Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/11/2009

TROP BIEN RASE

 
chris-noth-biotherm.jpg

 

Se raser, c'est là sans doute une corvée quotidienne pour les hommes qui préfèrent offrir un visage net, lisse plutôt que poilu ou barbu. C'est aussi le souci de notre ami Mathieu, qui vient d'en rêver. Son rêve l'a surpris et il s'est dit qu'il fallait le regarder avec moi.

barbe.jpg    Shaving-main_Full.jpg         rasé.jpg

 

 

 

 

 

Il me raconte :

Circonstances

La veille, dans la matinée, me regardant dans le rétroviseur de ma voiture, j' ai vu dans le verre grossissant que j'étais mal rasé, des poils disgracieux noircissaient ma peau. Cela ne me plaisait absolument pas !

poils.jpg

 Rêve

Dans mon rêve, je me suis vu alors avec une bande nette, rasée, sans poils. Ca faisait une grande bande blanche sur le cou. C'était comme si les poils avaient été empêchés de pousser. C'était bizarre. Le contraste entre la partie rasée et l'autre était choquant. Ca m'a même révolté.

 

Je me suis réveillé mal à l'aise. C'est un drôle de rêve !

Je confirme avec enthousiasme :

- Vous avez employé le mot juste. « Drôle », c'est en effet un adjectif qui caractérise très bien le rêve, car il comporte les significations de « étrange » et « spirituel »,

dans le sens où il fait aussi rire ou sourire. Le rêve est rempli d'esprit.

-  Je suppose que j'ai rêvé de cette partie du cou rasée blanche parce que la veille je me suis vu mal rasé dans le rétroviseur. C'est sans doute à cause de cette impression que j'ai rêvé de ça la nuit.

 - Pas tout à fait, ai-je repris. J'entends souvent cette remarque. On s'imagine que le rêve vient simplement s'amuser à reprendre une expérience de la veille et que tout cela est sans importance. En fait, le rêve choisit certains détails bien précis de votre journée précédente, et ce n'est pas par hasard : cela a une signification qu'il nous faut trouver.

Eh bien, voyons votre rêve :

 

Interprétation

Dans votre rêve, vous vous voyez sans poils autour du cou. Il nous faut donc d'abord comprendre ce que représentent les poils.

 

Les poils, c'est quoi, c'est comment ?

- Alors, Mathieu, vous, un homme, dîtes-moi, ces poils sur le visage et le cou, qu'est-ce donc pour vous ?

- Eh bien, les poils à cet endroit là, c'est un attribut de l'homme, ils sont la marque du masculin. Les poils sont une production naturelle sur tout le corps, mais chez un homme ils poussent sur le bas du visage, autour des lèvres, sur les joues, le menton et le cou. Ce sont des fils comme les cheveux. Quand on les rase, ils repoussent constamment et tous les jours il faut de nouveau les faire disparaître.

barbe-rousse.jpg 2 barbe.jpg

poil-barbe-torse.jpg     

 

 

 

 

- Et c'est comment ?

Ils peuvent être plus ou moins longs sur le visage. Ils peuvent enlaidir ou embellir.

 

 

229866-brad-pitt-version-cheveux-gras-et-barbe-637x0-2.jpg

Mais quand ils n'ont pas disparu après le rasage, ils dérangent, ils sont tout à fait  inesthétiques. De plus ils sont  très désagréables au toucher, ils piquent ! Les gens que j' approche n' apprécient pas du tout quand je pique. Cela peut les irriter.

 

herisson.jpg poils hérisson.jpg

   Maintenant je passe au récapitulé et à la grande question :

- Bien. Maintenant, dîtes-moi, un attribut masculin, naturel, que vous produisez chaque jour, qui apparaît autour de vos lèvres, dans le bas du visage, quelque chose de plus ou moins long, qui peut agresser, piquer, à quoi cela vous fait-il penser?

- Qu'est-ce qui chaque jour se produit autour de mes lèvres, sur mon visage, répète  Mathieu qui réfléchit ? 

Est-ce que ce ne serait pas les paroles que je prononce ?

