Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Christiane riedel - Page 3

  • TOUS MES VOEUX

    Mes chers amis, blogueuses et blogueurs,

     

    Comme vous sans doute, je suis prise par les activités tourbillonnantes de fin d’année. J’ai hâte de vous retrouver bientôt sur mon blog pour poursuivre les récits des péripéties oniriques qui se déploient entre la nuit et le jour.

    Mais je ne veux pas manquer de vous souhaiter de belles fêtes de Noël, cette péripétie si ancienne et si nouvelle, qu'on oublie de nos jours, et qu'il arrive aux rêves de nous rappeler.

    Je vous souhaite aussi une heureuse année 2012 et bien sûr beaucoup de bonheur à entrer plus encore dans le monde des rêves qui réserve tant de surprises, de découvertes et de richesses insoupçonnées.

     

     

    rêves,interprétation des rêves,Christiane Riedel,Noël

     

    Avec tous mes vœux chaleureux

    Christiane

      

    Illustration

    Nativité de l’artiste mexicain contemporain Octavo Ocampo, maître des illusions d’optiques.

     

  • LE RÊVE ET LA MORT D'ABRAHAM LINCOLN (6)

    Au mois de mai dernier, je vous avais annoncé que j’allais évoquer les rêves de chefs militaires ou de chefs d’état (voir ci- dessous comment trouver ces études). Je vous ai ainsi raconté le rêve de Gédéon, qui, il y a il y a 3000 ans lui assurait la victoire ; vous avez constaté aussi comment deux rêves ont conduit Alexandre le Grand dans ses conquêtes ; ensuite vous avez vu comment deux rêves ont guidé Jules César dans sa vie: à 30 ans, l’un lui annonçait sa prodigieuse carrière, 25 ans plus tard  l’autre lui montrait qu’il avait accompli son extraordinaire destin et pouvait mourir. Aujourd’hui, je poursuis mon récit avec un rêve reçu 2000 ans plus tard : le très célèbre rêve d’Abraham Lincoln, qui, comme pour César, lui annonçait sa mort.

     

    En ce mois d’avril 1865, le Président Abraham Lincoln a des raisons d’être satisfait : Il s’est révélé un homme politique et un chef militaire remarquable au moment de la guerre de Sécession.

    Abraham-Lincoln[1].jpg

    Pendant cette guerre, il a été le commandant en chef des armées nordistes. Sa victoire dans la guerre civile ne fait plus de doute. Le Général nordiste Grant vient de prendre le dessus et le Général Lee, le valeureux chef des armées sudistes, vient juste de capituler le 9 avril 1865 à Appomatox .

    2[1].jpg

    Lincoln proclame l’abolition de l’esclavage.

    Ainsi celui qui était un petit avocat de province a conduit en 4 ans son pays à travers  une grave crise constitutionnelle, morale et militaire et a mis fin à la guerre civile.

    abrahamlincoln5-500.jpg

    Le 11 avril 1865 une soirée agréable s’annonce, Abraham Lincoln reçoit ses invités à la Maison-Blanche.

    Mais le président est d'humeur sombre.

    Son biographe et ami Lamon raconte :

    Pendant le dîner la conversation se porte sur les rêves et la Bible.

     

    heavens_200[1].jpgbible-americaine-apres[1].jpg          

    "Les rêves sont bien souvent présents dans la Bible, s’exclame le Président ! Je pense qu'il y a environ 16 chapitres dans l'Ancien Testament et 4 ou 5 dans le Nouveau où il est question des rêves. Et il y a encore bien d'autres passages à ce sujet, dispersés dans tout le livre. Si nous croyons en la Bible, il nous faut accepter le fait que, dans les jours anciens, Dieu et ses anges venaient à l'homme pendant son sommeil et se faisaient connaître dans des rêves".

    - Et toi, tu crois aux rêves, lui dit sa femme Mary ?

    - Non, mais je viens d’en faire un qui n’arrête pas de me hanter.

    - Tu peux nous le raconter lui demande-t-elle ?

    Le Président raconte alors son rêve, qu’il a reçu quelques jours plus tôt, juste au moment où la guerre prenait fin.

    « - Il y a dix jours, j’étais très soucieux, j’attendais des dépêches venant du front. Je me suis couché très tard, et me suis endormi immédiatement.

     

    lincoln-bedroom-2007-sw[1].jpg

    J'ai fait alors un rêve qui me poursuit depuis lors. 

    J’étais dans ma chambre. « J'entendais des sanglots, c'était comme si un grand nombre de gens pleuraient doucement ; mais cette foule éplorée restait invisible à mes yeux.

    Je suis passée dans une autre pièce ; il n'y avait personne, pourtant les mêmes bruits de pleurs me suivaient à mesure que j'avançais » à travers la Maison Blanche.

    « Chaque objet m'était familier, mais je ne pouvais voir nulle part ces gens qui se désolaient comme si leur coeur allait se  briser.

    J'étais  intrigué et inquiet. Qu’est-ce que tout cela pouvait signifier ?

    Je suis entré dans le Salon Est. Une surprise m'a serré le coeur. Sur un catafalque reposait un cadavre sous un suaire.

    745px-EastRoom050862[1].jpg

     

    whfuneral[1].jpg

     

    Des soldats semblaient monter la garde et une multitude de gens contemplaient tristement le corps dont le visage était caché.

    - Qui est mort à la Maison Blanche, ai-je demandé à un soldat ?

    - Eh bien, Monsieur, c’est le président qui est mort, il a été assassiné.

