Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/06/2015

CH. 2, 3ème PARTIE, UNE NANA TROP JOLIE, TROP BONNE !

 

interprétation des rêves, christiane riedel spécialiste de l'interprétation des rêves,sens de la femme dans les rêves,une nana,technique de l'interview

 

Nous avons vu la dernière fois une femme inconnue apparaître dans le métro du rêve. Cette femme représente l’aptitude à accueillir les mouvements intérieurs. Est-ce qu’on écoute ses sensations, ses ressentis, ses réactions instinctives, émotives, surtout si le conscient les juge négatives ? Est-ce qu’on regarde ses rêves, est-ce qu’on entend, est-ce qu’on suit cette voix intérieure qui guide chacun ?

La femme du rêve désigne souvent cet aspect repoussé de nous-même.

Cependant il faut absolument comprendre que, d’un rêve à l’autre, la même image n’a pas forcément le même sens.

Le rêve a un malin génie à utiliser une même image dans un sens toujours différent, et la belle créature peut désigner une autre façon d’être que je n’ai pas expliquée dans mes leçons précédente.

Alors, comment savoir ?

Le seul moyen de connaître le sens de l’image particulière d’une personne dans un rêve est de pratiquer la technique de l’interview.

J’ai déjà expliqué en détails comment procéder, il y a quatre ans, en avril 2011, et je vous invite à profiter de cette leçon approfondie avec le lien suivant.

 

http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2011/04/1...

 

J’aurais pu reprendre maintenant ces explications, mais aujourd’hui, j’ai préféré vous donner un exemple amusant, coquin et sage, dont seuls les rêves ont le secret.

Voici donc le rêve de Philippe, un jeune étudiant, qui révise ses examens…mais qui rêve de bien autre chose…Il raconte :

 Rêve : Une trop jolie nana

Je me trouvai avec une nana, trop jolie, trop belle, trop mignonne, un canon !… Ouai… ! Je sais bien…je suis avec Amélie…mais enfin, …elle me faisait envie…

On s’embrasse…, je me laisse aller…, je la caresse … Je sais que ce que je fais n’est pas bien à cause d’Amélie et je ne veux pas aller jusqu’au bout, parce que j’aime Amélie.

 

interprétation des rêves, christiane riedel spécialiste de l'interprétation des rêves,sens de la femme dans les rêves,une nana,technique de l'interview

 

 

Philippe me raconte son rêve et, l’esprit vide de tout présupposé, je pratique la technique de l’interview.

 

Interprétation

Je pose d’abord les questions :

1 C’est quoi ou c’est qui ?

2 C’est comment ?

Allons –y :

Une nana

Question 1 : « - Philippe, qu’est- ce qu’une nana pour vous ?

Réponse 1 : - C’est une fille qui attire, avec qui on pourrait faire l’amour. 

Question 2 :  - Elle est comment cette nana ?

Réponse 2 : - Ah ! Elle est trop bonne, trop belle ! »

J’approfondis la réponse pour obtenir des précisions :

Question : « - Eh bien ! C’est quoi une fille trop bonne, trop belle… ?

Réponse : - Oh ! Ben… on a envie de la toucher, de sentir comment elle est. »

L’interprète de rêves ne doit pas hésiter à procéder à des investigations très précisespour bien comprendre l’image,et je demande donc :

Q :« - Dîtes-moi, Philippe, dans le rêve, quelles sensations éprouvez-vous quand vous la caressez ? »

Devant une question aussi directe et franche, Philippe se sent un peu embarrassé, il hésite, mais après un instant, très fair play, il répond :

R : « Ah, dit-il, c’est trop bien, quand ma main la caresse, c’est bon, c’est agréable, je ne pense plus à autre chose, ça me donne beaucoup de plaisir. »

 

interprétation des rêves, christiane riedel spécialiste de l'interprétation des rêves,sens de la femme dans les rêves,une nana,technique de l'interview

 

 

Je procède alors au récapitulé

Je reprends les points essentiels des réponses : une nana c’est une façon d’être qui

attire et donne du plaisir.

 

Puis je fais le lien avec la vie du rêveur et je pose la question suivante qui fera accéder au sens :

Q : « A quoi ça vous fait penser, par rapport à hier, une façon d’être qui vous attire et vous donne du plaisir, qu’est-ce que vous avez fait hier qui vous attiré et donné du plaisir ?

La réponse jaillit, directe !

R : « - Hier ? Qu’est-ce que j’ai fait qui m’a donné du plaisir ? Bof, je n’ai plutôt rien fait ! C’est ça qui m’a donné du plaisir ! »

 

Sens

Nous y voilà ! Le rêve décrit le comportement de Philippe hier : il a été attiré par le plaisir de ne rien faire. La nana trop bonne représente donc sa tendance à la paresse, sa  douce fainéantise. C’était trop bon !

 

Vérifications

Philippe confirme que tout ce qu’il a dit de la nana correspond bien à sa flemmardise qu’il cajole, et à la mollesse à laquelle il se laisse aller.

 Nous poursuivons :

Je sais bien que je suis avec Amélie, mais enfin …la nana me faisait envie…

Q 1: Qui estAmélie ?

R 1 : C’est mon amie que j’aime. C’est la femme avec qui je veux construire ma vie.

Q 2 : Elle est comment ?

R 2 : Elle est très travailleuse. Elle bosse ses concours en ce moment, elle est courageuse et persévérante.

 

interprétation des rêves, christiane riedel spécialiste de l'interprétation des rêves,sens de la femme dans les rêves,une nana,technique de l'interview

 

 

Nous comprenons alors qu’Amélie représente un côté de Philippe qui est COMME Amélie : celui qui est capable de bosser pour son examen.

Conclusion

Ainsi le rêve décrit la problématique du jeune homme qui hésite entre deux façons de se comporter : d’un côté il voudrait se laisser aller à sa paresse et de l’autre, il se retient parce qu’il préfère l’amour du travail et le courage, ces qualités qui lui permettront de construire sa vie.

 Ce n'est qu'en utilisant la technique de l'interview que l'on peut comprendre le sens de ce rêve.

 

interprétation des rêves, christiane riedel spécialiste de l'interprétation des rêves,sens de la femme dans les rêves,une nana,technique de l'interview

 

Et la prochaine fois ?

La prochaine fois nous verrons un sujet d’une grande importance : je vous expliquerai comment discerner si la personne du rêve désigne une personne extérieure en chair et en os ou une facette intérieure personnelle du rêveur.

 

Illustrations

Je célèbre ici le très académique peintre français Delphin Enjolras (1865- 1945), dont quelques tableaux m’ont permis d’illustrer mon blog.

Vous pourrez voir toute son oeuvre sur

http://fr.wahooart.com/@@/9GEJ5Q-Delphin-Enjolras-

 

 Bibliographie

Cet exemple " Une trop jolie nana " est tiré de mon livre « Amour et sexe dans vos rêves chez Trajectoire. »

Vous trouverez des explications approfondies sur le masculin et le féminin et sur le sens de toutes sortes de scénarios amoureux diverses et variés.

 

http://www.amazon.fr/Amour-Sexe-Dans-Vos-Reves/dp/2841973...

 

Pour vous permettre d’avoir une idée précise des sujets traités, voici la table des matières :

 

TABLE DES MATIERES

Introduction

A propos de l’auteur

L’Académie d’Onirologie AIIRVQ

Comment retrouver vos rêves ou le procédé de l’incubation.

 

Première partie :  

Le sexe ou la vie du corps, ou quand tout parle du sexe

 

Première étude : Quand le rêve vous parle du sexe masculin

Ch. 1 Les objets, symboles du sexe masculin

Ch. 2 Les animaux, symboles du sexe masculin

Ch. 3 Les nourritures, symboles du sexe masculin

 

Deuxième étude : Quand le rêve vous parle du sexe féminin

Ch. 4 Les objets, symboles du sexe féminin

Ch. 5 Les animaux, symboles du sexe féminin

Ch. 6 Les nourritures, symboles du sexe féminin

Ch. 7 Les paysages naturels, symboles du sexe féminin

 

Troisième étude : Quand le rêve vous parle de votre relation amoureuse

Ch. 8 La cuisine, symbole de la relation amoureuse

Ch. 9 La chambre à coucher, symbole de la relation amoureuse

Ch.10 Les pièces d’eau, symboles de la relation amoureuse

Ch. 11 Les lieux et éléments naturels, symboles de la relation amoureuse

Ch. 12 Les aliments et les magasins, symboles de la relation amoureuse

Ch. 13 Les animaux, symboles de la relation amoureuse

 

 

Deuxième partie :

Le sexe ou la vie de l’esprit ou quand le sexe n’est pas ce que vous croyez

 

Première étude : Le symbolisme du masculin et du féminin

Ch.14 La bipolarité psychique

Ch.15 Le symbolisme des parties sexuelles du corps

Ch.16 L’image de l’homme dans les rêves de la femme

Ch.17 L’image de la femme dans les rêves de l’homme

 

Deuxième étude : Scénarios amoureux et situations sexuelles

Ch. 18 Premières perceptions

Ch. 19 Contacts et caresses

Ch. 20 Encore du sexe, encore plus près

Ch. 21 Différents scénarios où on fait l’amour

Ch. 22 Le désaccord avec l’autre, l’agression sexuelle

Ch. 23 Les relations abusives, la torture

 

Conclusion

Ch. 24 Quand le rêve s’avère initiatique

Ch. 25 La divinité, partout présente, l’est aussi dans la relation sexuelle

 

Vous allez trouver 126 rêves interprétés dans leur entier et 630 symboles qui n’ont jamais été traités de façon aussi franche ou même qui n’ont jamais été élucidés. Une centaine d’illustrations, coquines, charmantes, graves ou saintes, viennent agrémenter votre lecture. Ce livre rare et incontournable vous permet enfin de découvrir ce que les rêves vous disent de votre sexualité physique ou psychique.

