Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/02/2008

UNE VIERGE INQUIETANTE

L’interprète, qui analyse les rêves, ne passe pas une journée sans éprouver une surprise. Chaque rêve est une déroute, et offre un message inattendu. Pas de règle, pas de système,
seule l’individualité compte et ce qui lui convient à elle, dans sa différence, à ce moment de son existence.
C’est cette surprise que je voudrais partager avec vous aujourd’hui.
Que je vous raconte :
François est un jeune garçon, bientôt teenager, débordant de vitalité, de sensibilité et de naturel.
28fe1b4362ce6840451bed6416407374.jpg

La semaine dernière, pendant qu’il goûtait en revenant de l’école, le voilà qui s’exclame :
- Maman, j’ai eu un rêve, cette nuit, c’était bizarre, j’ai eu peur, il faut que je te le
raconte !
Elisa, sa maman, travaille avec moi et sait combien il est important de prendre les rêves en considération, de les noter et de les interpréter. Elle a donc immédiatement écrit ce que son fils lui disait, et puis elle m’a téléphoné.
Le rêve m’a plongée dans la stupéfaction. Je vous laisse en juger.

Rêve
21be903c526e605cdb0bdc5786000336.jpg Au début je suis en pompier avec un casque, dans ma chambre
et je vois au loin les champs.
04aeda988b1943ff3bc6b6ae5c2208ef.jpg




A un moment, dans le champ, on voit la Vierge qui marche, elle est en statue, toute blanche.
Ca fait bizarre quand elle marche : elle est toute raide ; ses jambes ne plient pas, mais se lèvent à tour de rôle pour avancer ! De plus, on ne voit rien de sa tête, on ne voit pas son visage, pas ses yeux, pas sa bouche.
Puis la Vierge traverse le champ, et se dirige vers les maisons. Je me dis :
« - Elle veut du mal ; elle veut du mal aux gens. »
Ensuite j’entends : « François, François » et je me réveille. C’est toi, maman, qui me réveille. »


Interprétation
Consternation ! Que comprendre ? Pour l’instant, Elisa n’a pas les associations de son enfant. Nous ne pouvons que préparer l’interprétation. Pour cela, nous examinons les images pour en tirer les déductions logiques.

Je suis dans ma chambre
L’image du lieu au début d’un rêve indique la situation dont le rêve va parler. Il s’agit ici de la chambre, donc, sans doute, de la vie personnelle, intime, du jeune garçon.

Je suis en pompier, avec un casque
Le pompier a pour objectif d’éteindre le feu d’un incendie.
François pourrait donc se trouver dans la situation d’un pompier qui lutte contre un danger, qui pourrait provoquer des effets très destructeurs. L’incendie dans les rêves attire souvent l’attention sur un excès de pensées négatives, qui perturbent.
0c03bb9f0fd8049e5879d696b36c54c0.jpg
Je rappelle éventuellement à Elisa ce que j’ai écrit dans mon livre « Amour et Sexe dans vos rêves », en m’adressant au rêveur :
« Vous cogitez de façon permanente dans votre tête pour essayer de comprendre la vie, dont les lois vous échappent. ne seriez vous pas hyper-perfectioniste, trop volontariste, trop exigeant avec vous même ou avec les autres ? En tous cas, vous vous échauffez l’esprit, vous êtes embrasé par votre sujet. (p 224, à l’article « incendie »)

En quoi cela concerne-t-il François ? La suite viendra infirmer ou confirmer cette proposition d’interprétation acquise par l’expérience.
Une chose est sûre, le garçon doit se protéger au niveau de la pensée, il est invité à changer sa façon de penser.
Et la suite alors ? Qu’est-ce que ça veut dire ?

Je vois les champs
Les champs sont la vie de la terre, du corps. Ils désignent la vie naturelle, qui, au rythme des saisons et grâce au travail de l’homme, assure la fécondité. Les champs parlent ainsi de la vie du corps de la vie naturelle et instinctive, qui conduit l’homme à son épanouissement.
974898529511ccea8ed3bef1f71e2318.jpg

On voit la Vierge qui marche, elle est toute blanche, en statue.
5585598da6e7af3ec5c8ffacd87ff539.jpg

La Vierge
François n’a reçu aucune instruction religieuse, mais il a déjà entendu parler autour de lui de la Vierge, quand par exemple, en vacances, ses parents l’ont emmené visiter des églises. Il sait qu’elle est la mère du Christ, qui selon la tradition, est né du Saint Esprit. La Vierge n’a donc pas eu de rapport avec l’homme, elle n’a pas commis le péché de chair. Elle est l’image de la femme divinisée qui n’a pas de rapport sexuel, relation, qui, selon l’Eglise catholique, serait la faute humaine.

Elle est toute blanche, en statue
A la différence d’autres rêves, où la Vierge, peut fort bien, comme d’autres figures divines, apparaître vivante, ici elle est une statue. Elle correspond donc à une représentation que l’humain s’en est fait, que l’humain s’est fabriquée.
Elle est toute blanche. Elle est pure, sans tache, immaculée. Elle n’a pas de sang, pas de vie instinctive, pas de corps. Elle est une idée désincarnée, un idéal de pureté, de perfection. La Vierge représente une vie sans sexualité et sans péché.
f16f5c4849af42224640e55d092191a5.gif

Que peut-on déduire de ces deux images ?
En fait, le rêve souligne à notre jeune garçon deux dangers:
D’abord des pensées négatives qui perturbent, puis l’image d’une vie sans sexualité, marquée par une condamnation : la relation amoureuse est quelque chose de mal ; il conviendrait de vivre dans un idéal de pureté, comme l’a inculqué la longue tradition catholique. Ce serait l’image de la Vierge qui surgit dans les champs, cette idée qui vient s’imposer.