    Un long sanglot de douleur est alors monté de  la  foule et cela m'a immédiatement réveillé.

    150_38243[1].jpg

    6665716-gros-plan-de-femme-crying-avec-larmes[1].jpg

    Le Président raconte alors qu’il a pris sa Bible sur sa table de chevet et qu’il l’a ouverte au hasard, pour tomber chaque fois sur un passage où il était question de rêves ou de visions.Puis il conclut :
     « 
    Je ne me suis pas rendormi cette nuit-là, et même si ce n'était qu'un rêve, il m’a étrangement dérangé. Mais, bon, allons ! N'en parlons plus."

     

    Capturer.JPG

     

    Trois jours plus tard, le vendredi saint 14 avril 1865, Lincoln se rend au théâtre. Pendant la représentation le sudiste John Wilkes Booth s'introduit dans sa loge derrière lui et lui tire une balle à bout portant derrière la tête, au niveau de la nuque. Les médecins accourent et voient tout de suite que la balle a atteint le cerveau. Ils le transportent dans une maison en face du théâtre où il passe la nuit, sans reprendre connaissance. Lincoln meurt le lendemain matin, à 7 h 22, à l’âge de 56 ans.

    Des millions de personnes assistent à ses obsèques et pleurent ce héros et martyr.

     

    Commentaire

    Après son rêve Lincoln fait une expérience insolite : feuilletant sa Bible au hasard, il tombe à répétition sur de nombreux passages qui montrent l’importance des rêves ou des visions. Il en fait même le compte, il y en a au moins 20, et d’autres encore sont mentionnés, dispersées ça et là. Donc, plus de 20 fois, il tombe sur des rêves !

     

    rêves,interprétation des rêves,christiane riedel,rêve de sa mort,jules césar, abraham lincoln

     

     

    rêves,interprétation des rêves,christiane riedel,rêve de sa mort,jules césar, abraham lincoln

     

    Il aurait du considérer comme un signe cette répétition insistante, étrange, qui défie tous les hasards. Il aurait du se demander quel en était le sens. Il y aurait vu un signal d’alarme du destin, et disons même du divin. Ne dit-il pas lui-même à ses invités :

    « …Dans les jours anciens, Dieu et ses anges venaient à l'homme pendant son sommeil et se faisaient connaître dans des rêves".

    Et aujourd’hui alors ?

     

    Ne vient-il pas de lire dans le livre de Job, ch. 33, v. 14-18 :

    « Dieu parle cependant, tantôt d’une manière,

    Tantôt d’une autre, et l’on n’y prend point garde

    Il parle par des rêves et des visons nocturnes

    Quand les hommes sont livrés à un profond sommeil…

    Alors il leur donne des avertissements…

    Afin de détourner leur vie des coups du glaive. » ?

     

    Pour quelle raison le grand Président n’a-t-il pas tenu compte de son rêve, qui le mettait en garde pour l’amener à éviter toute situation où pourrait avoir lieu l’assassinat, dont le rêve parle si clairement ?

    Pourquoi n’a-t-il pas pris les précautions nécessaires ? Pourquoi s’est-il exposé publiquement au théâtre ?

    Sans doute est-ce parce qu’il ne croyait pas aux rêves, comme il l’a dit.

    Le rêve montre une situation potentielle. C’est à l’homme de faire en sorte qu’elle se réalise ou non au niveau terrestre.

     

    Une question se pose alors :

    Le rêve vient-il préparer le rêveur à mourir ou cherche-t-il à l’avertir, le protéger pour le sauver de la mort ?

    Comparons ce rêve avec celui de Jules César : on constate deux différences.

    L’empereur romain dans son rêve, a quitté la terre, il se trouve monté au ciel, dans un autre monde où il rencontre le dieu Jupiter qui lui tend la main. César la prend et la serre.

     

    mains%20tendu[1].gif

     

    - Première différence :

    1 ) L’image de la main de Zeus indique clairement la volonté divine. César est attendu et accueilli à un autre niveau d’existence.

    - Deuxième différence :

    2 ) Le rêve place César dans un autre monde. Il n’est plus sur terre. Ainsi, les rêves qui annoncent la mort définitive emmènent vers une autre vie. Ils montrent par exemple des images de changement, de départ, de voyage ; on voit un bateau qui vogue vers une autre rive, ou un pont qui mène ailleurs, ou encore une fenêtre qui s’ouvre, révélant un nouveau monde dans une lumière inconnue. Ce sont là des images de passage.

     

    puits de lumière.jpg

     

    Rien de cela pour Lincoln.

    1) Dans son rêve aucun détail n’indique une volonté du destin ou du divin.

    Par exemple, il y a des rêves où l’on s’entend dire : « C’est la volonté de Dieu. » Rien de ce genre dans le rêve du Président.

    2) Lincoln reste dans le cadre de la Maison Blanche. La situation est statique, il n’y a pas de changement de lieu.

     

    Si l’on tient compte de ces distinctions, il semblerait bien qu’on puisse dire que le rêve de Lincoln n’est pas l’annonce inévitable de sa mort, il est au contraire un avertissement pour le garder en vie. Mais Lincoln n’a pas pris son rêve en considération et ce lui fut fatal.

    César a compris son rêve et a choisi librement son destin, Lincoln, lui, n’a pas compris le sien et a subi un destin qu’il aurait pu éviter.

     

    Et vous, si votre rêve vient vous avertir d’un danger qui peut être mortel, que ferez-vous ?

