Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

colère

  • L'ATTITUDE FÉCONDE N'EST PAS FORCÉMENT CELLE QUE VOUS CROYEZ !

    Imprimer

    Chers amis, blogueuses et blogueurs,

    Me revoici, votre amie Marianne ! Christiane a grand plaisir, le moment venu, à me laisser la place sur son blog pour continuer à vous parler des rêves.

     

    Marianne Schertenleib.jpg

     

    J'ai déjà eu l'occasion de vous transmettre un rêve au sujet de l'assassinat de Samuel Paty. Vous vous souvenez ? Ce rêve où les poules étaient tuées les unes après les autres ! (1) Aujourd'hui, je reviens vers vous, et encore une fois, je dois dire combien je suis surprise par les messages des rêves, que je viens partager avec vous.

    Depuis des années, Christiane s'évertue à vous montrer que les rêves nous invitent à un comportement qui est le contraire de celui que nous jugeons bien. Sur des pages et des pages, des articles et des articles, elle vous en a donné des preuves. (2) Je ne sais pas comment vous avez réagi, mais moi, de mon côté, cela m'a toujours laissée un peu sceptique. Il me semble évident, comme à vous sans doute, que certains comportements s'imposent : avoir de la gentillesse, de la compréhension, de la patience, ne pas juger les gens, cela fait partie de notre éducation !

    Oui, et bien bon sang ! Voilà que me tombe dessus un rêve qui donne raison à Christiane. Et même, c'est le premier rêve que j'ai eu à interpréter dans ma carrière d'interprète de rêves ! Le rêve ne manque pas d'humour ! Heureusement que Christiane m'avait prévenue, sinon j'aurais été incapable de comprendre ce rêve.

    Laissez-moi vous présenter celle qui a reçu ce rêve : Tania est une belle jeune femme, un véritable rayon de soleil pour tous ceux et toutes celles qui ont la chance de la côtoyer. Au travail, elle est toujours souriante et accueillante, pleine d'entrain et de joie de vivre. Elle reçoit avec une profonde empathie les confidences des unes et des autres. Grâce à elle, la grosse boîte dans laquelle elle travaille est plus chaleureuse et plus humaine.

    Le matin du 16 décembre, Tania se réveille avec un rêve qui la surprend. Le voilà :

     

    Rêve

    J'ai rêvé de ma belle-soeur.

    Elle était enceinte.

     

    femme enceinte au divan rouge johanne molaison.jpg

     

    Ce matin-là, elle demande d'abord à sa mère ce que pourrait bien signifier ce rêve. Celle-ci répond que le rêve est peut-être prémonitoire et que sa belle-soeur est possiblement enceinte… Mmmh... Cette hypothèse laisse Tania sceptique. Le personnage du rêve est-il extérieur ou intérieur ? Comme tout le monde, la mère de Tania pense que le personnage du rêve est un personnage extérieur. Nous verrons ce qu'il en est.

    Se souvenant que j'étudie l'interprétation des rêves, la rêveuse m'appelle.

    Au fil de notre entretien, je vais élucider le sens des symboles du rêve grâce à une méthode remarquable, qui sans cesse fait preuve de son efficacité et de sa justesse : la technique de l'interview (3). Christiane vous a souvent expliqué cette technique, que je reprends ici succintement pour ceux et celles qui ne la connaîtraient pas. Elle a été mise au point dans les années 70 par l'Américaine Gayle Delaney (4), docteure en psychologie clinique. Cette méthode est très rigoureuse et permet d'interpréter un rêve en dehors de toute grille d'interprétation préalable et de tout dictionnaire de symboles. Au lieu de cela, l'interprète taille une interprétation sur-mesure.

    Comment procéder avec cette technique ?

    Pour chaque symbole, je vais chercher à recueillir les associations personnelles de la rêveuse, et je lui pose à chaque fois les deux questions suivantes :

     

    1) Si le symbole est une personne je pose la question : C'est QUI ?

    Si le symbole un objet, un lieu, une action, je pose la question : C'est QUOI ?

    Je note soigneusement la réponse. Puis je passe à la deuxième question :

     

    2) Pour une personne je demande : Elle est COMMENT ?

    Pour un objet, un lieu, une action, je demande : C'est COMMENT ?

