellement ? Ce que le rêve indique à l’un n’est pas forcément valable pour l’autre. C’est votre rêve qui sait exactement, de façon individualisée, personnalisée, ce qui vous convient à vous exclusivement et il serait tout à fait néfaste de faire du conseil d’un rêve pour une personne une règle de conduite généralisée.

Poursuivons donc notre étude :
A l’inverse de Martine, de Marianne, il y a des personnes qui manquent de retenue, et qui ne se rendent même pas compte combien elles exagèrent. Est-ce que l’inconscient va dire quelque chose ? Et quoi ?

Regardons le rêve de Victoria
Rêve
Je me trouve à l’hôpital, et le médecin me dit que je dois aller me faire soigner au service des incontinents.
medium_médecin.jpg
InterprétationIl ne sera pas facile de faire accepter le sens du rêve à la rêveuse !
Ce rêve très clair indique d’emblée que Victoria a besoin de se faire soigner pour « incontinence ». Elle ne souffre pas de ce mal dans son corps physique, mais au niveau psychique. Elle n’est pas capable de retenir ses urines. L’acte de volonté qui ferme le sphincter n’a pas lieu.
A la différence de Marianne, Victoria est une femme gâtée, elle ne supporte aucune contrariété, elle se laisse aller à toutes ses envies. Elle n’est pas consciente de ses exigences et le rêve lui conseille de réagir.
medium_pipi-interdit.jpg
Elle doit accepter de ne pas dire ou faire immédiatement tout ce qu’elle veut. Il faut donc qu’elle fasse des efforts pour éduquer sa volonté, apprendre à contrôler ses impulsions, renoncer à sa satisfaction immédiate, s’entraîner à accepter la frustration.
medium_Femme_ss_visage.jpg
Cela s’appelle apprendre la patience, qui avec l’humilité est la grande qualité de l’être.

Conclusion
L’inconscient joue à l’égard du conscient un rôle de compensation. Il vient avec le rêve rééquilibrer un point de vue, un comportement déficient qui nuit au rêveur ou à la rêveuse.
Nous venons ainsi de voir ici différentes images d’excréments. Avec ces images prosaïques, voire triviales, le rêve décrit la façon dont chacun s’exprime dans le monde extérieur. A Victoria, gâtée et mal éduquée, qui souffre d’incontinence et laisse sortir toutes ses impulsions, le rêve conseille de se retenir, de se contrôler, de se restreindre.
A l’inverse, il dit à Marianne, trop bien élevée, de bien s’essuyer, de se nettoyer de tout reproche, quand elle s’exprime selon ses besoins.

medium_soup_on_de_d_tente.jpg


Illustrations :
Jocelyne de Rotrou, Dr en Neuropsychologie à l’hôpital Broca à Paris
Femme O Multi Facettes ; Ysis Galerie
Un soupçon de détente ; Ysis Galerie

19/06/2007

CH. 5 : UN PETIT GARCON QUI SE NETTOIE MAL LE DERRIERE

Analysons aujourd’hui le rêve que je vous ai annoncé :

Rêve
Mon petit garçon me dit qu’il vient d’aller aux toilettes.
Je lui conseille de bien s’essuyer. Il me répond qu’il l’a bien fait, mais je vérifie quand même. En fait, il a encore du caca sur ses petites fesses et je dois m’y reprendre plusieurs fois pour retirer tout la saleté.
medium_WC_enfant.3.jpg
Interprétation
Mon petit garçon
Ce n’est pas la première fois que nous voyons le fils apparaître dans le rêve de sa mère. Avec cette image le rêve parle du pôle masculin chez la femme. Cette facette intérieure d’elle est en plein développement, comme son enfant de chair extérieur. Ce fils décrit la façon dont elle commence à s’affirmer dans le monde extérieur. En regardant comment se comporte ce fils, nous pourrons connaître plus précisément ce dynamisme masculin intérieur.
medium_caresses_mere_enfant.2.jpg
A ma demande, la jeune maman me parle de son fils :
- Mon petit bonhomme découvre en ce moment le pouvoir de dire non. Il s’oppose
souvent, pour voir comment je vais réagir, il me défie, il me teste. Il apprend à exercer sa volonté, quand je veux lui apprendre l’obéissance.
Ces paroles décrivent très clairement la situation intérieure de Marianne : comme son petit garçon, elle est en train d’apprendre à exercer sa volonté, qui contrebalance son tempérament trop soumis. Cet aspect masculin d’elle même est en train de se développer et elle doit en prendre soin avec le même amour que pour son fils réel.

Il vient d’aller aux toilettes
Cette image montre que la rêveuse, comme son petit garçon, commence à s’exprimer de façon personnelle dans sa vie quotidienne. Un petit bonhomme contredit, s’oppose, refuse ce qui ne lui convient pas.
medium_ist2_1323307_opposition_ii.2.jpg
De même, elle devient capable d’affronter son entourage, au lieu de fuir dans le retrait, elle lutte pour répondre aux contradictions, faire valoir son point de vue, ses idées, elle lutte pour refuser de céder, à la différence de ce qu’elle faisait d’habitude. Elle commence à exprimer ses envies, respecter ses besoins.
Mais tout ce changement ne se fait pas sans doutes et hésitations et le rêve invite Marianne à être vigilante.