Que se passe-t-il alors ? Qu’advient-il de cette représentation, fabriquée, de la femme sans péché, qui n’a pas de rapport sexuel avec l’homme, ou plus généralement cette représentation de la virginité ?

La suite du scénario est catastrophique.
C’est bizarre comme elle marche
Cette statue ne marche pas, elle est rigide, sans souplesse, elle ne plie pas les genoux, elle lance la jambe en avant, comme certaines troupes militaires.
b881d2da6dfe13f13db820107231d01a.jpg

On ne voit pas sa tête, pas de visage, pas d’yeux, pas de bouche
Elle n’a rien d’humain, elle ne présente pas d’individualité, elle ne montre pas sa façon de voir, ni sa façon de parler ou d’embrasser. C’est une masse artificielle non individualisée, qui ne pense pas, qui ne sent pas, qui ne communique pas. C’est un principe sans âme.

Le scénario catastrophe s’accentue :
Cette statue de la Vierge, cette représentation religieuse rigide, qui refuse la sexualité, vient blesser les humains. Et François se fait la réflexion en lui-même :

Elle veut du mal aux gens.
fb0e302a7c5a39907dd3f62e8af028d6.jpg
Le danger est généralisé, et concerne tout le monde, les hommes, les femmes, les enfants.
Tel est l’avis du rêve de cet adolescent. Telle est la mise en garde personnelle que lui adresse le rêve, à lui.

Mais qu’est-ce que cela veut donc dire ? Elisa et moi nous retrouvons embarrassées et un peu inquiètes. Nous pouvons bien analyser le scénario, mais seules les associations du rêveur pourront faire comprendre son rêve, le moment venu.

Le dimanche, Elisa bavarde avec son fils et ils décident de regarder le rêve ensemble.
J’ai alors invité la jeune femme à venir vous raconter elle-même ce qui s’est passé. C’est donc Elisa qui parle maintenant.

10491f27577eb439b38db9c8ea686a92.jpg


Voici comment j’ai essayé de comprendre le rêve avec mon fils :
« - Dis moi, François, la veille de ce rêve, tu étais perturbé ? A quoi tu pensais ? Est-ce que tu te posais des questions ?
- Je sais pas… dit François en fronçant les sourcils.
- Qu’est-ce qu’il s’est passé ?
Et je propose : Est-ce que tu as eu, par exemple, des problèmes avec les filles ?
de800d58dc2ad326c325b8c21e021188.jpg

François me regarde interloqué. Sa lèvre tremble.
- Mais non maman, pas du tout, comment tu peux imaginer ça ?

- Ecoute, mon chéri, je ne sais pas, je cherche seulement, je tente juste une hypothèse, pour voir. Il y a quelque chose, dont le rêve vient te parler, mais c’est toi seul qui sait de quoi il s’agit. Il s’est passé quelque chose la veille du rêve, qui t’a beaucoup dérangé. T’as parlé avec quelqu’un ? Il t’est arrivé quelque chose ?
François se tait, je le sens mal à l’aise.
- Maman, je ne sais pas si je peux te parler…Ecoute…J’ vais te dire …A l’école, les copains…
f0dbb5ceaecb5c75c08e6d53a4ea756e.jpg
… il y a les grands,…
b0dfa1f2d9c3cd492e3e2e14e20e4aba.jpg

… ils parlent tout le temps de sexe, ils font des gestes, …
et le garçon, mal à l’aise, enfonce le pouce d’une main dans l’arrondi de deux doigts de l’autre,
… ils parlent de chatte,

e689b6aea203ee72bd8bb9cd3d5e9984.jpg




et puis ils disent des choses sales. Ca m’a dégoûté.
Oh Maman, ça me gêne de te parler de tout ça !
- Mais je suis là pour t’écouter et t’aider.

Je me sens très émue, je prends la main de mon enfant, je me mets à lui parler des choses de la vie, de l’amour, des premières approches…



b5587ea6fc368238971d97250a26a5f5.jpg


Et François m’écoute, me regarde avec de grands yeux sérieux :
- Dis, Maman, comment on fait l’amour ? Comment ça fait ?

- Ecoute, mon chéri, tu ne préférerais pas que ce soit papa, qui t’explique tout ça ?
- Non, Maman, t’es là, c’est toi.
Je me souviens des dernières paroles de François à son réveil : « C’est toi Maman, qui me réveille. »
Moi, on ne m’a jamais rien expliqué de l’amour. Et voilà que mon fils a besoin de savoir. Alors, sortis de mon cœur de maman, les mots montent tout simplement à mes lèvres.

- Maman, s’écrie François, c’est merveilleux tout ce que tu me racontes ! Alors, le sexe qui bouge, c’est pas sale ?
- Mais non, c’est une activité normale, c’est magnifique, tous les hommes ont ça, c’est la nature.
139023f3e87db0ebe570e98ef06c1331.jpg
Et j’entends dans ma tête les vers délicats de Victor Hugo :
« J’entrais dans ma treizième année. O feuilles vertes !
Jardins ! croissance obscure et douce du printemps. »
6073f03d2d49e2931ec4658c7c96a457.jpg






- Et… je peux y mettre la main, demande François, avec un certain embarras ? C’est pas mal ?
-Mais bien sûr que non, au contraire, ça ne peut que te faire du bien, c’est fait pour faire du bien.