     

     

    23244-30~Giant-Head-of-President-Abraham-Lincoln-at-Mount-Rushmore-National-Memorial-Posters[1].jpg 

     

    Comment trouver les rêves cités ci dessus dans les Archives:

     

    Rêve de Gédéon : au 11. 05. 2011

    Rêves d'Alexandre le Grand :

    08. 08. 2011; 

    24. 08. 2011

    Rêves de Jules César :

    16. 09. 2011; 

    29. 09. 2011

     

    Illustrations

    Abraham Lincoln

    Le général Lee : carlpepin.com

    Holy Bible : follearelier.wordpress.com

    Lincoln : whasingtonpost.com

    Le catafalque : showcase.netins.net

    Homme triste : commeaucinema.com

    Femme en pleurs : fr.123rf.com

    L’échelle de Jacob par le peintre et mystique anglais William Blake

    Vision par Blake

    Le songe de Joseph par l’artiste allemand contemporain Hermann Eisenmenger

    Sculpture du visage du Président Lincoln dans la granit du Mont Rushmore dans les Rocheuses aux Etats Unis.

     

  • PISS CHRIST OU LE BODHISATTVA COUVERT DE PISSE

    Je commencerai mon propos par cette citation de Jung :

    «  Les rêves peuvent quelquefois annoncer certaines situations bien avant qu’elles ne se produisent. Ce n’est pas nécessairement un miracle ou une prophétie. Beaucoup de crises dans notre vie ont une longue histoire inconsciente. Nous nous acheminons vers elle pas à pas, sans nous rendre compte du danger qui s’accumule. Mais ce qui échappe à notre conscience est souvent perçu par l’inconscient qui peut nous transmettre l’information au moyen du rêve. »

     

    Contrairement à mes habitudes, je viendrai aujourd’hui traiter d’un sujet d’actualité brûlante. Je l’aborderai à cause d’un rêve qui a été reçu il y a vingt ans, préfigurant l’actualité. C’est le rêve de Catherine. Le voici :

     

    Rêve

    Je descends vers une grotte. Je m’approche de l’entrée et vois un buste sur une table. C’est le buste du Bodhisattva, c’est le buste du Christ.

    Je regarde ce buste et m’aperçois qu’on lui a pissé dessus.

     

     rêves,interprétation des rêves,christiane riedel,christ,bodhisattva,piss christ,sauveur du monde,sur le concept du visage du fils de dieu,blasphème,mythe

     

    Surprise :

    Que veut dire ce rêve ?

     

    Catherine descend vers une grotte.

    Descendre

    Voilà un des verbes les plus employés dans les rêves. Constamment les rêves indiquent la nécessité de ne pas chercher à s’élever dans la hauteur, dans l’air et le ciel ; soit dans le domaine des pensées, pour voir les choses de haut et vouloir les maîtriser ; soit dans le domaine éthéré des principes et des idéaux de perfection, pour mener une vie qui se veut spirituelle, à la recherche d’une divinité céleste lointaine.

    Non, descendre conduit vers le bas, où l’on retrouve l’humble vie de la terre, dense et grossière, qui est la réalité de notre corps et de tous ses ressentis.

     

    La grotte, elle, a pour origine le verbe grec kruptein : cacher, couvrir, et désigne un creux caché dans la terre.

    Avec les mots descendre et grotte, le rêve attire l’attention sur le corps et ce qui est caché en lui.

    Là, en bas, il ne s’agit plus de considérations intellectuelles élevées, en bas surgissent tous les ressentis : sentiments, émotions, sensations, impressions et impulsions ; intuitions, inspirations, et  rêves. A l’intérieur du corps se déploie la vie de l’âme, naturelle, spontanée, instinctive.

    Ainsi Catherine descend vers une grotte, elle se tourne humblement vers la vie de son âme.

     

     rêves,interprétation des rêves,christiane riedel,christ,bodhisattva,piss christ,sauveur du monde,sur le concept du visage du fils de dieu,blasphème,mythe                                    

          rêves,interprétation des rêves,christiane riedel,christ,bodhisattva,piss christ,sauveur du monde,sur le concept du visage du fils de dieu,blasphème,mythe

     

    Puis elle s’approche de l’entrée et voit sur une table un buste.

     

     

    Pourquoi le rêve choisit-il cette partie du corps ? Il aurait pu montrer un humain debout sur ses jambes, ou assis en position du lotus.

     

    rêves,interprétation des rêves,christiane riedel,christ,bodhisattva,piss christ,sauveur du monde,sur le concept du visage du fils de dieu,blasphème,mythe

     

    Que représente le buste ?

    Le buste représente un personnage en concentré : la tête désigne sa pensée, et le cou sa parole ; les épaules indiquent la volonté d’agir et la capacité à endosser les responsabilités ; le cœur implique les sentiments, les émotions, les passions, le courage ; enfin les poumons animent la  vie spirituelle dans l’inspir et l’expir.

    Ainsi ce buste représente la pensée, l’âme et l’esprit, incarnés dans un corps humain particulier, ici celui d’un bodhisattva.

     

    Un bodhisattva ? Qu’est-ce donc ?

    C’est un être qui est passé par la voie empruntée par tous les Bouddhas du passé. Il s’est engagé sur cette voie alors qu’il atteignait l’état d’éveil. Renonçant à quitter le cycle des renaissances, le Bodhisattva choisit de contribuer plus que qui que ce soit au salut universel de l’humanité.

