Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jung

  • SUITE ALCHIMIQUE 2

    Imprimer

     

    interprétation des rêves,christiane riedel spécialiste de l'interprétation des rêves,alchimie,rêve alchimique,Jung,bien,mal,lion,mort du lion

    Mes chers amis,

     

    hier matin Anne Marie m'a téléphoné très inquiète. Elle vient de faire un rêve très moche. Jugez un peu :

    Elle rêve :

    Je suis dans un salon et je vois un enfant brun qui répète que Léon Ceint – on prononce le t - que Léon Ceinte a été tué. Il a été assassiné. L'enfant le dit avec une grande douleur.

     

    Avant de vous découvrir l'interprétation de son rêve, laissez-moi vous présenter cette jeune femme charmante et délicate.

    Anne Marie attend un deuxième enfant très prochainement. La veille, au cours de la soirée, François n'a pas apprécié certains propos de sa femme et les lui a reprochés brutalement. Il s'est montré dur et a blessé Anne Marie. Notre amie veut une vie paisible, elle cherche à ne pas contrarier son mari. Elle s'est réfugiée dans la chambre, elle a caché ses larmes et elle a pardonné.

    Et cette nuit, elle a reçu un rêve qui vient certainement commenter ce qui s'est passé.

    Voyons donc les différentes images :

     

    Le salon

    Le salon désigne l'espace où la famille se réunit pour passer de bons moments de détente. Le rêve place ainsi son scénario dans le cadre où, la veille au soir, Anne Marie a essuyé les reproches de son mari.

     

    Je vois un enfant brun

    Un enfant a une façon d'être spontanée. Il représente un aspect naturel de la rêveuse qui grandit et dont elle doit s'occuper. La couleur brune des cheveux indique que cet enfant est proche de l'inconcient : il vit et réagit de façon instinctive, il manifeste ses émotions, ses affects, il exprime ses ressentis.

     

    L'enfant répète que Léon Ceint – e - a été tué, assassiné.

    Le rêve insiste lourdement sur le crime commis.

     

    Qui est donc Léon Ceint-e-

    Anne Marie ne connait personne de ce nom. Le rêve ici gazouille dans la langue des oiseaux. Écoutons-le :

    Le prénom Léon signifie clairement "Lion", il confère une capacité à adopter un comportement léonin.

    Pour Anne Marie, comme pour beaucoup, le lion, le roi des animaux, impressionne par sa majesté quand il s'avance, il rugit avec une telle puissance que ses adversaires effrayés battent immédiatement en retraite.

     

    Léon Ceint-e

    A ces mots, la jeune femme, qui va bientôt accoucher, entend tout de suite "Enceinte".

    Léon Ceinte désigne donc la jeune femme enceinte qui pourrait se comporter comme un lion, une lionne.

    Mais vous avez aussi entendu " Sainte".

    Ah ?...

    ...Oui ! ...Allez-y !... Poussez votre analyse jusqu'au bout, et n'ayez pas peur de faire les déductions qui s'imposent... :

    Léon Sainte ?

    Quand cette jeune femme se met à gueuler et à rugir comme une lionne, oui, alors elle est une sainte.

     

    Qu'est-ce qu'un saint ou une sainte ?

    Dans Wikipédia on lit :

    " Les saints sont des hommes ou des femmes – distingués pour leur élévation spirituelle et proposés aux croyants comme modèles de vie en raison d'un trait de personnalité ou d'un comportement réputé exemplaire."

    Ainsi, répondre, se diputer, se battre pousser une gueulante serait un comportement exemplaire et la preuve d'une élévation spirituelle certaine ?

     

    Le grand Robert quant à lui explique :

    Le saint est celui " qui est conforme aux préceptes de la morale religieuse ou encore" qui est inspiré par la piété".

    La piété, qu'est-ce donc ?

    Toujours selon le grand Robert de la langue française, la piété est la qualité de celui qui marque " un fervent attachement au service de Dieu et aux pratiques de la religion".

     

    Alors ? Qu'est-ce que ça veut dire " Léon Ceinte ?

    Vous l'avez compris. Pour le rêve, être capable de gueuler comme un lion, de rugir, c'est là non seulement la caractéristique de l'élévation spirituelle, mais c'est aussi un comportement pieux qui marque un fervent attachement au service de Dieu et aux pratiques de la religion.

    Que plus d'un se hérisse à cette affirmation, je ne l'ignore pas, mais mon travail est de traduire le rêve et non de chercher à plaire.