 

- Eh bien, faisons les vérifications :

- Est-ce que vos paroles sont une production naturelle ?

- Oui.

- Peuvent-elles être plus ou moins longues ?

- Oui, je peux faire des phrases plus ou moins longues.

- Est-ce vos paroles peuvent piquer, agresser et faire mal aux personnes rencontrées ?

- Ah oui s'exclame Mathieu en riant !

- Est-ce que vous n'aimez pas vous montrer piquant ou agressif ? Vous trouvez que cela prouve un manque de soin, d'égards ?

Mmh ! C'est certain. On n'est pas des sauvages !

 

Ainsi, tout ce que le rêveur a dit des poils, peut être dit également des paroles. Les vérifications sont concluantes. L'analyse du symbole par la technique de l'interview a donc donné accès à son sens : les poils du visage et du cou, ce sont les paroles que l'homme prononce, les paroles viriles.

 

Arrêtons-nous un instant sur tout ce qui a été dit et essayons d'en comprendre toutes les implications :

Vous avez dit, Mathieu, que les poils étaient une production naturelle, un attribut masculin. Nous devons donc comprendre qu'il est naturel aussi de produire, de prononcer des paroles qui peuvent être piquantes, agressives et que c'est même un attribut viril.

homme-salle-de-bain1-150903_L.jpg

     barbu.jpg                         

Je pense nécessaire de souligner cette déduction.

 Avec les poils, dont l'homme est doté, le rêve représente toutes les façons de parler où l'on se montre agressif, incisif, caustique, critique, vexant, blessant, provoquant, voire offusquant. C'est là une caractéristique masculine, voulue par la nature. C'est un don fait par la nature à l'homme.

             

 

 

barbu3.jpg

 Maintenant que nous savons que les poils symbolisent les paroles plus ou moins agressives, revenons au fait de se raser.

 

Se raser : c'est quoi, c'est comment ?

C'est une activité tous les matins, qui permet de supprimer, retirer le poil au plus près. La joue devient toute lisse et douce, cela est très agréable.

Je reprends :

Mathieu, dîtes-moi, qu'est-ce que c'est que se raser, cette façon de faire où prenez soin de retirez tout parole agressive ?

- C'est ma volonté quotidienne de me montrer soigné et respectueux dans la façon dont je me présente pour mon entourage et pour moi même.

- Et actuellement, à quoi cela vous fait-il penser ? Où prenez vous soin de ne pas irriter votre entourage par des paroles agressives ? Que se passe-t-il en ce moment ?

- Oh la la la la, s'exclame Mathieu ! En ce moment j'ai un problème incroyable dans l'association où j'interviens comme bénévole depuis des années.

 

Et Mathieu m'explique :

Cette association distribue de l'aide alimentaire. Il m'a été demandé d'informatiser les données, de les analyser, puis de faire un rapport. Cela m'a demandé un énorme travail.

écrire un rapport.jpg   informatique.jpg

Or ces données révèlent une mauvaise gestion et des dysfonctionnements graves, en contradiction avec les objectifs définis. Les abus sont répétés depuis longtemps, les ressources humaines et financières sont gâchées de façon lamentable.

Des bénévoles ont pris certaines décisions sans en informer les responsables de l'association : depuis des années, croyant être généreuses, ces personnes distribuent chaque semaine une grande proportion des colis alimentaires, mais c'est toujours aux mêmes bénéficiaires. 

Et ça, c'est en désaccord complet avec le règlement de la chartre, qui stipule qu'une personne ne peut recevoir ces colis alimentaires que sur une durée de huit semaines. On s'est aperçu en effet que ce favoritisme donnait lieu à des déviances : par exemple, entre autres, certains bénéficiaires ne sont plus dans la nécessité, d'autres revendent les produits donnés. Et ce favoritisme, pratiqué depuis des années, pourrait très bien être reproché à l'association comme un détournement des aides et subventions officielles, privées comme publiques.

Voilà ce que le rapport a mis en évidence et qui a déchaîné la haine des membres de l'association.

