Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/03/2007

RÊVE : LA CARTE DE FIDÉLITÉ

Voici un tout petit rêve anodin, qui pourtant …
medium_carte_iris.2.jpg
Cette semaine, je faisais la queue pour payer les courses à la caisse du super marché. Puis ce fut mon tour de passer avec la caissière. Quand j’en vins à signer mon chèque, elle me dit avec un peu d’inquiétude dans la voix :
"- Je vous ai demandé votre carte de fidélité du magasin ?
- Bien sûr, je vous l’ai donnée tout au début.
- Ah, cette carte, il ne faut pas que je l’oublie, j’en rêve même la nuit !
A cette remarque je me suis sentie interpellée !
- Vraiment lui dis-je, vous en rêvez la nuit ?
- Mais oui ! J’ai rêvé cette nuit que j’avais oublié de la passer !
Eh bien, voilà une image que j’ai étudiée tout au début de mon livre « Amour et sexe dans vos rêves" ! Le sens me semble évident. Mais que faire ? Lui dire le sens de son rêve ou ne rien lui dire ? C’est trop bête de ne rien dire, le sens de ce rêve est si simple, et puis, le comprendre peut peut-être l’aider ? Allez ! Je me risque ! Je me penche donc vers elle et lui demande tout bas et vite :
- Qu’est-ce que c’est cette carte, c’est pourquoi, comment vous vous en servez ?
- C’est quelque chose qu’on passe dans une fente faite pour et elle donne des points au client.
- Dîtes-moi, hier soir, qu’est ce que c’est que vous avez oublié de passer dans une fente ?medium_carte_dans_lafente.jpg
Elle me regarde surprise, elle rosit joliment et éclate de rire !
- Mais, c’est vrai, vous avez raison ! Hier soir, j’ai pas voulu de mon copain, je suis trop fatiguée en ce moment."

Je m’en vais; pendant notre petite conversation la machine a imprimé mon ticket de caisse, tout ça s’est passé très vite, la caissière, amusée me regarde partir et me fait un clin d’œil.

Sacrés rêves !

Christiane RIEDEL

13/03/2007

PETIT MOT A MES VISITEURS

Bonjour,

Je ne suis guère présente sur mon site en ce moment mais je reviendrai bientôt vous retrouver.

Exercer le travail d'interprète de rêves n'est pas de tout repos et m'attire actuellement des malveillances, dont il me faut me défendre. Je vous donnerai quelques détails ultérieurement.
Pour l'instant, les multiples démarches, qui s'imposent, prennent tout mon temps et m'empêchent de me consacrer aux rêves.

Mais ces difficultés ne vous empêcheront pas de votre côté de rêver et de tenter de comprendre ces images qui viennent vous visiter la nuit. Alors je vous souhaite de belles énigmes, de belles enquêtes et de belles surprises !

A bientôt, j'attends le moment où j'aurai le plaisir de pouvoir revenir vous voir sur mon blog
Cordialement
Christiane

07/03/2007

LES BOUTONS D'OR

Les deux boutons dorés

Ton rêve, Michel, est exemplaire et exprime une situation masculine très fréquente, que les rêves invitent constamment à transformer.
Même si ton rêve semble court, il en dit beaucoup plus que je ne peux le faire. Je me contenterai d’être succincte, et ce sera déjà long ! D’ailleurs, comme tu as déjà analysé ton rêve avec beaucoup de pertinence, je n’irais pas dans les détails.

L’amérindienne
Elle désigne une facette féminine de toi même, dans l’accueil, la réceptivité, le ressenti, qui vit dans la sagesse medium_calf_woman_femme_amérindienne.jpgancestrale de la terre où tu habites, le Canada, à la différence de toi même, blanc d’origine occidentale, avec toute la culture et les traditions que cela implique.
Elle s’appelle Naomie, c’est à dire : n’a omis, celle qui n’a rien omis, celle qui prend tout en considération. Elle connaît tous les aspects de la vie et tient compte de tout. Elle est donc capable de te montrer les aspects de la vie que tu ne vois pas, et c’est bien en effet ce qu ‘elle va faire.