Mon petit garçon ne s’est pas bien essuyé, il a encore du caca aux fesses.
Les contenus intérieurs ont été correctement excrétés, mais il reste des traces qui salissent. Ce n’est pas ce qui sort, qui est exprimé, qui est sale. Ce sont les traces que ce processus laisse sur son passage.
Quelles sont ces traces ? De quelle façon la rêveuse se sent-elle sale, quand elle s’est affirmée en s’exprimant authentiquement ? Marianne se fait des reproches, culpabilise. medium_déception.2.jpg
Elle se dit qu’elle est égoïste, mesquine, tyrannique, elle s’accuse de faire de la peine aux autres. Elle a mauvaise conscience, se tourmente de scrupules ; la voilà, la saleté.

J’ai du m’y reprendre plusieurs fois pour retirer la saleté
Voilà bien le soin attendrissant d’une maman pour son petit enfant. Avec la même attention dévouée, elle doit s’occuper d’elle-même, se reprendre, se corriger de façon répétée, pour se libérer de ses résidus, de ces pensées et ressentis négatifs.
medium_nettoyer_fesses_bébé.2.jpg
Elle doit aller jusqu’au bout de son effort pour reconnaître sa valeur, pour se sentir bien, nette, pas coupable. Il est tout autant désagréable à son âme de ne pas être débarrassée de ces traces sales, de ces tracas intérieurs, que pour l’enfant de garder du caca aux derrière.
Ainsi Marianne apprend à se surveiller : elle comprend qu’elle doit arrêter de se critiquer, de douter d’elle même. Ainsi, sous la conduite du rêve, la jeune femme apprend à avoir confiance en elle et à devenir plus authentique.

medium_femme_4.2.jpg


Illustrations
La vierge et l’enfant, Lubin Baubin, 17ème siècle
Innovation : Ysis Galerie ; lysiscanalblog .com

12/06/2007

LES EXCREMENTS CH. 3

Continuons à exercer notre sens de l'analogie et regardons aujourd’hui les excréments.

Nous venons de voir les fesses, qui constituent la base de notre corps et symbolisent en général le fondement de notre être, l’inconscient.
L’anus, lui symbolise la bouche de l’inconscient et laisse sortir les paroles venues des tripes, de l’esprit du ventre, comme le voile et le révèle l’anagramme du mot « tripes ». Le ventre est le lieu des émotions, des ressentis et l’esprit qui s’y exprime fait preuve d’une intelligence autonome qui n’a rien à voir avec les raisonnements, les calculs, les intérêts.

Les excréments
Les excréments sont ainsi le produit de la matrice inconsciente, instinctive et intelligente qui réside dans notre ressenti. Ils symbolisent souvent des états intérieurs, psychiques, des réactions viscérales, indépendantes de toute volonté.

L’urine comme les matières fécales sont le résultat de tout le processus de digestion, du processus d’assimilation et d’évacuation. Cette élimination doit absolument avoir lieu chez l’homme, comme chez tous les animaux.
medium_chat_caca.2.jpg
Les matières fécales symbolisent souvent les besoins naturels qu’il convient de satisfaire régulièrement dans les toilettes ou ailleurs. Et voilà tous les scénarios de nos rêves. Les rêves des toilettes et des excréments prennent des sens multiples.
Le rêve de Marina va nous montrer un des sens fréquents des excréments dans les rêves.

Marina participe à une randonnée d’une semaine avec des amis. Son conjoint, organisateur autoritaire, traite le groupe sans égard et les membres s’en plaignent à Marina. Cependant, ils n’osent rien dire, et au lieu de s’adresser directement au responsable, ils comptent sur Marina pour leur servir de porte-parole.
medium_t-t_magritte_ne_rien_dire.2.jpg

Dans la journée, la jeune femme a fait ce qu’elle pouvait pour arrondir les angles et voici ce qu’elle rêve après une discussion orageuse avec son ami.

Rêve : Les toilettes sont de plus en plus sales
J’essaie d’aller aux toilettes, mais elles sont sales. Ce n’est pas moi qui les ai salies. J’essaie de nettoyer avec une brosse, mais plus je nettoie, plus les toilettes sont sales.


Interprétation
J’essaie d’aller aux toilettes
medium_wc-.2.jpg
Marina vient de tenter de s’expliquer avec son ami. Elle voudrait dire ce qu’elle a sur le ventre, ce qu’elle ressent, elle voudrait le sortir, l’exprimer. Elle peut le faire aux toilettes, qui désignent la situation, le moment où elle a discuté avec son ami.

Les WC sont sales. Ce n’est pas moi qui les ai salis
En fait, tous ces excréments, tout ce qui est sorti à ce moment là, ce n’est pas sa « merde », c’est celle des autres. Ce sont toutes les critiques, les reproches, les plaintes des autres qui apparaissent dans les toilettes, ici, pendant la discussion avec son ami.