J'ai appris par un tiers que la direction de l'association s'est réunie pour me juger, sans que je sois prévenu, sans m'avoir convoqué pour entretien.  Un vote a eu lieu qui m' a condamné et exclu de l'association. Par ailleurs, c'est la directrice de l'association qui a annoncé mon exclusion à ma femme.

La voix de Mathieu s'assombrit d'une indignation contenue. Il poursuit :

- Comment peut-on en arriver à condamner le rapporteur pour avoir fourni les informations que les responsables de l'association lui ont demandées ?

 

faire un rapport.jpg

 

 Je m'exclame :

- Oh, je connais bien le problème, c'est la même chose quand on interprète un rêve, on tue le messager parce que le message ne plait pas.

Et qu'avez vous fait ?

- J'ai réclamé des explications, le compte rendu de la réunion ; j'ai écrit à chacun des dirigeants pour demander la clarté dans les relations au sein de l'association et le pourquoi de cette condamnation. Je n'ai reçu aucune réponse.

Je vais enfin rencontrer la Présidente de l'association qui elle aussi a voté ma condamnation.

 - Alors, que signifie cette volonté de raser, de supprimer à la racine, radicalement, tout mot blessant, tandis que vous êtes attaqué et condamné de façon inadmissible ? 

- Je me trouve en face de personnes qui représentent des références morales publiques au niveau local. Je ne veux pas les attaquer.

 

jury.jpg

 

- Je comprends la difficulté de votre situation. Voilà une injustice et une humiliation très douloureuses à vivre. Mais, Mathieu, retournons à votre rêve et voyons ce qu'il montre.

 Cette bande rasée, sans poils sous le visage, ça faisait une bande blanche.

Mathieu, spontanément, insiste. Visiblement il a été impressionné par l'image du rêve.

- Ecoutez, cette bande blanche m'a choqué, elle contrastait trop avec le reste du visage, avec la couleur de la peau.

 

- Alors, le blanc, c'est quoi, c'est comment ?

- Le blanc, ça contraste avec le reste, c'est toujours impeccable, c'est pur.

 

Et le cou ?

- Mathieu, s'il vous plaît, mettez votre main sur votre cou, à l'endroit de cette bande blanche.

Qu'est-ce que c'est que cet endroit ?

- C'est  en haut de la gorge.

- Et qu'est-ce que vous sentez ?

- Je sens les vibrations quand je parle.

 

Que déduire de cette image ? J'explique à notre rêveur :

Vous êtes animé par une volonté de supprimer toute agressivité à l'égard de ces personnes, qui se sont érigées en tribunal et ont décidé, en dehors de toute légalité, de vous condamner, sans vous donner droit à la défense.  Et vous dans tout ça, vous n'avez qu'une volonté, rester impeccable, pur. Vous refusez de prononcer toute critique, toute observation, jugement, reproche, qui pourraient être désagréables ou blessants pour ces gens là.

Mais regardez ce qui se passe alors : vous dîtes que cette bande blanche est bizarre, elle vous choque. Sa présence est donc négative. Si c'était ce que vous vous constatiez dans la réalité, vous comprendriez tout de suite qu'il y a quelque chose d'anormal.

L'image montre que votre organisme a été attaqué à cet endroit là.

 pelade-multiple-2.jpg

      pelade-barbe.jpg  

 

 

Je m'arrête un instant et reprends :

- Alors, qu'est-ce que vous en pensez ?

Mathieu reste silencieux quelques secondes.

- Je me révolte devant cette bande blanche. Ca me révolte qu'on m'interdise d'affirmer tout ce que j'ai mis à jour, de dénoncer les abus, les détournements, les complicités, les lâchetés. C'est absolument anormal.

- Mais Mathieu, qui est ce « on » que vous employez ? Y a-t-il donc quelqu'un d'autre que vous, qui vous rase le cou le matin ?

- Non, en effet,... personne d'autre que moi-même...

-  Alors, ce « on »...?

Mathieu soupire.

- Oui, je comprends, c'est moi qui suis trop gentil, trop correct, trop respectueux des autres et en ce moment, ...je vois, c'est ça..., ce blanc...

