Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

symbolisme du noir

  • LE RÊVE, VOTRE COACH EN DIETETIQUE

     

    Les rêves nous parlent souvent d'aliments et de nourriture. Ces aliments sont-ils à comprendre au sens propre ou au sens figuré ? Voilà une question qui mérite réponse et je m'y attacherai dans les prochaines études.

     

                               Still Life with Grapes and Glass of Wine, de George Forster2 (1878)

     

    Mais que je vous dise ...:

    Aujourd'hui, je me sens vraiment obligée de vous communiquer un petit rêve, parce que l'inconscient y prescrit un aliment, un complément alimentaire, voire un alicament, qui selon lui, est bon pour tout le monde, donc pour vous comme pour moi. Par conséquent, Nathalie, qui m'a confié son rêve et moi-même son interprète, nous ne saurions garder le conseil exclusivement pour nous.

    Ce rêve, le voici :

    Je suis assise, je vois un texte écrit noir sur blanc. Dans ce texte, il s'agit d'une vitamine que tout le monde doit prendre.

    Je vois un petit cube de maïs jaune. C'est cette vitamine, c'est la vitamine noire. Il faut en prendre matin et soir. Elle fait du bien à tout le monde.

    Le rêve est bref, mais si nous l'analysons attentivemet, je crois bien qu'il risque de nous emmener loin.

    Passons à l'interprétation

     

    Je suis assise

    Si le rêve choisit cette position, c'est qu'elle est significative. Nous allons l'analyser attentivement.

    Dans la position assise, on repose sur ses fesses. Que symbolise donc cette partie de notre anatomie ?

     

    Les fesses

    Le corps comporte une partie devant, que l'on peut voir, et une partie derrière, que l'on ne peut pas voir soi-même, sauf avec un miroir.

    Par là se trouvent désignées la partie consciente et la partie inconsciente de notre être. Ainsi notre dos et nos fesses représentent de façon tout à fait adéquate notre inconscient.

     

    dos fesse marshenikov.JPG

     

    Si le dos forme notre structure et nous permet de nous tenir droit, ce sont les fesses qui nous permettent de nous poser, nous reposer, de nous asseoir. Elles constituent notre assise dans la vie. Elles nous servent de fondement.

    Voilà pourquoi toute la nuit une rêveuse entendait une voix lui répéter :
    « FONDAMENTAL…. FONDAMENTAL…. FONDAMENTAL… »

    Oui, fond – a - mental, le fond est a mental, la vie de l’inconscient se déroule en dehors du mental, elle n’a rien à voir avec la cérébralité, l’intellectualisme et tous les idéaux en ismes. La vie de l’inconscient s'accomplit spontanément, en dehors de la pensée et de la volonté.

    Les fesses symbolisent donc notre base instinctive dans la vie, le fondement de notre être, qui est l’inconscient.

    La rêveuse voit un texte écrit noir sur blanc.

    D'un côté notre rêveuse repose sur son fondement inconscient, et de l'autre côté elle a un texte devant les yeux, elle est donc aussi dans une attitude consciente et vigilante.

     

    assise.jpg

    Le texte est écrit

    Quelqu'un a pris soin de consigner par écrit une information qu'il désire retenir et peut être aussi transmettre.

    Le noir du texte

    Selon les associations données par Nathalie, le noir correspond à la matière, la terre, il désigne encore la nuit, où l'on ne voit pas, et aussi ce qu'on ne comprend pas, l'irrationnel ; et souventes fois il symbolise lce qui est mal par rapport à la morale régnante.

    Le blanc de la page s'oppose au noir et évoque la pureté, le sans tache, la clarté du conscient et les idées aériennes, et également le bien.

    Un texte écrit noir sur blanc donne accès à un savoir irrationnel, en rapport avec le mal ( texte noir). Ce savoir n'est pas resté au niveau intellectuel, livresque, théorique, blanc. Ce savoir a pris forme concrètement, dans une expérience vécue dans le corps, au niveau terrestre.

    Un texte écrit noir sur blanc révèle que l'idée s'est incarnée dans la matière, dans la chair. L'information délivrée par le texte n'est pas seulement le fruit d'une idée qui resterait potentielle. Elle est le résultat d'une idée qui a pris forme dans la vie terrestre, qui a donc été vérifiée et validée par l'expérience vécue.

