Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

HOMMAGE A ETIENNE PERROT

Chères blogueuses et chers blogueurs,

 

Mon article aujourd'hui se veut un hommage reconnaissant.

Il y a quelqu'un dont je voudrais parler, un écrivain qui ne s'est jamais démené pour se faire connaitre, un traducteur qui permit aux Français d'avoir accès à des oeuvres primordiales, un interprète de rêve que l'on est en train d'oublier.

Cette personne c'est Etienne Perrot.

Perrot.JPG

 

Pourquoi rappeler son oeuvre aujourd'hui ? Ce n'est ni l'anniversaire de sa naissance en 1922, ni celui de sa mort en 1996.

Oui mais il y a des faits qui me font "râler":

Les journaux parlent de plus en plus des rêves. Des experts en interprétation sont promus dans les médias et sur Internet. Ces notoriétés n'ont pas compris la dimension des rêves et en fait continuent souvent de pratiquer la lamentable psychanalyse freudienne et toxique.

La difficulté vient du fait que les journalistes eux-mêmes, n'ayant aucune idée de ce qu'implique un vrai travail d'interprétation des rêves, accordent facilement crédit à ceux qui prétendent savoir.

C'est pourquoi je juge utile et nécessaire de vous faire connaitre Etienne Perrot ou de vous le rappeler à la mémoire.

Pourtant mon attitude peut paraitre paradoxale. En effet dans l’introduction de mon dernier livre, « Ces rêves qui vous protègent et vous guérissent », j'ai écrit que j'avais quitté Etienne Perrot. Ce fut sur le conseil de mes rêves et dans des conditions conflictuelles difficiles.

Un lecteur m'a donc posé très logiquement la question suivante :

« Madame Riedel, vous dites que vous avez été chassée par Étienne Perrot parce que vous avez adopté une méthode d'analyse complémentaire à la sienne. Est-ce que vous conseillez toujours à vos élèves de lire l'oeuvre de Monsieur Perrot, est-elle toujours valable à vos yeux ? »

 

Avant de rendre l’hommage qu’il mérite à Etienne Perrot, je rappelle ici ce que je ne me lasse pas de répéter partout :

Selon mon expérience, on ne peut pas comprendre les rêves si on ignore l’approche alchimique et spirituelle des rêves, redécouverte par Carl Gustav Jung et transmise en France par Etienne Perrot.

 

jung.jpg

 

Et il est tout aussi indispensable de pratiquer la technique de l’interview de Gayle Delaney.

L'américaine Gayle Delaney est Dr en psychologie clinique, elle enseigne partout sa formidable technique de l'interview ou technique de l'enquête, en conférences, dans des groupes et poursuit une brillante carrière.


gayle-headshot (1).png

J’en viens maintenant très précisément à ma réponse :

Etienne Perrot ne connaissait pas la technique de l’interview, certes, et il n’a pas compris tout ce qu’elle apportait au travail d’interprétation. Mais il est nécessaire de faire remarquer que son attitude en 1990 était générale dans les milieux psychologiques en France et à l'étranger. C'est encore vrai aujourd’hui. Il n'a donc pas été le seul à ne pas prendre cette fameuse technique en considération.

Gayle Delaney pourrait, elle aussi, vous parler longuement du rejet qu’elle a subi aux USA, dans le milieu des rêves, plus précisément à l’IASD, l’"International Association for the Study of the Dreams".

L’Association Internationale pour l'Étude des Rêves ? 

Ô ironie du sort !

C’est justement l’association que Gayle a fondée elle même dans les années 1980 ! Non seulement son « Interview Methode » a été rejetée, mais on a même été jusqu’à contester qu’elle l’ait mise au point. La création en fut attribuée à d’autres. J’en fus témoin moi-même et j’ai défendu Gayle vigoureusement dans le cadre de l’IASD en 2010.

 

Christiane et Gayle.JPG

L"Association Internationale pour l'Étude des Rêves", dit-on ? 

Ô ironie du sort !

