Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/11/2015

NON ! LES POULES N'ONT PAS DE DENTS !

 

 Lundi dernier, Hermione m’appelle et me raconte :

« - Écoute, Christiane, tout le week-end j’ai pensé aux attentats qui viennent d’avoir lieu vendredi et hier soir des questions m’occupaient l’esprit :

- Est-ce que ces événements vont amener les Français à prendre conscience de la gravité et du danger de l’extrémisme islamiste qui envahit la France ?

- Et aussi, va-t-on prendre conscience de la nécessité de défendre fermement notre culture, nos convictions et l'histoire qui nous ont faits ? J’ai demandé à mes rêves de me dire ce qu’ils en pensent. Ce matin je me suis réveillée, déçue de me trouver sans images. Je suis restée encore un peu dans mon lit à somnoler et là, tout d’un coup, j’entends ma fille Zoëlle qui me dit clairement.

 

Rêve

« - Maman, je n’aurais pas du te dire ça !

Je me demande quoi, mais je ne dis rien et attends la suite.

Zoëlle reprend :

- Je n’aurais pas du te dire que les poules ont des dents et que Mikaël va gagner. »

 Je me réveille en sursaut abasourdie ! Ca alors ! Je vais passer un coup de fil à Christiane pour voir ça ! »

 

Voyons donc comment comprendre ce rêve.

Zoëlle entre dans la vie. En ce moment, elle se cherche, elle réfléchit, elle échange ses pensées avec sa mère, elle met à l’épreuve ses idées avec la vie. Et expérience faite, elle en tire ses conclusions.

Zoëlle représente tout aussi bien la jeune fille extérieure qu’une facette de sa maman Hermione, la rêveuse, qui elle aussi réfléchit à la vie. Le beau prénom de Zoëlle ne signifie-t-il pas justement « la Vie » ?

- Maman, je n’aurais pas du te dire ça !

Zoëlle reconnaît qu’elle s’est trompée : elle a exprimé un jugement trop hâtif et l’a pris pour une vérité intangible et définitive. De quoi s’agit-il donc ?

Je n’aurais pas du te dire que les poules ont des dents.

poules dents.jpg

 

Passionnés des rêves que nous sommes, nous n’allons pas nous étonner de leurs énigmes. Et nous allons résoudre celle-ci ! Voyons donc :

 

Les poules

Je pose à la rêveuse toujours les mêmes questions : C’est quoi et c’est comment ?

Les poules, me dit la rêveuse, ce sont des oiseaux femelles qui vivent dans un poulailler. Elles caquettent, elles piaillent, elles courent partout et elles pondent des œufs. Quand on rentre dans le poulailler pour leur prendre leurs œufs, elles se retirent dans un coin et laissent faire. Et les œufs, c’est une excellente nourriture. De temps en temps on en égorge une pour la manger.

 Je récapitule alors la description et demande :

- Dis-moi, Hermione, au moment de ton rêve, dimanche soir, à l’intérieur ou à l’extérieur de toi, à quoi cela te fait-il penser des façons d’être femelles, qui caquettent, pondent des œufs et se les laissent prendre ?

La réponse fuse !

- Oh mais ça, ce sont les Français qui n’arrêtent pas de jacasser et jaser en ce moment dans tous les médias, sur tous les réseaux sociaux.

- Les poules ne peuvent pas être un aspect de toi ?

- Mais si, bien sûr ! Moi aussi je n’arrête pas de parler des événements. Et en tant que Française, je vois très bien combien la fécondité de la France profite à des gens qui rentrent dans le poulailler, sans que les poules fassent quoi que ce soit pour les en empêcher. Et puis, dans le sujet, je préfère ne pas parler d’égorger.

…Passons.

 

Il convient aussi de se demander que penser du terme de « poules » : « poules mouillées »… ; « avoir de la chair de poule »…En général, dans un poulailler il y a aussi un coq. Où est le coq gaulois ?

 

dyn008_original_291_310_jpeg__f50ca9d1962023767e005692b41c3dbb super dupont.jpg

 

 Nous poursuivons :

Je n’aurais pas du te dire que les poules ont des dents.

Ainsi, celle qui réfléchit sur la vie a pu prétendre que les poules avaient des dents. Elle a pu un moment s’imaginer que les Français pouvaient se défendre, attaquer et blesser en mordant avec leurs dents, comme tous les mammifères, comme tous les reptiles. Mais qu’indique le rêve ?

Hélas, le rêve met en évidence la faiblesse des Français. Les Français sont des oiseaux domestiques, des poules inoffensives, ils sont désarmés, impuissants, ils n’ont pas les moyens naturels de mordre et blesser. Quel constat !

 

En question d’incubation Hermione avait demandé : va-t-on prendre conscience de la nécessité de défendre fermement notre culture, nos convictions et l'histoire qui nous ont faits ?

La réponse du rêve est terrible.

 

Passons à l’énigme suivante qui va nous peut-être nous réserver des surprises ou des chocs. Selon son habitude, le rêve peut nous dire sous les formes les plus prosaïques des vérités qui restent à certains inconcevables.

Zoëlle explique :

 - Je n’aurais pas du te dire…que Mikaël va gagner. »

- Ah ! Qui est Mikaël ?

