Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/05/2012

AU REVOIR MONSIEUR LE PRESIDENT

A quelques reprises j’ai eu l’occasion sur mon blog d’étudier l’image du chef d’état.

Octavio-Ocampo-portrait-ville[2].jpg

 

Selon les personnes et les circonstances,  il s’agira par exemple du général de Gaulle, d’Hitler, de Chirac, de Mitterrand, de Carter, d’Obama ou dernièrement de Sarkozy (1).

Pourquoi l’inconscient présente-t-il un président dans les rêves ?

Eh bien, l’inconscient vient dire au rêveur ou à la rêveuse :

- Regarde, tu as en toi une force directrice qui est comme celle du président, elle t’amène à faire tes choix, à décider, organiser, elle te donne l’énergie pour construire et réaliser. Quel est ton rapport avec cette force ? Quelle place tient-elle dans ta vie ?

Ainsi l’image du président va amener la personne à considérer où elle en est par rapport à ce dynamisme directeur intérieur.

Il faut souligner cette façon de procéder de l’inconscient : il choisit dans le monde extérieur des situations et des personnages que le rêveur connaît bien : dans la politique, les films, les romans, la vie quotidienne. Et il montre au rêveur qu’en lui se déroule un scénario comparable.

Il n’est pas question ici d’un rêve prémonitoire mais d’une description du monde intérieur.

Voici alors aujourd’hui un rêve qui illustre très clairement ce que je tente de vous expliquer.

C’est Vanessa qui vient tout juste de le recevoir.

Octavio-Ocampo-illusions-34-424x600[1].jpg

 

Vanessa assume de hautes responsabilités dans une entreprise. Elle s’épuise au travail, elle doit en effet gagner de l’argent pour vivre, mais également pour entretenir sa sœur, Sabine, qui sous diverses raisons mène une vie oisive. Et cela depuis quinze ans. Depuis quinze ans Vanessa se démène pour aider sa sœur à prendre sa vie en mains mais celle-ci s’obstine à vivre à ses crochets.

Canasta_de_Rosas[2].jpg

La situation financière devient menaçante, écrasante, Vanessa doit payer les dettes de sa sœur, Vanessa doit emprunter, elle devient dépressive, elle n’en peut plus.

Elle vient donc de poser à ses rêves la question suivante :

- Que dois-je faire pour avoir moins de soucis ? Comment me comporter dans la vie ?

Et voici la réponse de son rêve :

 

Rêve

Je suis en ville et je cherche à tous prix à rencontrer Nicolas Sarkozy qui termine sa présidence. Je tiens absolument à le remercier et à échanger avec lui. Je le rencontre dans une allée et me présente. Je lui explique que je le connais depuis longtemps et que j’ai eu l’honneur de le côtoyer à plusieurs reprises.Il m’étreint et m’embrasse.

octavio ocampo-flor_del_triangulo[1].jpg

Je le ressens comme une étreinte amoureuse.

Nous parlons ensemble, nous évoquons des souvenirs communs, puis il s’éloigne vers sa nouvelle demeure au bout de l’allée bordée d’arbres. L’allée est sombre, mais au bout j’aperçois une lumière.

Je m’en vais.

 

Interprétation

Voici comment Vanessa et moi, nous avons déchiffré le rêve avec la technique de l’interview

Nicolas Sarkozy

- Vanessa, qui est Nicolas Sarkozy ?

- Il est le Président de la République, il a la charge de gouverner, il est responsable de l’état, de la sécurité.

- Quel genre d’homme est-il, quel est son caractère ?

- Il est dynamique, énergique, directif, décidé, courageux.

- Vanessa, quelqu’un de responsable, dynamique, directif, courageux, à qui cela vous fait-il penser à l’intérieur ou à l’extérieur de vous ?

- A l’extérieur c’est Sarkozy,  et à l’intérieur il s’agit bien de moi.

woman-and-horses[2] - Copie.jpg

- Pouvez-vous m’expliquer en quoi vous êtes comme Sarkozy ?