     

    rêves,interprétation des rêves,christiane riedel,christ,bodhisattva,piss christ,sauveur du monde,sur le concept du visage du fils de dieu,blasphème,mythe

    Catherine est sensible à cette image, elle s’intéresse beaucoup à la spiritualité orientale et cherche elle-même à parcourir le chemin de l’éveil selon les indications des maîtres spirituels bouddhistes.

     

    Catherine découvre alors que ce bodhisattva est le Christ

    Comment dire de façon plus explicite que le Christ est un Réalisé ?

    Catherine, quand elle se recueille à l’intérieur d’elle dans la méditation, cherche à entrer en contact avec le divin ; son rêve lui en montre le chemin : il passe par le Christ.

     

    rêves,interprétation des rêves,christiane riedel,christ,bodhisattva,piss christ,sauveur du monde,sur le concept du visage du fils de dieu,blasphème,mythe

    Le Christ, c’est le dieu incarné de sa tradition occidentale. En temps que bodhisattva, il est venu pour sauver les hommes. Il a vécu dans l’amour et la compassion, il a annoncé non pas la loi implacable du karma mais la réalité du pardon, de la grâce et de la rédemption. « Là où le pêché abonde, la grâce surabonde ».

    Il n’a cherché à éviter ni les émotions, ni les conflits avec l’entourage, ni les affrontements avec la loi extérieure, ni la souffrance. Il les a assumés. C’est en portant sur ses épaules les lourdeurs et les souffrances de l’humain, jusqu’au supplice sur la croix, qu’il est devenu vivant pour l’éternité.

    rêves,interprétation des rêves,christiane riedel,christ,bodhisattva,piss christ,sauveur du monde,sur le concept du visage du fils de dieu,blasphème,mythe

    rêves,interprétation des rêves,christiane riedel,christ,bodhisattva,piss christ,sauveur du monde,sur le concept du visage du fils de dieu,blasphème,mythe

     

    Si notre amie aspire à la voie de la réalisation spirituelle, voilà l’exemple que son rêve lui offre de suivre. Non pas échapper à l’incarnation, mais l’assumer.

     

    La rêveuse découvre alors qu’on a pissé sur le Christ.

    Qui est ce « on », qui méprise et qui hait ?

    Au niveau objectif, il s’agit de l’entourage de la rêveuse, mais d’elle même aussi, au niveau subjectif.

    Voilà ce que le rêve vient lui montrer, voilà la façon dont elle traite le Christ -Bodhisattva en elle, qui est pourtant celui qui la conduirait à cette réalisation spirituelle qu’elle recherche.

     

    Je n’ai jamais revu la rêveuse, et je n’ai jamais oublié ce rêve.

     

    Jamais non plus je n’aurais pensé que ces images, qui sont des germes dans le monde inconscient, en viennent à se concrétiser dans le monde matériel aujourd’hui.

    En effet, deux rapprochements avec l’actualité s’imposent  :

    - D’abord je pense à la photographie « Piss Christ » de l’américain Serrano, exposée comme œuvre d’art l’an dernier à Avignon.

     

    rêves,interprétation des rêves,christiane riedel,christ,bodhisattva,piss christ,sauveur du monde,sur le concept du visage du fils de dieu,blasphème,mythe

     Pour réaliser cette photo, l’auteur a plongé un crucifix blanc dans un liquide composé de son urine et de son sang.

     

    - Ensuite vous avez peut être entendu parler de la pièce de théâtre actuelle « Sur le concept du visage du fils de Dieu », de l’italien Romeo Castelluci. Cette pièce est jouée en ce moment à Paris au théâtre de la ville et donne lieu à des vagues de protestations.

     

    Dans les deux cas l’image du Christ est couverte d’excréments.

    - Sur la photo, le Christ crucifié est plongé dans de l’urine.

    - Dans la pièce de théâtre, des enfants saccagent le visage du Christ, peint par Antonio de Messine au XV ème siècle. Ce tableau s’appelle «  Salvator mundi », « Sauveur du monde ». Les enfants jettent dessus des grenades et des excréments.

     

    rêves,interprétation des rêves,christiane riedel,christ,bodhisattva,piss christ,sauveur du monde,sur le concept du visage du fils de dieu,blasphème,mythe

     

     Devant ces 2 représentations du Christ, les chrétiens crient au blasphème, au sacrilège.

    Et pour ceux, pour qui le fils de Dieu n’est pas un concept, mais une expérience psychique vécue, réélle, et qui, quelle que soit leur approche spirituelle, se sont trouvés dans sa présence, dans une vision ou dans un rêve, pour ceux là, en effet, il s’agit bien d’un blasphème. Et vous savez, même si cette réalité est complètement sous-estimée, c’est souvent que le Christ apparaît dans les rêves. J’en ai donné plusieurs témoignages sur ce blog.

     

    rêves,interprétation des rêves,christiane riedel,christ,bodhisattva,piss christ,sauveur du monde,sur le concept du visage du fils de dieu,blasphème,mythe

    J’apporterai de mon côté un éclairage supplémentaire.

    Je considérerai aussi cet événement actuel à la lumière du rêve de Catherine :

    Ce n’est pas l’attitude intérieure d’une rêveuse toute seule qui peut déterminer ainsi la réalité qui se déroule en ce moment sous nos yeux. Cette réalité est le résultat de milliers, de millions de personnes, qui, comme Catherine, à l’intérieur d’elles ont pissé sur la divinité qui anime leur âme et dont l’image apparaît dans les rêves sous la figure du Christ.

