Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/11/2010

TOILES D'ARAIGNEES DANS MA CAVE

TOILES D'ARAIGNEES DANS MA CAVE 

araignée 1.jpg
 
 
OU PETIT COURS D'INTERPRETATION DES RÊVES
 
 
34546aeef6fd722e[1].jpg
 
 
Je vous avais annoncé en juin que je poursuivrais l'étude des différents sens que peut prendre l'image de l'araignée dans les rêves,...ce qui finalement...ne m'a pas beaucoup inspirée, d'autant plus que plusieurs analyses de ces symbole se trouvent déjà dans mes deux livres. * le travail serait facile pour moi de les reprendre sur mon blog, mais ce ne serait sans doute guère correct à l'égard de mes éditeurs.
Alors, voilà, ça traîne...
Et Jeanne m'apporte aujourd'hui un rêve tout neuf, et tout d'un coup, j'ai plaisir à vous le présenter, j'ai envie de vous montrer à nouveau comment on pratique la technique de l'interview.

Certes, chers blogueuses et blogueurs, vous êtes nombreux à m'avoir déjà vue exposer cette fameuse « dream interview method » crée par Gayle Delaney et que je fais connaître en France.  Mais il n'est pas forcément inutile de la revoir avec un angle différent, et vous, chers lecteurs arrivés récemment, vous accueillerez peut être avec intérêt ces nouvelles explications. Ces explications seront un peu longues, mais, si vous prenez le temps de les lire, j'espère de tout cœur qu'elles vous seront utiles, le jour où, à votre tour, vous vous mettrez à chercher le sens de vos images intérieures.

 

Venons en à Jeanne et son rêve.

Jeanne est une de mes élèves que je forme depuis peu  à l'interprétation des rêves. Elle travaille avec assiduité, 7824191d3cf09c5a[1].jpget m'envoie régulièrement ses études par mail. Je les corrige ensuite avec elle au téléphone et ça marche très bien.

Si je vous dis que ce n'est pas moi qui enseigne comment interpréter les rêves, mais que ce sont les rêves eux-mêmes, vous allez juger cela absurde. Mes élèves aussi au début n'arrivent pas à le comprendre. Mais on s'aperçoit bientôt que c'est l'exacte réalité. Je vous l'ai déjà montré sur le blog avec le rêve de mon élève Sarah, qui demandait : « Comment puis-je m'améliorer pour interpréter les rêves correctement ? » Vous trouverez la réponse du rêve et l'interprétation au  9 mars 2009. Vous allez juger maintenant ce qu'il en est avec le rêve de Jeanne.

 

 

Rêve « Les araignées dans ma cave "

Je suis dans ma cave. Assez proche de moi, je vois une araignée dans sa toile : celle-ci n'est pas bien construite, les fils sont plutôt des filaments.

araignees-427-araignees-animaux.jpg

d779e290aaeea2c8[1].jpgJe regarde la porte : elle est complètement fermée par une couche épaisse de toiles d'araignée. Il y en a tellement que la couleur est blanche.

Ce n'est pas particulièrement angoissant.

 

 

Interprétation

Jeanne a donc commencé son déchiffrage personnel en posant la question :

Q : Qu'est-ce qu'une cave ?

Elle a répondu en donnant ses associations :

Une cave : c'est un endroit dans la terre. C' est un petit espace où l'on range des choses dont on ne se sert plus mais qui pourront peut-être servir un jour. On n'y fait pas le ménage, le sol est souvent en terre. Les araignées y font leurs toiles et personne ne les enlève. Elles vivent là.

 

Puis elle choisit quatre associations et se demande :

Qu'est-ce que c'est que ce cadre qui est dans la terre, c'est-à-dire dans le corps, où je mets des choses qui ne me servent plus mais qui peuvent à nouveau servir, un lieu où je ne fais pas le ménage, où les araignées ont tout loisir pour faire leurs toiles ?

 

Et elle cherche alors à quoi cette description la faisait penser, elle cherche à faire le lien entre l'image et le fait réel dont parle le rêve.

Est-ce une image de ma sexualité actuelle où avec mon mari, nous n'avons pas fait l'amour depuis plusieurs jours, pas fait le ménage ?

 séparés.jpg

Puis elle a procédé aux vérifications.

Tout ce qu'elle a dit de la cave doit pouvoir être dit de sa sexualité.

