Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/03/2015

BOUSCULER, DE L'INTERPRETATION DES RÊVES,UNE LONGUE REPONSE A MARIE

 

Comprendre un rêve de travers peut avoir des conséquences dramatiques

 

Marie vient de lire le rêve de Nina qui lui conseille de frapper son voyou de fils.

http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2009/04/2...

 

navet 2.JPG

Elle s’indigne que je puisse interpréter ce rêve littéralement et m’écrit un commentaire qui pose de graves questions.

Voici :

…quand j'ai lu votre article, vous avez soulevé une méchante blessure. Mon ex-conjoint faisait des rêves "bizarres" dont il ne parlait jamais, mais en revanche, nous en subissions les conséquences. Pendant 15 jours avec notre fille, nous avons subi la mauvaise humeur de monsieur, ses insinuations douteuses, ses colères et ses agressivités avant qu'enfin, il se décide à me dire ce qui s'est passé dans "ce" rêve. Voici sa réponse, que je vous livre mot pour mot.

"Et bien, il y a 15 jours, quand tu m'as demandé pourquoi je faisais la tête, et bien c'est parce que j'ai rêvé que tu me trompais et je ne le supporte pas".

 

la lettre.jpg

 

 

Au lieu de me poser la question directement, au lieu de parler de cette angoisse qu'il avait, mon ex-mari a préféré nous "noircir" la vie pendant 15 jours pour "ce rêve", ceci pour vous dire le nombre de fois, où avec ma fille, nous nous sommes inquiétées pour notre vie…

Je pense que si mon ex-mari avait lu cet article, je pense que je ne serais plus là pour écrire…

Ainsi, pour Marie, si son mari avait lu que le rêve de Nina était interprété au sens propre, il y aurait vu la confirmation que sa propre interprétation était la bonne et il aurait déchaîné sa colère destructrice.

Mais pourquoi n’avez-vous pas cherché quelqu’un qui puisse vous aider à comprendre ce rêve ?

Cette douloureuse expérience montre que comprendre un rêve de travers peut avoir des conséquences dramatiques.

Je pense donc, chers blogueuses et blogueurs, qu’il est important de partager avec vous ma longue réponse à Marie. Je lui présente mon travail d’interprétation pour l’aider à voir plus clair. Mes explications viendront peut être aider aussi quelques - uns d’entre vous.

Voici :

 Marie,

J’ai lu votre témoignage avec beaucoup d’intérêt et de peine. A vous lire le cœur se serre.

Toute la difficulté vient de ce que l’on ne sait pas interpréter les rêves et voilà pourquoi je les analyse sur mon blog, voilà pourquoi je les explique dans mes livres et donne toutes les clés pour en comprendre les symboles.

J’aborderai dans ma réponse plusieurs points.

 

1) Rêve prémonitoire ou scénario intérieur ?

Il règne une grande confusion au sujet des rêves et de leur interprétation. Le B A  BA de l’interprétation, c’est de savoir distinguer s’il convient d’interpréter le symbole au niveau subjectif, intérieur ou au niveau objectif, extérieur. Il s’agit donc de se poser la question :

- le personnage de mon rêve désigne-t-il une personne en chair et en os dans le monde matériel ou correspond-il à un trait personnel, un aspect psychique de moi-même dans mon monde intérieur ?

C’est là le B a BA et c’est pourtant ce qu’il y a de plus difficile.

Le plus souvent le rêveur sans expérience prend tout de suite son rêve comme s’il avait un sens extérieur et était prémonitoire. Il ne pense pas à se demander la fameuse question à retenir et que je répète : 

« A quoi ce personnage, ce scénario pourrait-il correspondre en moi, dans mon monde intérieur ?

Par exemple regardons le cas suivant :

Que dire à Frédéric Miterrand qui vient de raconter sur la chaîne people qu’il a rêvé dernièrement qu’il avait des joutes érotiques tendres et jouissives avec Manuel Valls ?

http://www.public.fr/News/Frederic-Mitterand-J-ai-fait-de...

valls et miterrand.jpg

En prenant son rêve au niveau extérieur, Frédéric Mitterand va-t-il aller faire des propositions à Manuel Valls ? Et que donne l’interprétation au niveau intérieur subjectif ? Manuel Valls désignerait alors une facette de l’ex-ministre qu’il convient de préciser.

 

2 ) Les Français doivent prendre sérieusement leurs rêves en considération et sortir des idées toutes faites. Voilà pourquoi, comme d’autres chercheurs, je fais mon travail de vulgarisation.

J’ai expliqué les rêves prémonitoires il y a bientôt huit ans sur mon blog. J’y ai consacré 11 chapitres, exemples à l’appui. Un des chapitres s’intitule :

«  Comment distinguer un rêve prémonitoire d’un rêve qui ne l’est pas. »

http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2007/07/2...

 

 

Le fait est certain, Marie, il y a des rêves prémonitoires et d’autres qui ne le sont pas : ils décrivent une situation intérieure. Ainsi votre mari a commis l’erreur de croire que son rêve lui révélait un aspect de la vie extérieure. Eh bien non !