Elle te conseille de renoncer à ton imperméable de pompier.
Cet imperméable de pompier semble conçu et fabriqué pour protéger du feu. Mais un imperméable est une protection contre la pluie, l’eau. Il y aurait là un amalgame entre l’eau et le feu. L’image paradoxale de l’imperméable pour pompier indique que tu restes insensible, inaccessible à la réalité des émotions, des sentiments. Tu te défends contre tous les affects brûlants.

Le feu
medium_twisterofflame_le_feu.jpgEt qu’est-ce donc que ce feu, ce liquide brûlant, si ce n’est la brûlure de la passion ?
L’image indique donc que jusqu’ici, tu as évité le contact avec le feu. Cette attitude, cependant, ne t’appartient pas, ne correspond pas à ta nature, tu l’as utilisée pour une certaine nécessité, mais tu n’en as plus besoin. Celle dont la sagesse n’omet rien te montre que maintenant, à cette étape de ta vie, il est temps de considérer la réalité de la passion qui brûle et dévore, qui fait mourir pour faire renaître. Tu as atteint une force et une maturité suffisante pour pouvoir vivre et traverser cette expérience sans laquelle la vie n’est pas pleinement vécue.

Les boutons
Cependant, tu dois conserver ce qui t’appartient, deux boutons. Le bouton est un objet arrondi, placé à droite sur un vêtement d’homme, on le fait passer par la boutonnière, une fente à gauche, du côté féminin. Grâce aux boutons, les deux côtés, la gauche et la droite, le féminin et le masculin, l’homme et la femme peuvent se joindre et former une unité. Le bouton symbolise ici ton sexe d’homme.

Que déduire de cette image ?
Il semblerait que dans la relation sexuelle avec la femme, quand tu fais passer les boutons dans les boutonnières, tu aurais endossé jusqu’ici un imperméable contre le feu, tu te protégerais contre les émotions qui pourrait t’amener à aimer dans la passion, qui signifie aussi souffrance. Tu te fermerais contre les emportements de la passion. Tu prendrais tes distances par rapport à ta partenaire pour ne pas être mordu par le feu. Ainsi tu chercherais à vivre ta vie sexuelle tout en restant froid, ce qui te permettrait de rester dans ton confort, en dehors de l’affect, tu refuserais de t’investir émotionnellement dans la relation sexuelle, tu refuserais l’amour passion.

Pourquoi est-il question de deux boutons
Je ne peux que te faire des suggestions : s’agit-il de deux femmes avec lesquelles tu aurais une relation, un bouton pour chacune ?
S’agit-il de ta créativité, au niveau du plexus solaire, et de ta sexualité au niveau du bas du ventre ?

Tu gardes les boutons
Celle qui n’omet rien, te rend ce qui t’appartient : ta virilité.
La façon dont tu parles des boutons mérite d’être examinée.
Tu donnes comme titre : « Les boutons d’or ». Plus loin tu écris : « les boutons dorés », puis : « les boutons d’orés » . Ces variations sont significatives :


Pourquoi as-tu écris d’orés ?
Je te suggèrerais un rapprochement entre « orés » et le mot « orée », le bord, la lisière. Ainsi, les boutons d’orés indiqueraient que tu ne t’exprimerais pas complètement dans ta vie d’homme, tu resterais au bord de la vie amoureuse, à l’orée de l’amour et de la passion, en deçà de ce à quoi la vie t’appelle pour que tu n’omettes rien et la vives pleinement.

medium_bor_q172_bouton_d_or.jpgLes boutons d’or
Ce titre que tu choisis montre que l’objet n’est plus seulement recouvert d’une pellicule, dans l’apparence, il est de l’or dans la masse, l’or dans les rêves étant le symbole de l’énergie divine. Il y aurait encore beaucoup à dire sur cette image.
Ce choix permettrait de supposer une future transformation grâce à laquelle tu ne resterais plus imperméable aux sentiments passionnels, tu entrerais dans la totalité de la vie sexuelle et émotionnelle, en acceptant la nature divine du feu de l’amour.

Ainsi, les dernières lignes de ton commentaire apparaissent avec une exactitude remarquable.
Ainsi, Naomie, la sage de tes rêves, qui n’omet rien, te montre le chemin, comme tu l’écris », « jusqu’à son accomplissement total ».