     

    Voyons maintenant ce que me répond Tania au sujet des images de son rêve :

    - Ta belle-soeur (je sais déjà QUI c'est), elle est comment, au niveau de son caractère ?

    - Tu veux vraiment le savoir ? Je peux être franche ? Elle est méchante ! Elle n'a pas voulu que j'aille au mariage de mon frère ! Elle ne m'a même pas dit pourquoi ! Je crois qu'elle est jalouse, parce que j'étais très proche de mon frère avant. Elle a tout fait pour nous séparer, lui et moi.

    Faisons le récapitulé :

    - Donc ta belle-soeur est méchante… Elle impose brutalement sa volonté.

    Je demande à Tania :

    - Tu es d'accord ?

    - Oui !

    Maintenant, il faut relier le symbole à la vie quotidienne de Tania.

    Très souvent, le rêve vient commenter les événements de la veille.

    Je pose donc à Tania la question fondamentale qu'on retrouvera tout le temps :

    - À quoi cela te fait penser, hier, à l'intérieur ou à l'extérieur de toi, une façon d'être méchante ?

    La réponse fuse :

    - Mais cela me rappelle le mail que j'ai envoyé hier à mes collègues de travail ! En ce moment, c'est infernal au boulot, rien ne va. Alors j'ai rassemblé tout mon courage et j'ai expliqué dans ce mail tout ce qui n'allait pas ! J'ai mis les points sur les i ! Et crois-moi, je n'ai pas mâché mes mots !

    Cette petite analyse nous a fourni une première hypothèse du sens de l'image.

    - Donc ta belle-soeur représenterait celle en toi qui a été méchante en écrivant ce mail.

    Vérifions si cette hypothèse est juste :

    - Est-ce que en écrivant ce mail tu as fait COMME ta belle-sœur, tu as imposé brutalement ta volonté, tu t'es opposée à tes collègues, comme ta belle-sœur s'est opposée à toi lors du mariage de ton frère ?

    - Oh oui !

    Sens du symbole :

    Tania s'est donc bien comportée COMME sa belle sœur. Nous avons vérifié que la comparaison est exacte, notre hypothèse est donc juste et nous pouvons être sûres que la belle sœur du rêve représente bien Tania.

     

    Étudions maintenant le deuxième symbole du rêve :

    La belle-soeur était enceinte.

     

    ventre-femme-enceinte-de-face Philippe Flohic.jpg

     

    - Tania, être enceinte, c'est QUOI ?

    - C'est quand on attend un bébé ! C'est apporter une nouvelle vie ! Je peux t'en parler, j'ai accouché il y a huit mois !

    - Alors dis-moi, c'est COMMENT d'être enceinte ?

    - C'est comme le printemps : tout est nouveau, on commence une nouvelle page de vie.

     

    épanouie Adéline Albert.jpg

     

    Mais ce que c'est dur ! Très dur ! C'est aussi un saut dans l'inconnu, ça fait peur.

    Récapitulons maintenant :

    - Être enceinte représente le fait de se préparer à apporter au monde quelque chose de nouveau. Et c'est dur, c'est un saut dans l'inconnu qui fait peur.

    - À quoi cela te fait penser, hier, à l'intérieur ou à l'extérieur de toi, le fait de se préparer à apporter au monde quelque chose de nouveau ?

    - J'espère que ce mail que j'ai envoyé va faire changer les choses.

    - Est-ce que c'était dur ? Est-ce que c'était un saut dans l'inconnu qui te faisait peur ?

    - Ah ça oui ! Je me demandais si j'avais eu raison d'écrire ce message, si je n'étais pas allée trop loin. Ce n'est pas dans ma nature d'écrire ce genre de choses. D'habitude, je suis très discrète, et quand quelque chose me déplaît, je le garde pour moi. Mais là, impossible, cela dépassait les bornes ! Je me suis montrée très dure, tu sais, je me suis surprise moi-même !

    Nous venons de vérifier la justesse de l'interprétation.

    Je reprends l'interprétation avec Tania :

    - Ta belle-soeur méchante est enceinte, donc cette attitude méchante que tu as eue en écrivant ce mail va apporter quelque chose de nouveau ! Ce message va porter du fruit, il aura de l'effet !

    - Ah mais c'est vrai ! Tiens, ce matin, suite à ce mail, j'ai eu un entretien avec mes collègues et figure-toi que j'ai obtenu gain de cause !

