Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/03/2008

REVER EST INDISPENSABLE AU BIEN ÊTRE

ET COMPRENDRE SES RÊVES ?
NE SERAIT-CE PAS LA CLE REVOLUTIONNAIRE DU MIEUX ÊTRE ?

Pour se trouver en forme, une bonne nuit de sommeil s’avère très bienfaisante. Cependant, ce n’est pas tant le sommeil qui est réparateur, mais c’est la période où l’on rêve. Depuis un demi-siècle, de nombreuses recherches ont eu lieu pour étudier la physiologie du rêve.
d40f78efed7675f68d0a5d2e5c194bfa.jpg
Les scientifiques ont mis plusieurs faits en évidence :

Le sommeil paradoxal et les rêves
C’est le neurophysiologiste français, le Dr Michel Jouvet, qui, en 1958, a mis en évidence l’existence du sommeil paradoxal dans son laboratoire du sommeil.
b34edf546ee2df96260619bdc47688e4.jpg
Quand on dort, le cerveau entre, toutes les 90 minutes, dans une activité très intense, qui dure 20 mn, alors que le reste du corps est complètement passif, immobile et mou. A cause de cette opposition, il a appelé cette phase du sommeil : le sommeil paradoxal.
C’est dans cette phase de sommeil paradoxal que les rêves apparaissent, et que l’on s’en souvient.
Cette découverte scientifique historique a donc ruiné les théories de la psychanalyse freudienne en apportant la preuve que le rêve est une activité instinctive autonome et non pas la réalisation camouflée d’un désir interdit et refoulé.

Les rêves et la santé : Rêver est une activité naturelle qui entretient la vie
Dans le monde entier, de très nombreuses recherches ont été poursuivies en laboratoires sur les humains et sur les animaux.

3b2204c446834d2f3aed4927fb4a49bf.jpg
Ainsi on a constaté que les animaux, privés de sommeil paradoxal, meurent au bout de quelques semaines. L’autopsie ne révèle pourtant aucune lésion organique.
L’humain privé de sommeil paradoxal et donc de rêves, commence à perdre la faculté de penser, a des trous de mémoire, son comportement social se dégrade, il devient anxieux et agité.
Mais plus encore : il s’avère que le rêve permet de s’adapter au stress, il vient équilibrer la vie psychique. Dans les difficultés, les épreuves, au moment de traumatismes, de stress, c’est alors que l’on rêve beaucoup. Peut être avez-vous vous-même constaté que dans les périodes de changement, de réorientation, que vous avez traversées, vous avez reçu alors beaucoup de rêves ?
f2d3a15597f2ac6fe1e44764acdb9634.jpg
Conclusion
Le fait de rêver apparaît comme une nécessité vitale. Rêver est une fonction naturelle, instinctive, de l’organisme, qui vient aider la personne en difficulté à s’orienter et s’adapter au cours de la vie. Le rêve participe au maintien de la santé, de l’équilibre ; plus encore, il rétablit le mieux être et conduit à la guérison.
Ainsi, il apparaît que le rêve exerce une activité thérapeutique naturelle.

Les sociétés à rêves
Cette valeur du rêve, que l’on est en train de redécouvrir, a été connue toujours et partout depuis des temps immémoriaux. Il n’y a pas une société, qui autrefois n’ait pas accordé aux rêves la plus haute considération. Partout, du Nord au Sud, de l’Orient à l’Occident, tous, des plus puissants aux plus petits, avaient recours à un corps spécial d’interprètes pour se faire interpréter leurs rêves.
ff9971cb0f092b971e5f10eebd3665b8.jpg Ces interprètes, hommes et femmes, étaient également des médecins, des prêtres, conscients d’un sacerdoce, auquel elles et ils se consacraient. Un bon exemple est celui d’Hippocrate, célèbre médecin grec, père du fameux serment, qui était prêtre et interprète de rêves dans le sanctuaire de Kos. C’était la même chose dans la Chine ancienne, où il existe toujours un grand lieu de pélerinage : « Le mont de pierres et de bambous ». On s’y rend pour demander conseil aux rêves, pour guérir, pour recevoir un conseil sur sa vie.

7aeb75ea6e05f9550af4ec9b046cd611.jpg


Savoir pourquoi le rêve a été jeté dans le mépris en Occident est une longue histoire, dans laquelle la volonté d’absolutisme des autorités religieuses et politiques a joué le rôle prépondérant le plus néfaste.

Mais aujourd’hui, la curiosité au sujet des rêves revient et s’intensifie.
On accepte l’idée que les rêve puissent avoir un sens et on cherche à les comprendre.
Je vous propose alors aujourd’hui de vous donner en exemple un rêve, qui vient de m’être raconté. Vous verrez combien l’interprétation de ce rêve montre à la rêveuse, pourquoi elle ne va pas bien, et l’invite ainsi à corriger son attitude pour l’aider à mieux vivre.