Mikaël ? C’était le plus gentil garçon du monde, serviable, sans défense. Il est mort maintenant.

Qu’allons-nous en déduire ?

Si c’est une illusion de penser que le gentil Mikaël va gagner, c’en est une également que de s’imaginer que les gentils seront les gagnants.

Il convient d’abord de se demander pourquoi le rêve choisit l’image de Mikaël. Zoëlle et Hermione connaissent d’autres jeunes gens serviables, gentils, qui portent un autre prénom.

Que signifie Mikaël ?

« Qui est comme Dieu ».

Posons l’équivalence : A est comme B et B est comme A ; Mikaël est comme Dieu. Dieu est comme Mikaël.

Mikaël est serviable et gentil, Dieu est gentil, il est le Bon Dieu.

Mikaël cherche donc à agir en référence à ce modèle de divine bonté, ou dit autrement, au grand principe directeur du Bien et du Bon.

Oui, mais voilà, le rêve se sert d’un personnage qui dans la réalité est mort.

Cela implique l’idée et la réalité que le Dieu bon est mort, le grand principe exclusif du Bien est caduc.

Oui, cette conception anthropomorphique de la divinité est morte. Je m’en suis déjà longuement expliquée sur mon blog.

J’ai expliqué ce point dans l’un des rêves les plus épouvantables que j’ai jamais eu à interpréter.(A)

Je l’ai abordé également très sérieusement dans la deuxième partie de mon livre « Ces Rêves qui vous protègent et vous guérissent ».

 

couverture.JPG

 

Et voilà que dans le rêve, Zoëlle reconnaît : Je n’aurais jamais du te dire que Mikaël va gagner.

La déduction s’impose :

Dans la guerre qui prend de l’ampleur sous nos yeux aujourd’hui, dans l’affrontement qui oppose les Français aux extrémistes djihadistes , il faut bien comprendre que ce ne sont pas les poules sans dents, ce ne sont pas les gentils Français dans défenses qui vont gagner.

Mais pourquoi le rêve juge-t-il nécessaire de montrer ce qui peut sembler somme toute un point de vue réaliste évident, fondé sur le bon sens, la chose la plus répandue au monde, selon Descartes ?

Eh bien, c’est justement parce que certains Français manquent de bon sens et nagent béats, plongés dans des fantasmes idéologiques qui leur font croire que ce sont les gentils qui gagnent ! Et c’est ce que l’on veut aussi leur faire croire dans certains médias !

 

Voyons par exemple :

Un article de « Femme Actuelle » relate l’émission du « Petit Journal » sur Canal +, qui eut lieu lundi 16 au matin, juste quelques heures après le rêve d’Hermione. Cette émission exceptionnelle, intitulée « Génération Bataclan » donne la parole aux enfants. (2)

Place de la République, le reporter interroge un petit garçon, Brandon et son papa, Angel Le, qui raconte : 

les-mechants-c-est-pas-tres-gentil-les-attentats-de-paris-vus-par-un-petit-garcon.jpg

 

"Je lui ai expliqué que c’était très grave ce qui se passe. Nous-mêmes nous sommes issus d’une migration, on est d’abord des Français de cœur. Il faut qu’on soit toujours fier du pays où l’on habite, des valeurs qu’il représente. C’est pour cela que je tenais absolument à être présent ici, parce que cela nous a beaucoup touchés. Je tenais absolument à ce que mon fils soit là pour que je lui explique, et qu’il comprenne ce qu’il se passe exactement", affirme l'homme, agenouillé pour être à la hauteur de son enfant.

"Tu comprends ce quil sest passé ? Tu comprends pourquoi ces gens ont fait ça ?", demande  Martin Weill au petit garçon.

Réponse : "Oui parce quils sont très très très méchants. Les méchants, cest pas très gentil les méchants. Et il faut faire vraiment attention parce quil faut changer de maison",

ce à quoi son papa renchérit :

"Mais non, ne tinquiète pas. On n’a pas besoin de changer de maison, cest la France notre maison." 

"Mais il y a les méchants papa, rétorque le petit garçon. Ils ont les pistolets et ils peuvent nous tirer dessus parce quils sont très très méchants."
Et le père d'expliquer : "Oui mais il y a des méchants partout.  Cest pas grave, eux ils ont des pistolets, et nous on a des fleurs".

 

fleurs et bougies.jpg

  

Son fils, incrédule, s'interroge alors :

"Mais les fleurs ça fait rien".

"Mais si regarde, tout le monde pose des fleurs. Cest pour combattre les pistolets. Et les bougies, cest pour ne pas oublier les gens qui sont partis", affirme le papa. 
"Alors c
est pour nous protéger les fleurs et les bougies", conclut le petit garçon.

Un magnifique moment dhumanité ( mis en rouge et souligné par le journaliste). Parce que la vérité sort de la bouche des enfants. 

Selon le journal, « cette vidéo, vue par des millions de personnes à travers le monde, a marqué inévitablement les esprits. » (3)

Eh bien, pour ma part, je suis choquée par le discours de ce père à son fils, je reste atterrée devant tant de gravissime niaiserie, d’éducation mensongère à son enfant. « Les fleurs c’est pour combattre les pistolets… » « C’est pour nous protéger les fleurs et les bougies. »

Ah vraiment ?

