Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/03/2015

BOUSCULER, DE L'INTERPRETATION DES RÊVES,UNE LONGUE REPONSE A MARIE

 

Comprendre un rêve de travers peut avoir des conséquences dramatiques

 

Marie vient de lire le rêve de Nina qui lui conseille de frapper son voyou de fils.

http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2009/04/2...

 

navet 2.JPG

Elle s’indigne que je puisse interpréter ce rêve littéralement et m’écrit un commentaire qui pose de graves questions.

Voici :

…quand j'ai lu votre article, vous avez soulevé une méchante blessure. Mon ex-conjoint faisait des rêves "bizarres" dont il ne parlait jamais, mais en revanche, nous en subissions les conséquences. Pendant 15 jours avec notre fille, nous avons subi la mauvaise humeur de monsieur, ses insinuations douteuses, ses colères et ses agressivités avant qu'enfin, il se décide à me dire ce qui s'est passé dans "ce" rêve. Voici sa réponse, que je vous livre mot pour mot.

"Et bien, il y a 15 jours, quand tu m'as demandé pourquoi je faisais la tête, et bien c'est parce que j'ai rêvé que tu me trompais et je ne le supporte pas".

 

la lettre.jpg

 

 

Au lieu de me poser la question directement, au lieu de parler de cette angoisse qu'il avait, mon ex-mari a préféré nous "noircir" la vie pendant 15 jours pour "ce rêve", ceci pour vous dire le nombre de fois, où avec ma fille, nous nous sommes inquiétées pour notre vie…

Je pense que si mon ex-mari avait lu cet article, je pense que je ne serais plus là pour écrire…

Ainsi, pour Marie, si son mari avait lu que le rêve de Nina était interprété au sens propre, il y aurait vu la confirmation que sa propre interprétation était la bonne et il aurait déchaîné sa colère destructrice.

Mais pourquoi n’avez-vous pas cherché quelqu’un qui puisse vous aider à comprendre ce rêve ?

Cette douloureuse expérience montre que comprendre un rêve de travers peut avoir des conséquences dramatiques.

Je pense donc, chers blogueuses et blogueurs, qu’il est important de partager avec vous ma longue réponse à Marie. Je lui présente mon travail d’interprétation pour l’aider à voir plus clair. Mes explications viendront peut être aider aussi quelques - uns d’entre vous.

Voici :

 Marie,

J’ai lu votre témoignage avec beaucoup d’intérêt et de peine. A vous lire le cœur se serre.

Toute la difficulté vient de ce que l’on ne sait pas interpréter les rêves et voilà pourquoi je les analyse sur mon blog, voilà pourquoi je les explique dans mes livres et donne toutes les clés pour en comprendre les symboles.

J’aborderai dans ma réponse plusieurs points.

 

1) Rêve prémonitoire ou scénario intérieur ?

Il règne une grande confusion au sujet des rêves et de leur interprétation. Le B A  BA de l’interprétation, c’est de savoir distinguer s’il convient d’interpréter le symbole au niveau subjectif, intérieur ou au niveau objectif, extérieur. Il s’agit donc de se poser la question :

- le personnage de mon rêve désigne-t-il une personne en chair et en os dans le monde matériel ou correspond-il à un trait personnel, un aspect psychique de moi-même dans mon monde intérieur ?

C’est là le B a BA et c’est pourtant ce qu’il y a de plus difficile.

Le plus souvent le rêveur sans expérience prend tout de suite son rêve comme s’il avait un sens extérieur et était prémonitoire. Il ne pense pas à se demander la fameuse question à retenir et que je répète : 

« A quoi ce personnage, ce scénario pourrait-il correspondre en moi, dans mon monde intérieur ?

Par exemple regardons le cas suivant :

Que dire à Frédéric Miterrand qui vient de raconter sur la chaîne people qu’il a rêvé dernièrement qu’il avait des joutes érotiques tendres et jouissives avec Manuel Valls ?

http://www.public.fr/News/Frederic-Mitterand-J-ai-fait-de...

valls et miterrand.jpg

En prenant son rêve au niveau extérieur, Frédéric Mitterand va-t-il aller faire des propositions à Manuel Valls ? Et que donne l’interprétation au niveau intérieur subjectif ? Manuel Valls désignerait alors une facette de l’ex-ministre qu’il convient de préciser.