Le rêve de Caroline
Caroline est une jeune femme de vingt-cinq ans, qui exerce un métier très prenant. Elle se sent fatiguée, elle manque de dynamisme dans son travail, elle n’a le goût de rien dans sa vie. Bref, elle semblerait bien qu’elle soit dépressive. Elle vient de recevoir un rêve qu’elle me raconte :

Rêve
J’étais chez ma grand-mère, dans ma chambre.
78eeb3a28cb27b698cefdc5ccef41ca6.gif

Avec moi se trouvait Charlotte, une des héroïnes du film « Sex and the City ». 01b3d2cce846c9fdd7a18725807d521e.jpg

A mon grand effroi, je vis que Charlotte était blessée le long de la cuisse, sur le côté intérieur. Pire encore, elle ne pouvait plus bouger sa colonne vertébrale.
Je me demandais comment cela était arrivé . C’était affreux, le rêve était glauque.


Interprétation
Voici maintenant l’entretien pendant lequel l’interprétation a eu lieu .

La chambre chez la grand mère
- Caroline, parlez-moi de chez votre grand-mère. Que s’y qui passait-il ?
- Oh ! C’était très agréable chez ma grand-mère ! J’aimais beaucoup y aller, c’était les vacances, la détente. C’est là-bas que j’ai rencontré mes premiers flirts. J’étais heureuse.
- Et la chambre ? Que pouvez-vous m’en dire ?
Le regard de la jeune femme se voile et s’en va, dans le loin.
- C’est là que j’ai vécu mes premières amours. Ce sont de beaux souvenirs dit-elle avec un soupir.
3ac3cb212743feed2cb118ab418478a3.jpg

Je reprends ce qui vient d’être dit :
- Votre rêve vous parle ainsi de celle qui a fait la place dans sa vie à la détente et à l’amour.

Dîtes-moi maintenant : Qui est Charlotte ? C’est quel genre de femme ?
Charlotte
1ffbd41439a3d9d223558f0be5f85e27.jpg
-Charlotte, c’est une des quatre amies dans « Sex and the City ». Alors que les autres femmes vivent leur vie sexuelle sans complexes et font l’amour quand elles en ont envie, avec qui elles en ont envie, Charlotte, elle, est la jeune femme à principes. Elle ne veut pas d’une relation provisoire, elle cherche une relation sérieuse, voudrait fonder une famille. Elle est sage et ne veut pas coucher comme ça.

43306e6f288e49f531a8ffc0826ee47e.jpg
- Bien, et maintenant, à quoi, ce que vous dîtes là, vous fait-il penser en ce moment, dans votre vie actuelle ? Est-ce que d’une certaine manière vous ne feriez pas comme Charlotte ?
Caroline pose sa tête dans ses mains, se tait un instant, puis me dit d’une voix triste :
- Si, c’est tout à fait ça, je vis comme Charlotte. J’ai rencontré, il y a peu, un homme qui me plaisait, j’ai eu envie de faire l’amour avec lui, mais je n’ai pas voulu de relation sans lendemain. Maintenant il est parti.
Comment ne pas sentir son cœur se serrer devant ces conflits de la vie, cette opposition parfois si douloureuse entre les principes et la vie instinctive naturelle ?
Doucement je reprends :
- Et que vous montre votre rêve ? Regardez dans quel état se trouve Charlotte ?

La cuisse est blessée, la colonne vertébrale est immobilisée
- Caroline, l’image est grave, elle montre dans quel état vous a mis votre refus dernièrement. C’est comme si que vous ne pouviez plus faire l’amour, vous ne pouvez plus accueillir l’homme entre vos cuisses, ni l’accompagner dans ses mouvements. L’énergie est bloquée dans votre corps. Vous ne pouvez plus bouger.

7d0193d5befa8a1df693a97eb1c15d05.jpg Dans le rêve, vous remarquez :
Je ne savais pas comment c’était arrivé
Le rêve vous invite à réfléchir à votre comportement. Vous ne vous rendez pas compte de la façon dont vous vous blessez et vous paralysez . Votre rêve vous montre que vous vous faites vivre un cauchemar. Il vous rappelle que vous avez besoin de rencontrer l’homme et de flirtez, comme vous le faisiez chez votre grand-mère, pour le plaisir.
Vous savez, Caroline, faire l’amour, c’est le meilleur stimulant, c’est anti-stress, anti-angoisse, anti-tristesse. Les sexologues vous le diront : dans le plaisir, votre corps produit des hormones, les endorphines qui sont une véritable panacée, elles exercent un effet euphorisant, elle donne de l’énergie et de la créativité, bien plus que toutes les autres activités, sportives ou autres.

9810e94a2f53c33c4f1d39c59ff3d551.jpg
Vous en avez besoin.
Et j’ai rajouté : Vous devriez lire les livres du sexologue, le Dr Gérard Leleu.
bf2f40dbe3a40b4d958a0f4326d311cb.jpg
Il a écrit de très nombreux ouvrages, "Le traité des caresses", ou aussi « Le traité des orgasmes » chez Leduc.S. Vous verriez combien ce sexologue célèbre vous dit exactement la même chose que votre rêve.
1a64cf50aa40c3db9ca706d6d88cacf3.jpg

Caroline m’a regardée et a conclu :
- Le rêve a raison. Je me fais du mal. Je comprends maintenant pourquoi je n’arrivais pas à me débarrasser de lui. Ca fait trois semaines qu’il me revient constamment à l’esprit. Il était vraiment important. Merci de m’avoir aidée à le comprendre.

Le rêve lui a montré les conséquences de son choix. La jeune femme est repartie avec un autre point de vue sur la vie, dans une nouvelle dynamique. Et soyons sûr, que, comme l’expérience le montre, le rêve la préviendra, si elle se trouve dans des amours qui ne lui conviennent pas, ou si elle se lance dans une activité sexuelle abusive, qui nuirait à sa santé.