Et je pleure pour cet enfant, tout autant que devant le carnage du Bataclan. Le père a massacré chez son fils sa saine réaction naturelle, instinctive et protectrice, pour l’empoisonner avec une fausse idéologie, le détraquer par une attitude de non violence qui fait de lui une cible facile et un futur névrosé. J’en ai parlé très précisément au ch. 20 de mon livre  « Ces rêves qui vous protègent et vous guérissent.

 

Et on veut nous faire croire que des millions de personnes sont touchées par cette imposture criminelle ? N’y aurait-il pas là une manipulation médiatique comme celle qui a bouleversé le monde il y a peu ?Jouant sur l’émotion, exploiteraient -elles encore l’image d’un enfant pour attendrir et supprimer les défenses des spectateurs ?

Voilà une forme de pensée magique bien digne des bons chrétiens ramollis, des doux inconscients, des bisounours, des pseudos bouddhistes et des partisans de l’Amour Inconditionnel !

 

Sauf que, à y regarder de plus près, le soit disant non violent Gandhi, par exemple, n'était pas un pacifiste et a bien dit que s’il avait eu la bombe atomique, il l’aurait employée contre les Anglais.(4)

Quant au Dalaï Lama, sa non violence n’a sauvé ni le Tibet, ni les Tibétains. Il s’est sauvé lui. Et les rêves ont largement dénoncé les méfaits de son idéologie. (4 bis)

 

Oui, le petit garçon a bien dit tout de suite et spontanément la vérité : « Mais il y a les méchants papa. Ils ont les pistolets et ils peuvent nous tirer dessus parce qu’ils sont très très méchants. »

 

Mais en France, heureusement, il y avait le vendredi soir au Bataclan et deux jours plus tard, à Saint Denis, des méchants, les méchants du RAID, et de la BRI, « qui ont des pistolets » et ont mené l’assaut contre d’autres « méchants » qui ont ensanglanté Paris.

 

raid-gign-bri.jpg

Il y avait même un chien « méchant », qui a perdu la vie en protégeant celle des tireurs d’élite.

 

5288899_chienne-raid_545x460_autocrop.jpg

 

A côté des poules sans dents, il y avait « ce chien « Diesel » entraînée depuis des années au mordant . Rien ne fait desserrer la mâchoire du chien, qui garde les crocs plantés dans les bras ou les jambes de sa cible tant que son maître ne lui ordonne pas de lâcher sa prise »( 4 ). Grâce à ses crocs, grâce à son mordant « ce chien a sans doute sauvé la vie de policiers » qui s’apprêtaient à se mettre sous le feu des kalachnikovs terroristes, a affirmé Jean-Michel Fauvergue, patron du Raid. « Il a payé de sa vie le prix de la sécurité de la nation française. » (5)

 

Faisant pendant à l’émotion suscitée par le petit Brandon La mort de Diesel,  tué par les terroristes lors de l'assaut, « a ému les réseaux sociaux. Le jour de sa disparition, le hashtag # jesuischien figurait en tête des tendances sur Twitter. L'information avait rapidement fait le tour de la planète, suscitant une vague d'émotion jusqu'en Russie. » Le ministre de l’Intérieur russe a offert à la police du RAID un petit chien malinois pour remplacer Diesel. (6)

 

Regardons maintenant l’emblème du RAID, branche de la Police nationale, qui signifie : Recherche, Assistance, Intervention, Dissuasion, et dont le mot d’ordre est : « Servir sans faillir ». 

Logo_RAID.svg.png

 

L’emblème n’est pas une poule, ni même un coq : c’est une panthère noire, aux crocs redoutables.

Quant à l'emblème de la BRI, Brigade de Recherche et d’ Intervention, tout le monde sait que les gargouilles sont des démons qui repoussent le mal et sont les gardiennes de l’édifice.

 

gargouille bri.jpg

Et les hommes qui nous protègent ont choisi le « mauvais » rôle d’attaquer et de tuer plutôt que de rejoindre les poules sans dents qui reculent dans un coin du poulailler pour laisser impunément l’intrus voler les œufs ou prendre une poule pour l’égorger.

 

Conclusion

En conclusion, je choisis de vous citer les propos de Jung lors d’une interview en 1959, intitulée " Aux frontières de la connaissance". (B)

«  L’humanité va se trouver en face d’événements qui correspondent à la fin d’une ère, à la fin d’une grande période de l’humanité… »

« Je suis, à très franchement parler, profondément inquiet pour le sort de ceux qui vont aborder ces événements sans y être préparés et qui les subiront sans pouvoir les saisir. A ma connaissance, personne ne s’est senti tenu jusqu’ici de considérer en face les transformations à prévoir, ni de chercher à les exprimer. »

 

Quelles sont donc les transformations à prévoir dont parle Jung ?

Jung dévoile ce qui se passe dans les arrières plans de l’inconscient que révèlent les rêves. La façon dont se présente le principe directeur, la divinité dans les rêves est en train de changer. L’image d’un dieu exclusivement bon, à l’origine de notre civilisation, est remplacée progressivement par l’image d’un dieu, d’un principe directeur, bon et mauvais, dans la complémentarité des contraires.

