Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/11/2011

ENCORE UN CAFE

 LEÇON 4 : COMMENT INTRERPRETER UN OBJET

 

Je vous ai exposé la dernière fois comment interpréter un objet dans un rêve, grâce à la technique de l'interview : il s’agissait du café. Le rêve d’aujourd’hui présente la même image. Facile…on vient juste de la voir ! Oui, mais, … surprise…surprise… 

imagesCA4FB06I.jpg

Lorette, qui tient une ferme à la campagne, connaît une vie intérieure très vive : elle aspire à demeurer dans la lumière et l’amour du Christ, qui lui est apparu plusieurs fois en rêve.

christ 2.jpg

Elle s’efforce d’éviter tout « pêché » et de vivre dans la pureté et la perfection.

580%20ROSEBLANCHE%20FLEUR%20BLANC%20PURETE[1].jpg

Dernièrement elle reçoit un rêve :

 

Rêve

Je suis chez ma mère, assise dans sa cuisine. Le prêtre, le père Pierre François entre. Je m’en vais à la salle de bains. Quand je reviens, il n’est plus là.

Je demande à maman :

- Tu lui as offert un café ?

- Désolée, me dit-elle, je n’y ai pas pensé.

 

Histoire bébête, rêve prosaïque.

 

Mais passons à l’interprétation

Qui sont donc ces différents personnages ?

Ma mère

Lorette explique :

Ma mère est morte depuis plusieurs années. C’était une femme dévouée qui a tout fait pour ses 7 enfants. Elle a toujours eu beaucoup de travail pour s’occuper de la famille et de la maison. Elle ne manifestait pas son affection par des gestes tendres, mais tout ce qu’elle faisait, elle le faisait avec cœur. 

1245640016D44F53[1].jpg

Quand je demande à Lorette à qui lui fait penser à l’intérieur ou à l’extérieur d’elle quelqu’un qui se dévoue à sa famille, sans cependant manifester son affection par des gestes tendres, elle se reconnaît immédiatement.

La mère de Lorette représente donc le côté maternel de Lorette qui met tout son cœur à prendre soin de sa famille.

imagesCA3E4YQN.jpg 

La cuisine

Dans le foyer, c’est le lieu par excellence où la mère manifeste son amour en préparant de bons petits plats pour les siens. Une cuisine est un lieu d’accueil chaleureux, où l’on se retrouve avec plaisir.

C’est là qu’entre alors

 

Le prêtre, le père Pierre François.

Louis-Blondel-un-religieux-catholique[1].jpg

 Questions

- Un prêtre, qu’est-ce donc ?

- C’est un homme qui aide dans la vie spirituelle, il guide vers Dieu.

- Et le père Pierre François,  vous pouvez me dire comment il est ?

- Il vit dans le quotidien, il me connaît bien, il me dit toujours que je me casse trop la tête, que je me culpabilise trop, que mes efforts vers la perfection ne me conduisent pas forcément vers Dieu . Il me dit que je suis bien comme je suis, que Dieu m’aime comme je suis, avec mes imperfections.

 

Récapitulé et lien

- Lorette, dîtes-moi, quelqu’un qui vous aide dans votre vie spirituelle, qui vous connaît bien, qui vous dit que Dieu vous aime comme vous êtes, à qui cela vous fait-il penser à l’extérieur ou à l’intérieur de vous ?

- A l’extérieur, au père bien sûr… A l’intérieur ? Qui ce serait ? En moi ?

Lorette poursuit son monologue :

- En moi, quelqu’un, qui me connaît, ? …qui me dit que Dieu m’aime comme je suis … ? Mais…est-ce que ce ne pourrait pas être Dieu ?

 

Sens de l’image

Dieu, voilà le sens que Lorette propose pour l’image du prêtre.

PadreTortilla1[1].jpg 

Vérifications

- Bon, dis-je, c’est une première hypothèse d’interprétation. Nous allons faire les vérifications.

Je reprends donc toutes les associations de la rêveuse  et demande :

- Est-ce que pour vous Dieu vit dans le quotidien ?