C’est pour expliquer le sens des scénarios amoureux que j’ai écrit il y a huit ans également « Amour et sexe dans vos rêves ».

livre_amour et sexe dans vos rêves.jpg

 

Sur plus de 500 pages j’ai étudié 126 rêves sur ce sujet. 3 pages sont consacrées (p. 407 à 409) à l’analyse de l’adultère. J’y ai expliqué en détails comment procéder pour comprendre le sens de ce rêve délicat.

Ainsi, pour donner une explication très succincte du rêve de votre mari, je proposerai  l’hypothèse suivante : le rêve lui montrait que son côté féminin réceptif en lui, représenté par votre image, accueillait un autre homme une activité créatrice masculine non valable. Concrètement cela voudrait dire qu’à l’époque votre mari se serait montré réceptif à un certain type d’activité : aurait-il « caressé » des idées, « embrassé » un projet, « épousé » une cause ou des opinions qui ne convenaient pas ? Le rêve lui signalait qu’il se trompait.

Évidemment, il aurait  fallu étudier le rêve avec votre mari.

On trouvera également dans mon livre sur 3 pages (378- 380) l’explication du rêve d’homosexualité comme celui de Frédéric Miterrand.

 

3 ) Votre récit donne encore une fois l’occasion de constater que souvent, ceux qui s’occupent de la santé ne s’occupent pas des rêves et ignorent tout de son langage.

Même s’il existe des professionnels qui se penchent sur le monde inconscient et ses messages, la plupart ne connaissent que Freud dont les dogmes sont pathogènes.

C’est bien, hélas, ce qu’a souligné officiellement encore dernièrement le psychiatre psychanalyste Serge Hefez sur France Inter. Il a déclaré en effet que « le travail sur le transfert est beaucoup plus intéressant que le travail de déchiffrage symbolique des rêves, qui est un peu tombé aux oubliettes. »

Voilà une parole claire, franche et nette.

http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2014/03/1...

 

 

4 ) Bousculer

Vous soulignez que mon étude sur la fessée a soulevé beaucoup d’avis positifs et négatifs lors d’un groupe de discussion.

 

Si des groupes de discussion se mettent à étudier mon livre « Ces rêves qui protègent et qui guérissent », je m’attends à des tempêtes et des ouragans, des cyclones, des tsunamis. J’en ai déjà essuyé. La thérapie alchimiste redécouverte par Jung  et que j’explique, décoiffe, déstabilise, bouscule, renverse. Elle est tout sauf correcte. C’est bien pourquoi elle était secrètement gardée par les médecins alchimistes.

« Bouscule », c’est le mot que met en évidence une psychanalyste inhabituelle, qui, elle, explore l’inconscient et les rêves. Il s’agit de Mme Muriel Rojas que je suis heureuse de vous présenter.  Je prends plaisir à vous donner son commentaire sur « Ces rêves qui vous protègent et vous guérissent ».

 

J’ai … dévoré le dernier ouvrage de Christiane Riedel …:

Attendu depuis des années, le troisième ouvrage de Christiane Riedel sur le rêve comme vecteur de connaissance de soi et de thérapie est enfin disponible ! Fidèle à sa démarche de vulgarisation de l’approche jungienne, l’auteure insiste ici sur l’aspect curatif du rêve. S’appuyant sur de nombreux exemples cliniques, elle ose sortir du politiquement correct pour révéler à ses lecteurs comment le rêve, langage privilégié de l’âme, nous informe de ce qui se vit en nous et, surtout, nous prescrit les remèdes à nos maux physiques et psychiques. Enfin, à travers des cas puisés dans des époques différentes ou dans la Bible, Christiane Riedel met en lumière la dimension collective de l’activité onirique, c’est à dire l’évidence de thèmes universels et la captation par l’individu des transformations sociétales nécessaires ou en cours.

Un manuel qui bouscule efficacement et devrait, c’est à souhaiter, convaincre les lecteurs d’écouter leurs images intérieures.(1)

 

MRZMars2014.jpg

Merci à Mme Rojas. (voir la note 2 plus bas )

 

5 ) Parlons enfin de Jung, de sa façon d’interpréter les rêves et des jungiens.

Je ne peux pas répondre, Marie, à toutes les questions que soulève votre courrier. Mais je voudrais examiner le problème que pose votre dernière phrase :

Vous dîtes que le thème de l’analyse des rêves selon Jung vous est très cher. Et vous avez raison. Sur l’ordre d’un de mes rêves, je viens de consacrer mon dernier livre à vulgariser l’œuvre de Jung et l’interprétation des rêves en en montrant la portée alchimique.

Psychologie_et_alchimie_Jung.gif

Mais que voulez-vous dire quand vous parlez du thème de l’analyse des rêves selon Jung ?

Jung fait preuve d’une connaissance des rêves et des processus de l’inconscient admirable, insurpassable. J’en suis convaincue et je viens de le montrer avec mon livre. 

