Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/04/2012

UNE QUESTION ET UN PEU D'HISTOIRE

 

Voici bientôt un an que je vous expose les rêves d’hommes éminents : Gédéon, Alexandre, le grand prêtre de Jérusalem, César, Lincoln, Bismarck, Patton, Korthals Altes. La fresque que je viens de déployer sous vos yeux s’étend sur 3000 ans et deux continents : qu’ils soient Hébreux, Grecs ou Romains, Européens ou Américains, ces hommes au pouvoir tiennent compte de leurs rêves.

Peut-être vous demandez-vous alors pourquoi dans mon étude, je n’ai pas choisi les rêves des chefs politiques ou militaires de mon pays, la France.

ouverture.jpg

Eh bien, la réponse est simple : c’est que les rêves de ces grands Français ne sont pas connus. Je n’ai trouvé aucun témoignage à leur sujet. Comment réagiraient les Français, si un général ou un président osait dire qu’il écoute ses rêves ? Ce serait un tollé de dénigrement et d’indignation.

Mais dans l’Antiquité, les hommes à l’origine de notre civilisation occidentale considéraient les rêves, parce qu’ils savaient que le divin s’y exprime et s’y manifeste.

2990405913_1_3_cHWjfB4Z[1].jpg

Cette conception a été rejetée par l’Eglise catholique, qui, pendant environ 1000 ans a condamné le rêve comme l’œuvre du diable.

rêves,interprétation des rêves,christiane riedel,interprète de rêves,la bible et les rêves,les protestants et la bible,rêves des hommes politiques et militaires

 

Pourquoi alors des hommes comme Abraham Lincoln, Otto von Bismarck, George S. Patton, Edy Korthals Altes osent-ils parler publiquement de leurs rêves ?

A la réflexion, force est de constater que ces dirigeants ont tous un point commun qu’on ne sautait passer sous silence : Ils vivent en pays protestant, et la base de la religion protestante repose sur la Bible. Ces hommes connaissent tous la Bible qui raconte comment Dieu parle aux hommes personnellement dans leurs rêves. Ces hommes ont tous une vie intérieure.

imagesCA11F6GF.jpg

Voyons plus précisément ce qu’il en est :

La famille de Lincoln, très pauvre et illettrée, était de religion protestante baptiste. La Bible a été un des rares livres que le président a pu lire dans sa jeunesse, avant de faire des études de droit. Placée sur sa table de chevet, la Bible l’a accompagné toute sa vie.

Le chancelier Bismarck était protestant luthérien et connaissait fort bien la Bible. Il a reçu son éducation religieuse du célèbre théologien, philosophe et mystique Schleiermacher, qui s’est penché sur les profondeurs de l’âme humaine.

imagesCACN5LF6.jpg

Le général Patton était protestant épiscopalien et allait régulièrement au culte à l’Eglise. Il insistait sur la valeur de la prière, il écoutait ses rêves. Le général de Gaulle, reconnaissant la valeur de son homologue américain, disait : « La percée de Patton de la Normandie aux Vosges fut l’opération décisive. Tout le reste est garniture. »

Fall05_Patton-Praying_sm[2].jpg

Le diplomate Edy Korthals Altes, est protestant lui aussi. Il cite la Bible dans son discours, il raconte officiellement son rêve où il le Christ lui parle dans le temple.

images[5].jpg

Cela fait beaucoup de témoignages. Cela fait des témoignages impressionnants.

Alors, que dire des Français et de la Bible et des rêves ?

Si vous parlez actuellement de la Bible aux Français, beaucoup s’en moquent et d’autres plus encore n’en ont aucune culture. Ils ignorent ce livre qui est à la base de la civilisation occidentale.

Et autrefois, les Français lisaient-ils la Bible ? Que non ! Comment pouvaient-ils posséder une Bible dans leur foyer, puisque la Bible était interdite ? En effet, la lecture de la Bible fut interdite en 1229 au Concile de Toulouse.

concile[2].jpg

Le Vatican ordonna à l’Inquisition de persécuter ceux qui en  possédait une. Les lectures de la Bible étaient réservées au prêtre à l’église et se limitaient aux Evangiles. Cette interdiction fut renouvelée régulièrement à travers les siècles. Louis XIV, de 1685 à 1715, fit mettre aux galères 3000 protestants qui possédaient une Bible.

b39b39ca[2].jpg

Il y a environ 150 ans, en 1850, ça ne fait pas si longtemps, des bibles furent brûlées en place publique dans la bonne ville périgourdine de Sainte Foy la Grande.

imagesCAMSS20P.jpg

Il faut attendre 1965, pour que le Concile de Vatican II, sous la direction du pape Paul VI, autorise les fidèles à posséder une Bible.

rêves,interprétation des rêves,christiane riedel,interprète de rêves,la bible et les rêves,les protestants et la bible,rêves des hommes politiques et militaires

C'est donc depuis à peine 50 ans que les catholiques français peuvent lire chez eux la Bible dans son entier, alors que les lectures autorisées à l'église étaient limitées au Nouveau Testament.

 

Ainsi en Europe, l’usage personnel et familial de la Bible est de tradition protestante. Voilà pourquoi dans les pays à majorité protestante les chefs politiques et militaires ne sont pas gênés de parler ouvertement de leurs rêves et de s’en inspirer.

Il est de notoriété publique que bien des dirigeants français consultent des voyantes et des astrologues. Et qu’en est-il de leurs rêves ?

rêve bleu.jpg

 

Au cours de l’étude que je viens de mener, vous vous êtes peut être posé quelques questions. Si vous voulez les formuler, je les accueillerai avec plaisir, sans vous garantir que je puisse être en mesure de vous répondre.

 

De mon côté, il y en a une que je me pose depuis longtemps. Je l’aborderai avec vous la prochaine fois.

 

Illustrations

Je remercie les artistes et les photographes dont les œuvres m’ont permis d’illustrer mon blog.

Bas relief grec du temple d’Athènes, V ème siècle avant J.C. : Esculape, dieu des rêves et de la médecine, soignant en rêve un enfant blessé à l’épaule.Sommeil.univ-lyon1.fr

Schleiermacher

Edy Korthals Altes

Patton priant en décembre 1944 lors de la bataille du Saillant.

Galériens : acorpsetacris.centerblog.net

Feuillet de Bible brulé à Sainte Foy la Grande, recueilli et conservé :

bibliquest.org

Le Concile de Vatican II : sandiego.edu