Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/03/2014

DES NOUVELLES ET DES JOURNALISTES

Chers amis,

 

Non, je ne vous ai pas oubliés, tous les jours je pense à vous.

Non, je ne me repose pas, je n’arrête pas d’écrire et de travailler et pourtant je n’ai rien déposé pour vous sur mon cher blog depuis plus de deux mois.

Aujourd’hui j’ai décidé de m’arrêter et de vous donner quelques nouvelles.

 

Les journalistes s’intéressent aux rêves, c’est une mode qui va et vient. Pour l’instant elle vient. C’est ainsi que dernièrement, plusieurs journalistes ont visité mon blog pour se renseigner sur les rêves et mon travail d’interprétation, qui leur a semblé valable.

 

En janvier c’est le journaliste Christophe Doré, grand reporter au Figaro Magazine.

Capturer.JPG

Il m’écrit pour me dire qu’ il a repris mon étude du rêve de Jules César (1) pour la mentionner dans son article sur le thème « Ce que disent nos rêves ».

Je vous donne un extrait :

Christophe Doré souligne que les neurosciences sont impuissantes pour comprendre le sens des rêves et écrit :

« …ces avancées dans le domaine des neurosciences n'ont guère permis aux psychiatres et psychanalystes de progresser sur l'analyse des rêves, chère à Freud et à Jung, comme outil thérapeutique. «Même si les rêves partagent des traits communs, le contenu d'un rêve reste unique et son sens relève d'un champ auquel les méthodes et les outils des neurosciences ne permettent pas d'accéder», regrette Elizabeth Hennevin, professeur de neurosciences à Nanterre. »

Le journaliste oppose ensuite Tobie Nathan et Christiane Riedel et sa réflexion finale n’est pas faite pour me déplaire :

 «L'interprétation reste une question compliquée, ajoute Tobie Nathan.

 

imagesCAC3NE3S.jpg

 Un rêve ne peut pas se démonter avec exactitude. Il ne permet pas de dire que telle chose signifie toujours telle autre. On trouve rarement des significations ­directes. Le problème provient du fait qu'il existe autant d'éléments possibles dans les rêves que d'idées dans le monde.»

L'anecdote d'un rêve de Jules César, ­relaté par la thérapeute Christiane Riedel, fondatrice de l'académie pour l'interprétation des rêves, est amusante à ce titre. A 31 ans, Jules César n'est encore que magistrat en Espagne. Il rêve alors qu'il viole sa mère. Troublé, il va interroger un prêtre qui donne sa vision: César violera Rome, sa mère-patrie, en lui imposant sa volonté malgré les résistances de la cité. Suétone va même plus loin enaffirmant que les prêtres «déclarent que ce rêve lui annonce l'empire du monde, cette mère, qu'il a vue soumise à lui, n'étant autre que la Terre, notre mère commune». César prendra rapidement le chemin de Rome pour la destinée qu'on lui connaît.S'il avait consulté un psy, peut-être aurait-il conclu à une tout autre interprétation et plutôt débouché sur vingt ans d'analyse! »

cesar 2.jpg

divan.JPG

Vous pourrez lire l’article complet sur le site du Figaro

http://sante.lefigaro.fr/actualite/2014/01/24/21896-science-enquete-sur-sens-reves

 

Début février, c’est une autre journaliste du Figaro, Assma Maad, qui m’envoie un mail. 

Elle me demande mon avis sur un article du magazine américain « Slate » au sujet d’une étude publiée dans la revue Journal of Sleep.  Cette étude révèle que « les hommes ont tendance à rêver de tremblements de terre et les femmes songent à leur relation. »

J’ai considéré que cette étude n’avait rien de scientifique. Elle se fonde sur les rêves de quelques centaines de personnes au Canada et prétend être valable pour les milliards de rêves qui sont rêvés chaque nuit par des milliards de personnes sur la terre. Pour cette raison et d’autres, l’article du journal Slate ne m’a pas paru sérieux.

Vous pourrez vous faire votre propre opinion avec ce lien :

http://www.slate.com/blogs/xx_factor/2014/02/03/nightmare_study_men_dream_about_natural_disasters_women_dream_about_relationships.html?wpisrc=burger_bar

 

Fin janvier, l’attachée de production de France Inter, Elodie Piel, me contacte. 