La voix de Mathieu s'élève, s'affirme ...Avec une émotion vibrante, rebelle et contenue il s'exclame :

- Oui ! Voilà : Je ne veux pas lancer de critiques blessantes, alors, je me mets comme un garrot pour m'empêcher de parler, les paroles restent étranglées dans ma gorge, j'étouffe ce que j'ai à dire.

- Exactement, vous avez très bien compris le sens de votre rêve. Votre blanc, votre souci de paraître impeccable et de plaire vous impose une contrainte insupportable. Vous voulez éviter toute discours désagréable ou blessant, alors que vous dénoncez les abus, le gâchis, les complicités, les lâchetés, ça ne peut pas aller ensemble ! En vous-même, vous avez un conflit entre votre volonté et votre ressenti, et vous vous révoltez contre cette volonté d'être impeccable : vous comprenez qu'une certaine agressivité est inévitable et naturelle. C'est une réaction courageuse et virile.

 Le regard de cet homme s'est éclairci. Il m'a dit d'une voix émue :

- Mon rêve est formidable et je vous remercie de votre analyse. Notre entretien me confirme ce que je dois faire, c'est ce que je sentais, mais je n'osais pas. J'ai rendez-vous lundi et je vous donnerai des nouvelles.

 

Que s'est-il passé ?

Mathieu a rencontré la directrice de l' association, accompagnée de son mari. Il a exprimé son indignation, il a remis en cause un notable. Ecoeuré, il a alors entendu ses interlocuteurs lui prétendre qu'il n'avait jamais été ni exclu, ni condamné. Puis quelques moments après, se contredisant, ils ont déclaré qu'ils s'étaient trompés de décision.

Quel euphémisme ! Grotesque, dérisoire !

Rencontrant la femme de Mathieu dans une réunion, la directrice, devant tout le monde, s'est confondue en compliments à son égard et à celui de son mari...

Quelqu'un a même déclaré :

- Mais ce que Mathieu a dit, ce n'est pas faux !

 

Conclusion

Le conflit de Mathieu est un conflit intérieur très courant, un conflit entre l'homme civilisé, bien éduqué, trop bien, et l'homme naturel, qui réagit instinctivement, selon ce qu'il ressent, selon l'élan juste qui jaillit de sa nature profonde.

Mathieu est un grand chrétien, il est droit, fidèle dans les petites choses comme dans les grandes ; dans sa vie il aide, il donne, il accepte, il respecte et ...il aime son prochain.... Oui, mais... il ne l'aime pas comme lui même, il l'aime plus que lui même. Et, quand c'est plus que lui-même, alors, l'inconscient n'est plus d'accord.

Alors apparaît un événement, une coïncidence apparemment anodine, où le monde extérieur et le monde intérieur entrent en résonance, où la matière et l'esprit se répondent de façon synchrone. Cette apparente coïncidence s'appelle une synchronicité, comme Jung l'a révélé à l'Occident.

synchronicite_paracelsica.jpg

 

Et voilà que le matin, dans la matière, dans la rue, l'inconscient intervient, et met Mathieu devant son rétroviseur pour lui montrer ses poils disgracieux et déplaisants sur la joue... et alors...qu'est-ce que ça peut vous faire... ?

Et la nuit suivante, dans l'esprit, dans le rêve, l'inconscient lui fait prendre conscience que, dans sa situation actuelle, son attitude respectueuse, sa courtoisie,  sa gentillesse sont anormales, inadmissibles, révoltantes. La vie l'a doté d'une arme naturelle et virile pour le protéger, le défendre : ce sont ses poils qu'il ne faut pas trop raser. Il ne doit pas l'oublier. Ce sont là des facultés immunitaires.

Mathieu a suivi l'impulsion de son rêve. Il a été droit et courageux. Il s'est rendu compte alors de la veulerie de ceux qu'il estimait et respectait. Et la situation s'est complètement inversée. C'est lui maintenant qui est reconnu et respecté.

 

 

accusation_pic.jpg

 

 

Illustrations

Je remercie les photographes dont les œuvres m'ont permis d'illustrer mon blog.

