Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/02/2007

EMISSION "L'ANTENNE LIBRE AVEC"

Emission « L’antenne libre avec … »

J’ai le plaisir de vous annoncer que je serai l’invitée de
Jean Claude CARTON
,
le 5mars 2007, à 23 heures, à son émission du lundi soir « L’antenne libre avec…»,
sur Radio « Ici et Maintenant »,
Fréquence 95.2 FM, sur Paris Ile de France ;
et dans le monde entier sur www.icietmaintenant.com

L’émission se déroulera en deux parties :
Pendant une heure environ, Jean Claude me posera des questions.
Puis les auditeurs pourront appeler pour faire expliquer leurs rêves
au 08 92 23 95 20, ( 0,34 cm la minute )

A bientôt peut être

Commentaires

C'est super, en plus, Jean Claude Carton est vraiment très gentil !
Amitiés.
Arnaud.

Écrit par : Arnaud Gautelier | 27/02/2007

Bonjour à vous tous,

Je viens de découvrir ce site, et je suis actuellement en train de lire le livre de Christiane 'Amour et sexe dans vos rêves' que j'apprécie enormément d'ailleurs.

Depuis peu, c'est à dire en fait depuis le début de l'année, j'ai entrepris ce voyage au coeur de mes rêves et je dois avouer que jusqu'à présent ces un merveilleux voyages.

Et voilà que ce voyage m'a conduit ici en train d'écrire sur ce blogue.

J'aimerais vous faire part d'un petit rêve que j'ai fais le 17 février dernier.

Dans ce rêve je vois une femme d'âge mur, une amérindienne elle est belle et a les cheveux long, poivre et sel, elle porte un vêtement traditionnel amérindien, j'ai déjà rencontrer cette personne dans un autre de mes rêve et je lui ai donné le nom de Naomi, voilà donc ce petit rêve:

Titre: Les deux boutons d'or
''Naomie me dit de remettre (dans le sens de redonner) mon imperméable de pompier puisqu'il ne m'appartien pas et que je n'en ai plus besoin.

Mais une fois que je l'ai redonner elle arrache les deux boutons dorés, ceux qui attachent l'imperméable au niveau du ventre, et elle me les donnes en me disant qu'ils m'appartiennent, ces boutons sont à moi.

Je les prend ne sachant pas trop pourquoi elle me dit cela.''

***

J'ai déjà entrepris de comprendre ce rêve. il m'est d'une grande valeur quoique très concis.

En voici ma compréhension.

Naomie, Lla sage amérindienne:
Elle m'interpelle de par sa sagesse, elle représente pour moi les paroles des hommes et des femmes sages dans les tributs anciennes, les clans, les familles. Or, cette femme tel une mère de clan dans toute sa sagesse me demande de faire quelque chose.

Redonner mon imperméable de pompier:
cet imperméable est grand il va jusqu'au mollets, il est utile pour les pompiers dans leur combat, c'est un vêtement de protection que les pompiers utilisent au moment d'accomplir une oeuvre salvatrice, au moment de combatre un incendie dévastateur, voici que je dois le remettre. Je dois me débarasser de ce que j'utilise comme moyen de protection dans les combats pour la vie, ou pour la survie, ou pour sauver ma vie.

Il ne m'appartient pas et je n'en ai plus besoin:
ces mécanismes de protection que j'ai acquis au cours de la vie en réaction à toutes sorte de combats ne sont pas les miens, il est temps maintenant de m'en débarasser ils ne m'appartiennent pas, mais m'ont plutôt été imposé, donné par quelqu'un d'autre.

Elle me donne les deux boutons d'orés:
ces boutons sont au niveau du ventre, or le ventre est cet endroit ou siège les organes creux, nos entrailles, nos trippes, voilà à quoi servent ces boutons, protéger une partie de notre corps qui renferme notre profondeur. Ces boutons contrairement à l'imperméable m'appartiennent ils sont à moi et nul n'est besoin d'imperméable pour accomplir la foction de protection de mon véritable intérieur, les boutons eux m'appartiennent, ils sont à moi Naomi insiste sur ce point. Je peux trouver en moi en mon fort intérieur ma véritable force de protection. Serais-ce là une image de mes deux polarité? Je le crois!

Je les prend et ne sais pas trop pourquoi elle me dit cela:
voilà bien l'état d'esprit dans lequelle j'étais au moment de mon rêve, je débute depuis à peine deux mois ce voyage, j'en suis donc au balbutiement de mon aventure intérieur et ne comprend pas encore tout ce que symbolise pour moi ces rêves, ces images, ces symbôles, mais je suis confiant en la sagesse de Naomi et je les prend.