    - Le rêve venait donc te rassurer à ce sujet, parce que c'était dur d'écrire ce mail, comme la grossesse, c'était un saut dans l'inconnu qui te faisait peur. Tu avais beaucoup de doutes.

     

    pexels-petr-ganaj-Lion.jpg

     

    Le rêve te prévient que cette manière d'être méchante, de te défendre avec férocité est féconde, elle amène des changements bénéfiques pour toi. Il rappelle l'importance de taper du poing sur la table pour s'affirmer quand c'est nécessaire.

    - Je m'en souviendrai ! Je me sens pleine d'énergie, dit Tania, un sourire dans la voix. Ça illumine ma journée ! Merci !

    Voilà, chers rêveurs, chères rêveuses, un rêve court au message très clair.

    J'espère qu'il vous encouragera à montrer les crocs vous aussi le moment venu, pour vous défendre férocement contre ceux et celles qui dépassent les limites et abusent de votre gentillesse. Une attitude « méchante » peut être féconde, entraîner d'excellentes conséquences au grand bénéfice de l'entourage !

     

    roi lion alex makwana.jpg

     

    Et si vous vous montriez trop méchants, n'ayez crainte, un rêve viendra vous avertir que vous êtes allés trop loin !

    Si je n'avais pas déjà moi-même reçu des rêves qui me conseillent de me mettre en colère, je n'aurais pas été capable de comprendre le rêve de Tania. Il nous plonge dans l'alchimie, la thérapie maudite et salvatrice... Le rêve nous demande d'élargir notre palette de comportements et de l'adapter aux circonstances. Parfois, ce qui est mal, c'est justement ce qui est bien !

    Et qu'est-ce qu'on est heureux quand on exprime sa colère, que l'on est juste et fidèle à soi-même !

    Chers amis, chères amies, c'est tout ce que je vous souhaite pour 2021 !

    Que la force du lion rugissant soit avec vous,

    Marianne

    a.vos.songes@gmail.com

    https://www.facebook.com/A.vos.songes

     

    Références

    (1) À lire d'urgence

    (2) Les rêves et la colère

    Les rêves ne vous disent pas ce que vous attendez
    Les rêves ne vous disent pas ce que vous croyez
    Initiation alchimique
    Suite alchimique

    (3) Pour pratiquer la technique de l'interview

    Christiane a expliqué longuement et très en détails sur son blog comment pratiquer la technique de l'interview.

    Elle a donné de nombreux exemples. Pour retrouver toutes ces études, voici ci-dessous les liens vers articles sur le blog. La liste n'est pas exhaustive. Vous la retrouverez à gauche sur le blog dans le chapitre "Catégories", à la rubrique 3, "Index des sujets abordés" : 15 Technique de l'interview.

    Rêves compris grâce à la technique de l'interview

    La carte de fidélité
    Un autre sens de la décapitation
    Réponse d'un rêve à une incubation
    Réponse d'un rêve à une incubation, le chat
    Les limites de l'incubation des rêves : le fils de Sarkozy
    Sans incubation, que va faire Héléna ?
    Les excréments
    Un petit garçon qui se nettoie mal le derrière
    Les excréments et les toilettes
    Les excréments suite
    Distinguer un rêve prémonitoire d'un rêve qui ne l'est pas
    La mort symbolique d'un proche
    Un drôle de rêve
    Le rêve, votre conseiller en stratégie amoureuse
    La stratégie difficile du rêve
    Le troisième point de la stratégie amoureuse du rêve
    Quand la stratégie amoureuse rebondit
    Elle a gagné le gros lot
    Drôle de rêve au dîner
    Rêver est indispensable au bien-être
    Un petit rêve idiot, et pourtant si on savait !
    Réponse au commentaire de Lina
    Soeur Emmanuelle se masturbait ou la tarte aux abricots
    Réponse à Anaïs : le rêve est-il toujours prémonitoire ?
    Chatte et poulet
    Un rêve de dent
    Ressenti ... soi-disant

    Un ancien copain
    Lettre à un interprète de rêves zélée
    Petit cours d'interprétation des rêves : L'araignée dans la cave
    La nouvelle façon d'interpréter les rêves

    (4) Vous lirez avec intérêt La clé des rêves, de Gayle Delaney paru en 2006. Comme le livre Rêves à Vivre de Christiane, le livre de Gayle est épuisé, mais vous le trouverez d'occasion.