Ma sexualité concerne-t-elle mon corps, le bas de mon corps ? Oui.

Ma sexualité est-elle mise dans un coin en attendant que j'en ai à nouveau besoin ? Oui.

 

Bon. Apparemment, très bien. Parfait.

Satisfaite, Jeanne a poursuivi avec l'étude des araignées en disant :

C'est une petite bête qui a beaucoup de pattes, qui avance vite, avec nervosité.  ebae8735f75a7124[1].jpg 

3b6bc8b92ce137c0[1].jpg

 Et elle en arrive rapidement à la conclusion :

" Mon rêve me montre qu'en ne faisant pas l'amour, je prends le risque d'être enfermée dans un corps gagné par la nervosité, par les petites bêtes ; ne pas faire l'amour c'est comme si j'étais enfermée dans ma cave avec des araignées et par des araignées.

Mais quelle horreur !"   

 

35936fff81533852[1].jpg

 2d0563eaf840fb86[1].jpg

 

 

 

 

 

 

Et voilà !

Oh la la !

C'est avancer vite en besogne ! Moi, le prof, je n'ai pas été convaincue du tout par cette analyse. L'étude des symboles a été trop succincte, pas assez approfondie, et surtout la première image. Il faut passer beaucoup de temps sur cette première image. J'ai donc repris soigneusement l'étude avec Jeanne qui est une élève adorable, qui ne demande qu'à se corriger et apprendre.

 

Je reprends donc les associations de Jeanne au sujet de la cave qui symboliserait la sexualité de notre rêveuse :

 « Une cave c'est un endroit dans la terre. C'est un petit espace où l'on range des choses dont on ne se sert plus mais qui pourront peut-être servir un jour. On n'y fait pas le ménage, le sol est souvent en terre. Les araignées y font leurs toiles et personne ne les enlève. Elles vivent là. »     4f512804a18eb088[1].jpg

Contentons nous de ce qui concerne strictement la cave et laissons de côté les araignées. Nous n'en connaissons pas encore le sens, ce serait encore rajouter une nouvelle inconnue à l'équation.

 

Je procède maintenant exactement aux vérifications et demande à Jeanne:

- Est-ce que ta sexualité est un endroit dans la terre ?

- Oui, la terre, c'est le corps et la sexualité se vit au niveau du corps.

- Est-ce que ta sexualité est un petit espace dans le corps ?

- Oui, si on veut, c'est mon vagin.

 

Je continue méthodiquement en reprenant les mots exacts employés par Jeanne :

- Est-ce que ton vagin est un espace où l'on range des choses dont on ne se sert plus mais qui pourront peut-être servir un jour ?

- ??? !!!

Ma question est idiote, mais elle est méthodique, soigneuse et respecte ce qu'a dit Jeanne. Moi, je fais simplement et sérieusement mon travail, sans chercher à comprendre.

Jeanne éclate de rire ! Bien sûr que non, elle ne range pas dans son vagin des choses qui ne servent plus. C'est absurde.

 b3a27d6103af203a[1].jpg

Bon ! La démonstration est faite : Jeanne ne peut pas dire de sa sexualité ce qu'elle a dit de la cave. La cave ne représente donc pas la sexualité de la rêveuse.

 

Reprenons donc l'enquête :

- Cette cave, c'est ta cave, peux-tu me la décrire ?

- Ma cave, c'est une petite pièce au sous-sol, où je descends facilement, il y fait noir.  6be86acc386918e0[1].jpg

  

Je lui demande de faire le lien entre l'image et le fait avec la question clé qui sera toujours la même :

- En ce moment, a quoi cela te fait-il penser à l'intérieur ou à l'extérieur de toi un espace facilement accessible, où il fait noir ?

- A l'extérieur, il ne s'agit pas de ma cave dans ma maison.

Et à l'intérieur de moi ? Ah ! Mais c'est mon monde intérieur, mon inconscient, le monde de mes rêves !

 

Vérifications :

Tout ce qu'elle a dit de sa cave doit pouvoir être dit de son inconscient, le monde de ses rêves.

- Ton inconscient est-il noir ?

- Oui, il n'a pas la clarté du conscient, on n'y voit rien, on n'y comprend rien.

- Est-il facilement accessible ?

- Bien sûr, j'y ai accès facilement, car pour cela il suffit de regarder les rêves.

