Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/10/2012

HISTOIRE DE CHATS

Mes chers amis, blogueuses et blogueurs,

 

Voilà trois mois que je n’ai rien écrit et c’est avec plaisir que je vous retrouve aujourd’hui. J’ai du accomplir de multiples activités et ce n’a pas toujours été facile. Avec le retour de l’année scolaire un rythme de vie plus régulier reprend et les habitudes aussi.

C’est ainsi qu’une amie vient de me raconter un petit rêve « rigolo », un peu surprenant et j’ai eu envie de vous en faire part.

Voici donc :

 

Célia est comme beaucoup une superwoman, d’une grande gentillesse ; avec dévouement elle mène de front sa vie familiale et professionnelle. Pendant des années, en vain, elle a déploré l’égoïsme et l’inertie de son mari Jean Marie : c’est elle qui, en plus de son travail à l’extérieur, a géré seule les obligations du quotidien.

Et comme elle gagne très bien sa vie, elle a, de surcroît, assuré la plus grande part des dépenses financières.

rêves,interprétation des rêves, Christiane Riedel interpète de rêves,chat,casterun chat, chat-dieu rêves,interprétation des rêves, Christiane Riedel interpète de rêves,chat,casterun chat, chat-dieu

rêves,interprétation des rêves, Christiane Riedel interpète de rêves,chat,casterun chat, chat-dieu

A la quarantaine, elle a rencontré Antoine, l’homme qui l’a bouleversée. Malgré un profond sentiment de culpabilité envers son mari, elle a divorcé. Maintenant, elle découvre avec bonheur en Antoine un homme qui l’aide et la soutient.

Dernièrement, elle me téléphone et me dit en riant :

- Christiane, je viens de recevoir un drôle de rêve la nuit dernière ! Ecoute un peu :

« Je vois mon chat Macaron qui saute sur Jade, ma petite chatte et la prend par derrière. Il est DIEU.

Je m’écrie :

- Mais il est temps de le castrer ! »

Je me réveille en me disant qu’en effet j’ai décidé de faire castrer Macaron très prochainement.

Est-ce que tu veux bien m’aider à comprendre tout ça ?

Un peu interloquée, mais sans chercher à comprendre quoi que ce soit à l’avance, je pose méthodiquement les questions de la technique de l’interview, que mon amie connaît bien. Nous verrons bien. Je sais combien cette méthode est fiable.

 

Questions :

- Alors Célia, qu’est-ce qu’un chat ?

- Un chat, c’est un petit félin, c’est très beau. Même s’il est silencieux, un chat, c’est une présence dans la maison. Avec lui, on n’est plus seul.

- Et c’est comment ?

- Oh, c’est trop mignon, surtout quand il vous regarde avec ses grands yeux.

rêves,interprétation des rêves, Christiane Riedel interpète de rêves,chat,casterun chat, chat-dieu

 

- Et Macaron, il est comment ?

- Il est très beau, gentil, câlin, super sympa ! Il est le mâle !

 

Récapitulé :

Je reprends trois ou quatre éléments de la description faite par la rêveuse. Je choisis les caractéristiques les plus abstraites.

- Bon, Célia, Macaron, c’est pour toi un mâle, une présence dans la maison, câlin et super sympa.

 

Après le récapitulé je pose alors toujours la même question pour arriver à comprendre à quoi correspond l’image ; cette question permet de faire le

lien soit avec le monde extérieur soit avec le monde intérieur :

Je demande donc :

- Célia, dis-moi, à quoi cela te fait-il penser, en ce moment, à l’intérieur ou à l’extérieur de toi, un mâle super sympa, câlin, qui est une présence dans la maison ?

 

Réponse de la rêveuse qui donne le sens du symbole, en première hypothèse d’interprétation.

- A l’intérieur de moi, à rien du tout, et à l’extérieur, ce serait …Antoine… ? Et il faudrait le castrer…, s’exclame la jeune femme d’un ton interdit !

- L’empêcher d’être viril ? Pourquoi ça ? Vous feriez trop l’amour ? Ca ne tient pas debout ! Ce serait bien la première fois que je vois les rêves  donner une indication pareille.

