Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/01/2011

IL N'Y A PAS QUE JOSEPH QUI RÊVE...2

IL N’Y A PAS QUE JOSEPH QUI REVE

 

Revenons aux rêves de la Bible, qui ont été reçus peu après la naissance de l’enfant Jésus. Il s’agit cette fois-ci encore d’un rêve de Joseph.

Que serait toute la religion chrétienne, sans ce que rapporte Mathieu au ch. 2 de son Evangile ?

 

Conditions du rêve

Le roi Hérode vient d’entendre dire qu’un enfant, un futur roi est né dans le village de Béthléhem.

herode02[1].jpg

  

Y voyant une menace pour lui même, il envoie ses soldats tuer tous les bébés jusqu’à l’âge de 2 ans, et ce, à Béthléhem et sur tout son territoire.

 

 cogniet[1].jpg  

 

C’est alors que Joseph reçoit un nouveau rêve :

 

 homme endormi.jpg

 

Rêve

Peu après la naissance de Jésus, un ange apparut en rêve à Joseph et lui dit de s’enfuir en Egypte pour protéger l’enfant du massacre organisé par le roi Hérode.

Ce massacre fut appelé « Le massacre des Innocents ».

 

 C’est ce que fait Joseph qui se réfugie en Egypte avec Marie et l’enfant.

 text51fr[1].jpg

 

 On voit clairement ici encore cette fonction du rêve, qui est de prévenir des dangers, de garder la vie sauve.

 

Certains pensent-ils peut-être que ces rêves de Joseph, qui l’alertent pour sauver un enfant, sont des faveurs divines accordées à de saints, ou bien sont des fariboles pour naïfs bienheureux ? C’est vraiment ignorer les faits objectifs et les recherches scientifiques actuelles qui confirment cette fonction des rêves.

Il n’y a pas que dans la Bible que ces choses là arrivent. Nous pouvons tous recevoir ce genre de rêve.

J’en veux pour exemple ce rêve actuel, qui a permis à une maman de sauver son enfant.

 

Ce rêve est cité par le docteur Louisa Rhine, la célèbre scientifique du laboratoire de parapsychologie de l’Université de Duke aux Etats-Unis.

 

duke_university-14[1].jpg  noospara[1].jpg   

 

 

En 1961 - ça fait quand même 50 ans ! - elle a publié un livre qui fait désormais référence : « Les pouvoirs secrets de l’esprit ». Elle y a exposé plusieurs cas de rêves prémonitoires, parmi des milliers relevés.

 

  

rhine_et_sa_femme[1].jpg

Le bébé ne fut pas tué

Voici ce rêve :

« La maman rêvait qu’un violent orage allait éclater. Elle se vit alors dans la chambre de son bébé qui dormait dans son berceau et elle vit tomber sur son bébé la lampe suspension qui était placé juste au dessus du berceau. Le bébé était tué.

  

images[4].jpg   baby%20sleeping[1].jpg

   lampe_enfant_nimbus[1].jpg  

  

  

  

  

  

  

  

  

  

  

  

Elle se réveilla, réveilla son mari qui s’exclama que c’était un rêve idiot. Le temps était si calme.

Cependant, la maman, très inquiète, préféra écouter son rêve plutôt que le raisonnement de son mari. Elle prit son bébé dans son lit.  

dormir-avec-bebe-pour-ou-contre-3571321nhtnt_1370[1].jpg

  Deux heures après, un orage éclata, qui causa la chute de la suspension, à l’endroit même où le bébé se serait trouvé ; mais le bébé n’était plus là et ne fut pas tué.

 Et des rêves de ce genre aujourd’hui, qui témoignent que le rêve est le gardien de la vie, j’en ai exposé plusieurs sur mon blog. Vous en avez peut être aussi reçus. 

 

nouveau-ne-dans-son-berceau-3593584psowc_1370[1].jpg

  

  

Illustrations

Je remercie les photographes dont les œuvres m’ont permis d’illustrer mon blog.

Hérode : http://antikforever.com, tableau de Thépophile Lybaert ,1848-1927

Le massacre des innocents, tableau de Léon Cogniet, 1794-1880

Ange de Léonard de Vinci

Fuite en Egypte :http://www.josemariescriva.info

Laboratoire de psychologie : http://neotrouve.com

Louisa er Joseph Rhine : http://metapsychique.org

Orage :tsr.blogs.com

Bébé :http://www.alphamom.com

Lampe suspension :http://www.homeprivilege.com

Dormir avec bébé : http://s.plurielles.fr

Bébé : http://s.plurielles.fr

 

Commentaires

Comme c'est touchant cette histoire, merci de nous la partager chère Christiane! xxx

Écrit par : Paule Marie Boucher | 08/01/2011

Les commentaires sont fermés.