- Oui, il est toujours présent dans mes pensées.

- Est-ce qu’il vous dit que vous vous cassez trop la tête ?

- Eh bien, de temps en temps, comme le père Pierre François, quelque chose me donne le sentiment que je complique trop les choses pour plaire à Dieu.

- Est-ce que pour Dieu, vous êtes bien comme vous êtes ?

- Qui est celui qui ne me fera pas de reproches, si ce n’est Dieu ?

 

Nous avons procédé aux vérifications, le prêtre Pierre François est donc bien une représentation de la Force divine.

Ce n’est pas la première fois que nous voyons le divin se présenter dans les rêves sous une forme humaine. Nous l’avons déjà rencontré entre autres :

- dans le rêve d’un homme d’affaires américain en 1926, -30 03 2008-où Dieu était un homme d’affaires ;

47e5a8b6908b2fef626091594e8de8f4[1].jpg 

- dans le rêve d'une fillette, -07 03 2010, où le Christ apparait blessé ; 

- dans le rêve de l’avocat Ruben en 1990, -06 09 2009-, il était un juif capitaliste ;

- dans le rêve de Michèle, -13 04 2010, où Dieu était une homme qui lui donnait une fleur.

Pour trouver ces différents rêves, vous pouvez consulter la liste des sujets abordé au mot « Divin»

 

Poursuivons notre étude :

Le prêtre entre dans la cuisine

La cuisine est le lieu que choisit la force divine pour se présenter.

A qui donc Dieu rend-il visite ?

Dans le rêve de l’homme d’affaires américain,  c’était la servante qui annonçait la visite de Dieu, c’était elle qui le voyait, alors que personne ne s’apercevait de son arrivée.

Ici, c’est à la mère dévouée, Lorette dans sa cuisine, qui ne fait rien pour le chercher mais montre son amour aux autres en épluchant des pommes de terre, en préparant des gâteaux, en faisant la vaisselle, et en recommençant tous les jours.

 

HPIM2288[1].JPGAinsi, le divin vient rendre visite à ceux et celles qui servent les autres avec dévouement, dans l’humble réalité quotidienne. C’est à ce niveau que chacun peut ressentir, faire l’expérience de sa présence

 

Je m’en vais à la salle de bains.

Mais Lorette n’a qu’une idée en tête : être impeccable, elle ne pense qu’à aller se purifier.

La rêveuse m’explique qu’elle pratique plusieurs rituels pour se préparer pour entrer en contact avec le divin.

 

49499257[1].jpg

 Elle s’entoure de bougies, pratique des visualisations en se concentrant sur l’image du visage de la Vierge ou du Christ.

Capturer.JPG

Jesus.JPG

Quand je reviens le père Pierre François n’est plus là

Mais quand, purifiée par ces rituels, elle revient pour se présenter à Dieu, …il est parti, …sa présence n’est plus perceptible.

Ce passage du rêve indique clairement que le divin est venue la voir sans attendre qu’elle soit pure ; comme le dit le prêtre à Lorette «  Dieu t’aime comme tu es , avec tes impuretés ».

 

Lorette demande alors à sa mère :

- Tu lui as offert un café ?

- Désolée, je n’y ai pas pensé

Voyons maintenant ce qu’est :

Un café.

- C’est quelque chose qu’on offre à quelqu’un pour l’accueillir, me dit Lorette.

- Et c’est comment ?

- C’est bon, c’est chaud, ça fait du bien.

- Vous pouvez me dire autre chose ?

- Non,… je ne vois pas.

 

Moi, j’ai encore la tête pleine de la belle démonstration que je viens de faire sur mon blog où j’ai étudié l’image de la tasse de café  et montré qu’elle symbolisait l’interprétation des rêves.

Bon, maintenant, qu’est-ce que je vais faire avec ça ? Qu’est-ce que l’interprétation des rêves viendrait faire dans le rêve de Lorette, qui pour la première fois se fait interpréter un rêve ?