J’ai choisi cet exemple tout récent, mais je pourrais vous en proposer des centaines d’autres que j’ai exposés dans mes livres, mes articles et sur mon blog.
Comprenez vous maintenant, que mieux que quiconque, c’est le rêve qui sait ce dont vous avez besoin pour vivre mieux, vivre dans le plein épanouissement de vos possibilités ?
Est-ce qu’une révolution ne serait pas en train de naître, venant transformer les mentalités, redonnant leur dignité aux rêves et à leurs interprètes, permettant ainsi l’échange entre le conscient et l’inconscient pour le mieux-être de tous ?

61e7097711206471e754fcf10a4a4c5e.jpg


A lire aussi :
Je vous recommande les exposés excellents du Dr Jean Michel Crabbé sur les rêves et sur le sommeil paradoxal.
Vous les trouverez sur Google en tapant son nom.

Illustrations :
Je remercie les artistes et les photographes qui me permettent d’illustrer mon blog :
Lune et soleil au pôle nord : myangels.bleublog.ch

28/01/2008

REPONSE A LA QUESTION : LE SOLEIL SERAIT-IL, DANS LE RÊVE DE THEO, UNE IMAGE PARENTALE ?

LE SOLEIL : UNE IMAGE PARENTALE ?

Bonjour Renarde,

Tout d’abord, merci de votre appréciation. Merci aussi de votre intervention, qui retient tout mon intérêt. Je vais essayer de vous répondre.

Je me suis posé la même question que vous : Est-ce que le rêve de Théo, le soleil serait, selon une conception usuelle, l’image du père ? C’est à dire que le rêve parlerait du rapport entre le père et son fils ?
J’ai vu d’autres rêves de Théo ; dernièrement, dans certains de ses rêves, l’image de son père apparaît plusieurs fois directement. Le rêve est parfaitement capable de montrer l’image qu’il veut, et s’il veut parler à Théo de son père ou de sa mère, ou de sa grand mère, par exemple, il montre leur image telle quelle, et donne des conseils à Théo sur la façon dont il doit comprendre et considérer ses parents et se comporter à leur égard.
Mais supposons que, si je vous comprends bien, le soleil représenterait en effet le père de Théo. A ce moment là, il faut suivre et examiner rigoureusement tout le scénario du rêve et essayer de comprendre son sens par rapport à la relation entre le père et l’enfant.
Que veulent dire alors concrètement les péripéties du soleil et sa catastrophe finale ?
Le rêve montrerait-il que le comportement de Théo met en danger son père ou son autorité ?
Mais ce n’est pas le cas dans la vie concrète où le papa est présent, avec le comportement
attentif et aimant d’un papa.
0065778eca2deb9c07a671c8d3589f53.jpg

Je vais donc tenter de répondre à votre question en vous expliquant un peu plus pourquoi je ne pense pas que le soleil représente une image parentale.

Le rêve débute avec l’affirmation de Théo : « Je suis normal, tranquille ». Si ce n’était pas le cas en effet, le rêve ne viendrait pas le dire. Le rêve ne camoufle pas, il dit ce qu’il a à dire dans le langage naturel. J’hésite donc à supposer que l’enfant aurait « mauvaise conscience ». Quel serait l’image dans le rêve qui pourrait soutenir cette affirmation ?Je n’en vois pas. L’enfnat considère que son comportement est convenable. Il n’a pas mauvaise conscience, il n’a pas conscience du tout des conséquences de ses choix. Pour lui, il est dans la norme. Mais le rêve montre bien que dans ce cas, le soleil, lui devient anormal. Comment comprendre cela si le soleil est une image parentale ?
J’ai parlé avec Théo de son rêve. Avant de l’interpréter, je lui ai posé les questions habituelles pour lui demander ses associations. Avec un enfant, les réponses obtenues sont très simples. Je les exposées dans mon interprétation sur mon blog.
Et ce rêve, après de multiples réflexions, m’a laissée perplexe.
Pourquoi le rêve, cette nuit là, utilise-t-il l’image du soleil et ce scénario grandiose et catastrophique, où le soleil meurt ?
50a676405a1f30c6796ee2e3fba0d1e3.jpg
Pourquoi ce rêve a-t-il une portée cosmique, où le soleil, la terre, les planètes, sont pris par des extraterrestres et sont perdus pour l’homme ? Que vient montrer le rêve et que l’enfant ne sait pas ? Quel manque le rêve, comme chaque rêve, vient-il compenser ?
Voilà la vraie question.