 

2 ) Les Français doivent prendre sérieusement leurs rêves en considération et sortir des idées toutes faites. Voilà pourquoi, comme d’autres chercheurs, je fais mon travail de vulgarisation.

J’ai expliqué les rêves prémonitoires il y a bientôt huit ans sur mon blog. J’y ai consacré 11 chapitres, exemples à l’appui. Un des chapitres s’intitule :

«  Comment distinguer un rêve prémonitoire d’un rêve qui ne l’est pas. »

http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2007/07/2...

 

 

Le fait est certain, Marie, il y a des rêves prémonitoires et d’autres qui ne le sont pas : ils décrivent une situation intérieure. Ainsi votre mari a commis l’erreur de croire que son rêve lui révélait un aspect de la vie extérieure. Eh bien non !

C’est pour expliquer le sens des scénarios amoureux que j’ai écrit il y a huit ans également « Amour et sexe dans vos rêves ».

livre_amour et sexe dans vos rêves.jpg

 

Sur plus de 500 pages j’ai étudié 126 rêves sur ce sujet. 3 pages sont consacrées (p. 407 à 409) à l’analyse de l’adultère. J’y ai expliqué en détails comment procéder pour comprendre le sens de ce rêve délicat.

Ainsi, pour donner une explication très succincte du rêve de votre mari, je proposerai  l’hypothèse suivante : le rêve lui montrait que son côté féminin réceptif en lui, représenté par votre image, accueillait un autre homme une activité créatrice masculine non valable. Concrètement cela voudrait dire qu’à l’époque votre mari se serait montré réceptif à un certain type d’activité : aurait-il « caressé » des idées, « embrassé » un projet, « épousé » une cause ou des opinions qui ne convenaient pas ? Le rêve lui signalait qu’il se trompait.

Évidemment, il aurait  fallu étudier le rêve avec votre mari.

On trouvera également dans mon livre sur 3 pages (378- 380) l’explication du rêve d’homosexualité comme celui de Frédéric Miterrand.

 

3 ) Votre récit donne encore une fois l’occasion de constater que souvent, ceux qui s’occupent de la santé ne s’occupent pas des rêves et ignorent tout de son langage.

Même s’il existe des professionnels qui se penchent sur le monde inconscient et ses messages, la plupart ne connaissent que Freud dont les dogmes sont pathogènes.

C’est bien, hélas, ce qu’a souligné officiellement encore dernièrement le psychiatre psychanalyste Serge Hefez sur France Inter. Il a déclaré en effet que « le travail sur le transfert est beaucoup plus intéressant que le travail de déchiffrage symbolique des rêves, qui est un peu tombé aux oubliettes. »

Voilà une parole claire, franche et nette.

http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2014/03/1...

 

 

4 ) Bousculer

Vous soulignez que mon étude sur la fessée a soulevé beaucoup d’avis positifs et négatifs lors d’un groupe de discussion.

 

Si des groupes de discussion se mettent à étudier mon livre « Ces rêves qui protègent et qui guérissent », je m’attends à des tempêtes et des ouragans, des cyclones, des tsunamis. J’en ai déjà essuyé. La thérapie alchimiste redécouverte par Jung  et que j’explique, décoiffe, déstabilise, bouscule, renverse. Elle est tout sauf correcte. C’est bien pourquoi elle était secrètement gardée par les médecins alchimistes.

« Bouscule », c’est le mot que met en évidence une psychanalyste inhabituelle, qui, elle, explore l’inconscient et les rêves. Il s’agit de Mme Muriel Rojas que je suis heureuse de vous présenter.  Je prends plaisir à vous donner son commentaire sur « Ces rêves qui vous protègent et vous guérissent ».

