Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

OÙ IL EST QUESTION DU TRAVAIL AVEC LES RÊVES

Imprimer

 

Chers amis, blogueuses et blogueurs,

 

Depuis 14 ans, depuis janvier 2007, je propose et j'explique des interprétations de rêves sur ce blog. Mon but, vous le savez, est de vulgariser la connaissance de l'inconscient, de vous familiariser avec ce monde intérieur qui se révèle à vous et vous parle dans vos rêves.

formation à l'interprétation des rêves,christiane riedel spécialiste de l'interprétation des rêves, académie d'interprétation des rêves, serpent

Mon but est aussi d'amener les personnes qui le désirent à comprendre le langage des rêves. Je propose d'acquérir cet art dans la formation que je donne dans mon académie d'interprétation. 

Et maintenant, j'ai donc le bonheur d'accueillir sur mon blog des élèves devenues interprètes, qui viennent, elles aussi, présenter des rêves et leur interprétation.

formation à l'interprétation des rêves,christiane riedel spécialiste de l'interprétation des rêves, académie d'interprétation des rêves, serpent

C'est ainsi que dernièrement Marianne a expliqué avec beaucoup de pédagogie et de clarté comment elle avait interprété le rêve de son amie Tania.

A la suite, un lecteur a déposé le commentaire suivant :

« Beau reve et belle interpretation.mais que ce developpement est long . Un lecteur lambda qui n est pas initie a l interpretation des reves sera vite sature et n ira pas au bout de la demonstration .les gens aujourd hui veulent que le message soit court. »

Je pense nécessaire de revenir sur ce commentaire.

La remarque finale est tout à fait juste : « Les gens aujourd'hui veulent que le message soit court. »

Marianne, qui sait que mon blog a pour but de familiariser les rêveurs au monde de l'inconscient et des rêves, a répondu à ce commentaire de façon très directe :

« Ce développement est long, vous avez entièrement raison. Ceux et celles qui se découragent avant la fin ne sont pas destiné.e.s à interpréter les rêves, c'est tout simple ! Cela fait le tri !
On aurait tort de faire croire aux gens que l'interprétation des rêves est facile, que le sens des rêves saute aux yeux. Non, l'interprétation est un travail long et fastidieux. Voilà ce que les lecteurs et lectrices doivent comprendre. Les vérifications, par exemple, qui alourdissent le texte ici, sont le gage d'une interprétation juste !
C'était mon choix de montrer toutes les étapes du travail de manière pédagogique, pour que les nouveaux lecteurs et les nouvelles lectrices se familiarisent avec la technique de l'interview. »

Allons aussi chercher éventuellement une autre façon de voir…Et si nous nous tournions vers les rêves ?

Que pensent les rêves de ces deux attitudes opposées, qui semblent justifiées l'une et l'autre ?

Voici justement un rêve qui traite de la question.

Il s'agit du rêve que reçut il y a quelques années Lydia, une sympathique rêveuse. Elle avait participé à un séminaire d'initiation de six heures. Après ce premier et bref contact, elle avait la possibilité d'entrer dans la formation ou de s'arrêter là.

Elle m'écrivit son choix avec beaucoup de sincérité.

« ... je ne vais pas donner suite car l'engagement serait trop lourd pour moi, à la
fois sur le plan financier et à la fois en temps disponible ! J'étais, en
venant vous voir, demandeuse d'une technique d'interprétation claire, ce que
vous m'avez apporté lors du séminaire et par le biais de vos livres. Cependant il serait déraisonnable de ma part de prendre de tels engagements que je ne pourrais tenir par la suite.