 Chris.noth.biotherm : http://estheticfactory.fr

Barbu : http://blog.linfographic.com

Rasage : http://i.ehow.com

Rasé : http://www.guim.fr

http://fr.evilox.com

Brad Pitt : http://static1.purepeople.com

http://imworld.aufeminin.com

http://thumbs.dreamstime.com

http://blog.linfographic.com

Pelade : http://www.drvarlet.fr

Ecrire un rapport : http://www.polyphoto.org

Image Ouest France : http://a31.idata.overblog.com

Synchronicité et Paracelsica : cgjung.net

accusation : sethbarnes.com

 

 

 

 

Commentaires

Bonsoir Christiane....
De nouveau un beau partage qui donne Matière à réfléchir sur les Lois justes de l'Univers....
J'ai beaucoup aimé votre synthèse soulignant le fait que "AIMER son prochain comme Soi-Même ne signifie pas l'Aimer Plus ou Moins, mais l'Aimer Juste, d'Egal à Egal...."
Ceal s'appelle le Respect de Soi....
Et l'Amour commence par cela....
On ne peut donner que ce que l'on possède....
Bonne soirée....
Isabelle....

Écrit par : Isabelle | 17/11/2009

Bonjour Isabelle

J’ai enfin le plaisir de pouvoir vous répondre, maintenant que ma conférence a eu lieu.
A vrai dire, je ne sais dans quel sens prendre votre commentaire.

Vous parlez de "Lois justes de l’Univers".
J’ai un peu étudié ce domaine et les affirmations des humains à ce sujet m’ont laissée perplexe.
Depuis que l’inconscient et les rêves sont devenus le centre de ma vie, je me garde bien de dire qu’il y a des lois, parce que je constate de façon permanente que ce qui est valable pour A ne l’est pas pour B, et pas non plus pour A de façon permanente.
Je ne reconnais qu’une loi, c’est celle du changement. Rien ne dure que le changement. Eternelle transformation. Où et quelles sont alors les Lois justes de l’UNIVERS ?
Comment l’humain limité peut-il prétendre avoir accès au monde universel, illimité ?


Par ailleurs, chère Isabelle, je suis toujours très embarrassée quand on parle d’ « AIMER » son prochain.
Qu’est-ce qu’aimer, qu’est-ce que l’amour ?
Certes l’apôtre Paul pouvait se laisser à des déclarations lyriques à ce sujet, bien sûr, lui qui était un meurtrier et s'était précipité pour participer aux massacres des premiers chrétiens. Il connaissait la haine, il a appris peut être à aimer…et encore, certainement pas les femmes auxquelles ses discours font le plus grand mal depuis 2000 ans.


Je n’ai jamais trouvé quelqu’un qui m’explique ce que c’est que l’amour. Tout le monde parle de l’amour, mais enfin…
Prenons la définition du Robert :
« Disposition à vouloir le bien pour quelqu’un d’autre ».
Ah ?
Qu’est-ce que le bien ? Ce qui est bien pour moi, est justement ce qui ne convient pas à l’autre…et inversement.

Aimer, est-ce que ce pourrait être un mouvement spontané d’ouverture à l’autre pour l’accueillir et le comprendre ?
Alors, l’amour n’est pas une loi, là où est l’amour, la loi est absente, il ne peut pas y avoir de loi d’amour, parce que l’amour est un mouvement libre, on ne peut pas forcer quelqu’un à aimer, tandis qu’une loi vous force à vous plier à sa règle.
Les dix commandements ne sont pas des lois.
« Tu aimeras ton prochain comme toi-même » n’est pas une loi, c’est une recommandation, un conseil.
Personne et rien ne peut vous obliger à aimer.

C’est pourquoi, Isabelle, je ne saurais répondre précisément à votre commentaire.
Il y a des cas où aimer son prochain, c’est donner sa vie pour lui, comme le font les animaux, ou les soldats qui défendent leur famille, leur patrie en tuant l’ennemi en face, et se faisant tuer eux-mêmes.
Et le Christ, qui, selon la tradition, a donné sa vie pour l’humanité, s’est-il aimé d’égal à égal ? N’a-t-il pas aimé les autres plus que lui-même ?

