Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/03/2008

UN PETIT MOT A MELINA ET A MES LECTEURS

J’ai été très touchée, Mélina, quand vous m’avez si gentiment écrit votre déception de ne rien trouver de nouveau sur mon blog au bout d’une semaine.
J’aurais du vous prévenir depuis quelques temps. Je vous ai en effet annoncé que j’ai été invitée cet été au Canada au Congrès de l’Association Internationale pour l’Etude des Rêves et au Centre de rencontres « Vox Populi » à Montréal.
a078c6d3b23de00b0776a9d7b04aaf90.jpg Je dois y faire au moins quatre conférences, et trois séminaires. C'est là une longue préparation, qui me prend beaucoup de temps.
De plus, en ce moment, j’ai des articles à écrire. Ce ne sont pas toujours pour de grands journaux, mais peu importe, le travail est le même.
Je me consacre aussi à mes ateliers et mes consultations.
Et j’ai une famille.

Tout cela pour vous expliquer que, pour le moment, je n’ai vraiment plus autant de temps pour écrire pour mon blog.
Peut être cela n’a-t-il l’air de rien, mais je dois vous dire qu’un article sur mon blog me demande plusieurs jours de travail, entre l’interprétation du rêve, la rédaction, la validation par le ou la rêveuse, la recherche des images sur Google et enfin la transposition sur blogspirit, qui prend bien deux heures à trois heures. La mise en place des images est un processus qui donne souvent des difficultés.
Avez-vous déjà lu tous les articles qui se trouvent dans les archives ? Il y en a plus d’une cinquantaine depuis un an. Ils vous permettront peut être de satisfaire votre intérêt en attendant ?

Votre attente, Mélina, me fait plaisir et honore mon travail. Je suis désolée de ne pas toujours y satisfaire rapidement, mais je pense que maintenant, vous saurez ce qui se passe.
J’apprécie tous les commentaires, ils sont les bienvenus, même si je n’y réponds pas tout de suite.

A bientôt
Christiane

Les commentaires sont fermés.