    Vous pourrez aussi lire avec profit la méthode de l'interview expliquée en anglais sur le site du Dr Gayle Delaney : How to conduct a dream interview

     

    Illustrations

    Je remercie les artistes qui m'ont permis d'illustrer cet article :

    La femme enceinte au divan rouge : Johanne Molaison
    http://joane.livegalerie.com/

    Ventre de femme enceinte de face : Philippe Flohic
    https://www.repro-tableaux.com/a/philippe-flohic.html
    https://www.philippeflohic.art/
    http://fr.artquid.com/artist/philippe.flohic/philippe-flohic.html

    Épanouie : Adéline Albert
    https://www.adelinealbert.com/
    https://www.pinterest.fr/adelinealbertart/
    https://www.facebook.com/AdelineAlbertArt/
    https://www.instagram.com/adelinealbertart/

    Lion rugissant : Petr Ganaj
    https://www.instagram.com/petrganaj/
    https://www.pexels.com/de-de/@ganajp

    Le roi lion (peinture sur ventre) : Alex Makwana
    https://www.facebook.com/alexmakwanaart

  • LES RÊVES NE VOUS DISENT PAS CE QUE VOUS ATTENDEZ

    Imprimer

     DU BONHEUR DE LA COLERE

    colère 2.jpg

     

    La colère !

    La colère a bien mauvaise presse aujourd’hui. Voilà l’émotion négative à fuir.

    L’un s’exclame :

    - Mais restez zen, ma chère !

    rester zen.jpg

     

    Et l’autre dit  :

     - Si vous êtes en colère, mon pauvre, c’est que vous êtes loin d’être un Réalisé !

    Un Eveillé est détaché de ces tempêtes intérieures, il se maîtrise et reste calme, au-dessus des perturbations de cette basse terre.

    La douceur, la sérénité sont la preuve d’une élévation spirituelle certaine.

    On peut lire par exemple sur Internet :

    « Colère ou Zen ?

    Attitude colérique ou méditation zen ? leurs conséquences sont plus profondes que ce que vous croyez. La colère crée des troubles de l’organisme. Le stress qu’elle provoque diminue la qualité de nos défenses immunitaire et nous rend sensible aux infections : boutons d’herpès, mal au foi, et, pour certains, une liste de ravages pire encore. Au contraire, le résultat d’une séance de relaxation, de lâcher prise, ou de partage augmente les défenses immunitaires, équilibre le rythme cardiaque, baisse la tension artérielle. Choisissez votre camp ! »

    zen.jpg

     

    Ainsi, l’on se retient de toute vivacité de mouvement, on s’abstient de dire directement ce qu’on pense, on se montre onctueux, on ne contredit pas, on est gentil ! Oh oui…un amour...

    Une certaine forme de « christianisme » - est-ce celui du Christ ? – je ne le pense pas, et une certaine forme de « bouddhisme » - est-ce celui de Bouddha ? je ne le sais pas -, se rejoignent sur ce point, pour recommander d’éviter tout mouvement qui pourrait heurter, blesser l’autre, faire mal ou faire du mal.

    Mais ce n’est pas toujours là l’avis des rêves.

    rester zen 2.jpg

     

    Les rêves sont l’expression de la nature, de la vie, de la force instinctive qui défend son territoire. Et les rêves, eux, ne trouvent pas forcément que la colère soit toujours si mauvaise que ça. Vous allez pouvoir en juger vous-même avec le rêve que voici.

    Beaucoup de femmes ont un tempérament charmant, elles sont douces, patientes, tolérantes. Leur plus grand désir est d’entretenir la paix dans la maison. Loren est de celles-là.

    Divanna-Pljevalcic-350[1].jpg

     

    Jamais un mot plus haut que l’autre. Si elle a un reproche à faire, elle le dit gentiment, avec des mots très mesurés.

    Elle a reçu une éducation très « chrétienne » et elle garde à l’esprit les mots de Saint Paul :

    «  L’amour prend patience, l’amour rend service…

    il ne s’irrite point…il n’entretient pas de rancune,…

    il excuse tout, il croit tout, il endure tout … »

    Le célèbre apôtre comprend très bien la nécessité de l’amour, lui qui, rempli de haine quelques années plus tôt, aidait les juifs meurtriers à lapider les premiers chrétiens.( La Bible, Actes des Apôtres, ch.7, v.58 ; et ch. 20, v. 19-20 )

    lapidation.JPG

     

     

    Mais Loren ne connaît pas la haine.