J’essaie de nettoyer avec une brosse
medium_crasse.2.jpg
La brosse représente sa volonté d’arranger le malaise, les efforts, la peine qu’elle se donne pour essayer d’éliminer les problèmes des autres.

Plus je nettoie, plus c’est sale
medium_grosse_20merde.2.jpg
Le rêve la prévient. En fait, au lieu d’arranger la situation, son intervention ne fait que l’empirer. Ce n’est pas à elle, c’est aux autres d’exprimer ce qu’ils « ont sur la patate ."

Conclusion
Ce petit rêve nous sert d’exemple pour comprendre le sens fréquent des excréments :
ils apparaissent souvent dans les rêves pour désigner ce que l’on garde pour soi, sur le ventre, les critiques, mais aussi des paroles qu’on retient, qu’on n’ose pas dire, parce que ce n’est pas convenable, ou bien parce qu’on a peur de l’affrontement avec un opposant.
Expulser ses excréments parle alors de l’activité naturelle, indispensable et quotidienne où vous vous libérez de ce qui vous embarrasse.

medium_pisser.3.jpg
Il s’agit ainsi de
- dire ce dont vous avez envie, ce qui vous pèse, ce qui vous gêne, vous reste sur le ventre. Il est nécessaire de ne pas rester « constipé », « coincé », en n’osant pas dire ce qu’on pense parce que cela ne se fait pas. Dire certaines vérités soulagent.
- faire ce dont vous avez envie, faire ce dont vous sentez le besoin.
Cela peut désigner encore toutes sortes de besoins naturels de votre corps, que vous ne vous autorisez pas à satisfaire, par exemple :
- prendre du repos en faisant une sieste, se faire plaisir en s’accordant une gourmandise, et surtout
- surtout…faire l’amour
C’est ainsi que l’on vit naturel et instinctif.

medium_sourire_Uwe_Ommer.2.jpg

Voilà une première petite étude sur les excréments, que je poursuivrai la prochaine fois.

Illustrations :
Les amants, de Magritte
Sourire, de Uwe Ommer

09/06/2007

UNE PETITE ETUDE D’ANATOMIE SYMBOLIQUE : LES FESSES ET l’ANUS CH. 2

Pour aborder le sujet des toilettes et des excréments, il faut que je procède méthodiquement, de façon à ne pas vous perdre dans des explications désordonnées.
Ainsi, avant de parler des toilettes, il faut comprendre ce que sont les excréments qu’on évacue à ces endroits. Mais, avant de parler des excréments, il faut méthodiquement remonter à leur origine, les fesses, l’anus et disons le mot plus familièrement : le cul.
Voilà notre sujet d’aujourd’hui. Ensuite seulement, je pourrai vous raconter des rêves d’excréments, puis de toilettes, en vous en révélant le sens.

Les fesses constituent notre fondement

medium_04-Neo-class_Ingres_Grand-Odalisque.2.jpg

Le corps comporte une partie devant, que les yeux peuvent voir, et une partie derrière, que les yeux ne voient pas. Ainsi se trouvent désignées la partie consciente et la partie inconsciente. Tout le dos est une image de l’inconscient.

Le fondement de notre être est l’inconscient
Ce sont les fesses qui nous permettent de nous poser, nous reposer , nous asseoir. Elles forment notre assise dans la vie. Elles nous servent de fondement. Le fondement de notre être est l’inconscient, il constitue notre base dans la vie.
medium_solitude_du_soir.jpg

Voilà pourquoi une rêveuse entendait une voix lui répéter toute la nuit :
« FONDAMENTAL…. FONDAMENTAL…. FONDAMENTAL… »
Oui, fond a mental, le fond est a mental, la vie de l’inconscient se déroule en dehors du mental, elle n’a rien à voir avec la cérébralité, l’intellectualisme et tous les idéaux en ismes. La vie de l’inconscient s’accomplit au niveau végétatif, en dehors de la volonté. Toutes sortes de processus se déroulent à notre insu, la vie instinctive qui assure toutes les fonctions vitales : entre autres, la respiration, la circulation du sang, la digestion, l’élimination des déchets, les rêves.
Les fesses sont alors en bas, ce que les joues sont en haut. Elles encadrent l’anus, comme les
joues entourent la bouche.

L’anus est donc la bouche du ventre, la bouche de l’inconscient.
L’anus est le moyen d’expression de notre fondement. Par cette bouche s’exprime ce qui s’appelle « l’esprit du ventre », c’est à dire ce qui sort des tripes, des entrailles, le vrai produit naturel qu’à la différence des paroles on ne peut trafiquer. L’anus sera ainsi une allusion à une façon de s’exprimer complètement authentique, viscérale, instinctive.
medium_t-levres_anus.4.jpg
Mais notre mode de vie n’est pas toujours sain. Que veut alors dire le rêve, quand il montre, comme dans le rêve de Martine, que l’anus est malade ?
Martine essaie de se faire une place dans le monde du travail, mais elle éprouve encore de nombreux scrupules qui lui ôtent sa combativité. Elle doute d’elle même. Elle comprend qu’elle doit faire preuve d’une certaine dureté pour défendre sa place.
medium_dire.jpg
Mais ce nouveau comportement lui semble inconciliable avec sa conception des rapports humains, selon laquelle il convient d’être tout amour, sacrifice, patience et don de soi. Un rêve vient l’instruire.