 

J’ai … dévoré le dernier ouvrage de Christiane Riedel …:

Attendu depuis des années, le troisième ouvrage de Christiane Riedel sur le rêve comme vecteur de connaissance de soi et de thérapie est enfin disponible ! Fidèle à sa démarche de vulgarisation de l’approche jungienne, l’auteure insiste ici sur l’aspect curatif du rêve. S’appuyant sur de nombreux exemples cliniques, elle ose sortir du politiquement correct pour révéler à ses lecteurs comment le rêve, langage privilégié de l’âme, nous informe de ce qui se vit en nous et, surtout, nous prescrit les remèdes à nos maux physiques et psychiques. Enfin, à travers des cas puisés dans des époques différentes ou dans la Bible, Christiane Riedel met en lumière la dimension collective de l’activité onirique, c’est à dire l’évidence de thèmes universels et la captation par l’individu des transformations sociétales nécessaires ou en cours.

Un manuel qui bouscule efficacement et devrait, c’est à souhaiter, convaincre les lecteurs d’écouter leurs images intérieures.(1)

 

MRZMars2014.jpg

Merci à Mme Rojas. (voir la note 2 plus bas )

 

5 ) Parlons enfin de Jung, de sa façon d’interpréter les rêves et des jungiens.

Je ne peux pas répondre, Marie, à toutes les questions que soulève votre courrier. Mais je voudrais examiner le problème que pose votre dernière phrase :

Vous dîtes que le thème de l’analyse des rêves selon Jung vous est très cher. Et vous avez raison. Sur l’ordre d’un de mes rêves, je viens de consacrer mon dernier livre à vulgariser l’œuvre de Jung et l’interprétation des rêves en en montrant la portée alchimique.

Psychologie_et_alchimie_Jung.gif

Mais que voulez-vous dire quand vous parlez du thème de l’analyse des rêves selon Jung ?

Jung fait preuve d’une connaissance des rêves et des processus de l’inconscient admirable, insurpassable. J’en suis convaincue et je viens de le montrer avec mon livre. 

 

Cependant, et je vais choquer, j’oserai dire aussi, honnêtement et clairement, que sa méthode d’interprétation, telle qu’il l’expose en particulier dans ses séminaires d’analyse des rêves de 1928 à 1930 est parfaitement impraticable, oui et même insupportable.

Avez-vous lu les 1000 pages de ce séminaire ? Je les ai étudiées, je n’ai rien pu en faire. Certes Jung fait preuve d’une «  kolossale » érudition, mais je n’ai pas ses neurones et je me refuse à faire du copier coller. Jung d’ailleurs était le premier à prévenir ses élèves là contre.

JungCarlGustav-9a4df[1].jpg

 Oui, il faut enfin avoir le courage de le dire !

Je dois donc absolument souligner qu’en plus de l’œuvre alchimique de Jung, un outil indispensable permet de comprendre les rêves : c’est la technique de l’interview, créee il y a environ 40 ans par le Dr en psychologie clinique, l’Américaine Gayle Delaney.

 

appareil phot.JPG

Avant même de connaître Jung, j’ai adopté cette technique dès que j’en ai eu connaissance en 1983 et je l’enseigne en France depuis 1989. Malheureusement, selon mon expérience, la plupart des psys ne font pas le moindre effort pour s’y intéresser. Ils ne m’ont manifesté que mépris quand j’ai tenté à plusieurs reprises de leur parler de cette approche déjà il y a 20 ans, en 1996, après la publication de mon premier livre «  Rêves à Vivre », où j’explique cette technique sur 125 pages. Beaucoup d’entre eux ne savent pas interpréter les rêves. Je le constate douloureusement et le déplore. A ma connaissance, dans leurs écoles un programme de formation à l’interprétation des rêves n’existe pas. On y aborde rapidement le sens d’images déjà répertoriées. Et les nouvelles images ?

 

livre_reves à vivre.jpg

Il est savoureux de constater que par ailleurs d’autres psychothérapeutes ont plagié mon travail, comme celui de Gayle.

Mais l’essentiel est bien que le travail avec les rêves se répande. 

 

Pour moi, comprendre l’approche alchimique et spirituelle des rêves redécouverte par Jung est aussi indispensable que pratiquer la technique de l’interview de Gayle Delaney.