576f0d49aad2839a566225d5d81c15d9.jpg

- Mais seulement, tu ne le fais pas sur le canapé devant la télévision, tu le fais seulement quand tu es tout seul, dans ta chambre. C’est ton intimité.

Je sens la main de mon fils, qui serre plus fort la mienne.
- Maman, le rêve, c’est extraordinaire, il est venu quand j’en avais besoin. Ecoute, j’étais tout retourné, c’était dégueulasse comme ils parlaient du sexe, les copains. Je trouvais ça si dégueulasse que je me suis dit que, moi, je ne ferais jamais l’amour et que je ne voulais pas avoir d’enfant.
Là, j’ai sursauté. C’était donc ça, l’image de la Vierge !
Ah ! Maintenant tout s’explique :

Je reprends alors les images du rêve, je les examine avec François à l’éclairage de ce qu’il vient de dire, et François s’écrie :
- Ah, Maman, le feu, j’ai compris : c’est quand je m’enflamme dans mes pensées ! Le pompier qui doit éteindre le feu, c’est moi qui dois arrêter ces idées fausses de croire que l’amour c’est sale et de pas vouloir faire l’amour !
20758eebaf1d6be5d780e85739b63e7d.jpg

Je reste estomaquée. Voilà, c’est dit, c’est compris. Et François poursuit :
- Que j’ai bien fait de te raconter mon rêve ! Que c’est bête, j’en ai eu d’autres et je les ai laissé partir. Merci Maman, merci !

Nous étions là, l’un et l’autre, les yeux brillants, dans l’émotion, dans la joie de parler ensemble si ouvertement, si simplement, la joie de se confier à son parent adulte, la joie d’aider son enfant sur les chemins de la vie. Par dessus tout, rayonnait l’émerveillement de constater qu’on n’y avance pas seul, mais que les rêves sont là, pour nous guider.

Et moi, sa maman, je lui transmettais cette expérience profonde, primordiale de la relation avec l’inconscient, que j’ai vécue, avant lui, grâce à l’interprète, qui m’a interprété mes rêves. J’avais l’impression de faire partie d’une longue chaîne.
6fdd0426a568d8bce9a7911ef115eb38.jpg

Pendant tout notre échange, nous nous sommes tenu la main.
4968ae8604e103fb35af9797b7fac76f.jpg






J’ai embrassé mon fils et je l’ai confié à la nuit.
Je suis redescendue dans le séjour et je me suis assise sur le canapé, bouleversée, reconnaissante.
J’ai vu François glisser, pieds nus, dans la cuisine, il a bu un verre d’eau et, en passant dans le couloir, s’est penché par la porte et a chuchoté :
- Merci Maman, merci !
Et moi, j’ai dit merci aux rêves.

6387d07dabb8163c44f445f0cc05fc81.jpg




P.S. L’interprétation de l’incendie donnée dans mon livre, convenait donc dans le cas de François.

Précisons une fois encore, comme je l’ai déjà signalé au début de mon article, que le rêve est un message individuel. Tant qu’une étude statistique n’a pas été effectuée sur un sujet précis, on ne peut pas en faire une généralité. Il y aurait là un formidable travail de recherche, mais tant que le rêve ne sera pas pris au sérieux, il ne pourra y avoir que des recherches ponctuelles, comme la mienne.

Illustrations
Je remercie les artistes dont les œuvres, tableaux et photographies, m’ont permis d’illustrer mon blog.
Par ordre d’apparition :
Jeune garçon : http://www.alternative.liberale.fr
Statue de la Vierge : http://www.fabrice-muller.be ; vierge baroque dans l’église St Jacques le Mineur à Liège.
Statue de la Vierge : http://accel23.mettre-put.idata.overblog.com
Elle veut du mal : www.blogg.org
Maman avec son fils :http://www.bp.com
Avec les filles à l’école :http://leblogdeclo.canalblog.com
Copain : http://www.omeilleurprix.com
Les grands : suricatees23.skyrock.com
Le doigt et la chatte :http://imalbum.aufeminin.com
Premier baiser : beubey.skyrock.com
Jardin :http://www.lejardindesasters.fr
Pompiers : www.sdis63.fr
Chaîne : I marlene-cregut.com
Main dans la main : http://brikkabrak.canalblog.com
Le merveilleux regard de cet adolescent : Je ne sais pas où j’ai trouvé cette photo. Je félicite le photographe. J’ai rarement vu un si beau portrait.

21/02/2008

DRÔLE DE RÊVE AU DÎNER

Je dînais dernièrement avec quelques amis et nous bavardions agréablement autour de la table.

fc3014ed04707bf6fd703b5a30e8ebda.jpg Il y avait Laurette et Karl, Brigitte et Kamel. Bien sûr, tôt ou tard, l’un ou l’autre ne manque pas de parler d’un rêve, ne serait-ce que pour raconter celui qui est venu le matin même. Ce sont à mon avis les rêves les plus faciles à interpréter, je les appelle les cadeaux du matin.
- J’ai eu un drôle de rêve ce matin s’exclame Laurette ! Vous n’imaginerez jamais ce dont j’ai rêvé ! C’était d’un rigolo !
- Oui, eh bien, raconte !