N'est-il pas particulièrement savoureux d'apprendre que moi aussi j'ai essuyé de virulentes attaques de l' IASD dont j'ai été exclue....parce que je pratiquais la technique de l'interview ?

Je vous parlerai un jour de la méthode d'interprétation des rêves adoptée par l'IASD, de façon à ce que vous puissiez juger par vous-même.

 

Mais revenons donc à Etienne Perrot.

Quand j'ai arrêté de travailler avec Etienne Perrot, j’ai compris que ma tâche était d’effectuer patiemment un long travail pour faire connaître à tout public autant l’approche alchimique spirituelle de Jung transmise par Etienne Perrot, que l’approche technique de Gayle Delaney.

 

Etienne Perrot fut un traducteur de Jung et un interprète de rêves, pour lequel j’ai gardé la plus grande admiration. Je l’ai dit dans mon dernier livre et je le répète : ce qu’Etienne Perrot a apporté aux Français est inestimable, on l'ignore, on le passe souvent sous silence ou on ne le comprend pas.

- Il a traduit plusieurs livres de Jung, et a ainsi donné accès à l'oeuvre de ce génie,

en particulier "Psychologie et Alchimie" dont l'introduction fait partie des plus belles pages que j'ai pu lire.

tPsycho et alchimie.jpg

 

- Il a écrit les livres les plus précieux sur la voie intérieure :

- « La voix de la Transformation » par exemple, un chef d’oeuvre inégalé,

- "CG Jung et la voie des profondeurs",

- " Les trois pommes d’or",

- " Les Rêves et la Vie" , et je ne vais pas vous citer ses 14 livres.

Je ne vais pas vous citer non plus les 15 livres qu'il a traduits.

- En 1970 il a traduit le "Yi King", dont on ne peut se passer pour comprendre les chiffres dans les rêves.

Yi King.jpg

 

- "At last but non at least", il a donné toute sa place et sa dignité à la langue des oiseaux dans le travail d’interprétation des rêves.

Je ne saurais trop souligner l'importance du Yi King et de la langue des oiseaux qui s'avèrent des clés indispensables pour comprendre les rêves.

Par ailleurs, il faut mentionner aussi qu’il a fondé la maison d’édition « La Fontaine de Pierre » qui a édité ses livres, et les nombreux livres écrits par sa femme Francine Perrot, traductrice de Marie Louise von Franz. Tous ces livres occupent beaucoup de place dans une bibliothèque et témoignent de la profondeur et de la fécondité spirituelles de ce couple.

 

Etienne Perrot et sa femme.JPG

 

Oui, Etienne Perrot m’a chassée, ce fut pour moi une grande douleur. Mais je ne cesserai jamais de souligner l’immense valeur de son œuvre, et bien sûr, d'en recommander la lecture.

A vrai dire, chères blogueuses et blogueurs, il faut quand même bien reconnaitre que certains livres de Jung sont difficiles et parfois carrément rebutants. Ce génie de l’inconscient a écrit des pavés que son érudition colossale a rendus absolument indigestes, voire même parfois insupportables. « L’interprétation des rêves », Tome 1 et Tome 2, en est un bon exemple. Je me suis accrochée pour le lire et, une deuxième fois, le relire ; malgré mes efforts persévérants, je n'ai rien retenu.

Mais Etienne Perrot, son fils spirituel et son traducteur, a assimilé l’œuvre et l’esprit de ce maitre qui a exploré les profondeurs de l'inconcient. Le disciple a saisi l’essence et l’a distillée dans ses livres, plus faciles à lire que ceux de Jung. Sa culture est celle d’un humaniste comme il n’y en a plus, les mots qu’il choisit sont toujours justes et ses analyses sont inspirées. Il est vrai que son style fleuri peut paraitre de nos jours démodé et agaçant. N'empêche !

Quel approfondissement pour le lecteur de langue française !

Alors, bien sûr, je recommande de lire les livres d’Etienne Perrot.