    Dans ce texte, il s'agit d'une vitamine que tout le monde doit prendre.

    A la suite de l'analyse précédente nous pouvons dire alors que le conseil du rêve de prendre une vitamine, est un conseil validé par l'expérience.

    La vitamine

    Ce mot a pour étymologie le latin '" vita" : vie ; c'est une substance indispensable parce qu'elle assure les échanges vitaux. Même s'il n'en a besoin qu'en faible quantité, le corps ne la synthétise pas de façon suffisante. Pour rester en bonne santé, il convient alors de veiller à corriger le déficit éventuel en prenant un complément vitaminé.

    Nombreux sont ceux qui ont cette sage prudence. Cependant nombreux sont ceux aussi qui contestent l'utilité des compléments, arguant du fait qu'une alimentation

    équilibrée apporte tout ce qu'il faut à l'organisme.

    Mais qu'en dit le rêve ?

    Le rêve considère que l'alimentation habituelle et générale ne fournit pas cette vitamine en quantité suffisante, ce qui entraine une carence.

    Je vois un petit cube de maïs jaune. C'est cette vitamine, c'est la vitamine noire.

     

     

                                  dreamstime 2.JPG 

     

    Cette vitamine est de couleur jaune, mais le rêve l'appelle la vitamine noire.

    Curieuse façon de présenter les choses. Paradoxe.

    Le jaune,

    Pour Nathalie, le jaune c'est la couleur du soleil. Comme le blanc il apporte la lumière qui permet de voir clair, mais par sa couleur il apporte aussi la chaleur qui donne force et bien-être et son bel éclat évoque la joie de vivre. Le jaune correspond donc comme le blanc au bon et au bien, avec une nuance de joie de vivre.

    Le noir

    Nous venons de le voir, le noir, c'est le contraire : le noir, c'est ce qui considéré comme mal et mauvais.

    Nous voici donc devant une opposition qui rappelle celle du noir et du blanc, une opposition ici encore conscient - inconscient. Mais ici, en fait, cette opposition n'en est pas une, puisque cette fameuse vitamine implique intrinséquement les deux couleurs. Ainsi cette vitamine du rêve présente en fait une conciliation des contraires.

    Où le rêve nous emmène-t-il ?

    Voyons maintenant plus précisément comment se présente cette vitamine :

    Un petit cube de maïs

    Un cube est un parallélépipède particulier : les trois dimensions largeur, longueur et hauteur sont égales.

    Le cube présente donc une forme remarquable où toutes les faces sont carrées et égales.

    Le symbolisme du cube a donné lieu à des spéculations qui débordent le cadre de mon blog. Il suffit de savoir que le cube, de par sa forme, est une image de la solidité, de la stabilité sur terre. Solidité, stabilité, voilà déjà ce que garantit cette vitamine.

    Le maïs

    maïs 2.jpg

    Le maïs ? Mais pourquoi le rêve choisit-il le maïs et non pas des carottes coupées en petit cube ? Il est clair que le rêve a une intention. Nous nous trouvons là au coeur du rêve et de son énigme.

    Il convient donc de chercher un éventuel jeu de mots. Décomposons le mot :

    maïs :

    m, la lettre M : M comme aime

    a : (il / elle) a ; à ; ah !

    ma : adjectif possessif

    aïs :

    a : a

    ï : i

    is : ise / isse

    a – ï- s = a – ï - sse...= a-ï-ss = haïsse / haïssent

    M - aïsse../ Haïsse ?

    Que tirer de tout ça ?

    Bien sûr, vous entendez " aime et haïsse", - maïs - aiment et haïssent.

    Le rêve nous conseillerait-il alors d'aimer et de haïr, de ressentir tour à tour de l'amour et de la haine ?

    Voilà qui peut paraître étonnant !

    Le maïs, c'est la vitamine des passions. Voici la définition du "Dictionnaire des Synonymes de la Langue Française" de M. Lafaye en 1861,

    " La haine est le nom de la passion excitée dans l'âme contre ce qui la blesse, comme l'amour est le nom de la passion produite en nous par ce qui nous agrée."


