Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/01/2009

LE REVE, VICTOR HUGO ET PLATON

   Victor_hugo_Chifflart.jpgCapturer.JPG 

Platon.jpg         

 

 

 En ce début d’année, je prends plaisir à vous présenter un discours étrange et splendide sur le rêve. Quoique l’on puisse penser des circonstances où il fut prononcé, chacun s’accordera pour y reconnaître le souffle poétique puissant qui inspira les plus belles pages de Victor Hugo.

Ardent défenseur de la république, Victor Hugo fut condamné à l’exil en 1851. Il se réfugia sur les îles de Jersey puis Guernesey. Il s’intéressa alors au spiritisme, qui était très à la mode et se consacra à cette étude lors de nombreuses soirées. Plusieurs de ses œuvres en sont directement inspirées.

Victor Hugo se disait voyant.

Il pensait que notre esprit dans le rêve, comme après la mort, dépasse les limites du corps physique pour aller « dans l’espace vermeil, lire l’œuvre infinie et l’éternel poème. »

Je vous présente donc ici le compte rendu qu’il fit d’une séance de spiritisme, dont le sujet inattendu fut le rêve. L’esprit, qui se manifesta ce soir là, se déclara être le grand philosophe grec Platon, qui parla des rêves dans les termes que voici :

 

« Victor Hugo. – Salut !  Parle. Nous t’écoutons.

Platon. – Je viens vous parler du rêve.

Quand le vivant s’endort, il s’établit directement une communication entre son lit et sa tombe.

L’endormi devient le réveillé de l’ombre ;

il n’est pas immobile, il vole dans l’immensité ;

 

la croix et la solitude.jpg

             Edward-Robert-Hughes 2.jpg

                                           

 

                       

 

 

 

il n’est pas aveugle, il voit l’infini ;

il n’est pas sourd, il entend dans l’espace ;

il n’est pas muet, il parle dans la mort ;

il n’est pas couché, il est ailé ;

il n’est pas étendu, il est planant ; f_frankfrazetm_cec1a05.jpg

 

il n’est pas tombé, il est ressuscité ;

dali-santiago_1182190914.jpg 

 
l’endormi est l’assaillant de la nuit ;
tout sommeil fait siège du mystère ;
les rêves sont les projectiles des étoiles ;
le jour tu vis, la nuit tu meurs ;
les millions de soleil percent ton plafond et se mettent à éclairer ta chambre ;
ta veilleuse est éteinte, un astre s’y allume ;
ta lampe toute cette nuit va consumer une des gouttes de la Voie lactée ;

Voie_lactee03.jpg      galaxie 1.JPG

voie lactée.jpg       

 

 

 

ô assiégeur de la forteresse obscure ;

mets, ô vivant, cette armure d’ivoire devant le donjon d’ébène et vois ;

rêves, venez, tombez sur l’endormi. "

 

ascension_dali.jpg

  

Jersey, dimanche 29 avril 1855, à dix heures du soir

Procès verbal d’une séance de table tournante menée par Victor Hugo, avec Platon

 

  

Illustrations

Je remercie les artistes dont les tableaux ou les photos m’ont permis d’illustrer mon blog.

Victor Hugo, portrait de Chifflart, 1868

Statue présumée de Platon à Delphes

La croix et la solitude, du peintre paysagiste américain, Thomas Cole, 19ème siècle

Weary Moon, Edward Robert Hugues, peintre anglais du 19ème siècle

Birdman de Frazetta, du peintre américain du 20ème siècle : profile.myspace.com

Santiago, du peintre espagnol Salvator Dali, 20ème siècle

Voie lactée : www.faaq.org

Voie lactée : fdebricon.club.fr

Ascension de Salvator Dali, 20ème siècle