Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/05/2015

LEÇON 1 : QUE REPRÉSENTE L’IMAGE DE L’HOMME DANS LES RÊVES ?

 
Je vais entamer aujourd’hui une série de petits cours sur les personnages dans les rêves. J’étudierai d’abord l’image de l’homme.

Attention

Avant de commencer, il vous faut bien comprendre que, dans la majorité des cas, le personnage du rêve ne désigne pas quelqu’un à l’extérieur dans le monde concret. Il représente le plus souvent un aspect de vous-même.

 

Voici comment procéder :

Il s’agit de poser deux questions très concrètes de la technique de l’interview :

1) Un homme ? C’est qui ou c’est quoi ?

2) Un homme ? C’est comment ?


Question 1 : qu’est-ce qu’un homme ?

Réponse : c’est un être humain.

Là, on n’est pas bien avancé.

 

Passons à la question 2.

 

Question 2 : C’est comment un homme ?

Embarras… On s’aperçoit que tout ce qu’on peut dire d’un homme, on peut le dire d’une femme aussi. Mais il y a une chose vraiment différente : c’est le sexe. Voilà ce qui différencie un homme d’une femme. Sur ce point tout le monde sera d’accord.

Regardons donc la façon dont se présente ce sexe. Pardonnez-moi cette petite étude morphologique qui ne vous apprendra rien, mais elle nous amènera à pouvoir faire d’importantes déductions.

 

Le sexe de l’homme est sortant, extérieur, visible. Il est composé du célèbre service trois pièces : les testicules et le pénis.

2.JPG

- Les testicules assurent la fabrication du sperme, qui donne le pouvoir de créer.

- Le pénis se manifeste dans une tension qui le durcit et le grandit. Grâce à cette érection, il a la capacité de pénétrer le sexe féminin, éprouver du plaisir, en donner à la femme et déposer en elle son sperme qui mènera à une éventuelle création.

Avec humour et sans pudibonderies nos Anciens ont mis en évidence cette puissance virile sur une mosaïque de Pompéi : « Priape pesant son phallus ».

 

interprétation des rêves,christiane riedel interprète de rêves,sexe masculin,symbolisme de l'homme dans les rêves,pénis,priape,testicules

 

Priape était le dieu des jardins et de la végétation, dont le sexe était toujours en érection. Ce sexe toujours vaillant symbolisait l’énergie créatrice sans cesse renouvelée. Nos Anciens voyaient dans cette puissance créatrice virile la manifestation de la divinité. 

De cette morphologie masculine on peut alors tirer les conclusions suivantes :

1 ) Comme le sexe viril se tend à l’extérieur, on peut en déduire symboliquement que  l’image de l’homme représente une puissance d’affirmation dans le monde extérieur, terrestre, concret de la matière.  

2) Le pénis permettant la création, l’image de l’homme désigne la façon dont quelqu’un s’affirme au niveau de sa créativité

- l’image du masculin dans les rêves représente la façon dont on pense, on crée par la pensée, la capacité à avoir des idées, à les poursuivre, les développer, les organiser.On a affaire ici au domaine de la raison, la logique, l’analyse, au monde des pensées régnantes et des opinions.

 

newton110.jpg

 

3) Le sexe viril, le caractère dit masculin est dur, ferme, il pénètre la femme. Symboliquement cela veut dire que le masculin entre en contact avec la matière extérieure, il l’embrasse, il va s’y activer pour arriver à une réalisation sur le plan concret.

L’homme dans les rêves désigne ainsi le pouvoir d’agir dans le monde extérieur, de lutter, de persévérer pour mener un plan jusqu’à sa réalisation concrète.

 

Jules César.jpg

 

Ainsi l’image de l’homme dans un rêve représente le pouvoir créatif et actif de l’être humain, de l’homme comme la femme. Plus ou moins développé chez la femme, il l’anime à l’intérieur d’elle au niveau des pensées. C’est ce que Jung a appelé l’animus.

Prenons un exemple très concret et très simple : une femme fait la cuisine. Que se passe-t-il ?

