Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/06/2007

ENCORE UNE PETITE LECON D’ANATOMIE SYMBOLIQUE : LES INTESTINS CH. 4

J’ai commencé la dernière fois une petite étude des excréments. Cependant, avant de la poursuivre, il faut revenir à une étude d’anatomie symbolique pour mentionner cette fois-ci les intestins, où s’élaborent les matières fécales. Je vais donc essayer de vous montrer l’analogie qui existe entre la fabrication des excréments des rêves et ceux de la réalité. Cela vous permettra de comprendre pourquoi les excréments et les lieux d’aisance tiennent une si grande place dans les rêves.

Les intestins
medium_intestins.jpg
Le mot « intestin » vient du latin et signifie « intérieur ». Le mot « entrailles », de la même famille, signifie aussi « intérieur ». Les intestins constituent donc l’espace qui se trouve à l’intérieur du corps humain, jusqu’à l’intérieur de l’intérieur, le monde de l’âme. Son rôle est de digérer ce qui convient à l’organisme pour le nourrir et d’expulser les restes, et surtout ce qui ne peut être assimilé. L’intestin assure ainsi une grande fonction de tri et de nettoyage.
medium_chimie_intérieure.2.jpg

Le travail des intestins : image des processus psychiques intérieurs.
A l’intérieur de vous, dans votre monde intérieur, ont lieu toutes sortes d’activités dont vous avez plus ou moins conscience. Ce que vous vivez dans le monde extérieur, toutes vos expériences entraînent toutes sortes de réactions, produisent des contenus variés que vous allez garder ou rejeter.

Vous éprouvez des ressentismedium_Spirale_DUMONT_SOPHIE_SPIRALE_9193Image.2.jpg

Ainsi, vous éprouvez des impressions, des mouvements et émotions, des impulsions, des désirs. Ce sont là des ressentis. Ne parle-ton pas de ressenti viscéral ?

Vous recevez des idées et intuitions
En vous ont lieu également d’autres processus, mélangés aux précédents. medium_intuition_2.2.jpgToutes sortes de réflexions se déroulent en vous, plus ou moins à votre insu, plus ou moins volontairement ou consciemment. Vous pouvez ruminer, vous assimilez, vous comprenez certains points : des idées, des intuitions surgissent de l’intérieur, sans raisonnement conscient.


Vous avez des « envies de faire »
Au fur et à mesure de tous ces processus, il peut arriver aussi que vous naissent des envies de faire quelque chose, des désirs d’innovations, de changement, ou le contraire.
Ainsi, à l’intérieur de vous ont lieu toutes sortes de mouvements internes. Tout ce mélange, tous ces ressentis, ces idées, ces envies de faire, qui remuent en vous, c’est le produit de votre ventre, de vos intestins, de votre vie intestine
medium_ressenti_viscéral.jpg

Excrément vient du latin. Le préfixe « ex » indique la sortie, l’évacuation, le verbe « cernere »
veut dire tamiser, trier. Comme pour les matières excrémentielles, il est impératif de faire quotidiennement le tri dans votre monde psychique entre ce vous gardez et de ce que vous devez expulser. L’expulsion a lieu, soit parce que certaines éléments s’avèrent dangereux pour votre santé, soit parce que c’est là l’aboutissement d’un processus de nettoyage sain et normal.
Vous allez alors excréter ce qui vous vient de votre monde intérieur.
medium_pierre-spirale-i-4706587Alechinsky_Pierre.3.jpg
Les excréments de la réalité concrète, comme ceux des rêves sont donc le produit d’une élaboration et d’un tri, d’un choix. Ce travail conduit à expulser, sortir dans le monde extérieur, des contenus intérieurs jusque là invisibles, on en vient à les exprimer, les rendre visibles, les matérialiser. Il s’agit bien d’une entrée dans le monde réel, d’une réalisation, d’une concrétisation.

Ces productions, venues de l’intérieur, recèlent l’esprit du ventre, l’or de la créativité.
Pour les rêves, comme pour les alchimistes, ces productions à nos yeux méprisables, sont précieuses. Elles contiennent des éléments créateurs qu’ils appellent de l’or. C’est dans les excréments que se trouve l’or, c’est à dire votre créativité personnelle différente.medium_m-Tunnel.2.jpg
C'est là expression de l’esprit original et unique qui vous anime. Pour les rêves et les alchimistes, il s’agit de rien moins…lâchons le mot… que de la matière divine.
Wouaoff !
C’est là que se trouve ce qui s’appelle l’esprit du ventre.

medium_Intestins_2.2.jpgmedium_cortex_cérébrale.2.jpg

Si vous comparez les intestins et le cerveau, vous constatez combien ils se ressemblent : ils sont composés l’un comme l’autre de circumvolutions très élaborées.

Mais regardons la langue française populaire, très proche de la vie inconsciente :
Ne dit-on pas en langage d’étudiant : « chiader », pour travailler ? Un chiadeur, c’est un gros travailleur qui étudie et assimile les connaissances. Vous direz de son exposé : c’était « vachement chiadé ».
Et pour évoquer le travail du sculpteur, ne dit-on pas « couler un bronze », comme le faisait le sculpteur Rodin ?

medium_Rodin_coulant_un_bronze.2.jpgmedium_penseur_de_Rodin.2.jpg


La position du penseur de Rodin, n’est-elle pas éloquente ?

Ainsi, les rêves d’excréments peuvent, selon le cas, vous inviter à sortir votre créativité. Il s’agit souvent de contenus intérieurs personnels, dont d’habitude vous ne perlez pas: vous poursuivez des réflexions, vous élaborez des pensées, vous sentez des impulsions à agir, à créer, des envies de faire comme cela vous plait. Exprimer tout cela dans le monde extérieur ne se fait pas toujours facilement.

La prochaine fois, je vous interprèterai à ce sujet le petit rêve éloquent que voici : c’est Marianne, une jeune maman qui l’a reçu dernièrement.

Rêve : Mon petit garçon se nettoie mal le derrière
Mon petit garçon me dit qu’il vient d’aller aux toilettes.
Je lui conseille de bien s’essuyer. Il me répond qu’il l’a bien fait, mais je vérifie quand même. En fait, il a encore du caca sur ses petites fesses et je dois m’y reprendre plusieurs fois pour retirer tout la saleté.

medium_toilette_pipi.2.jpg



Illustrations
Materia prima
Spirale de Sophie Dumont
Spirale dePierre Alchinsky
Le bout du tunnel : chelmi.canalblog.com
Le penseur de Rodin

Commentaires

Je suis "stup é faite" et en même temps "ra vie" de dé couvrir par "hasard" : eh oui celui-ci n' existe pas !!!
Depuis quelques temps je cherchais pourquoi mon r' apport avec la défecation et les matières fécales était si "compliqué" et en même temps j' étais "consciente" que là se trouve une "piste de réflexion" quand à mes "selles" bien "changeantes" depuis quelques temps !
Peu à peu je trouve une "piste" de réflexion des plus intéressantes et "parlantes" !
Vos propos m' offrent à "lire" et "en tendre" ce que je "cherche" à "com prendre".
Je vous en suis "infiniment" re con naissante !
Cordialement

Écrit par : FIAND Marie Paule | 17/04/2011

Les commentaires sont fermés.