 

Avant tout faisons les vérifications !

Antoine est un beau mâle, dit Célia en riant, mais il n’est pas le type d’homme dont on dirait qu’il est mignon, même quand il me regarde ! Non, Macaron ne peut pas représenter Antoine !

rêves,interprétation des rêves, Christiane Riedel interpète de rêves,chat,casterun chat, chat-dieu

 

- Ecoute Célia, on ne trouve pas qui est Macaron, mais on va chercher qui est Jade. Elle est comment ta petite chatte ?

- Elle est toute mignonne, elle est sauvage avec un sacré caractère. C’est un amour de petit chat qui n’accepte les câlins que quand elle l’a décidé.

rêves,interprétation des rêves, Christiane Riedel interpète de rêves,chat,casterun chat, chat-dieu

Et sûre de ses vérifications, Célia ajoute tout de suite en riant :

- Oh mais ça, c’est moi ! Je suis bien comme Jade !

- Bon, maintenant, que peux-tu dire de l’image suivante ?

« Macaron saute sur Jade et la prend par derrière. »

- Mais c’est exactement ce que fait Macaron ! Il cherche à satisfaire ses envies et prend Jade par surprise.

- Alors, voyons, à quoi cela te fait-il penser, par rapport à hier, un mâle qui cherche à satisfaire ses envies et te prend par surprise ?

- Par rapport à hier ? Mais je n’ai pas eu ce genre de rapport avec Antoine, s’esclaffe Célia !

- Ok, cela confirme que Macaron ne symbolise pas Antoine. Tu prends l’image concrètement, mais il peut s’agir d’une situation symbolique. De qui peut-il être question ? Quel est ce mâle dans ton entourage qui, au propre ou au figuré se comporte ainsi ?

- Ah, mais j’y suis ! Hier soir, nous étions avec des amis au restaurant et nous avons encore une fois parlé de mon ex. Tout le monde me démontre qu’il m’exploite et profite de ma gentillesse de façon éhontée.

- Alors, ce chat, ce serait…

- Mais oui, c’est Jean Marie !

 

Vérifications

- Entendu, mais il ne suffit pas de le dire, il faut le justifier. Tout ce que tu as dit de ton chat, tu dois pouvoir le dire de Jean-Marie.

Une à une je reprends alors les associations de la rêveuse :

- Est-ce que ton ex est un petit félin ?

- Oui, il n’est ni grand ni fort comme un tigre, mais il est fin et joli garçon.

rêves,interprétation des rêves, Christiane Riedel interpète de rêves,chat,casterun chat, chat-dieu

 

 

- Est-ce qu’avec lui tu ne te sentais plus seule ?

- C’est vrai.

- Est-ce qu’il était silencieux ?

- Oui, il ne parlait pas beaucoup.

- Tu dis qu’il est très mignon, surtout quand il te regarde avec ses yeux ? Comment peux-tu expliquer cette association ?

- Ah la la ! Mais c’est tout à fait ça ! Chaque fois que je le vois à propos des enfants,  il me regarde avec les yeux suppliants du Chat Potté et moi je m’effondre et par culpabilité, j’accepte toutes ses demandes d’argent et je lui paie n’importe quoi.

rêves,interprétation des rêves, Christiane Riedel interpète de rêves,chat,casterun chat, chat-dieu

 

rêves,interprétation des rêves, Christiane Riedel interpète de rêves,chat,casterun chat, chat-dieu

 

- Ah ! Eh bien nous y voilà ! Macaron prend Jade par derrière : tu te ferais « avoir » ?

Et Célia convient piteusement :

- Oui, C’est exactement ce que me disent Antoine et ma collègue de bureau !

« Tu te fais baiser ! »

Bon, nous avons procédé aux vérifications et nous sommes sûres maintenant que Macaron représente Jean-Marie, l’ex-mari de Célia.

 

Regardons la suite

- Dans ton rêve tu dis : « Il est Dieu ». Comment comprends-tu cette remarque ?

