Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/08/2007

LA MORT SYMBOLIQUE D’UN PROCHE, CH. 5, SUITE, LA MORT DU PERE

LA MORT DU PERE

Avant de vous expliquer le sens de ce rêve, j’ai pensé indispensable, la dernière fois, de se libérer l’esprit de la grille d’interprétation psychanalytique désastreuse.
Voici donc maintenant un rêve que nous allons explorer, sans grille d’interprétation préalable. Notre seul outil sera la technique de l’enquête, appelée technique de l’interview. qui seule, en travaillant l’esprit neuf et ouvert et libre, permet d’accéder à une interprétation individuelle, taillée sur mesure pour le rêveur.

Comme un fait exprès, Nadine vient de m’apporter son rêve de la nuit. Nadine est une charmante jeune femme entrée dans la vie d’adulte.
032cd5fa08db76fa6006159344e79431.jpg
Elle travaille et vit avec son ami Nicolas. Elle a compris combien les rêves sont de sages conseillers, pour guider sur le chemin de la vie, et elle me demande régulièrement de lui interpréter ses rêves. Voici ce qu’elle me raconte :

Rêve
« J’ai rêvé que mon père s’était suicidé. »
5ff318c31d24e39fff2b283b5c753d70.jpg
- C’est tout ?
- Oui, c’est tout ce que j’ai rêvé.
J’ai immédiatement téléphoné le lendemain à mon père, qui va fort bien ».

Interprétation
S’agit-il d’un rêve prémonitoire ?
La première question qui se pose est de regarder si le rêve pourrait prévenir d’un suicide réel.
A priori, il n’y a aucune raison pour que le père de Nadine décide de quitter la vie. Il n’est pas en état dépressif et mène une agréable retraite. Cette situation incite donc à penser que le rêve aurait plutôt une signification symbolique.

Quelles sont les réactions de la rêveuse ?
Il faut aussi s’interroger sur la façon dont la rêveuse a réagi à son rêve.
- Nadine, dîtes-moi, comment vous sentiez-vous pendant le rêve ?
- J’avais de la peine, mais c’était comme ça, il n’y avait rien à faire.
- Et au réveil ?
- J’étais surprise et un peu inquiète. C’est pour ça que je viens vous voir. Mais je ne suis pas bouleversée.

a515356bbf845f9c5d910b946b5b8134.jpg Nous avons vu dans les études précédentes que les rêves qui annoncent une mort physique réelle sont chargés d’une émotion intense : le rêveur se réveille brutalement, saisi d’une angoisse qui ne le quitte pas ; il est pris aussi souvent de sueurs froides et ressent le rêve comme un cauchemar affreux.
Ici, ce n’est pas le cas. L’atmosphère est moins tendue.

Examinons maintenant ce tout petit rêve :
Pour étudier un symbole, ce sont toujours les mêmes questions de la technique de l’interview qui vont servir. Elles sont très simples. Je demande donc à la jeune femme :
- Nadine, qu’est-ce que c’est, un père, pour vous ?
- Un père, c’est l’homme qui féconde l’ovule de la femme par son sperme. Avec ma mère il m’a créée. Le père, c’est celui qui, traditionnellement, à côté de la mère, élève l’enfant jusqu’à la vie d’adulte.
6145c5a35af7f3da21d29bd68e0586ed.jpg
- Et votre père, c’est qui ?
- C’est un homme que j’adore. Il est divorcé et vit seul. Nous nous entendons très bien et nous nous aimons énormément.
- Il est comment, votre père, Nadine ? Quel est son caractère ? Comment se comporte-t-il dans la vie ?
- C’est un amour d’homme. Il est gentil, généreux, facile à vivre, toujours content de ce qu’il a. Il est très doux, compréhensif, patient. Jamais un mot plus haut que l’autre ; souvent je lui dis qu’il est trop généreux, qu’il se fait exploiter. Mon père, c’est la crème des crèmes !
57f34912da33e28b392768ea6b436423.jpg

Posons maintenant la grande question qui va tout révéler :
- Quelqu’un qui vous a créée et élevée, qui est un amour, généreux, doux, patient, compréhensif, quelqu’un qui est facile à vivre, à qui cela vous fait-il penser, à l’extérieur ou à l’intérieur de vous, par rapport à votre vie actuelle, en ce moment ?

