Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • IL N'Y A PAS QUE JOSEPH QUI RÊVE...

     

    Il n’y pas que Joseph qui rêve…

     

    En ces temps de Noël, on se rappelle souvent les récits dans la Bible. J’aimerais regarder avec vous ce que l’Evangile de Mathieu raconte au sujet de Joseph et de son rêve, avant la naissance de l’enfant Jésus.

    Dans l’évangile selon Mathieu, au chapitre 1, verset 18 et 19, on lit :

    « Voici de quelle manière arriva la naissance de Jésus Christ.

    Marie, sa mère, ayant été fiancée à Joseph, se trouva enceinte par la vertu du Saint-Esprit, avant qu’ils eussent habité ensemble.

      

     

    Annonciation2.jpg

    Joseph, son époux, qui était un homme de bien et qui ne voulait pas la diffamer, se proposa de l’éloigner secrètement.

     

    Comme il y pensait, il reçut un rêve :

     

    Rêve

    Voici un ange du Seigneur lui apparut en rêve et dit :

    Joseph, fils de David, ne crains pas de prendre avec toi Marie, ta femme, car l’enfant qu’elle a conçu vient du Saint-Esprit.

    le-songe-de-Saint-Joseph-par-Hermann-Eisenmenger.jpg

     

    Ainsi, dans la nuit l’ange apparaît en rêve, il vient indiquer l’attitude à adopter. Grâce à ce rêve, Joseph garde la jeune femme avec lui et la prend sous son toit, assumant ainsi, en homme de bien, l’éventuelle désapprobation de l’entourage.

    art-ou-histoire-qui-croire,M25298[1].jpg

     

    C’est là une belle histoire, mais les rêves ou songes sont pour de saints personnages bibliques, et pas pour nous.

    Pas tout à fait ! Pas vraiment !

    J’ai envie de vous raconter maintenant un rêve qui vient encore de nos jours jouer le rôle de conseiller conjugal. C’est Adeline qui l’a reçu il y a quelques années.

    Circonstances du rêve.

    Adeline et Romain vivent depuis plusieurs années ensemble. Ils ont un petit garçon dont ils s’occupent avec amour. Mais la vie réserve bien des surprises et Romain vient de délaisser son foyer pour aller s’installer chez « une copine ». Adeline, révoltée, ne décolère pas. Et, quand Romain passe à l’appartement pour chercher du linge ou autres affaires, Adeline lui fait des scènes et déchaîne sa fureur.

    Romain.jpg  fureur 3.jpg                        angry-woman[1].jpg

       

     

     

     

    Elle reçoit alors ce rêve qu’elle me confie :

    Rêve

    Je suis en voiture et descends une pente très raide. Je mets mon frein à main qui tient un moment puis lâche. La voiture glisse régulièrement sans que je puisse la retenir.

    En bas je vois une femme avec un landau.

     

    Interprétation

    Voilà ce que j’appelle un scénario catastrophe ! Voyons un peu :

     

    Je descends en voiture une pente très inclinée

    La voiture représente une façon mécanique d’avancer sur des voies toutes faites. Adeline en ce moment se comporte comme beaucoup dans sa situation : elle éprouve un fort penchant, elle est fortement encline à exprimer sa colère.

     

    Je mets mon frein à main qui tient un moment puis lâche

    L’image décrit l’attitude de la compagne trahie : dans un premier temps, elle a fait des efforts pour se freiner, ne pas montrer sa souffrance, ne pas donner libre cours à sa colère.

    cote.jpg  frein qui lachent 2.jpg 

      freins qui lachent.jpg           

     

     

    La voiture glisse régulièrement sans que je puisse la retenir

    Le rêve indique maintenant comment la situation peut empirer : dans un deuxième temps, elle n’arrive plus à se maîtriser, elle se laisse emporter.

    L’image suivante est à regarder alors avec grande attention :

     

    En bas je vois une femme avec un landau

    Il s’agit là d’une maman avec son bébé.

    Pourquoi le rêve donne-t-il cette image ? Que veut-elle dire ?

    Ne serait-ce pas l’indication d’un avenir potentiel ? Serait-il possible qu’Adeline et Romain aient un autre enfant plus tard ?

    Que va-t-il se passer si Adeline ne se refrène pas ? La voiture va dévaler la pente jusqu’en bas et écraser la maman avec le landau.

    maman landau.jpg 

     Quel est alors le message du rêve ?

    Il conseille à la jeune femme de faire bon visage et d’accueillir Romain calmement quand il passe. Les scènes qu’elle lui fait en ce moment risque de le faire fuir définitivement, alors qu’un bébé est promis à leur petite famille.