    La vie est facile auprès de la jeune femme. Pourtant elle, elle n’a pas la vie facile. Son mari a des penchants vers l’alcool, qui le rendent irascible, hargneux, mauvais.  Et Loren endure, sans rien dire.

    Mais les rêves veillent et voici qu’elle reçoit ce rêve qu’elle me confie :

     

    Rêve

    Je suis assise à une table dans un bar. Je vois un homme venir vers moi. Il me présente un paquet, c’est un cadeau. Je le prends et le regarde : c’est une tablette de chocolat , celui que je mangeais quand j’étais petite. C’est du chocolat Kohler.

    Je me réveille étonnée.

     

    Conduisons méthodiquement l’interprétation

    Le bar

    La première image montre un endroit dans la vie quotidienne, où l’on peut s’arrêter et 

    s’asseoir pour un moment de détente, reprendre des forces, se restaurer.

    chocolate-bar-jean-paul-hevin[1].jpg

     

    La rêveuse m’explique qu’elle va très rarement dans un bar, elle n’a pas le temps et trouve inutile de dépenser ainsi de l’argent .

    Il est donc question dans ce rêve se détendre et reprendre des forces.

    Loren dans la vie quotidienne est fatiguée, tendue, insatisfaite, sans s’en rendre compte. Et elle ne s’autorise pas à prendre du temps pour elle même, pour retrouver de l’énergie.

     

    Un homme lui apporte une tablette de chocolat

    Un homme

    Comme je l’ai déjà souvent expliqué, la seule chose qui distingue un homme d’une femme, c’est son sexe, qui se manifeste dans le monde extérieur, alors que le sexe de la femme est à l’intérieur de son corps.

    Que signifie alors symboliquement le pénis ? Il désigne ce qu’on appelle la force phallique, c’est à dire la capacité de s’affirmer dans le monde de la matière, grâce au pouvoir créateur de l’idée, de la pensée, et grâce à la force de se battre pour donner une forme à une idée.

    Castaldi_Benjamin_-_Benjamin_Castaldi_donne_son_avis_sur_Secret_Story_3[1].png

     

    Cet homme, que la rêveuse ne connaît pas, lui montre qu’elle a en elle le pouvoir de s’affirmer dans le monde extérieur et de se battre aussi pour parvenir à un résultat. Mais Loren ignore tout ça.

     

    La tablette de chocolat

    Qui n’aime pas le chocolat ? Mais Loren n’en mange pas. Ce n’est pas dans ses habitudes.

    C’est une matière marron foncé, me dit-elle, que l’on croque et qui fond dans la bouche, c’est très bon, ça fait très plaisir et c’est tonique.

    chocolat-c2a9-syndicat-du-chocolat[1].jpg

     

     

    Récapitulons le sens des images précédentes :

    Quand il est question de reprendre des forces, (bar), le rêve présente à notre amie un homme : sa capacité d’affirmation, dont elle n’a aucune idée. Cet inconnu lui offre quelque chose pour l’aider à s’affirmer, quelque chose de bon, qui fait plaisir, qui donne des forces.

    Qu’est-ce donc ?

    Serait-ce la relation sexuelle, amoureuse, avec son mari ? Il est vrai que le chocolat représente souvent les voluptueuses jouissances de l’amour.

    Je procède aux vérifications. Tout ce que Loren a dit du chocolat, doit alors pouvoir être dit aussi de sa relation amoureuse avec son mari.

    La jeune femme a expliqué qu’elle n’a pas l’habitude de manger pas du chocolat. Est-ce à dire qu’elle ne savoure l’amour que rarement ? Non. Ce n’est pas du tout le cas. Les rapports amoureux sont fréquents dans son couple.

    Qu’est-ce donc alors ?

    C’est du chocolat Kohler, celui que Loren mangeait quand elle était petite.

    465063_686500191_chocolat-kohler_H210350_L[1].jpg

     

    La rêveuse a appris l’allemand en classe et s’en souvient encore assez bien pour savoir que « die Kohle » veut dire le charbon et der « Kohler » le charbonnier.

    Ah, le chocolat Charbonnier, comme le chocolat Suchard ou Nestlé.