 

Jung explique  :

« Cette représentation de Dieu « sous l’image ou l’idée d’une complémentarité des contraires est en train de pénétrer dans l’homme, et cela, non pas sous la forme d’une unité, mais sous celle d’un conflit, la moitié ténébreuse de l’image se heurtant à la représentation déjà reçue que Dieu est lumière. C’est ce processus qui se joue à notre époque, sans que les maîtres responsables des hommes l’aient compris… encore que ce serait leur tâche de discerner ces déroulements…On demeure aveugle, comme d’habitude, à ce qui…se déroule dans l’âme humaine. » ( C)

 

Voilà pourquoi les rêves sont venus après les attentats répondre à Hermione et lui expliquer le processus de transformation qui se joue en elle en ce moment, en elle et dans l’âme des Français. L’image de la divinité, ou, dit autrement, l’image du principe directeur en chacun, est en train de changer. Mikaël est mort. Le dieu exclusivement bon est en train de mourir. Et ce changement entraîne avec lui une modification des attitudes et des comportements. Il s’agit là d’une transformation cruciale, vitale, déterminante, parce que celui qui ne l’admettra pas restera sans défense, des perdants comme Mikaël.

 

Et cette transformation n’est pas seulement individuelle, elle a également une portée générale, nationale. Pour assurer la vie et la sécurité individuelle et générale, il s’agit d’être bon ou mauvais selon les gens et les circonstances.

 

paris,notre,dame,gargouille.jpg

 
il souffre.jpg

 

Voici des hommes remplis de compassion, un policier qui éclate en sanglots sur l’épaule de son collègue qui le soutient, à quelques mètres des terrasses de café visées par les terroristes lors des attentats de vendredi 13 à Paris. ( 7)

Ces hommes ont du courage, ils ont des couilles et du mordant, ils ont aussi du cœur. Ils ont compris la transformation qui permettra de gagner.

  

Vous trouverez sur le net :

  1) http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2013/03/2...

( 2 ) http://www.femmeactuelle.fr/actu/news-actu/mechants-pas-g...

( 3) En savoir plus sur : http://www.toutelatele.com/le-petit-journal-canal-angel-l... 

( 4 ) http://www.atlantico.fr/decryptage/gandhi-superstar-plus-...

 ( 4 bis )

http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2010/02/0...

( 5 ) Isabelle Goetz, la porte-parole de l’association de défense des animaux PETA
En savoir plus sur http://www.actubuzz.net/divers-buzz/la-mort-de-diesel-une...

( 6 ) http://www.directmatin.fr/monde/2015-11-21/la-russie-va-o...

 

 Bibliographie

(A) Christiane Riedel, Ces rêves qui vous protègent et vous guérissent, éditions Piktos, 2015.

www.amazon.fr/s/ref=nb_sb_noss?__mk_fr_FR=ÅMÅŽÕÑ&url=...

 

( B) Aux frontières de la connaissance, Entretien avec le Professeur C.G.Jung, de George Duplain, Gazette de Lausanne 1952

 

( C) C.G.Jung, Ma vie, Souvenirs, Rêves et pensées, Éd. Gallimard Folio, 1973, p.379

 

Illustrations

Je remercie les photographes et les artistes dont les œuvres m’ont permis d’illustrer mon blog.

Poule avec des dents : vodeo.fr

 Superdupont : latta.blog.lemonde.fr

 Brandon et son père : ( 2 ) http://www.femmeactuelle.fr/actu/news-actu/mechants-pas-g...

 Fleurs et bougies déposées devant le bar « Le Carillon » : lefigaro.fr

Le chien Diesel : leparisien.fr

 Logo du GIGN, du RAID et de la BRI : lemondejuif.info

 Gargouille de Notre dame : carte-france.info

 Policier en larmes dans les bras de son collègue : ( 7 ) Le parisien. http://www.leparisien.fr/faits-divers/attentats-de-paris-...


 

 

14/03/2009

Réponse à un commentaire d'isabelle

Bonjour Isabelle,

 

Je reporte sur cette page votre commentaire, qui m’a amenée à quelques réflexions.

« Eh bien ce rêve me touche beaucoup car lorsque je m'exerce à interpréter mes rêves avec la méthode dite "de l'interview" il m'arrive régulièrement de sentir monter en moi ces sensations, impressions, perceptions profondes qui se manifestent naturellement mais que je laisse trop souvent passer ...
Ce témoignage me conforte et me donne l'élan à observer toute l'attention et la confiance envers mes propres ressentis.
Méthode dite "de l'interview" unie à l'accueil, l'écoute et la confiance en ses propres ressentis = une interprétation qui sonne juste !
Merci, Christiane et Sarah de nous faire partager ce rêve qui vient soutenir ma démarche d'étudiante interprète. » Ecrit par : Isabelle | 12.03.2009

 

 

Votre témoignage est bienvenu et je vous en remercie.

Si mes explications vous permettent de prendre en considération et votre jugement et votre ressenti, quand vous cherchez à comprendre vos rêves, alors je réalise un objectif majeur : vous faire comprendre et vous aider à réaliser la conciliation des contraires dans votre vie quotidienne. Cette  conciliation des contraires est inscrite en nous et est à l'oeuvre de façon permanente dans notre vie, jusque dans la façon dont nos mâchoires fonctionnent.

wisdom_teeth_01_fr.jpgJe vous souhaite donc de croquer à pleines dents dans la pomme des rêves et de mâcher chaque bouchée avec bonheur. C’est alors que vous commencerez à goûter la saveur de la sagesse.