- Dieu, répond Célia, c’est le « Père » qui est aux cieux. On dit dans la prière :

« Que ton règne vienne,

   Que ta volonté soit faite… ».

rêves,interprétation des rêves, Christiane Riedel interpète de rêves,chat,casterun chat, chat-dieu

 

- Alors que peux-tu en déduire ? Que te montre ton rêve ?

- Eh bien, dois-je comprendre que pour moi, Jean Marie c’est le « Père », le père de mes enfants et que j’ai pour devoir de satisfaire ses quatre volontés. C’est ça ?

- On dirait bien. Et qu’est-ce que tu en penses ?

rêves,interprétation des rêves, Christiane Riedel interpète de rêves,chat,casterun chat, chat-dieu

 

- Pfff ! Ce n’est pas la première fois que j’entends ça. Mais qu’est-ce que tu crois ? C’est horriblement difficile de se changer !

- Oui, je sais, il faut du temps.

Regardons maintenant la fin de ton rêve :

« Je m’écrie :

- Mais il est temps de le castrer ! »

 

- Dis moi alors : Qu’est-ce que c’est castrer un chat ?

- C’est lui enlever sa capacité de se reproduire, il n’a plus de désir. Ainsi on n’a plus d’ennuis.

- Ah bien ! Alors ? Qu’est-ce que tu dois faire pour avoir la paix ?

- Il me faut « castrer Macaron », refuser de satisfaire ses demandes d’argent.

Mais ça m’énerve à la fin, tout le monde me dit ça, et maintenant voilà que mes rêves s’y mettent aussi !

- Au fait, Célia, il n’y aurait pas un jeu de mots dans « Macaron » ?

- Quoi donc ? Mac,… mac a ron…

Ah, c’est ça, un mec qui cherche les ronds, le fric ! Oh la la !

Et soudain elle s'écrie :

- Et c’est pour ça qu’il m’ aurait épousée ?

rêves,interprétation des rêves, Christiane Riedel interpète de rêves,chat,casterun chat, chat-dieu

 

Célia a senti monter en elle un mouvement d’exaspération, un « ras le bol ». Elle a bien vu combien elle cherchait à se déculpabiliser en se montrant « gentille et généreuse» ; avec l’aide de son rêve, elle a aussi compris que, dans son cas, ce qu’elle considérait comme une précieuse qualité de cœur était en fait une faiblesse réelle, dont Antoine savait fort bien profiter, si bien que ni lui ni elle ne respectaient les clauses du jugement de divorce : le premier en sa faveur, la seconde à ses dépens.

Comme elle a la garde des enfants, elle a compris qu’elle devait rigoureusement appliquer la loi.

 

rêves,interprétation des rêves, Christiane Riedel interpète de rêves,chat,casterun chat, chat-dieu

 

Illustrations

Maman : aufeminin.com

Tâches ménagères : « Les mecs en glandent pas une » :grandmechantbuzz.com

Au bureau : comopolitan.fr

Chat : rescue-forum.com

Chat félin : centerblog.net

Chatte : chatrognon.blogzoom.fr

Chat mignon :chaperlipopette.com

Chat suppliant : tsamira.com

Les yeux de Chat Potté : leblogdeblanche.overblog.com

Dieu le Père Chat : omagade.fr

Fillette en prière : vidi-aquam.blogspot.com

Le Chat Potté :xpinkxpurplex.skyrock.com

Chat et Chatte : public.fr

 

Commentaires

Un vrai bonheur de vous retrouver et de lire vos explications si claires et amusantes dans ce cas précis. A bientôt.