Elle m’invite le mercredi 5 mars à l’émission de Guillaume Erner « Service public », de 10 h à 11h.

service_public_-_guillaume_erner[1].png

 

Je m’y suis donc rendue et l’émission s’est bien déroulée. Vous pourrez l’entendre avec le lien suivant :

http://www.christiane-riedel.fr/France_Inter.mp3

 

Tout au long de l’émission, j’ai apprécié le dynamisme de Guillaume Erner pour rythmer et varier son émission, et surtout sa courtoisie : il a en effet plusieurs fois cherché à me donner la parole en face des deux autres invités qui prenaient largement leur place.

Guillaune Erner avait réuni des personnes d’avis très différents.

Sur le plateau se trouvaient donc en face de moi Serge Hefez, psychiatre et psychanalyste, un homme habile et brillant.

hefez[1].jpg

 

Voici quelques uns de ses propos que vous pourrez écouter à 14 : 54. Il explique :

«  Un rêve sans interprétation est comme une lettre qui n’a pas été lue.

Il y a deux aspects dans le travail de Freud, l’aspect symbolique avec ses grands symboles universels,  le chapeau… »

Guillaume Herner l’interrompt :

- Vous y croyez , vous ? Serge Hefez reprend :

« - Je trouve que ça n’a pas beaucoup d’intérêt. L’apport de Freud c’est la force de l’interprétation, justement ce travail de déchiffrage, c’est à dire ce qui se passe entre le psychothérapeute et le patient, c’est un travail de rencontre. » (C’est moi qui souligne.)

divan freud.JPG

 

Quant à moi, je reviens sur les symboles freudiens dits universels que le psychiatre ne trouve pas intéressants et je lui demande :

« - Mais Monsieur, en tant qu’homme, dîtes-moi, est-ce qu’un couteau c’est un sexe ? »

La réponse est fuyante :

« - Pas forcément, ça peut l’être, ça peut ne pas l’être… »

Mr Hefez, qui ne paraît pas avoir un sens très exact de l’analogie, poursuit :

« - C’est exactement ce que je suis en train de vous dire : l’interprétation des rêves est un travail qui se fait à deux et le travail de Freud sur le transfert et l’interprétation est beaucoup plus intéressant que le travail de déchiffrage symbolique des rêves qui est un petit peu tombé aux oubliettes. »

introduction-au-transfert[1].jpg

 

 

Je dois dire que je ne comprends pas :

Quel est cet apport de Freud, cette force de l’interprétation, ce travail de déchiffrage dont il parle ?

Quelle est la différence entre le travail de l’interprétation et le travail de déchiffrage symbolique des rêves ? De quelle interprétation parle donc Mr Hefez ? Qu’est-ce que ce travail sur le transfert et l’interprétation ?

Voilà une habile récupération des mots et un mélange qui jettent la confusion.

De ces échanges j’ai retenu ceci :

Actuellement le psychothérapeute centre son travail sur la relation avec le patient, la célèbre relation appelée « transfert ».

Il n’est donc plus question d’interpréter les rêves, tel que j’en comprends le travail et le pratique.

Qu’on le dise alors bien haut. Si j’ai bien compris, Mr Hefez a l’immense mérite de faire une déclaration très honnête :

Maintenant les psys, au moins les freudiens, n’interprètent plus les rêves.

Et je demanderai : Pour la majorité d’entre eux, l’ont-ils jamais fait ?

Et hop, le tour est joué : comme on est incapable d’interpréter un rêve, on déclare que « le transfert est le véritable travail d’interprétation »  ( ça veut dire quoi ?), que « le déchiffrage des symboles du rêve n’est pas intéressant » et ne sert à rien, la thérapie a donc lieu sans lui ! Et voilà de nouveau « le rêve aux oubliettes » !

Guillaume Erner est intervenu en soulignant mon désaccord et m’a donné la parole.  Déplorant cette désinvolture de la psychanalyse, j’ai évoqué l’existence des travaux de Gayle Delaney et de la technique de l’interview. Cela n’a pas excité la curiosité des deux invités.

 

A côté de moi se trouvait le neurobiologiste Mr Jean Pol Tassin, un homme charmant, directeur de recherche à l’INSERM.

Mr Tassin vient d’écrire un petit livre chez PUF : « Les 100 mots du rêve ».