 Nota bene

Vous pouvez télécharger la liste alphabétique des symboles étudiés  sur mon site à la rubrique Livres, puis Amour et sexe dans vos rêves ; le lien est en bas à droite.

 

http://www.christiane-riedel.fr/

 

 

 

 

 

16/03/2015

BOUSCULER, DE L'INTERPRETATION DES RÊVES,UNE LONGUE REPONSE A MARIE

 

Comprendre un rêve de travers peut avoir des conséquences dramatiques

 

Marie vient de lire le rêve de Nina qui lui conseille de frapper son voyou de fils.

http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2009/04/2...

 

navet 2.JPG

Elle s’indigne que je puisse interpréter ce rêve littéralement et m’écrit un commentaire qui pose de graves questions.

Voici :

…quand j'ai lu votre article, vous avez soulevé une méchante blessure. Mon ex-conjoint faisait des rêves "bizarres" dont il ne parlait jamais, mais en revanche, nous en subissions les conséquences. Pendant 15 jours avec notre fille, nous avons subi la mauvaise humeur de monsieur, ses insinuations douteuses, ses colères et ses agressivités avant qu'enfin, il se décide à me dire ce qui s'est passé dans "ce" rêve. Voici sa réponse, que je vous livre mot pour mot.

"Et bien, il y a 15 jours, quand tu m'as demandé pourquoi je faisais la tête, et bien c'est parce que j'ai rêvé que tu me trompais et je ne le supporte pas".

 

la lettre.jpg

 

 

Au lieu de me poser la question directement, au lieu de parler de cette angoisse qu'il avait, mon ex-mari a préféré nous "noircir" la vie pendant 15 jours pour "ce rêve", ceci pour vous dire le nombre de fois, où avec ma fille, nous nous sommes inquiétées pour notre vie…

Je pense que si mon ex-mari avait lu cet article, je pense que je ne serais plus là pour écrire…

Ainsi, pour Marie, si son mari avait lu que le rêve de Nina était interprété au sens propre, il y aurait vu la confirmation que sa propre interprétation était la bonne et il aurait déchaîné sa colère destructrice.

Mais pourquoi n’avez-vous pas cherché quelqu’un qui puisse vous aider à comprendre ce rêve ?

Cette douloureuse expérience montre que comprendre un rêve de travers peut avoir des conséquences dramatiques.

Je pense donc, chers blogueuses et blogueurs, qu’il est important de partager avec vous ma longue réponse à Marie. Je lui présente mon travail d’interprétation pour l’aider à voir plus clair. Mes explications viendront peut être aider aussi quelques - uns d’entre vous.

Voici :

 Marie,

J’ai lu votre témoignage avec beaucoup d’intérêt et de peine. A vous lire le cœur se serre.

Toute la difficulté vient de ce que l’on ne sait pas interpréter les rêves et voilà pourquoi je les analyse sur mon blog, voilà pourquoi je les explique dans mes livres et donne toutes les clés pour en comprendre les symboles.

J’aborderai dans ma réponse plusieurs points.

 

1) Rêve prémonitoire ou scénario intérieur ?

Il règne une grande confusion au sujet des rêves et de leur interprétation. Le B A  BA de l’interprétation, c’est de savoir distinguer s’il convient d’interpréter le symbole au niveau subjectif, intérieur ou au niveau objectif, extérieur. Il s’agit donc de se poser la question :

- le personnage de mon rêve désigne-t-il une personne en chair et en os dans le monde matériel ou correspond-il à un trait personnel, un aspect psychique de moi-même dans mon monde intérieur ?

C’est là le B a BA et c’est pourtant ce qu’il y a de plus difficile.

Le plus souvent le rêveur sans expérience prend tout de suite son rêve comme s’il avait un sens extérieur et était prémonitoire. Il ne pense pas à se demander la fameuse question à retenir et que je répète : 

« A quoi ce personnage, ce scénario pourrait-il correspondre en moi, dans mon monde intérieur ?

Par exemple regardons le cas suivant :

Que dire à Frédéric Miterrand qui vient de raconter sur la chaîne people qu’il a rêvé dernièrement qu’il avait des joutes érotiques tendres et jouissives avec Manuel Valls ?

http://www.public.fr/News/Frederic-Mitterand-J-ai-fait-de...

valls et miterrand.jpg

En prenant son rêve au niveau extérieur, Frédéric Mitterand va-t-il aller faire des propositions à Manuel Valls ? Et que donne l’interprétation au niveau intérieur subjectif ? Manuel Valls désignerait alors une facette de l’ex-ministre qu’il convient de préciser.

 

2 ) Les Français doivent prendre sérieusement leurs rêves en considération et sortir des idées toutes faites. Voilà pourquoi, comme d’autres chercheurs, je fais mon travail de vulgarisation.

J’ai expliqué les rêves prémonitoires il y a bientôt huit ans sur mon blog. J’y ai consacré 11 chapitres, exemples à l’appui. Un des chapitres s’intitule :

«  Comment distinguer un rêve prémonitoire d’un rêve qui ne l’est pas. »

http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2007/07/2...

 

 

Le fait est certain, Marie, il y a des rêves prémonitoires et d’autres qui ne le sont pas : ils décrivent une situation intérieure. Ainsi votre mari a commis l’erreur de croire que son rêve lui révélait un aspect de la vie extérieure. Eh bien non !

C’est pour expliquer le sens des scénarios amoureux que j’ai écrit il y a huit ans également « Amour et sexe dans vos rêves ».

livre_amour et sexe dans vos rêves.jpg

 

Sur plus de 500 pages j’ai étudié 126 rêves sur ce sujet. 3 pages sont consacrées (p. 407 à 409) à l’analyse de l’adultère. J’y ai expliqué en détails comment procéder pour comprendre le sens de ce rêve délicat.

Ainsi, pour donner une explication très succincte du rêve de votre mari, je proposerai  l’hypothèse suivante : le rêve lui montrait que son côté féminin réceptif en lui, représenté par votre image, accueillait un autre homme une activité créatrice masculine non valable. Concrètement cela voudrait dire qu’à l’époque votre mari se serait montré réceptif à un certain type d’activité : aurait-il « caressé » des idées, « embrassé » un projet, « épousé » une cause ou des opinions qui ne convenaient pas ? Le rêve lui signalait qu’il se trompait.

Évidemment, il aurait  fallu étudier le rêve avec votre mari.

On trouvera également dans mon livre sur 3 pages (378- 380) l’explication du rêve d’homosexualité comme celui de Frédéric Miterrand.

 

3 ) Votre récit donne encore une fois l’occasion de constater que souvent, ceux qui s’occupent de la santé ne s’occupent pas des rêves et ignorent tout de son langage.

Même s’il existe des professionnels qui se penchent sur le monde inconscient et ses messages, la plupart ne connaissent que Freud dont les dogmes sont pathogènes.

C’est bien, hélas, ce qu’a souligné officiellement encore dernièrement le psychiatre psychanalyste Serge Hefez sur France Inter. Il a déclaré en effet que « le travail sur le transfert est beaucoup plus intéressant que le travail de déchiffrage symbolique des rêves, qui est un peu tombé aux oubliettes. »

Voilà une parole claire, franche et nette.

http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2014/03/1...

 

 

4 ) Bousculer

Vous soulignez que mon étude sur la fessée a soulevé beaucoup d’avis positifs et négatifs lors d’un groupe de discussion.

 

Si des groupes de discussion se mettent à étudier mon livre « Ces rêves qui protègent et qui guérissent », je m’attends à des tempêtes et des ouragans, des cyclones, des tsunamis. J’en ai déjà essuyé. La thérapie alchimiste redécouverte par Jung  et que j’explique, décoiffe, déstabilise, bouscule, renverse. Elle est tout sauf correcte. C’est bien pourquoi elle était secrètement gardée par les médecins alchimistes.

« Bouscule », c’est le mot que met en évidence une psychanalyste inhabituelle, qui, elle, explore l’inconscient et les rêves. Il s’agit de Mme Muriel Rojas que je suis heureuse de vous présenter.  Je prends plaisir à vous donner son commentaire sur « Ces rêves qui vous protègent et vous guérissent ».