 

Cependant, et je vais choquer, j’oserai dire aussi, honnêtement et clairement, que sa méthode d’interprétation, telle qu’il l’expose en particulier dans ses séminaires d’analyse des rêves de 1928 à 1930 est parfaitement impraticable, oui et même insupportable.

Avez-vous lu les 1000 pages de ce séminaire ? Je les ai étudiées, je n’ai rien pu en faire. Certes Jung fait preuve d’une «  kolossale » érudition, mais je n’ai pas ses neurones et je me refuse à faire du copier coller. Jung d’ailleurs était le premier à prévenir ses élèves là contre.

JungCarlGustav-9a4df[1].jpg

 Oui, il faut enfin avoir le courage de le dire !

Je dois donc absolument souligner qu’en plus de l’œuvre alchimique de Jung, un outil indispensable permet de comprendre les rêves : c’est la technique de l’interview, créee il y a environ 40 ans par le Dr en psychologie clinique, l’Américaine Gayle Delaney.

 

appareil phot.JPG

Avant même de connaître Jung, j’ai adopté cette technique dès que j’en ai eu connaissance en 1983 et je l’enseigne en France depuis 1989. Malheureusement, selon mon expérience, la plupart des psys ne font pas le moindre effort pour s’y intéresser. Ils ne m’ont manifesté que mépris quand j’ai tenté à plusieurs reprises de leur parler de cette approche déjà il y a 20 ans, en 1996, après la publication de mon premier livre «  Rêves à Vivre », où j’explique cette technique sur 125 pages. Beaucoup d’entre eux ne savent pas interpréter les rêves. Je le constate douloureusement et le déplore. A ma connaissance, dans leurs écoles un programme de formation à l’interprétation des rêves n’existe pas. On y aborde rapidement le sens d’images déjà répertoriées. Et les nouvelles images ?

 

livre_reves à vivre.jpg

Il est savoureux de constater que par ailleurs d’autres psychothérapeutes ont plagié mon travail, comme celui de Gayle.

Mais l’essentiel est bien que le travail avec les rêves se répande. 

 

Pour moi, comprendre l’approche alchimique et spirituelle des rêves redécouverte par Jung est aussi indispensable que pratiquer la technique de l’interview de Gayle Delaney.

Bien des psys se privent à mon avis de ces deux outils complémentaires extrêmement efficaces.

J’expose sur mon blog la façon dont j’interprète les rêves dans des dizaines d’analyses, et même dans des leçons d’interprétation des rêves. Vous en trouverez les liens ci-dessous. Je vous invite, Marie, à lire ces études qui vous permettront d’entrer plus avant dans le monde fabuleux et bienfaisant des rêves.

 

J’apprécie la courtoisie dont vous faites preuve en me présentant vos excuses. Pour moi, vous n’avez pas à vous excuser. Vous m’agressez, je vous réponds dans détours, c’est le jeu, c’est une joute qui fait partie des échanges. C’est un exercice qui se révèle souvent des plus productifs.

J’apprécierais que vous me donniez le lien avec votre site Facebook pour y lire votre éventuelle réponse à ma lettre.

Je vous remercie de votre franchise qui m’a permis de mieux vous comprendre et m’a fourni l’occasion de vous donner quelques explications sur mon travail et sur les rêves que je vous invite à explorer avec une nouvelle ouverture d’esprit.

Pour vous aider à vous familiariser avec l’interprétation des rêves vous trouverez ci - dessous différentes petites leçons d’interprétation.

 

 

 Chers blogueuses et blogueurs,

j’ai peut être attisé votre curiosité au sujet des rêves d’adultère. Mais ma réponse à Marie est longue et pour ne pas alourdir ce post, je ne peux pas vous en parler aujourd’hui. Je prendrai ma revanche la fois prochaine et je vous expliquerai comment procéder pour comprendre ce scénario inquiétant.

sphinx_chimera_hi[1].jpg

 

Notes

(1) http://refletsmrz.blog4ever.com/selection-transpersonnel-...

(2) Muriel Rojas Zamudio
Psychanalyse et art-thérapie transpersonnelle
Pointe Mazière 36160 Pérassay
murielrojas@hotmail.com

06 81 08 06 98

site: http://refletsmrz.e-monsite.com/

Auteur d’un joli livre de contes : « Personnaginaires »

 

muriel rojas.jpg


 

Pour commencer à déchiffrer vos rêves :

Vous pouvez débuter par la lecture de l’étude : « Un chat nommé Sheba ».

Vous y trouverez à la fin la liste d’une dizaine d’étude de rêves où le symbole du chat a chaque fois un sens différent.

http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2013/05/1...

 

Vous trouverez plusieurs post où j’ai expliqué comment procéder avec la technique de l’interview pour déchiffrer un symbole et entre autres :

- Un ancien copain, 24 juillet 2009

http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2009/07/i...

 

- Petit cours d’interprétation des rêves : 01 novembre 2010

http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2010/11/0...

 

- La nouvelle façon d’interpréter les rêves : 14 avril 2011

http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2011/04/i...

 

 

Illustrations

Merci aux artistes et aux photographes qui m’ont permis d’illustrer mon blog.