Bien des psys se privent à mon avis de ces deux outils complémentaires extrêmement efficaces.

J’expose sur mon blog la façon dont j’interprète les rêves dans des dizaines d’analyses, et même dans des leçons d’interprétation des rêves. Vous en trouverez les liens ci-dessous. Je vous invite, Marie, à lire ces études qui vous permettront d’entrer plus avant dans le monde fabuleux et bienfaisant des rêves.

 

J’apprécie la courtoisie dont vous faites preuve en me présentant vos excuses. Pour moi, vous n’avez pas à vous excuser. Vous m’agressez, je vous réponds dans détours, c’est le jeu, c’est une joute qui fait partie des échanges. C’est un exercice qui se révèle souvent des plus productifs.

J’apprécierais que vous me donniez le lien avec votre site Facebook pour y lire votre éventuelle réponse à ma lettre.

Je vous remercie de votre franchise qui m’a permis de mieux vous comprendre et m’a fourni l’occasion de vous donner quelques explications sur mon travail et sur les rêves que je vous invite à explorer avec une nouvelle ouverture d’esprit.

Pour vous aider à vous familiariser avec l’interprétation des rêves vous trouverez ci - dessous différentes petites leçons d’interprétation.

 

 

 Chers blogueuses et blogueurs,

j’ai peut être attisé votre curiosité au sujet des rêves d’adultère. Mais ma réponse à Marie est longue et pour ne pas alourdir ce post, je ne peux pas vous en parler aujourd’hui. Je prendrai ma revanche la fois prochaine et je vous expliquerai comment procéder pour comprendre ce scénario inquiétant.

sphinx_chimera_hi[1].jpg

 

Notes

(1) http://refletsmrz.blog4ever.com/selection-transpersonnel-...

(2) Muriel Rojas Zamudio
Psychanalyse et art-thérapie transpersonnelle
Pointe Mazière 36160 Pérassay
murielrojas@hotmail.com

06 81 08 06 98

site: http://refletsmrz.e-monsite.com/

Auteur d’un joli livre de contes : « Personnaginaires »

 

muriel rojas.jpg


 

Pour commencer à déchiffrer vos rêves :

Vous pouvez débuter par la lecture de l’étude : « Un chat nommé Sheba ».

Vous y trouverez à la fin la liste d’une dizaine d’étude de rêves où le symbole du chat a chaque fois un sens différent.

http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2013/05/1...

 

Vous trouverez plusieurs post où j’ai expliqué comment procéder avec la technique de l’interview pour déchiffrer un symbole et entre autres :

- Un ancien copain, 24 juillet 2009

http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2009/07/i...

 

- Petit cours d’interprétation des rêves : 01 novembre 2010

http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2010/11/0...

 

- La nouvelle façon d’interpréter les rêves : 14 avril 2011

http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2011/04/i...

 

 

Illustrations

Merci aux artistes et aux photographes qui m’ont permis d’illustrer mon blog.

Le gamin Navet, croquis de Victor Hugo.

La lettre, de l'artiste français Enjolras

Montage : Frédéric Mitterand et Manuel Valls

Mme Muriel Rojas

Carl Gustav Jung

Gayle Delaney et Christiane Riedel (de gauche à droite)

The Sphinx and the Chimera, de l'artiste anglais Hawkins, Louis Weldon, (1849-1906)

Commentaires

Bonjour Madame Riedel,

Je viens de terminer la lecture de votre nouveau livre et je dois dire que je l'ai trouvé extraordinaire. J'ai lu les bouquins de Gayle Delaney et le vôtre est à mon avis du même calibre, ce qui est un accomplissement remarquable. Je me suis empressé de commander vos deux premiers livres et je suis impatient de les lire.
Madame Riedel, vous dites que vous avez été chassée par Étienne Perrot parce que vous avez adopté une méthode d'analyse complémentaire à la sienne. Est-ce que vous conseillez toujours à vos élèves de lire l'oeuvre de Monsieur Perrot, est-elle toujours valable à vos yeux?