- Dans ma vie je suis en effet très dynamique dans mon travail. De plus Sabine m’oblige à porter de lourdes responsabilités. C’est vrai qu’il me faut me montrer courageuse pour assumer les charges comme son logement, sa sécurité financière, sa vie quotidienne. C’est toujours moi qui ai du prendre les décisions et payer pour l’aider à s’en sortir, parce qu’elle ne fait rien. Cela me ronge et me mine la santé.

26029724[1].jpg

 

 

Regardons la suite :

Nicolas Sarkozy termine sa présidence

- Que pensez-vous de cette indication du rêve ? Quelle déduction pouvez-vous en tirer ?

- Ah, s’écrie Vanessa ! Je dois arrêter de vouloir tout diriger et prendre en charge ? C’est ça ?

- Il semblerait bien. Et regardez la question que vous avez posée en incubation :

« Que dois-je faire pour avoir moins de soucis ? Comment me comporter dans la vie ?

Si vous mettez -en rapport votre question avec la première image de votre rêve, comprenez-vous ce que signifie la fin de la présidence ?

- Oui, c’est ça, pour avoir moins de soucis, il faudrait que j’arrête de tout diriger comme Nicolas Sarkozy.

 

Nous parlons ensemble, nous évoquons des souvenirs communs

C’est là un joli scénario où la rêveuse avec le président évoque le passé et se rappelle tous les efforts qu’elle a faits. Le rêve l’amène ainsi à honorer la valeur de sa force directrice «  Sarkozy » qui lui a permis de porter les responsabilités et régler les problèmes.

 

134-ocampo-womanofsubstance-600-jpg_135521_large[2].jpg

 

Le président s’éloigne vers sa nouvelle demeure au bout de cette allée bordée d’arbres.

Le temps est donc venu pour Vanessa de cesser de s’investir. Se retirer, voilà la solution qui lui permettra de connaître une vie plus paisible.

 

L’allée est sombre,

Cependant avant de savourer cette nouvelle vie, elle va passer par des moments sombres. Elle qui est si active, ce lui sera difficile de renoncer à vouloir tout gérer à sa façon, à tout vouloir diriger. Et surtout elle éprouve un profond effroi à laisser sa sœur à son sort.

 

Mais au bout j’aperçois une lumière.

La tristesse, les inquiétudes finiront par s’apaiser. Vanessa verra sa vie sous un nouvel éclairage, elle découvrira une conception nouvelle : elle comprendra qu’elle doit elle aussi se respecter et se limiter. Son existence en sera plus agréable.

 

Je m’en vais.

Cette dernière image invite notre amie à un véritable lâcher prise. Vanessa a un tempérament énergique, elle est habituée à se battre pour maîtriser les situations et tout faire pour que les choses se passent comme elle l’a décidé. Mais elle se heurte aux obstacles insurmontables que dresse devant elle sa sœur, son opposée. Avec son inertie et sa ruse Sabine exploite habilement la générosité de Vanessa et sa volonté de tout prendre en mains pour l’aider.

imagesCAVH3E6Y.jpg

 

C’est maintenant que notre amie comprend la fameuse parole de Jung : « N’allez pas interférer ».

Vanessa n’est pas le sauveur de sa sœur. Avec un amour profondément filial elle a fait tout ce qu’elle pouvait pour la soutenir, mais vainement. Pour le rêve, le temps est venu maintenant de se retirer, malgré la douleur de ce renoncement et l’angoisse réelle à l’idée de laisser sa sœur vivre les conséquences de ses choix.

 

Deux conclusions

1) A l’aide de ce rêve, on voit clairement comment le génie de l’inconscient sait choisir dans le monde extérieur une situation qui correspond à la situation personnelle de la rêveuse. Nicolas Sarkozy quitte la présidence, voilà le fait concret réel ;  de même il est temps pour Vanessa de ne plus jouer le président, de ne plus s’investir pour aider sa sœur. Pour être en paix il convient qu’elle vive pour elle-même, et qu’elle laisse sa sœur assumer sa vie.

colomba[1].jpg

 

 

2) Difficile leçon !

Dans l’étude précédente, «  Carla, Nicolas et moi… », vous avez vu le rêve inviter le rêveur Chrisdocti à adopter sans plus hésiter un comportement qui lui semblait moralement contestable. Vanessa se trouve dans la même situation, elle est amenée à choisir une attitude contraire à ce qu’elle a toujours considéré comme son devoir moral.