Par rapport à hier ? Qu’est-ce qui s’est passé hier ?

A l’extérieur c’est mon père, mais bon, ça ne nous avance pas.
A l’intérieur de moi ? A qui ça me fait penser en ce moment ?
Nadine cherche et s’écrie :
- Oh, mais c’est vrai, c’est vrai que je suis vachement gentille avec mon copain.
062b9f83685d8b7f356c1e1101e0feea.jpg
Comme il est en examen en ce moment, c’est moi qui fais tout. Il pourrait quand même un peu participer au ménage.
db42919f2831568558b1fc4a35293b17.jpg

Par dessus le marché, comme il ne gagne pas encore sa vie, c’est moi qui paie tout. Oui, c’est ça, je me comporte exactement comme mon père.
Mais hier, j’ai explosé : nous nous sommes disputés, parce que je lui ai demandé de prendre un travail pendant les vacances pour gagner un peu d’argent et participer aux dépenses et il a refusé. Il profite, il y a de l’abus !
8b37f2ed916924378d1073b61f88a47d.jpg

Alors revenons au rêve, que dit le rêve ?
« Mon père s’est suicidé ».
Que comprendre ?
Eh bien, c’est clair ! Nadine, la veille, ne s’est plus comportée COMME son père. Elle a délibérément cessé d’en suivre le modèle, l’exemple. En exprimant à son ami son désaccord, sa frustration, ses besoins, au lieu de se montrer si patiente et généreuse, elle a opté volontairement pour une attitude complètement différente. Une facette d’elle même s’est supprimée volontairement, le père en elle s’est suicidé.
Et la jeune femme de constater :
« - J’ai de la peine, mais c’est comme ça. ». Il n’y a rien à y faire.
cc9354f80973035611258c224d1af236.jpg
Stupéfaction ! Quel point de vue !
Elle n’est plus la bonne amie, elle souffre de ce changement, mais c’est comme ça !
Le rêve vient constater et ratifier.
Nadine est remuée, et…pas mécontente. Elle qui se croyait mauvaise de réagir contre l’égoïsme de son ami, voilà que le rêve lui donne raison ! Quelle leçon !

Elle m’a embrassée, elle est rentrée chez elle et a repris la discussion avec son ami. Elle lui a fait comprendre qu’elle ne pouvait pas continuer à tout prendre à sa charge avec gentillesse et complaisance. Ce faisant, le père symbolique en elle s’est suicidé. Et Nicolas a pris un travail pendant les vacances.

0b18c0472b032707eb0e2b384a5f2bbb.jpg


Conclusion :
L’examen de ce tout petit rêve montre qu’il ne s’agit pas d’un rêve prémonitoire. L’image parle d’une situation symbolique.
A quoi aurait mené l’interprétation avec la grille psychanalytique ? La rêveuse aurait souhaité la mort de son père, pour quelle raison ?
Pour comprendre le sens de cette image, il m’a fallu mener mon enquête avec la rêveuse et établir à quelle attitude correspondait en elle, pour elle, personnellement, exclusivement, l’image de son père. Seule la technique de l’interview donne accès à ces informations individuelles.

Une fois encore, je m’émerveille devant la puissance du rêve, qui avec une seule image, apparemment absurde, donne un conseil paradoxal et sage, qui ici vient aider un couple à trouver son équilibre. Et je souligne aussi l’efficacité de la technique de l’interview que je pratique et enseigne, et qui seule donne accès au sens individuel du symbole.
f6962363048a8ed935138a911f7efaa4.jpg


Illustrations
L’entrée du cimetière, tableau de Caspar David Friedrich (1774-1840)
Je remercie me Lilia Dutoit pour ses deux tableaux que vous retrouverez sur : dutoitvillemer.free.fr.
- Jacqueline
- Famille, Complicité

Je remercie les artistes photographes pour leurs œuvres :
- Le beau garçon est le jeune champion en athlétisme Arthur Guezennec
- J’ai trouvé l’œil qui pleure sur www.maruku.free.fr/images.htm