 

J’ai … dévoré le dernier ouvrage de Christiane Riedel …:

Attendu depuis des années, le troisième ouvrage de Christiane Riedel sur le rêve comme vecteur de connaissance de soi et de thérapie est enfin disponible ! Fidèle à sa démarche de vulgarisation de l’approche jungienne, l’auteure insiste ici sur l’aspect curatif du rêve. S’appuyant sur de nombreux exemples cliniques, elle ose sortir du politiquement correct pour révéler à ses lecteurs comment le rêve, langage privilégié de l’âme, nous informe de ce qui se vit en nous et, surtout, nous prescrit les remèdes à nos maux physiques et psychiques. Enfin, à travers des cas puisés dans des époques différentes ou dans la Bible, Christiane Riedel met en lumière la dimension collective de l’activité onirique, c’est à dire l’évidence de thèmes universels et la captation par l’individu des transformations sociétales nécessaires ou en cours.

Un manuel qui bouscule efficacement et devrait, c’est à souhaiter, convaincre les lecteurs d’écouter leurs images intérieures.(1)

 

MRZMars2014.jpg

Merci à Mme Rojas. (voir la note 2 plus bas )

 

5 ) Parlons enfin de Jung, de sa façon d’interpréter les rêves et des jungiens.

Je ne peux pas répondre, Marie, à toutes les questions que soulève votre courrier. Mais je voudrais examiner le problème que pose votre dernière phrase :

Vous dîtes que le thème de l’analyse des rêves selon Jung vous est très cher. Et vous avez raison. Sur l’ordre d’un de mes rêves, je viens de consacrer mon dernier livre à vulgariser l’œuvre de Jung et l’interprétation des rêves en en montrant la portée alchimique.

Psychologie_et_alchimie_Jung.gif

Mais que voulez-vous dire quand vous parlez du thème de l’analyse des rêves selon Jung ?

Jung fait preuve d’une connaissance des rêves et des processus de l’inconscient admirable, insurpassable. J’en suis convaincue et je viens de le montrer avec mon livre. 

 

Cependant, et je vais choquer, j’oserai dire aussi, honnêtement et clairement, que sa méthode d’interprétation, telle qu’il l’expose en particulier dans ses séminaires d’analyse des rêves de 1928 à 1930 est parfaitement impraticable, oui et même insupportable.

Avez-vous lu les 1000 pages de ce séminaire ? Je les ai étudiées, je n’ai rien pu en faire. Certes Jung fait preuve d’une «  kolossale » érudition, mais je n’ai pas ses neurones et je me refuse à faire du copier coller. Jung d’ailleurs était le premier à prévenir ses élèves là contre.

JungCarlGustav-9a4df[1].jpg

 Oui, il faut enfin avoir le courage de le dire !

Je dois donc absolument souligner qu’en plus de l’œuvre alchimique de Jung, un outil indispensable permet de comprendre les rêves : c’est la technique de l’interview, créee il y a environ 40 ans par le Dr en psychologie clinique, l’Américaine Gayle Delaney.

 

appareil phot.JPG

Avant même de connaître Jung, j’ai adopté cette technique dès que j’en ai eu connaissance en 1983 et je l’enseigne en France depuis 1989. Malheureusement, selon mon expérience, la plupart des psys ne font pas le moindre effort pour s’y intéresser. Ils ne m’ont manifesté que mépris quand j’ai tenté à plusieurs reprises de leur parler de cette approche déjà il y a 20 ans, en 1996, après la publication de mon premier livre «  Rêves à Vivre », où j’explique cette technique sur 125 pages. Beaucoup d’entre eux ne savent pas interpréter les rêves. Je le constate douloureusement et le déplore. A ma connaissance, dans leurs écoles un programme de formation à l’interprétation des rêves n’existe pas. On y aborde rapidement le sens d’images déjà répertoriées. Et les nouvelles images ?

 

livre_reves à vivre.jpg

Il est savoureux de constater que par ailleurs d’autres psychothérapeutes ont plagié mon travail, comme celui de Gayle.

Mais l’essentiel est bien que le travail avec les rêves se répande. 

 

Pour moi, comprendre l’approche alchimique et spirituelle des rêves redécouverte par Jung est aussi indispensable que pratiquer la technique de l’interview de Gayle Delaney.

Bien des psys se privent à mon avis de ces deux outils complémentaires extrêmement efficaces.

J’expose sur mon blog la façon dont j’interprète les rêves dans des dizaines d’analyses, et même dans des leçons d’interprétation des rêves. Vous en trouverez les liens ci-dessous. Je vous invite, Marie, à lire ces études qui vous permettront d’entrer plus avant dans le monde fabuleux et bienfaisant des rêves.

 

J’apprécie la courtoisie dont vous faites preuve en me présentant vos excuses. Pour moi, vous n’avez pas à vous excuser. Vous m’agressez, je vous réponds dans détours, c’est le jeu, c’est une joute qui fait partie des échanges. C’est un exercice qui se révèle souvent des plus productifs.

J’apprécierais que vous me donniez le lien avec votre site Facebook pour y lire votre éventuelle réponse à ma lettre.

Je vous remercie de votre franchise qui m’a permis de mieux vous comprendre et m’a fourni l’occasion de vous donner quelques explications sur mon travail et sur les rêves que je vous invite à explorer avec une nouvelle ouverture d’esprit.

Pour vous aider à vous familiariser avec l’interprétation des rêves vous trouverez ci - dessous différentes petites leçons d’interprétation.

 

 

 Chers blogueuses et blogueurs,

j’ai peut être attisé votre curiosité au sujet des rêves d’adultère. Mais ma réponse à Marie est longue et pour ne pas alourdir ce post, je ne peux pas vous en parler aujourd’hui. Je prendrai ma revanche la fois prochaine et je vous expliquerai comment procéder pour comprendre ce scénario inquiétant.

sphinx_chimera_hi[1].jpg

 

Notes

(1) http://refletsmrz.blog4ever.com/selection-transpersonnel-...

(2) Muriel Rojas Zamudio
Psychanalyse et art-thérapie transpersonnelle
Pointe Mazière 36160 Pérassay
murielrojas@hotmail.com

06 81 08 06 98

site: http://refletsmrz.e-monsite.com/

Auteur d’un joli livre de contes : « Personnaginaires »

 

muriel rojas.jpg


 

Pour commencer à déchiffrer vos rêves :

Vous pouvez débuter par la lecture de l’étude : « Un chat nommé Sheba ».

Vous y trouverez à la fin la liste d’une dizaine d’étude de rêves où le symbole du chat a chaque fois un sens différent.

http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2013/05/1...

 

Vous trouverez plusieurs post où j’ai expliqué comment procéder avec la technique de l’interview pour déchiffrer un symbole et entre autres :

- Un ancien copain, 24 juillet 2009

http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2009/07/i...

 

- Petit cours d’interprétation des rêves : 01 novembre 2010

http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2010/11/0...

 

- La nouvelle façon d’interpréter les rêves : 14 avril 2011

http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2011/04/i...

 

 

Illustrations

Merci aux artistes et aux photographes qui m’ont permis d’illustrer mon blog.

Le gamin Navet, croquis de Victor Hugo.

La lettre, de l'artiste français Enjolras

Montage : Frédéric Mitterand et Manuel Valls

Mme Muriel Rojas

Carl Gustav Jung

Gayle Delaney et Christiane Riedel (de gauche à droite)

The Sphinx and the Chimera, de l'artiste anglais Hawkins, Louis Weldon, (1849-1906)

01/11/2010

TOILES D'ARAIGNEES DANS MA CAVE

TOILES D'ARAIGNEES DANS MA CAVE 

araignée 1.jpg
 
 
OU PETIT COURS D'INTERPRETATION DES RÊVES
 
 
34546aeef6fd722e[1].jpg
 
 
Je vous avais annoncé en juin que je poursuivrais l'étude des différents sens que peut prendre l'image de l'araignée dans les rêves,...ce qui finalement...ne m'a pas beaucoup inspirée, d'autant plus que plusieurs analyses de ces symbole se trouvent déjà dans mes deux livres. * le travail serait facile pour moi de les reprendre sur mon blog, mais ce ne serait sans doute guère correct à l'égard de mes éditeurs.
Alors, voilà, ça traîne...
Et Jeanne m'apporte aujourd'hui un rêve tout neuf, et tout d'un coup, j'ai plaisir à vous le présenter, j'ai envie de vous montrer à nouveau comment on pratique la technique de l'interview.

Certes, chers blogueuses et blogueurs, vous êtes nombreux à m'avoir déjà vue exposer cette fameuse « dream interview method » crée par Gayle Delaney et que je fais connaître en France.  Mais il n'est pas forcément inutile de la revoir avec un angle différent, et vous, chers lecteurs arrivés récemment, vous accueillerez peut être avec intérêt ces nouvelles explications. Ces explications seront un peu longues, mais, si vous prenez le temps de les lire, j'espère de tout cœur qu'elles vous seront utiles, le jour où, à votre tour, vous vous mettrez à chercher le sens de vos images intérieures.

 

Venons en à Jeanne et son rêve.