Et c’est cette question qui donne aussi la réponse.
Théo mène une vie tranquille, normale à son avis. Mais sa vie, en fait, s’avère plate et banale, c’est pourquoi avec et comme son copain, il se lance dans des jeux risqués, pour chercher des émotions fortes, sortir du banal. Les jeux, les copains, la petite vie peinarde et égoïste, où il ne fait rien que de s’amuser, tout cela est sans but, tout cela n’a pas de sens.
bf13e6d0ac7364e47e48e347fde56903.jpg

Et l’âme de cet enfant en souffre. « L’âme est naturellement religieuse », disaient les Anciens, l’âme aspire à la vie avec la divinité. C’est là une constatation universelle de longue date, à vrai dire immémoriale et que notre société souvent ne veut plus voir et se permet même de nier. Aussi le divin est absent dans la vie de l’enfant. Tout est à l’extérieur et l’âme est esseulée. Mais on ne maîtrise pas l’inconscient en l’ignorant. Il se manifeste pour le moins dans les rêves, et peut devenir menaçant. C’est le cas ici.
a5d3930ed56b83cdcd514c20784c7bd1.jpg

C’est pourquoi l’inconscient vient montrer à ce garçon qu’il joue un rôle cosmique, qu’il participe à la vie de l’univers, que son action, sa vie ont un sens. Dans son rêve, son rôle est négatif, mais il ne tient qu’à lui de changer de comportement, d’adopter un comportement, qui, selon son point de vue d’enfant, lui semblerait peut être « anormal », mais qui amènerait le renversement de la situation et rendrait au soleil sa vie « normale ».
Alors la vie de ce garçon reprend tout son sens, alors l’enfant peut changer et devenir homme et jouer son rôle sur la terre. Alors son âme est nourrie.
372ed20ba599c8bb0f49ef0439fe6819.jpg

J’ai été étonnée de votre expression « tout bêtement ». Elle semblerait indiquer implicitement que l’interprétation que je propose serait très recherchée, voire trop intelligente, et qu’il y aurait quand même plus simple. Et vous proposez comme explication l’image parentale. Mais, Renarde, est-ce qu’avec cette hypothèse, vous ne passeriez pas ainsi à côté de l’âme, en la réduisant ? Si l’enfant reçoit cette explication, je pense cela ne lui rend pas service, et lui fait perdre son âme. On ne nourrit pas l’âme par des théories. On la rend malade.

Le rêve de Théo ne fait pas de théorie. Il est l’expression de son âme qui cherche et appelle.

9249f4f1ed3ec1b2c15a0bbfc3973d45.jpg


Et le rêve vient corriger la situation à sa manière, par une pédagogie qui nous surprend et même qui nous paraît grotesque, voire absurde. Mais il vient lui rappeler que sa vie a un sens, le même que celui que toutes les civilisations ont toujours et partout exprimé : l’être humain est à l’intérieur de lui un microcosme qui vit en relation avec le grand Univers et les Forces Cosmiques.
Toutes les civilisations ont donné ce sens spirituel au soleil. Un coup d’œil sur Internet le prouve de façon éloquente.
b4d4019aed5a7c98f50edc6d9635a47b.jpg - dieu solaire mexicain

20b46e1d2c5782f3db9845456c11c34d.jpg - soleil sur la mer où est inscrit le nom d’Allah

ebc7cc4bd929ac6f4f34a50b62c2caff.jpg - soleil sur la mer avec l’image de la présence de Bouddha

fe592ba60d54a318cb0d7c4dc26747f4.jpg crucifixion du Christ et soleil de la résurrection

Et c’est cette connaissance intérieure, qui vient du plus profond de l’âme de cet enfant, que j’ai essayé de lui transmettre.

Illustrations :
Je remercie les artistes qui m’ont permis, grâce à leurs œuvres, d’illustrer mon blog
- la mort du soleil : www.linternaute.com
- l’âme comme vase : http://www.carpediemfrance.fr
- le dieu Ra
- dieu solaire mexicain : http://www.outilsolaire.com
- soleil sur la mer avec le nom d’Allah : http://b6img.v4skyroch.com
- soleil sur la mer avec image de Bouddha : www.lalyreduquebec.com

23/01/2008

LE RÊVE INITIATIQUE D’UN GARÇON DE DIX ANS

LE RÊVE INITIATIQUE D’UN GARÇON DE DIX ANS


Je vous ai raconté les deux dernières fois des rêves qui viennent inviter l’enfant à changer sa façon de voir les choses.
A Nathalie, qui attend égoïstement ses cadeaux de Noël, il montre que tous ces cadeaux la gâtent, la pourrissent, comme des cafards.
Ils lui expliquent que la joie de Noël, ce n’est pas seulement recevoir, c’est aussi offrir des objets que l’enfant, comme un petit lutin, a réalisés, grâce à son cœur, sa créativité, et ses mains, pour témoigner son affection aux autres.

A Pauline, la petite magicienne,5427be8dfa0ceaf9f2b2a02d2b7c9b05.gif ils racontent qu’il ne sert à rien de vouloir changer le monde, selon ses désirs et ses idées, car le monde, les êtres, la vie ont leur sens, dont elle ne connaît pas la valeur.

Voici maintenant le rêve que Théo vient de recevoir. Là encore, le rêve est un conte, un conte initiatique.
Théo est un garçon de dix ans. Il a le privilège d’habiter en montagne et de pouvoir jouer dehors, dans les champs et la forêt. Comme les enfants de son âge, il passe son temps absorbé dans les plaisirs des jeux, il a bien du mal à en sortir pour accepter de faire ce que ses parents ou son professeur lui demandent. Sa maman, comme bien des mamans se désole et désespère de le faire obéir, même pour les choses les plus simples.