Rêve : Les hémorroïdes
Je me trouve avec mon fils qui me dit : « Regarde Benoît a du manger épicé, il a des hémorroïdes et il boite. Nous le voyons de dos s’éloigner »


Interprétation
Le fils
C’est le dynamisme plein d’avenir qui s’ouvre à la vie et représente donc celle qui se lance dans le monde du travail. Cet aspect de Martine attire son attention sur un aspect déficient d’elle même :

Benoît
Cet homme dans la vie réelle est un ami de la rêveuse. Cet homme s’efforce toujours de mettre les autres en valeur, il n’aime pas les conflits et ne parle jamais de lui même. Il représente donc une façon que la rêveuse a de se comporter dans la vie quotidienne. En effet, comme cet homme, elle se consacre au bien être de son entourage, elle renonce à ses points de vue personnels pour éviter tout conflit.

Les hémorroïdes
medium_hémorroïdes.jpg
Le rêve est malicieux et souvent il choisit un mot, une image à cause de ses sonorités. Pouvons-nous entendre quelque chose de significatif dans ce mot ? Hémorroïdes
aime moraux ides, aime moraux idées, aime les idées morales ou aime les idéaux moraux. Je n’insisterais pas sur cette lecture du mot hémorroïdes si la rêveuse n’y donnait elle-même son assentiment. Elle reconnaît en effet qu’elle aime les grandes idées d’amour du prochain et qu’elle s’efforce de se montrer à la hauteur de ses aspirations. Mais que dit son rêve ?

Benoit a mangé trop épicé
Les épices excitent les papilles, donnent un goût plus piquant, mais elles échauffent et brûlent les muqueuses.
medium_epices.jpg
Martine s’excite avec des idées et des conceptions morales. Elle s’exalte avec des idées de bonté, de générosité, qui certes sont excitantes, mais exercent en fait un effet contestable.

Il est vrai que la veille elle a douté d’elle même et de la justesse de ses nouvelles décisions : elle doute qu’elle doive se comporter de façon ferme avec son entourage, elle reste toujours prête à se montrer douce, conciliante, à ne rien dire, à se laisser écraser par les volontés des autres pour suivre un idéal qu’elle croit d’amour mais qui ne révèle en fait que paresse et faiblesse.
Ces idées ne font que la blesser et l’empêchent de réagir instinctivement pour se protéger.
medium_050-bouquet_20d_epines.jpg

Il boite
Le masculin en elle, sa puissance d’affirmation benoîte. En faisant la sainte, la bonne, douce indulgente, elle est incapable de marcher de façon équilibrée, en s’appuyant alternativement sur le pied gauche et le pied droit. Le rêve souligne ainsi combien les conceptions trop unilatérales de bonté sont déficientes et entraînent un handicap, qui fait souffrir.
medium_boiteux_2.jpg

Nous le voyons s’éloigner
Avec cette dernière image, le rêve indique à la rêveuse l’attitude à adopter : renoncer à cette façon bancale de considérer les rapports humains dans la vie.

Conclusion
L’anus s’oppose à la bouche. La bouche, en haut, exprime, chez Martine, ce qui est de la tête, des paroles benoîtes, bonnes, douces, indulgentes, certes, mais comme le prénom l’indique aussi, des paroles hypocrites. L’anus en bas, chez elle, est blessé. Elle doit le soigner en acceptant d’exprimer des paroles qui sortent du fond d’elle même, des paroles dures, mauvaises, certes, mais directes, franches et droites.

DEVINETTE
Quel est l’anagramme de TRIPES ?

Qu’est-ce qui se cache dans nos tripes, à l’intérieur de nous, dans le bas ?
A la prochaine fois !

Illustrations :
La grande Odalisque de Ingres, 1814
Magic dreams : La solitude du soir

06/06/2007

UN NOUVEAU SUJET : LES RÊVES UN PEU "CRADES" ! CH. 1

Quel nouveau sujet vais-je aborder avec vous maintenant ? Ce sera le rêve un peu « crade » !

