Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/11/2015

NON ! LES POULES N'ONT PAS DE DENTS !

 

 Lundi dernier, Hermione m’appelle et me raconte :

« - Écoute, Christiane, tout le week-end j’ai pensé aux attentats qui viennent d’avoir lieu vendredi et hier soir des questions m’occupaient l’esprit :

- Est-ce que ces événements vont amener les Français à prendre conscience de la gravité et du danger de l’extrémisme islamiste qui envahit la France ?

- Et aussi, va-t-on prendre conscience de la nécessité de défendre fermement notre culture, nos convictions et l'histoire qui nous ont faits ? J’ai demandé à mes rêves de me dire ce qu’ils en pensent. Ce matin je me suis réveillée, déçue de me trouver sans images. Je suis restée encore un peu dans mon lit à somnoler et là, tout d’un coup, j’entends ma fille Zoëlle qui me dit clairement.

 

Rêve

« - Maman, je n’aurais pas du te dire ça !

Je me demande quoi, mais je ne dis rien et attends la suite.

Zoëlle reprend :

- Je n’aurais pas du te dire que les poules ont des dents et que Mikaël va gagner. »

 Je me réveille en sursaut abasourdie ! Ca alors ! Je vais passer un coup de fil à Christiane pour voir ça ! »

 

Voyons donc comment comprendre ce rêve.

Zoëlle entre dans la vie. En ce moment, elle se cherche, elle réfléchit, elle échange ses pensées avec sa mère, elle met à l’épreuve ses idées avec la vie. Et expérience faite, elle en tire ses conclusions.

Zoëlle représente tout aussi bien la jeune fille extérieure qu’une facette de sa maman Hermione, la rêveuse, qui elle aussi réfléchit à la vie. Le beau prénom de Zoëlle ne signifie-t-il pas justement « la Vie » ?

- Maman, je n’aurais pas du te dire ça !

Zoëlle reconnaît qu’elle s’est trompée : elle a exprimé un jugement trop hâtif et l’a pris pour une vérité intangible et définitive. De quoi s’agit-il donc ?

Je n’aurais pas du te dire que les poules ont des dents.

poules dents.jpg

 

Passionnés des rêves que nous sommes, nous n’allons pas nous étonner de leurs énigmes. Et nous allons résoudre celle-ci ! Voyons donc :

 

Les poules

Je pose à la rêveuse toujours les mêmes questions : C’est quoi et c’est comment ?

Les poules, me dit la rêveuse, ce sont des oiseaux femelles qui vivent dans un poulailler. Elles caquettent, elles piaillent, elles courent partout et elles pondent des œufs. Quand on rentre dans le poulailler pour leur prendre leurs œufs, elles se retirent dans un coin et laissent faire. Et les œufs, c’est une excellente nourriture. De temps en temps on en égorge une pour la manger.

 Je récapitule alors la description et demande :

- Dis-moi, Hermione, au moment de ton rêve, dimanche soir, à l’intérieur ou à l’extérieur de toi, à quoi cela te fait-il penser des façons d’être femelles, qui caquettent, pondent des œufs et se les laissent prendre ?

La réponse fuse !

- Oh mais ça, ce sont les Français qui n’arrêtent pas de jacasser et jaser en ce moment dans tous les médias, sur tous les réseaux sociaux.

- Les poules ne peuvent pas être un aspect de toi ?

- Mais si, bien sûr ! Moi aussi je n’arrête pas de parler des événements. Et en tant que Française, je vois très bien combien la fécondité de la France profite à des gens qui rentrent dans le poulailler, sans que les poules fassent quoi que ce soit pour les en empêcher. Et puis, dans le sujet, je préfère ne pas parler d’égorger.

…Passons.

 

Il convient aussi de se demander que penser du terme de « poules » : « poules mouillées »… ; « avoir de la chair de poule »…En général, dans un poulailler il y a aussi un coq. Où est le coq gaulois ?

 

dyn008_original_291_310_jpeg__f50ca9d1962023767e005692b41c3dbb super dupont.jpg

 

 Nous poursuivons :

Je n’aurais pas du te dire que les poules ont des dents.

Ainsi, celle qui réfléchit sur la vie a pu prétendre que les poules avaient des dents. Elle a pu un moment s’imaginer que les Français pouvaient se défendre, attaquer et blesser en mordant avec leurs dents, comme tous les mammifères, comme tous les reptiles. Mais qu’indique le rêve ?

Hélas, le rêve met en évidence la faiblesse des Français. Les Français sont des oiseaux domestiques, des poules inoffensives, ils sont désarmés, impuissants, ils n’ont pas les moyens naturels de mordre et blesser. Quel constat !

 

En question d’incubation Hermione avait demandé : va-t-on prendre conscience de la nécessité de défendre fermement notre culture, nos convictions et l'histoire qui nous ont faits ?

La réponse du rêve est terrible.

 

Passons à l’énigme suivante qui va nous peut-être nous réserver des surprises ou des chocs. Selon son habitude, le rêve peut nous dire sous les formes les plus prosaïques des vérités qui restent à certains inconcevables.