Rêve
- Voilà : j’étais à la maison avec mon chien Auguste.40b99dacd2cf8b1ed8a57f7a6a5002cf.jpg
- Il a un nom épatant ton chien !
- Oui, hein ! Attends la suite ! Je voyais Auguste par derrière, debout sur ses pattes et je voyais sa queue et ses coucounettes, mais elles étaient énormes ! 78dba28f7019a8840999e3f1868ef102.jpg Et je me disais : Oh la la ! Il a besoin d’aller voir sa belle, il faut absolument qu’il se soulage ! Pauvre bête ! Il va éclater ! fd6b8466bbc30e390863ca405058cf05.jpg

Nous éclatons tous de rire !
- Toi, t’en as des rêves marrants !
- Oui, mais qu’est-ce que ça veut dire, demande Laurette ?


Interprétation
Et nous voilà partis. Mes amis connaissent tous la technique de l’interview et tout le monde pose les mêmes questions en même temps :
- C’est quoi un chien ?
- C’est un animal domestique qui garde la maison.
- Et c’est comment un chien ?
- D’habitude, un chien c’est fidèle.
8d895d44536092399776b12844614808.gif
- Il est comment ton chien Auguste ?
- C’est un bon toutou, répond Laurette, mais qu’est-ce qu’il est gueulard ! Quand il m’énerve trop, je l’envoie promener, je le mets dans la cour et ferme la porte.
e62d4741f36b1a6d70639e888a9c9787.jpg

Brigitte lui demande : - Alors, à qui ou à quoi ça te fait penser, à l’intérieur ou à l’extérieur de toi, une façon d’être fidèle mais gueulard qui t’énerve quelquefois ?
Laurette regarde son interlocutrice :
- A qui ou à quoi ça me fait penser ? A l’intérieur de moi ? C’est vrai que je pique parfois des crises ! Oui, mais je ne vois pas où j’ai des coucounettes, moi, s’exclame-t-elle en pouffant de rire !
5b1c9b82354f7708b71a7165ae294b4c.jpg
- D’accord ! Et à l’extérieur de toi, ce serait qui ou quoi , demande Kamel ?
- Bon, ce n’est pas le chien lui-même, je ne vois pas pourquoi le rêve viendrait me parler des coucounettes d’Auguste !
Laurette nous voit sourire :
- Ah oui ! C’est ça ! Vous croyez qu’Auguste… c’est Karl, mon mari ?
Karl, le verre à la main, dresse l’oreille.
- Eh bien, regarde, faisons les vérifications ! Est-ce que ton mari est fidèle demande Claude d’un air narquois.
Karl repose son verre sur la table.
- Dis donc toi ! Mais bien sûr qu’il est fidèle, qu’est-ce que tu crois, s’exclame Laurette, qui caresse gentiment la joue de son mari, assis à côté d’elle !
- Est-ce qu’il est gueulard, ton mari, dit Brigitte et elle jette un coup d’œil à Karl ?
- Ah, pour ça, oui, t’es quand même tout le tout le temps en train de râler ! C’est pas vrai ?
- Si, il y a un peu de ça, reconnaît Karl, qui se ressert un verre.
27bc4572397592bb4ddffcec6b0bc38b.jpg
- Et ça t’énerve, demande Brigitte à Laurette ?
- Souvent oui ! Il y a même des fois où ça m’exaspère et à ce moment là, je ne l’écoute plus, oui, c’est ça, je ferme la porte et je l’envoie promener !
- Bon, dit Kamel, eh bien, il semblerait bien que ton chien Auguste, ce soit ton mari. Mais dis donc ! Je te signale quand même qu’Auguste, c’est le titre donné aux empereurs romains qu’on doit vénérer !
63927ae62a1a2540eb3bfbe58748ab02.jpg - C’est tout un programme s’exclame Karl, le mari, qui boit une large gorgée de vin !

- Je poursuis l’enquête et propose :
- Alors, maintenant, regardons ce que dit le rêve. Laurette,tu vois Auguste avec des coucounettes énormes…
Tout le monde éclate de rire !
- Et tu te dis qu’il a besoin d’aller voir sa belle…

c0dbf635ed6fd93870572c471b2f6555.jpg Laurette a posé sa fourchette, un peu interloquée.
- Ah ? C’est ça ? Elle regarde son mari avec un peu d’embarras.
- Mais je ne savais pas que les rêves prennent comme ça soin de moi, s’écrie Karl ravi ! Il faudrait que tu te les fasses interpréter plus souvent ! Dis donc, c’est vrai que, ces temps ci, c’était plutôt métro boulot, mais au dodo, il n’y avait pas grand chose ! f9c126f0a3c7972469c4f664e2e798cc.jpg



- Mon toutounet chéri, dit Laurette en riant ! On va rattraper ça ce soir ! Elle se lève, se tourne vers lui et lui saute au cou pour lui faire un gros bisou plein de tendresse. 07da9a96628c28286ef4ecb5bfcba2d9.jpg



Et voilà ! Les rêves, c’est magique.