Merci infiniment

Patrick

Écrit par : Patrick Lamarre | 03/05/2015

Bonjour Patrick Lamarre,


Je suis touchée de la considération que vous portez à mon travail et je vous remercie des appréciations que vous avez déposées sur mon blog :
http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2015/03/16/bousculer-de-l-interpretation-des-reves-une-longue-reponse-a-3040208.html

Faisant allusion à ce que j’ai écrit dans l’introduction de mon dernier livre, « Ces rêves qui vous protègent et vous guérissent », vous me posez la question suivante :
« Madame Riedel, vous dites que vous avez été chassée par Étienne Perrot parce que vous avez adopté une méthode d'analyse complémentaire à la sienne. Est-ce que vous conseillez toujours à vos élèves de lire l'oeuvre de Monsieur Perrot, est-elle toujours valable à vos yeux ? »

Avant de rendre l’hommage qu’il mérite à Etienne Perrot, fils spirituel de Jung, je rappelle ici ce que je ne me lasse pas de répéter partout :
Pour moi, comprendre l’approche alchimique et spirituelle des rêves redécouverte par Carl Gustav Jung est aussi indispensable que pratiquer la technique de l’interview de Gayle Delaney.
Et quand je mentionne Jung, je sous-entends Etienne Perrot, son fils spirituel français.

J’en viens maintenant très précisément à ma réponse :

Etienne Perrot ne connaissait pas la technique de l’interview, certes, et il n’a pas compris tout ce qu’elle apportait au travail d’interprétation. Mais il est nécessaire de faire remarquer que son attitude en 1990 a été générale dans les milieux psychologiques en France et le reste encore aujourd’hui. Il n’a donc pas été le seul à ne pas prendre cette fameuse technique en considération.
Gayle Delaney pourrait, elle aussi, vous parler longuement du rejet qu’elle a subi aux USA, dans le milieu des rêves, plus précisément à l’IASD, l’International Association for the Study of the Dreams. L’IASD ? Ô ironie du sort ! C’est justement l’association qu’elle a fondée elle même dans les années 1980 ! Non seulement son « Interview Method » a été rejetée, mais on a même été jusqu’à contester qu’elle l’ait mise au point. La création en fut attribuée à d’autres. J’en fus témoin moi-même et j’ai défendu Gayle vigoureusement dans le cadre de l’IASD en 2010.

Quand j’ai quitté Etienne Perrot, j’ai compris que ma tâche était d’effectuer patiemment un long travail pour faire connaître à tout public autant l’approche alchimique spirituelle de Jung transmise par Perrot, que l’approche technique de Delaney.

Etienne Perrot fut un traducteur de Jung et un interprète de rêves, pour lequel j’ai gardé la plus grande admiration. Je l’ai dit dans mon dernier livre et je le répète : ce qu’Etienne Perrot a apporté aux Français est inestimable et on le passe souvent sous silence.
- Il a traduit plusieurs livres de Jung, et a ainsi donné accès à la pensée de ce génie.
- Il a traduit le Yi King, sans lequel on comprend difficilement les chiffres dans les rêves. Il a rendu un service prodigieux aux chercheurs du monde intérieur. Maintenant on ne parle que d’autres traductions, il ne faut pas oublier que c’est lui qui en 1970 a lancé une traduction fidèle du Yi King, ouvrant ainsi la voie à bien d’autres traducteurs.
- Il a écrit aussi les livres les plus précieux sur la voie intérieure : « La voix de la Transformation » par exemple, un chef d’oeuvre inégalé ; CG Jung et la voie des profondeurs ; Les trois pommes d’or, Les Rêves et la Vie, et je ne vais pas vous citer ses 12 livres.
- Il a donné toute sa place et sa dignité à la langue des oiseaux dans le travail d’interprétation des rêves.

Par ailleurs, il faut mentionner aussi qu’il a fondé sa maison d’édition « La Fontaine de pierre » qui a édité ses livres, et les 9 livres écrits par sa femme Francine Perrot, traductrice de Marie Louise von Franz. Tous ces livres occupent beaucoup de place dans une bibliothèque et témoignent de la richesse et de la fécondité spirituelle de ce couple.