Goûter la saveur de la sagesse.

Saveur et sagesse, c’est le même mot.

Le mot latin « sapor » a donné en français le mot sapide : qui a du goût.

Avoir du goût, c’est être capable de distinguer la saveur des différents ingrédients. Cela se fait parce qu’on prend soin de ne pas avaler tout rond, on s’applique au contraire à mâcher. Ce sens concret  de « distinguer les saveurs » a pris le sens abstrait de « savoir distinguer les choses, donc avoir la qualité du discernement. Le discernement, nous y revoilà !

Ainsi est né le mot « sagesse » : la capacité à distinguer les saveurs et les différences est liée à l’esprit de discernement, appelé «  sagesse », en latin, « sapientia ».

Au fait, j’allais oublier, il existe aussi les dents de sagesse !

Je vous laisse sur ces considérations, dans lesquelles nos ancêtres se sont déjà plongés.

Christiane

femme-croque-pomme-verte-2214613_1350.jpg

 

 

 

09/03/2009

UN RÊVE DE DENT

 

Le rêve nous réserve souvent des surprises. En voici une de taille ! Voilà qu’il vient enseigner à mon élève comment devenir une meilleure interprète de rêves. Peut être  aussi, chacun peut-il y apprendre quelque chose pour lui ?

 Sarah apprend l’interprétation des rêves avec moi. Elle a étudié de nombreux rêves, les siens et ceux d’autres personnes. Elle comprend donc certaines images déjà vues ailleurs, mais elle ne parvient pas toujours à trouver le sens de toutes les images, ni le sens du rêve dans son entier. Elle se désole et demande humblement à ses rêves :

« Je ne suis pas une bonne interprète. Comment puis-je m’améliorer ? Comment arriver à interpréter les rêves correctement ? »

La nuit, son rêve, secourable, vient lui répondre. Elle reçoit le rêve suivant :

 

Rêve

« Je me rends chez une femme, qui, je sais, va m’examiner. Elle va découvrir l’état de certaines de mes dents et voir celles qui sont cassées. Je suis très ennuyée.

Une fois face à elle, j’ouvre la bouche. Elle pose son index droit sur une seule dent, une molaire de la mâchoire du bas à droite. Elle me dit de me faire soigner.

Je sais que c’est au Maroc que je pourrais me faire soigner.» galerie-membre,maroc,la-palmeraie-d-agdz.jpg

 

Voici l’analyse que nous avons effectuée ensemble selon la technique de l’interview :

Puisque l’incubation a eu lieu, il convient d’étudier les images, et d’emblée la première, en rapport avec la question posée.

 

 

Une femme

Sarah se rend chez une personne, dont elle sait qu’elle va l’examiner. Vers qui donc se tourne la rêveuse, quand elle pose sa question d’incubation ? Elle se tourne vers l’inconscient. En effet, l’inconscient est par nature féminin, il est le monde intérieur, le monde irrationnel des émotions, des ressentis, des rêves, des intuitions. aishwarya-rai_plus-belle-femme-monde.jpg

henry_fonda.jpg

 

 

 

 Le conscient, lui est masculin, rationnel, orienté vers le monde extérieur, poursuivant les pensées logiques et organisées, et les savoirs appris.

 

Avec sa question d’incubation, la rêveuse se tourne vers son inconscient. Elle sait qu’il examinera sa situation et lui répondra, et elle le sait parce qu’elle a pu le vérifier par maintes expériences répétées.

 

La femme va découvrir certaines de mes dents et voir celles qui sont cassées.

Le rêve, l’inconscient répond ainsi tout de suite à Sarah : son problème, qui l’empêche d’interpréter les rêves convenablement, est un problème de dents.

 

Posons la première question de l’interview :

- Qu’est-ce que les dents ? Comment sont-elles et à quoi servent-elles?

Ce sont des organes durs, coupants, situés dans la mâchoire. Elles forment un ensemble, un système qui sert à prendre les aliments et à les transformer, pour les mettre sous une forme digérable, assimilable.

steack frites.jpguntitled.jpg 

tarte aux abricots.jpg

 

 

 

 

 

 

Pour comprendre les dents, il me faut d’abord comprendre ce que sont les aliments :

- Quand il est question d’arriver à interpréter les rêves convenablement, à quoi vous font penser des aliments qu’il faut transformer, mettre sous une forme digérable ?

Pour la rêveuse, la réponse logique est immédiate : Les aliments, ce sont les rêves.

 

Vérifions :

Est-ce que les rêves peuvent être comparés avec les aliments ?

 

aliments.jpg

Oui, il faut les travailler, les transformer, les interpréter pour les rendre assimilables, en retirer tous les éléments nourrissants. Sinon, ils ne passent pas.

Ainsi, ce qui va permettre d’interpréter correctement les rêves, ce sont les dents.

 

Poursuivons l’étude de cette image des dents :

Les dents du haut et du bas, grâce à la mobilité de la mâchoire du bas, se rejoignent pour exercer ensemble une pression. Les incisives devant et les canines sur le côté vont mordre dans les aliments, les trancher, les découper, les déchiqueter. La nourriture passe alors à l’arrière de la cavité buccale et là va être mastiquée, écrasée, broyée en arrière par les prémolaires et les molaires.