J'ai surtout envie pour le moment de m'exercer à interpréter mes propres rêves et ceux de mon entourage proche lorsqu'ils m'en font la demande et je souhaite que cela reste un plaisir et non un exercice de camp militaire ! »

L'expression «  un exercice de camp militaire » est admirable et parfaitement juste. En effet, pour apprendre à interpréter un rêve et pour pouvoir l'interpréter, il faut s'exercer avec une discipline toute militaire, rigoureuse, exigeante, pénible parfois.                

formation à l'interprétation des rêves,christiane riedel spécialiste de l'interprétation des rêves, académie d'interprétation des rêves, serpent

Quand j'ai commencé ma carrière d'interprète, j'ai reçu ainsi un rêve qui me montrait que je faisais partie de l'armée anglaise, ou un autre encore, où j'étais enseignée par un général.

                                                                            formation à l'interprétation des rêves,christiane riedel spécialiste de l'interprétation des rêves, académie d'interprétation des rêves, serpent

Ce général me confiait une feuille de route.

formation à l'interprétation des rêves,christiane riedel spécialiste de l'interprétation des rêves, académie d'interprétation des rêves, serpent

Lydia, qui voulait rester dans le plaisir, a bien compris les exigences de la formation et ne se sentait pas capable d'en assumer la charge de travail. C'était là le point de vue de la rêveuse au niveau conscient. Mais était-ce aussi le point de vue de son inconscient ?

Un rêve vint la visiter.

Rêve

« ... à quelques mètres de moi apparaît un immense cobra vert à la tête dressée. Il fait environ 2m, 2.50 m de long et porte des lunettes de soleil…

Il me dit qu’il faut que je fasse attention, car c’est parce que je l’ai appelé dans mes rêves qu’il est là…

formation à l'interprétation des rêves,christiane riedel spécialiste de l'interprétation des rêves, académie d'interprétation des rêves, serpent

Je décide de me réfugier dans la maison et je ferme la porte à clé, sauf que le cobra entrouvre la porte malgré tout et je me retrouve face à face avec lui, cela m’effraie et je referme de nouveau en utilisant le loquet du haut.

Cette fois, il repart car il a l’air de comprendre qu’il me fait peur.

Je ressors ensuite et m’aperçois qu’il avait lui-même des clés pour ouvrir cette porte et il les a laissées dessus délibérément. Je prends les 2 clés du loquet du haut et les jette, pensant qu’elles ne serviront plus à rien.

Prenons la peine et le temps d'étudier ce rêve dramatique, bouleversant.

Le cobra a la tête dressée

Ce serpent imposant a été sculpté maintes fois par les Égyptiens. On le voit sur le front de la déesse Isis et sur le front des pharaons. Il est le symbole même de la divinité et de la sagesse qu'elle accorde.

formation à l'interprétation des rêves,christiane riedel spécialiste de l'interprétation des rêves, académie d'interprétation des rêves, serpent

Les Hindous appelle ce serpent la déesse Kundalini, qui ouvre peu à peu les sept chakras.

Ainsi, c'est la sagesse divine elle-même, qui apparaît à la rêveuse, la puissance qui met en route la force vitale sacrée de la Kundalini et ouvre les chakras.

Le cobra porte des lunettes de soleil.

Ce serpent, qui ne manque pas d'humour, signale avec ses lunettes qu'il se protège des éclairages du soleil, des explications du conscient intellectuel.

Il me dit qu’il faut que je fasse attention car c’est parce que je l’ai appelé dans mes rêves qu’il est là…

Cette parole est terriblement importante. La divinité qui se présente sous la forme du serpent, demande à la rêveuse de bien prendre conscience de qui elle a en face d'elle ; elle lui demande de prendre conscience qu'elle, la divinité, est venue dans les rêves parce que la rêveuse l'a appelée, elle a répondu à sa demande, elle s'est dérangée pour la rêveuse.

Avec cet avertissement la rêveuse devrait comprendre qu'elle a reçu une grâce insigne.

Que fait la rêveuse ? Et comment réagit le serpent ?

Lydia s'enfuit et ferme la porte à clé, une première fois, mais le cobra arrive quand même à ouvrir la porte. Il lui montre ainsi qu'il possède un double des clés.