Jeanne est une de mes élèves que je forme depuis peu  à l'interprétation des rêves. Elle travaille avec assiduité, 7824191d3cf09c5a[1].jpget m'envoie régulièrement ses études par mail. Je les corrige ensuite avec elle au téléphone et ça marche très bien.

Si je vous dis que ce n'est pas moi qui enseigne comment interpréter les rêves, mais que ce sont les rêves eux-mêmes, vous allez juger cela absurde. Mes élèves aussi au début n'arrivent pas à le comprendre. Mais on s'aperçoit bientôt que c'est l'exacte réalité. Je vous l'ai déjà montré sur le blog avec le rêve de mon élève Sarah, qui demandait : « Comment puis-je m'améliorer pour interpréter les rêves correctement ? » Vous trouverez la réponse du rêve et l'interprétation au  9 mars 2009. Vous allez juger maintenant ce qu'il en est avec le rêve de Jeanne.

 

 

Rêve « Les araignées dans ma cave "

Je suis dans ma cave. Assez proche de moi, je vois une araignée dans sa toile : celle-ci n'est pas bien construite, les fils sont plutôt des filaments.

araignees-427-araignees-animaux.jpg

d779e290aaeea2c8[1].jpgJe regarde la porte : elle est complètement fermée par une couche épaisse de toiles d'araignée. Il y en a tellement que la couleur est blanche.

Ce n'est pas particulièrement angoissant.

 

 

Interprétation

Jeanne a donc commencé son déchiffrage personnel en posant la question :

Q : Qu'est-ce qu'une cave ?

Elle a répondu en donnant ses associations :

Une cave : c'est un endroit dans la terre. C' est un petit espace où l'on range des choses dont on ne se sert plus mais qui pourront peut-être servir un jour. On n'y fait pas le ménage, le sol est souvent en terre. Les araignées y font leurs toiles et personne ne les enlève. Elles vivent là.

 

Puis elle choisit quatre associations et se demande :

Qu'est-ce que c'est que ce cadre qui est dans la terre, c'est-à-dire dans le corps, où je mets des choses qui ne me servent plus mais qui peuvent à nouveau servir, un lieu où je ne fais pas le ménage, où les araignées ont tout loisir pour faire leurs toiles ?

 

Et elle cherche alors à quoi cette description la faisait penser, elle cherche à faire le lien entre l'image et le fait réel dont parle le rêve.

Est-ce une image de ma sexualité actuelle où avec mon mari, nous n'avons pas fait l'amour depuis plusieurs jours, pas fait le ménage ?

 séparés.jpg

Puis elle a procédé aux vérifications.

Tout ce qu'elle a dit de la cave doit pouvoir être dit de sa sexualité.

Ma sexualité concerne-t-elle mon corps, le bas de mon corps ? Oui.

Ma sexualité est-elle mise dans un coin en attendant que j'en ai à nouveau besoin ? Oui.

 

Bon. Apparemment, très bien. Parfait.

Satisfaite, Jeanne a poursuivi avec l'étude des araignées en disant :

C'est une petite bête qui a beaucoup de pattes, qui avance vite, avec nervosité.  ebae8735f75a7124[1].jpg 

3b6bc8b92ce137c0[1].jpg

 Et elle en arrive rapidement à la conclusion :

" Mon rêve me montre qu'en ne faisant pas l'amour, je prends le risque d'être enfermée dans un corps gagné par la nervosité, par les petites bêtes ; ne pas faire l'amour c'est comme si j'étais enfermée dans ma cave avec des araignées et par des araignées.

Mais quelle horreur !"   

 

35936fff81533852[1].jpg

 2d0563eaf840fb86[1].jpg

 

 

 

 

 

 

Et voilà !

Oh la la !

C'est avancer vite en besogne ! Moi, le prof, je n'ai pas été convaincue du tout par cette analyse. L'étude des symboles a été trop succincte, pas assez approfondie, et surtout la première image. Il faut passer beaucoup de temps sur cette première image. J'ai donc repris soigneusement l'étude avec Jeanne qui est une élève adorable, qui ne demande qu'à se corriger et apprendre.

 

Je reprends donc les associations de Jeanne au sujet de la cave qui symboliserait la sexualité de notre rêveuse :

 « Une cave c'est un endroit dans la terre. C'est un petit espace où l'on range des choses dont on ne se sert plus mais qui pourront peut-être servir un jour. On n'y fait pas le ménage, le sol est souvent en terre. Les araignées y font leurs toiles et personne ne les enlève. Elles vivent là. »     4f512804a18eb088[1].jpg

Contentons nous de ce qui concerne strictement la cave et laissons de côté les araignées. Nous n'en connaissons pas encore le sens, ce serait encore rajouter une nouvelle inconnue à l'équation.

 

Je procède maintenant exactement aux vérifications et demande à Jeanne:

- Est-ce que ta sexualité est un endroit dans la terre ?

- Oui, la terre, c'est le corps et la sexualité se vit au niveau du corps.

- Est-ce que ta sexualité est un petit espace dans le corps ?

- Oui, si on veut, c'est mon vagin.

 

Je continue méthodiquement en reprenant les mots exacts employés par Jeanne :

- Est-ce que ton vagin est un espace où l'on range des choses dont on ne se sert plus mais qui pourront peut-être servir un jour ?

- ??? !!!

Ma question est idiote, mais elle est méthodique, soigneuse et respecte ce qu'a dit Jeanne. Moi, je fais simplement et sérieusement mon travail, sans chercher à comprendre.

Jeanne éclate de rire ! Bien sûr que non, elle ne range pas dans son vagin des choses qui ne servent plus. C'est absurde.

 b3a27d6103af203a[1].jpg

Bon ! La démonstration est faite : Jeanne ne peut pas dire de sa sexualité ce qu'elle a dit de la cave. La cave ne représente donc pas la sexualité de la rêveuse.

 

Reprenons donc l'enquête :

- Cette cave, c'est ta cave, peux-tu me la décrire ?

- Ma cave, c'est une petite pièce au sous-sol, où je descends facilement, il y fait noir.  6be86acc386918e0[1].jpg

  

Je lui demande de faire le lien entre l'image et le fait avec la question clé qui sera toujours la même :

- En ce moment, a quoi cela te fait-il penser à l'intérieur ou à l'extérieur de toi un espace facilement accessible, où il fait noir ?

- A l'extérieur, il ne s'agit pas de ma cave dans ma maison.

Et à l'intérieur de moi ? Ah ! Mais c'est mon monde intérieur, mon inconscient, le monde de mes rêves !

 

Vérifications :

Tout ce qu'elle a dit de sa cave doit pouvoir être dit de son inconscient, le monde de ses rêves.

- Ton inconscient est-il noir ?

- Oui, il n'a pas la clarté du conscient, on n'y voit rien, on n'y comprend rien.

- Est-il facilement accessible ?

- Bien sûr, j'y ai accès facilement, car pour cela il suffit de regarder les rêves.

- En ce moment, ton inconscient est-il un espace où l'on range des choses dont on ne se sert plus mais qui pourront peut-être servir un jour ?

- Oui, j'y range les rêves, des compréhensions de symboles, qui m'ont déjà servi et qui pourront me rendre de nouveau service plus tard.

 290f14062f4645b4[1].jpg 

4bfdcd415638ef66[1].jpg

Nous pouvons donc admettre que la cave désigne l'inconscient et les rêves de la rêveuse.

 

Passons à l'image suivante :

Assez proche de moi, je vois une araignée dans sa toile.

Q : - Qu'est-ce qu'une araignée ?

R : Une araignée, c'est une petite bête qui avance nerveusement et qui tisse soigneusement sa toile, pour piéger les insectes et s'en nourrir.

 e7102eb43f6b97ec[1].jpg

 3103fefe2790e62c[1].jpg

       

 

Maintenant, je raccroche la nouvelle image au sens de l'image précédente.

Je reprends le sens de l'image précédente (1) , je choisis les associations les plus abstraites (2) et demande :

Q : - Alors, Jeanne, (1) quand tu es descendue dans ton inconscient avec tes rêves, à quoi cela te fait-il penser une petite bête qui (2) travaille méticuleusement, soigneusement ?

- C'est moi, s'exclame Jeanne, quand j'essaie d'étudier mes rêves en menant mon enquête.

 

Je vérifie :

- Peux-tu m'expliquer en quoi tu avances nerveusement quand tu étudies tes rêves ?

- Eh bien, je crois que j'y vais activement, je travaille rapidement, j'y mets toute ma vigueur. 

39a78a129df59560[1].jpg

ef6150a19bf45ca0[1].jpg

 

 - O K !  Maintenant, si tu es l'araignée, dis-moi :

 

Qu'est-ce que c'est que ces insectes  que tu cherches à piéger pour t'en nourrir ?

- Oh ! mais c'est quand je fais mon enquête pour attraper les symboles, les assimiler, les comprendre et m'en nourrir.

 

Vérifions :

Pour attraper le sens des symboles est-ce qu'il faut tisser soigneusement sa toile ?

- Mais oui ! Il faut poser les questions de l'enquête en tournant méthodiquement autour de l'image-insecte. C'est un long travail patient.