- En ce moment, ton inconscient est-il un espace où l'on range des choses dont on ne se sert plus mais qui pourront peut-être servir un jour ?

- Oui, j'y range les rêves, des compréhensions de symboles, qui m'ont déjà servi et qui pourront me rendre de nouveau service plus tard.

 290f14062f4645b4[1].jpg 

4bfdcd415638ef66[1].jpg

Nous pouvons donc admettre que la cave désigne l'inconscient et les rêves de la rêveuse.

 

Passons à l'image suivante :

Assez proche de moi, je vois une araignée dans sa toile.

Q : - Qu'est-ce qu'une araignée ?

R : Une araignée, c'est une petite bête qui avance nerveusement et qui tisse soigneusement sa toile, pour piéger les insectes et s'en nourrir.

 e7102eb43f6b97ec[1].jpg

 3103fefe2790e62c[1].jpg

       

 

Maintenant, je raccroche la nouvelle image au sens de l'image précédente.

Je reprends le sens de l'image précédente (1) , je choisis les associations les plus abstraites (2) et demande :

Q : - Alors, Jeanne, (1) quand tu es descendue dans ton inconscient avec tes rêves, à quoi cela te fait-il penser une petite bête qui (2) travaille méticuleusement, soigneusement ?

- C'est moi, s'exclame Jeanne, quand j'essaie d'étudier mes rêves en menant mon enquête.

 

Je vérifie :

- Peux-tu m'expliquer en quoi tu avances nerveusement quand tu étudies tes rêves ?

- Eh bien, je crois que j'y vais activement, je travaille rapidement, j'y mets toute ma vigueur. 

39a78a129df59560[1].jpg

ef6150a19bf45ca0[1].jpg

 

 - O K !  Maintenant, si tu es l'araignée, dis-moi :

 

Qu'est-ce que c'est que ces insectes  que tu cherches à piéger pour t'en nourrir ?

- Oh ! mais c'est quand je fais mon enquête pour attraper les symboles, les assimiler, les comprendre et m'en nourrir.

 

Vérifions :

Pour attraper le sens des symboles est-ce qu'il faut tisser soigneusement sa toile ?

- Mais oui ! Il faut poser les questions de l'enquête en tournant méthodiquement autour de l'image-insecte. C'est un long travail patient.

4962c32880394828[1].jpg 3814362674_0312fb1fde[1].jpg

 spinnenweb.jpg

 

Etonnant ! Qui aurait cru que les insectes soient les symboles des rêves ? C'est pourtant justifié ici.

 

Regardons maintenant ce que dit le rêve :

La toile n'est pas bien construite, ce sont plutôt des filaments.

- Jeanne, comment comprends-tu cette image ?

- Oh la la ! Je ne mènerais pas correctement la technique de l'interview ? Mon enquête ne serait pas bien construite ?

 

- Et les filaments ?

- Ce sont de fils conducteurs très fins.

- Des fils ? A quoi ça sert ?

- C'est pour coudre, assembler, relier. Relier, c'est faire les liens.

- Oui, et faire les liens dans l'étude du rêve, c'est ce qui amène au sens du rêve. Alors que te dit ton rêve ?

- Donc, je déduis de cette image des filaments, que, dans mon travail d'interprétation, les liens sont trop fragiles, trop fins, pas assez solides, mal établis. Bon ! J'ai encore à améliorer cette étape de ma technique ! Mon enquête est trop lâche, pas assez serrée.

 

spinnenwebcafeine.gif cd5ba54ac02821ac[1].jpg

 a18e1910229f801a[1].jpg

  

   

   

 

Et l'excellente élève conclut :

Ainsi, mon rêve me montre que je cherche à comprendre le sens des symboles de mes rêves pour m'en nourrir. Mais je n'effectue pas le travail soigné et minutieux que cette recherche exige. Au lieu de m'investir dans un rêve à fond, de poursuivre l'enquête en appliquant la technique de  manière  rigoureuse,   

 e0adb6103122a3b0[1].jpg

 70cceaa4899f4f42[1].jpg

je travaille d'une manière désordonnée, dispersée.

Mon travail est comme ces toiles : il n'est pas assez méthodique et construit, solidement charpenté. Ces toiles - ou ces filaments - ne permettent pas de piéger des insectes, et mon travail ne me permet pas non plus d'attraper, capter le sens des symboles. Ce n'est pas comme ça que je serai nourrie !