    Oui, c'est là la vitamine paradoxale jaune comme l'amour qui éclaire et rayonne, et noire comme la haine jugée mauvaise, qui perturbe et assombrit.

    Il faut en prendre matin et soir. Elle fait du bien à tout le monde.

    Cette vitamine, prise à rythme régulier, donne des forces à chacun pour qu'il aime et haïsse alternativement selon les circonstances.

     

    cuisine 2.jpg

    Ainsi le rêve nous donne un conseil de santé : matin et soir il nous faut nous fortifier d'une part, en sachant aimer, exprimer notre accord, dire oui, accepter, donner, et d'autre part, en revanche et inversement, dénoncer ce qui nous blesse et nous fait du tort, manifester tout autant notre antipathie, dire non, refuser, être égoïste, repousser. Et ce, selon les différents moments de la journée.

    bfabf784e05dc766502932190760f8d1--condo-decorating-decorating-ideas.jpg

    Comme cela parait curieux et inhabituel ! Ce noir, que nous jugeons mauvais, voilà que pour le rêve, il exerce un effet fortifiant.

    Oh mais oui ! Se montrer mauvais, sortir une bonne colère par exemple ! Dieu ! Que ça fait du bien !

    Ainsi le rêve nous prescrit de garder l'équilibre entre ces deux contraires, de veiller à exprimer les deux aspects de notre être, notre côté lumineux comme notre côté obscur, conscient et inconscient. Voilà ce qui assurera notre stabilité dans notre vie quotidienne, voilà ce qui nous permettra de nous incarner sur cette terre, dans cette vie.

    Vous savez que ce n'est pas la première fois que je traite ce sujet sur mon blog (1) ou dans mon livre " Ces rêves qui vous protègent et vous guérissent".

    Amour et haine, c'est un leit-motiv dans les rêves !

     

    Chers amis, spécialement pour vous, j'ai choisi un autre témoignage : Regardez ! Maintenant c'est à vous ! À vous de trouver le sens de l'énigme suivante :

    Dans son rêve, Alison se voit manger des bonbons qu'elle tire d'un paquet jaune. Ces gourmandises sont des petites pastilles enrobées de chocolat de toutes les couleurs. Elle reconnait immédiatement le paquet :

    m&m.jpg

    Ce sont des M & M.

    Écoutez bien ... M and M,... M and M...Vous avez trouvé ? Ça éclate aux oreilles !

    Trop facile,... je ne vous donnerai pas la réponse !

     

    Alison et Nathalie ne se connaissent pas.

    Alison a reçu son rêve en 1988, Nathalie a reçu le sien trente ans après en 2018.

    Décidément, ces sacrés rêves ont quand même de la suite dans les idées !

    Maintenant, puisque cette vitamine vous fera aussi du bien à vous, comment allez-vous mettre la prescription du rêve médecin en application ? La vie quotidienne ne manquera pas de vous en fournir les occasions.

     

    La fois prochaine, nous nous régalerons avec la recette conseillée à Sophie en cette prériode de l'année, où l'on aime bien faire sauter les crêpes.

    6647412_00.JPG

    A bientôt avec amitié

    Christiane

     

    Sur le net

    (1) Vous pourrez lire sur mon blog trois textes essentiels :

     

    http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2013/02/25/les-reves-ne-vous-disent-pas-ce-que-vous-attendez.html

     

    http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2017/01/30/initiation-alchimique-3087094.html

     

    http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2017/02/18/suite-alchimique-2-3087972.html

     

    Illustrations

    Je remercie les artistes et les photographes dont les oeuvres m'ont permis d'illustrer mon blog.

    Nature morte ( 1860) : tableau du peintre allemand George Forster (1817- 1896)

    Femme allongée, tableau de l'artiste russe contemporain Serge Marshennikov :

    https://www.slideshare.net/ildys/art-serge-marshennikov

    Femme assise : fr.freepik.com

    Couleur jaune et noir : Dreamstime.com

    Cuisine : https://www.pinterest.fr/pin/207376757822425835/?lp=true

    Salon : Pinterest

    Faire sauter les crêpes :

    http://www.leparisien.fr/vie-quotidienne/conso/pourquoi-des-crepes-a-la-chandeleur-02-02-2017-6647412.php