    Pourquoi le rêve choisit-il donc cette marque plutôt qu’une autre ?

    Kohler.

    N’y aurait-il pas un jeu de mot ? Mais bien sûr ! Vous l’avez trouvé, ce chocolat, c’est la colère !

    x0817[1].jpg

     

    Faisons les vérifications :

    - Loren mangeait du chocolat quand elle était petite. Se mettait-elle en colère dans son enfance ? Oui, me répond-elle, elle se disputait avec ses frères et sœur et ne se laissait pas faire.

    - « Le chocolat, c’est bon, ça fait plaisir et ça donne des forces, dit Loren ».

    Et la colère ?

    - "Oui, s’exclame la jeune femme, quand on a dit ce qu’on a sur le cœur, ça soulage, ça fait du bien, on se sent mieux."

    Ainsi, vérifications faites, le chocolat Kohler, c’est bien la colère. Loren doit goûter sa colère.

    La rêveuse me regarde interloquée, dubitative. Quoi !? Elle devrait laisser monter sa colère et l’exprimer ?

    Elle me raconte que souvent, elle sent bien en elle un choc au niveau de l’estomac, chaque fois que quelque chose ne lui semble pas juste et la heurte, mais elle repousse ce signal, elle s’empêche de réagir pour éviter le conflit, elle gère ses émotions, elle reste toujours calme et avenante. Elle s’écrase.

    Eh bien, non, non, et non ! Le rêve lui propose autre chose. Il lui conseille désormais de s’affirmer et pour cela de se décider à dire ce qu’elle a sur le cœur, de se fâcher. Mais alors, ce n’est pas la paix, non, c’est la guerre assurée dans le ménage !

     

    Loren est rentrée chez elle très perplexe. Et le moment n’a pas tardé où elle a eu l’occasion de sentir monter en elle cette force qu’elle repoussait jusqu’alors, et, courageusement, s’attendant à une scène terrible, pour une fois, elle a piqué une crise, elle a dit son désaccord, dit sa colère.

     

    b35d1b0e2c1214d8cf05425aef59aa67502528fdc244c[1].jpg

     

    Et puis,…surprise… elle s’est sentie soulagée, libérée, remplie d’aise et d’énergie.

    Son mari en face, sidéré, l’a écoutée s’indigner, l’a regardée  sans mot dire. Et quand elle s’est tue, il lui a dit :

    - Je ne savais pas que tu étais si belle quand tu es en colère.

    C’était sans ironie, c’était sincère, pour se faire pardonner.

    Il s’est approché d’elle, il l’a prise dans ses bras et l’a serrée contre lui.

    Loren a caché son visage sur cette solide poitrine et, dans sa tête, elle s’est entendue dire :

    - Mon Dieu ! Si j’avais su ! Qu’est-ce que j’ai été coincée, qu’est-ce que j’ai pu être bête !

    baiser 2.jpg

     

     

    Est-ce à dire que Loren devra toujours systématiquement se mettre en colère ? Certainement pas. Les rêves sont venus compenser un déséquilibre dont elle n’est pas consciente. Ils lui ont conseillé de suivre sa réaction instinctive. Les principes extérieurs sont valables, certes, mais la réaction intérieure est plus juste et toujours mieux appropriée à la circonstance du moment. Respecter son émotion, être fidèle à son ressenti, voilà ce que la jeune femme doit apprendre. Et la colère en fait partie. C'est du charbon du charbonnier, et ça donne de l'énergie, l'énergie de la terre.

     

     

    Illustrations

    Je remercie les artistes et les photographes dont les œuvres m’ont permis d’illustrer mon blog.

    Je n’ai pas retrouvé l’adresse de plusieurs photos et je prie leurs auteurs de ne pas m’en tenir rigueur.

    La colère : lareussitejusquauboutdesongles.blog.marieclaire.fr

    Divanna Pljevalcic : tvmag-lefigaro.fr

    Lapidation : seargeantpeppertimes.net

    Bar : mode.vogue.fr

    Benjamin Castaldi : la force tranquille, secretstory.closer.fr

    Chocolats : gretagarbure.com

    Chocolat Kohler : blog.aufeminin.com

    Chocolat Kohler : galerie123.com

    Brune en colère : les-elegances.com

    Autant en emporte le vent, Vivien Leigh et Clark Gable : myscreen.fr