Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

christiane rieel

  • SUITE DE L'ETUDE CH. 8

    Au chapitre 4 précédent, je vous ai expliqué un des sens que pouvait prendre les excréments, présentés expressément sous forme « de m… ». L’image symbolisait une expérience odieuse
    inique, « dégueulasse ». Elle peut, dans d’autres rêves, désigner aussi un comportement, ou même représenter une personne.

    Il y a longtemps, quand j’ai commencé à ouvrir une formation à l’interprétation des rêves, de nombreux rêves sont venus me donner des indications, me dire ce qu’ils pensaient de ma façon de présenter ma structure.
    En voici un très éloquent, qui viendra illustrer parfaitement notre propos.

    Rêve : La crotte en forme de trombone
    Je me trouve dans un espace était vaste et clair, qui ressemble à une université. L’atmosphère est animée.
    fafa01bd59c3716b1249d0c3176749e8.jpg

    Je suis dans un hall, un couloir, je vois de grands escaliers qui mènent à des salles. Des gens vont et viennent, je marche en discutant avec des personnes de connaissance. Je sais que je dois prendre un escalier sur la droite pour aller enseigner des élèves, leur donner une formation. Tout d’un coup, à mes pieds, sur la moquette rouge, je vois une tache marron. Je m’arrête, c’est une crotte, une crotte molle, quelqu’un a fait là une crotte. Je me sens offusquée ! Mais plus encore, je suis surprise, intriguée, car la crotte a la forme d’un trombone, comme ceux que j’emploie dans mon bureau.
    Je me réveille en riant de la forme de la crotte, et je me demande comment on a bien pu faire pour que la crotte prenne cette forme ?


    Interprétation
    L’université
    Au moment où je reçois ce rêve, le rêve me montre que je joue un rôle au sein de l’enseignement des rêves, je participe à la transmission de la connaissance « universelle ».
    05668e3669065c7afc669577e09cd234.jpg
    Il me fait ainsi comprendre l’importance de mon travail, ce dont quelquefois, il est vrai, je ne me rends pas bien compte.

    Le hall, le couloir, les escaliers
    Ces différents lieux sont des endroits de passage.
    cb02c221f9b80bf3aff66608d0c9b0bc.jpg
    Me voici donc au moment où je me prépare, à droite, à entrer en activité, à transmettre mon savoir et mon savoir-faire, donner un enseignement et une formation à l’interprétation des rêves. Avec cette image mon rêve désigne les conditions préparatoires de mon travail.

    La moquette rouge
    La moquette assure un confort sous les pieds. Elle est la base sur laquelle je m’appuie pour avancer dans mon enseignement, elle désigne les conditions matérielles qui font que j’avance à l’aise. Le rouge en souligne l’ardeur, le dynamisme.
    f5d7478693b6ddbfa08df95e0bb91a0f.jpg

    La crotte
    Mais sur mon parcours se trouve une saleté répugnante, qui gâche la présentation générale si positive de mon travail. C’est une crotte, c’est de la merde !
    Me voilà prévenue. Qu’est-ce donc ?
    8b622837e8d5e43be03bdc35419acc6a.png

    Une crotte en forme de trombone
    630ef68bb37fe65c596e93fd8c45025f.jpg
    Pourquoi cet objet ? Qu’est-ce que cela vient faire ici ? Le rêve a certainement une intention malicieuse. Que veut-il faire comprendre? Quand dans un rêve apparaît un objet plus ou moins insolite, vous pouvez être sûr que le mot, l’expression contient un rébus, un calembour.
    Trombone… Tron…bone ; Tron…bonne… ; Trop bonne… !
    Voilà ! L’inconvenance qui vient tout gâter, c’est que je suis bonne, trop, trop ! Ma douceur, ma gentillesse dans ma relation avec mes étudiants polluent la base de mon travail.

    Je me demande comment on a bien pu faire pour donner une forme pareille
    Avec cette image, le rêve m’invite à me remettre en question, à considérer la façon dont je me conduis, combien je me tourne et je me retourne pour en arriver à cette forme de trombone !
    ce27af3cba3aecd369313d1b7bf040d0.jpg

    A quoi cela correspond-il dans le cadre de mon enseignement ?
    Je vois bien que le rêve me reproche de me plier en quatre pour trouver des solutions qui conviennent à ceux qui veulent recevoir ma formation à l’interprétation des rêves ; par exemple leur ménager des conditions financières particulières,
    81dcd2b460df3aaee1daba7deb5b010a.jpg

    ou m’adapter à leur emploi du temps en déplaçant mes dates à leur convenance ;
    ed30582042409cd00d0d5a42152d8498.jpg
    ou encore accepter des absences, craindre de vexer si je corrige.

    Ma gentillesse excessive,
    16d40cea9652c2a68e725a3ab7ed3c7a.jpg
    ma tolérance, ma souplesse proviennent en fait d’une réelle faiblesse. Comment puis-je alors former des élèves si je ne suis pas capable de me montrer ferme, exigeante, voire dure ?
    Et le rêve indique sans détours ce que vaut mon comportement. Cette soit disant bonté, c’est une crotte molle, de la mollesse, c’est de la merde !

    De même que la rose possède des stipules qui la protège,
    e0766a1227f47f2f51e151cbf418c0fb.jpg
    de même il convient que j’applique et fasse respecter exactement les conditions d’accès à ma formation à l’interprétation des rêves, telles qu’elles sont stipulées dans le règlement.

    Le rêve très ferme, réclame de la fermeté.
    Et le rêve aussi est magique, car il sait dire les choses. Je me sens confuse, confondue du reproche. Mais le rêve me fait rire à mon réveil.

    bf632236836f9d8770115e2836a9ca1d.jpg


    Son humour me fait accepter avec reconnaissance sa remarque cinglante, je comprends l’avertissement et je me donne beaucoup de mal pour corriger ma faiblesse, ma mollesse.

    Il m’a fallu beaucoup travailler pour me corriger, cela m’a été très difficile et l’est encore. Il est parfois si agréable d’être gentil, n’est-ce pas ? Mais dans mon cas, mon rêve m’a dit ce qu’il en pensait.


    Illustration :
    Salvator Dali : Montre molle