     

    Hélas, que nous apprend le rêve ? Que répète l'enfant avec douleur ?

    Léon Ceinte est mort, il a été assassiné.

     

    Anne Marie se recueille un instant, descend en elle même et me dit :

    - Alors, Christiane, si je comprends bien, quand hier soir je n'ai pas voulu "engueuler" mon mari parce que ses paroles dures m'avait blessée, j'ai tué le lion en moi, celle qui vit dans un fervent attachement à servir Dieu ?

     

    interprétation des rêves,christiane riedel spécialiste de l'interprétation des rêves,alchimie,rêve alchimique,Jung,bien,mal,lion,mort du lion

     

    Comme l'enfant, Anne Marie et moi avons le coeur serré.

    Anne Marie et moi restons silencieuses un instant. Avec un grand étonnement, avec une immense reconnaissance nous accueillons le conseil impensable du rêve, qui vient guider dans les épreuves de la vie quotidienne.

     

    Mais comment peut-on imaginer l'avis des rêves ?

    Comment penser que la colère, les engueulades, tellement décriées, tellement condamnées, soient des services rendus au divin, soient une pratique religieuse, spirituelle ?

     

    Tonnerre de Zeus !

    Ahurissant !

    Zeus n'est-il pas le maître de la foudre ? Dieu n'est-il pas " prompt à la colère" ? Voilà qui nous renverse aujourd'hui ! Mais il y a là une vérité que l'on connaissait autrefois : le droit de se mettre en colère pour se défendre était un droit sacré, un moment où l'on la divinité noire en soi venait s'exprimer.

    Ce rêve nous place en pleine alchimie.

     

    Oui, c'est bien ça :

    Puisque nous vivons trop à la lumière du conscient, avec l'éclairage des pensées rationnelles, qui se prétendent supérieures, alors, de façon opposée et complémentaire, c'est au niveau physique obscur et mal compris, c'est dans ce corps animal en nous que nous rencontrons le divin. 

     

    Cette divinité instinctive, animale, se manifeste à Anne Marie, comme à beaucoup, sous la forme du lion rugissant, dont la puissance fait reculer ses adversaires.

    Est-il surprenant de constater qu'il y a 4500 ans les Nubiens, au Sud de l'Egypte, adoraient le dieu à tête de lion,  Apédémak, dieu de la guerre, de la victoire et de la fertilité ?

    interprétation des rêves,christiane riedel spécialiste de l'interprétation des rêves,alchimie,rêve alchimique,Jung,bien,mal,lion,mort du lion

     

     

    Les Egyptiens également vouaient un culte à la déesse Sekhmet "la puissante", femme à tête de lionne, surnommée "la colère de Ra", le dieu soleil ; elle est aussi celle qui gouverne le domaine des cycles féminins, de la fertilité.

    interprétation des rêves,christiane riedel spécialiste de l'interprétation des rêves,alchimie,rêve alchimique,Jung,bien,mal,lion,mort du lion

     

     

    Etranges concordances de ces images avec "Léon Ceinte". Comme Jung l'a montré, ces similitudes prouvent qu'il existe dans l'inconscient, à travers le temps, des images constantes et communes à l'humanité. Il a appelé ces images "archétypales" et a mis ainsi en évidence l'existence de l'inconscient collectif, d'une dimension infinie par rapport à l'inconscient personnel.

    interprétation des rêves,christiane riedel spécialiste de l'interprétation des rêves,alchimie,rêve alchimique,Jung,bien,mal,lion,mort du lion

    Avec cette grande image du lion et de la lionne, le rêve de nos jours est venu  rappeler à la jeune maman enceinte le crime qu'elle a commis en refusant de laisser s'exprimer ce dieu en elle, cette même puissance fondamentale, archétypique, qui lui aurait donner la force de se battre en paroles avec son mari, lui aurait assuré sa victoire et aussi sa fécondité. Tout ce qu'elle a gagné, c'est d'aller, vaincue, pleurer dans son coin. Et, comme une sainte, avec générosité, avec abnégation, elle a pardonné.