L’un comme l’autre ont agi en pensant bien faire, faire le bien, mais cette attitude impeccable, irréprochable devient excessive, elle finit par provoquer un déséquilibre et leur fait du tort. L’un comme l’autre s’imposent à eux-mêmes des exigences qui, selon le rêve, sont maintenant devenues  abusives et néfastes.

C’est là que le rêve intervient pour ôter les illusions d’optique et rétablir la situation.

Pour l’inconscient, l’expérience de la vie ne s’accomplit pas dans la perfection, mais dans la plénitude, la totalité, qui inclut une chose et son contraire.

Changement d’optique ! Paradoxe !

octavioocampoart14jg7[1].jpg

 

 

Lectures

 (1) voir sur mon blog les études du 18 mai et du 28 octobre 2007.

 

Illustrations

Je remercie Mr Octavio Ocampo pour ses œuvres qui m’ont permis d’illustrer mon blog.

Tous les tableaux sont de cet artiste.

Jimmy Carter

Illusion d’optique

Famille d’oiseaux

Canasta de Rosas

Flor del triangulo

Femme et chevaux

Pain de la mort

Woman of substance

Vision de Don Quichotte

Colomba

Adoration du Génie

 

08/05/2012

DIABOLIQUE

 

DIABOLIQUE

 

Chers blogueuses et blogueurs

Je viens répondre sur mon blog à Pascal dont le commentaire m’a beaucoup intéressée. Vous le trouvez dans les commentaires du texte précédent. Il y apparaît une problématique qui est celle de nombreux d’entre nous.

Voici donc ma réponse :

 

Bonjour Pascal,

 

Je vous remercie d’intervenir amicalement sur mon blog et de proposer votre interprétation.

C’est aussi un mouvement amical qui m’autorise à vous répondre et même à vous répondre vigoureusement.

 

J’ai lu avec beaucoup d’attention votre interprétation, qui ne m’apparaît pas justifiée.

Votre message semble très courtois et apparemment logique, mais votre logique  à l’examen s’avère manipulatrice : en effet elle vous permet de glisser des accusations très graves qui me semblent problématiques, voire inquiétantes :

 

1 ) Regardons d’abord les mots que vous employez au sujet de la réussite du rêveur.

« Arrivisme, succomber à la tentation, arrivisme gourmand, arriviste sans scrupules, valeurs perverses, usage diabolique et diable».

rêves,interprétation des rêves,christiane riedel interprète de rêves,dissociation,névrose chrétienne,diabolique

Voilà les termes avec lesquels vous qualifiez le fait de bénéficier d’avantages qui sont habituels et normaux ! Ces avantages, que Chrisdocti hésite à prendre, sont inhérents à la fonction du chef d’entreprise, Chrisdocti ne vole de l’argent à personne.

rêves,interprétation des rêves,christiane riedel interprète de rêves,dissociation,névrose chrétienne,diabolique

Quelles sont les images dans le rêve qui justifient ce jugement aussi violent, cette diabolisation ? Il n’y en a aucune !

En quoi est-il « plus sain », plus « moral » pour le patron de se sous-payer, de ne pas s’accorder le salaire correspondant à ses mérites ?

Si l’employé sous-payé qui ne touche pas ses primes était Chrisdocti, vous pousseriez des hurlements en accusant le patron.

rêves,interprétation des rêves,christiane riedel interprète de rêves,dissociation,névrose chrétienne,diabolique

 

C’est justement parce que Chrisdocti a un complexe à l’égard de l’argent et se traite comme un employé sous-payé que le rêve vient le réorienter.

 

2 ) Regardons ensuite votre jugement au sujet des caresses :

Je suis surprise et même choquée de vous voir condamner la caresse délicatement érotique que donne la femme en soufflant dans la région anale du rêveur.

rêves,interprétation des rêves,christiane riedel interprète de rêves,dissociation,névrose chrétienne,diabolique

 

Pour vous, ce serait faire un usage diabolique du souffle vital ! Pouvez-vous m’expliquer ce que cela veut dire ?