4962c32880394828[1].jpg 3814362674_0312fb1fde[1].jpg

 spinnenweb.jpg

 

Etonnant ! Qui aurait cru que les insectes soient les symboles des rêves ? C'est pourtant justifié ici.

 

Regardons maintenant ce que dit le rêve :

La toile n'est pas bien construite, ce sont plutôt des filaments.

- Jeanne, comment comprends-tu cette image ?

- Oh la la ! Je ne mènerais pas correctement la technique de l'interview ? Mon enquête ne serait pas bien construite ?

 

- Et les filaments ?

- Ce sont de fils conducteurs très fins.

- Des fils ? A quoi ça sert ?

- C'est pour coudre, assembler, relier. Relier, c'est faire les liens.

- Oui, et faire les liens dans l'étude du rêve, c'est ce qui amène au sens du rêve. Alors que te dit ton rêve ?

- Donc, je déduis de cette image des filaments, que, dans mon travail d'interprétation, les liens sont trop fragiles, trop fins, pas assez solides, mal établis. Bon ! J'ai encore à améliorer cette étape de ma technique ! Mon enquête est trop lâche, pas assez serrée.

 

spinnenwebcafeine.gif cd5ba54ac02821ac[1].jpg

 a18e1910229f801a[1].jpg

  

   

   

 

Et l'excellente élève conclut :

Ainsi, mon rêve me montre que je cherche à comprendre le sens des symboles de mes rêves pour m'en nourrir. Mais je n'effectue pas le travail soigné et minutieux que cette recherche exige. Au lieu de m'investir dans un rêve à fond, de poursuivre l'enquête en appliquant la technique de  manière  rigoureuse,   

 e0adb6103122a3b0[1].jpg

 70cceaa4899f4f42[1].jpg

je travaille d'une manière désordonnée, dispersée.

Mon travail est comme ces toiles : il n'est pas assez méthodique et construit, solidement charpenté. Ces toiles - ou ces filaments - ne permettent pas de piéger des insectes, et mon travail ne me permet pas non plus d'attraper, capter le sens des symboles. Ce n'est pas comme ça que je serai nourrie !

 

 

Voyons maintenant la fin du rêve :

Je regarde la porte : elle est complètement fermée par une couche épaisse de toiles d'araignée. Il y en a tellement que la couleur est blanche.

 7cefd185dde639f0[1].jpg

 68a911c3d069b9b0[1].jpg

  

 

  

 

La même question revient à nouveau :

- Qu'est-ce qu'une porte ?

- C'est un point de passage entre deux espaces.

- Et cette porte de la cave, de l'inconscient, du monde des rêves ? 

- C'est le point où je vais pouvoir remonter au jour, passer de l'inconscient noir au conscient clair, des symboles du rêve à ce que je suis en train de vivre dans les faits au moment du rêve.

 b3d37299730b302e[1].jpg

 rêve porte ouverte.jpg

      

 

 

Jeanne réfléchit un instant et poursuit de façon très active:

- Je comprends : lorsque je cherche le sens d'un symbole, je m'enferme dans des élaborations blanches, mentales, intellectuelles, je ne fais pas le lien avec ma vie personnelle vécue, je ne cherche à voir le fait concret dans mon quotidien qui correspond à l'image. J'en reste à des spéculations inefficaces.

Oui ! c'est ça, c'est exactement ce que je viens de faire quand j'ai interprété la cave comme ma sexualité. J'ai été trop vite, les liens étaient insuffisants, j'ai mal fait les vérifications.

- Oui, Jeanne, et tu vois qu'on en arrive à raconter n'importe quoi ! C'est pourquoi il faut beaucoup de logique, de rigueur, de cohérence dans ce travail. Mais ton rêve conclut en te disant que :

 

La situation n'est pas très angoissante.

Tu n'as donc pas à t'inquiéter. Maintenant que grâce au rêve tu as compris ce qu'il fallait corriger et comment y parvenir, tu ne peux que progresser.   

 

553d04f21e8188fc[1].jpg

b0fb915edb793f90[1].jpg

 

 

 

  

  

 

Jeanne a été très heureuse de son rêve et très surprise : en effet, pour son entraînement mensuel à l'interprétation, l'inconscient lui a donné en exercice un rêve qui lui montrait les insuffisances de sa méthode de travail. Et ce sont justement avec ces mêmes insuffisances qu'elle a tenté d'interpréter ce même rêve. Ensuite, c'était à moi, son professeur, de les corriger... grâce au rêve !

Ne sont-ce pas les rêves qui enseignent comment les interpréter ?

Et toutes deux, nous avons été profondément touchées de constater une nouvelle fois la bienveillance permanente du rêve, qui enseigne mon élève, la corrige et la soutient.

 

Mais qu'est-ce que c'est donc cet inconscient, si attentif, si personnel, si patient, si sage ?

 

4ums6rm2.jpg

 

Illustrations

Je remercie les photographes dont les œuvres m'ont permis d'illustrer mon blog.

Araignée :http://images.doctissimo.fr

Fleur de Pensée : www.flickr.com

Araignée :www.dinosorai.com

Etudiante :www.sueddeutsche...

Araignée : www.dinosoria.com

Tatouage : www.everytattoo.com

Jeune femme :www.flickr.com

Bric à brac : www.bricabrac-sto...

Jeune femme : www.ices.fr

Escalier : radineoueconome.com

Araignée : www.bairnet.com

Mandala : www.jameshollings...

3 Toiles d'araignées : wildhavedaily.wor... ; http://farm3.static.flickr.com

Toile d'araignée sous caféine :  ?

Araignée dans sa toile : etrangenature.blog

Toile dans la rosée :adyaya.canalblog

Voiles blancs : www.flickr.com

Toile : pluct.fr

Toile : pluct.fr

 

* Vous trouverez d'autres sens du symbole de l'araignée dans

Rêves à vivre, éditions de Mortagne, p. 62 ; ch. 4 : étude de la première image :

- une araignée noire.

Amour et sexe dans vos rêves, éditions Trajectoire-Piktos, p.246, 247.

- une araignée dans la chambre

- toiles d'araignées dans le grenier

 

30/12/2009

LETTRE A UNE INTERPRETE ZELEE

 

 LETTRE A UNE INTERPRETE ZELEE OU PRECISIONS SUR LA FACON D' INTERPRETER UN RÊVE

 

Bonjour Blandine

J'apprécie votre participation active sur mon blog. J'ai lu avec intérêt vos interventions à propos du rêve « Gentille...gentille ».

 

En ce qui concerne votre interprétation du rêve « Gentille...gentille... », il m'apparaît que nous n'avons pas la même façon de procéder. Aussi, je pense nécessaire de m'expliquer de nouveau sur la méthode que j'applique et que j'enseigne, de manière  à ce que vous compreniez bien ma façon de conduire l'analyse pour arriver au sens.

J'ai expliqué comment procéder avec la technique de l'interview dans de nombreux articles, vous pourrez vous y référer. Vous les trouverez dans la colonne de gauche, en allant dans « sujets abordés » au chapitre 14, « rêves interprétés avec la technique de l'interview ». J'ai exposé ainsi cette méthode d'analyse avec plus de trente rêves.

 

Je suis professeur, ma vocation est de transmettre, et sur mon blog, mon but est de donner aux rêveuses et rêveurs l'envie et l'habitude de procéder comme j'ai appris moi-même à le faire pour interpréter les rêves, parce que j'en ai vérifié l'efficacité depuis bientôt 30 ans, en analysant des milliers de rêves.

 

Voici donc quelques indications de base :

1 ) Je pars l'esprit vide

J'exclue d'emblée toute considération préalable avec laquelle je prétendrai avoir déjà compris le sens du rêve ou en avoir déjà une idée. Je ne sais pas au premier abord ce qu'un rêve signifie.

 

2 ) Je travaille avec le rêveur qui me fournit ses associations, questions après questions, élucidations après élucidations.

Comme je le montre constamment sur mon blog, je vérifie, à chaque symbole, si le signifié correspond exactement au signifiant, si la signification trouvée correspond point par point à ce que le rêveur a dit du symbole dans ses associations.

 

3 ) Je ne me permets aucune affirmation qui ne soit pas indiquée au moins implicitement dans le rêve.

Toute affirmation doit absolument être démontrée et justifiée. Sinon, on en vient rapidement à dire n'importe quoi et à se lancer dans des élucubrations sans fondements.

 

4 ) Je ne propose une interprétation sur mon blog que lorsqu'elle a reçu l'approbation pleine et entière du rêveur ou de la rêveuse.

J'ai ainsi présenté au public, dans mes livres et sur mon blog, plusieurs centaines d'interprétation, qui toutes ont été ratifiées par les rêveurs. Et, croyez moi, ce n'est pas un mince travail. Ce sont en fait des milliers d'heures de travail.

 

Maintenant, Blandine, votre enthousiasme vous amène à procéder différemment.