Oui, Etienne Perrot m’a chassée, ce fut pour moi une grande douleur et mes rêves m’ont montré que le moment était venu de me retirer. Mais le choix d'Etienne Perrot à mon égard n’enlève rien à l’immense valeur de son œuvre, et bien sûr, je recommande ses livres à mes élèves.

A vrai dire, Patrick, lire Jung est difficile et parfois carrément rebutant. Ce génie de l’inconscient a écrit des pavés que son érudition colossale a rendu absolument indigestes, voire parfois même insupportables. « L’interprétation des rêves » Tome 1 et Tome 2 en est un bon exemple.
Etienne Perrot a assimilé l’œuvre et l’esprit de Jung, puisqu’il en a été l’un des traducteurs. Il en a saisi l’essence et l’a distillée dans ses livres, plus faciles à lire que ceux du grand maître spirituel suisse. Il possède un style fluide, élégant, inimitable, sa culture est celle d’un humaniste comme il n’y en a plus, les mots qu’il choisit sont toujours justes et ses analyses sont inspirées.
Quel approfondissement pour le lecteur !

Alors, Patrick, bien sûr, je recommande à mes élèves de lire les livres d’Etienne Perrot et aussi ceux de sa femme !
Et je me répète : en même temps, je demande aussi toujours à mes élèves de pratiquer la technique de l’interview, qui, seule, va permettre de découvrir le sens d’un symbole sans faire de copier coller. Vous savez bien que les rêves prennent toujours un malin plaisir à produire des images nouvelles, que jamais personne n’a répertoriées ni analysées, ni même Jung ni Perrot ! Ou encore les rêves vont présenter au même rêveur une nouvelle image qui sera la même dans un rêve et le suivant… et dans chaque rêve l’image aura un sens différent !
Je l’ai dit : c’est là ma tâche : transmettre ce que j’ai trouvé sur la voie des rêves : d’une part la technique de l’interview venue d’un esprit américain, d’autre part l’œuvre d’Etienne Perrot, venue d’un esprit français.

En conclusion :
Oui, Patrick, à mes élèves comme à ceux qui cherchent à comprendre le monde des rêves, je recommande de lire l’oeuvre incontournable d’Etienne Perrot.

Comment pourrais-je trahir ce qu’il m’a transmis ? J'en constate la validité de façon permanente. Je me consacre à mon tour à le transmettre. Tous mes écrits en témoignent.
Etienne Perrot, dans la discrétion, s'est révélé être un grand maître spirituel en France. Dans cette France qui devient athée ou christianophobe, plus que jamais s'avèrent nécessaires les livres et l'enseignement de ce mystique chrétien que fut Etienne Perrot.
Je lui garde la plus grande reconnaissance.

Bien à vous
Christiane

Écrit par : Christiane Riedel | 06/05/2015

Bonjour Christiane,

Merci du fond du coeur pour cette réponse exhaustive, votre éloquence m'impressionne et me subjugue.
Je suis vraiment enchanté d'avoir découvert votre oeuvre, il me semble que les ouvrages d'une telle qualité sont très difficiles à trouver.

À bientôt
Patrick

Écrit par : Patrick Lamarre | 07/05/2015

Merci Christiane pour ce partage au sujet d'Etienne Perrot. Cela pourrait peut-être même faire l'objet d'un article sur le blog. bon, il n'utilise pas la technique de l'interview, mais je me souviens qu'il avait animé une émission de radio au cours de laquelle il interprétait les rêves des auditeurs.

Écrit par : Nelly | 12/05/2015

Merci Nelly pour votre commentaire très juste.