Chère Isabelle, je me méfie des mots, des principes et des lois universelles, je me contente d’accompagner ponctuellement des personnes individuelles, et je le répète, je constate de façon permanente que ce qui paraît juste à un moment, pour une personne, ne l’est pas pour une autre, et ne l’est plus non plus pour elle même, dans d’autres circonstances.
Et, c’est là que le rêve est toujours présent pour montrer à chacun quel est le comportement adapté et juste pour lui, là où il en est.

C’est ce que je m’efforce de montrer sur mon blog où j’expose des rêves qui conseillent selon les rêveurs, une chose ou son contraire.
C’est pourquoi aussi je considère que chacun aurait intérêt à apprendre le langage des rêves et de ses rêves, pour vivre libre et indépendant, capable de s’adapter de jour en jour à l’infinie variété des situations de la vie.
Voilà pourquoi encore j'enseigne sur mon blog l’art de l’interprétation des rêves.

Je vous pose une question en conclusion :
Ne pourrait-on considérer qu'aimer, ce serait concilier les contraires, accorder les opposés, dans le monde extérieur comme dans le monde intérieur ?
Mais qui s'occupe de l'autre en nous, qui nous est contraire, qui est notre contraire, que Jung a appelé "l'ombre" ? Notre société unilatérale ignore le monde intérieur qui s'exprime dans les rêves, elle déteste et repousse son ombre, son aspect contraire et complémentaire et pourtant notre avenir en dépend.

Bien à vous
Christiane

Écrit par : Christiane Riedel | 04/12/2009

Bonjour Christiane….

J’ai bien reçu votre lettre….
J’ai pris le temps pour vous répondre car je considère son contenu trop important pour être abordé avec légèreté….
A vrai dire, je ne m’attendais pas à ce débat, mais cependant je sais que ce qui est envoyé est toujours « Juste », quoique chacun puisse en penser.
Car la Liberté de pensée est une des Lois de l’Univers….

Chère Christiane, il y a la Loi des Hommes et la Loi de l’Univers….
Ce n’est pas la même chose….

Vous dites ne connaître qu’une seule Loi, celle du changement….
Donc vous connaissez les Lois Justes de l’Univers….
Car elles sont Evolution et Transformation….

Chaque Individu a un Chemin à parcourir, quelque chose à accomplir, et même si cette chose est modeste, il est venu pour cela….
Il peut s’éparpiller à faire cent mille choses lui apportant peut-être la considération et le regard bienveillant des autres, mais si il ne fait pas ce qu’il est venu faire, il est « à côté »….
Et il lui faudra Recommencer….

En astrologie, c’est la loi de Saturne…. « Le Seigneur du Karma »….
Et croyez moi…. c’est une Loi Implacable….
Saturne est la dernière planète visible à l’oeil, elle est donc le Seuil à franchir pour accéder à un Eveil de Conscience Supérieure….
Et ce n’est pas facile….
Mais l’Eveil de cette Conscience n’est pas le même pour chacun….
C’est l’Homme et seulement l’Homme qui se crée des difficultés quand il veut appliquer ses propres Lois, celles qui l’arrangent, parce qu’il est habitué, parce que c’est confortable….

La Loi de l’Univers est Métamorphose mais la Métamorphose de l’un n’est pas la Métamorphose de l’autre parce que bien qu’étant semblables (construit sur le même schéma), nous sommes avant tout des Etres Individuels….

Nous avons nous-mêmes construit notre Individualité dans le Grand Escalier de toutes nos Vies, et la Marche sur laquelle nous sommes n’est que le résultat de notre ascension….
C’est pourquoi il ne faut jamais juger l’Escalier et la Marche du voisin parce qu’elle a été un jour notre Marche et que si ce n’est pas encore le cas, elle le sera peut-être un jour, elle le sera peut-être bientôt….
Chacun son parcours et son histoire….

« J’observe…. je vois bien ta difficulté sur la Marche de ton Escalier….
Je peux te donner la main pour t’aider si tu veux bien l’attraper mais je ne peux pas gravir la Marche à ta place car ce n’est pas la Mienne et ce n’est pas mon Escalier….
Tu dois le faire tout seul, et tu peux le faire, puisque cette Marche est le Sommet de toutes les autres Marches que tu as gravies, elle en est le résultat accompli….
Si tu es sur cette Marche, c’est que tu es à ta place, c’est que tu vis ce que tu as choisi, ce que tu as construit…. »

C’est la Loi des Causes et des Effets et à mes yeux…. elle est scientifique….
C’est la Loi des additions et des multiplications….