En résumé:
Il est temps pour moi de passer à une nouvelle vie, de me débarasser ce que je croyais être pour moi des moyens de protection et de prendre conscience de cette force qui m'habite celle qui se trouve dans mes reins, dans le creux de mon corps, dans mes trippes dans mon ventre, la nature divine de mon être.

***

Voilà, bien que je n'ai pas beaucoup d'expérience dans la découverte des mes rêves je crois en avoir compris une signification assez juste, il m'a fallu plusieurs jours avant que les éléments me disent quelques choses, mais finalement la lumière ce fait petit à petit de la même façon que le jour se lève jusqu'à son accomplissement total.

Si vous le souhaitez donnez m'en vos impressions, si mon rêve peut continuer à s'éclairer tant mieux.

Amicalement

Michel

Écrit par : Michel Cardinal | 05/03/2007

Bonjour Christiane,

J'ai écouté l'émission que j'ai beaucoup aimé d'allieurs, malgré le fait que via internet et de l'autre côté de l'océan j'ai eu quelques difficultés avec ma connexion basse vitesse, malgré tout j'ai pu entendre une bonne partie de l'émission malheureusement ma connexion s'est mise à faire défault, j'ai donc manqué les entrevues avec les auditeurs et leur rêve, c'est la parti que j'aurais aimé entendre le plus.

Je t'envoie mes salutations amicales du fin fond des régions eneigées du Québec et et te souhaite bonne journée

Michel Cardinal

Écrit par : Michel Cardinal | 06/03/2007

Analyse d'un autre rêve

Mise en contexte.
Je travail comme Ambulancier-Paramédic pour plusieurs compagnies ambulancières. Depuis quelques temps je me pose des question en ce qui a trait à l'une d'entre elle: Devrais-je cesser d'y travailler? J'ai donc décidé de chercher une réponse dans mes rêves. Le voici.

Titre
Qu'est-ce que tu fais encore ici?

Je suis dans la cuisine de l'endroit où je travail à faire du ménage avec un collègue, une fois le ménage terminer il quitte les lieux pour se rendre chez lui.

Je me prépare à me coucher, avant d'aller me coucher je sort pour aller faire je ne sais pas trop quoi, or, la porte donne accès au garage des ambulances, j'apperçois mon collègue dans l'ambulance, mais je ne le vois pas très bien, je m'avance pour mieux le voir il est assis (comme évaché) sur le siège côté passagé il a sa main dans son pantalon et se masturbe. Quand il m'apperçoit il cesse attache son pantalon et sort de l'ambulance. Moi je lui demande avec grande supéfaction, "Qu'est-ce que tu fais encore ici?".

Je me réveille

Mon interprétation
Les lieux de mon rêve sont identiques à la réalité j'en conclu donc que ce rêve s'applique à ma situation au travail.

D'ailleurs je me pose des questions et dans mon rêve je m'y retrouve en train de faire du ménage. Donc j'ai du ménage a faire en ce qui concerne ce travail.

Le collègue dans mon rêve est une personne que je considère dans la réalité comme une personne molle, incapable de prendre ses propres décisions. Cela me ressemble beaucoup en ce qui a trait aux décision que je dois prendre concernant ce travail, depuis quelques mois je suis indécis.

Je le vois en train de se masturber. Suis-je moi aussi un "branleux" comme on le dit par chez nous quand on a affaire a une personne qui n'arrive pas à se décider? Possible!

Je lui demande Qu'est-ce que tu fais encore ici? Assez curieux que je ne lui ai pas demandé ce qu'il était en train de faire, mais bien plutôt Pourquoi il était encore ici, pourquoi il n'était pas parti chez lui?

Voici ce que j'en conclus
Mon rêve me révèle ceci: Arrête de branler et décide toi, qu'est-ce que tu fais encore ici? Je crois que je vais cesser de travailler pour cette entreprise.

J'ai résumé la démarche qui m'a permis d'analyser ce rêve, sinon cela aurais donné un texte beaucoup trop long, mais en gros c'est ainsi que je le comprend. Donnez moi vos impressions!

Michel
PS ici au Québec le printemps commence a vouloir montrer son nez, ouf!

Écrit par : Michel Cardinal | 12/03/2007

Les commentaires sont fermés.