    Certes, elle a cru "bien faire", mais elle s'est lourdement trompée. Le rêve alchimique vient alors lui rappeler que c'est justement en faisant "mal", qu' elle va "bien" faire.

    interprétation des rêves,christiane riedel spécialiste de l'interprétation des rêves,alchimie,rêve alchimique,Jung,bien,mal,lion,mort du lion

     

    Et je reprends la conclusion de mon étude précédente :

    Voilà la grande leçon actuelle des rêves et de l'alchimie, que, dans la bienséance, nous nous gardons bien de pratiquer. Voilà cependant, ce dont nous avons le plus grand besoin. C'est même le problème vital de notre société en décomposition : laisser s'exprimer l'animal en nous, reconnnaitre la valeur, la dignité, la divinité de notre vie instinctive, qui est la sauvegarde de notre équilibre, de notre santé, de notre joie de vivre.

     

    Ce que je vous dis ici n'est pas un dogme, ce n'est pas une élucubration théorique fumeuse. Il s'agit d'un fait et d'un fait que les rêves mettent constamment en évidence. Jung l'a montré. A mon tour je viens de vous en donner de nouveau la preuve actuelle, avec un rêve reçu hier, le 17 février 2017 au matin.

     

    Je vous propose maintenant une éloquente vidéo. Vous pourrez contempler la colère du lion, ressentir la puissance qui émane de ses rugissements et constater l'effroi de l'ennemi qui s'enfuit.

     

    http://www.youtube.com/watch?v=7_6lLyiEpNM&NR=1&feature=endscreen

     

     

    Illustrations

    Je remercie les artistes et les photographes dont les oeuvres m'ont permis d'illustrer mon blog.

    Lion : levif.be

    Le lion a été tué : tempsreel.nouvelobs.com

    Le dieu lion nubien Apedemak : Wikipedia

    Buste noir de la déesse Sekhmet : antikforever.com

    Bas relief de la déesse Sekhmet : egypte.antique.com

    Engueulade : ?

     

     

  • BOUSCULER, DE L'INTERPRETATION DES RÊVES,UNE LONGUE REPONSE A MARIE

    Imprimer

     

    Comprendre un rêve de travers peut avoir des conséquences dramatiques

     

    Marie vient de lire le rêve de Nina qui lui conseille de frapper son voyou de fils.

    http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2009/04/26/la-fessee-1.html

     

    navet 2.JPG

    Elle s’indigne que je puisse interpréter ce rêve littéralement et m’écrit un commentaire qui pose de graves questions.

    Voici :

    …quand j'ai lu votre article, vous avez soulevé une méchante blessure. Mon ex-conjoint faisait des rêves "bizarres" dont il ne parlait jamais, mais en revanche, nous en subissions les conséquences. Pendant 15 jours avec notre fille, nous avons subi la mauvaise humeur de monsieur, ses insinuations douteuses, ses colères et ses agressivités avant qu'enfin, il se décide à me dire ce qui s'est passé dans "ce" rêve. Voici sa réponse, que je vous livre mot pour mot.

    "Et bien, il y a 15 jours, quand tu m'as demandé pourquoi je faisais la tête, et bien c'est parce que j'ai rêvé que tu me trompais et je ne le supporte pas".

     

    la lettre.jpg

     

     

    Au lieu de me poser la question directement, au lieu de parler de cette angoisse qu'il avait, mon ex-mari a préféré nous "noircir" la vie pendant 15 jours pour "ce rêve", ceci pour vous dire le nombre de fois, où avec ma fille, nous nous sommes inquiétées pour notre vie…

    Je pense que si mon ex-mari avait lu cet article, je pense que je ne serais plus là pour écrire…

    Ainsi, pour Marie, si son mari avait lu que le rêve de Nina était interprété au sens propre, il y aurait vu la confirmation que sa propre interprétation était la bonne et il aurait déchaîné sa colère destructrice.

    Mais pourquoi n’avez-vous pas cherché quelqu’un qui puisse vous aider à comprendre ce rêve ?

    Cette douloureuse expérience montre que comprendre un rêve de travers peut avoir des conséquences dramatiques.

    Je pense donc, chers blogueuses et blogueurs, qu’il est important de partager avec vous ma longue réponse à Marie. Je lui présente mon travail d’interprétation pour l’aider à voir plus clair. Mes explications viendront peut être aider aussi quelques - uns d’entre vous.

    Voici :

     Marie,

    J’ai lu votre témoignage avec beaucoup d’intérêt et de peine. A vous lire le cœur se serre.

    Toute la difficulté vient de ce que l’on ne sait pas interpréter les rêves et voilà pourquoi je les analyse sur mon blog, voilà pourquoi je les explique dans mes livres et donne toutes les clés pour en comprendre les symboles.

    J’aborderai dans ma réponse plusieurs points.

     

    1) Rêve prémonitoire ou scénario intérieur ?