Me voilà embarrassée ! C’est si bien, quand on sait déjà ! Maintenant je cherche, je suis au téléphone, je dois faire vite.  Je relis mes notes, j’analyse le scénario, je cherche quelles en sont les déductions logiques :

« Le café, a dit Lorette, c’est une façon d’accueillir quelqu’un, c’est chaud, c’est bon. »

Or que se passe-t-il dans le rêve ?

Ni Lorette, ni sa mère n’ont offert un café au prêtre. Ni l’une ni l’autre n’ont accueilli le divin qui se présentait dans la cuisine.

Oui, voilà le sens de l’image. Ce n’est pas la peine de pousser l’interview pour en savoir plus. La rêveuse l’a dit tout de suite : « Le café, c’est une façon d’accueillir quelqu’un ».

imagesCADWIRLQ.jpg

Commentaire

Ce petit rêve de rien comporte deux leçons :

Une leçon pour l’interprétation des rêves :

- bien se garder de plaquer sur une image un sens déjà connu. Toujours chercher le sens avec un esprit neuf.

- ne pas pousser l’interview pour obtenir de multiples associations. Les premières sont suffisantes en général. A trop fouiller, on se perd dans des méandres de détails.

 

Ce petit rêve comporte une grande leçon spirituelle :

Les rituels de purification à la mode, les hautes aspirations à entrer dans un état modifié de conscience, en contact avec le divin, ou des Maîtres assenscionnés, les efforts, les exercices de respiration, les pierres, les encens, les visualisations, toutes ces techniques proposées par de multiples démarches actuelles, voilà qui, selon le rêve, ne mène pas toujours à entrer en contact avec le divin.

Le rêve ne vient jamais nous dire ce que nous pensons, il nous dit toujours ce que nous ne savons pas. C'est justement son rôle, quitte à nous déplaire.

Eh bien, c’est tout simple, trop simple, le divin nous accompagne ici bas, tous les jours, dans notre vie sans éclat, banale, justement celle dans cette bassesse, dont souvent nous aspirons à échapper pour accéder aux sphères célestes, pour vivre dans l'élévation.

Seulement, quand il se manifeste en nous dans notre quotidien, sans miracle, sans synchronicité, sans rien de sensationnel ni d'exaltant, ni vibrations dans le corps, ni tremblements, ni montée de Kundalini, ni images éblouissantes, ni extase, nous oublions de l’accueillir.

Quand il vient nous dire :

 " Je t’aime comme tu es dans ton obscurité et ta petite vie simple, avec tes erreurs, tes insuffisances, tes faiblesses, c’est là que je me trouve avec toi,"

nous ne lui offrons même pas un café.

 

angelus_millet[1].jpg

 

  

 

Illustrations

Je remercie les artistes dont les photos et les tableaux m’ont permis d’illustrer mon blog :

Christ ?

pureté: artbible.net

Maman dans la cuisine : fr.dreamstime.com

Dans la cuisine : tribugourmande.com

Prêtre : Le père Louis Blondel, assassiné cette année en Afrique du Sud : archives.fr.novopress.info

Padre Tortilla, prêtre au Honduras : nospetitsfrèresetsoeurs.org

Paul Newmann

Eplucher les pommes de terre : supertoinette.com

Vaisselle : vieuxdeux.blogspot.com

Bougie :everyoneweb.com

Méditation : espceducalme.canalblog.com

Vierge Marie : rayonaurore.jpg

Christ miséricordieux : christroi.overblog.com

L’ Angelus de Millet, 1857-1859

 

 

Commentaires

J'aime beaucoup l'interprétation de ce rêve , ça me rejoint beaucoup.

Françoise

Écrit par : Françoise Rouleau | 26/11/2011

l'interprétation de ce rêve, me fait penser à toutes ces choses simples et belles de la vie qui seules nous apportent le vrai bonheur. En effet cette recherche spirituelle dans les méditations modernes , nous fait parfois oublier l'essentiel ,

Écrit par : riou odile | 26/11/2011

Les commentaires sont fermés.