482833fc0a1b7940727b39b72851988a.jpg



Illustrations
Je remercie les artistes pour leurs œuvres qui me permettent d’illustrer mon blog

16/02/2008

QUAND, EN RÊVE, ON FAIT L’AMOUR AVEC SA MERE

Dans les pages précédentes, je vous ai promis que je vous parlerais du fameux rêve de Jules César, que je n’avais pas eu le temps d’évoquer à l’émission du MORNING sur M6.
Voilà un rêve, qui nous surprend. Ce rêve a été raconté par l’historien romain Suétone ( 69 à 125 après J.-C.), qui écrivit la biographie de Jules César ( 100 à 44 avant J.-C.).
4026ef755ee0070343bf13d065a6a36f.jpg
Qui était cet homme, qui reçut un rêve pareil ?
4ff52ad668f650fb44cd167a0524c59f.jpg
César était un homme remarquable, orateur et écrivain de talent, grand homme de guerre, endurant au combat et habile stratège, homme d’état de génie qui parvint à imposer son absolutisme aux Romains. A 16 ans, il épouse Cornelia, fille de l’adversaire de Sylla, dictateur de Rome.
502530d0dcb0f8db7199a12952889f01.jpg
Sylla lui demande de la répudier, César refuse, ce qui lui vaut d’être exilé en Asie, où il s’engage dans l’armée. Puis il poursuit une carrière politique. Veuf à 30 ans, César se remarie.
Peu après, il est nommé magistrat en Espagne pour assister le consul en matière financière et criminelle. Il remplit sa fonction avec brio.
Durant son séjour, il se trouve à la ville de Cadix pour rendre justice. Là, une nuit, il rêve qu’il viole sa mère.
Ce rêve lui trouble l’esprit. Il le raconte autour de lui. Comme c’était l’habitude dans l’Antiquité, il se rend au temple et demande aux prêtres - interprètes de rêves, appelés aussi devins, de lui expliquer cette image qu’il ne comprend pas.
861be0c5c181aabfb6f1a300fbccec14.jpg
Les prêtres – interprètes de rêves lui disent alors qu’il violera Rome, sa mère patrie, en lui imposant sa volonté malgré ses résistances. Et plus encore, ils « déclarent que ce rêve lui annonce l’empire du monde, cette mère qu’il a vue soumise à lui, n’étant autre que la terre notre mère commune ». Ce sont là les paroles des interprètes, rapportées par Suétone.
Que se passe-t-il alors ?
Le lendemain de son rêve, Jules César passe près du temple d’Hercule 30a29ea1c572d77d96c2385565eded5b.gif et voit la statue d’Alexandre ( 356-323 avant J.-C.), qui, deux cents ans plus tôt, avait conquis le monde jusqu’à l’Inde, et était mort à 33 ans, terrassé par une fièvre mortelle.
acf213779c12b55e1fa8c43e20745f59.jpg
César admire ce grand conquérant, et, raconte l’historien, on l’entend pousser « un profond soupir, il déplore son inaction, et se reproche de n'avoir encore rien fait de mémorable à un âge où Alexandre a déjà conquis l’univers ».

Son rêve et l’interprétation donnée par les interprètes ne lui quitte pas l’esprit, et sur le champ, « il demande son congé, afin de revenir à Rome pour saisir le plus tôt possible les occasions de se signaler. »
Ainsi il apparaît justifié de penser que ce rêve a fait comprendre à Jules César qu’il deviendrait le maître du monde. Et il n’a plus tarder à faire en sorte que cette réalité symbolique virtuelle se concrétise dans le monde de la matière.
7771270ed21a5cee58eb50d876a0755e.gif

Personne à l’époque de Jules César, ni lui-même, ni les interprètes de rêves, ni l’entourage, ni l’historien Suétone n’a eu l’esprit assez grossier pour prendre ce rêve au niveau littéral et soupçonner César de vouloir violer sa mère.


23a7ae096262612ed60b3b2c61175573.jpg



C’est là qu’il convient de rappeler l’œuvre de l’interprète de rêves grec Artémidore d’Ephèse appelé aussi Artémidore de Daldis, qui vécut deux siècles après J.-C..
ff582aaeb38ac7d4374dd3069c9e1fd2.jpg
Ce chercheur, héritier de l’art de l’interprétation des rêves des Egyptiens et des Grecs a écrit un traité célèbre d’interprétation des rêves : « La clé des Songes » (aux éditions Librairie Philosophique J. Vrin ) Il y propose plus de 20 interprétations différentes du rêve où le fils a une relation sexuelle avec sa mère.
Voici ce qu’Artémidore propose par exemple :
« Pénètre-t-on sa mère chair contre chair, dans la position que certains disent conforme à la nature (position par devant) et alors qu’elle vit encore, si le père qu’on a est bien portant, on sera en haine de son père à cause de la jalousie, qui existe aussi dans le cas des autres rivaux ; si le père est malade, il mourra : car celui qui a vu ce rêve aura la tutelle de sa mère à la fois comme fils et comme mari."
Artémidore souligne la haine et la jalousie qui peuvent régner entre le père et le fils, et montre le sens symbolique de l’acte amoureux.
Mais aujourd’hui, certains Freudiens, à la suite de leur maître à penser, se croyant au fin du fin dans la connaissance de l’âme humaine, prétendraient que ce rêve, comme le rêve de César serait l’expression et la réalisation d’un désir inavoué. Et pourtant Freud a lu l’œuvre d’Artémidore. Comment cela se fait-il qu’il ait fallu attendre des milliers d’années avant que quelqu’un se rende compte que le petit garçon voulait coucher avec sa mère ? Eh bien, les parents et la famille, et ceux qui se penchaient sur l’âme humaine avant Freud étaient vraiment d’aveugles imbéciles ! Et il fallait attendre le doctrinaire de la psychanalyse pour inventer de toutes pièces le complexe d’Œdipe.
L’ennui, c’est que l’interprétation donnée à César s’est révélée exacte. César a bien imposé son pouvoir et établi son empire sur toute la terre d’alors. Mais peut être préfère-t-on le soupçonner d’inceste et s’obstiner à une interprétation freudienne ? César, lui, a vu sa vie transformée par ce rêve et l’interprétation qui lui en fut donnée alors. Quel aurait été l’effet de l’interprétation freudienne ?
bfef4584cd4ff9f8e5e1db6359a1fbb2.png
L’ennui, c'est encore, c’est surtout qu’on ait accepté pour vraie l’élucubration malsaine d’un esprit névrosé. Malgré de nombreuses et violentes critiques, cette idée perdure, elle est devenue un préjugé courant qu’on sort à tout bout de champ ! Comment cela se fait-il que les Français, qui se veulent les champions de l’esprit critique, aient gobé une telle bizarrerie à mettre sur le compte des divagations mentales ? Et comment cela a t-il pu se faire que les soit disant observations cliniques aient été tordues, orientées de façon tendancieuse, pour venir soutenir ce dogme ?
(Vous pourrez vous reporter sur mon blog au 11 08 2007, où j’ai déjà étudié ce point.)