9782130609506_1_75[1].jpg

 

Ces « 100 mots » expliquent diverses notions ou des produits chimiques.

J’ai pris le soin de lire ce livre deux fois avant l’émission. Je me suis prodigieusement ennuyée et je n’ai rien pu retenir du fatras où sont fourrées en désordre 100 énumérations fastidieuses. Ce qui en revanche m’a frappée, c’est que Freud est constamment mentionné alors que le mot inconscient n'st pas expliqué, pas d’explication non plus sur le mot rêve.

Les travaux de Michel Jouvet sont contestés : maintenant on ne parle plus de sommeil paradoxal avec rêves, puisque c’est en se réveillant que le rêveur se fabrique son rêve.

Inutile de vous dire mon désaccord complet avec mon aimable voisin. Il n’a aucune connaissance des rêves, ignore par exemple la réalité des rêves prémonitoires. Pour lui ce sont des histoires qu’on se raconte volontairement.

Quand, avant l’émission, je lui ai demandé pourquoi il ne parlait pas de Jung dans son livre, il m’a répondu qu’il ne connaissait pas Jung.

J’étais stupéfaite et profondément navrée pour Mr Tassin.

Voilà le niveau d’un chercheur scientifique, directeur de recherche à l’ Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale.

310842_logo_INSERM[1].jpg

 

Au lieu d’actualiser ses connaissances, Mr Tassin, neurobiologiste, exclut volontairement les travaux de chercheurs et non des moindres, et se limite à des conceptions soit dépassés soit restreintes, auxquelles ils veut donner une portée générale. Ainsi, alors que le célèbre médecin neurologue, le Professeur psychiatre Carl Gustav Jung ( n’en jetez plus !…) n’a pas cessé de démontrer que le rêve joue un rôle thérapeutique de compensation par rapport au conscient, le directeur de recherches de l’INSERM, lui, qui s’occupe aussi de la santé, l’ignore.

homme_et_ses_symboles[1].jpg

C’est consternant ! C’est grave.

 

Les Français ne sont pas tous prêts à entendre que le rêve est thérapeute et garant de la santé !

Voilà en ce qui concerne l’émission sur France inter qui a été pour moi fort  intéressante et a révélé encore une fois la toute puissance persévérante de l’obscurantisme freudien qui règne en France.

 

En rentrant mercredi chez moi, je trouvais le mail d’une journaliste qui venait de m’entendre à la radio. Le voici :

« Je me permets de vous contacter à propos d’un prochain article à paraître dans le magazine « Management », dont le thème est "rêve et travail". Seriez-vous disposée à répondre à quelques questions par téléphone dans les jours qui viennent ?

Merci d'avance pour votre réponse. »

Eve Ysern

 

z0162_couv_management[1].jpg

 

 

Je me suis donc entretenue avec Mme Ysern, à qui j’ai communiqué la liste des liens avec les articles de mon blog, où les rêves parlent du travail dans les entreprises. Vous trouverez cette liste ci dessous, si le sujet vous intéresse.

Mme Ysern fut très surprise d’apprendre que de nombreux chefs d’états et chefs d’armées avaient été conseillés par leur rêves : entre autres Alexandre, César, Lincoln, Bismarck, Patton. Ces hommes ne sont-ils pas en effet de grands managers ? Je lui ai donc également communiqué la liste des rêves à ce sujet. Vous les trouverez facilement avec les liens ci-dessous.

 

Ces quatre journalistes m’ont contactée après avoir regardé mon blog. Je pense pouvoir dire que c’est là l’indice qu’ils ont trouvé mon travail sérieux. Voilà 7 ans que je prends soin de vous y exposer des études sur les rêves, 7 ans que j’y prends un immense plaisir.

Vous me manquez, mes chers amis, blogueuses et blogueurs. Si j’ai eu la joie de vous retrouver sur le blog cette semaine, pour vous donner des nouvelles, je pense que ne le pourrai plus dans les mois qui suivent. Mais je reviendrai dès que je le pourrai.

 

Amicalement

Christiane

 

Christiane.JPG

 

 

Illustrations

Je remercie les photographes dont les photos m’ont permis d’illustrer mon blog.