La tâche de l’interprète de rêves est des plus difficiles : il lui faut être capable d’aborder tous les sujets. Cependant, le rêve ne vient pas vous parler de ce que vous savez déjà, mais de ce que vous ignorez ou ne voulez pas voir.
Les sujets abordés la nuit seront donc des sujets qui ne vous plairont pas toujours. C’est pourquoi, dans mon blog j’en arriverai à vous parler de sujets délicats dont on évite de parler publiquement.
Je dois déjà affronter cette difficulté avec mon livre « Amour et sexe dans vos rêves ». Soit certains vendeurs des librairies, soit d’éventuels lecteurs s’offusquent qu’on puisse parler d’amour et de sexe. Manifestement, ils ne s’occupent que des choses les plus élevées. Tout ce qui se passe en bas, sous la taille, berk ! C’est sale.
medium_dragon.jpg
Mais ces grands dégoûtés ne vous racontent pas leurs rêves ! Bien sûr que non, parce qu’ils n’en sont pas toujours très fiers, et quand ils osent vous en parler, gênés, ils s’en excusent gentiment.

Alors, maintenant, je vais vous parler de rêves un peu « crades » qui sont très fréquents : des rêves du bas du corps, des excréments, des toilettes. Ce thème tient une très grande place dans les scénarios de nos nuits.
Ce n’est pas facile. Déjà au niveau des images ! Comment vais-je faire ?
Et puis, vous allez peut être vous vous exclamer :
« - Comment ? Mais vous venez de nous parler du divin ans les rêves, c’était magnifique.
medium_solitude_2.jpg

Vous pourriez choisir des sujets moins triviaux pour ménager une transition moins abrupte.
Votre choix peut paraître quand même un peu choquant et maladroit, en tous cas vulgaire. »
Oui, mais moi, je n’ai pas envie de vous parler d’autre chose, et je sais bien pourquoi.
Il existe une loi dans la vie de l’inconscient. C’est la loi de l’alternance des contraires, illustrée actuellement par la célèbre image du Tao, l’alternance du Yin et du Yang.
medium_alternance_des_contraires.jpg
Cette conception n’est pas l’exclusivité de l’Orient. Elle fait aussi partie de notre patrimoine culturel occidental, même si on l’oublie. Cette conception avait déjà été formulée par l’un des plus remarquables philosophes de l’Antiquité : Héraclite, ( 540- 480 avant J.-C.)
medium_heraclite.jpg
Tout est devenir, chaque chose se convertit en son contraire. Dans l’univers, les contraires font partie d’une unité fondamentale et s’affrontent éternellement pour se transformer.
Victor Hugo disait la même chose quand il soulignait la coexistence du sublime et du grotesque.
Et aujourd’hui, je vous explique ces considérations, parce que dans le dialogue entre le conscient et l’inconscient, avec les rêves, il en va de même. On ne peut pas monter sans descendre, parler du haut sans parler du bas. Plus on est monté haut, plus il convient de redescendre au plus bas.
medium_monter_descendre.jpg
Et soyez sûrs que, ce faisant, je ne fais que respecter la vielle et sage recommandation de mes prédécesseurs sur la voie des rêves, les philosophes hermétiques, appelés aussi les vrais alchimistes, les chercheurs de l’or non vulgaire, c’est à dire de l’or non matériel. Voici ce que conseillaient ces explorateurs de la voie intérieure, de l’inconscient :
« Prends cette chose qui est foulée aux pieds sur ses tas de fumier, sinon, voulant monter sans échelle, tu tomberas sur la tête ».
medium_alchimie_9philosophiehe1.jpg
Cette chose, disent –ils, c’est l’or, qu’« on trouve dans les excréments », « ex stercore invenitur » selon l’expression latine d’alors.
Cette chose dans les excréments est foulée aux pieds, on la méprise, on n’en fait aucun cas, on la bafoue. Cependant ce mépris voue à l’échec toute tentative de monter à l’échelle, c’est à dire toute recherche spirituelle. Celui qui veut monter dans les hauteurs sans passer par le bas et regarder sa « merde », celui là n’arrivera à rien et sera renversé.

medium_à_la_techerche_du_caca.4.jpg

Ce qu’il y a de plus précieux provient du plus vil, pour arriver en haut, il faut d’abord passer en bas.

Quant à nous, nous serons plus prudents et moins dégoûtés, nous nous amuserons donc les prochaines fois à regarder au plus bas, à analyser ce que sont les rêves des toilettes et des excréments.

Au fait, dans le conte (qui est le rêves collectif) n'est-ce pas l'âne, qui fait des crottes en or ?
medium_âne_crotte_or.2.jpg


Illustrations
- La philosophie, sculpture du portail de Notre Dame de Paris
-L’âne : Dessin d’Epinal, vers 1870, pour le conte de Peau d’Ane de Charles Perrault.

03/05/2007

LA FLEUR DANS LES CHEVEUX

Linda vient de me raconter son rêve de la nuit. Il est tellement joli que j’ai plaisir à vous le partager avec son accord.

Rêve
medium_fleur-hibiscus.2.jpg
J’ai eu une belle image, superbe, qui m’a enchantée. Je voyais mon visage, et j’avais dans les cheveux une fleur d’hibiscus rouge éclatant. Les pétales étaient largement ouverts. Ce qui me frappait surtout, c’était le pistil qui jaillissait de la fleur avec une grâce élancée.
J’étais très heureuse, éblouie.



Que de poésie dans une simple image.