 

Examinons les images de ce processus de transformation :

Les incisives et les canines ont le mordant pour prendre un morceau et le trancher :

Ici il s’agit de prendre, appréhender, saisir, choisir une image du rêve, avant de s’y attarder, de s’y concentrer.

Les incisives et les canines de la rêveuse sont en bon état.

dents1.jpg 

Elle sait fort bien décider d’étudier un rêve et ses différentes images, elle n’a pas de difficulté pour couper le rêve dans ses différentes parties, saisir les différentes actions du scénario, apercevoir la composition du rêve. Le problème ne se situe pas à ce niveau.

 

La femme pose son index droit sur une seule dent, une molaire de la mâchoire du bas à droite. Il faut la réparer.

Voilà la dent abîmée : une molaire en bas à droite.

 

La molaire

dents molaires.JPG

 

Comment est une molaire ?

C’est une dent bosselée, dont les points saillants et rentrants vont entrer en contact complémentaire avec ceux de la dent de la maxillaire opposée. De cette façon les dents peuvent couper et écraser.

 

molaire de bovidé.jpg

molaire de néandertalien.jpg

molaire prothèse dentaire.jpg

 

 

 

 

 

 

 

Le premier mouvement donné à la molaire, c’est de l’appuyer contre la molaire opposée. D’abord il faut serrer la nourriture, l’image entre les molaires de deux maxillaires. Il faut s’arrêter, tenir fermement, rester sur l’image, persévérer, se concentrer.

 

Puis il faut  mâcher, mastiquer.

Les molaires sont activées pour transformer la nourriture en morceaux de plus en plus petits. Elles exercent la même effet que la meule. Elles moulent, elles broient.

moulin 2.jpgmeule.jpg 

 

 

 

 

Elles divisent les aliments en particules de plus en plus fines. Il s’agit donc de passer d’une masse indistincte à un ensemble séparé en différentes parties.

Quelle est donc cette opération de broyage ? Mâcher et remâcher, broyer, c’est revenir volontairement sur l’image, c’est rentrer les dents dans l’aliment. C’est exercer la faculté de pénétration.

Opérer des séparations, des distinctions, cela s’accomplit quand on exerce sa faculté de discernement.

 soufsouf-vip-blog-com-164582PICT1214.jpg

esprit d'analyse.jpg

Alors, on a soin de prendre son temps, de ne pas avaler tout rond, on saisit progressivement les différentes consistances et saveurs, on observe les images, on les considère, on ne rien laisse passer qui n’ait été travaillé, trituré, affiné. On poursuit ainsi une analyse de plus en plus fine.

 Ainsi l’image de la molaire implique les actions d’examiner, étudier, approfondir, chercher, penser. Et finalement, comment dire cela en un mot ? Cela s’appelle REFLECHIR.

Que disent souvent les professeurs aux enfants ? « Vous êtes des paresseux, il faut tout vous mâcher, vous ne faites pas l’effort de réfléchir ! »

Voilà le rôle des molaires, voilà l’image de leurs activités. Bien.

Mais concrètement, ça veut dire quoi ?

Finalement, qu’est-ce que ces molaires dont le travail va permettre de trouver le sens des symboles ?

Seule Sarah peut nous répondre.

Je lui demande méthodiquement :

Sarah, pouvez-vous nous dire à quoi cela vous fait penser, quand il est question d’analyser les rêves, le moyen, le système qui vous permet d’examiner les images, de les analyser, les approfondir, le moyen qui vous permet de mener, poursuivre une recherche, une réflexion ?

Rouletabille.jpgthe-sherlock-holmes-museum-1.jpgpasteur.jpg 

 

 

 

  

- Mais c’est la technique de l’interview !

- Ah !

Mais, il n’est pas question de se contenter de cette affirmation. La technique rigoureuse de l’interview demande qu’on l’on procède aux vérifications.

Nous allons donc voir en quoi les molaires peuvent être comparées à la technique de l’interview.

Et en effet, toutes les questions : c’est qui…,c’est quoi…,c’est comment…,à quoi cela vous fait-il penser…, pouvez- vous justifier…,  toutes ces questions permettent de venir et revenir sur l’image, la mâcher et remâcher, la broyer, pour opérer toutes sortes de distinctions et analyser finement.

travailleuse.jpg

  

La technique de l’interview est donc bien cet outil d’analyse qui permet de réfléchir méthodiquement au symbole du rêve et d’en trouver le sens.

 

Le rêve donne ensuite une indication supplémentaire :

La molaire à droite, en bas est abîmée.

Pour la rêveuse, comme souvent pour des personnes droitières, la droite désigne le côté extérieur, actif, conscient.

Le bas est le contraire du haut qui correspond au domaine des idées, le bas parle donc des ressentis qui viennent du corps, de ce qu’on sent en soi.

 J’essaie de mieux cerner la situation et demande :

- Sarah, la molaire du bas, ce qui fonctionne en bas, du côté actif, conscient, c’est quoi ?

- En bas, à droite, ce serait quand je laisse monter en moi mes ressentis, mes impressions et que je les accueille consciemment.

