Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/05/2007

QUESTION POSEE AUX RÊVES : QU'EST-CE QUE LES RÊVES ? CH. 11

QU’EST-CE-QUE LES REVES ?

Sylvia a beaucoup de chance. Son amie Mathilde est l’une des interprètes de rêves que j’ai formée et Sylvia en profite pour demander à son amie de lui expliquer ses rêves. Elle a fait ainsi plusieurs expériences qui l’ont laissée intriguée :
medium_pilule_G.jpg Par exemple, comment Mathilde peut-elle savoir que Sylvia a oublié sa pilule ?
Mais le rêve qu’elle interprète le sait, lui, et vient immédiatement signaler sa négligence à la rêveuse.


Est-ce que Mathilde connaît l’avenir, quand en traduisant le rêve elle conseille à son amie de se séparer de son copain Bernard avant qu’il ne la quitte ?
C’est le rêve qui voit l’avenir : dans son rêve Sylvia a vu une belle blonde dans une piscine, dans une position éloquente :
medium_prendre_par_derrière.jpg

elle était en train de se faire prendre par derrière, c’est à dire « enculer » par son ami. Elle s’en allait illico.
Mathilde a donc prévenue la belle et blonde Sylvia que Bernard allait lui faire un sale coup par derrière, sans doute la laisser tomber pour une autre.

medium_piscine12.jpg
Sylvia aurait intérêt à le plaquer lui, avant qu’il ne la plaque, elle.
Mais Sylvia n’écoute pas ses rêves. Elle est vraiment amoureuse et entend bien rester avec son ami. Deux semaines plus tard, elle subit l’humiliation de constater que Bernard en a préféré une autre dans son lit.

Que penser encore quand on voit combien les rêves sont bienveillants ?

medium_reves_sous_la_pluie.jpg

Sylvia est malheureuse dans son travail et veut donner sa démission. Elle désire un rêve pour la conseiller, mais Mathilde n’est pas là en ce moment pour l’interpréter. Comment faire ?
Sylvia demande alors un petit rêve simple, court, clair qu’elle puisse comprendre toute seule, et qui lui dise si elle doit annoncer à sa patronne le lendemain qu’elle veut démissionner de son poste.
Toute la nuit, Sylvia a entendu la chanson disco « Shut up, shut up shut up ! Elle a donc compris qu’elle ne devait rien dire.
medium_main_bouche.jpg
Le lendemain, sa patronne lui a annoncé que l’entreprise fermait pour quinze jours ; les employés se trouvaient donc en vacances payées. Sylvia, qui n’était pas dans l’entreprise depuis assez longtemps pour avoir des vacances, a eu ces vacances payées comme les autres. Si elle avait donné sa démission, elle n’aurait pas eu ce cadeau. Elle a donc donné sa démission à son retour de vacances.

Mais ça alors ! Comment les rêves peuvent-ils savoir ? C’est quand même trop bizarre, c’est trop fort qu’ils sachent comme ça le passé et l’avenir. C’est quand même « chaud » de voir comment les rêves « tapent juste ».
Sylvia décide alors de poser une question à ses rêves, et le soir elle leur demande :
- QU'EST-CE QUE LES RÊVES ?

medium_la_déesse_de_la_nuit.6.jpg

Rêve
J’arrive en voiture devant une église. Mathilde est là, qui m’attend devant, en bas des marches. Je descends de voiture. Mathilde vient à moi, me tend la main, et m’emmène dans l’église en me tenant la main.


Interprétation
J’arrive en voiture
medium_voiture.jpg Sylvia dispose d’une voiture, elle a une façon d’avancer dans la vie rapide et confortable. La voiture roule sur des routes toutes faites, la rêveuse avance facilement dans la vie sur des voies déjà toutes tracées, comme tout le monde. Elle ne fait pas partie de ceux qui avancent lentement à pied, en cherchant leur voie, en surmontant les obstacles du chemin individuel.

J’arrive devant une église
La jeune femme ne s’intéresse pas particulièrement à la vie spirituelle ; elle a vaguement entendu parler du Christ, de la crucifixion, de la messe et de la communion, du Saint Esprit.
medium_0268-0063_gotische_kirche_auf_einem_felsen_im_meer.jpg
L’église, pour elle, c’est un bâtiment qui a été construit pour accueillir le divin, pour permettre à chacun de se recueillir pour pouvoir le rencontrer.
Mais Sylvia ne va pas à l’église dans la vie extérieure. L’église désigne donc un lieu intérieur.
Qu’est-ce que ça veut dire par rapport à la question posée : qu’est-ce que les rêves ?
Les rêves sont son église intérieure dans laquelle elle peut rencontrer la divinité et entrer en communion avec elle.
Rien que ça !
Réponse immédiate, directe, claire, simple.