    Il règne une grande confusion au sujet des rêves et de leur interprétation. Le B A  BA de l’interprétation, c’est de savoir distinguer s’il convient d’interpréter le symbole au niveau subjectif, intérieur ou au niveau objectif, extérieur. Il s’agit donc de se poser la question :

    - le personnage de mon rêve désigne-t-il une personne en chair et en os dans le monde matériel ou correspond-il à un trait personnel, un aspect psychique de moi-même dans mon monde intérieur ?

    C’est là le B a BA et c’est pourtant ce qu’il y a de plus difficile.

    Le plus souvent le rêveur sans expérience prend tout de suite son rêve comme s’il avait un sens extérieur et était prémonitoire. Il ne pense pas à se demander la fameuse question à retenir et que je répète : 

    « A quoi ce personnage, ce scénario pourrait-il correspondre en moi, dans mon monde intérieur ?

    Par exemple regardons le cas suivant :

    Que dire à Frédéric Miterrand qui vient de raconter sur la chaîne people qu’il a rêvé dernièrement qu’il avait des joutes érotiques tendres et jouissives avec Manuel Valls ?

    http://www.public.fr/News/Frederic-Mitterand-J-ai-fait-des-reves-erotiques-avec-Manuel-Valls-c-etait-vachement-bien-697466

    valls et miterrand.jpg

    En prenant son rêve au niveau extérieur, Frédéric Mitterand va-t-il aller faire des propositions à Manuel Valls ? Et que donne l’interprétation au niveau intérieur subjectif ? Manuel Valls désignerait alors une facette de l’ex-ministre qu’il convient de préciser.

     

    2 ) Les Français doivent prendre sérieusement leurs rêves en considération et sortir des idées toutes faites. Voilà pourquoi, comme d’autres chercheurs, je fais mon travail de vulgarisation.

    J’ai expliqué les rêves prémonitoires il y a bientôt huit ans sur mon blog. J’y ai consacré 11 chapitres, exemples à l’appui. Un des chapitres s’intitule :

    «  Comment distinguer un rêve prémonitoire d’un rêve qui ne l’est pas. »

    http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2007/07/28/distinguer-un-reve-premonitoire-d-un-reve-qui-ne-l-est-pas.html

     

     

    Le fait est certain, Marie, il y a des rêves prémonitoires et d’autres qui ne le sont pas : ils décrivent une situation intérieure. Ainsi votre mari a commis l’erreur de croire que son rêve lui révélait un aspect de la vie extérieure. Eh bien non !

    C’est pour expliquer le sens des scénarios amoureux que j’ai écrit il y a huit ans également « Amour et sexe dans vos rêves ».

    livre_amour et sexe dans vos rêves.jpg

     

    Sur plus de 500 pages j’ai étudié 126 rêves sur ce sujet. 3 pages sont consacrées (p. 407 à 409) à l’analyse de l’adultère. J’y ai expliqué en détails comment procéder pour comprendre le sens de ce rêve délicat.

    Ainsi, pour donner une explication très succincte du rêve de votre mari, je proposerai  l’hypothèse suivante : le rêve lui montrait que son côté féminin réceptif en lui, représenté par votre image, accueillait un autre homme une activité créatrice masculine non valable. Concrètement cela voudrait dire qu’à l’époque votre mari se serait montré réceptif à un certain type d’activité : aurait-il « caressé » des idées, « embrassé » un projet, « épousé » une cause ou des opinions qui ne convenaient pas ? Le rêve lui signalait qu’il se trompait.

    Évidemment, il aurait  fallu étudier le rêve avec votre mari.

    On trouvera également dans mon livre sur 3 pages (378- 380) l’explication du rêve d’homosexualité comme celui de Frédéric Miterrand.

     

    3 ) Votre récit donne encore une fois l’occasion de constater que souvent, ceux qui s’occupent de la santé ne s’occupent pas des rêves et ignorent tout de son langage.

    Même s’il existe des professionnels qui se penchent sur le monde inconscient et ses messages, la plupart ne connaissent que Freud dont les dogmes sont pathogènes.

    C’est bien, hélas, ce qu’a souligné officiellement encore dernièrement le psychiatre psychanalyste Serge Hefez sur France Inter. Il a déclaré en effet que « le travail sur le transfert est beaucoup plus intéressant que le travail de déchiffrage symbolique des rêves, qui est un peu tombé aux oubliettes. »

    Voilà une parole claire, franche et nette.

    http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2014/03/12/des-nouvelles-et-des-journalistes.html

     

     

    4 ) Bousculer

    Vous soulignez que mon étude sur la fessée a soulevé beaucoup d’avis positifs et négatifs lors d’un groupe de discussion.