Rêve
Je suis normal, tranquille, en gros, jesuis peinard.
Je suis avec Bernard et des copains et on voit le soleil basculer et faire des étincelles ;
En fait ce ne sont pas des étincelles, c’est le soleil mais il n’est pas normal.
f9759a981d8c019a4a0d49cb33bfc938.jpg
On joue et le soleil commence à devenir effrayant
Après, c’est la nuit, mais le soleil il est toujours là.
Après il s’éteint, en fait, il part en fumée.
Nous, on a peur, mais on continue à jouer.
Ensuite le soleil revient, il est inquiétant. Il y a une grosse pince en métal, énorme, ça prend le soleil, ça l’emporte.
Et puis après c’est au tour de la Terre.
Quelqu’un me dit : « Les planètes ont été achetées, prises en possession par les extraterrestres »

976bd3d41ab65328b787f18cd732cd0a.jpg

Quel rêve !
Théo, intrigué, raconte son rêve à sa maman, qui me le transmet.
Que comprendre ? Quel est le rapport entre cet enfant et le soleil ?
Regardons le rêve :

Interprétation
Je suis normal, tranquille, en gros, je suis peinard.
e274234657d64ce418ac173001e12ca4.jpg
Le rêve commence sur cette situation. C’est donc le sujet dont il va parler.
Le petit garçon mène sa vie peinarde. Il est bien tranquille dans son coin, il s’amuse, se repose. Il m’explique fort bien qu’être peinard, c’est faire les choses qu’on aime bien, et ne pas faire les choses qu’on devrait faire, Théo se tient ainsi à l’écart des difficultés, des devoirs et des efforts de la vie quotidienne. Et, comme l’indique le premier mot, l’enfant trouve ça normal. La norme, c’est ce qui sert de règle, de modèle. Et il vit conformément à cette façon de voir.
645e6759c814534ee3800adb69904c6a.jpg
Il y a Bernard et trois autres enfants.
Ce sont là ses compagnons de jeu ; Théo m’explique que Bernard est un gamin gentil mais casse-cou, qui se lance dans des jeux dangereux ; il vient confirmer l’aspect de Théo lui-même, qui passe son temps à s’amuser.
Et à ce moment là :

On voit le soleil basculer et faire des étincelles ; le soleil, il n’est pas normal
44e26ab547eb620bb602ef60bbf035fd.jpgLe soleil, il n’est pas normal.
La reprise du même mot « normal » doit être soulignée. Ainsi quand Théo mène une vie qui lui semble normale, le soleil, lui, n’est plus normal. Le soleil bascule, c’est à dire que les pôles sont renversés, tout est à l’envers.
Cette première image indiquerait alors que cette façon de vivre de notre petit ami, apparemment normale, dérèglerait le cours du soleil.
La conséquence implicite est que ce qui paraît normal à l’enfant vient, en fait, rend anormal le cours naturel de la vie.

On joue, et le soleil commence à devenir effrayant

3a51818d318ace80c2dadc1d11718638.jpg Mais l’enfant continue à jouer, comme si rien ne se passait, sans prendre en considération la peur qu’il ressent.

C’est la nuit, mais, le soleil il est toujours là.
Non seulement le soleil a basculé, mais il brille même la nuit.

Après il s’éteint, il part, en fait, en fumée.

b09b7f40d9f1762d3d6574d826714f96.jpg
Nous, on a peur mais on continue à jouer.
Ce scénario montre la même réalité : le fait de ne pas arrêter de jouer détraque le soleil. Théo poursuit les jeux même dans la nuit. Il persiste à mener sa vie pour lui même, pour son plaisir, sans tenir compte de ce qui se passe autour de lui, ce qui provoque la disparition du soleil.

Ensuite le soleil revient et devient inquiétant. Il y a une grosse pince en métal, énorme,
95b230c69126b81ac5526751e6a77698.jpg ça prend le soleil, ça l’emporte.
Et puis après, c’est au tour de la Terre.
C’est la catastrophe. Quelle est cette pince ? C’est un système fabriqué par l’homme pour serrer fortement un objet et le retenir. Un gigantesque blocage artificiel retient le soleil dans sa course. Ne serait-ce pas en général l’arrogance démentielle de l’esprit humain qui prétendrait modifier par son intervention le rythme de la Nature elle même, la maîtriser et le plier à sa volonté ; et en particulier, la volonté de ce enfant de faire plier son entourage à ce qu’il trouve normal ?

Quelqu’un me dit : « Les planètes ont été achetées, prises en possession par les extraterrestres »
Les extraterrestres sont des êtres venus d’autres espaces, qui vivent en dehors de la terre ; ils ne connaissent pas notre vie, parce qu’ils ne possèdent pas le même corps. Dans l’imagination de Théo, ils ont une grosse tête, pour penser, mais un tout petit corps d’enfant. Ce ne sont pas des humains.
6797f00eb371860fa436f44d7d096d0b.jpg
C’est sur ce constat menaçant, dangereux, que se termine le rêve.

Que penser de tout ça ?
Quand on considère la succession des images, on pourrait-on se demander si le rêve évoquerait l’hypothèse suivante : Si notre jeune ami continuait à mener sa vie peinarde en refusant de faire les efforts que demande la vie terrestre quotidienne, ne deviendrait-t-il pas lui-même un être en dehors de la vie, fonctionnant avec le mental, dans un corps d’enfant ? Alors, il ne pourrait pas devenir un vrai homme.