Qui est le diable ? Qui a mis le diable dans la sexualité ? Certainement pas l’inconscient ni le Kama Sutra qui considèrent que la relation charnelle est sacrée et conduit à l’expérience de la divinité !

( voir mon livre « Amour et sexe dans vos rêves »)

rêves,interprétation des rêves,christiane riedel interprète de rêves,dissociation,névrose chrétienne,diabolique

 

Vous semblez jungien, vous n'êtes donc pas sans savoir que l’anus symbolise souvent la bouche de l’inconscient qui s’exprime par les excréments qui deviennent de l’or. J’ai traité ce sujet sur mon blog en juin et juillet 2007.

Les explorateurs du monde intérieur, les alchimistes disent :

« Il est extrait d’un endroit méprisable », l’anus, et « In stercore invenitur » : « on le trouve dans les excréments ». Quoi donc ? La puissance créatrice divine qui se présente sous sa forme la plus basse, dans ce que l’on méprise en soi. Et voilà ce que stimule la femme du rêve. 

rêves,interprétation des rêves,christiane riedel interprète de rêves,dissociation,névrose chrétienne,diabolique

 

 

3 ) Je ne comprends pas votre jargon

Vous parlez de l’âme ou anima très intéressée du rêveur. Je n’emploie jamais de mots tirés du jargon de spécialiste sans les définir et je voudrais savoir ce que vous désignez sous le terme d’anima. Les blogueurs ne sont pas forcés de le savoir.

Vous dîtes :

« Il s’éloignerait ainsi de sa propre âme ou anima en se laissant captiver par une inspiratrice intérieure moins morale. »

rêves,interprétation des rêves,christiane riedel interprète de rêves,dissociation,névrose chrétienne,diabolique

 

Quelle image dans le rêve vous autorise-t-elle à parler de 2 âmes, la mauvaise Carla et la propre bonne âme du rêveur ? Le rêve montre-t-il une autre femme ? Votre hypothèse ne repose sur rien.

De même vous parlez de l’ombre négative. Qu’est-ce que l’ombre ? Qu’est-ce qu’une ombre positive et une ombre négative ?

Où voyez-vous l’ombre positive dans le rêve ?

Votre démonstration repose sur un système soit disant jungien, avec lequel vous plaquez des raisonnements injustifiés au lieu de vous limiter à l’analyse exacte des images du rêve.

 

En fait, vous manipulez, tordez, pervertissez l’interprétation pour la faire convenir à vos conceptions à vous.

Cependant l’interprète de rêves doit être vide de tout préjugé et de toute conception personnelle. Il doit être capable d’accueillir et traduire courageusement le rêve, même si le message est contraire à ses opinions.

C’est ce qui fait la difficulté du rêve, dont le point de vue diffère de celui du conscient. C’est sa nature, puisqu’il vient compenser le point de vue conscient limité et insuffisant. L’inconscient avec le rêve a en effet  pour fonction de proposer des informations et des conseils que le conscient est incapable de concevoir. Le conscient se trouve alors élargi, vivifié, porté, par l’apport d’éléments opposés et complémentaires.

rêves,interprétation des rêves,christiane riedel interprète de rêves,dissociation,névrose chrétienne,diabolique

 

 

Conclusion

Je trouve déjà inquiétante votre façon de diaboliser le profit qui vous paraît obligatoirement abusif.

Je trouve encore plus inquiétante votre façon de diaboliser la caresse érotique.

En fait, vous diabolisez le plaisir.

 

Votre analyse, Pascal, me semble relever de la névrose dite chrétienne, même si vous n’êtes pas chrétien.

L’expression «  diabolique » que vous employez le montre clairement : Votre conception du monde est dualiste, dissociée, entre lumière et ombre. Il y a d’un côté un bon dieu lumineux et blanc, correspondant strictement à votre morale, et de l’autre le diable ténébreux et noir caractérisant tout ce qui ne convient pas à votre morale à vous.

rêves,interprétation des rêves,christiane riedel interprète de rêves,dissociation,névrose chrétienne,diabolique

 

Vous donnez l’impression que vous connaissez l’œuvre de Jung, vous employez les termes jungiens, comme anima, ombre. Mais ne serait-ce pas là qu’une apparence, comme c’est fréquemment le cas ?