 

 

Voyons maintenant la fin du rêve :

Je regarde la porte : elle est complètement fermée par une couche épaisse de toiles d'araignée. Il y en a tellement que la couleur est blanche.

 7cefd185dde639f0[1].jpg

 68a911c3d069b9b0[1].jpg

  

 

  

 

La même question revient à nouveau :

- Qu'est-ce qu'une porte ?

- C'est un point de passage entre deux espaces.

- Et cette porte de la cave, de l'inconscient, du monde des rêves ? 

- C'est le point où je vais pouvoir remonter au jour, passer de l'inconscient noir au conscient clair, des symboles du rêve à ce que je suis en train de vivre dans les faits au moment du rêve.

 b3d37299730b302e[1].jpg

 rêve porte ouverte.jpg

      

 

 

Jeanne réfléchit un instant et poursuit de façon très active:

- Je comprends : lorsque je cherche le sens d'un symbole, je m'enferme dans des élaborations blanches, mentales, intellectuelles, je ne fais pas le lien avec ma vie personnelle vécue, je ne cherche à voir le fait concret dans mon quotidien qui correspond à l'image. J'en reste à des spéculations inefficaces.

Oui ! c'est ça, c'est exactement ce que je viens de faire quand j'ai interprété la cave comme ma sexualité. J'ai été trop vite, les liens étaient insuffisants, j'ai mal fait les vérifications.

- Oui, Jeanne, et tu vois qu'on en arrive à raconter n'importe quoi ! C'est pourquoi il faut beaucoup de logique, de rigueur, de cohérence dans ce travail. Mais ton rêve conclut en te disant que :

 

La situation n'est pas très angoissante.

Tu n'as donc pas à t'inquiéter. Maintenant que grâce au rêve tu as compris ce qu'il fallait corriger et comment y parvenir, tu ne peux que progresser.   

 

553d04f21e8188fc[1].jpg

b0fb915edb793f90[1].jpg

 

 

 

  

  

 

Jeanne a été très heureuse de son rêve et très surprise : en effet, pour son entraînement mensuel à l'interprétation, l'inconscient lui a donné en exercice un rêve qui lui montrait les insuffisances de sa méthode de travail. Et ce sont justement avec ces mêmes insuffisances qu'elle a tenté d'interpréter ce même rêve. Ensuite, c'était à moi, son professeur, de les corriger... grâce au rêve !

Ne sont-ce pas les rêves qui enseignent comment les interpréter ?

Et toutes deux, nous avons été profondément touchées de constater une nouvelle fois la bienveillance permanente du rêve, qui enseigne mon élève, la corrige et la soutient.

 

Mais qu'est-ce que c'est donc cet inconscient, si attentif, si personnel, si patient, si sage ?

 

4ums6rm2.jpg

 

Illustrations

Je remercie les photographes dont les œuvres m'ont permis d'illustrer mon blog.

Araignée :http://images.doctissimo.fr

Fleur de Pensée : www.flickr.com

Araignée :www.dinosorai.com

Etudiante :www.sueddeutsche...

Araignée : www.dinosoria.com

Tatouage : www.everytattoo.com

Jeune femme :www.flickr.com

Bric à brac : www.bricabrac-sto...

Jeune femme : www.ices.fr

Escalier : radineoueconome.com

Araignée : www.bairnet.com

Mandala : www.jameshollings...

3 Toiles d'araignées : wildhavedaily.wor... ; http://farm3.static.flickr.com

Toile d'araignée sous caféine :  ?

Araignée dans sa toile : etrangenature.blog

Toile dans la rosée :adyaya.canalblog

Voiles blancs : www.flickr.com

Toile : pluct.fr

Toile : pluct.fr

 

* Vous trouverez d'autres sens du symbole de l'araignée dans

Rêves à vivre, éditions de Mortagne, p. 62 ; ch. 4 : étude de la première image :

- une araignée noire.

Amour et sexe dans vos rêves, éditions Trajectoire-Piktos, p.246, 247.

- une araignée dans la chambre

- toiles d'araignées dans le grenier

 

Commentaires

Merci beaucoup pour ce magnifique travail, on peut dire que vous m'avez bien manqué.