    Combien sont donc tous ceux qui ont méprisé l’image de ce Christ et de ce qu’il représente dans l’âme de l’Occident ?

    Je pense que ces œuvres, où l’on salit le Christ d’excréments, témoignent très clairement de la façon dont notre société contemporaine occidentale rejette le Christ intérieur, les valeurs qu’il représente, et la voie qu’il indique pour incarner le divin dans l’homme, sur le mode occidental.

     

    Mais il faut prendre garde, Jung l’ a expressément souligné :

    « Une fausse attitude à l’égard de l’inconscient n’entraîne pas seulement la maladie de l’individu, mais aussi des peuples »

    Et aussi :

    « Un peuple qui perd son mythe est un peuple qui meurt ».

     

    Est-ce que, nous, les Occidentaux, dont l’inconscient est marqué, que cela nous convienne ou non, par l’archétype du Christ, nous ne serions pas en train de saccager notre vie psychique, et de vivre un effondrement spirituel, qui pourrait conduire à la disparition de nos valeurs et de notre civilisation ?

     

    rêves,interprétation des rêves,christiane riedel,christ,bodhisattva,piss christ,sauveur du monde,sur le concept du visage du fils de dieu,blasphème,mythe

    rêves,interprétation des rêves,christiane riedel,christ,bodhisattva,piss christ,sauveur du monde,sur le concept du visage du fils de dieu,blasphème,mythe

     

     

    Illustrations

    Je remercie les artistes et les photographes dont les œuvres m’ont permis d’illustrer mon blog.

     

    Buste du Christ : insecula.com

    La grotte des espagnols : museeciotaden.org

    Bodhisattva : adaughtertouch.org

    Bodhisattva : allposters.fr

    Buste du Christ : flickr.com

    Deux tableaux du retable d’Issenheim à Colmar, peint par l’artiste allemand Mathias Grünewald (1512-1516)

    Crucifixion et résurrection

    Piss Christ : lavie.fr

    Visage du Christ après la représentation théâtrale : rue89.com

    Manifestations de chrétiens : leplus.nouvelobs.com

    Deux tableaux de l’artiste espagnol Salvator Dali :

    Le Christ de St Jean de la Croix, tableau inspiré par une vision du saint ; Résurrection.

     

  • LA BALEINE ET LE RECIT DE LA GENESE PAR LES INDIENS

    J’ai évoqué ces derniers temps les rêves des chefs militaires dans l’Antiquité. Je poursuivrai cette étude martiale, mais aujourd’hui j’ai envie vous plonger dans une atmosphère océane et poétique.

    Je vous invite donc tout d’abord à découvrir l'antique récit qui suit :

     

    La Genèse vue par les Indiens Cherokee

     

    Au début le grand esprit dormait dans le rien. Son sommeil durait depuis l’éternité.

     

    Et puis soudain, nul ne sait pourquoi, dans la nuit, il fit un rêve.

    En lui gonfla un immense désir…Et il rêva de lumière.

    Et ce fut le premier rêve, la toute première route.

     rêves,interprétation des rêves,christiane riedel,baleine,genèse des indiens cherokee

     rêves,interprétation des rêves,christiane riedel,baleine,genèse des indiens cherokee

     Longtemps la lumière chercha son accomplissement, son extase. Quand enfin elle le trouva, elle vit que c’était la transparence. Et la transparence régna.

     

    rêves,interprétation des rêves,christiane riedel,baleine,genèse des indiens cherokee

     rêves,interprétation des rêves,christiane riedel,baleine,genèse des indiens cherokee

      

     

     Mais voilà qu’à son tour, ayant exploré tous les jeux de couleurs qu’elle pouvait imaginer, la transparence s’emplit du désir d’autre chose.

     

    A son tour elle fit un rêve.

    Elle qui était si légère, elle rêva d’être lourde.

    Alors apparut le caillou.

    Et ce fut le deuxième rêve, la deuxième route.

     

    Longtemps, le caillou chercha son extase, son accomplissement. Quand finalement il trouva, il vit que c’était le cristal. Et le cristal régna.

    rêves,interprétation des rêves,christiane riedel,baleine,genèse des indiens cherokeerêves,interprétation des rêves,christiane riedel,baleine,genèse des indiens cherokee 

           

     

    Mais à son tour, ayant exploré tous les jeux lumineux de ses aiguilles de verre, le cristal s’emplit du désir d’autre chose qui le dépassait.

     

     

    rêves,interprétation des rêves,christiane riedel,baleine,genèse des indiens cherokee

    rêves,interprétation des rêves,christiane riedel,baleine,genèse des indiens cherokee

     

    A son tour, il se mit à rêver.

    Lui qui était si solennel, si droit, si dur, il rêva de tendresse, de souplesse et de fragilité.

    Alors apparut la fleur.

    Et ce fut le troisième rêve, la troisième route.

     

    rêves,interprétation des rêves,christiane riedel,baleine,genèse des indiens cherokee

     

     

    Longtemps, la fleur, ce sexe de parfum, chercha son accomplissement, son extase. Quand enfin elle le trouva, elle vit que c’était l’arbre.

    Et l’arbre régna sur le monde.

    Mais vous connaissez les arbres, on ne trouve pas plus rêveurs qu’eux. (Ne vous amusez pas à pénétrer dans une forêt qui fait un cauchemar.)

    rêves,interprétation des rêves,christiane riedel,baleine,genèse des indiens cherokee

    rêves,interprétation des rêves,christiane riedel,baleine,genèse des indiens cherokee   

     

    rêves,interprétation des rêves,christiane riedel,baleine,genèse des indiens cherokee 

     

     

    L’arbre, à son tour, fit un rêve.