    Et Adeline a suivi le conseil de son rêve.  Romain est revenu quelques temps après. La vie en famille a repris.

     

    Rêve

    Et puis, une nuit, Adeline a vu un petit canard dans son rêve, qui s’annonçait avec un joyeux « coin coin ! »

    Et Renaud est venu dans ce monde.

    mari joseph 2.jpg  Stochenwiege_echarpe_bio_abricot[1].jpg 

     maman poussette.jpg   

     

     

     

     

     

    Voilà aujourd’hui un rêve bien prosaïque apparemment. En fait, avec des images quotidiennes et banales, le rêve vient jouer avec Adeline le même rôle qu’avec Joseph.

    Il conseille de choisir l’attitude qui sauve le couple. Et pourquoi ? Mais c’est pour assurer la vie d’un couple et la vie d’un enfant à venir.

    Oui, le rêve est bien le gardien de la vie.

    1853503535_small_1[1].jpg

     

     

    Adeline vient de vérifier mon récit, avant que je ne le dépose sur mon blog. Au souvenir de ses rêves elle m’a dit :

    « Peut-être l'annonciation existe t-elle pour chaque femme qui va être mère mais que nous ne le remarquons pas ? »
    Je vous laisse sur cette considération d’une profonde sensibilité, qui nous invite à accorder toujours plus d’attention à nos rêves.

     

    annonciation-collier[1].jpg

     

    En cette fin d’année, je vous souhaite de Joyeuses Fêtes de Noël et une Bonne Année 2010 !

    Que vos rêves vous accompagnent et vous gardent !

    Voilà ce que je vous souhaite aussi de tout cœur !

    Christiane

     

    Illustrations

    Je remercie les artistes dont les œuvres m’ont permis d’illustrer mon blog.

    Annonciation, de Fra Angelico

    Le songe de Joseph, du peintre allemand contemporain Hermann Eisenmenger

    Visite de Marie à sa famille :http://images-telerama.fr

    Romain et Adeline : www.ladepeche.fr

    Fureur : tele.tvmag.com

    En colère : http://uglysally.com

    Côte : pascal.kanalblog.net

    Freins qui lâchent 1 : www.dailymotion

    Freins qui lâchent 2 : www.canuvoxx.com

    Maman qui pousse le landau 1 : l’actrice Julia Roberts, www.gala.fr

    Maman qui porte son bébé : http://escalenature.fr

    Maman qui pousse son landau 2 : magma.romandie.com

    Le petit canard a grandi : http://75.img.v4.skyrock.net

    Annonciation :http://ut-pupillam-oculi.over-blog.com

     

  • MON CAFE RÊVES

    MON CAFE RÊVES

     

    Je vous ai annoncé en octobre que je mettais en route un Café Rêves dans les Yvelines, à St Germain en Laye où j’habite. L’imaginer, le dire, c’est facile, le réaliser demande quelques investissements :

    Concevoir le feuillet publicitaire, le faire reprographier en 1000 exemplaires, distribuer ceux-ci ensuite, c’est ce à quoi je me vais me consacrer désormais pendant quelques jours chaque mois.

     feuillet 1.JPG

    feuillet jaune.JPG

     

    Me voilà donc à parler des rêves dans la rue, dans les entrées des immeubles.

     b5c376adffa71ac6[1].jpg

     PROA7106363[1].jpg             

     

     

     

     

    Je glisse mon papier dans les boites aux lettres, quand elles sont extérieures ; je demande la permission d’entrer à un habitant qui passe, quand il faut un code. Vu ma bonne tête, on ne m’a pas encore refusé.

    Et c’est là, dans ces entrées que l’expérience devient passionnante !

    -  Vraiment me direz-vous ? Mais mettre des papiers dans les boites, c’est quand même pas « marrant » !

     

    bfe89ce6b1d1b3d2[1].jpg

     d826545d5f3ff11a[1].jpg  

     Je ne trouve pas. Cette activité n’est pas déplaisante, je me promène, je découvre des coins inconnus de mon quartier et surtout, je rencontre des personnes très différentes, qui se laissent souvent aborder.

    J’invite à mon Café Rêves à l’hôtel du Coq, tout près d’ici.  h_3688_14.jpg

     

     

     

    Je me lance dans de brèves explications et là, dans ce contact direct, il se passe toujours quelque chose :

     

    Indifférence, froideur ou rejet brutal :

    - Montrez, me dit une femme, en prenant mon papier. Ah ! Mais non ! Vous êtes une secte, et d’abord, quels sont vos diplômes ?    rejet.JPG

    - Ah, c’est vrai, je n’ai pas pensé à les mentionner dans ma présentation. Eh bien, madame, je vous remercie de me souligner ce détail.