Reprenons votre interprétation du rêve « Gentille, gentille... »:

Vous écrivez :

«  J'ai une autre interprétation pour ce rêve.
L'homme en question dégage de la puissance et il est en très bonne santé. Il méprise les fleurs car ce sont les cadeaux que lui fait la personne qui rêve, il demande des réductions mais en fait il n'en a pas besoin et les méprise. La personne qui a fait le rêve se rend compte que certaines personnes à qui elle fait des fleurs la méprisent et la considèrent faible. (car eux sont forts)
Elle a peur "de se faire avoir" et sûrement que dans certains cas "elle se fait avoir" comme toutes les personnes généreuses.
Est-ce pour autant qu'il faut cesser d'être généreux? Distinguer avec qui on l'est. Cordialement

Blandine »

 

Regardons vos affirmations successives :

D'où déduisez-vous que cet homme est un client à qui la rêveuse fait un cadeau ?

Sa puissance et sa force révèlent qu'il n'a besoin ni d'écoute, ni de conseil, ni de soutien. Il sait très bien ce qu'il a à faire et c'est lui qui est capable de fournir de l'aide.

Par ailleurs, si le rêve vient en effet conseiller Christelle en lui parlant d'un homme extérieur, cet homme extérieur existe-t-il ?

Non. Christelle n'a aucun client qui pourrait correspondre à la description de cet homme.

Dans votre façon d'interpréter le rêve, vous projetez le personnage à l'extérieur et omettez de regarder dans le monde intérieur quelles sont les forces qui habitent la rêveuse.

 

Quelles sont les indications du rêve qui vous permettent d'affirmer que cet homme extérieur, ce client demande des réductions et les méprise en même temps ?

Il n'y en a pas. D'ailleurs, ce serait une attitude incohérente, voire vicieuse.

 

Où voyez-vous que toutes ces fleurs sont pour lui, quand vous dîtes : « ce sont des cadeaux que lui fait la personne qui rêve » ?

Votre affirmation est gratuite.

L'étude du symbole avec la rêveuse a montré en effet que les fleurs désignaient toutes les réductions, qu'elle faisait à tous les clients. Un bouquet pour chaque table, des réductions pour chaque client.

 

Quelles sont les indications du rêve qui démontrent que Christelle «  se rend compte que certaines personnes, à qui elle fait des fleurs la méprisent » ?

Elle fait des fleurs à toutes les personnes.  Votre affirmation n'est justifiée par aucun indice dans le rêve.

 

Quelle image du rêve vous autorise à dire qu'elle a peur « de se faire avoir » ?

C'est une idée à vous. Cette consultante donne volontairement à tout le monde, ce n'est pas par peur de se faire  avoir, c'est son tempérament généreux. Le rêve est là pour lui dire que cette générosité est déplacée dans son métier.

 

Conclusion

On est quand même obligé de constater que l'interprétation que vous donnez de ce rêve n'est fondée sur aucune indication du rêve. Elle est le résultat de votre réflexion, certes, mais elle n'est pas le résultat d'une analyse scrupuleuse, logique, cohérente des différents détails. Vous ne restez pas fidèle aux images. Rien dans le rêve ne vous permet d'affirmer ce que vous dîtes, rien ne le soutient, rien ne le justifie.

 

Interpréter un rêve n'est pas une mince affaire. J'ai essayé de vous montrer qu'à mon avis, la façon dont vous avez procédé ici ne mène à rien, par manque de rigueur intellectuelle.

Par fidélité aux rêves, je me montre d'une exigence impitoyable. C'est là la garantie de la qualité de mon travail. Mes élèves pourraient vous en parler. Je ne serai pas plus tendre avec vous. Ce n'est pas votre intérêt, si vous cherchez à interpréter les rêves.

 

J'espère, Blandine, que vous voyez plus clair maintenant sur l'état d'esprit et la démarche à adopter pour comprendre les images intérieures. L'interprétation des rêves est un art qui ne s'improvise pas. Je vous souhaite une heureuse réussite à l'apprendre.

 

Bien à vous

Christiane

09/03/2009

UN RÊVE DE DENT

 

Le rêve nous réserve souvent des surprises. En voici une de taille ! Voilà qu’il vient enseigner à mon élève comment devenir une meilleure interprète de rêves. Peut être  aussi, chacun peut-il y apprendre quelque chose pour lui ?

 Sarah apprend l’interprétation des rêves avec moi. Elle a étudié de nombreux rêves, les siens et ceux d’autres personnes. Elle comprend donc certaines images déjà vues ailleurs, mais elle ne parvient pas toujours à trouver le sens de toutes les images, ni le sens du rêve dans son entier. Elle se désole et demande humblement à ses rêves :

« Je ne suis pas une bonne interprète. Comment puis-je m’améliorer ? Comment arriver à interpréter les rêves correctement ? »

La nuit, son rêve, secourable, vient lui répondre. Elle reçoit le rêve suivant :

 

Rêve

« Je me rends chez une femme, qui, je sais, va m’examiner. Elle va découvrir l’état de certaines de mes dents et voir celles qui sont cassées. Je suis très ennuyée.

Une fois face à elle, j’ouvre la bouche. Elle pose son index droit sur une seule dent, une molaire de la mâchoire du bas à droite. Elle me dit de me faire soigner.

Je sais que c’est au Maroc que je pourrais me faire soigner.» galerie-membre,maroc,la-palmeraie-d-agdz.jpg

 

Voici l’analyse que nous avons effectuée ensemble selon la technique de l’interview :

Puisque l’incubation a eu lieu, il convient d’étudier les images, et d’emblée la première, en rapport avec la question posée.

 

 

Une femme

Sarah se rend chez une personne, dont elle sait qu’elle va l’examiner. Vers qui donc se tourne la rêveuse, quand elle pose sa question d’incubation ? Elle se tourne vers l’inconscient. En effet, l’inconscient est par nature féminin, il est le monde intérieur, le monde irrationnel des émotions, des ressentis, des rêves, des intuitions. aishwarya-rai_plus-belle-femme-monde.jpg

henry_fonda.jpg

 

 

 

 Le conscient, lui est masculin, rationnel, orienté vers le monde extérieur, poursuivant les pensées logiques et organisées, et les savoirs appris.

 

Avec sa question d’incubation, la rêveuse se tourne vers son inconscient. Elle sait qu’il examinera sa situation et lui répondra, et elle le sait parce qu’elle a pu le vérifier par maintes expériences répétées.

 

La femme va découvrir certaines de mes dents et voir celles qui sont cassées.

Le rêve, l’inconscient répond ainsi tout de suite à Sarah : son problème, qui l’empêche d’interpréter les rêves convenablement, est un problème de dents.

 

Posons la première question de l’interview :

- Qu’est-ce que les dents ? Comment sont-elles et à quoi servent-elles?

Ce sont des organes durs, coupants, situés dans la mâchoire. Elles forment un ensemble, un système qui sert à prendre les aliments et à les transformer, pour les mettre sous une forme digérable, assimilable.

steack frites.jpguntitled.jpg 

tarte aux abricots.jpg

 

 

 

 

 

 

Pour comprendre les dents, il me faut d’abord comprendre ce que sont les aliments :

- Quand il est question d’arriver à interpréter les rêves convenablement, à quoi vous font penser des aliments qu’il faut transformer, mettre sous une forme digérable ?

Pour la rêveuse, la réponse logique est immédiate : Les aliments, ce sont les rêves.

 

Vérifions :

Est-ce que les rêves peuvent être comparés avec les aliments ?

 

aliments.jpg

Oui, il faut les travailler, les transformer, les interpréter pour les rendre assimilables, en retirer tous les éléments nourrissants. Sinon, ils ne passent pas.

Ainsi, ce qui va permettre d’interpréter correctement les rêves, ce sont les dents.

 

Poursuivons l’étude de cette image des dents :

Les dents du haut et du bas, grâce à la mobilité de la mâchoire du bas, se rejoignent pour exercer ensemble une pression. Les incisives devant et les canines sur le côté vont mordre dans les aliments, les trancher, les découper, les déchiqueter. La nourriture passe alors à l’arrière de la cavité buccale et là va être mastiquée, écrasée, broyée en arrière par les prémolaires et les molaires.

 

Examinons les images de ce processus de transformation :

Les incisives et les canines ont le mordant pour prendre un morceau et le trancher :

Ici il s’agit de prendre, appréhender, saisir, choisir une image du rêve, avant de s’y attarder, de s’y concentrer.

Les incisives et les canines de la rêveuse sont en bon état.

dents1.jpg 

Elle sait fort bien décider d’étudier un rêve et ses différentes images, elle n’a pas de difficulté pour couper le rêve dans ses différentes parties, saisir les différentes actions du scénario, apercevoir la composition du rêve. Le problème ne se situe pas à ce niveau.

 

La femme pose son index droit sur une seule dent, une molaire de la mâchoire du bas à droite. Il faut la réparer.

Voilà la dent abîmée : une molaire en bas à droite.

 

La molaire

dents molaires.JPG

 

Comment est une molaire ?

C’est une dent bosselée, dont les points saillants et rentrants vont entrer en contact complémentaire avec ceux de la dent de la maxillaire opposée. De cette façon les dents peuvent couper et écraser.