Cette étude du rêve me laisse fort embarrassée. Comment expliquer tout cela à Théo, lui qui pense qu’il vit normalement ? Et en cela, bien des idées ambiantes le soutiennent aussi. Comment lui expliquer que son rêve est de l’avis contraire, à tel point que le soleil en est perturbé, arrêté dans sa course ?
94afeb028350c5b359edf455dc4a3488.gif
Quelle étrange idée du rêve que de montrer que le comportement de cet enfant détraque l’astre solaire, maître de nos cieux. Cela semble tellement disproportionné, qu’on pourrait le trouver grotesque.
Et pourtant, les rêves ne viennent pas dire des choses que l’on connaît déjà, ils montrent ce qu’on ignore et ne voit pas.
Ce rêve me fait alors penser à un récit de Jung, dans son livre « La vie symbolique, Psychologie et vie religieuse » ( p.64, éd. Albin Michel).
b9640f02c1215afaf3dac1c8c69a5d81.jpg
Jung raconte :
« Je m’entretins un jour ave le maître de cérémonies d’une tribu d’Indiens Pueblos et il me conta des choses très intéressantes.
« Nous sommes une petite tribu, et ces Américains veulent se mêler de notre religion, disait-il. Ils feraient mieux de nous laisser tranquilles, car nous sommes les fils du Père, du Soleil. Nous devons l’aider chaque jour à s’élever au-dessus de l’horizon et à effectuer sa course dans le ciel.
0e58130d55de8c093c265b35861b662f.jpg
Et nous faisons cela pas seulement pour nous-mêmes ; nous le faisons pour l’Amérique, nous le faisons pour le monde entier. Et si les Américains, avec leurs missions, se mêlent de notre religion, ils devront s’attendre au pire. Dans dix ans notre Père le Soleil ne se lèvera plus, car nous ne pourrons plus l’aider à le faire. »
2fceb050e6e9265e49d3fe00d887a05c.jpg

Et Jung poursuit :
« On pourrait considérer cela comme une folie douce. Or il n’en est rien ! Ces gens là n’ont aucun problème. Ils ont leur vie quotidienne, leur vie symbolique. 28a70e61d82c68730ebc63faad2fa89b.jpg
Ils se lèvent le matin avec le sentiment de leur grande responsabilité divine : ils sont les Fils du Soleil, du Père et leur tâche quotidienne consiste à aider leur Père à s’élever au dessus de l’horizon, non seulement pour eux-mêmes, mais pour le monde entier…
Avoir le sentiment de mener une vie symbolique, d’être un acteur du drame divin, donne à l’être humain la paix intérieure. C’est la seule chose qui puisse donner un sens à la vie humaine. Faire carrière et avoir des enfants, tout cela est de la maya, si on le compare avec la seule chose important : le sens de notre vie. »

Ces gens, si petits devant les puissants du monde, ont conscience de la grandeur de leur vie :
c7ed1a8bfc6422c134b4910eb482bde7.jpg
ils sont les Fils du Soleil et doivent veiller à l’aider à accomplir sa course.
Ils sont les enfants du dieu, qui a besoin d’eux . Sans eux, le soleil-dieu ne se lèvera plus pour éclairer la terre et permettre cette merveille qu’est la vie.
f65e5d00739348460b590bbef860d1ff.jpg
Ces hommes jugés insignifiants, sont remplis du sens de leur existence, de la signification divine de leur vie, ils accomplissent leur destin cosmique : permettre au soleil de fonctionner « normalement ».
Oui, c’est ça ; voilà le sens profond du rêve de Théo : Comme les indiens, l’enfant lui aussi est le fils de son Père, le Soleil ; il a, lui aussi, la liberté et la responsabilité d’aider le soleil dans sa course.
1d2d0c29d4fa7db448c9c01c11e1602e.jpg
Seulement, comme il ne le sait pas, il ne le fait pas. Sa vie n’a pas de sens. Pourquoi alors devrait-il faire autre chose que de s’amuser ?
Voilà ce qui manque à notre jeune ami.
Rien dans notre culture actuelle ne lui transmet plus ce que nos ancêtres savaient. Seuls les rêves le disent encore : Théo ne sait pas le sens divin de sa vie, il ne sait pas qu’il est relié à la vie de la terre, à la vie du ciel, au soleil, aux planètes, il ne sait pas qu’il fait partie de la vie cosmique et qu’il a une place à y tenir. Il ne sait pas encore que son rôle est de chaque jour participer à l’épanouissement renouvelé de cette fleur de splendeurs infinies.
47e94776c2128a5e31f9cfcc0adc9010.jpg
Voilà ce que, avec émotion, je lui ai raconté. Et il a compris
Il a compris alors ce que son rêve lui montrait : avec son attitude « peinarde » qu’il jugeait « normale », il rendait le cours du soleil anormal, il se mettait dans la position contraire des Fils du Soleil, qui ont pour responsabilité d’aider leur Père à avoir un parcours « normal ».
Il a compris qu’il avait alors à sortir de ses jeux enfantins, à adopter un comportement plus mature, et accepter les efforts et les devoirs, que la vie lui demande, là où elle l’a placé.
Ainsi, grâce à son rêve, ce petit garçon a été initié à la dimension, à la dignité de sa vie d’homme, à la réalité sacrée de sa vie terrestre.
3ccdbb7085e9a4699a8044d458be2b63.jpg