Vous devriez savoir combien Jung dans toute son œuvre s’est élevé contre cette conception dualiste de la vie qui rend névrosé, ou même schizophrène. Grâce à son étude des rêves qui l’ont conduit à l’alchimie, Jung a montré que plus on accentue la lumière, plus l’ombre se fait obscure, plus la dissociation devient grave et dangereuse. C’est le rêve qui vient justement résoudre cette dissociation pathogène et réconcilier les contraires.

rêves,interprétation des rêves,christiane riedel interprète de rêves,dissociation,névrose chrétienne,diabolique

 

C’est ce que je constate de façon permanente avec les rêves, et le rêve de Chrisdocti en est un exemple intéressant. L’inconscient conseille à notre rêveur de concilier le côté blanc, apollinien moralisateur de l’Eglise, trop présent chez lui, avec le dynamisme noir et dionysiaque du plaisir, qui lui manque.

C'est dans cet équilibre entre les contraires que jaillit la force et l'épanouissement de la vie.

rêves,interprétation des rêves,christiane riedel interprète de rêves,dissociation,névrose chrétienne,diabolique

 

Je pense donc que vous n’avez pas compris les explications du grand psychiatre qui soignait les âmes avec les rêves.

Ce que je viens de dire est expliqué très clairement

- dans les formidables livres de Jung :

« La symbolique de l’esprit »

«  Psychologie et Alchimie » : en particulier l’introduction extraordinaire et l’étude des rêves initiaux.

- dans les livres courageux et clairs d’Etienne Perrot.

- dans le beau livre du Jésuite canadien Steve Melanson : « Jung et la mystique », aux éditions Sully.

J’aborde moi aussi modestement cette problématique dans mes livres et sur mon blog.

Ces livres décrivent fidèlement comment les rêves de nos contemporains s'efforcent de résoudre cette dissociation psychique et de concilier les contraires.

rêves,interprétation des rêves,christiane riedel interprète de rêves,dissociation,névrose chrétienne,diabolique

 

Ce conflit intérieur se manifeste concrètement partout aujourd'hui, dans le monde extérieur chez Chrisdocti par exemple, chez vous apparemment, et ailleurs. Nous y sommes tous confrontés.

 

Vous avez eu la gentillesse de souligner que mon interprétation convenait au rêveur. Vous me donnez ainsi aimablement l’occasion de la rappeler :

La voici :

« Je voudrais dire un sincère merci à Melampos (1) qui a eu, à cœur joie, la volonté de m'aider.

Pendant une interview téléphonique d'1h 30 min, elle a pu déceler les associations que moi je fais avec les différents éléments de mon rêve, avant de m'en donner son interprétation, propre à ma personne et ma situation. Je me reconnais dans son interprétation, qui par ailleurs, est constructive, thérapeutique... »

 

Je vous laisse sur le dernier mot de Chrisdocti : « thérapeutique ».

 

Peut-être me suis-je fait de vous un ennemi.  Je reste néanmoins amicalement avec vous au service des rêves, dont la nature est d’être déroutants.

 

Christiane

 

rêves,interprétation des rêves,christiane riedel interprète de rêves,dissociation,névrose chrétienne,diabolique

 

(1) Melampos est le pseudo que j’ai utilisé sur le forum des rêves de Doctissimo en 2008.

 

 

Illustrations

Je remercie les artistes et les photographes dont les œuvres m’ont permis d’illustrer mon blog.

Diabolique : copywriting-pratique.com

Ha Ha Business : cheepandsnail.thumblr.com

Ha Ha you are poor : boourns.cjb.net

“Touches” : “Contact” : tableau du peintre américain contemporain Boris Valejo

Fee diabolique : renardisa.centerblog.net

Les trois tableaux sont du peintre suisse Peter Birkäuser, publiés dans le livre : « La lumière sort des ténèbres », éditions La Fontaine de Pierre, avec les commentaires de Marie Louise von Franz.