Écrit par : Anne D. | 01/10/2012

j'ai commencé à travailler avec toi, je pense depuis 15 à 16 ans, et je pense sérieusement que tu fait un travail formidable, car tu aide les gens à mieux se comprendre. j'avais fait un travail avec des spychologues et chaque fois cela finissait mal, car je ne me sentais pas comprise et de plus je ne comprenant pas se qui se passait ( mes angoisses, mes déceptions, etc.... ) et bien depuis que je travaille avec toi, j'ai évoluée très rapidement et enfin je comprenais ce qui m'arrivait.
à bientot,

Écrit par : marie-noelle | 01/10/2012

Merveilleux petit rêve qui montre une fois de plus la sagacité de cet "autre monde" : et son humour. C'eut vraiment été dommage de passer à côté. Merci de nous faire comprendre l'importance du monde des rêves et de donner envie d'aller plus loin.
Cela en vaut vraiment la peine : gain de temps, d'énergie, de bonheur intérieur. Je souhaite à tout le monde d'en faire l'expérience. C'est une bénédiction.

Écrit par : Aline | 01/10/2012

GESTION COMPLEXE DU TEMPS ET RÊVES... PRUDENCE !

Il me semble qu'en règle générale, le rêve a pu et pourrait encore fonctionner comme une "indication" parmi d'autres d'une alternative à un comportement qui n'est peut être pas, sur le moment, le plus adapté à une situation présente.

Mais il y a un "mais" !
Pour ma modeste part, je considère que la fonction "physiologique" du rêve ne peut être remplie de façon adéquate que dans le cas d'un cerveau fonctionnant de manière "normale".
Je l'admet, à ce stade, on peut se demander ce qu'est la "norme" ? Pour quelques organes on a de petites idées et encore, mais pour le cerveau dont on ne connait presque rien et dont les neurones peuvent se reprogrammer en modifiant la structure de leur propre ADN... on nage allègrement dans un inconnu où chaque jour amène de nouvelles découvertes qui remettent systématiquement et constamment les "dogmes académiques" en question.

Le rêve d'une personne souffrant d'une pathologie mentale (même presque insignifiante, c'est le cas de le dire), ne devrait pas obligatoirement impliquer que ce qui est "compris" par l'interprétation (si bonne et si juste soit-elle), soit une indication obligatoire à changer tel ou tel type de comportement.
Les réponses aux question de celui qui aide à interpréter le rêve peuvent aussi être biaisées par l'envie au mieux d'aider à l'interprétation, au pire de la manipuler même "inconsciemment" !

S'il est donc juste de reconnaître la grande utilité de l'interprétation du rêve, il n'en est pas moins juste, lorsqu'on est parfaitement lucide et éveillé d'écouter son "fort intérieur", certains diront écouter son "âme", d'autre "écouter son coeur".
Pourquoi ? Simplement du fait que c'est a priori l'âme qui est l'entité sensée être capable de distinguer le bien relatif, du mal relatif. Notez bien la prudence du propos et le mot "relatif". Car ce qui est "bon" un jour en un lieu pour une personne donnée ne l'est peut-être pas pour la même personne à un autre moment face à d'autres contraintes. C'est ici que ce pose la question : existe-il, une Vérité absolue ?

Alors lorsqu'on parle de comportements sociologiques, autrement dit, d'une ou de plusieurs personnes ayant des interactions... tout se complique à l'extrême.

Méfions nous ! La simplification est bien rassurante finalement, mais pas toujours un gage de fiabilité et de sécurité dans les choix. Dans une période de très grands changements notre inconscient qui se base surtout sur du "vécu" éveillé ou en rêve, mais surtout qui se doit d'être extrapolable, fonctionne maintenant avec une "base de données" de souvenirs plaisants ou déplaisants qui a de forte chance d'être peu utiles, puisque justement probablement "non-extrapolables".

En effet, dans cette "base de données" qu'est notre mémoire, sont stockées, pour en être extirpés au moment nécessaire, des souvenirs "choisis" qu'on extrait pour prendre ou moduler une décision.
Mais ce sont tous des souvenirs qui sont tirés du vécu autrement dit du passé, et d'un passé partant du jour de notre naissance, au mieux (mais là on va bien loin !)... depuis la naissance de notre "espèce".