Le gamin Navet, croquis de Victor Hugo.

La lettre, de l'artiste français Enjolras

Montage : Frédéric Mitterand et Manuel Valls

Mme Muriel Rojas

Carl Gustav Jung

Gayle Delaney et Christiane Riedel (de gauche à droite)

The Sphinx and the Chimera, de l'artiste anglais Hawkins, Louis Weldon, (1849-1906)

14/04/2011

LA NOUVELLE FAÇON D’INTERPRÉTER LES RÊVES

COMMENT TROUVER LE SENS DE L’IMAGE DE L’AUTRE DANS LES RÊVES

 

J’ai dénoncé dans mon dernier exposé le titre abusif du livre de Tobie Nathan intitulé « La nouvelle interprétation des rêves ». Et j’ai affirmé que ce livre ne présentait pas de nouveau moyen de comprendre le sens des rêves.

Mes deux éditeurs ont envoyé mes livres à l’éditeur de Tobie Nathan, lui demandant de les lui transmettre. Je n’ai reçu aucune réponse.

 

Vous avez pu constater que, de mon côté, depuis 4 ans, depuis janvier 2007, je vous explique comment faire pour interpréter vos rêves. Je vous donne les clés et je vous montre comment les employer. Et je vous transmets ainsi la nouvelle façon d’interpréter les rêves, qui s’avère efficace, quelle que soit l’origine du rêveur ou de la rêveuse.

rêves,interprétation des rêves, Christiane Riedel,méhode d'interprétation des rêves, Gayle Delaney 

Pour donner à mes exposés une dimension encore plus pédagogique, j’ai décidé de vous présenter des leçons d’interprétation, où je vous explique systématiquement comment procéder.

 

Vous savez que la technique d’interprétation que je vous présente a été créée et développée par le Dr en Psychologie clinique, l’américaine Gayle Delaney. Je l’ai reprise dans mon livre « Rêves à Vivre ».

J’y ai aussi présenté l’inévitable dimension spirituelle qui donne la clé de l’harmonisation des contraires, telle que Jung l’a montrée, et telle qu'Etienne Perrot me l'a transmise. 

rêves,interprétation des rêves, Christiane Riedel,méhode d'interprétation des rêves, Gayle Delaney

 Enfin s’y trouvent les clés que j’ai acquises par ma propre expérience, qui m’en apprend tous les jours.

 

Voici maintenant une clé très précieuse 

Le sujet de notre leçon d’aujourd’hui sera

Comment trouver le sens de l’image de l’autre dans le rêve.

 

Considérations préliminaires

Les rêves ont l’étonnante habitude de vous dire ce que personne n’ose vous dire ou ce que personne ne sait, ou encore ce que vous ne voulez pas entendre. Ils vous montrent avec patience et bienveillance, tout au long des nuits, qu’il existe en vous de multiples facettes, toutes sortes de façons d’être.

 

rêves,interprétation des rêves, Christiane Riedel,méhode d'interprétation des rêves, Gayle Delaney

Pour vous en faire prendre conscience, les rêves vont vous dire :  « Regarde, à l’intérieur de toi, tu es COMME Mr X ou Mme Y que tu connais dans le monde extérieur. Tu en as les qualités ou les défauts, que tu leur attribues ».

 

Seulement, vous ne le savez pas. Votre monde intérieur, lui, le sait et vous le montre, pour que vous en preniez conscience. Vous avez, en effet, grand intérêt à connaître tous ces aspects méconnus de vous-même pour parvenir à les harmoniser et réaliser ainsi vos potentiels, réaliser le programme de votre vie.

 rêves,interprétation des rêves, Christiane Riedel,méhode d'interprétation des rêves, Gayle Delaney

 

rêves,interprétation des rêves, Christiane Riedel,méhode d'interprétation des rêves, Gayle Delaney 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Donc, quand vous étudiez un rêve, vous devez absolument comprendre en priorité, que les personnages du rêve sont des facettes de vous-même. Le plus souvent, ils ne représentent pas les personnes correspondantes dans le monde extérieur, mais ils vous décrivent vous-même. Il en est ainsi dans la plupart des cas.

 

Je vous expliquerai dans une leçon ultérieure comment savoir si le personnage du rêve désigne une facette intérieure ou une personne extérieure.

Chaque fois, je le répète, il vous faudra étudier l’image avec la technique de l’interview, pour savoir de quoi le rêve parle exactement.

 

Voici comment il convient de procéder devant l’image de votre rêve. L’explication détaillée, approfondie de cette méthode est exposée dans mon livre « Rêves à Vivre ».

 

 

Un certain état d’esprit 

Il convient d’aborder le rêve avec un certain état d’esprit :

Acceptez de ne pas consulter une clé des songes ni un dictionnaire de symboles. N’utilisez pas non plus le tarot, ni l'astrologie. Vous risquez de vous fourvoyer. La réponse globale de ces approches sera beaucoup moins nuancée et adéquate que votre rêve. Elles ne vous permettront de comprendre ni le sens de toutes de vos images, ni le sens complet de votre rêve considéré en entier.

 rêves,interprétation des rêves, Christiane Riedel,méhode d'interprétation des rêves, Gayle Delaney          

rêves,interprétation des rêves, Christiane Riedel,méhode d'interprétation des rêves, Gayle DelaneyAcceptez que vous avez la solution en vous et qu’avec un peu d’attention et de réflexion vous allez  parvenir à la trouver.