Zoëlle explique :

 - Je n’aurais pas du te dire…que Mikaël va gagner. »

- Ah ! Qui est Mikaël ?

Mikaël ? C’était le plus gentil garçon du monde, serviable, sans défense. Il est mort maintenant.

Qu’allons-nous en déduire ?

Si c’est une illusion de penser que le gentil Mikaël va gagner, c’en est une également que de s’imaginer que les gentils seront les gagnants.

Il convient d’abord de se demander pourquoi le rêve choisit l’image de Mikaël. Zoëlle et Hermione connaissent d’autres jeunes gens serviables, gentils, qui portent un autre prénom.

Que signifie Mikaël ?

« Qui est comme Dieu ».

Posons l’équivalence : A est comme B et B est comme A ; Mikaël est comme Dieu. Dieu est comme Mikaël.

Mikaël est serviable et gentil, Dieu est gentil, il est le Bon Dieu.

Mikaël cherche donc à agir en référence à ce modèle de divine bonté, ou dit autrement, au grand principe directeur du Bien et du Bon.

Oui, mais voilà, le rêve se sert d’un personnage qui dans la réalité est mort.

Cela implique l’idée et la réalité que le Dieu bon est mort, le grand principe exclusif du Bien est caduc.

Oui, cette conception anthropomorphique de la divinité est morte. Je m’en suis déjà longuement expliquée sur mon blog.

J’ai expliqué ce point dans l’un des rêves les plus épouvantables que j’ai jamais eu à interpréter.(A)

Je l’ai abordé également très sérieusement dans la deuxième partie de mon livre « Ces Rêves qui vous protègent et vous guérissent ».

 

couverture.JPG

 

Et voilà que dans le rêve, Zoëlle reconnaît : Je n’aurais jamais du te dire que Mikaël va gagner.

La déduction s’impose :

Dans la guerre qui prend de l’ampleur sous nos yeux aujourd’hui, dans l’affrontement qui oppose les Français aux extrémistes djihadistes , il faut bien comprendre que ce ne sont pas les poules sans dents, ce ne sont pas les gentils Français dans défenses qui vont gagner.

Mais pourquoi le rêve juge-t-il nécessaire de montrer ce qui peut sembler somme toute un point de vue réaliste évident, fondé sur le bon sens, la chose la plus répandue au monde, selon Descartes ?

Eh bien, c’est justement parce que certains Français manquent de bon sens et nagent béats, plongés dans des fantasmes idéologiques qui leur font croire que ce sont les gentils qui gagnent ! Et c’est ce que l’on veut aussi leur faire croire dans certains médias !

 

Voyons par exemple :

Un article de « Femme Actuelle » relate l’émission du « Petit Journal » sur Canal +, qui eut lieu lundi 16 au matin, juste quelques heures après le rêve d’Hermione. Cette émission exceptionnelle, intitulée « Génération Bataclan » donne la parole aux enfants. (2)

Place de la République, le reporter interroge un petit garçon, Brandon et son papa, Angel Le, qui raconte : 

les-mechants-c-est-pas-tres-gentil-les-attentats-de-paris-vus-par-un-petit-garcon.jpg

 

"Je lui ai expliqué que c’était très grave ce qui se passe. Nous-mêmes nous sommes issus d’une migration, on est d’abord des Français de cœur. Il faut qu’on soit toujours fier du pays où l’on habite, des valeurs qu’il représente. C’est pour cela que je tenais absolument à être présent ici, parce que cela nous a beaucoup touchés. Je tenais absolument à ce que mon fils soit là pour que je lui explique, et qu’il comprenne ce qu’il se passe exactement", affirme l'homme, agenouillé pour être à la hauteur de son enfant.

"Tu comprends ce quil sest passé ? Tu comprends pourquoi ces gens ont fait ça ?", demande  Martin Weill au petit garçon.

Réponse : "Oui parce quils sont très très très méchants. Les méchants, cest pas très gentil les méchants. Et il faut faire vraiment attention parce quil faut changer de maison",

ce à quoi son papa renchérit :

"Mais non, ne tinquiète pas. On n’a pas besoin de changer de maison, cest la France notre maison." 

"Mais il y a les méchants papa, rétorque le petit garçon. Ils ont les pistolets et ils peuvent nous tirer dessus parce quils sont très très méchants."
Et le père d'expliquer : "Oui mais il y a des méchants partout.  Cest pas grave, eux ils ont des pistolets, et nous on a des fleurs".

 

fleurs et bougies.jpg

  

Son fils, incrédule, s'interroge alors :

"Mais les fleurs ça fait rien".

"Mais si regarde, tout le monde pose des fleurs. Cest pour combattre les pistolets. Et les bougies, cest pour ne pas oublier les gens qui sont partis", affirme le papa. 
"Alors c
est pour nous protéger les fleurs et les bougies", conclut le petit garçon.

Un magnifique moment dhumanité ( mis en rouge et souligné par le journaliste). Parce que la vérité sort de la bouche des enfants. 