Cheval : « L’inévitable »

A la porte : « Venant de l’espace cosmique, la puissance créatrice divine se présente de nuit…elle veut procréer et donner forme.. »

L’observateur : « Le Soi, noyau de l’âme et sa totalité, veille sur nous »

 


 

 

 

04/05/2012

2 INTERPRETATION DU RÊVE "CARLA NICOLAS ET MOI"

La dernière fois nous avons fait la connaissance de Chrisdocti, un jeune chef d’entreprise togolais émigré au Canada, à Montréal.

noir.jpg

Nous avons vu son rêve, reçu fin décembre 2008. Grâce à la technique de l’interview nous avons appris ce que Chrisdocti pensait des deux personnages de son rêve, Carla Bruni et Nicolas Sarkozy.

 

Rappelons d’abord deux points très importants :

- 1)  La description que fait le rêveur, selon son point de vue, est entièrement subjective. Elle ne correspond pas forcément à la réalité, elle n’est pas objective. D’autres feront de Carla Bruni et Nicolas Sarkozy des descriptions bien différentes.

- 2)  Le scénario et les personnages n’ont rien à voir avec la vie extérieure, rien à voir avec un rêve prétendument prémonitoire. Carla et Nicolas représentent certains aspects du caractère du rêveur ; son rêve lui explique une situation intérieure et lui donne son avis.

imagesCA0N5WQM.jpg

 

Nous pouvons donc maintenant passer à l’interprétation du rêve.

J’ai choisi d’étudier le rêve intégralement pour vous montrer le sens symbolique de différentes attitudes amoureuses. C’est la solution la moins facile.

Voyons la première image :

 

Le lit 

C’est le lieu où l’on dort et où on fait l’amour.

Qu’est-ce que faire l’amour ?

C’est se rapprocher de l’autre, s’unir à lui, pour devenir un seul corps. Au niveau symbolique, cette image désigne le fait d’œuvrer pour embrasser, adopter, épouser, un point de vue, une opinion, une attitude.

Le rêve place donc le rêveur dans une position, où il s’agit d’adopter des comportements nouveaux, représentés par le ou les personnages du rêve.

Les personnages dans le lit sont Nicolas Sarkozy et sa femme.

 

Nicolas Sarkozy, le Président

imagesCAVP51OA.jpg

Ce personnage désigne le dirigeant qui sait prendre les choses en main, choisir, décider, réaliser. Chrisdocti est chef d’entreprise. Le rêve lui parle donc de sa capacité à être le patron : « intelligent, rusé, plein d’énergie, travailleur ».

 

La femme de Nicolas Sarkozy, Carla Bruni

Notre ami ne l’apprécie pas beaucoup. Certes, elle affirme publiquement son amour pour son mari, mais il la soupçonne de vouloir profiter sournoisement de sa position de première dame de France.

imagesCA01ZMBX.jpg

 

En quoi cela concerne-t-il notre rêveur ?

Cet homme a été à l’école catholique chez les prêtres français au Togo, il n'a pas la mentalité américaine décomplexée à l’égard de l’argent ; de par son éducation, il éprouve une certaine culpabilité à commander, à être riche, c’est mal vu quand on a des valeurs dites chrétiennes.

Mais le rêve de Chrisdocti vient reprendre cette conception, et c’est le rêveur lui-même qui a envie d’embrasser Carla Bruni :

 

J’ai demandé à Sarkozy si je pouvais faire l’amour avec sa femme et il m’a répondu :

- Bien sûr !

sarko 3.JPG

 

L’image décrit alors la difficulté du rêveur à accepter les avantages de sa position.

Il faut que ce soit Sarkozy lui-même, le président en lui, qui lui accorde d’un geste la permission d’être infidèle à ses principes. Le "Bien sûr" confirme même que c'est là une evidence.

Voilà notre rêveur la conscience tranquille. Il va alors passer aux préliminaires et se familiariser au comportement Bruni, se mettre à savourer les avantages de sa situation.

imagesCAFL287P.jpg

 

Elle me chatouillait l’entrejambes

Les organes mâles représentent la force virile de création, et les mains l’activité dans le monde extérieur.