 

papillon-5.jpg

Pap_orch_mauve_contre_jour.jpgPapillon-3.jpg

 Je pense que c’est accorder mon attention à ce que je ressens, à ce qui vient de moi et non des idées extérieures. Je dois faire là un effort conscient et volontaire, comme quand je "mâche".

- Et en quoi est-ce que vous accorderiez plus d’importance à ce que dit le monde extérieur ?

- Ah ça ! C’est vrai que ça m’arrive presque systématiquement. Dès que je cherche le sens d’un symbole, je pense à tout ce que j’ai appris dans les livres ou avec vous dans les ateliers. Immédiatement je donne alors à l’image un sens déjà rencontré. Et je ne vais pas plus loin.

Je reconnais :

- Oui, c’est vrai. Cela me fait penser à ce qui s’est produit au dernier atelier : quand je vous ai poussée pour réfléchir plus à fond, vous avez trouvé le sens de l’image, et je vous l’ai fait remarquer…

Sarah s’exclame…

- Oui ! Et je vous ai même dit : ça m’a effleuré l’esprit, mais je n’y ai pas attaché d’importance.

- Quel dommage ! L’inconscient vous envoie la solution, quand vous cherchez à élucider l’image, et vous ne l’accueillez pas ! Pourquoi ne vous faites-vous pas confiance ? Pourquoi n’essayez-vous pas cette hypothèse, puisque de toutes façons vous pouvez la vérifier avec la technique de l’interview ?

 

prémonition.jpg

 Ainsi, le rêve vient donner un conseil pour parvenir à interpréter les rêves convenablement :

Résumé : Le meilleur moyen pour y parvenir, c’est de réfléchir, mais pas n’importe comment. Il faut suivre la technique de l’interview, prendre son temps, poursuivre une patiente analyse des images, et réfléchir à partir de soi même, de ce qui vient de soi. Il serait désastreux de tordre son interprétation en fonction de ce que peuvent dire les autres ; la rêveuse, au contraire, doit accueillir attentivement, fidèlement ce qui monte d’elle-même et qui cherche à devenir conscient.

Le rêve maintenant indique comment corriger la faiblesse de notre interprète :

Je sais que c’est au Maroc que je pourrai me faire soigner.

Seules les associations de Sarah pourront nous fournir une explication.

- Sarah, qu’est-ce que le Maroc pour vous ?

- C’est le pays où j’ai vécu jusqu’à 18 ans. J’en ai de très beaux souvenirs. J’étais bouleversée d’admiration devant les soleils couchants ou les clairs de lune dans la palmeraie.           

arbre-deserts-palmeraie-marakech-maroc-.jpgmaroc.jpg J’étais en contact avec la nature. Mes parents me laissaient libres dans leur propriété. Je faisais ce qui me faisait plaisir, ce qui m’attirait, je m’appuyais sur ce qui venait de moi. J’étais fidèle à moi-même, authentique.

Je me suis trahie ensuite, pour me conformer à ce qui se fait et se dit dans le monde extérieur. C’est ma nature instinctive que je dois retrouver.

 

Quel est le sens de cette dernière image ? Quelle est donc cette notion de plaisir ?

Le ressenti est un signe essentiel pour indiquer si l’interprétation est juste ou fausse.

Le malaise, l’impression d’être chiffonné, un sentiment d’insatisfaction indiquent que le travail est à reprendre.

Au contraire, le bien être, une sensation de dilatation, de plénitude dans le corps, dans le ventre, une impression de détente, d’épanouissement, de plaisir, indiquent que le sens trouvé est juste.

Voilà les sensations auxquelles Sarah doit faire attention.

palmeraie.jpg 

Conclusion

Ce rêve apparemment très banal et prosaïque contient de précieux conseils pour aider Sarah à mieux interpréter les rêves.

D’une part, il lui montre comment, grâce à la technique d’analyse de l’interview, il convient de procéder méthodiquement à l’interprétation ; d’autre part, il lui signale qu’elle doit aussi tenir compte de son ressenti personnel sur le moment.

Elle doit faire attention à la satisfaction qu’elle éprouve, quand le sens du symbole lui apparaît, car, chez elle, c’est cette impression qui va lui montrer la justesse de son travail ou non. En se fiant à ce sentiment de plénitude intérieure, elle ne doutera pas d’elle.  Cela lui évitera de se laisser influencer par toutes sortes de connaissances acquises sur le sens de l’image.

Ainsi, en menant une réflexion personnelle, approfondie, authentique, elle deviendra créative, elle sera capable de trouver des choses nouvelles, s’adaptant toujours à l’infinie variété des symboles et de leurs sens, selon les rêveurs et les circonstances. Ainsi, elle deviendra une interprète de rêves accomplie.

 

26251316_11Unautreluneatraverslespalmiers.jpg

 

 

La prochaine fois, je vous montrerai ce que peut donner une interprétation de rêve, où l’interprète ne tient compte apparement que de son ressenti, sans pratiquer la technique de l’interview.

 

Illustrations

 Je remercie les artistes dont les œuvres m’ont permis d’illustrer mon blog.