    Ce mois ci, j’ai rajouté des titres et quelques lignes laudatives à mon sujet.

    Quant à la secte, j’ai tellement l’habitude de l’accusation, le rêve est tellement avili, et le public est si souvent tellement ignorant.

     

    Condescendance, hauteur

    - Oh ! vous savez, moi je n’ai pas besoin des rêves, je fais du spiritisme me dit un homme en fermant la porte de l’ascenseur.

    OK.

     

    Distinction

     

    0c51ad245b97f542[1].jpg - Vous connaissez Carl Gustav Jung me demande une dame distinguée ? J’aime mieux ça, parce que Freud a fait des ravages.

    Nous voilà d’accord.

    - Mais vous savez, poursuit cette élégante personne d’un air entendu, le rêve, ce n’est qu’une première approche, il y a d’autres démarches qui vous conduisent à des niveaux de conscience bien supérieurs.

    Bon ! Moi,… les niveaux de conscience supérieurs… Je préfère rester toute petite, rester tout en bas, les pieds sur cette terre. Que lui répondre alors ?

    - Si vous voulez, Madame.

    Je reprends ma distribution, elle me tourne le dos et passe la porte.

     

    Surprise

     Me voilà dans un des immeubles HLM du quartier du Bel Air, où j’habite. Je suis en train de mettre mon papier dans une boite aux lettres qui porte un nom maghrébin. Passe un monsieur au visage fin et doux, qui me voit mettre mon papier dans sa boite.

    - Donnez-le moi, me dit gentiment Mr Bel. Qu’est-ce que c’est ?

    - J’organise un Café Rêves à l’hôtel du Coq, vous savez, à côté. Je vous y invite, j’y parle des rêves, vous pouvez venir écouter, ou aussi raconter votre expérience.

    - Moi, j’ai rêvé des numéros gagnants au tierce, me dit-il.

    - Ah ! C’est formidable ! Racontez-moi !

    - Oui, une fois j’ai rêvé que je voyais les numéros gagnants aux courses :

    C’étaient le 3, le 2 et le 6, le 6 apparaissait avec un flash qui le changeait.

    Je suis allé avec 4 amis aux courses à Auteuil, pour jouer le 3, le 2 et le 6.

    Le 2 et le 3 sont sortis gagnants, mais pas le 6, c’est le 15 qui est sorti.

    J’ai gagné 7000 FF, plus de 1000 €. A l’époque je me suis acheté une Renault 16 TS.

     

     

    rightonebon-842[1].jpg 16tx[1].jpg   

     

       

     

     

    Une autre fois, j’ai rêvé des numéros gagnants du loto : 20 – 27 – 30 –  39 - 40 –  43. Je les ai joués.

    Quand j’ai regardé le tirage à la télévision, j’ai vu le 20 apparaître, mon cœur s’est mis à battre. Puis le 27, le 30 et le 39. Là, mon cœur battait si fort que je suis sorti de la pièce, j’ai cru que j’allais faire une crise cardiaque !

     

     

    media_xl_3911618[1].jpg Tirage%2055[1].jpg 

     Ces 4 numéros là sont sortis, mais pas les autres ! Et j’ai gagné 8 500 FF, 1300 € !

     

     

    Pourquoi mettrais-je en doute le récit de cet homme dont le visage ouvert respire la simplicité et l’honnêteté ?

    Je m’exclame :

    - Votre histoire est magnifique. Pourquoi ne viendriez-vous pas la raconter à mon Café Rêves ?

    - Oh non ! Je ne peux pas, on va me prendre pour un fou !

    - Et moi, il y a longtemps qu’on me prend aussi pour une folle et une illuminée. Mais ça n’a pas d’importance, vous savez bien que vous ne mentez pas, que votre expérience est vraie. Il s’agit d’être authentique.

    Monsieur Bel me regarde avec confiance. Ouvrant la porte de l’ascenseur, il me dit :

    - Je viendrai à votre Café Rêves, mardi prochain.

     - Je vous attends, Monsieur, je serai heureuse de vous accueillir. Au revoir.

     

    Songeuse, heureuse de cette rencontre, j’ai poursuivi ma tournée, tout en pensant à vous, mes chers amis blogueuses et blogueurs, à qui j'avais envie de raconter cette expérience. Certains sceptiques me diront crédule et naïve. Je les invite à venir vérifier les faits sur place.

    Et des surprises surprenantes, j'en ai eu d'autres, que je vous raconterai une autre fois. 

    Où va m'emmener mon Café Rêves ? 

     

    divine intuition 2.JPG

     

    Illustrations

    je remercie les artistes et les photographes, dont les oeuvres m'ont permis d'illustrer mon blog.