Elle ferme la porte à clé une deuxième fois. Elle sort pour s'en aller et s'aperçoit que comme précédemment, fermer la porte est peine perdue, puisque le serpent a lui-même aussi les clés, et même, ces clés, il les lui laisse, délibérément, intentionnellement, volontairement.

Ce scénario indique clairement que la volonté de la divinité est bel et bien que la rêveuse choisisse.

Elle est libre

- soit d'accueillir la puissance qui se présente à elle, qui lui permettra d'interpréter les rêves,

- soit de refuser tout contact.

Délibérément ? Y aurait-il un jeu de mot ?

Dé : Dieu, la divinité

- libère

- ement : aimant

Le Dieu aimant laisse libre.

Le serpent de la sagesse divine est là et montre avec patience à la rêveuse qu'il est prêt à accompagner l'humaine, à condition que Lydia l'accueille avec amour, puisqu'elle l'a appelé.

Mais l'humaine a peur, elle est saisie par l'effroi qu'inspire la présence de la divinité. Pas une seconde elle n'a rendu à ce cobra l'intérêt qu'il lui a manifesté. D'amour, n'en parlons pas. Pas une seconde elle n'a pensé qu'un lien pouvait se former entre elle et cet animal étrange, il ne l'a pas effleuré que l'humain et l'inhumain pouvaient s'apprivoiser.

formation à l'interprétation des rêves,christiane riedel spécialiste de l'interprétation des rêves, académie d'interprétation des rêves, serpent

Lydia a fait ses calculs, elle a choisi et décidé. Elle n'apprendra pas l'art d'interpréter les rêves. Elle prend les clés que le serpent lui a laissées, elle les jette, pensant qu’elles ne serviront plus à rien et elle s'en va.

Le serpent s'en ira lui aussi. Et Lydia n'aura-t-elle pas raté la beauté et le sens de sa vie ?

Pathétique.

Quel message retenir maintenant de ce rêve ?

Lydia, comme beaucoup d'autres, veut faire court, elle veut du rapide, du facile, elle a décidé de ne pas suivre la formation qui demande du temps, du travail, des efforts suivis, un investissement financier.

De son côté, le rêve, avec les lunettes de soleil, lui montre que les raisonnements, les calculs ne sont pas de mise, il convient de ne pas chercher à comprendre rationnellement le processus intérieur qui transforme et donne au chercheur l'étoffe, la dimension de l'interprète de rêve.

Pas question de vouloir aller vite parce qu'on a autre chose à faire. Parce que l'affaire de la vie : ce sont les rêves.

L'inconscient demande qu'on l'accueille sans poser de conditions.

L'inconscient est un amant qui ne se donne qu'à l'âme qui s'abandonne. Ce qui s'accomplit ensuite est de l'ordre d'un mystère d'amour.

 

Ceci vaut pour l'interprète comme pour la personne qui demande une interprétation.

Interpréter un rêve est un art sacré qui exige du respect.

Sans doute y en aura-t-il toujours certains, qui, comme le montrait un rêve, entreront en pantoufles dans l'église ou bien même chahuteront devant le tabernacle.

Mais sans doute aussi un jour, quand la vie leur imposera ses fardeaux accablants, un jour peut être, prendront-ils la peine et le temps de s'arrêter, d'écouter et de savourer enfin la grâce divine d'une interprétation bien faite, bien expliquée, longue et détaillée, qui apporte justement la solution inespérée et impensable.

formation à l'interprétation des rêves,christiane riedel spécialiste de l'interprétation des rêves, académie d'interprétation des rêves, serpent

Illustrations

Je remercie les artistes et les photographes dont les œuvres m'ont permis d'illustrer mon blog.