    Lui qui était si ancré à la terre, il rêva de la parcourir librement, follement, de vagabonder au travers d’elle.

    Alors apparut le ver de terre.

     

    rêves,interprétation des rêves,christiane riedel,baleine,genèse des indiens cherokee

     

     Et ce fut le quatrième rêve, la quatrième route.

     

    Longtemps, le ver de terre chercha son accomplissement, son extase. Dans sa quête, il prit tour à tour la forme du porc-épic, de l’aigle, du puma, du serpent à sonnette.

    Longtemps il tâtonna.

    Et puis un beau jour, dans une immense éclaboussure, au beau milieu de l’océan, un être très étrange surgit, en qui toutes les bêtes de la terre trouvèrent leur accomplissement.

     

    rêves,interprétation des rêves,christiane riedel,baleine,genèse des indiens cherokee

     

    Et elles virent que c'était la baleine.

    Longtemps, cette montagne de musique régna sur le monde. Et tout aurait pu en rester là, car c’était très beau.

    Seulement voilà…

    Après avoir chanté pendant des lunes et des lunes, la baleine à son tour ne put s’empêcher de s’emplir d’un désir fou.

    Elle qui vivait fondue dans le monde, elle rêva de s’en détacher.

    Alors nous sommes apparus, nous les hommes.

     

    rêves,interprétation des rêves,christiane riedel,baleine,genèse des indiens cherokee

    rêves,interprétation des rêves,christiane riedel,baleine,genèse des indiens cherokee

    Car nous sommes le cinquième rêve, la cinquième route, en marche vers le cinquième accomplissement, la cinquième extase.

     

    Et ici je vous le dis : Faites très attention ! Car, voyez-vous, dans la moindre couleur, toute la lumière est enfouie ; dans tout caillou du bord du chemin, il y a un cristal qui dort ; dans le plus petit brin d’herbe sommeille un baobab ; et dans tout ver de terre se cache une baleine.

    Quant à nous, nous ne sommes pas le plus bel animal, nous sommes le rêve de l’animal ! Et ce rêve est encore inaccompli.

    Que se passerait-il si nous éliminions la dernière des baleines en train de nous rêver ?

     

    rêves,interprétation des rêves,christiane riedel,baleine,genèse des indiens cherokee

     

     

     

    Et je vous invite maintenant à cliquer sur le lien ci-dessous, mettre vos écouteurs et regarder la vidéo proposée.

     

     

    http://www.koreus.com/video/sauvetage-baleine-filet.html

     

     

     

    Bibliographie

    L’histoire de l’univers vue par les indiens Cherokee, rapportée par Patrice Van Eersel dans « Le cinquième rêve », Grasset, 1993

     

     

    Illustrations

    Noir : heberger-image.fr

    Naissance du rêve : fr.123rf.com

    Transparence, de Georges Bataille, paperblog.fr

    Transparence de Edith van Opsta : edithvo.fr

    Cailloux : schmilblick.canalblog-com

    Cristal : adamantane.net

    Améthyste : votre-bien-être.fr

    Autre chose qui dépasse : lumière : vernon-visite.org

    Cosmos : fr123rf.com

    Arbre en fleurs : phot-paysage.com

    Arbre : images.toocharger.com

    Forêt-cauchemar, de Jean Marc Dauveryne, les humeurs de svetambre.over-blog.net

    Ver de terre : ensaia-inplnancy.fr

    Baleine à bosse : lesbaleines.net

    Baleine : desencyclopedie.wikia.com

    Lune : lesshawcks.unblog.fr

    Etre humain : lesouffledivin.fr

    Queue de baleine, photo prise par Alice Aubert : linternaute.com


     

     

     

  • LE REVE ET LA MORT DE JULES CESAR (5)

     

     Nous avons vu la dernière fois comment en 64 avant JC. un rêve a lancé Jules César dans sa prodigieuse carrière.

    Nous voici maintenant 25 ans plus tard, en – 44. Jules César est au faîte de sa gloire. Il a 55 ans. Il est désormais le maître de Rome. Il vient d’anéantir les troupes de Pompée, son adversaire romain. Il vient d’être nommé dictateur à vie.

    rêve,interprétation des rêves,christiane riedel,rêve de mort,mort de jules césar rêve,interprétation des rêves,christiane riedel,rêve de mort,mort de jules césar

     

     

    Il a conquis la Gaule et étendu les frontières romaines du Rhin à l’Angleterre et l’Océan atlantique. Il a conquis l’Asie Mineure et tout le pourtour méditerranéen. Il est le maître du monde.

     

     rêve,interprétation des rêves,christiane riedel,rêve de mort,mort de jules césar

    Ainsi est accompli ce rêve qu’il a reçu 25 ans plus tôt. Ce rêve lui annonçait qu’il soumettrait non seulement Rome, sa mère patrie, malgré les résistances des Romains, mais aussi la terre elle même.