 

Vous vous contenterez donc de vos propres associations. Si après vos recherches personnelles, rien ne vous vient à l’esprit, vous pourrez prendre alors en considération des indications extérieures qui vous « parlent ».

 

 

Méthode en 5 points :

 

Je vous donne maintenant une petite fiche méthodique aussi simple que possible pour comprendre le sens du personnage de votre rêve. Vous mènerez le travail de déchiffrage avec vous-même, comme s’il s’agissait d’une recherche menée avec un interprète.

 

Exemple du rêve : Rita, une femme de 45 ans, mère de famille, voit en rêve une femme, Madame X.

 

rêves,interprétation des rêves, Christiane Riedel,méhode d'interprétation des rêves, Gayle Delaney

1) Il faut d’abord procéder à l’interview et poser des questions :

 

Question 1 : QUI est Madame X ?

Réponse : C’est ma voisine. Elle habite de l’autre côté de la rue.

Conseil : Ne vous laissez pas embarquer dans des descriptions sans fin. Contentez-vous d’abord des premières associations qui viennent à l’esprit du rêveur. Trois phrases sont déjà suffisantes.

 

Question 2 : COMMENT est Madame X ?

Réponse : C’est une femme intelligente, très active, qui s’occupe bien de ses enfants, mais elle est une voisine détestable. J’ai toujours l’impression qu’elle surveille tout le monde, elle a tendance à être trop curieuse et à se mêler de ce qui ne la regarde pas.

 

rêves,interprétation des rêves, Christiane Riedel,méhode d'interprétation des rêves, Gayle Delaney

Conseil : Vous devez noter très soigneusement les associations, les descriptions qui sont fournies. Il convient de ne rien négliger. Ici encore, au début de vos essais d’interprétation limitez-vous à un maximum de cinq phrases.

   

2) Récapitulé :

Reprenez les réponses données aux questions 1 et 2. Choisissez de préférence les descriptions abstraites. Contentez-vous de trois phrases.

 

Exemple de récapitulé: Madame X est une femme intelligente qui s’occupe bien de ses enfants, mais qui a tendance à se mêler de ce qui ne la regarde pas.

  

3) Faire le lien avec la vie quotidienne :

Posez alors la question : Où est-ce que à l’intérieur ou à l’extérieur de vous, il y a une personne intelligente mais qui a tendance à se mêler de ce qui ne la regarde pas ?

 

La rêveuse va réfléchir.

A l’extérieur il s’agit de Madame X.

rêves,interprétation des rêves, Christiane Riedel,méhode d'interprétation des rêves, Gayle Delaney 

Mais à l’intérieur de la rêveuse ? Je demande à Rita s’il se pourrait que Madame X représente et décrive un certain comportement, un aspect de sa personnalité à elle, Rita, dont elle ne se rend pas bien compte ?

  

4) La rêveuse répond à la question et trouve le sens de son image

Quand j’ai posé cette dernière question, Rita s’est souvenue qu’en effet, la veille du rêve, elle avait fouillé dans les poches de son fils adolescent et lu une lettre qui lui était adressée.

 

rêves,interprétation des rêves, Christiane Riedel,méhode d'interprétation des rêves, Gayle Delaney

 Elle l’avait fait en toute bonne conscience, se jugeant une mère responsable et soucieuse du bien de son enfant.

rêves,interprétation des rêves, Christiane Riedel,méhode d'interprétation des rêves, Gayle Delaney 

Mais son monde intérieur ne voit pas la situation de la même manière et vient lui donner son avis, la nuit. La rêveuse a compris pourquoi le rêve lui montrait cette voisine détestable. Elle venait en effet de se comporter COMME Madame X, et le rêve lui montrait que c’était détestable.

rêves,interprétation des rêves, Christiane Riedel,méhode d'interprétation des rêves, Gayle Delaney

 

Souvenez-vous :

La plupart du temps, le rêve montre, avec l’image d’une autre personne, une facette du rêveur lui-même, dont il n’est pas conscient.

Attention, j’ai dit la plupart du temps, mais pas toujours.

 

  

5) Il faut absolument procéder à des vérifications

On n’en reste pas à la quatrième étape du déchiffrage. On ne se contente pas de l’interprétation que la rêveuse a trouvée pour son image.

Il est indispensable de vérifier si tout ce qui a été dit de la voisine convient également à la rêveuse. Pour cela, il faut reprendre phrase par phrase les différents points de la description et demander :

- Est-ce que vous aussi, vous êtes une femme intelligente ?

Active ?

Est-ce que vous vous occupez bien de vos enfants ?

Seriez-vous parfois un peu trop curieuse ?