Clair de lune de l'artiste tchèque Alphons Mucha.

https://www.repro-tableaux.com/a/alphonse-mucha.html

Cobra dressé

https://www.mutualart.com/Artwork/Cobra-dresse/BA52C1A0FA46A9A8

2 femmes : la musique, l'art nouveau

https://www.thefrenchjewelrypost.com/style/bijoux-art-nouveau-de-mucha/

Entrainement militaire

https://mcetv.fr/mon-mag-campus/stage-commando-15-chefs-entreprises-centre-national-entrainement-commando-collioure-2203/

Patton : the guardian.com

Patton ?

Tête de pharaon avec uraeus : Wiktionnaire.

Embrasser un serpent

https://footage.framepool.com/fr/bin/27620,serpent,br%C3%A9sil/

Femme avec l'uraeus, pierre précieuse : émeraude, Mucha

https://www.repro-tableaux.com/a/alphonse-mucha/pierres-precieuses-emerau.html

 

 

Commentaires

  • si 3 personnes interprètent le même rêve, les 3 décriront-elles la même chose ? Je pense que cela ne se peut, car chaque personne réagit en fonction de ses propres connaissances, de ses propres expériences… sinon, on marche au pas, comme à l'armée…
    Heureusement pour les fauchées-és, l'Intuition que j'appelle Divine, dans sa grande générosité donne des réponses qui permettent d'avancer sur son chemin, sans peur, bien au contraire, avec la Joie au cœur.

  • si 3 personnes interprètent le même rêve, les 3 décriront-elles la même chose ? Je pense que cela ne se peut, car chaque personne réagit en fonction de ses propres connaissances, de ses propres expériences… sinon, on marche au pas, comme à l'armée…
    Heureusement pour les fauchées-és, l'Intuition que j'appelle Divine, dans sa grande générosité donne des réponses qui permettent d'avancer sur son chemin, sans peur, bien au contraire, avec la Joie au cœur.

  • ... il faut savoir a qui s adresse ce blog sur internet. Est il reserve aux interpretes de reves?
    Est il ouvert a tout un chacun qui est receptif et qui s interroge sur sa spiritualite ?
    En tous cas ces deux publics se devraient pas etre traites de la meme facon.peut etre faudrait il deux blogs en ligne un article complet et un autre court et synthetique.?

  • Remarque à notre ami lecteur

    Voilà deux fois, cher Monsieur, que vous venez sur mon blog déposer votre commentaire.
    Ignorez-vous le nombre de fautes que vous avez faites sur les 4 lignes du dernier texte ?
    24 erreurs sur 4 lignes.
    Vous les trouverez ci-dessous mises en évidence avec les espacements.

    « ... il faut savoir a qui s adresse ce blog sur i nternet. Est il r e serv e aux interpr e
    tes de r e ves?
    Est il ouvert a tout un chacun qui est r e ceptif et qui s interroge sur sa spiritualit e ?
    En tous cas ces deux publics se devraient pas e tre trait e s de la m e me fa c on. peut e tre faudrait il deux blogs en ligne un article complet et un autre court et synth e tique . ? »

    Vous vous dispensez allègrement de tout ce qui demande un petit effort :
    - vous omettez tous les accents
    - vous confondez la préposition « à « et « a » du verbe avoir
    - vous vous dispensez de toutes les apostrophes
    - vous vous moquez de l'usage des majuscules
    - vous ne prenez pas la peine de mettre les traits d'union
    - vous trouvez trop fatiguant d'aller chercher le c cédille, ç, et écrivez avec grand style « facon »
    - cela vous prend trop de temps d'appuyer sur la barre d'espace après un point.
    - vous mélangez les points et les points d'interrogation.
    - vous ne corrigez pas le s de se pour le remplacer par ne

    Je souhaite que ce corrigé vous aide à vous rendre compte de vos fautes :
    « ... il faut savoir à qui s'adresse ce blog sur Internet. Est-il réservé aux interprètes de rêves?
    Est-il ouvert à tout un chacun qui est réceptif et qui s'interroge sur sa spiritualité ?
    En tous cas ces deux publics ne devraient pas être traités de la même façon. Peut-être faudrait-il deux blogs en ligne un article complet et un autre court et synthétique? 