     

    rêve,interprétation des rêves,christiane riedel,rêve de mort,mort de jules césar

     

     

    Pour comprendre le rêve que nous allons voir aujourd’hui, il me semble nécessaire de vous présenter rapidement l’œuvre de cet homme étrange, mieux connu en France par Vercingétorix et Astérix que par les faits historiques, et qui marqua le monde romain et l’histoire universelle.

    rêve,interprétation des rêves,christiane riedel,rêve de mort,mort de jules césar

    César, maître du monde, s’est montré un génie militaire, il se montre maintenant un génie politique, souple, réaliste, généreux. Il veut rallier à lui tous ceux qui sont capables de comprendre qu’un monde nouveau s’ébauche : le monde romain. Il fait preuve d’une largeur de vue révolutionnaire : Investi du pouvoir suprême, en peu de temps il réforme profondément les institutions de l’Etat romain :

    - Il met fin à la guerre civile, se montre d’une grande clémence en accordant son pardon à ses adversaires politiques, à qui il n’hésite pas à confier des charges importantes.

    - Il relève de leurs ruines les anciennes villes ennemies en encourageant l’émigration des prolétaires romains.

    - Dès sa jeunesse César a été démocrate, il reste plus que jamais un grand et vrai démocrate social.

    Pour lui, il faut rendre le monde romain socialement meilleur : il déclare sa haine des privilèges, et en premier celui de la fortune. Il combat les abus financiers en tous genres,  réforme les impôts, contrôle sévèrement les gouverneurs et magistrats des provinces qui s’enrichissent aux dépens du peuple.

    - Il fait distribuer à la population de l’argent venu de ses conquêtes ; aux  soldats il donne des terres, il oblige les propriétaires terriens à employer, à côté des esclaves, des hommes libres qu’ils paient, procurant ainsi du travail aux pauvres.

    - Avec sa propre fortune il organise des fêtes fabuleuses et multiplie au bénéfice du peuple romain des banquets et des spectacles pour 200.000 personnes.

     

    rêve,interprétation des rêves,christiane riedel,rêve de mort,mort de jules césarrêve,interprétation des rêves,christiane riedel,rêve de mort,mort de jules césar 

      

     

     

     

     

    - Il met aussi en route la plus grande des révolutions de l’Antiquité, celle de concilier la culture hellénistique et la discipline romaine.

     

    Mais ces réformes ne sont pas approuvées par les aristocrates membres du Sénat, qui, sous prétexte de sauver la légalité républicaine nourrissent des intérêts plus personnels.

    Le Sénat le flatte, il lui déclare le droit de porter constamment la couronne de lauriers et de prendre le titre d’imperator ; pour nuire à sa réputation il lui accorde même le droit d’avoir commerce avec toutes les femmes qu’il veut.

    Les sénateurs qui dirigent la République romaine craignent la disparition du régime sénatorial, qui assure leur pouvoir.  Ils ourdissent  une grande conspiration contre le dictateur .

     

    rêve,interprétation des rêves,christiane riedel,rêve de mort,mort de jules césarrêve,interprétation des rêves,christiane riedel,rêve de mort,mort de jules césar

     rêve,interprétation des rêves,christiane riedel,rêve de mort,mort de jules césar

     

      rêve,interprétation des rêves,christiane riedel,rêve de mort,mort de jules césar   

     

     

     

    rêve,interprétation des rêves,christiane riedel,rêve de mort,mort de jules césar

     

     

     

     

     

     

     

     

    « Les ides de Mars » approchent, c’est ainsi qu’on appelle le15 mars, jour de fête dédié au dieu Mars, le dieu de la guerre. Ce jour là, en – 44,  Jules César doit se rendre au Sénat pour y recevoir le titre de roi, non pas de Rome, mais du monde oriental.

     

    César se prépare à cet événement, il cherche à connaître la volonté des dieux à son égard. Il se rend au temple et fait célébrer un sacrifice par le prêtre Spurinna. Ce dernier est un haruspice, c’est à dire qu’il sait examiner les entrailles de l’animal pour y lire la volonté des dieux. Spurinna découvre que l’imperator est en danger de mort jusqu’aux ides de mars, il prévient César immédiatement et  insiste pour le dissuader de sortir de chez lui le 15 mars.

    - Méfie toi, César, méfie-toi des ides de mars.

    César qui entend bien, se pince le bras et déclare qu’on ne viendra pas à bout de sa vielle carcasse.

    Des mises en garde surgissent aussi de toutes parts : l’un sur son passage lui glisse dans la main un papier qui dénonce un complot, un autre peu après lui glisse la liste des conspirateurs. César n’y fait pas attention.

     

    rêve,interprétation des rêves,christiane riedel,rêve de mort,mort de jules césar 

     

    De nombreux signes annoncent sa mort.

    Vous savez que dans des circonstances dangereuses le rêve intervient, il prévient et prépare.

    Le grand dictateur ne fait pas exception.

     

    15 ans plus tôt, en – 59, César à l’âge de 41 ans a épousé Calpurnia, qui en avait 16. Elle a 31 ans maintenant et lui 55, l’un et l’autre se connaissent bien.

     

     

    rêve,interprétation des rêves,christiane riedel,rêve de mort,mort de jules césar

     

    Plutarque raconte :

    Dans la nuit du 14 au 15 mars, la veille de la fête des ides de mars, César est couché aux côtés de sa femme, lorsque tout à coup les portes et les fenêtres s'ouvrent d'elles-mêmes. César est réveillé en sursaut, il est troublé par les claquements qu’il vient d’entendre, la très vive clarté de la lune qui donne dans sa chambre l’impressionne et le met mal à l’aise.