Palmeraie : www.swisstrotter.com

La plus belle femme du monde : aishwarya-hindi.blogspot.com

Henry Fonda : http://1bp.blogspot.com

Incisives et canines, forum doctissimo

Molaire de bovin

Molaire reconstituée de Néandertalien

Molaire, prothèse

Meule à céréales

Broyeur Moulinex

Esprit de pénétration : soufsouf.vip-blog.com

Esprit d’analyse : www.asse.fr

Figure de jeune fille dite « Sapho », fresque de Pompéi

Papillon, photo de l'artiste Cyril Almeras : http://www.cyrilalmeras.com

Prémonition de Salvator Dali

Coucher de soleil au Maroc :amours.a.m.pic.centerblog.net

Coucher de soleil sur la palmeraie : voyages.orange.fr

Clair de lune dans la palmeraie : vous trouverez la photo dans la galerie de Marc-André Decoste, sur le site www.pbase.com/mdecoste/image/26251316

 

 

 

 

 

03/04/2007

INTERPRÉTATION DU RÊVE DENTS DE MANON

UN RÊVE DE DENTS
Bonjour Christiane,

Toute la nuit j’ai fait plusieurs fois de suite le même rêve qui m’a mise mal à l’aise.
Le voici :
Quand je fermais la bouche, je me sentais très mal car l’incisive du haut de la mâchoire à droite cognait sur la molaire du bas qui était trop haute.
J’étais obligée de déplacer la mâchoire pour remettre les dents face à face, ce qui me donnais une bouche tordue.

Je regarde souvent votre blog car il est intéressant mais je n’ai jamais oser vous donner un rêve. Celui ci me tracasse tellement que : ça y est je me lance , d’autant qu’on m’a dit que les rêves de dents pouvaient annoncer une mort.

Ecrit par : Manon | 01.04.2007


Bonjour Manon,

Vous avez raison de me demander le sens de votre rêve. Un rêve qui vient plusieurs fois la nuit est un appel insistant à corriger une situation. Il faut donc intervenir rapidement. Voyons de quoi il s’agit et regardons les images de votre rêve.

Quand je fermais la bouche
medium_joconde.3.jpgL’ouvrir, n’est-ce pas, c’est pour parler. Il y a fort à parier qu’en ce moment, vous vivez une situation où « vous la fermez », où vous ne dîtes pas ce que vous ressentez et pensez. Votre rêve vous explique ce qui se passe dans ces conditions, il vous montre l’état de votre mâchoire.

L’incisive en haut à droite
Etes-vous sûre qu’il s’agit de l’incisive et pas de la canine ?
Quoi qu’il en soit, cette dent représente la capacité de couper, d’être incisif, agressif. Avec la canine, ce serait savoir mordre.
La position en haut, à droite désigne l’activité de la pensée dans le monde extérieur.
Cette dent représente donc une capacité de vous exprimer, dans le monde extérieur, de façon incisive, mordante, à coup d’arguments. Avec la canine, il s’agirait d’aboyer pour vous défendre.

La molaire du bas.
La molaire est faite pour broyer la nourriture, pour pouvoir l’assimiler. Elle représente le pouvoir de transformer les gros morceaux, ce qui est dur à avaler, en une bouillie assimilable ; c’est là tout un travail à faire, pour parvenir à digérer quelque chose qui a du mal à passer.
De plus, son nom, molaire, évoque la mollesse
Enfin, la position en bas désigne les réactions affectives et non le domaine du mental.

Votre molaire est trop hauteCette dent du bas prend trop de place. L’image semble suggérer que vous réagiriez trop mollement et auriez tendances à accepter d’avaler des contrariétés qui en rendraient d’autres furieux.

Ainsi, l’analyse de l’image de votre mâchoire indiquerait l’existence d’un disfonctionnement en vous : si, d’un côté, vous avez la capacité de vous exprimer avec des arguments tranchants, de l’autre, vous faites preuve aussi peut être de trop de gentillesse, d’une certaine mollesse ; une certaine inertie vous empêche de vous défendre. vous n’arrivez pas à réagir par des paroles incisives ou mordantes.


Tout cela ne va pas dans votre bouche et vous fait mal. Vous souffrez de ce décalage
La solution alors est de remettre les dents en correspondance. Comment ? En replaçant votre mâchoire. Vous avez à faire un vrai effort pour ne pas laisser votre mollesse l’emporter sur votre capacité à vous défendre par la parole.

J’avais la bouche tordue
medium_Ibouche_tordue_en_pierre.3.jpgCe travail sur vous-même va vous faire faire une grimace, une contorsion qui va vous permettre d’exprimer votre réaction hostile, de dire votre mécontentement. Vous ne paraîtrez pas sous votre plus beau jour, mais le fait de dire fermement votre désapprobation corrigera la situation où vous vous trouvez.

Votre rêve me semble très clair et vous invite recaler tout de suite la situation. Ne craigniez pas d’avoir la dent un peu dure. Le rêve ne reviendrait pas plusieurs fois à la charge, si l’affaire n’était pas importante.

Un dernier point :
N’ayez crainte, les rêves de dents n’annoncent pas de mort. Cette interprétation arbitraire a la vie dure. Pour ma part, je n’en ai jamais vérifié l’exactitude. Les rêves de dents décrivent en général la façon dont on aborde la vie et ses vicissitudes, ils montrent si on arrive ou non à mordre dans la vie, se tailler sa part, tenir le morceau, se défendre, montrer les dents.
medium_bouche_tordue.3.jpg