Mathilde m'attend en bas des marches
Celle qui l’attend devant son église intérieure, c’est l’interprète de rêves.
medium_Eglise_marches.jpg
Je descends de voiture
Pour pouvoir rejoindre celle qui l’attend, Sylvia doit cependant renoncer à avancer selon des
voies toutes faites, elle doit « descendre », se montrer plus humble, pour pouvoir marcher par elle-même, jusqu’à l’interprète de rêves. C'est dans cette attitude d'humilité qu'elle pourra alors "monter" les marches.

Mathilde vient à moi, me tend la main
Le rêve insiste, il présente à la jeune femme son interprète de rêve qui lui offre son activité, son aide. Il souligne que c’est avec elle, grâce à elle que Sylvia pourra entrer dans la voie des rêves.

Elle m’emmène dans l’église en me tenant la main
Mathilde, l’interprète, conduit alors la jeune femme dans son église intérieure, dans ses rêves, à la rencontre de la divinité qui y réside.

Ainsi,Sylvia avait posé la question d’incubation : Qu’est-ce que les rêves ?
Son rêve lui répond :
Les rêves sont l’église intérieure où s’accomplit la rencontre sacrée entre l’humain et le divin. Voilà pourquoi les rêves savent tout, voilà pourquoi ils sont si sages et clairvoyants.
medium_macao_eglise.jpg

Conclusion
Il y aurait, peut être, sans doute, de quoi être surpris !
Vraiment ?
Et qu’ont dit toutes les sociétés qui nous ont précédés sur les chemins de la terre ? N’ont-elles pas toutes, quelles qu’elles soient, déclaré que le rêve est le canal naturel par lequel l’âme humaine rencontre le divin ?
medium_friedrich_cathedralpng.png

On retrouve partout l’affirmation générale que le rêve donne accès à un autre niveau de conscience qui dépasse le conscient et procure des connaissances auxquelles le conscient seul n’a pas accès. Nous appelons aujourd’hui cet autre niveau de conscience du nom scientifique de l’inconscient. C’est une question de vocabulaire, certes, mais il faut savoir ce que chacun comprend avec ce mot. Les autres cultures que la nôtre pensent que l’inconscient, cet autre niveau de conscience, auquel le rêve donne accès, est celui des forces divines. C’est le nom qu’elles lui donnent.
Je vous ai montré que dans l’Antiquité, pour tous, qu’ils soient égyptiens, grecs, romains, juifs ou africains, c’était le divin qui parlait dans les rêves, qu’on l’appelle Dieu ou Esculape.
Et je ne vous ai pas parlé des Indiens d’Amérique et d’autres encore de par le monde.
L’inconscient est pour eux l’expression de la dimension divine.
Le rêve Sylvia dit la même chose : le rêve est le moment de la rencontre avec une force intérieure supra humaine, une sagesse qui dépasse les limites de l’entendement.
medium__schinkel_flute_enchantée_autel.4.jpg

Que peut dire la raison ?
La raison scientifique honnête, appuyée sur l’expérience, pourrait-elle en venir à reconnaître qu’elle se trouve avec les rêves en présence d’une dimension, dont elle ne connaît pas les lois et qui s’étend au delà de ses compétences ?
Pourrait-elle accepter que ses moyens rationnels aient atteint leurs limites en regard de l’inconscient,? Alors, en toute logique, en toute rigueur, elle déclarerait qu’elle ne peut rien en dire, sinon qu’elle se trouve là devant une dimension hyper-rationnelle.


Tableaux dans l’ordre de présentation :
« Rêves « extrait du film « Soleil sous la pluie » de Arira Kurosawa
« La reine de la nuit », décor par Friedrich Schinkel pour l’opéra de Mozart « La Flûte enchantée (1781-1841)
"La cathédrale" de Friedrich Schinkel (1781-1841)
« La cathédrale » de Caspar David Friedrich (1774-1840)
« Décor » pour l’opéra de la Flûte enchantée de Mozart, par Friedrich Schinkel

Les commentaires sont fermés.