Je ne cesserai jamais de m’élever contre la pauvreté d’esprit qui a sévi au XX ème siècle en Occident, qui a permis à des tyrannies politiques et intellectuelles de ravager l’Europe. Pour moi, Freud, Hitler, Marx, font partie de ces doctrinaires nés au XIXème siècle qui feront la honte de l'histoire du XXème. Ils ont, entre autres, emprisonné et torturé les âmes.

42459d76d57ce95f84bb33ede41bf8ac.gif aa2b1e39a684a261e428aa977934ce74.gif 91dfffa5f5f036f233150eb41658d05c.jpg


Mais alors, comment interpréter les rêves, où le fils fait l’amour avec sa mère ?

be8361f229dd0b6db24f4e7710d4a4b5.jpg
Je vais répondre à cette question en détail, et point ne sera besoin d’aller consulter un freudien qui n’a pas dépassé ses bêtises, et incapable d’interpréter les rêves.

Premier point : Il convient d’abord de s’interroger sur l’image où on fait l’amour.
Quel en est le sens ?
Faire l’amour, c’est se rapprocher de l’autre, de la façon la plus intime, c’est épouser, embrasser, adopter l’autre. L’image décrit le fait que l’on est en train d’intégrer une certaine façon d’être.

Deuxième point : Il faut maintenant s’interroger sur l’image de la mère.
Quel en est le sens ?
C’est là que je rappellerai encore la nécessité de pratiquer la technique de l’interview. Il faut poser au rêveur plusieurs questions :
1) Qu’est-ce qu’une mère ?
C’est celle qui met au monde, surveille la croissance, éduque et mène son fils à la vie d’homme.
75c2d9632845b63c106a15cc857c3fb1.jpg
2) C’est comment une mère ?
Il faut demander au rêveur comment il voit sa mère, ses qualités, ses défauts, ses habitudes de comportement. C’est au rêveur de fournir ces précisions. Les rêveurs vous répondront souvent la même chose. Pour eux, la mère est aimante, patiente, elle prend soin des enfants, de la maison, elle est attentive aux petites choses de la vie quotidienne. Elle porte la charge de la vie.

70ee938f260439131cd892c2c2ca95c0.jpg


Troisième point : Il faut chercher qui représente la mère :
-1) Ce peut être une facette intérieure, un aspect du rêveur lui même.
Le rêve indique alors que le rêveur est en train de se transformer et de développer en lui un comportement COMME celui de sa mère, il acquiert des qualité dites maternelles.


4e498f34de7debcaae8384924fddd8c6.jpg 42535489dbf52e0803647ce58592f270.jpg








- 2) Ce peut être aussi une personne extérieure, qui se comporte à l’égard du rêveur COMME une mère.
Ce peut être alors une formatrice, une enseignante, une initiatrice avec laquelle le rêveur travaille et apprend. Dans ce cas, il est question d’adopter ce que cette femme transmet, d’épouser son point de vue et sa conception des choses.


Quatrième point : Il s’agit maintenant de regarder comment ce scénario est vécu.
Plusieurs possibilités se présentent :
A) Le rêve est positif
a) Il se peut que le rêveur n’exprime aucun jugement, ne ressente aucune émotion sur le fait de faire l’amour avec sa mère. C’est comme ça, c’est tout.
b) Il peut éprouver du plaisir à faire l’amour avec sa mère, le rêve laisse une impression de satisfaction.
Dans ces cas, adopter le comportement comme celui de la mère est le conseil donné par le rêve ; l’image indique que cette transformation est positive, valable, constructive.

B Le rêve est négatif
Si au contraire, pendant le rêve lui même, le rêveur se sent mal à l’aise, se réveille angoissé, le voilà prévenu de ne pas adopter le comportement comme celui de sa mère.
Faire l’amour peut être aussi la façon de chercher et prendre son plaisir. Ici cette image signifie qu’avec une semblable attitude, le fils cherche à profiter de sa mère, à en tirer son plaisir. Par exemple, lui soutirer de l’argent ou se faire accorder une faveur indue, en la « baisant » et elle se fait « avoir ».
912aae6899b268b86c32d8c74a8dd3ac.jpg
C’est au rêveur de chercher par lui même ce à quoi le rêve fait allusion.