Je voyais mon visage
Le rêve t’invite à te regarder comme tu es : il te propose une prise de conscience.
medium_fille-aux-fleurs-fini.2.jpg

Mes cheveux
Les cheveux qui sont la parure du visage, symbolisent les pensées. Leur disposition, ordonnée ou hirsute, naturelle ou recherchée exprime la mentalité du rêveur.
Ta coiffure, dans ton rêve, évoque les filles des îles.medium_fillettes_aux_hibiscus.2.jpg

Elles vivent leur nature instinctive dans sa pureté originelle, en ignorant tous les tabous qui ont avili la sexualité. Elle se font belles, pour l’homme qu’elles aiment, simplement.

Une fleur d’hibiscus rouge éclatant
Cette fleur dans tes cheveux, voilà la parure de tes pensées, un épanouissement naturel.
Qui donc ignore que la fleur est un sexe de parfum ? Qui ne verra que cet hibiscus ouvert est la fleur de ta féminité offerte, le déploiement de ta sensualité, la plénitude de ta sexualité ?
Le rouge des pétales, couleur du sang, rayonne la santé et de vitalité.
medium_circulation_du_sang.2.jpg

Le pistil jaillissait de la fleur
medium_277-Pistil_20Hibiscus_maxi.2.gif
Quel est, au cœur de cette corolle charnue, cet organe femelle, qu’on appelle aussi « gynécée, ou appartement des femmes ? Son sens intime et mystérieux évoque les voluptés de la nuit, les envolées vers l’extase. Il est la gloire au centre de la fleur.

En une seule image ton rêve, Linda, te montre avec quelle grâce naturelle tu vis ta sensualité.
Et pourquoi reçois-tu ce joli rêve ? Quel état d’esprit vient-il compenser ?
Tu es jeune, tu construis ton avenir, tu voudrais réussir, travailler, gagner ton salaire, profiter des richesses matérielles que peut offrir la vie. Mais trouveras-tu alors cette plénitude sereine de la fleur amoureuse ? Dans la course harassante « métro-boulot-dodo » trouverais-tu le temps de parer comme aujourd’hui ta chevelure de cette fleur fabuleuse ?
Savoure le moment présent , comme il t’est donné, reconnais la grâce que la vie te fait, et, parée de cette fleur, fais toi belle pour l’homme que tu aimes.

medium_Hibiscus_Dreaming-1145530453t.2.jpg

01/05/2007

UN AUTRE SENS DE LA DECAPITATION

Rêve interprété par Mathilde

J’ai étudié dernièrement un rêve de décapitation. L’image enseignait à la rêveuse que, parvenue à cette étape dans sa vie, elle devait modifier son attitude et ne plus donner la priorité aux calculs de son ego.
Mais, dans l’analyse des rêves, ce qu’il faut absolument et toujours garder à l’esprit, c’est que la même image peut avoir des sens différents ou même contraires, négatifs ou positifs.. Tout dépend des circonstances et du rêveur.
C’est Jimmy qui m’a donné l’occasion de vous parler à nouveau de la décapitation. Son rêve a été interprété par Mathilde, une des interprètes de rêves que j'ai formées et qui me l'a raconté.
Vous allez voir que dans ce rêve, cette même image de décapitation va prendre un sens tout différent.

Jimmy adore son amie Rosa ; ils viennent de passer une agréable journée avec une amie Agnès et voilà que le jeune homme reçoit un rêve affreux :

Rêve :
Je voyais par terre la tête de Rosa. Elle avait eu la tête coupée, mais elle continuait à parler. J’étais épouvanté de la situation et me disais : « Mais il faut que je l’achève pour qu’elle ne souffre plus.
Je me suis réveillé et j’étais très triste.

medium_sainte_maxence_céphalophore.jpg

Que s’est-il donc passé pour que le rêve vienne intervenir de façon si dramatique ? L’analyse va nous le révéler :
Il convient en premier lieu de demander à Jimmy de nous parler du caractère de son amie Rosa.

Rosa
Cette jeune femme sait ce qu’elle veut, elle a une vision claire des situations et surtout, elle dit ce qu’elle pense, elle est franche et tant pis si elle fait mal.
Deux questions se posent maintenant :
1) L’image désigne-t-elle un aspect intérieur du rêveur ?
Certes Jimmy sait voir clair et se montrer décidé, comme son amie, mais il n’ose guère entrer en contradiction avec son entourage et préfère ne rien dire.
2) L’image désigne-telle l’amie Rosa extérieure en chair et en os ?
Comme les différents traits de la description ne conviennent entièrement pas pour Jimmy, l’image parle très certainement de Rosa à l’extérieur, qui ose être franche.

La tête coupée de Rosa
La tête représente le monde des pensées, la tête coupée indique que Rosa, dans sa façon d’exprimer ses pensées, a été coupée.