Est-ce que vous auriez tendance à surveiller tout le monde ?

         

Si un des points ne convient pas, c’est que le sens trouvé au symbole, à Madame X, n’est pas le bon. Il faut alors reprendre tout le travail de l’interview et la rêveuse doit faire preuve de beaucoup d’honnêteté envers elle-même.

         

Si les différents descriptions sont valables autant pour la rêveuse que pour Madame X, alors vous avez trouvé la signification du symbole. 

 

Souvenez-vous :

 

Ce sont les vérifications rigoureuses et honnêtes qui permettent de dire si le rêve désigne une personne extérieure ou intérieure.

 

Le rêve n’exprime pas toujours  une critique, loin de là, il peut fort bien montrer aussi des aspects positifs de la personnalité qui sont ignorés.

 

         

 

 6) Mettre le message en application dans la vie quotidienne

Il ne sert à rien de déchiffrer un rêve, si ce n’est pas pour en accepter et en appliquer les indications.

         

Rita a vite compris le reproche de son rêve et s’est dorénavant abstenue de se laisser aller à une curiosité déplacée. Son fils a apprécié le respect qu’elle lui témoignait. 

rêves,interprétation des rêves, Christiane Riedel,méhode d'interprétation des rêves, Gayle Delaney 

Illustrations

Je remercie les artistes et les photographes dont les œuvres m’ont permis d’illustrer mon blog.

Clés :mustdunet.com

Clé : noël.galerie-cadeau.com

Femme au travail : naturactive.fr

Femme nue dans un voile, de l’artiste français Enjolras, 1857-1945, interenchers.com

Femme stressée : papillesetpupilles.fr

Femme jouant du violon, par l’artiste française contemporaine Jacqueline Hubert ,

http://www.jacqueline-hubert.com

Tarot et rêves : lepalaisdutarot.com

Dictionnaire des rêves : ouba.com

Dictionnaire des rêves : magicka.com

La voisine :Harriet Samson Harrris, purepeople.com

La voisine trop curieuse : Felicia Tilman, tvqc.com

Harriet Samson harris, desesperate housewife, episode39.fr

Harriet Samson harris, sharetv.org

Jean Baptiste Maunier dans le film “Les Choristes”

Jean Baptiste Monnier : teemix.aufeminin.com

 

10/09/2008

REPONSE AU COMMENTAIRE DE LINA

Chers amis blogueuses et blogueurs.

Je suis entrain de préparer différents textes : d’abord le bilan de mon séjour au Canada, et de ce que j’ai vécu pendant le congrès de L’IASD, puis des récits de rêves qui je pense vous intéresseront.
Mais Lina a déposé un commentaire de l’interprétation du dernier rêve du petit chaton. Il convient que je réponde en priorité. Ma réponse est longue et je vous demande de ne pas m’en vouloir, si elle ne vous intéresse pas. De plus, il est difficile d’y intégrer des illustrations pour l’égayer. A bientôt donc pour des récits moins techniques.
Christiane

Voici la réponse au commentaire de Lina.
Un nouveau commentaire vient d’être posté sur votre blog à la suite de la note UN PETIT RÊVE IDIOT...ET POURTANT, SI ON SAVAIT... :

« Bonjour, je ne suis pas vraiment d’accord avec votre vision de ce rêve. Le rêve, par définition, renvoie au rêveur essentiellement. C’est justement parce que les liens mère/fille sont très noués qu’il est justement intéressant que la rêveuse se penche un peu plus sur elle-même, et non sur sa fille. Ce que vous évoquez de l’éducation qu’elle a apportée à sa fille peut être intéressant. Mais selon, ce qui me paraît plus essentiel (huile essentielle) c’est ce qui s’est joué pour la rêveuse à l’âge qu’a aujourd’hui sa fille et qui, inmanquablement, la ramène à la problématique qui teinte toutes ses relations. Pourquoi cette cabane en bois lui rappelle-t-elle une maison coloniale où l’on se fait servir ? Qui a servi qui ? Servi de servitude ? Et tant d’autres questions sur la rêveuse... Cdlt »

Bonjour Lina,
Voilà longtemps que je voudrais revenir sur mon blog, mais j’ai d’autres d’activités qui m’attendent aussi. Votre commentaire me donne donc l’occasion et le plaisir d’écrire enfin quelques lignes. Je répondrai volontiers à votre commentaire qui m’intéresse beaucoup. J’y répondrai longuement.

I Peut-on donner une définition de la fonction du rêve ?
Le rêve renvoie-t-il obligatoirement au rêveur et à son enfance ?