Conclusion
Je vous fournis ici la méthode pour comprendre par vous-même ce genre de scénario. On ne peut pas donner une interprétation unique et définitive, valable pour tout le monde. C’est à vous de vous poser les questions, de noter vos réponses et de chercher en vous la situation dont parle le rêve. Dans l’interprétation des rêves, il n’y a pas de solutions toute faites, générales, il n’y a que des solutions individuelles qui seules sont pertinentes, mais qui demandent, pour être trouvées, un esprit créatif.
Je vous donne le mode d’emploi. Maintenant, c’est à vous de jouer !

850687ead1e17ea54ef8064d2f170e5b.jpg


Illustrations
Je remercie les artistes dont les œuvres, tableaux ou photos, m’ont permis d’illustrer mon blog.
Femme antique, portrait de Fayoum
Homme antique, portrait de Fayoum
Viol de la mère patrie : Femme étendue, habillée de noir : « Fantasme », http://b4.mg.v4.skyrock
Tête d’Esculape, dieu des rêves et de la médecine
Odalisque de William Bouguereau
Statue de la mère portant son enfant dans le Parc de Bargoin à Clermont Ferrand : http://www.maman-bébé.com
Maman chinoise avec son fils : moscoupekin.free.fr, http://www.lefigaro.fr
Papa joue avec ses enfants : blogdoctissimo.fr
Soutirer de l’argent : http.www.mcaisse.net
Père "maternel" : Toi contre moi : vaneeluan.blogspot.com

09/02/2008

LES RÊVES AU MORNING SUR M6

667527148313171c67eca9fd48e5e6d2.gif


Vous pouvez voir la vidéo de l'émission :
en cliquant ici

Le MATIN, c’est bien le moment dans la journée où on peut parler de son rêve. Et c’est ce que Pierre Mathieu a fait hier à son émission LE MORNING, en choisissant de parler des rêves érotiques. Ceux là on ne les oublie pas !
Je vais alors vous raconter comment j’ai vécu ce moment spécial, que je vous avis annoncé.
Levée à 5 heures, j’arrivai devant les locaux de M6 à 7 heures, pour passer entre 8h et 8 h 30.
Je fus accueillie très gentiment et conduite à la loge de maquillage.
Au passage, j’ai rencontré dans le couloir les célèbres animateurs du MORNING, Pierre Mathieu et Nicolas Deuil.
86c93e35b1c935a381691c51efad6fca.jpg

La séance de maquillage dura longtemps, plus longtemps qu’à d’autres télévisions où je suis déjà passée. ( Direct 8 et la 2 )
Géraldine, ma belle attachée de presse auprès des éditions Trajectoire est arrivée. Que c’est agréable d’être accompagnée et entourée ! Elle a fait des photos.
871ef17f2f494f25333cbb51cfd37fe3.jpg A côté de ma loge se trouvait la chroniqueuse Louise. J’ai ainsi fait connaissance de celle qui est si joliment appelée par un admirateur : « la perle de M6 ».
Et les maquilleuses nous ont bichonnées.
2ed6a366b95a766a3172f2973d726d6a.jpg b45bfe93cd6c5d1242a2b496b89ab5e3.jpg


Puis Magloire est venu me saluer aimablement avant de se faire maquiller lui aussi.
220377bf42e9943568d317501baff8a3.jpg

J’étais très tranquille, pour plusieurs raisons :
D’une part les animateurs sont très accueillants et mettent très à l’aise. D’autre part, j’avais tout préparé très soigneusement avec la journaliste qui m’avait contactée, Anne Laure Jambon.
de2975e00cbd363a06c1eb3a325449a7.jpg

Les questions étaient définies, les réponses étudiées, le temps minuté.
De quoi allais-je parler ? 4 rêves érotiques avaient été choisis.
Pour les femmes : faire l’amour avec un homme célèbre : 1 ) Sarkozy ; 2) avec un acteur : Depardieu.
9fe2198efcbaffe0cc183fb8049432fe.jpg 5b1e79b4f0ccc9840e9c35899458ecbe.jpg





Pour les hommes : 3) faire l’amour avec sa patronne ou une collègue de travail ; 4) faire l’amour avec sa mère. Je devais à cette occasion mentionner le très célèbre rêve de Jules César qui avait rêvé qu’il violait sa mère.34133dbf4ed321efb471a937c25abc09.jpg
Le tout en 10minutes, environ 2 minutes par point.
- Dix minutes, ce n’est pas beaucoup, ai-je dit à Géraldine.
- Dix minutes, c’est beaucoup à la télévision, m’a-t-elle répondu !

Vers 8 h 20, j’entrai sur le plateau et m’assis aux côtés des animateurs. Je remarquai combien le travail avait été préparé avec conscience et précision par Anne Laure : les animateurs avaient sous les yeux le descriptif des interventions de chacun, tout était programmé en détails, minutieusement.
Pierre m’accueillit gentiment et Nicolas commença par exposer les résultats d’un sondage sur les fantasmes masculins : faire l’amour dans la nature, c29901fb38674b67acbbd7f2853d7ebf.jpg faire l’amour avec deux femmes dans le lit, ou avec une inconnue qu’on ne reverra jamais…
37e765aaf8ad420d8c923d11f3ea0032.jpg







Puis Pierre se tourna vers moi et présenta mon livre.
3a72b092959d983be22ca3ad6b61de0e.jpg