J'ai en effet comme vous pensé mettre ce commentaire sur le blog. Je le garde pour plus tard. L'occasion se présentera sûrement. Etienne Perrot mérite en effet d'être mieux connu.
Comme vous le dîtes si bien : " Bon... il n'utilise pas la technique de l'interview,..." mais cela n'ôte rien à son génie. C'est ce que j'ai voulu montrer, dans la reconnaissance pour ce qu'il m'a transmis.
Bien à vous
Christiane

Écrit par : Christiane Riedel | 12/05/2015

Bonjour Christiane,

Dans l'un de ses livres, Mark Thurston parle des rêves induits par le désir. Au cours de ces rêves, l'objet de notre désir nous apparaît comme étant exaucé. Selon vous, est-ce qu'un rêve induit par le désir peut se manifester de manière symbolique ou doit-il absolument se présenter comme étant réalisé de façon objective?

Merci
Patrick

Écrit par : Patrick | 25/05/2015

Bonjour Patrick,

C'est avec le livre de Mark Thurston que j'ai commencé l'étude de l'interprétation en 1978 :
" How to interpret your dreams, practical techniques based on the Edgar Cayce readings. J'étais à l'époque membre de l'ARE. Mark a également écrit " Dreams, tonight answers for tomorrow's questions" en 1988. Ce sont deux très bons livres pour débutants. Il n'a pas écrit d'autres livres sur les rêves et leur interprétation. Mark n'a pas approfondi le sujet de l'interprétation des rêves.
C’était trop dangereux.
J'ai rencontré plusieurs fois Mark. Il est un hyper cérébral qui donne la prédominance à l'intellect. Il cherche des lois et établit des systèmes pour développer la vie spirituelle.
Lui qui a tant écrit sur "l'idéal" comme point à mettre en oeuvre et atteindre dans la vie, il a été complètement désarçonné quand en 2000 je lui ai raconté le rêve d'un de mes élèves. Dans son rêve cet élève entendait une voix lui dire : " Dieu n'a pas d'idéal".

Pourquoi est-ce que je vous écris cela ?
Eh bien, je trouve que votre question correspond bien à l'esprit intellectuel et systématique de Mark !
A mon avis, dans le monde des rêves, ce me semble, il n'y a pas de règle, et pas de règle absolue non plus. Une chose et juste et son contraire aussi.

maintenant, pour répondre précisément à votre question, je pense que vous faîtes allusion aux explications de Mark, p.73, dans " Dreams, tonight's answers..." Il cite le cas de Mary qui rêve à répétition de son mariage avec un collègue de travail qui vient d'arriver dans l'entreprise et dont elle est tombée amoureuse.
Mark explique qu'il s'agit d'un rêve qui réalise un désir.
Votre question serait alors : ce mariage va-t-il rester une image symbolique intérieure irréalisée ou bien doit-il absolument se réaliser dans le monde extérieur concrètement ?

Je vous répondrai franchement.
A mon avis l'interprétation de Mark est horriblement courante et fausse. C'est le drame de la rêveuse française actuelle qui s'appelle aussi Mary et dont je viens de décrire la désolante expérience sur ce post.
Le cas de l'américaine Mary est extrêmement courant.
Non ! Le rêve ne vient pas réaliser son désir. Ce serait créer une illusion sadique et malsaine.
Non ! Le rêve ne lui annonce pas qu'elle va se marier dans le monde extérieur.

Alors ?
Le rêve lui montre qu'elle possède en elle les mêmes caractéristiques que celles qu'elle voit dans le nouveau collègue. Ce sont les qualités ou défauts qu'elle attribue à cet homme qu'elle est invitée à développer en elle. Elle doit travailler pour donner plus de force à sa puissance masculine. Le rêve lui conseille d’intégrer, d’épouser les caractéristiques de cet homme. Voilà le sens de l’union amoureuse.

L’interprétation de Mark est une erreur d'interprétation qui fait des ravages. Comme il le mentionne, elle trouve son origine dans les impostures de Freud et les élucubrations de cet escroc au sujet de l’inconscient et des rêves qui réalisent les désirs.
Je vous invite à lire les études sur mon blog où je démontre clairement ce qu’il en est :

http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2007/08/11/mort-symbolique-d-un-proche-ch-4-ou-les-elucubrations-du-dr.html

http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2007/08/15/la-mort-symbolique-d-un-proche-ch-5.html

http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2008/02/16/quand-en-reve-on-fait-l-amour-avec-sa-mere.html

http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2012/03/04/le-reve-de-bismarck-mon-interpretatio-et-une-autre.html