 

Les rêves et la vie.jpg

 

téléchargement.jpg

 

En même temps, j'invite aussi à pratiquer la technique de l’enquête, qui, seule, va permettre de découvrir le sens d’un symbole sans faire de copier coller. Vous savez bien que les rêves prennent toujours un malin plaisir à produire des images nouvelles, que jamais personne n’a répertoriées ni analysées, ni même Jung ni Perrot ! 

Ou bien aussi les rêves vont présenter au rêveur une image qui sera la même dans un rêve et dans le rêve suivant… et dans chaque rêve l’image aura un sens différent !

Je l’ai dit : c’est là ma tâche : transmettre ce que j’ai trouvé sur la voie des rêves : d’une part la technique de l’enquête venue d’un esprit américain, d’autre part l’œuvre d’Etienne Perrot, venue

d'un esprit français, un esprit français qui comme son maitre suisse, sait que Dieu existe et s'exprime dans les rêves, et qui ose le dire.

Voilà ce que bien des prétendus interprètes de rêves sont incapables de dire et de montrer, alors que notre époque post athéiste souffre d'une terrible famine spirituelle.

Voilà pourquoi je rends hommage à Etienne Perrot.

Oui, à tous ceux qui cherchent à comprendre le monde des rêves et de l'inconscient, je conseillerai de lire l’oeuvre incontournable d’Etienne Perrot.

Ces recommandations sont d'autant plus vives que, je le répète, se multiplient actuellement les interprètes qui ne veulent rien savoir de la dimension spirituelle des rêves. Ils ont tristement pignon sur rue, ce sont des aveugles qui prétendent conduire des borgnes,oui, je dis bien : des aveugles qui conduisent de borgnes.

Comment pourrais-je trahir les connaissances et l'esprit qu’Etienne Perrot m’a transmis ?

Je vous les transmets à mon tour dans les articles que j'écris pour vous sur mon blog, parce que j'en constate la validité de façon permanente.

Je garde à Etiene Perrot la plus grande reconnaissance.

 

Sur le net :

Pour aller plus loin, vous pouvez consulter l'article sur Wikipédia :

https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89tienne_Perrot_(psychanalyste)

 

https://www.lafontainedepierre.net/accueil/auteurs/etienne-perrot/

 

Illustrations

Etienne Perrot : christiane-riedel.blogspirit.com

Jung : babelio.com

Gayle Delaney : yoursleepinggenius.academia.edu/GayleDelaney

Psychologie et Alchimie : https://www.abebooks.fr

Etienne et Francine Perrot : christiane-riedel.blogspirit.com

Commentaires

  • Quel bonheur de lire cet hommage mérité! "Jung et la voie des profondeurs" ainsi que "Coran teint" sont en bonne place dans ma bibliothèque et je les relis régulièrement.

  • Merci Christiane pour cet article chaleureux qui rend hommage à l' homme que fût Etienne Perrot. Ça fait du bien de lire des articles comme celui-là qui mettent à l' honneur des gens qui ont oeuvré pour les rêves et dont on entend si peu parler.

  • Je ne connaissais absolument pas Mr Perrot mais je pense que je vais parfaire mes connaissance teès vite . Merci donc pour cette publication

  • Merci ma chère Christiane de m'avoir fait connaître ce fabuleux chercheur et auteur que fut Etienne Perrot. L'hommage et la reconnaissance de son oeuvre est juste ; Etienne Perrot s'est consacré à transmettre le fruit d'un travail précieux , solide avec rigueur et générosité. Exactement comme tu le fais désormais.

  • Bonjour, c'est en cherchant "in stercore invenitur" suite à un rêve me trouvant déféquant que j'arrive sur votre blog avec bonheur, et le plaisir de voir qu’Étienne Perrot est encore si fortement reconnu, y compris dans son ombre. Je sors de quelques semaines de reprise de son œuvre, dans laquelle je retrouve derechef cette idée que j'avais pu saisir au vol une nuit il y a quelques années, que la vie était à la fois foisonnante et fragile. Merci pour votre belle contribution.

Les commentaires sont fermés.