Illustrations

Je remercie les artistes dont les oeuvres m’ont permis d’illustrer mon blog :
Peinard : Getty images, http://8d.img.v4.skyrock.com
Etincelles :http://ossiane.blog.lemonde.fr
Soleil anormal : http://www.cosmovisions.com
Soleil et nuages noirs : http://www.nicolaspoizot.com
Pince et invasion d’extraterrestres : « Invasion de Bendia ; http://fantasia-univers, illustrations de Kev Walker pour le mini-site Invasion-copyright Wot C
Soleil bloqué : mort du soleil; www.internaute.com
Les trois illustrations sur les Indiens Pueblos et l’arc enciel sont extraites de :
http://www.zen-meditation.ch/mystiches_amerika.fr

10/05/2007

COMMENT INCUBER UN RÊVE ? Ch. 2

L’incubation des rêves est-elle le vestige de rituels absurdes et obscurantistes, réservés à des population qui vivent aux antipodes de l’Occident ?
Que non ! Depuis les années soixante, l’incubation a été remise à l’honneur par les chercheurs américains. Elle a convaincu et conquis les rêveurs qui la pratiquent et se répand largement partout chez ceux qui s’intéressent à leurs rêves et cherchent à dialoguer avec leur monde intérieur appelé inconscient.
medium_oeil.jpg
Tous les chercheurs en font les louanges et la recommandent, aux Etats Unis, au Canada, en Europe, tout le monde reconnaît ses mérites.

L’incubation est une démarche très simple et efficace.
Dans mon livre « Rêves à Vivre », j’ai consacré tout un chapitre à l’incubation et indiqué en détails comment procéder. Ici, mes explications seront très simples.
Il suffit de poser une question à son rêve.
Par exemple, écrivez une lettre à votre rêve, medium_écrire_une_letrre.gif
dîtes lui que vous aimeriez recevoir des éclaircissements sur tel sujet, demandez lui conseil. Glissez la lettre sous l’oreiller, et dormez tranquillement.
medium_boite_aux_lettres.jpg
Ca vous semble grotesque, invraisemblable ? Essayez, vous serez stupéfait.

Le lendemain, vous aurez un rêve et direz, :
- Mais le rêve n’a aucun rapport avec ma question !
De grâce, ne laissez pas tomber votre rêve sous ce prétexte ! Alors, concentrez-vous sur l’image qui vous reste de votre rêve, l’ensemble va vous revenir, et prenez soin de ne pas chasser votre rêve en bougeant la tête. Cette matière est volatile, éphémère !medium_canard_volatil.gif

Notez ensuite les grandes lignes, ou les images fortes pour ne pas les oublier. medium_lignes.jpg
Ensuite quand vous aurez le temps dans la journée, vous écrirez votre rêve en détails et en entier. Ne méprisez pas ces détails qui vous semblent futiles. Ils sont riches de signification.medium_lettre_motiv.jpg

Et puis, essayez de comprendre votre rêve par rapport à la question que vous avez posée, ou faites le interpréter par quelqu’un de compétent. Vous serez stupéfait !
Combien de gens ont été ainsi aidés !

03/05/2007

LA FLEUR DANS LES CHEVEUX

Linda vient de me raconter son rêve de la nuit. Il est tellement joli que j’ai plaisir à vous le partager avec son accord.

Rêve
medium_fleur-hibiscus.2.jpg
J’ai eu une belle image, superbe, qui m’a enchantée. Je voyais mon visage, et j’avais dans les cheveux une fleur d’hibiscus rouge éclatant. Les pétales étaient largement ouverts. Ce qui me frappait surtout, c’était le pistil qui jaillissait de la fleur avec une grâce élancée.
J’étais très heureuse, éblouie.



Que de poésie dans une simple image.

Je voyais mon visage
Le rêve t’invite à te regarder comme tu es : il te propose une prise de conscience.
medium_fille-aux-fleurs-fini.2.jpg

Mes cheveux
Les cheveux qui sont la parure du visage, symbolisent les pensées. Leur disposition, ordonnée ou hirsute, naturelle ou recherchée exprime la mentalité du rêveur.
Ta coiffure, dans ton rêve, évoque les filles des îles.medium_fillettes_aux_hibiscus.2.jpg

Elles vivent leur nature instinctive dans sa pureté originelle, en ignorant tous les tabous qui ont avili la sexualité. Elle se font belles, pour l’homme qu’elles aiment, simplement.

Une fleur d’hibiscus rouge éclatant
Cette fleur dans tes cheveux, voilà la parure de tes pensées, un épanouissement naturel.
Qui donc ignore que la fleur est un sexe de parfum ? Qui ne verra que cet hibiscus ouvert est la fleur de ta féminité offerte, le déploiement de ta sensualité, la plénitude de ta sexualité ?
Le rouge des pétales, couleur du sang, rayonne la santé et de vitalité.
medium_circulation_du_sang.2.jpg

Le pistil jaillissait de la fleur
medium_277-Pistil_20Hibiscus_maxi.2.gif
Quel est, au cœur de cette corolle charnue, cet organe femelle, qu’on appelle aussi « gynécée, ou appartement des femmes ? Son sens intime et mystérieux évoque les voluptés de la nuit, les envolées vers l’extase. Il est la gloire au centre de la fleur.