Il est urgent de sortir les rêveurs français de ces aveuglements, et les psys freudiens qui prétendent interpréter les rêves.
Voilà pourquoi j'ai écrit " Amour et sexe dans vos rêves".
Voilà pourquoi je viens de commencer sur mon blog tout un cours sur l'image de l'homme et de la femme dans les rêves et le sens des scénarios amoureux. J'y consacrerai plusieurs leçons.
Je vous invite donc vivement à vous en servir et à faire connaître les outils que je donne et cette façon d'aborder les rêves.
Ce faisant, on laisse ses idées et ses connaissances au sujet des rêves, on est amené à les compléter par l’expérience, on approfondit un travail d’introspection concret, une exploration vivante et vécue du monde intérieure, qui vient transformer la vie intérieure et extérieure.

Bien à vous
Christiane

Écrit par : Christiane Riedel | 26/05/2015

C'est dommage que Mark n'ait pas profité de vos discussions pour remettre en question ses croyances sur la vie et les rêves. L'inconscient doit lui donner du fil à retordre...

Merci
Patrick

Écrit par : Patrick | 26/05/2015

Je pense, Patrick, que Mark Thurston, chercheur très sincère et spirituel, regarde certainement ses rêves, mieux que beaucoup.
Mais pour ma part, je trouve extrêmement dommage et dommageable que les psys français freudiens avec qui j'ai discuté ne remettent aucunement en question " leur croyances en la vie et les rêves" comme vous le dîtes, et encore moins la formation qu'ils ont reçue où que ce soit , que ce soit à la fac où seul Freud est enseigné, ou autre part.
Et même quand ils racontent leurs rêves et que "leur inconscient leur donne du fil à retordre", leur montre qu'ils sont malades, aveugles, handicapés, incapables de marcher, assis dans des fauteuils roulants, et j'en passe des images bien plus fortes, violentes, voire puantes...non, ils ne changent pas.
Que feraient-ils sinon ?

Avez-vous lu les études que je vous ai indiquées à ce sujet ?
Je pense, j'espère que vous n'êtes pas freudien.
Christiane

Écrit par : Christiane Riedel | 26/05/2015

Voulez-vous parler des livres d'Étienne Perrot? Je relis présentement Les rêves et la vie, mais je préfère vos livres, je les ai dévorés. Et non, je ne suis pas freudien, je ne suis même pas psy. Si vous avez d'autres ouvrages à me recommander, je les lirai certainement.

Écrit par : Patrick | 26/05/2015

Non, Patrick, je ne vous parlais pas des livres d'Etienne Perrot, mais des études que j'ai faites sur mon blog au sujet des rêves interprétés comme des réalisations de désir. Je vous ai donné quatre liens à ce sujet. Je me demandais si vous aviez eu le temps de les lire.

Mais avant tout, essayez d'étudier progressivement et méthodiquement les personnages de vos rêves comme je l'indique dans les petites leçons sur mon blog..

Ni freudien, ni psy, ... alors vous avez toutes les chances de pouvoir entrer dans l'inconscient l'esprit libre et ouvert, toutes les chances d'arriver à comprendre vos rêves.

Quant aux livres, Etienne Perrot à la suite des alchimistes, recommandait de ne rien lire.

Bien à vous
Christiane

Écrit par : Christiane Riedel | 26/05/2015

Merci pour ces articles Christiane, ils sont passionnants.
Vous écrivez : « On sait, d’après l’expérience avérée des spécialistes de l’interprétation des rêves, qu’il faut environ deux ans et demi, avant qu’un élément, montré en rêve, ne se réalise concrètement dans le monde terrestre.»
Cette affirmation correspond à ce qu'une dame qui a vécu une expérience de mort imminente m'a confié. Depuis son retour à la vie, elle a parfois des prémonitions et celles-ci se réalisent habituellement dans les deux à trois ans.

À bientôt
Patrick

Écrit par : Patrick | 26/05/2015

Les commentaires sont fermés.