Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/05/2009

L' INCUBATION DE CAROLINE 1

Nous avons vu la dernière fois comment Caroline, sur le conseil de sa tante Nina, s'est mise à pratiquer l'incubation des rêves : après le départ de sa tante, le soir, avant de s'endormir, elle a posé à ses rêves une question au sujet de sa jolie petite Juliette.

Capturer fille.JPGquestions.jpg     

 Ce premier soir, elle se sent amusée et dubitative. Le lendemain matin, quelle est sa surprise, quand elle reçoit une réponse aussi claire ! Ainsi, non seulement les rêves répondent, quand on leur pose des questions, mais, qui plus est, ils viennent donner des conseils.

Caroline est très impressionnée.

 

Le soir suivant, elle recommence, intriguée, pour, au matin, se retrouver ahurie de recevoir une réponse, même si elle ne comprend pas toutes les images. Ainsi donc, l'incubation, ça a l'air de marcher... ça marche... Caroline se sent mal à l'aise, déstabilisée, presque inquiète devant cette expérience, cette constatation personnelles. Elles se pose des questions :

« C'est quoi les rêves ?

« Qu'est ce que c'est qui répond ?

Sa tante lui a offert le livre de Christiane Riedel « Rêves à Vivre ». Elle se plonge dans cette lecture pour trouver des réponses qu'elle ne soupçonnait pas.

help_faq.jpg

 Christiane Riedel.JPG

L'interprète de sa tante prétend que les rêves c'est la voix de Dieu. Bigre ! Un peu dur à avaler !

Hésitant entre le doute et la confiance, elle voudrait en découvrir un peu plus, elle voudrait essayer de comprendre... et elle se sent songeuse.

En cette douce soirée de mai, ses enfants sont couchés, son mari lit, elle est seule dans la véranda ouverte au printemps naissant.

  medium_printemps_3.jpg

fleurs-de-printemps.jpg

 

 

 

 

Elle se sent attentive, recueillie, absorbée. Elle écoute,... tout se tait.

visage-femme-rousse-songeuse-2167549_1350.jpg

Elle ferme les yeux, elle sent vibrer en elle la vie, et dehors dans le jardin,

« ...l'immortelle nature se remplit de parfums, d'amour et de murmure...* »

Alors elle entend doucement dans sa tête murmurer des questions qui s'enchaînent les unes aux autres  :

« Mais c'est quoi, c'est qui les rêves ?

Qui est-ce qui me répond de cette façon, la nuit, dans mes rêves ? 

Est-ce que c'est Dieu qui me répond dans les rêves ?

Et puis d'abord, est-ce que même Dieu existe ? »

Caroline sursaute. Elle se dit :

- Ah ! Ca, c'est le genre de question que tu ne peux pas poser. C'est une question énorme. Comment oses-tu ?

Et puis, après un instant d'hésitation, elle poursuit :

- Eh bien, tant pis, je la pose quand même et on verra bien.

Et elle écrit sur un joli papier :

img_briefpapier2.jpg

 « A mes rêves

Vous venez la nuit répondre à mes questions. Mais s'il vous plaît, qui êtes-vous ?

Est-ce que c'est Dieu qui répond dans mes rêves ? »

Est-ce que même Dieu existe ?

Avant de se coucher, elle glisse la lettre sous l'oreiller.

parure-lit.jpg papier à lettres (2).JPG

          

 

 La nuit, elle se réveille saisie par une très forte émotion : ce n'est pas un rêve avec des images qu'elle vient d'avoir, c'est une impression, une sensation qui la submerge. Elle revit et analyse ce qui vient de se passer.

 Rêve

«Tout est noir, je suis dans le noir, il n'y a rien, tout est vide, c'est le vide. J'ai une impression profonde, c'est très  intense, très puissant et en même temps très simple, infiniment calme et silencieux.

Voilà, le vide, rien.

C'est tout ».

ardoise-noir-xl.jpg

 

- Bon ! Eh bien, t'as eu ce que tu voulais. T'es une gourde ! T'as voulu poser une question idiote... tu l'as eue ta réponse ! Il n'y a pas de réponse. T'en as pas reçu.

Elle repense à son rêve, elle ressent cette impression qui l'a pénétrée, qui l'imprègne, qui la touche :

Caroline est déconcertée. Elle reprend son colloque intérieur :

- Rien, le vide. Il n'y a pas de Dieu. Le noir... Dieu n'existe pas... Ca t'apprendra à poser des questions qu'il ne faut pas poser. Maintenant, t'assumes.

Et, déroutée, elle se répète :

- T'as pas de réponse...Rien du tout. Pas de Dieu.

femme rêveuse.jpg

 La jeune femme se sent complètement désemparée. Elle en parlera à sa tante la prochaine fois qu'elle la verra. Quelle sera sa réponse ?

Capturer 1.JPG

 

 Citation :

Alfred de Musset, 19ème siècle, La nuit de Mai.

Illustrations

Petite fille : http://tupianguanjia.com

Songeuse : http://s.plurielles.fr

Parure de lit : http://www.beauté.femme.org