Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/03/2009

Réponse à un commentaire d'isabelle

Bonjour Isabelle,

 

Je reporte sur cette page votre commentaire, qui m’a amenée à quelques réflexions.

« Eh bien ce rêve me touche beaucoup car lorsque je m'exerce à interpréter mes rêves avec la méthode dite "de l'interview" il m'arrive régulièrement de sentir monter en moi ces sensations, impressions, perceptions profondes qui se manifestent naturellement mais que je laisse trop souvent passer ...
Ce témoignage me conforte et me donne l'élan à observer toute l'attention et la confiance envers mes propres ressentis.
Méthode dite "de l'interview" unie à l'accueil, l'écoute et la confiance en ses propres ressentis = une interprétation qui sonne juste !
Merci, Christiane et Sarah de nous faire partager ce rêve qui vient soutenir ma démarche d'étudiante interprète. » Ecrit par : Isabelle | 12.03.2009

 

 

Votre témoignage est bienvenu et je vous en remercie.

Si mes explications vous permettent de prendre en considération et votre jugement et votre ressenti, quand vous cherchez à comprendre vos rêves, alors je réalise un objectif majeur : vous faire comprendre et vous aider à réaliser la conciliation des contraires dans votre vie quotidienne. Cette  conciliation des contraires est inscrite en nous et est à l'oeuvre de façon permanente dans notre vie, jusque dans la façon dont nos mâchoires fonctionnent.

wisdom_teeth_01_fr.jpgJe vous souhaite donc de croquer à pleines dents dans la pomme des rêves et de mâcher chaque bouchée avec bonheur. C’est alors que vous commencerez à goûter la saveur de la sagesse.

Goûter la saveur de la sagesse.

Saveur et sagesse, c’est le même mot.

Le mot latin « sapor » a donné en français le mot sapide : qui a du goût.

Avoir du goût, c’est être capable de distinguer la saveur des différents ingrédients. Cela se fait parce qu’on prend soin de ne pas avaler tout rond, on s’applique au contraire à mâcher. Ce sens concret  de « distinguer les saveurs » a pris le sens abstrait de « savoir distinguer les choses, donc avoir la qualité du discernement. Le discernement, nous y revoilà !

Ainsi est né le mot « sagesse » : la capacité à distinguer les saveurs et les différences est liée à l’esprit de discernement, appelé «  sagesse », en latin, « sapientia ».

Au fait, j’allais oublier, il existe aussi les dents de sagesse !

Je vous laisse sur ces considérations, dans lesquelles nos ancêtres se sont déjà plongés.

Christiane

femme-croque-pomme-verte-2214613_1350.jpg

 

 

 

Commentaires

Excellent, je viens tout juste de découvrir votre site et l'ai entièrement dévoré. Bonne continuation et longue vie à votre blog !

Écrit par : dessin | 01/02/2010

Les commentaires sont fermés.