Voici donc notre rêveur invité à prendre plaisir en laissant son goût du profit ( Carla) stimuler activement sa créativité( ses organes mâles). Il doit trouver ce qui lui fait plaisir et non, vulgairement parlé, ce qui le fait « débander ». 

ferrari-f599-gtb-novitec-rouge-5[2].jpg

 

 

Elle soufflait dans ma région anale

La région anale produit les excréments, résultats de longs processus de digestion, où l’on sort, exprime ce que l’on a assimilé, compris ; les excréments montrent ce qu’on a dans le ventre.

Le souffle désigne l’esprit qui anime un être.

Le souffle de Carla Bruni représente l’esprit qui va animer le rêveur quand il va aimer sa position de dirigeant et en assumer les profits. Cet état d’esprit va marquer les résultats de tout son travail intérieur, il va montrer ce qu’il a dans le ventre. Et cela va lui faire plaisir.

Sans doute Chrisdocti est-il quelqu’un de modeste, gentil et conciliant, qui n’ose ni s'exterioriser ni affirmer ses compétences et ses qualités. Il n’ose ni se faire reconnaître, ni s’imposer, ni prendre sa part.

imagesCA3Z3GVY.jpg

 

 

Moi, de mes mains je la caressais.

Touche par touche, il s’agit d’exciter Carla, ce goût du profit : de s’accorder, par exemple, salaire conséquent, repas au restaurant, voiture de fonction, remboursements de frais, cadeaux d’entreprise, et tout le bling bling que permet l'argent…

 

imagesCAYG0613.jpg

 

Le rêveur passe aux caresses avec la bouche :

Ma langue parcourait son clitoris et elle gémissait

La langue est l’organe de la parole.

Le clitoris est l’organe consacré exclusivement au plaisir.

Il s’agit donc de faire plaisir par des paroles. Le scénario indique ici un dialogue intérieur où notre homme va être fier de sa réussite, reconnaître son travail, ses mérites, et finir par s’avouer avec bonheur qu’il n’a pas volé les avantages du patron.

C’est normal d’avoir le bénéfice de ses efforts.

 

imagesCAJ9J816.jpg

 

Ainsi le rêve entraîne notre homme dans une préparation psychologique qui l’amène à dépasser ses scrupules que le rêve juge mal placés.

 

brusquement Nicolas Sarkozy réagit violemment et nous fait signe qu’il fallait passer directement à la pénétration.

sarkozy-je-ne-suis-pas-encore-noir-mais-jai-bruni.jpg

 

Déculpabilisé, décomplexé, Chrisdocti doit maintenant agir virilement et s’ «éclater» en prenant tous les avantages qui lui sont dûs.

 

sarko carla[1].jpg

 

Conclusion

Un rêve vient toujours compenser un point de vue déficient et nuisible. Ici le rêve conseille au rêveur de changer de mentalité, de cesser de s'imposer des frustrations injustifiées. Il l'invite à s’engager dans sa vie d'homme comme un leader qui connaît sa valeur. Il doit en assumer le rôle, s’imposer et surtout s’aimer, avec tout ce que cela implique : savoir prendre sans mauvaise conscience les bénéfices, les privilèges auxquels sa position de patron lui donne le droit. Ne sont-ce pas les qualités de cet homme d’envergure parti de rien, ne sont-ce pas son travail, son intelligence, sa ruse, qui lui ont permis de se construire sa situation ?

On peut être sûr alors que si, un jour, Chrisdocti, en venait à abuser de ses avantages, le rêve viendrait l’avertir.

Le rêve est le coach le plus avisé, le plus sage des conseillers.

 

sarkozy bruni.jpg

 

Commentaire :

On voit clairement dans ce rêve étonnant que les personnages du rêve désignent des aspects du rêveur lui-même. Le président dans les rêves des femmes comme des hommes est souvent présent, en dehors de toute période d’élections. Il représente généralement une force personnelle qui dirige la vie du rêveur. A chacun de se poser les questions de l’interview pour comprendre ce dont il s’agit.

J’ai expliqué comment procéder dans l’étude du 14 04 2011 : « La nouvelle façon d’interpréter les rêves : comment trouver le sens de l’image de l’autre ».

 

 

Illustrations

Je remercie les artistes et les photographes pour leurs œuvres qui m’ont permis d’illustrer mon blog.

Fouquet’s : magiclub.com

Montre : lagauche.canalblog.com

Sportif victorieux : 20minutes.fr