 

molaire de bovidé.jpg

molaire de néandertalien.jpg

molaire prothèse dentaire.jpg

 

 

 

 

 

 

 

Le premier mouvement donné à la molaire, c’est de l’appuyer contre la molaire opposée. D’abord il faut serrer la nourriture, l’image entre les molaires de deux maxillaires. Il faut s’arrêter, tenir fermement, rester sur l’image, persévérer, se concentrer.

 

Puis il faut  mâcher, mastiquer.

Les molaires sont activées pour transformer la nourriture en morceaux de plus en plus petits. Elles exercent la même effet que la meule. Elles moulent, elles broient.

moulin 2.jpgmeule.jpg 

 

 

 

 

Elles divisent les aliments en particules de plus en plus fines. Il s’agit donc de passer d’une masse indistincte à un ensemble séparé en différentes parties.

Quelle est donc cette opération de broyage ? Mâcher et remâcher, broyer, c’est revenir volontairement sur l’image, c’est rentrer les dents dans l’aliment. C’est exercer la faculté de pénétration.

Opérer des séparations, des distinctions, cela s’accomplit quand on exerce sa faculté de discernement.

 soufsouf-vip-blog-com-164582PICT1214.jpg

esprit d'analyse.jpg

Alors, on a soin de prendre son temps, de ne pas avaler tout rond, on saisit progressivement les différentes consistances et saveurs, on observe les images, on les considère, on ne rien laisse passer qui n’ait été travaillé, trituré, affiné. On poursuit ainsi une analyse de plus en plus fine.

 Ainsi l’image de la molaire implique les actions d’examiner, étudier, approfondir, chercher, penser. Et finalement, comment dire cela en un mot ? Cela s’appelle REFLECHIR.

Que disent souvent les professeurs aux enfants ? « Vous êtes des paresseux, il faut tout vous mâcher, vous ne faites pas l’effort de réfléchir ! »

Voilà le rôle des molaires, voilà l’image de leurs activités. Bien.

Mais concrètement, ça veut dire quoi ?

Finalement, qu’est-ce que ces molaires dont le travail va permettre de trouver le sens des symboles ?

Seule Sarah peut nous répondre.

Je lui demande méthodiquement :

Sarah, pouvez-vous nous dire à quoi cela vous fait penser, quand il est question d’analyser les rêves, le moyen, le système qui vous permet d’examiner les images, de les analyser, les approfondir, le moyen qui vous permet de mener, poursuivre une recherche, une réflexion ?

Rouletabille.jpgthe-sherlock-holmes-museum-1.jpgpasteur.jpg 

 

 

 

  

- Mais c’est la technique de l’interview !

- Ah !

Mais, il n’est pas question de se contenter de cette affirmation. La technique rigoureuse de l’interview demande qu’on l’on procède aux vérifications.

Nous allons donc voir en quoi les molaires peuvent être comparées à la technique de l’interview.

Et en effet, toutes les questions : c’est qui…,c’est quoi…,c’est comment…,à quoi cela vous fait-il penser…, pouvez- vous justifier…,  toutes ces questions permettent de venir et revenir sur l’image, la mâcher et remâcher, la broyer, pour opérer toutes sortes de distinctions et analyser finement.

travailleuse.jpg

  

La technique de l’interview est donc bien cet outil d’analyse qui permet de réfléchir méthodiquement au symbole du rêve et d’en trouver le sens.

 

Le rêve donne ensuite une indication supplémentaire :

La molaire à droite, en bas est abîmée.

Pour la rêveuse, comme souvent pour des personnes droitières, la droite désigne le côté extérieur, actif, conscient.

Le bas est le contraire du haut qui correspond au domaine des idées, le bas parle donc des ressentis qui viennent du corps, de ce qu’on sent en soi.

 J’essaie de mieux cerner la situation et demande :

- Sarah, la molaire du bas, ce qui fonctionne en bas, du côté actif, conscient, c’est quoi ?

- En bas, à droite, ce serait quand je laisse monter en moi mes ressentis, mes impressions et que je les accueille consciemment.

 

papillon-5.jpg

Pap_orch_mauve_contre_jour.jpgPapillon-3.jpg

 Je pense que c’est accorder mon attention à ce que je ressens, à ce qui vient de moi et non des idées extérieures. Je dois faire là un effort conscient et volontaire, comme quand je "mâche".

- Et en quoi est-ce que vous accorderiez plus d’importance à ce que dit le monde extérieur ?

- Ah ça ! C’est vrai que ça m’arrive presque systématiquement. Dès que je cherche le sens d’un symbole, je pense à tout ce que j’ai appris dans les livres ou avec vous dans les ateliers. Immédiatement je donne alors à l’image un sens déjà rencontré. Et je ne vais pas plus loin.

Je reconnais :

- Oui, c’est vrai. Cela me fait penser à ce qui s’est produit au dernier atelier : quand je vous ai poussée pour réfléchir plus à fond, vous avez trouvé le sens de l’image, et je vous l’ai fait remarquer…

Sarah s’exclame…

- Oui ! Et je vous ai même dit : ça m’a effleuré l’esprit, mais je n’y ai pas attaché d’importance.

- Quel dommage ! L’inconscient vous envoie la solution, quand vous cherchez à élucider l’image, et vous ne l’accueillez pas ! Pourquoi ne vous faites-vous pas confiance ? Pourquoi n’essayez-vous pas cette hypothèse, puisque de toutes façons vous pouvez la vérifier avec la technique de l’interview ?

 

prémonition.jpg

 Ainsi, le rêve vient donner un conseil pour parvenir à interpréter les rêves convenablement :

Résumé : Le meilleur moyen pour y parvenir, c’est de réfléchir, mais pas n’importe comment. Il faut suivre la technique de l’interview, prendre son temps, poursuivre une patiente analyse des images, et réfléchir à partir de soi même, de ce qui vient de soi. Il serait désastreux de tordre son interprétation en fonction de ce que peuvent dire les autres ; la rêveuse, au contraire, doit accueillir attentivement, fidèlement ce qui monte d’elle-même et qui cherche à devenir conscient.

Le rêve maintenant indique comment corriger la faiblesse de notre interprète :

Je sais que c’est au Maroc que je pourrai me faire soigner.

Seules les associations de Sarah pourront nous fournir une explication.

- Sarah, qu’est-ce que le Maroc pour vous ?

- C’est le pays où j’ai vécu jusqu’à 18 ans. J’en ai de très beaux souvenirs. J’étais bouleversée d’admiration devant les soleils couchants ou les clairs de lune dans la palmeraie.           

arbre-deserts-palmeraie-marakech-maroc-.jpgmaroc.jpg J’étais en contact avec la nature. Mes parents me laissaient libres dans leur propriété. Je faisais ce qui me faisait plaisir, ce qui m’attirait, je m’appuyais sur ce qui venait de moi. J’étais fidèle à moi-même, authentique.

Je me suis trahie ensuite, pour me conformer à ce qui se fait et se dit dans le monde extérieur. C’est ma nature instinctive que je dois retrouver.

 

Quel est le sens de cette dernière image ? Quelle est donc cette notion de plaisir ?

Le ressenti est un signe essentiel pour indiquer si l’interprétation est juste ou fausse.

Le malaise, l’impression d’être chiffonné, un sentiment d’insatisfaction indiquent que le travail est à reprendre.

Au contraire, le bien être, une sensation de dilatation, de plénitude dans le corps, dans le ventre, une impression de détente, d’épanouissement, de plaisir, indiquent que le sens trouvé est juste.

Voilà les sensations auxquelles Sarah doit faire attention.

palmeraie.jpg 

Conclusion

Ce rêve apparemment très banal et prosaïque contient de précieux conseils pour aider Sarah à mieux interpréter les rêves.

D’une part, il lui montre comment, grâce à la technique d’analyse de l’interview, il convient de procéder méthodiquement à l’interprétation ; d’autre part, il lui signale qu’elle doit aussi tenir compte de son ressenti personnel sur le moment.

Elle doit faire attention à la satisfaction qu’elle éprouve, quand le sens du symbole lui apparaît, car, chez elle, c’est cette impression qui va lui montrer la justesse de son travail ou non. En se fiant à ce sentiment de plénitude intérieure, elle ne doutera pas d’elle.  Cela lui évitera de se laisser influencer par toutes sortes de connaissances acquises sur le sens de l’image.

Ainsi, en menant une réflexion personnelle, approfondie, authentique, elle deviendra créative, elle sera capable de trouver des choses nouvelles, s’adaptant toujours à l’infinie variété des symboles et de leurs sens, selon les rêveurs et les circonstances. Ainsi, elle deviendra une interprète de rêves accomplie.

 

26251316_11Unautreluneatraverslespalmiers.jpg

 

 

La prochaine fois, je vous montrerai ce que peut donner une interprétation de rêve, où l’interprète ne tient compte apparement que de son ressenti, sans pratiquer la technique de l’interview.

 

Illustrations

 Je remercie les artistes dont les œuvres m’ont permis d’illustrer mon blog.