Magloire prit ensuite la parole, et à ma grande surprise parla de mon académie, l’AIIRVQ, l’Ailleurs Vécu. Je fus très étonnée, car, à la différence d’autres présentateurs, il prit le temps d’expliquer entièrement ce sigle long et compliqué, je le reconnais : « Académie d’Interprétation et d’Intégration des Rêves dans la Vie Quotidienne ».
c9dabe0d800f10a94b80a9d67f107748.jpg

Et il me posa des questions inattendues :
- Intégration, vous parlez d’intégrer le rêve ?
- En effet, il ne suffit pas d’interpréter le rêve, il faut aussi en faire quelque chose dans
sa vie quotidienne, le mettre en pratique.
Magloire mit aussi en avant le diplôme d’interprétation des rêves que j’ai crée.
- Oui, dis-je, ça n’existe pas, il faut bien commencer.
- Ce diplôme porte un beau nom : DESIR : Diplôme d’Etudes Supérieures d’Interprétation des Rêves.
- Pour les rêves, DESIR, ce n’est pas mal s’exclama Pierre !
Pierre me posa alors les questions attendues. Tout se passa très rapidement. Si rapidement que je n’ai même pas eu le temps de parler de Jules César et de son fameux rêve.

Je quittai le plateau et Louise m’appela. Elle désirait que je lui interprète un rêve. J’attendis donc la fin de l’émission en bavardant avec Géraldine et en regardant se préparer les autres invités. Puis nous nous sommes rendues dans une loge, où tranquillement j’ai expliqué le rêve à Louise.
eae577c07bcc528e7c24f2db70e4961d.jpg


Enfin j’ai quitté M6, j’ai embrassé Géraldine et suis rentrée chez moi, contente, et un peu fatiguée après ces moments intenses. Et j’ai pensé que prochainement, j’allai reprendre en détails sur mon blog ce que je venais d’expliquer succinctement sur le plateau de M6, pour que vous sachiez alors comment comprendre ces rêves, et surtout, celui de Jules César.

Et pour clore mon article aujourd’hui, je voudrais encore remercier toutes celles et tous ceux qui ont participé à la réalisation de ces 10 minutes d’intervention. Quel travail ! Quel punch !
Les rêves ont été accueillis et présentés sur le MORNING de M6 avec un esprit ouvert, dégagé des grilles conventionnelles, un esprit jeune, curieux et audacieux. Bravo ! Et merci !
3543761238c085a112583d6f082b277e.jpg




Illustrations
Vous avez découvert au fur et à mesure les photos des différentes personnes mentionnées.
La dernière, c’est moi, qui pense aux rêves, à mes rêveuses et rêveurs, à mes blogueuses et blogueurs.

07/02/2008

INVITATION CET ETE AU QUEBEC POUR CONFERENCES ET SEMINAIRES

Je viens de vous informer que j’ai été invitée sur le plateau de M6 à l’émission « LE MORNING » pour demain, Vendredi 8 février.

C’est avec grand plaisir que je vous annonce maintenant une autre bonne nouvelle : j’ai reçu une double invitation pour m’adresser, en Juillet, au Québec, au public onirophile.
(On me pardonnera ce néologisme bien pratique qui vient de deux racines grecques : oneiros : rêve ; phile : qui aime)

02fddf6ede2c695a884ce4d9ceb91c4a.jpgLa première invitation vient de l’IASD, l’Association Internationale pour l’Etude des Rêves, qui organise chaque année un Congrès. J’aurai donc à parler de mes recherches lors de deux conférences.



La deuxième invitation m’a été faite par le Centre Vox Populi pour y animer plusieurs conférences, et séminaires.

4c474f6ef0f2b6b5b9840c28a5348cc9.gif

http://www.evenementsvoxpopuli.com/

Je vous donnerai de plus amples détails ultérieurement.
A bientôt
Christiane

EMISSION VENDREDI 8 FEVRIER SUR M6 : RÊVES EROTIQUES

EMISSION VENDREDI 8 FEVRIER SUR M6 : RÊVES EROTIQUES

Chers blogueuses et blogueurs,

Voici une heureuse nouvelle :
La chaîne de télévision M6 vient de me contacter pour participer à l’émission « Le Morning ». Les journalistes sont en train de monter un dossier sur les fantasmes et aimeraient beaucoup avoir l’avis d’un expert. La journaliste Anne Laure Jambon s’est renseignée sur le site de « Doctissimo » à l’article « rêves érotiques » et a trouvé mon article à ce sujet. Elle m’a alors invitée à rejoindre entre 8 heures et 8 heures demie, Pierre Mathieu, dont le but est de « susciter votre curiosité tous les matins et faire de cette émission un rendez vous incontournable ».
364d7d8ac4bcafe7dbef30b6387eb885.jpg
Quel est le sens des fantasmes, des scénarios amoureux de vos nuits ? Les rêves érotiques vous révèlent-ils des aspects de vous-mêmes ? Voilà les questions sur lesquelles j’aurai à répondre.
Il me faudra donc être debout aux aurores, et ma charmante attachée de presse, Géraldine Ménard a décidé également de se lever avant le soleil pour venir m’accompagner.


A Vendredi
Christiane

dc6fc245486023abf749f30936deb13c.jpg


Vous trouverez ll'article sur les rêves érotiques à l'adresse : http://www.doctissimo.fr/ à l’onglet « sexualité ».

Illustrations
Je remercie les artistes dont les oeuvres m'ont permis d'illustrer mon blog. Je ne trouve pas leurs coordonnées et les prie de ne pas m'en tenir rigueur. Je les indiquerai dès qu'ils me les signaleront.