Christophe Doré : fr.viadeo.com

Tobie Nathan : babelio.com

Psychanalyse : mortel-ransfert.com

Assma Maad :twwtrland.com

Eldie Piel : copainsdavant.linternaute.com

Guillaume Erner :clg-maudre-maule.ac-versailles.fr

Serge Hefez : franceinter.fr

Freud : slate.fr

Transfert : autourdeflorence.fr

Jean Pol Tassin : daylimotion.com

Freud par Salvador Dali en 1938 : salvdordaliexperts.com

Management : intelligence-créatrice.com

Christiane Riedel

 

 

Vous trouverez sur le blog :

 

(1) Le rêve de Jules César qui vécut à l'époque bénie où Freud n'était pas né

http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2011/09/16/le-reve-de-jules-cesar.htm

 

Les rêves et le travail

 

Rêves reçus par des patrons

Rêves variés sur les hommes d'affaires, sur l'esprit qui les anime selon leur situation

1 )

Dieu homme d'affaire, vu par un homme d'affaire américain vers 1930

http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2008/03/30/il-est-un-reve-etrange-et-debonnaire.html

Interprétation du rêve précédent

http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2008/04/22/il-est-un-reve-etrange-et-debonnaire-interpretation.html

 

2 )

Dieu, un homme d'affaire juif capitaliste dans le rêve d'un sénégalais

http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2009/09/06/initiation.html

 

3)

L'esprit d'une entreprise c'est rendre d'abord un service

http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2009/09/27/cherche-business-man-de-coeur.html

4)

Le rêve très drôle de l'homme d'affaire Chrisdocti. "Carla Nicolas et moi" : le rêveur un patron noir émigré au Canada doit oser prendre ses privilèges de patron

http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2012/04/28/nicolas-carla-et-moi-et-moi-et-moi-j-ai-reve-du-president1.html

 

Mon interprétation du rêve du patron Chrisdocti, qui a fait "couler beaucoup d'encre" sur mon blog.

http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2012/05/04/2-interpretation-du-reve-carla-nicolas-et-moi.html

 

5)

Réponse à quelqu'un qui n'aime pas que les patrons gagnent de l'argent

http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2012/05/08/diabolique.html

 

 

Rêve reçu par un responsable de la comptabilité qui dénonce les erreurs de management dans une association

1)

nécessité de dire avec authenticité

http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2009/11/08/tro-bien-rase.html

 

Rêves reçus par des employées et leur rapport avec leur patron

1)

savoir le travail que l'on veut faire et se décider

http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2009/07/24/un-ancien-copain.html

 

2)

s'écraser et faire le travail que la chef vous demande

http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2009/11/29/barbara-va6t6elle-mourir.html

 

 

Les rêves et les chefs d’états ou d’armées

Au sujet d'Alexandre le Grand, 300 ans av. J.C.

1

Rêve d'Alexandre qui lui permit de conquérir l'imprenable ville de Tyr

http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2011/08/08/un-celebre-jeu-de-mots.html

 

2

Comment deux rêves de deux personnes qui ne se connaissaient pas sauvèrent la ville de Jérusalem ( Alexandre et le grand prêtre de Jérusalem)

http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2011/08/24/alexandre-et-le-grand-pretre-jaddus-a-jerusalem2.html

 

Au sujet de Jules César

1

L'extraordinaire rêve de Jules César

http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2011/09/16/le-reve-de-jules-cesar.htm

 

2

Rêve de la femme de Jules César qui lui annonce la mort de son mari

http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2011/09/29/le-reve-et-la-mort-de-jules-cesar.html

 

Au sujet d' Abraham Lincoln

Son rêve lui annonce sa mort et il ne fait rien pour l'éviter

http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2011/12/12/le-reve-et-la-mort-d-abraham-lincoln.html

 

Au sujet du chancelier Bismarck :

Comment un rêve lui annonça qu'il gagnerait la guerre contre l'Autriche

http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2012/03/04/le-reve-de-bismarck-mon-interpretatio-et-une-autre.html

 

Au sujet du Général Patton

Comment ses rêves le guidaient pour libérer la France, la Belgique et le Luxembourg en 1944

http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2012/03/19/les-reves-d-un-general-ahurissant.html

 

Au sujet d'un diplomate hollandais

Comment un diplomate fut guidé par son rêve pour travailler pour la paix pendant la guerre froide dans les années 80

http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2012/03/28/le-reve-d-un-diplomate-hollandais1.html