Il convient alors de se demander où, la veille, il a été question d’empêcher Rosa d’exprimer ses pensées.
Jimmy est interloqué. Il voit tout de suite ce à quoi le rêve fait allusion et m’explique :
La veille, le couple a discuté avec Agnès, qui vit une situation sentimentale douloureuse. Elle a beaucoup donné à son ami Kevin, elle a pour lui sacrifié ses intérêts, elle l’a aidé à obtenir une situation, et voilà qu’il s’en va plusieurs mois à l’étranger, sans vouloir partir avec elle. Plusieurs incidents ont déjà ouvert les yeux à Jimmy et Rosa. Et Rosa a tenté d’aider Agnès à voir que Kevin vivait en égoïste, ignorant les fleurs de l’échange et du don dans le bouquet de l’amour.medium_fée_clochette.2.jpg

Mais voilà, à ce point de la conversation, Jimmy s’est interposé, il a cherché à interrompre les explications de Rosa. Ainsi, il lui a coupé la tête ; dans l’espoir d’éviter de heurter Agnès, il l’a empêchée de dire ce qu’elle pensait de Kevin,.

La tête coupée continue à parler
L’image montre que Rosa a continué quand même à parler. Elle a insisté malgré le désaccord de son ami, essayant d’analyser clairement les faits.
medium_Tête_coupée_ailée.3.jpg

Jimmy s’est dit : Il faut que je l’achève…
Mais Jimmy ne l’a pas entendu de cette oreille, il a carrément détourné la conversation en imposant un autre sujet. Il a définitivement coupé la parole, il a achevé la conversation, y a mis une fin.

Il faut que je l’achève pour qu’elle ne souffre plus
Est-ce qu’une tête coupée souffre ? L’idée n’est-elle pas absurde ? N’y aurait-il pas là plutôt un prétexte pour empêcher absolument Rosa de parler ?

Je me suis réveillé très triste
medium_homme_triste.jpg

Le sentiment éprouvé au réveil fait prendre conscience au rêveur de la gravité de son acte. Le rêve lui montre que, du point de vue de l’inconscient, la façon dont il a empêché son amie de parler est aussi grave que s’il lui avait coupé la tête.
D’une façon imagée, le jeune homme a tuée celle qu’il aime le plus au monde : c’est celle qui est libre et qui a le courage de dire ce qu’elle pense, même si elle risque de faire de la peine. Elle sait que seule cette franchise peut amener à une prise de conscience douloureuse mais salutaire, seule elle peut aider à changer des situations corrompues.

09/04/2007

MORT PAR DÉCAPITATION

medium_Décapitation1.jpg

Voici maintenant un autre rêve de mort

DÉCAPITATION

En cette période de Pâques, il n’est pas inutile d’évoquer le mythe de l’Occident chrétien, la mort et la résurrection du Christ. En effet, le monde intérieur, l’inconscient des occidentaux est marqué par l’image du Christ, et les rêves y font souvent allusion, bien plus souvent qu’on ne le pense. Ainsi apparaissent des images de crucifixion, de mort, et surtout de messe, qui célèbre la mort et la résurrection, la mort qui conduit à la renaissance. Ce thème, qui se retrouve dans tous les mythes, apparaît donc souvent dans les rêves des occidentaux avec les images de la passion du Christ. Le rêve vient alors montrer au rêveur qu’un processus de transformation prend place, décisif mais difficile, douloureux.

Voici un rêve très éloquent qui va nous servir d’exemple.

medium_Decapitation2.jpgLa rêveuse se voit à genoux, la tête sur un billot, elle sait qu’elle va être guillotinée, elle se recueille, et dans une dernière prière s’adresse à Dieu :
- Seigneur, je remets mon esprit entre tes mains.
A ce moment là, elle sent le couperet sur sa nuque et se réveille.


Les paroles, qu’elle prononce en rêve, sont celles du Christ sur la croix, au moment où il expire. On constate bien ainsi que le mythe chrétien est présent dans l’inconscient. ( La Bible, Luc ch.23, v.46)

Que signifie ce rêve pour la rêveuse ? Elle renonce à donner la priorité à sa vision égotique de la vie, à ses façons de vouloir contrôler le cours des choses par la tête, la réflexion et les calculs, dans l’espoir de tout organiser selon ses conceptions et ses intérêts à elle. Elle reconnaît qu’une force la dépasse qui sait mieux qu’elle. Au moment où elle va expirer, elle demande à genoux à cette Force, humblement, simplement de diriger désormais son esprit et de l’inspirer.
La rêveuse n’est pas morte, non, elle est devenue plus vivante.