Vous écrivez : « Le rêve, par définition, renvoie au rêveur essentiellement. »
Je dois vous dire que pour ma part, je suis bien embarrassée pour donner une définition définitive du rêve. Depuis le temps que j’étudie le monde intérieur, l’inconscient de chacun qui s’exprime avec le langage du rêve, j’ai constaté que le rêve exerce de multiples fonctions. On le voit partout intervenir, dans toutes les circonstances. Il ne renvoie pas forcément à l’enfance, au contraire, il prépare à l’avenir.
C’est bien ce que je démontre par des exemples concrets et vécus tout au long des pages de mon blog.
- Il y a des rêves qui préparent le rêveur aux événements du lendemain ou des jours suivants.
- Il y a des rêves prémonitoires qui annoncent des événements dix ans, vingt ans à l’avance.
- Il y a des rêves qui donnent des solutions aux inventeurs. Ils montrent des inventions à faire et indiquent comment les réaliser. J’en ai donné trois exemples frappants dernièrement.
8459af70a05c54818ce3dbd1e43caa2d.jpg
- Il y a des rêves qui viennent vous faire le diagnostic de votre état de santé et comment guérir.
- On rencontre des rêves qui sont de véritables radiographies du corps et qui disent au médecin comment opérer.
- D’autres vous disent comment faire l’amour ou vous conseillent sur le choix de votre partenaire.
1addcd8b9b4f68871473fca6628c64f9.jpg
- Certains vous parlent de votre situation professionnelle ou financière et vous donnent de sages conseils.
- Il existe aussi des rêves qui viennent vous demander de transmettre un message à une autre personne pour la prévenir d’un danger.
- On connaît encore bien des exemples de rêves reçus par les hommes politiques, par les artistes de tout art.
- Bien des personnes vous raconteront qu’une personne aimée qui vient de mourir leur est apparue en rêve et leur a parlé.
Vous trouverez des exemples de tous ces rêves sur mon blog. La liste est longue et illimitée. Et j’en passe et des plus beaux.
C’est pourquoi, quand vous affirmez :« Le rêve, par définition, renvoie au rêveur essentiellement », il ne me semble pas possible d’abord de donner une définition du rêve, et ensuite surtout une définition aussi restrictive. Les exemples foisonnent où le rêve ne parle pas du rêveur lui même, il ne lui demande pas de se pencher sur lui-même mais vient répondre à des questions qu’il se pose sur le moment. Ces ne rentrent pas dans le cadre que vous délimitez.
Comment cela se fait-il que vous ayez une vision aussi étroite du rêve ? Je me demande pourquoi d’ailleurs vous dîtes : par définition ?
Qui a posé cette définition ? Sur quels critères ? Pourquoi serait-on obligé d’admettre cette définition ?


II Objectif du travail avec le rêve
Vous dîtes aussi :
« Mais selon, ce qui me paraît plus essentiel (huile essentielle) c’est ce qui s’est joué pour la rêveuse à l’âge qu’a aujourd’hui sa fille et qui, immanquablement, la ramène à la problématique qui teinte toutes ses relations.
Je ne comprends pas pourquoi il faudrait ramener la rêveuse à ce qu’elle a vécu à l’âge de sa fille. Votre affirmation ici encore est gratuite et rien ne la justifie. Elle semble partir d’une théorie dont la validité ne m’est pas démontrée et ne correspond pas à mon expérience. Pour moi, quand j’analyse un rêve, je ne m’occupe pas de théorie, je regarde des faits avec un œil toujours neuf et sans a priori, pour éviter d’emprisonner le rêveur dans une grille d’interprétation.
Le rêve parle d’un petit chaton, il ne parle pas de Cinthia en petit chaton, mais de sa fille. La première image du rêve pose le sujet du rêve, n’est-ce pas ? Ou alors quel est le sens de ce petit chaton ?
8decc5c8c7570ad1db11c55be8850727.jpg

Il convient donc d’étudier le rêve en mettant en relation logique toutes les images les unes par rapport aux autres, et non en extrayant une image de son contexte pour y plaquer un commentaire d’après une théorie préalable.
Le rêve décrit une situation très grave, très alarmante, qui demande une intervention d’urgence : Le petit chat a les yeux brûlés.
Va –t-on se lancer alors dans une longue anamnèse, demander à la rêveuse de parler de son enfance, de ses parents, de son éducation, et la faire revenir parfois pendant des années de consultations hebdomadaires sur son passé, bien souvent de façon inutile, voire délétère (et pourtant toujours lucrative). Pendant tout ce temps là le chaton va devenir aveugle alors que le rêve indique la solution pour le sauver tout de suite.


III La technique de l’interprétation
Je ne comprends pas comment vous interpréter l’image des huiles essentielles. Vous dîtes :
« Ce qui me paraît essentiel, (huile essentielles) » Vous tirez un mot du texte et l’employez à votre gré. Ce n’est pas une analyse exacte et cohérente de l’image.

Vous dîtes :
« Ce qui me paraît plus essentiel (huile essentielle) c’est ce qui s’est joué pour la rêveuse à l’âge qu’a aujourd’hui sa fille et qui, immanquablement, la ramène à la problématique qui teinte toutes ses relations. »
Bigre ! Immanquablement ! Quelle sûreté ! Vous faîtes preuve d’une vision déterministe qui me terrifie ! Je ne suis pas si sûre que la psyché obéisse à vos lois qui apparemment se prétendent universelles.