Écrit par : Anne | 01/11/2010

c'est intéressant je trouve que ça nous montre l'utilité de regarder nos rêves.
Merci

Écrit par : Carla | 01/11/2010

Bonjour Ann,

Je voudrais vous dire combien j'ai plaisir à lire vos petits mots en commentaires.
Merci de m'accompagner, de me donner vos appréciations, de me soutenir.
J'espère vivement que mes explications vous aident à mieux comprendre le sens de vos propres rêves.

J'ai vraiment fort à faire avec les conférences, le Café Rêves, la préparation de séminaires, et tout le reste. Aussi il ne m'est pas toujours possible de présenter une étude sur mon blog.
J'aime beaucoup chercher un rêve pour mes blogueuses et blogueurs, l'expliquer par écrit, chercher les illustrations, tout vérifier avec la rêveuse et monter tout cela sur blogspirit. Mais cela me prend au moins deux jours entiers et souvent plus. Cela me passionne, mais le temps me manque parfois aussi. Voilà pourquoi je n'arrive même pas à répondre personnellement à mes lectrices.
Que c'est gentil de ne pas m'en vouloir et de revenir régulièrement !
Je voulais donc me rattraper ce matin et vous dire encore merci de tout coeur.

Christiane

Écrit par : Christiane Riedel | 02/11/2010

Bonjour Carla,

Je n'ai pas oublié vos interventions sur mon blog, pour commenter mes exposés. Je vous en remercie vivement. Vos appréciations me sont précieuses, elles m'encouragent, me stimulent.
En fait, je suis professeur, cela a été mon métier et je le reste maintenant que je suis à la retraite. Comme tous les professeurs, je suis toujours en train de chercher ce qui pourrait intéresser ses élèves, les motiver, leur faire découvrir toutes sortes de choses passionnantes.
C'est une vraie joie de constater alors que ce que l'on fait rend service.

Merci encore, Carla
Christiane

Écrit par : Christiane Riedel | 02/11/2010

Merci pour cette nouvelle analyse fort instructive et passionnante.
En espérant vous retrouver bientôt pour de nouveaux rêves.
Bien amicalement à vous et à tous.

Écrit par : Bernbisca | 03/11/2010

Merci Christiane, ce rêve me rappelle la nécessité de travailler avec rigueur.
Judith

Écrit par : Judith | 03/11/2010

Bonjour Bernbisca
Bonjour Judith,

Merci, merci de votre appréciation.
Je suis si heureuse de savoir que mes explications vous aident à dialoguer avec vos rêves de façon de plus en plus rigoureuse et précise.
J'ai des tas de rêves en tête, je les ai mis de côté pour vous les présenter, mais la limitation est la loi de la terre. J'y suis soumise comme tout un chacun.

Mon emploi du temps est un peu chargé pour le mois de novembre, avec une conférence à Paris que je ne vais pas tarder à annoncer sur le blog et deux séminaires d'entraînement à l'interprétation des rêves. Cela ne s'improvise pas. Et il y a aussi mon Café Rêves qu'il faut mettre en place.
Je pourrai me reposer en décembre !
Amicalement à vous deux

Christiane

Écrit par : Christiane Riedel | 05/11/2010

Pas de commentaire particulier. Pense que vous maîtrisez votre sujet sans aucun doutes. Pour ma part, j'aimerais vous rencontrer autours d'un café et aborder quelques sujets en vrac. Jung, Pauli etc... les raisons de la synchronicité, l'âme et l'inconscient collectif, les "règles naturelles", le temps, les radiations etc.
Nous avons à nous connaître et probablement à apprendre l'un de l'autre.
J'habite Montpellier mais je suis sur Paris ce 8 et ce 9 novembre. Au plaisir de vous entendre puis de vous voir, au très grand plaisir.
Michel RIEDEL

Écrit par : Michel Riedel | 07/11/2010

bonjour,
Je viens de découvrir votre blog ! Belle découverte et je tenais à vous le dire. Je reviendrai un peu plus tard pour voir plus, pour apprendre d'avantage. Je me nourri aussi de ce monde imaginaire, par la peinture et je suis actuellement en plein préparation d'exposition de mon monde imaginaire. I'll be back...karolina

Écrit par : karolina | 10/11/2010

Merci beaucoup de citer les sources de vos photos, c'est tellement rare sur els blog !

un photographe reconnaissant.

Écrit par : Erminig Gwenn | 27/02/2013

Les commentaires sont fermés.