     

    rêve,interprétation des rêves,christiane riedel,rêve de mort,mort de jules césar

    Calpurnia, qui dort d'un sommeil profond, se met à gémir, elle prononce des mots inarticulés qu'il distingue mal,… elle pleure. A sa stupeur… il comprend qu’elle le pleure.Calpurnia est en train de rêver :

     

    D’abord elle rêve que l’étendard de son mari, qui flotte sur le toit en dôme de la maison, est emporté par un coup de vent.

    Puis elle aperçoit sur son lit une tunique déchirée par des coups de poignards.

     

    Elle se réveille en sueur. (1)

    Calpurnia sait les dangers qui menacent son époux, elle redoute ces images sinistres, elle sent le péril imminent.

    Ces rêves funestes viennent renforcer les avertissements de l’augure Spurinna. Calpurnia supplie son mari de ne pas aller sortir le lendemain, de ne pas aller au Sénat, de dire qu’il est malade. César refuse ce mensonge.

    Malgré les larmes de sa femme, malgré les multiples avertissements, César se rend au Sénat.

     

    rêve,interprétation des rêves,christiane riedel,rêve de mort,mort de jules césar 

    Là il rencontre Spurinna, inquiet, qui cherche encore à prévenir le danger. Il lui lance :

    - Eh bien, Spurinna, tes prédictions sont fausses puisque les ides de mars sont arrivées sans avoir amené de malheur !

    Spurinna lui répond tout bas :

    - Ah…arrivées…mais… pas encore passées… !

    César rentre dans le Sénat. Il aperçoit Brutus à qui il manifeste une affection et une et bienveillance toute particulières.

    rêve,interprétation des rêves,christiane riedel,rêve de mort,mort de jules césar  

     

    Tous les sénateurs se lèvent pour lui faire honneur.

    Plusieurs l’entourent et quand César s’assied, ils l’assaillent, sortent leur épée et le frappent.

    César trouve la mort sous 23 coups de poignards.

    Le dernier coup, le coup fatal, le seul coup qui soit mortel, lui est donné par Brutus. Et César s’écrie en le voyant :

    - « …Toi aussi… mon fils ? »

     

     

    rêve,interprétation des rêves,christiane riedel,rêve de mort,mort de jules césar

     Brutus n’est-il pas le fils naturel de César avec Servilia, qu’il a aimée passionnément ? 

    rêve,interprétation des rêves,christiane riedel,rêve de mort,mort de jules césar

    Lors des funérailles, le peuple, qui aime Jules César, désignant les assassins que César avait comblés de bienfaits, se lamente et chante un vers alors célèbre  :

    « Fallait-il les sauver pour qu’ils devinssent ses meurtriers ? »

     

    rêve,interprétation des rêves,christiane riedel,rêve de mort,mort de jules césar

     

     Pourquoi César n’a-t-il pas tenu compte des avertissements de son entourage, des présages et des rêves de sa femme ?

    Les rêves pourtant, il en connaît l’importance et en tient compte. Un rêve ne lui a-il pas montré qu’il s’imposerait comme le maître du monde ? Cela ne s’est-il pas réalisé ?

    Justement.

    Jules César, cette nuit même, lui aussi, a rêvé :

     

    Il se voit voler au dessus des nuages, et il serre la main de Jupiter.

     

    Ainsi, dans son rêve, il vole : il est détaché de la terre, monté au ciel. Là il rencontre le dieu des dieux qui l’ accueille et lui tend la main. César la serre.

     

    Quel rêve grandiose, stupéfiant !

    Jupiter n’est-il pas le dieu dont il a été nommé le grand prêtre il y a quelques années ?

     

    rêve,interprétation des rêves,christiane riedel,rêve de mort,mort de jules césar

    Grand prêtre de Jupiter, n’était-ce pas là la première fonction officielle qu’il avait reçue à 16 ans, quarante ans plus tôt, et que Sylla lui avait retirée ?

    Jules César aurait-il alors considéré qu’il a mené sa vie jusqu’à sa fin et réalisé la tâche, le destin auquel son rêve à Cadix l’appelait 25 ans plus tôt ?

    Son rêve maintenant lui annonce clairement que sa vie sur terre s’achève, pour se poursuivre dans l’au delà, en compagnie de la divinité qui l’accueille et le salue.

    Il a honoré le rêve qui lui annonçait sa prodigieuse carrière. Fidèlement il honore maintenant le rêve qui lui en annonce la fin.

    Il sait qu’il va mourir, il l’accepte, il choisit d’obéir, c’est sa liberté. C’est ainsi qu’il coopère encore avec l’insondable volonté des dieux.

     

    rêve,interprétation des rêves,christiane riedel,rêve de mort,mort de jules césar

     

     

     

    (1) Cette réaction indique au rêveur qu’il s’agit bien d’un avertissement donné par le rêve prémonitoire.

     

    Bibliographie

    Les deux rêves de cette étude sont mentionnés par, entre autres, deux historiens romains :

    Suétone : Vie de César, chapitre LXXXI

    Plutarque : La vie des hommes illustres, César chapitre LXIII

     

    Illustrations

    Je remercie les artistes dont les œuvres m’ont permis d’illustrer mon blog

    Pompée : joué par l’ acteur Kenneth Cranham, projet-ivy.net

    César, joué par l’acteur Ciaran Hinds

    César maître du monde : toutlecine.com

    Vercingétorix jette ses armes aux pieds de César, tableau de Lionel Royer,1899 :

    Portraits du Fayoum

    Jeune femme : jeudefille.overblog.com

    Clair de lune : guillaume-delaage.com

    César se rend au Sénat par Ciaran Hinds : peplum.info

    Main tendue : dartseethus.canalblog.com