Vous écrivez aussi :
« Pourquoi cette cabane en bois lui rappelle-t-elle une maison coloniale où l’on se fait servir ? »
D’abord :
Le verbe rappeler que vous employez, montre que pour vous le rêve vient rappeler des faits anciens. Votre technique est donc bien, semble-t-il, de travailler à partir du présupposé théorique que je viens de dénoncer juste ci-dessus, selon lequel le rêve ramènerait au passé et toute image du rêve rappellerait un événement passé.
Je le répète : C’est une théorie en psychologie qui ne correspond pas à mon expérience et à celle d’autres interprètes et que je conteste fermement. Le rêve ne parle pas du passé, il vient préparer à vivre au jour le jour et aux jours qui viennent. Il est nécessaire de le répéter : vous avez une conception terriblement déterministe et étouffante de l’être humain, que je trouve terrifiante, comme si toute relation humaine était fixée dans l’enfance.
La vie est plus créatrice vous savez.
Je préfère cette parole de nos anciens, les philosophes romains qui disaient :
« FATA VIAM INVENIENT » : Les destins trouvent leur chemin.
Oui, je pense que la vie est ouverte et qu’il est inutile, quand on interprète un rêve d’aller fouiller systématiquement le passé de la rêveuse, quand aucune image ne l’indique explicitement dans le rêve.
Jung lui même en 1932, disait déjà qu’il existait de nombreux patients qui, après une longue et minutieuse anamnèse, ne voyaient en rien leur problème disparaître.

Ensuite : Dans l’analyse que j’ai effectuée à propos de la maison en bois , j’ai posé la question :
- QU EST-CE qu’une maison en bois ?
Je n’ai pas demandé : « Que vous rappelle une maison de bois ? Je demande une définition et non un souvenir.
Cinthia m’a répondu : C’EST une maison coloniale.
7e47a07e3ab9694ac2171d97237219f3.jpg
Elle m’a expliqué ce qu’EST une maison en bois pour elle, elle ne me raconte pas ses souvenirs, puisque je lui demande une définition. Cette maison n’est pas celle de son enfance, puisqu’elle a vécu en HLM.

Par ailleurs, Vous employez le terme « cabane en bois ».
Cinthia n’a pas employé le mot cabane, mais maison. N’est-ce pas vous qui projetteriez votre propre conception de la maison en bois dans l’image de Cinthia. Vous auriez pu dire aussi « chalet ». Pourquoi cabane ?
Je souligne ce détail, parce que la façon dont je procède n’est pas la même que la vôtre. J’étudie minutieusement, rigoureusement les images avec logique et cohérence.
Votre remarque est donc très intéressante et tout à fait bienvenue sur mon blog, puisqu’elle permet de mettre en évidence différentes approches et techniques pour interpréter les rêves.

Rappel et références
En ce qui me concerne, j’ai étudié toutes les approches des différentes écoles en Europe comme aux Etats Unis, j’ai suivi des cours, j’ai suivi des thérapies didactiques. Je l’ai expliqué sur mon site : http:www.christiane-riedel.fr. J’ai beaucoup cherché et travaillé avec les rêves, me refusant à me limiter à une seule école. J’ai fait ensuite mon choix. Je vous donne ici le fruit de mon expérience.
Si cela vous intéresse, j’ai expliqué la façon dont je procède dans la première partie de mon livre « RÊVES A VIVRE ».
f1309ae114b4048ca811358c617ee81c.jpg

J'y explique, entre autres approches, sur quatre vingt pages, l’excellente technique de l’interview, créee par la psychologue américaine le Dr. Gayle DELANEY, professeur en psychologie clinique.
b74476631465c98b47434f3aafccee6e.jpg Gayle est à ma connaissance une des rares personnes au monde capable d’interpréter les rêves. Ses livres sont extrêmement bien faits, documentés, riches, simples, intelligents, et CRITIQUES. Et avant tout, toute affirmation chez elle est toujours expliquée et justifiée. vous pouvez visiter son site au: www.gdelaney.com.
35dd70d27aedbd447ee233bfa4ab4720.gif
Je vous recommande donc aussi la lecture de son livre qui vient de paraître en Français : « LA CLE DES RÊVES » chez AdA. c'est un ouvrage de base indispensable.

Si cela vous intéresse aussi, j’ai donné plus d’une centaine d’exemples d’interprétations dans mon livre « AMOUR ET SEXE DANS VOS RÊVES », chez Trajectoire. dcef5d6ddaf000399b21b0e812b691c4.jpg J’ai exposé plusieurs exemples qui démontrent l’invalidité de la théorie selon laquelle le rêve ramènerait au passé.


Dernière remarque : je ne comprends pas ce que signifie « servi de servitude ». La formule est jolie et brillante mais … ?

J’espère, Lina, avoir répondu à votre commentaire. Je vous invite à revenir prochainement sur mon blog pour y découvrir de nouveaux rêves que je suis en train de préparer. Je souhaite vivement qu’ainsi vous en veniez progressivement à élargir votre conception de la vie intérieure et peut être à analyser les rêves de façon plus ouverte et plus efficace.

Avec ma cordiale sympathie
Christiane