A l'heure actuelle les extrapolations sont "osées" et pratiquement impossibles à faire avec raison. Extirper de sa mémoire le souvenir de "solutions" qui, autrefois, se sont avérées bonnes (car les circonstances de la vie et l'environnement étaient reproductibles), tout cela est devenu obsolète. Et cela est parfois même inducteur d'erreurs de jugement. Ces erreurs sont d'autant plus dangereuses avec une tel imprévisibilité globale de la vie actuelle qu'elle sont bâties sur une fausse impression de réalité "vécue", solide... indiscutable ! L'inconscient et même l'inconscient collectif ne sont plus détenteur d'une vérité absolue. Il le redeviendra peut-être lorsque les choses iront mieux, lorsque les circonstances de la vie seront redevenues moins chaotiques, plus prévisibles.

Mais ce qui est certain à ce jour, c'est que le socle dur de nos souvenir n'existe plus. Ce qui était vrai hier ne l'est probablement plus aujourd'hui du fait des changements en toutes choses que l'on observe et qui d'ailleurs nous traumatisent bien plus que ne l'on croit... Tout fout le camps dit le poète ! Et là, la pathologie n'est pas loin sous forme d'anxiété chronique puis de dépression réelle.

Existe-t-il une alternative ?
Je vous livre la mienne qui ne vaut que ce qu'elle vaut, mais qui, je l'espère, va vous aider.
Je pense que le temps se développe de façon cyclique. Ce temps, ce n'est pas une règle rectiligne sur laquelle l'histoire de l'homme et de la création se développe, mais bien plutôt un ressort super enroulé, plus ou moins étiré et dilaté, que l'histoire parcours peut-être pas toujours dans le même sens d'ailleurs !
De ce fait, seule l'étendue immense du temps "géologique", autrement dit de ce temps ayant été parcouru par tous les être "vivants" depuis les origines, offre une meilleure chance d'avoir déjà ressemblé un peu mieux à ce que nous vivons à l'instant même, cette sorte d'accélération ressentie de façon angoissante car non-maîtrisable.

Trouver un grain de sable sombre sur une plage dorée est toujours plus compliqué que d'en trouver un sur une plage volcanique noire ! Celui qui cherche sur l'ensemble de toutes les plages du monde a donc plus de chance de trouver son bonheur, autrement dit le fameux grain de sable obsidienne qu'il voulait trouver...
Si l'âme est bien notre part divine et est donc "immortelle", il y a bien plus de chance qu'elle ait rencontré dans sa "vie", une situation donnée que notre pauvre petit cerveau dont l'espérance de vie tourne grosso modo autours de 100 ans.

Aussi, bien qu'un peu "ésotériques" les locutions "voir avec son coeur" et "écouter son coeur", "plonger en soi-même", "écouter son ange gardien", ou "écouter son âme" en tentant de faire du bien aux autres et à soi-même est une alternative rarement décevante in fine.

A la relecture ces mots me semblent bien mal dits... Je ne sais pourtant mieux faire. J'espère très sincèrement que cela pourra aider les uns et les autres dans leur recherche de sens... à la vie !
Bonne journée Christiane, au plaisir de se revoir
Michel

Écrit par : Michel | 03/10/2012

Hou là là, Michel, j'ai essayé de suivre votre raisonnement, mais mon cerveau a vite déconnecté : en résumé, vous voulez dire quoi ?

Écrit par : Marie | 03/10/2012

Bonjour,

j'ai fais un rêve que je rentrais dans une église, il y avait plein de cierges allumés.
J'entends que l'on appelle je me retourne et je vois ma collègue aurore qui crie après moi avec 2 enfants qui trottinent derrière (cette personne n'a pas d'enfants).
Les enfants se dirigent vers le prêtre qui s'agenouille et je me réveille

Que veux dire ce rêve?

MERCI POUR VOTRE REPONSE

Aussi est ce que vous avez participé à l'émission d'évelyne thomas sur france 3 il y a quelques années. J'avais super apprécié et vous aviez un livre de rêves, est il toujours en vente dans le commerce merci beaucoup

Écrit par : parmentier | 03/10/2012

Bonsoir Mme Riedel,

C'est vraiment mignon ce petit rêve et l'explication est toujours claire !

Bonne continuation dans votre travail...

Écrit par : Caroline S | 05/10/2012

Les commentaires sont fermés.