En cherchant des idées, en créant son menu, la femme manifeste son pouvoir dit masculin.

Puis elle met en œuvre l’idée du menu qu’elle a élaboré, elle le réalise en préparant le repas, avec tout ce que cela implique, d’organisation, de persévérance et de travail. Elle manifeste ainsi son pouvoir actif dans le monde extérieur de la matière.

 

russian-salvador-dali-surrealistic-paintings-by-vladimir-kush-7.jpg

 

Résumé

Vous voilà désormais avec un résumé pratique dont vous pourrez vous servir tout le temps. Quand vous verrez l’image d’un homme dans les rêves, vous saurez que le masculin représente :

 - un aspect dynamique de la personnalité, la faculté de s’affirmer dans le monde extérieur,

- la capacité de penser, de réfléchir, de créer, d’organiser,

- la capacité dans la vie extérieure de s’activer et de se battre pour arriver à une réalisation.

Les rêves indiquent souvent quel est le stade du développement de ce masculin.

La prochaine fois nous verrons un rêve en exemple. C’est celui de Sonia. Sonia se demande comment développer son activité professionnelle. Elle reçoit le rêve suivant :

 Rêve :

Je vais avec des amies voir un spectacle avec des hommes. C’est un spectacle style Chippendales, où les hommes font du strip-tease. Je me retrouve seule, j’attends sans doute un de ces hommes.

 

chippendales 5.jpg

 

Illustrations

Je remercie les artistes et les photographes dont les œuvres m’ont permis d’illustrer mon blog.

Machine à café Senseo 3 pièces : combuzz.wordpress.com

Priape pesant son phallus, fresque de Pompéi, 50 ans av. J.-C. : the plumebook-cofee.com

Newton : crystalinks. Com

Jules César

Peinture de Vladimir Kush

Chippendales : kobieta.wp.pl

 

 

30/11/2008

LE RÊVE THERAPEUTE : LE CHRIST DE RIO DE JANEIRO

 

LE GOD OU LE CHRIST DE RIO DE JANEIRO

 

 

Christ de rio.jpg

 

 

 

Introduction ou avertissement

 

Les rêves ne viennent pas nous dire ce que nous savons déjà, les rêves nous ouvrent l'esprit pour nous découvrir de nouvelles façons de voir les choses, la vie. Ils nous invitent à vivre autrement. Cependant, leur point de vue est parfois extrêmement différent du point de vue régnant et il peut choquer. Quand on coopère avec les rêves, comme je le fais depuis plus de trente ans, on accepte d'être dérouté. Mais, vous lecteur qui passez et visitez mon blog pour la première fois, vous risquez d'être très heurté par ce que vous allez lire. C'est pourquoi je vous invite à lire d'abord l'étude du rêve du 4 novembre, puis celle du 11 novembre, pour enfin passer à ce rêve que je raconte ici, à la date du 29 novembre 2008.

Et croyez bien qu'il ne m'est pas aisé de raconter ce rêve, qui va tellement à l'encontre des opinions habituelles. Si je suis interprète de rêves, ce n'est pas pour cacher les messages des rêves, c'est pour les faire comprendre.

 

Que ceux qui sont choqués ne m'en tiennent pas rigueur. Je leur demande de bien comprendre que ce n'est pas moi qui parle, c'est le rêve, que je n'ai pas demandé, mais que je transmets. Je ne suis pas celui qui envoie le message, je suis le messager. Aussi n'est-ce pas à moi qu'il faut adresser d'éventuels reproches, c'est au monde des rêves.

 

***

 

Lors de la sortie de mon livre « Amour et Sexe dans vos Rêves » aux éditions Trajectoire, en novembre 06, j’ai été invitée par Brigitte Lahaie à sa célèbre émission « Lahaie, l’Amour » en direct sur Radio Monte Carlo.

images.JPG 

 Je suis accompagnée par mon conseiller, l’écrivain et journaliste Jacques Mandorla et par ma charmante attachée de presse aux éditions Trajectoire, Géraldine Ménard.