Selon le journal, « cette vidéo, vue par des millions de personnes à travers le monde, a marqué inévitablement les esprits. » (3)

Eh bien, pour ma part, je suis choquée par le discours de ce père à son fils, je reste atterrée devant tant de gravissime niaiserie, d’éducation mensongère à son enfant. « Les fleurs c’est pour combattre les pistolets… » « C’est pour nous protéger les fleurs et les bougies. »

Ah vraiment ?

Et je pleure pour cet enfant, tout autant que devant le carnage du Bataclan. Le père a massacré chez son fils sa saine réaction naturelle, instinctive et protectrice, pour l’empoisonner avec une fausse idéologie, le détraquer par une attitude de non violence qui fait de lui une cible facile et un futur névrosé. J’en ai parlé très précisément au ch. 20 de mon livre  « Ces rêves qui vous protègent et vous guérissent.

 

Et on veut nous faire croire que des millions de personnes sont touchées par cette imposture criminelle ? N’y aurait-il pas là une manipulation médiatique comme celle qui a bouleversé le monde il y a peu ?Jouant sur l’émotion, exploiteraient -elles encore l’image d’un enfant pour attendrir et supprimer les défenses des spectateurs ?

Voilà une forme de pensée magique bien digne des bons chrétiens ramollis, des doux inconscients, des bisounours, des pseudos bouddhistes et des partisans de l’Amour Inconditionnel !

 

Sauf que, à y regarder de plus près, le soit disant non violent Gandhi, par exemple, n'était pas un pacifiste et a bien dit que s’il avait eu la bombe atomique, il l’aurait employée contre les Anglais.(4)

Quant au Dalaï Lama, sa non violence n’a sauvé ni le Tibet, ni les Tibétains. Il s’est sauvé lui. Et les rêves ont largement dénoncé les méfaits de son idéologie. (4 bis)

 

Oui, le petit garçon a bien dit tout de suite et spontanément la vérité : « Mais il y a les méchants papa. Ils ont les pistolets et ils peuvent nous tirer dessus parce qu’ils sont très très méchants. »

 

Mais en France, heureusement, il y avait le vendredi soir au Bataclan et deux jours plus tard, à Saint Denis, des méchants, les méchants du RAID, et de la BRI, « qui ont des pistolets » et ont mené l’assaut contre d’autres « méchants » qui ont ensanglanté Paris.

 

raid-gign-bri.jpg

Il y avait même un chien « méchant », qui a perdu la vie en protégeant celle des tireurs d’élite.

 

5288899_chienne-raid_545x460_autocrop.jpg

 

A côté des poules sans dents, il y avait « ce chien « Diesel » entraînée depuis des années au mordant . Rien ne fait desserrer la mâchoire du chien, qui garde les crocs plantés dans les bras ou les jambes de sa cible tant que son maître ne lui ordonne pas de lâcher sa prise »( 4 ). Grâce à ses crocs, grâce à son mordant « ce chien a sans doute sauvé la vie de policiers » qui s’apprêtaient à se mettre sous le feu des kalachnikovs terroristes, a affirmé Jean-Michel Fauvergue, patron du Raid. « Il a payé de sa vie le prix de la sécurité de la nation française. » (5)

 

Faisant pendant à l’émotion suscitée par le petit Brandon La mort de Diesel,  tué par les terroristes lors de l'assaut, « a ému les réseaux sociaux. Le jour de sa disparition, le hashtag # jesuischien figurait en tête des tendances sur Twitter. L'information avait rapidement fait le tour de la planète, suscitant une vague d'émotion jusqu'en Russie. » Le ministre de l’Intérieur russe a offert à la police du RAID un petit chien malinois pour remplacer Diesel. (6)

 

Regardons maintenant l’emblème du RAID, branche de la Police nationale, qui signifie : Recherche, Assistance, Intervention, Dissuasion, et dont le mot d’ordre est : « Servir sans faillir ». 

Logo_RAID.svg.png

 

L’emblème n’est pas une poule, ni même un coq : c’est une panthère noire, aux crocs redoutables.

Quant à l'emblème de la BRI, Brigade de Recherche et d’ Intervention, tout le monde sait que les gargouilles sont des démons qui repoussent le mal et sont les gardiennes de l’édifice.

 

gargouille bri.jpg

Et les hommes qui nous protègent ont choisi le « mauvais » rôle d’attaquer et de tuer plutôt que de rejoindre les poules sans dents qui reculent dans un coin du poulailler pour laisser impunément l’intrus voler les œufs ou prendre une poule pour l’égorger.

 

Conclusion

En conclusion, je choisis de vous citer les propos de Jung lors d’une interview en 1959, intitulée " Aux frontières de la connaissance". (B)

«  L’humanité va se trouver en face d’événements qui correspondent à la fin d’une ère, à la fin d’une grande période de l’humanité… »

« Je suis, à très franchement parler, profondément inquiet pour le sort de ceux qui vont aborder ces événements sans y être préparés et qui les subiront sans pouvoir les saisir. A ma connaissance, personne ne s’est senti tenu jusqu’ici de considérer en face les transformations à prévoir, ni de chercher à les exprimer. »

 

Quelles sont donc les transformations à prévoir dont parle Jung ?