     

    Si des groupes de discussion se mettent à étudier mon livre « Ces rêves qui protègent et qui guérissent », je m’attends à des tempêtes et des ouragans, des cyclones, des tsunamis. J’en ai déjà essuyé. La thérapie alchimiste redécouverte par Jung  et que j’explique, décoiffe, déstabilise, bouscule, renverse. Elle est tout sauf correcte. C’est bien pourquoi elle était secrètement gardée par les médecins alchimistes.

    « Bouscule », c’est le mot que met en évidence une psychanalyste inhabituelle, qui, elle, explore l’inconscient et les rêves. Il s’agit de Mme Muriel Rojas que je suis heureuse de vous présenter.  Je prends plaisir à vous donner son commentaire sur « Ces rêves qui vous protègent et vous guérissent ».

     

    J’ai … dévoré le dernier ouvrage de Christiane Riedel …:

    Attendu depuis des années, le troisième ouvrage de Christiane Riedel sur le rêve comme vecteur de connaissance de soi et de thérapie est enfin disponible ! Fidèle à sa démarche de vulgarisation de l’approche jungienne, l’auteure insiste ici sur l’aspect curatif du rêve. S’appuyant sur de nombreux exemples cliniques, elle ose sortir du politiquement correct pour révéler à ses lecteurs comment le rêve, langage privilégié de l’âme, nous informe de ce qui se vit en nous et, surtout, nous prescrit les remèdes à nos maux physiques et psychiques. Enfin, à travers des cas puisés dans des époques différentes ou dans la Bible, Christiane Riedel met en lumière la dimension collective de l’activité onirique, c’est à dire l’évidence de thèmes universels et la captation par l’individu des transformations sociétales nécessaires ou en cours.

    Un manuel qui bouscule efficacement et devrait, c’est à souhaiter, convaincre les lecteurs d’écouter leurs images intérieures.(1)

     

    MRZMars2014.jpg

    Merci à Mme Rojas. (voir la note 2 plus bas )

     

    5 ) Parlons enfin de Jung, de sa façon d’interpréter les rêves et des jungiens.

    Je ne peux pas répondre, Marie, à toutes les questions que soulève votre courrier. Mais je voudrais examiner le problème que pose votre dernière phrase :

    Vous dîtes que le thème de l’analyse des rêves selon Jung vous est très cher. Et vous avez raison. Sur l’ordre d’un de mes rêves, je viens de consacrer mon dernier livre à vulgariser l’œuvre de Jung et l’interprétation des rêves en en montrant la portée alchimique.

    Psychologie_et_alchimie_Jung.gif

    Mais que voulez-vous dire quand vous parlez du thème de l’analyse des rêves selon Jung ?

    Jung fait preuve d’une connaissance des rêves et des processus de l’inconscient admirable, insurpassable. J’en suis convaincue et je viens de le montrer avec mon livre. 

     

    Cependant, et je vais choquer, j’oserai dire aussi, honnêtement et clairement, que sa méthode d’interprétation, telle qu’il l’expose en particulier dans ses séminaires d’analyse des rêves de 1928 à 1930 est parfaitement impraticable, oui et même insupportable.

    Avez-vous lu les 1000 pages de ce séminaire ? Je les ai étudiées, je n’ai rien pu en faire. Certes Jung fait preuve d’une «  kolossale » érudition, mais je n’ai pas ses neurones et je me refuse à faire du copier coller. Jung d’ailleurs était le premier à prévenir ses élèves là contre.

    JungCarlGustav-9a4df[1].jpg

     Oui, il faut enfin avoir le courage de le dire !

    Je dois donc absolument souligner qu’en plus de l’œuvre alchimique de Jung, un outil indispensable permet de comprendre les rêves : c’est la technique de l’interview, créee il y a environ 40 ans par le Dr en psychologie clinique, l’Américaine Gayle Delaney.