 

thumb_Mandorla_portrait__2.jpg

géraldine.JPG

 

 

 

 

 

 

 Il est de  coutume qu’à la fin de l’émission, l’invité pose une question à Brigitte Lahaie et inversement.

La question reste secrète jusqu’au dernier moment.

 

Ma question fut :

"- Pouvez-vous nous dire ce qui dans votre vie vous a amenée à rendre service autour de vous, comme vous le faites

grâce à votre émission, en libérant les Français de tous les préjugés et condamnationsqui les bloquent au sujet de la sexualité ? "

 

brigitte-lahaie.jpg

Si mes souvenirs sont exacts, Brigitte Lahaie me répondit que petite-fille,

elle avait souvent vu sa grand-mère écouter et conseiller les femmes

qui venaient lui confier leurs soucis. Sans doute était-ce cet exemple

qui l’avait orientée dans sa vie. 

Puis ce fut mon tour de répondre à la fameuse question.

Quelle serait sa question ? Question piège, redoutable !

 

« - Madame Riedel, pourriez-vous nous dire quel est, pour vous,

le plus beau symbole du sexe masculin ? »

 

Que dire ?…Je cherche.

On a dit tant de choses à ce sujet. La psychanalyse a sur ce symbole ses dadas.robinet.jpg

epee%20achille%20film.jpg

couteau.jpg

pistolet.jpg

 

 

 

 

 

 

 Et c'est souvent faux, à mon avis.

 

 J’ai étudié environ une soixantaine de symboles du sexe masculin dans mon livre. 

 

  bouleauv_bourgeon sexe.jpgun_enorme_poisson_dans_une_marre_du_jardin_des_plantes.jpgver de terre.jpg

 banane_big.jpg

 

 

1088.jpgAucun de ces symboles ne me convient.

Rien…

Silence…

Une image me tombe dessus…me bloque la tête, un rêve qui s’impose à mon esprit.

Non ! Mais non !… Je ne peux pas dire ça !…

Silence…

Embarras…

- Eh bien, s’exclame Brigitte Lahaie ! Madame Riedel, vous ne répondez pas ?

Et d’un ton qui me semble sarcastique elle ajoute :

- Bravo le refoulement !

 

Brigitte lahaie.JPG

 Mais pourquoi dit-elle cela ? Mon livre « Amour et sexe dans vos rêves »

permet quand même de supposer que je ne le suis pas.

Je suis un peu surprise et cherche une réponse de plus belle.

 

Rien à faire, cette image est omniprésente, elle me prend la tête, elle m’occupe complètement !

Mais je ne peux pas dire ça !

 

 

ardoise-noir-xl.jpg

Pourtant, je sais que ce n’est pas moi qui commande.

Si cette image m’est immédiatement venue à l’esprit, si elle s’impose de façon si inévitable, c’est que je dois la dire.

Mais non ! Je ne peux pas !

Mais si, mais si, c’est ça ! …Cette image m’obsède l’esprit.

De toutes façons, je ne trouve rien d’autre à dire …

Oh non !

Lutte intérieure, silence devant le micro, inquiétude.

Je décide de m’incliner devant la puissance de cette impulsion qui me contraint.

Je parle, un peu hésitante :

- Madame Lahaie, il n’est pas question de refoulement, mais ce à quoi je pense est tellement énorme, tellement choquant, que je n’ose pas le dire à la radio.

Je sais que descentaines de milliers d’auditeurs sont là, à l’écoute, ils attendent ma réponse.

 

medium_studio[1].jpg

 

 - Mais ne craignez rien, me répond Brigitte Lahaie, allez-y, ici,

vous pouvez tout dire, je vous y invite.

 Je saute dans le vide. Ma gorge se noue, je raconte :

 

 

« C’était il y a une vingtaine d’années. J’étais séparée de l’homme que j’aimais, sans espoir de le revoir avant longtemps. C’était une période très douloureuse.

Alors je reçus un rêve.

Dans mon rêve, je pleurais, je confiais à mon entourage ma souffrance, je disais combien je désirais retrouver cet homme, combien mon corps avait soif de lui.