    L'étude de votre commentaire précédent présente les mêmes erreurs.
    Il faut vous rendre compte que lire votre texte devient irritant, voire exaspérant. Tout le monde fait des fautes d'orthographe et cela n'a pas grande importance. Dans votre cas, il ne s'agit pas de fautes d'orthographe, il s'agit d'une attitude négligente, désinvolte qui défie volontairement les règles d'usage.
    Ces fautes révèlent une forme de paresse, et c'est cette même paresse qui fait que l'étude pourtant très facile de Marianne vous paraît trop difficile.
    Je vous suggérerais donc volontiers de faire un effort vigilant pour corriger cette paresse à l'écrit. Cela vous entraînerait à être plus concentré en lisant un texte.
    Je vous souhaite bon courage pour changer cette grande faiblesse.

    Christiane Riedel













    Remarque à notre ami lecteur

    Voilà deux fois, cher Monsieur, que vous venez sur mon blog déposer votre commentaire.
    Ignorez-vous le nombre de fautes que vous avez faites sur les 4 lignes du dernier texte ?

    « ... il faut savoir a qui s adresse ce blog sur internet. Est il reserve aux interpretes de reves? 8
    Est il ouvert a tout un chacun qui est receptif et qui s interroge sur sa spiritualite ? 5
    En tous cas ces deux publics se devraient pas etre traites de la meme facon.peut etre 8 faudrait il deux blogs en ligne un article complet et un autre court et synthetique.? » 3

    24 erreurs sur 4 lignes.

    Vous vous dispensez allègrement de tout ce qui demande un petit effort :
    - vous omettez tous les accents
    - vous confondez la préposition « à « et « a » le verbe avoir
    - vous vous dispensez de toutes les apostrophes
    - vous vous moquez de l'usage des majuscules
    - vous ne prenez pas la peine de mettre les traits d'union
    - vous trouvez trop fatiguant d'aller chercher le c cédille, ç, et écrivez avec grand style « facon »
    - cela vous prend trop de temps d'appuyer sur la barre d'espace après un point.
    - vous mélangez les points et les points d'interrogation.
    - vous ne corrigez pas le s de se pour le remplacer par ne

    Corrigé
    « ... il faut savoir à qui s'adresse ce blog sur Internet. Est-il réservé aux interprètes de rêves?
    Est-il ouvert à tout un chacun qui est réceptif et qui s'interroge sur sa spiritualité ?
    En tous cas ces deux publics ne devraient pas être traités de la même façon. Peut-être faudrait-il deux blogs en ligne un article complet et un autre court et synthétique? 

    L'étude de votre commentaire précédent présente les mêmes erreurs.
    Il faut vous rendre compte que lire votre texte devient irritant, voire exaspérant. Tout le monde fait des fautes d'orthographe et cela n'a pas grande importance. Dans votre cas, il ne s'agit pas de fautes d'orthographe, il s'agit d'une attitude négligente, désinvolte qui défie volontairement les règles d'usage.
    Ces fautes révèlent une forme de paresse, et c'est cette même paresse qui fait que l'étude de Marianne vous paraît trop difficile.
    Je vous suggérerais donc volontiers de faire un effort vigilant pour corriger cette paresse à l'écrit. Cela vous entraînerait à être plus concentré en lisant un texte.
    Je vous souhaite bon courage pour changer cette grande faiblesse.

    Christiane Riedel

  • Quel rêve magnifique! Merci pour cette interprétation brillante et rigoureuse.

  • Merci chère Christiane pour tant de patience et de générosité en partage et éclairement. Bien sûr que l'inconscient demande et mérite un travail rigoureux et approfondi en réponse à sa grande sagesse et bienveillance. Les rêves sont une bénédiction, à nous de savoir leur témoigner une reconnaissance de qualité. A la hauteur de leur dimension : Sacrée !!!!

Écrire un commentaire

Optionnel