     

    appareil phot.JPG

    Avant même de connaître Jung, j’ai adopté cette technique dès que j’en ai eu connaissance en 1983 et je l’enseigne en France depuis 1989. Malheureusement, selon mon expérience, la plupart des psys ne font pas le moindre effort pour s’y intéresser. Ils ne m’ont manifesté que mépris quand j’ai tenté à plusieurs reprises de leur parler de cette approche déjà il y a 20 ans, en 1996, après la publication de mon premier livre «  Rêves à Vivre », où j’explique cette technique sur 125 pages. Beaucoup d’entre eux ne savent pas interpréter les rêves. Je le constate douloureusement et le déplore. A ma connaissance, dans leurs écoles un programme de formation à l’interprétation des rêves n’existe pas. On y aborde rapidement le sens d’images déjà répertoriées. Et les nouvelles images ?

     

    livre_reves à vivre.jpg

    Il est savoureux de constater que par ailleurs d’autres psychothérapeutes ont plagié mon travail, comme celui de Gayle.

    Mais l’essentiel est bien que le travail avec les rêves se répande. 

     

    Pour moi, comprendre l’approche alchimique et spirituelle des rêves redécouverte par Jung est aussi indispensable que pratiquer la technique de l’interview de Gayle Delaney.

    Bien des psys se privent à mon avis de ces deux outils complémentaires extrêmement efficaces.

    J’expose sur mon blog la façon dont j’interprète les rêves dans des dizaines d’analyses, et même dans des leçons d’interprétation des rêves. Vous en trouverez les liens ci-dessous. Je vous invite, Marie, à lire ces études qui vous permettront d’entrer plus avant dans le monde fabuleux et bienfaisant des rêves.

     

    J’apprécie la courtoisie dont vous faites preuve en me présentant vos excuses. Pour moi, vous n’avez pas à vous excuser. Vous m’agressez, je vous réponds dans détours, c’est le jeu, c’est une joute qui fait partie des échanges. C’est un exercice qui se révèle souvent des plus productifs.

    J’apprécierais que vous me donniez le lien avec votre site Facebook pour y lire votre éventuelle réponse à ma lettre.

    Je vous remercie de votre franchise qui m’a permis de mieux vous comprendre et m’a fourni l’occasion de vous donner quelques explications sur mon travail et sur les rêves que je vous invite à explorer avec une nouvelle ouverture d’esprit.

    Pour vous aider à vous familiariser avec l’interprétation des rêves vous trouverez ci - dessous différentes petites leçons d’interprétation.

     

     

     Chers blogueuses et blogueurs,

    j’ai peut être attisé votre curiosité au sujet des rêves d’adultère. Mais ma réponse à Marie est longue et pour ne pas alourdir ce post, je ne peux pas vous en parler aujourd’hui. Je prendrai ma revanche la fois prochaine et je vous expliquerai comment procéder pour comprendre ce scénario inquiétant.

    sphinx_chimera_hi[1].jpg

     

    Notes

    (1) http://refletsmrz.blog4ever.com/selection-transpersonnel-therapies-ontologie

    (2) Muriel Rojas Zamudio
    Psychanalyse et art-thérapie transpersonnelle
    Pointe Mazière 36160 Pérassay
    murielrojas@hotmail.com

    06 81 08 06 98

    site: http://refletsmrz.e-monsite.com/

    Auteur d’un joli livre de contes : « Personnaginaires »

     

    muriel rojas.jpg


     

    Pour commencer à déchiffrer vos rêves :

    Vous pouvez débuter par la lecture de l’étude : « Un chat nommé Sheba ».

    Vous y trouverez à la fin la liste d’une dizaine d’étude de rêves où le symbole du chat a chaque fois un sens différent.

    http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2013/05/11/3-un-chat-nomme-sheba.html

     

    Vous trouverez plusieurs post où j’ai expliqué comment procéder avec la technique de l’interview pour déchiffrer un symbole et entre autres :

    - Un ancien copain, 24 juillet 2009

    http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2009/07/index.html

     

    - Petit cours d’interprétation des rêves : 01 novembre 2010

    http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2010/11/01/toiles-d-araignees-dans-ma-cave.html

     

    - La nouvelle façon d’interpréter les rêves : 14 avril 2011

    http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2011/04/index.html

     

     

    Illustrations

    Merci aux artistes et aux photographes qui m’ont permis d’illustrer mon blog.

    Le gamin Navet, croquis de Victor Hugo.

    La lettre, de l'artiste français Enjolras

    Montage : Frédéric Mitterand et Manuel Valls

    Mme Muriel Rojas

    Carl Gustav Jung

    Gayle Delaney et Christiane Riedel (de gauche à droite)

    The Sphinx and the Chimera, de l'artiste anglais Hawkins, Louis Weldon, (1849-1906)