Jung dévoile ce qui se passe dans les arrières plans de l’inconscient que révèlent les rêves. La façon dont se présente le principe directeur, la divinité dans les rêves est en train de changer. L’image d’un dieu exclusivement bon, à l’origine de notre civilisation, est remplacée progressivement par l’image d’un dieu, d’un principe directeur, bon et mauvais, dans la complémentarité des contraires.

 

Jung explique  :

« Cette représentation de Dieu « sous l’image ou l’idée d’une complémentarité des contraires est en train de pénétrer dans l’homme, et cela, non pas sous la forme d’une unité, mais sous celle d’un conflit, la moitié ténébreuse de l’image se heurtant à la représentation déjà reçue que Dieu est lumière. C’est ce processus qui se joue à notre époque, sans que les maîtres responsables des hommes l’aient compris… encore que ce serait leur tâche de discerner ces déroulements…On demeure aveugle, comme d’habitude, à ce qui…se déroule dans l’âme humaine. » ( C)

 

Voilà pourquoi les rêves sont venus après les attentats répondre à Hermione et lui expliquer le processus de transformation qui se joue en elle en ce moment, en elle et dans l’âme des Français. L’image de la divinité, ou, dit autrement, l’image du principe directeur en chacun, est en train de changer. Mikaël est mort. Le dieu exclusivement bon est en train de mourir. Et ce changement entraîne avec lui une modification des attitudes et des comportements. Il s’agit là d’une transformation cruciale, vitale, déterminante, parce que celui qui ne l’admettra pas restera sans défense, des perdants comme Mikaël.

 

Et cette transformation n’est pas seulement individuelle, elle a également une portée générale, nationale. Pour assurer la vie et la sécurité individuelle et générale, il s’agit d’être bon ou mauvais selon les gens et les circonstances.

 

paris,notre,dame,gargouille.jpg

 
il souffre.jpg

 

Voici des hommes remplis de compassion, un policier qui éclate en sanglots sur l’épaule de son collègue qui le soutient, à quelques mètres des terrasses de café visées par les terroristes lors des attentats de vendredi 13 à Paris. ( 7)

Ces hommes ont du courage, ils ont des couilles et du mordant, ils ont aussi du cœur. Ils ont compris la transformation qui permettra de gagner.

  

Vous trouverez sur le net :

  1) http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2013/03/2...

( 2 ) http://www.femmeactuelle.fr/actu/news-actu/mechants-pas-g...

( 3) En savoir plus sur : http://www.toutelatele.com/le-petit-journal-canal-angel-l... 

( 4 ) http://www.atlantico.fr/decryptage/gandhi-superstar-plus-...

 ( 4 bis )

http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2010/02/0...

( 5 ) Isabelle Goetz, la porte-parole de l’association de défense des animaux PETA
En savoir plus sur http://www.actubuzz.net/divers-buzz/la-mort-de-diesel-une...

( 6 ) http://www.directmatin.fr/monde/2015-11-21/la-russie-va-o...

 

 Bibliographie

(A) Christiane Riedel, Ces rêves qui vous protègent et vous guérissent, éditions Piktos, 2015.

www.amazon.fr/s/ref=nb_sb_noss?__mk_fr_FR=ÅMÅŽÕÑ&url=...

 

( B) Aux frontières de la connaissance, Entretien avec le Professeur C.G.Jung, de George Duplain, Gazette de Lausanne 1952

 

( C) C.G.Jung, Ma vie, Souvenirs, Rêves et pensées, Éd. Gallimard Folio, 1973, p.379

 

Illustrations

Je remercie les photographes et les artistes dont les œuvres m’ont permis d’illustrer mon blog.

Poule avec des dents : vodeo.fr

 Superdupont : latta.blog.lemonde.fr

 Brandon et son père : ( 2 ) http://www.femmeactuelle.fr/actu/news-actu/mechants-pas-g...

 Fleurs et bougies déposées devant le bar « Le Carillon » : lefigaro.fr

Le chien Diesel : leparisien.fr

 Logo du GIGN, du RAID et de la BRI : lemondejuif.info

 Gargouille de Notre dame : carte-france.info

 Policier en larmes dans les bras de son collègue : ( 7 ) Le parisien. http://www.leparisien.fr/faits-divers/attentats-de-paris-...


 

 

17/03/2011

SAUVER LA PETITE CHIENNE

Je réfléchissais la semaine dernière à ce que j’allais écrire pour vous sur mon blog. J’avais envie de vous parler du dernier livre qui vient de sortir aux prestigieuses éditions Odile Jacob :  « La nouvelle  interprétation des rêves » de Tobie Nathan. Ce livre, inégal et souvent incohérent, s’avère en fait être une imposture. L’auteur pratique la désinformation et l’affabulation, restant ainsi fidèlement dans la lignée du grand maître et prédécesseur viennois. Cela mérite d’être dénoncé et je préparais donc ma plume et mon indignation.