En une seule image ton rêve, Linda, te montre avec quelle grâce naturelle tu vis ta sensualité.
Et pourquoi reçois-tu ce joli rêve ? Quel état d’esprit vient-il compenser ?
Tu es jeune, tu construis ton avenir, tu voudrais réussir, travailler, gagner ton salaire, profiter des richesses matérielles que peut offrir la vie. Mais trouveras-tu alors cette plénitude sereine de la fleur amoureuse ? Dans la course harassante « métro-boulot-dodo » trouverais-tu le temps de parer comme aujourd’hui ta chevelure de cette fleur fabuleuse ?
Savoure le moment présent , comme il t’est donné, reconnais la grâce que la vie te fait, et, parée de cette fleur, fais toi belle pour l’homme que tu aimes.

medium_Hibiscus_Dreaming-1145530453t.2.jpg

08/02/2007

INTERPRÉTATION DU RÊVE DE MELANIE

Bonjour Mélanie,

Ce que vous me dîtes est un peu vague. Vous proposez une impression, une image qui se répète dans vos rêves, mais ce serait plus facile pour moi si vous me racontiez un rêve précis, en donnant des indications sur les différents personnages. Je pourrais alors vous répondre concrètement.

Néanmoins voici ce que je peux vous dire :
Ces changements fréquents de personnages dans les rêves ne me semblent pas très fréquents. Ces changements témoignent d’une grande souplesse d’attitude, d’une grande capacité d’adaptation.
Est-ce que votre rêve serait une proposition, et vous inviterait alors à vous montrer aussi bien capable de vous comporter d’une manière, puis d’une autre,
medium_lancelot.3.jpg
capable de vous montrer tantôt masculine, dure, active, combative, de vous affirmer fermement, et tantôt féminine, en faisant preuve de passivité, de douceur, de réceptivité, de sensibilité ? medium_Femme_devant_le_coucher_de_soleil.2.jpg
Vous auriez peut-être ce rêve à un moment où vous hésiteriez à adopter ces attitudes changeantes. Le rêve viendrait alors vous y encourager en vous montrant que ces changements de comportements s’accomplissent sans heurts.

medium_hermaphrodite_grecque.jpg


Ainsi, en acceptant de vivre d’un point de vue, puis du point de vue contraire, vous comprenez mieux les gens et la vie sous ses différents aspects, votre vie s’élargit, s’enrichit pour finalement vous conduire à votre plénitude.
medium_hermaphrodite_alchimie.2.jpg

Voilà, Mélanie, ce que l’étude de vos images me semble suggérer.

Christiane

P S : Vous verrez dans mon livre une étude approfondie du symbolisme de l’homme et de la femme dans les rêves.

28/01/2007

INTERPRÉTATION DU RÊVE DE BERNARD

VOTRE RÊVE DE POISSON

Bonjour Bernard,

Si le même rêve revient régulièrement avec les mêmes images, c’est que, dans un certain domaine de votre vie, selon l’avis de votre inconscient, vous vous comportez de manière inadéquate. Le rêve vous prévient pour que vous en arriviez à modifier, rectifier votre position.
Pour vous, de quoi s’agit-il ? La première image du rêve vous le montre :

Je suis à la pêche
Dans votre rêve, vous cherchez à vous nourrir d’un poisson, de la chair délicate d’un poisson. L’image semble suggérer déjà que la veille du rêve, vous avez pensé à vous nourrir de chair, à consommer, à faire l’amour.

Je sors de l’eau un poisson rond et plat
Vous avez accroché un poisson, fait une prise.medium_IMAGE10003.jpg

Pardonnez-moi si je me montre indiscrète, mais la forme de votre poisson ne décrirait-elle les arrondis féminins de la femme, qui sans doute n’aurait pas beaucoup de poitrine ? Dîtes-moi si je me trompe.

C’était une belle sole ou une belle limande
Le poisson est au féminin, ce qui parait confirmer mon hypothèse. Pourquoi le rêve choisit-il cette sorte de poisson plutôt qu’une autre ? Le choix n’est pas arbitraire. Souvent le rêve joue avec des rébus, souvent le rêve cache un jeu de mot :
medium_limande.jpg
- Une sole, cette femme se sent seule et aurait besoin de vous
- Une belle limande, le rêve vous donne à entendre que vous avez attrapé pour manger une belle compagne, une limande, une qui lit mande, lit demande, qui aimerait bien passer au lit avec vous.
Mais que faites-vous ?

Je ne garde pas ma prise et je la remets à l’eau immédiatement.
Vous auriez la possibilité d’accueillir dans votre lit cette femme que vous avez attirée, mais, pour une raison ou pour une autre, vous ne vous intéressez pas à elle, vous la dédaignez.
Alors là, le rêve vient vous réveiller et vous secouer : vous ne savez pas apprécier votre bonheur, vous ratez une belle occasion qui s’offre à vous. Vous qui aimez pêcher et accrocher le poisson, que pensez-vous de votre négligence ? Voilà ce sur quoi le rêve vient vous interroger.

Je me réveille alors brusquement, surpris et ennuyé
Ce malaise au réveil est la preuve que votre inconscient n’approuve pas votre manque de considération à l’égard de la femme en question.
Alors…la prochaine fois… montrez-vous gourmand !
medium_belle_femme.jpg
J’apprécierais beaucoup que vous me confirmiez si mon interprétation correspond à ce qui se passe dans votre vie au moment du rêve.
A bientôt
Christiane