On sonna alors à la porte, c’était le facteur qui m’apportait un paquet, justement un paquet que cet homme m’envoyait. Je l’ouvris.

Dedans, je découvris une statuette, peut être grande de vingt centimètres. C’était une statuette du Christ de Rio de Janeiro.

 

1 Guanabara_Bay_with_Sugar_Loaf_and_Christ-Rio_de_Janeiro.jpg

  

 Je ne suis jamais allée en Amérique du Sud, mais j’ai vu des photos de ce Christ, en consultant le dictionnaire Larousse. J’ai toujours été frappée par la majesté de ce Christ immense, dominant la baie sur son pain de sucre. Je reste très touchée par son geste de bénédiction, ses mains ouvertes, répandant son amour pour soulager en dessous la misère de l’humanité souffrante.

 

3 Brasil2.jpg

Je tenais cette statuette dans la main et me mis à la regarder attentivement.

 

christ300,0.jpg

 Alors, je m’aperçus  que ce Christ de Rio de Janeiro, c était… un godemiché, un vibrateur !

Mon Dieu ! C’était un god !

Je me suis réveillée, et je pleurai de plus belle. Mais cette fois ci, je pleurai de confusion, de honte, de dépit. Moi, ce n’était pas un god que je voulais, c’était un homme !

 

 

Voilà, c’est là ce qui me vient à l’esprit, pour vous donner le plus beau symbole du sexe masculin que je puisse trouver. »

 

Silence surpris. Brigitte Lahaie reprend simplement :

- Merci, Madame Riedel, pour votre réponse. 

A la sortie de l’émission, je sors, remplie de confusion. Je me sens soulagée d’avoir suivi l’impulsion qui s’est imposée à moi, et très gênée devant l’énormité de ma confidence. Ma fidélité à l’inconscient m’a amenée à me mettre dans une position tellement humiliante. 

Jacques et Géraldine se précipitent vers moi chaleureusement, me félicitent et me consolent :

« - Christiane, bravo pour ton courage ! Si tu n’avais pas répondu , tu aurais perdu l’émission. Tout le monde a senti ton émotion, tout le monde était très ému, c’était un moment très fort, tu as bien fait. »

 

christiane riedel lahaie.jpg

 

Oui… enfin… quand même…

 

 

 

Brigitte Lahaie a du sentir aussi ma lutte intérieure et ma confusion. Elle m’a envoyé une carte :

emission lahaie.jpg 

 Et elle m’a écrit très gentiment ces lignes qui m'ont soutenue dans mon embarras :

« Juste pour vous dire que les auditeurs ont été très touchés et non choqués par votre « rêve révélation… » 

 

Je lui en dis merci.

 

"Rêve révélation." L’expression est juste.

 

Le « god » ne se dit-il pas « consolador », consolateur en espagnol ? Le Christ n’a-t-il pas promis de consoler ceux qui souffrent ?

L’avis du rêve pourrait paraître blasphématoire par rapport aux idées reçues : le rêve me montre que le divin est présent avec le god, là aussi, même là.

 

le god christ de rio de janeiro 2.JPG

  

Illustrations

Je remercie les artistes et photographes dont les œuvres m’ont permis d’illustrer mon blog :

 

Le Christ de Rio de Janeiro : www.routard.com

 

Geraldine Ménard, archives personnelles.

Brigitte Lahaie : www.parlonstv.com

L’épée d’Achille : www.universcollector.fr

Couteau : www. Moulindenomexy.fr

Carabine pistolet : www.littlegun.be

Robinet : http://villiard.com

Poisson : pweb.fr

Christ de Rio de Janeiro : www.jbyb.net

Christ de Rio de Janeiro :www.smn.com.au

Christiane Riedel sortant du studio de RMC : www.rmc.fr

Carte de Brigitte Lahaie : www.brigittelahaie.fr

Le Christ de Rio de Janeiro par Ney Deluiz, copyright 2007, Ricardo Zerrener : www.ZERRENER. FOT BR 

Jacques Mandorla : rimarchives.free