Cependant mon projet s’est trouvé suspendu, lorsque tout d’un coup, une dévastation inimaginable, une triple catastrophe s’est abattue en chaîne sur le Japon : séisme, tsunami,  radiations nucléaires.

rêves, interprétation des rêves,Christiane Riedel,catastrophe nucléaire,melancholie,idées dépressives et suicidaires,chien,Tobie Nathan,la nouvelle interprétation des rêves,Mère Teresa    rêves, interprétation des rêves,Christiane Riedel,catastrophe nucléaire,melancholie,idées dépressives et suicidaires,chien,Tobie Nathan,la nouvelle interprétation des rêves,Mère Teresa

     rêves, interprétation des rêves,Christiane Riedel,catastrophe nucléaire,melancholie,idées dépressives et suicidaires,chien,Tobie Nathan,la nouvelle interprétation des rêves,Mère Teresa 

  

  

  

  

  

  

  

  

rêves, interprétation des rêves,Christiane Riedel,catastrophe nucléaire,melancholie,idées dépressives et suicidaires,chien,Tobie Nathan,la nouvelle interprétation des rêves,Mère Teresa

Et voici que lundi matin, Renée me confie son rêve, qui se passe au Japon.

Il m’a semblé alors important de vous parler de ce rêve, où apparaît la correspondance entre le monde extérieur terrestre et matériel et le monde intérieur immatériel et psychique de Renée.

Cet exemple va vous montrer la façon dont procèdent les rêves : ils vont chercher directement dans le monde extérieur un événement bien conscient autour duquel ils construisent leur scénario. De cette façon, ils cherchent à introduire un élément nouveau, une donnée secourable, que le rêveur ne peut pas trouver de lui-même, et qui vient l’aider à transformer sa vie.

 

Renée n’a pas la vie facile et avec courage elle dit « C’est comme pour les autres ». Depuis vingt ans, elle connaît des périodes dépressives, suicidaires, qui ont brisé ses études et anéanti sa carrière.

 rêves, interprétation des rêves,Christiane Riedel,catastrophe nucléaire,melancholie,idées dépressives et suicidaires,chien,Tobie Nathan,la nouvelle interprétation des rêves,Mère Teresa

    rêves, interprétation des rêves,Christiane Riedel,catastrophe nucléaire,melancholie,idées dépressives et suicidaires,chien,Tobie Nathan,la nouvelle interprétation des rêves,Mère Teresa 

Les médicaments la calment plus ou moins et l’abrutissent. Cependant, depuis peu elle s’est mise à l’écoute de son inconscient et de ses rêves. Ses rêves la soutiennent, la reconstruisent, lui redonnant petit à petit confiance en elle.

Voici son rêve :

 

Rêve

Je suis au Japon près de la centrale nucléaire où il y a eu  une fuite radioactive.                      

Je dois évacuer. 

Je montre de la résistance car avant de partir je veux retrouver ma petite chienne.  J’ai peur qu’elle soit irradiée et meurt rapidement.  Cette idée devient une obsession.

 

Il est évident que ce rêve n’est pas prémonitoire, les fuites radioactives de la Centrale de Fukushima ont commencé avant le rêve. Ce rêve va donc être considéré au niveau personnel et intérieur.

Tentons donc d’interpréter ces images et leur scénario. Une fois encore, je vais m’efforcer de vous montrer comment procéder et je vais reconstituer mon dialogue avec Renée

 

Le Japon

rêves, interprétation des rêves,Christiane Riedel,catastrophe nucléaire,melancholie,idées dépressives et suicidaires,chien,Tobie Nathan,la nouvelle interprétation des rêves,Mère Teresa 

Je pose la question habituelle :

- Renée, que pouvez-vous dire du Japon ?

- C’est un pays que j’aime beaucoup. Mes meilleurs amis sont Japonais. Ils m’acceptent telle que je suis, alors que partout ailleurs on me rejette parce que je suis malade.

 

Je récapitule :

Le Japon est un endroit où vous vous sentez acceptée, sans être considérée comme malade.

La question suivante sera :

A quoi cela vous fait-il penser à l’intérieur ou à l’extérieur de vous ?

Mais cette question doit être mise en relation avec dimanche, puisque le rêve a été le lundi matin.

Je demande donc : 

- A quoi vous fait penser, à l’intérieur ou à l’extérieur de vous cette situation où vous vous sentez acceptée, sans être considérée comme malade, au moment de votre rêve, donc dimanche dernier ?

- Je me suis trouvée en effet dans un groupe de gens qui m’acceptent comme je suis.

- Bon, la solution extérieure convient, mais il faut aussi regarder à l’intérieur de vous.

Qui sont alors en vous ces gens qui vous acceptent et ne vous considèrent pas comme malade ?

Eh bien, c’est moi-même, quand je prends distance par rapport à ma maladie et ne la laisse pas envahir toute ma vie, quand je peux faire ce que j’aime et vivre comme tout le monde.