Palmeraie : www.swisstrotter.com

La plus belle femme du monde : aishwarya-hindi.blogspot.com

Henry Fonda : http://1bp.blogspot.com

Incisives et canines, forum doctissimo

Molaire de bovin

Molaire reconstituée de Néandertalien

Molaire, prothèse

Meule à céréales

Broyeur Moulinex

Esprit de pénétration : soufsouf.vip-blog.com

Esprit d’analyse : www.asse.fr

Figure de jeune fille dite « Sapho », fresque de Pompéi

Papillon, photo de l'artiste Cyril Almeras : http://www.cyrilalmeras.com

Prémonition de Salvator Dali

Coucher de soleil au Maroc :amours.a.m.pic.centerblog.net

Coucher de soleil sur la palmeraie : voyages.orange.fr

Clair de lune dans la palmeraie : vous trouverez la photo dans la galerie de Marc-André Decoste, sur le site www.pbase.com/mdecoste/image/26251316

 

 

 

 

 

15/08/2007

LA MORT SYMBOLIQUE D’UN PROCHE, CH. 5, SUITE, LA MORT DU PERE

LA MORT DU PERE

Avant de vous expliquer le sens de ce rêve, j’ai pensé indispensable, la dernière fois, de se libérer l’esprit de la grille d’interprétation psychanalytique désastreuse.
Voici donc maintenant un rêve que nous allons explorer, sans grille d’interprétation préalable. Notre seul outil sera la technique de l’enquête, appelée technique de l’interview. qui seule, en travaillant l’esprit neuf et ouvert et libre, permet d’accéder à une interprétation individuelle, taillée sur mesure pour le rêveur.

Comme un fait exprès, Nadine vient de m’apporter son rêve de la nuit. Nadine est une charmante jeune femme entrée dans la vie d’adulte.
032cd5fa08db76fa6006159344e79431.jpg
Elle travaille et vit avec son ami Nicolas. Elle a compris combien les rêves sont de sages conseillers, pour guider sur le chemin de la vie, et elle me demande régulièrement de lui interpréter ses rêves. Voici ce qu’elle me raconte :

Rêve
« J’ai rêvé que mon père s’était suicidé. »
5ff318c31d24e39fff2b283b5c753d70.jpg
- C’est tout ?
- Oui, c’est tout ce que j’ai rêvé.
J’ai immédiatement téléphoné le lendemain à mon père, qui va fort bien ».

Interprétation
S’agit-il d’un rêve prémonitoire ?
La première question qui se pose est de regarder si le rêve pourrait prévenir d’un suicide réel.
A priori, il n’y a aucune raison pour que le père de Nadine décide de quitter la vie. Il n’est pas en état dépressif et mène une agréable retraite. Cette situation incite donc à penser que le rêve aurait plutôt une signification symbolique.

Quelles sont les réactions de la rêveuse ?
Il faut aussi s’interroger sur la façon dont la rêveuse a réagi à son rêve.
- Nadine, dîtes-moi, comment vous sentiez-vous pendant le rêve ?
- J’avais de la peine, mais c’était comme ça, il n’y avait rien à faire.
- Et au réveil ?
- J’étais surprise et un peu inquiète. C’est pour ça que je viens vous voir. Mais je ne suis pas bouleversée.

a515356bbf845f9c5d910b946b5b8134.jpg Nous avons vu dans les études précédentes que les rêves qui annoncent une mort physique réelle sont chargés d’une émotion intense : le rêveur se réveille brutalement, saisi d’une angoisse qui ne le quitte pas ; il est pris aussi souvent de sueurs froides et ressent le rêve comme un cauchemar affreux.
Ici, ce n’est pas le cas. L’atmosphère est moins tendue.

Examinons maintenant ce tout petit rêve :
Pour étudier un symbole, ce sont toujours les mêmes questions de la technique de l’interview qui vont servir. Elles sont très simples. Je demande donc à la jeune femme :
- Nadine, qu’est-ce que c’est, un père, pour vous ?
- Un père, c’est l’homme qui féconde l’ovule de la femme par son sperme. Avec ma mère il m’a créée. Le père, c’est celui qui, traditionnellement, à côté de la mère, élève l’enfant jusqu’à la vie d’adulte.
6145c5a35af7f3da21d29bd68e0586ed.jpg
- Et votre père, c’est qui ?
- C’est un homme que j’adore. Il est divorcé et vit seul. Nous nous entendons très bien et nous nous aimons énormément.
- Il est comment, votre père, Nadine ? Quel est son caractère ? Comment se comporte-t-il dans la vie ?
- C’est un amour d’homme. Il est gentil, généreux, facile à vivre, toujours content de ce qu’il a. Il est très doux, compréhensif, patient. Jamais un mot plus haut que l’autre ; souvent je lui dis qu’il est trop généreux, qu’il se fait exploiter. Mon père, c’est la crème des crèmes !
57f34912da33e28b392768ea6b436423.jpg

Posons maintenant la grande question qui va tout révéler :
- Quelqu’un qui vous a créée et élevée, qui est un amour, généreux, doux, patient, compréhensif, quelqu’un qui est facile à vivre, à qui cela vous fait-il penser, à l’extérieur ou à l’intérieur de vous, par rapport à votre vie actuelle, en ce moment ?

Par rapport à hier ? Qu’est-ce qui s’est passé hier ?

A l’extérieur c’est mon père, mais bon, ça ne nous avance pas.
A l’intérieur de moi ? A qui ça me fait penser en ce moment ?
Nadine cherche et s’écrie :
- Oh, mais c’est vrai, c’est vrai que je suis vachement gentille avec mon copain.
062b9f83685d8b7f356c1e1101e0feea.jpg
Comme il est en examen en ce moment, c’est moi qui fais tout. Il pourrait quand même un peu participer au ménage.
db42919f2831568558b1fc4a35293b17.jpg

Par dessus le marché, comme il ne gagne pas encore sa vie, c’est moi qui paie tout. Oui, c’est ça, je me comporte exactement comme mon père.
Mais hier, j’ai explosé : nous nous sommes disputés, parce que je lui ai demandé de prendre un travail pendant les vacances pour gagner un peu d’argent et participer aux dépenses et il a refusé. Il profite, il y a de l’abus !
8b37f2ed916924378d1073b61f88a47d.jpg

Alors revenons au rêve, que dit le rêve ?
« Mon père s’est suicidé ».
Que comprendre ?
Eh bien, c’est clair ! Nadine, la veille, ne s’est plus comportée COMME son père. Elle a délibérément cessé d’en suivre le modèle, l’exemple. En exprimant à son ami son désaccord, sa frustration, ses besoins, au lieu de se montrer si patiente et généreuse, elle a opté volontairement pour une attitude complètement différente. Une facette d’elle même s’est supprimée volontairement, le père en elle s’est suicidé.
Et la jeune femme de constater :
« - J’ai de la peine, mais c’est comme ça. ». Il n’y a rien à y faire.
cc9354f80973035611258c224d1af236.jpg
Stupéfaction ! Quel point de vue !
Elle n’est plus la bonne amie, elle souffre de ce changement, mais c’est comme ça !
Le rêve vient constater et ratifier.
Nadine est remuée, et…pas mécontente. Elle qui se croyait mauvaise de réagir contre l’égoïsme de son ami, voilà que le rêve lui donne raison ! Quelle leçon !

Elle m’a embrassée, elle est rentrée chez elle et a repris la discussion avec son ami. Elle lui a fait comprendre qu’elle ne pouvait pas continuer à tout prendre à sa charge avec gentillesse et complaisance. Ce faisant, le père symbolique en elle s’est suicidé. Et Nicolas a pris un travail pendant les vacances.

0b18c0472b032707eb0e2b384a5f2bbb.jpg


Conclusion :
L’examen de ce tout petit rêve montre qu’il ne s’agit pas d’un rêve prémonitoire. L’image parle d’une situation symbolique.
A quoi aurait mené l’interprétation avec la grille psychanalytique ? La rêveuse aurait souhaité la mort de son père, pour quelle raison ?
Pour comprendre le sens de cette image, il m’a fallu mener mon enquête avec la rêveuse et établir à quelle attitude correspondait en elle, pour elle, personnellement, exclusivement, l’image de son père. Seule la technique de l’interview donne accès à ces informations individuelles.

Une fois encore, je m’émerveille devant la puissance du rêve, qui avec une seule image, apparemment absurde, donne un conseil paradoxal et sage, qui ici vient aider un couple à trouver son équilibre. Et je souligne aussi l’efficacité de la technique de l’interview que je pratique et enseigne, et qui seule donne accès au sens individuel du symbole.
f6962363048a8ed935138a911f7efaa4.jpg


Illustrations
L’entrée du cimetière, tableau de Caspar David Friedrich (1774-1840)
Je remercie me Lilia Dutoit pour ses deux tableaux que vous retrouverez sur : dutoitvillemer.free.fr.
- Jacqueline
- Famille, Complicité

Je remercie les artistes photographes pour leurs œuvres :
- Le beau garçon est le jeune champion en athlétisme Arthur Guezennec
- J’ai trouvé l’œil qui pleure sur www.maruku.free.fr/images.htm