La nouvelle Conscience qui s’installe interpelle et la Crise qui se vit actuellement à l’extérieur n’est que le reflet de la Grande Crise qui se passe au fond de chaque Humain qui doit devenir Etre Humain….
L’Ere du Verseau est l’avènement d’une Nouvelle Conscience qui n’est autre que l’aboutissement « Juste » du chemin parcouru….
Cette nouvelle Conscience nous guide dans la recherche de cette partie de nous-même qui nous est inconnue et qui nous manque, l’Anima chez l’homme et l’Animus chez la femme….
L’Union indispensable de ces deux paires opposées en un Juste équilibre pour l’accomplissement des infinies possibilités qui dorment au fond de chacun de nous….
Pour retrouver le Chemin de notre Divinité….
Le mariage de ces deux opposés est le seul moyen d’accomplir notre Destinée dans l’histoire de l’Humanité.

Nous sommes Tous issus du Point qui contient Tout….
De par notre séparation (dualité) avec ce Point, nous avons perdu la Conscience de qui nous sommes….
Le But de la Vie est de retrouver cette Conscience….
Et ainsi de retrouver notre Puissance….

De même qu’un enfant ne peut être conçu d’une autre façon qu’avec le Mariage du Féminin et du Masculin….
De même que la couleur grise ne peut exister sans le Mariage du noir et du blanc….
De même que la Terre a besoin de l’Eau et que l’Eau a besoin de la Terre pour produire des cultures….
L’Humain a besoin d’unir son Anima et son Animus pour révéler son Diamant, son Trésor, son Enfant intérieur….

C’est la même chose avec l’Energie….
Invisible à nos yeux physiques, elle existe pourtant bel et bien, comme l’air, comme le vent…. Elle est indispensable à toute vie….
Et c’est par l’Union de sa division qu’elle dégage sa toute Puissance....
Grâce à l’association du Plus et du Moins…. elle peut Créer….

L’Homme se demande qui Il est et ses Désirs ne le remplissent plus comme avant….
Il faut bien faire attention et distinguer que je ne parle pas ici de Besoins, mais de Désirs….
La Chenille est en train de devenir Papillon parce que nous sommes sur un Palier, un Palier de l’Humanité qui tout doucement doit changer….
C’est aussi une Loi de l’Univers….
Car tout est Changement, tout est Transformation, tout est Construction….
Le Besoin est vital, c’est une réalité, (je parle des besoins primaires)….
Mais le Désir doit être réorienté….

La Loi de l’Univers est une Loi au dessus de toutes les autres Lois car c’est celle de l’Amour, de la Liberté, et du Respect….

L’Univers nous laisse la Liberté de choisir notre Chemin, mais il nous guide et nous parle, avec les rêves bien entendu, mais aussi par beaucoup d’autres moyens….

Il nous laisse être l’Artisan de notre Vie….
Celui qui n’a pas conscience de cela se considère, évidemment, comme une victime….
Alors que celui qui Sait est le Réalisateur de sa vie….

J’aime beaucoup cette parole de Dalaï Lama qui dit :

« Il n’y a pas de gens qui soit nés sous une mauvaise étoile….
….Il n’y a que des gens qui ne savent pas lire le Ciel….

A méditer….

Les difficultés auxquelles nous sommes confrontés ne sont que les résultats de la non reconnaissance de tout cela….
Et si elles perdurent et s’éternisent, c’est parce que nous n’avons rien compris et que nous avons choisi le mauvais chemin, celui de l’Humain, celui de l’Instinct….
Je ne fais « le Procès » de Personne ni de Rien car l’Humain a Besoin de ses Instincts mais seulement pour les mettre au service de son Ame, au service de sa Divinité, afin de devenir un Etre Humain….