 

Le Japon représente donc un moment où la veille, oubliant sa maladie, la rêveuse, s’acceptant, s’appréciant, et se sentant acceptée, appréciée, a pu vivre comme tout le monde.

rêves, interprétation des rêves,Christiane Riedel,catastrophe nucléaire,melancholie,idées dépressives et suicidaires,chien,Tobie Nathan,la nouvelle interprétation des rêves,Mère Teresa

 Je poursuis l’étude de l’image suivante :

 La centrale nucléaire

Renée explique :

- C’est un endroit qui produit de l’électricité à partir de l’atome et fournit de l’énergie. C’est ma centrale énergétique en moi, c’est la production d’énergie que mon corps fournit.

- Et la fuite radioactive ?

- Oh la la ! s’écrie Renée. Dimanche, cela a été affreux.  Alors que j’avais l’impression de bien aller, (Japon) j’ai senti une fuite d’énergie dans mon corps, j’ai été vidée tout d’un coup, je ne pouvais plus rien faire, j’ai eu un malaise, je me suis assise.

- Oui, l’image de la fuite décrit bien l’épuisement brutal que vous avez ressenti. Mais pourquoi cette fuite est elle radio-active ?

Renée interprète d’elle-même:

- Cet état d’épuisement peut irradier des éléments négatifs sur l’entourage, cela met une mauvaise ambiance, pollue l’atmosphère, et cela est nuisible aussi pour moi, je deviens irritable, de mauvaise humeur, parce que je ne peux rien faire et je vois tout en noir.

rêves, interprétation des rêves,Christiane Riedel,catastrophe nucléaire,melancholie,idées dépressives et suicidaires,chien,Tobie Nathan,la nouvelle interprétation des rêves,Mère Teresa

rêves, interprétation des rêves,Christiane Riedel,catastrophe nucléaire,melancholie,idées dépressives et suicidaires,chien,Tobie Nathan,la nouvelle interprétation des rêves,Mère Teresa 

 

Ainsi, alors que tout semble bien aller, notre amie est accablée brutalement par une atteinte dans son énergie vitale, une crise d’épuisement qui lui gâche la vie et pollue l’atmosphère.

 

Le rêve poursuit :

Je dois évacuer

Evacuer, cela veut dire au propre quitter les lieux, et au figuré débarrasser, faire disparaître.

Je relie ma question à ce qui vient d’être dit et je demande alors :

- Renée, quand vous avez eu cette fuite d’énergie qui vous gâche la vie, à quoi cela vous fait-il penser le fait d’évacuer les lieux ?

- Dans des moments comme ça, me répond Renée, je me dis que je dois aller aux urgences à l’hôpital. Je suis aussi tentée de tout abandonner, de disparaître, de me supprimer.

- Mais Renée, c’est terrible !  Attendez ! Vous dîtes « je dois évacuer ». Ce «  je dois » ? Qu’en pensez-vous ?

- Oui, dans des conditions pareilles, je me dis que je dois en finir avec ma vie. Je suis une charge pour tout le monde, mes parents, la société, je coûte cher, je ne rapporte rien, je suis inutile.

- Eh bien, Renée, vous décrivez très bien là la fuite radioactive et les idées nocives ! Ces pensées négatives vous irradient et menacent de vous détruire.

 
 

rêves, interprétation des rêves,Christiane Riedel,catastrophe nucléaire,melancholie,idées dépressives et suicidaires,chien,Tobie Nathan,la nouvelle interprétation des rêves,Mère Teresa

 

Mais regardons ce que montre la suite de votre rêve :

 Je montre de la résistance, car avant je veux retrouver ma petite chienne

L’image indique clairement que vous ne cédez pas à la tentation de quitter les lieux, vous voulez retrouver votre chienne. Ecoutez, Renée, il y a une opposition très nette entre votre « je dois » et votre « je veux ».

Le « je dois » est une contrainte imposée, le « je veux » est un libre choix.

Avec l’emploi de ces deux verbes, votre rêve souligne qu’il est question ici de votre liberté d’humaine. Et que choisissez-vous ? C’est de garder avec vous votre petite chienne, qui , comme tout animal, représente un comportement instinctif vital.

 rêves, interprétation des rêves,Christiane Riedel,catastrophe nucléaire,melancholie,idées dépressives et suicidaires,chien,Tobie Nathan,la nouvelle interprétation des rêves,Mère Teresa

rêves, interprétation des rêves,Christiane Riedel,catastrophe nucléaire,melancholie,idées dépressives et suicidaires,chien,Tobie Nathan,la nouvelle interprétation des rêves,Mère Teresa 

Pouvez-vous la décrire plus précisément ?

- C’est une petite bête câline, affectueuse, chaleureuse, qui aime jouer, elle ne peut pas se passer d’être avec nous, elle se met sur le canapé avec nous.

 

 

- Ce comportement serait donc de rester avec les vôtres, en leur manifestant votre affection chaleureuse. C’est le contraire de vous retrouver seule et d’abandonner la partie.