RÊVES DE MORT

MICHEL SE BAT AVEC LA MORT

Bonjour Michel,
Les rêves ne parlent pas toujours de sexe ou d’amour, ils abordent tous les sujets de la naissance à la mort, et en ces jours de Pâques qui commémorent ce qui s’appelle la passion et la mort du Christ, il apparaît bien que le point commun entre la passion et l’amour, c’est la souffrance.
medium_la_passion_poster.jpg
La tendance actuelle est d’oublier la mort, la souffrance pour estimer que la vie doit être plaisante et facile. Si souvent les rêves invitent en effet à accorder au plaisir la place qui lui revient, ils viennent aussi préparer aux difficultés. Ces moments difficiles sont souvent des moments de changements nécessaires, qui conduiront à un élargissement de l’être. Ces étapes de transformation apparaissent souvent dans les rêves avec les images de la mort. Devenir quelqu’un d’autre, c’est renoncer à certains comportements, mourir à une façon d’être, pour aller vers autre chose, qu’on ignore. Tout ce travail sur soi est douloureux mais tout le cours de la vie est marqué par des transformations permanentes.
Le rêve de Michel en est l’exemple

J’ai fait dernièrement un rêve qui me laisse froid dans le dos.
Je me sauve de la mort, elle me court après et je me débat avec elle. À un moment donné je me retrouve par terre couché sur le dos, et j’entend une voix très réaliste me dire: « Ce ne sera pas long ».
medium_se_débattre_contre_la_mort.jpg


FAIRE UN RÊVE ?
Vous avez écrit : « j’ai fait un rêve ». Vu le contenu du rêve, il est évident que ce n’est pas vous, à l’état conscient qui avez « fait » ce rêve ». Comment dire alors ? Je vous propose quelques expressions :
- j’ai eu un rêve
- j’ai reçu un rêve (je préfère)
- un rêve m’est venu
- un rêve m’a visité (très biblique ou amérindien)
- je me souviens d’un rêve

INTERPRETATION DE VOTRE RÊVE

Vous avez raison d’évoquer le sens symbolique de votre rêve. Il ne parle pas de la mort de votre corps sur la terre. Il vous prévient d’un profond bouleversement dans votre façon de vivre, si bien que vous allez concevoir les choses autrement, faire des choix différents selon de nouvelles références, selon des expériences qui vous auront appris que la vie est toujours plus vaste.medium_transformation.jpg
Cependant ces transformations n’ont rien de plaisant ni de facile, surtout si vous les traversez seul, sans l’aide de l’interprète de rêve qui, pour y être passé lui même, connaît ce chemin, en connaît les images dans les rêves, et les épreuves sur la terre.

Je me sauve de la mort et me débats avec elle
Votre rêve précédent de l’amérindienne montrait que, de façon inadéquate, vous vous protégez de tout affrontement avec le feu, comme s’il s’agissait d’eau. Vous cherchez donc à échapper à l’épreuve transformante, probablement à l’épreuve vitale du feu, de ce qui vous brûle et vous fait mal. Est-ce la passion amoureuse ou une autre forme de passion ? La passion implique l’élan, l’ardeur, le feu, la fougue, l’ambition, le désir. Passion, qui vient du latin passio, signifie aussi souffrance comme le mot patience, de même origine. On parle bien de la passion du Christ, vécue dans ces jours de Pâques.
Ainsi, dans un premier temps, vous fuyez, comme tout un chacun, devant les occasions que la vie vous présente, et qui vous amèneraient à regarder la mort en face, à accepter de vous changer. C'est vous qui devez reconnaître à quels comportements concrets cette image fait allusion dans votre vie quotidienne;

Je me retrouve couché par terre sur le dos
medium_Mantegna_Christ_mort_small.jpg
Mais vous n’êtes pas le plus fort. Vous allez reconnaître que vous ne maîtrisez pas la direction de votre vie. Votre monde intérieur, appelé l’inconscient, vous amène à des expériences imprévues, vous perdez vos défenses et êtes exposé dans toute votre vulnérabilité, sur le dos.
Vous allez être cloué à terre, vous allez descendre complètement de vos idées et entrer en contact complet avec la réalité de la terre, au plus bas, au plus dur. Cet état s’appelle l’humilité et l’abandon.
Quelle sera la forme concrète de cette épreuve, je ne saurais le préciser. A chacun son chemin personnel.

J’ai évoqué ce passage par la mort dans mon livre « Amour et sexe dans vos rêves », au chapitre sur le feu, p. 218, surtout avec le rêve n° 55.
J’en ai longuement parlé également dans mon livre « Rêves à Vivre », dans la deuxième partie, aux chapitres 15 et 16, intitulés :
- Le dépouillement et la mort de l’ego
- La mort et la renaissance
medium_livre_reves_à_vivre.jpg

C’est pour tout le monde et chacun, qui passe par ces épreuves, et pour vous aussi, Michel, que j’ai écrit ces pages, parce qu’à notre époque, on ne parle plus de ces expériences fondamentales, cruciales. On les fuit, mais elles sont à l’essence même de la vie et la rencontre avec l'autre en vous, qui est vous-même, plus vous-même que vous-même. Certains qui font cette expérience diront qu'ils ont touché l'essence de la vie, ou leur part divine. L'apôtre Paul lui a écrit : "Ce n'est plus moi qui vit, c'est Christ qui vit en moi."

Un dernier mot : Plus vous entrez dans votre difficulté, plus vous adhérez à ce processus intérieur pénible, et plus la transformation est rapide. Pour vous, « ce ne sera pas long ».