L’Intelligence n’est pas le fruit du Mental mais plutôt le Mariage de celui-ci avec le Cœur, l’Union de l’Anima avec l’Animus….

Pour construire une maison, il faut d’abord creuser des fondations….
Avant de devenir un adulte, l’Humain est d’abord une petite crevette, un bébé, un enfant, un adolescent….
Un arbre ne peut devenir grand et fort qu’au bout de nombreux printemps….
Pour faire un long voyage, il faut d’abord commencer par faire un pas….
Et bien le Mental de l’Humain s’est construit de la même façon…. petit à petit….
Il y a d’abord eu le Règne minéral, puis le Règne végétal, et le Règne animal…..
Il faudrait être bien présomptueux pour penser que tous nos Dons sont innés….
Nos dons, ainsi que leurs contraires, se sont construits dans le Grand Escalier de nos Vies….
Ils ne sont que les fruits exquis, ou pourris, de ce que nous avons semé….
C’est mathématique….

Les Grands Sages avaient des paroles Justes :
« Pour avoir un beau jardin, il faut être bon jardinier…. »
« On ne récolte que ce que l’on a semé…. »

Il faut apprendre à RECONNAITRE l’Ombre et à L’APPRIVOISER car elle est nécessaire, elle existe pour TOUT ce qui vit sur Terre car TOUT est dualité…. et c’est normal….

L’Ere du Verseau demande à l’Homme de passer du plan Animal (Instinct) au plan Supranimal (Conscience).
Le but de l’Ere du Verseau est de rassembler Consciemment le Yin et le Yang, d’apprivoiser l’Ombre, et ainsi de retrouver le Chemin de notre Trinité :

L’Esprit de l’Univers, ce Point d’où nous sommes issus….
Notre Esprit qui est un petit morceau de l’Esprit de l’Univers, notre Père Créateur….
Et L’Union des deux dans la matière.
J’ai essayé de répondre à votre lettre de la façon le plus Juste pour Moi comme pour Vous….
J’ai beaucoup de choses dans mon cœur que je ressens profondément….
Cependant Ressentir est une chose et exprimer les Ressentis est une autre chose….

Je tiens à remercier Laurence qui m’a fait découvrir votre site….
Elle m’a beaucoup apporté….
Je vous remercie également pour le partage que vous effectuez….

J’ai beaucoup aimé :
L’Initiation….
Business man de cœur….
Gentille, gentille….
Trop bien rasé….

Je continue de vous lire….
Et j’espère ne pas vous avoir trop dérangée….

Je vous souhaite le Meilleur du Meilleur en 2010….
Que le Soleil soit avec vous….

Isabelle….

Écrit par : Isabelle | 20/12/2009

Chère Isabelle

Votre réponse m'a touchée. Merci d'avoir pris soin de m'écrire si longuement. Je n’en ferai pas autant cette fois-ci.
Vous êtes, chère Isabelle, un oiseau magnifique, dont j’admire l’envol dans les sphères aériennes.

Que Dieu vous bénisse dans cette nouvelle année.

Christiane

Écrit par : Christiane Riedel | 31/12/2009

Excellent, je reviendrai régulièrement vous lire. Je vais vous faire un peu de pub auprès de mes contacts, vous l'méritez bien !

Écrit par : signe zodiaque | 26/03/2010

Bonjour,

J'aimerais avoir quelques éclaircissements.

1- Qu'ont en relation les reves et le fait d'etre "somnambule"?
Comment expliquer le fait du somnambulisme par le phénomène onirique? Y-a-t-il un lien ou est-ce simplement "physique"?

2- Qu'est-ce qu'une "terreur nocturne" vs un "cauchemar"?


Merci,

Écrit par : Marcus | 29/03/2010

good post, i was searching for since a long time.

Écrit par : Dissertation Writing Help | 07/06/2010

well i like your post . .the information in your post is quite good;) . .nice work .. Thanks a lot keep sharing:)

Écrit par : Dissertations Writing | 07/10/2010

I definitely enjoying every little bit of it I have you bookmarked to check out new stuff you post
Master's Thesis

Écrit par : Master's Thesis | 13/07/2011

Les commentaires sont fermés.