Renée, il y a quelque chose de remarquable dans votre rêve :

Vous décidez de vous retourner sur les lieux pour sauver votre chienne. C’est là un comportement héroïque.

 rêves, interprétation des rêves,Christiane Riedel,catastrophe nucléaire,melancholie,idées dépressives et suicidaires,chien,Tobie Nathan,la nouvelle interprétation des rêves,Mère Teresa

 

Ainsi, vous luttez dans une atmosphère qui vous irradie de pensées nocives , vous luttez contre tentation de tout abandonner, de vous suicider. Votre priorité, c’est l’amour de la vie sous sa forme la plus naturelle, la plus simple.

 

Regardons la fin de votre rêve :

J’ai peur qu’elle soit irradiée et meurt rapidement. Cette idée devient une obsession.

Ne dirait-on pas que le rêve met une grande insistance à souligner l’urgence de sauver votre chienne, puisque cela devient une obsession. C’est là la seule pensée que vous devez vous répéter et garder à l’esprit.

Sauver la vie, rester avec les vôtres, voilà l’obsession qui va remplacer l’idée obsédante de vous porter atteinte.

 
 

rêves, interprétation des rêves,Christiane Riedel,catastrophe nucléaire,melancholie,idées dépressives et suicidaires,chien,Tobie Nathan,la nouvelle interprétation des rêves,Mère Teresa

 

Votre rêve me fait penser au poème qui, une nuit, est venu à l’esprit de Mère Térésa.

 rêves, interprétation des rêves,Christiane Riedel,catastrophe nucléaire,melancholie,idées dépressives et suicidaires,chien,Tobie Nathan,la nouvelle interprétation des rêves,Mère Teresa

 Une année, quand j’étais professeur, je l’ai donné à apprendre en récitation en classe. A ce moment là, un de mes élèves a été renversé par une voiture et s’est retrouvé à l’hôpital, dans un long coma, entre la vie et la mort. Alors sa Maman, tous les jours, s’est assise à côté de lui et lui a lu ce poème, lui a lu et relu. Elle était convaincue qu’il l’entendait. Et son fils est revenu à la vie.

Plus tard, elle m’a dit : Ce poème de Mère Térésa a sauvé mon fils.

Je vous transmets ce poème :

 

 

La Vie est une Chance, saisis-la.

La Vie est Beauté, admire-là.

La Vie est Béatitude, savoure-la.

La Vie est un Rêve, fais en une Réalité.

La Vie est un Défi, fais-lui Face,

La Vie est un Devoir, accomplis le.

La Vie est un Jeu, joue-le.

La Vie est précieuse, prends en soin.

La Vie est une Richesse, conserve la.

La Vie est Amour, jouis-en.

La Vie est un Mystère, perce-le.

La Vie est Promesse, remplis-la.

La Vie est Tristesse, surmonte-la.

La Vie est un Hymne, chante-le.

La Vie est un Combat, accepte-le.

La Vie est une Tragédie, prends la à bras le corps.

La Vie est une Aventure, ose-la.

La Vie est un Bonheur, mérite-le.

La Vie est la Vie, défends-la. 

rêves, interprétation des rêves,Christiane Riedel,catastrophe nucléaire,melancholie,idées dépressives et suicidaires,chien,Tobie Nathan,la nouvelle interprétation des rêves,Mère Teresa

Illustrations

 

Je remercie les artistes et les photographes dont les œuvres m’ont permis d’illustrer mon blog.

Le chateau Himeji-jo : voyage-touristique-japon.com

Champ de ruines, photo Mike Clark, AFP, courrier-picard.fr

Le site radioactif de Fukushima : liberation.fr

Le mont Fuji : futura-sciences.com

Melancolia d’Albert Dürer, artiste allemand, 1471-1528 : jgaltier.free.fr

Melancholia de l’artiste allemand Lucas Cranach, 1472-1553 : nuagesetvent.over-blog.com

Drapeau du Japon : console-toi.fr

Fleurs zen de l’artiste française contemporaine Agnès Richet : www.agnes-richet.com

Catastrophe nucléaire au Japon : rsr.ch

Melancholia 2 de l’artiste allemand contemporain Anselm Kiefer : archive.monumenta.com

Days of Melancholia de «  furiouskitten » : deviantart.com

Sauveteurs en combinaison : europe1.fr

Pont et soleil levant :angedelamour.centerblog.com

Mère Teresa : lacroix.com

Sauveteur : liberation.fr

 

21/02/2008

DRÔLE DE RÊVE AU DÎNER

Je dînais dernièrement avec quelques amis et nous bavardions agréablement autour de la table.

fc3014ed04707bf6fd703b5a30e8ebda.jpg Il y avait Laurette et Karl, Brigitte et Kamel. Bien sûr, tôt ou tard, l’un ou l’autre ne manque pas de parler d’un rêve, ne serait-ce que pour raconter celui qui est venu le matin même. Ce sont à mon avis les rêves les plus faciles à interpréter, je les appelle les cadeaux du matin.
- J’ai eu un drôle de rêve ce matin s’exclame Laurette ! Vous n’imaginerez jamais ce dont j’ai rêvé ! C’était d’un rigolo !
- Oui, eh bien, raconte !

Rêve
- Voilà : j’étais à la maison avec mon chien Auguste.40b99dacd2cf8b1ed8a57f7a6a5002cf.jpg
- Il a un nom épatant ton chien !
- Oui, hein ! Attends la suite ! Je voyais Auguste par derrière, debout sur ses pattes et je voyais sa queue et ses coucounettes, mais elles étaient énormes ! 78dba28f7019a8840999e3f1868ef102.jpg Et je me disais : Oh la la ! Il a besoin d’aller voir sa belle, il faut absolument qu’il se soulage ! Pauvre bête ! Il va éclater ! fd6b8466bbc30e390863ca405058cf05.jpg

Nous éclatons tous de rire !
- Toi, t’en as des rêves marrants !
- Oui, mais qu’est-ce que ça veut dire, demande Laurette ?


Interprétation
Et nous voilà partis. Mes amis connaissent tous la technique de l’interview et tout le monde pose les mêmes questions en même temps :
- C’est quoi un chien ?
- C’est un animal domestique qui garde la maison.
- Et c’est comment un chien ?
- D’habitude, un chien c’est fidèle.
8d895d44536092399776b12844614808.gif
- Il est comment ton chien Auguste ?
- C’est un bon toutou, répond Laurette, mais qu’est-ce qu’il est gueulard ! Quand il m’énerve trop, je l’envoie promener, je le mets dans la cour et ferme la porte.
e62d4741f36b1a6d70639e888a9c9787.jpg

Brigitte lui demande : - Alors, à qui ou à quoi ça te fait penser, à l’intérieur ou à l’extérieur de toi, une façon d’être fidèle mais gueulard qui t’énerve quelquefois ?
Laurette regarde son interlocutrice :
- A qui ou à quoi ça me fait penser ? A l’intérieur de moi ? C’est vrai que je pique parfois des crises ! Oui, mais je ne vois pas où j’ai des coucounettes, moi, s’exclame-t-elle en pouffant de rire !
5b1c9b82354f7708b71a7165ae294b4c.jpg
- D’accord ! Et à l’extérieur de toi, ce serait qui ou quoi , demande Kamel ?
- Bon, ce n’est pas le chien lui-même, je ne vois pas pourquoi le rêve viendrait me parler des coucounettes d’Auguste !
Laurette nous voit sourire :
- Ah oui ! C’est ça ! Vous croyez qu’Auguste… c’est Karl, mon mari ?
Karl, le verre à la main, dresse l’oreille.
- Eh bien, regarde, faisons les vérifications ! Est-ce que ton mari est fidèle demande Claude d’un air narquois.
Karl repose son verre sur la table.
- Dis donc toi ! Mais bien sûr qu’il est fidèle, qu’est-ce que tu crois, s’exclame Laurette, qui caresse gentiment la joue de son mari, assis à côté d’elle !
- Est-ce qu’il est gueulard, ton mari, dit Brigitte et elle jette un coup d’œil à Karl ?
- Ah, pour ça, oui, t’es quand même tout le tout le temps en train de râler ! C’est pas vrai ?
- Si, il y a un peu de ça, reconnaît Karl, qui se ressert un verre.
27bc4572397592bb4ddffcec6b0bc38b.jpg
- Et ça t’énerve, demande Brigitte à Laurette ?
- Souvent oui ! Il y a même des fois où ça m’exaspère et à ce moment là, je ne l’écoute plus, oui, c’est ça, je ferme la porte et je l’envoie promener !
- Bon, dit Kamel, eh bien, il semblerait bien que ton chien Auguste, ce soit ton mari. Mais dis donc ! Je te signale quand même qu’Auguste, c’est le titre donné aux empereurs romains qu’on doit vénérer !
63927ae62a1a2540eb3bfbe58748ab02.jpg - C’est tout un programme s’exclame Karl, le mari, qui boit une large gorgée de vin !

- Je poursuis l’enquête et propose :
- Alors, maintenant, regardons ce que dit le rêve. Laurette,tu vois Auguste avec des coucounettes énormes…
Tout le monde éclate de rire !
- Et tu te dis qu’il a besoin d’aller voir sa belle…

c0dbf635ed6fd93870572c471b2f6555.jpg Laurette a posé sa fourchette, un peu interloquée.
- Ah ? C’est ça ? Elle regarde son mari avec un peu d’embarras.
- Mais je ne savais pas que les rêves prennent comme ça soin de moi, s’écrie Karl ravi ! Il faudrait que tu te les fasses interpréter plus souvent ! Dis donc, c’est vrai que, ces temps ci, c’était plutôt métro boulot, mais au dodo, il n’y avait pas grand chose ! f9c126f0a3c7972469c4f664e2e798cc.jpg



- Mon toutounet chéri, dit Laurette en riant ! On va rattraper ça ce soir ! Elle se lève, se tourne vers lui et lui saute au cou pour lui faire un gros bisou plein de tendresse. 07da9a96628c28286ef4ecb5bfcba2d9.jpg



Et voilà ! Les rêves, c’est magique.






482833fc0a1b7940727b39b72851988a.jpg



Illustrations
Je remercie les artistes pour leurs œuvres qui me permettent d’illustrer mon blog