Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/06/2016

AUJOURD'HUI, C'EST LA FÊTE DE LA MUSIQUE

Tout à l'heure je passe à côté de la nouvelle place du quartier du Bel Air où j'habite à St Germain-en Laye, dans les Yvelines, depuis bientôt 30 ans. Je vois une tente, une estrade, des instruments de musique...Ah mais oui ! Nous sommes le 21 juin, aujourd'hui, c'est la fête de la musique !

La fête de la musique ? Mon Dieu, me coeur se serre,..ici, un jour, il y a 25 ans, ... la fête de la musique. J'ai parlé de cette journée sur mon blog, il y a 6 ans. En ce jour d'anniversaire, c'est bien le moment d'y revenir.

Nous y voici :

J’ai une amie, Michèle qui habite dans un quartier à problèmes, un quartier à risques. Les mégots, les crachats qu’on lui balance dessus, elle connaît ; les pneus crevés, les vitres de la voiture ou de l’appartement cassées, les cambriolages, elle connaît aussi. Mais c’est là qu’elle vit et elle fait avec.

visage femme.JPG

 

Une nuit, elle a reçu le rêve que vous allez lire bientôt. Mais voyons d’abord dans quelles circonstances ce rêve est venu.

Michèle travaille, mais le mercredi, elle reste à la maison pour garder son fils Benjamin, qui a une dizaine d’années. Aujourd’hui, en fin de matinée, elle part faire quelques courses et laisse le jeune garçon seul quelques instants dans l’appartement. Le super marché est tout près.

La voilà qui revient et arrive dans le hall de l’immeuble.

Hall d'immeuble.jpg

Une flopée de gamins devant l’interphone s’envole quand elle arrive.

- Tiens ? Qu’est-ce qu’ils font là ?

Elle monte et entre dans son appartement.

Benjamin est là, livide, décomposé.

Elle se précipite :

- Benjamin, qu’est-ce que t’as?

- Maman, dit l’enfant tremblant, ils étaient tous là, ils ont sonné à la porte, ils m’ont dit :

«  Descends, on est tous là, on t’attend, on a des marteaux et des chaînes, on va te tuer ! »

 

Horreur !

Michèle sent son sang se retourner, le monde se renverser.

La douleur, le désespoir, l’envahissent. La rage, la fureur, la révolte la mordent à vif. Une haine terrible la saisit au ventre.

rouge-et-noir-jpg.jpg

Une voix hurle en elle :

- Non ! Non ! Ca ne se passera pas comme ça. Je ne laisserai jamais faire ça !

Elle confie son fils à la voisine, ainsi il ne sera pas inquiété pendant son absence. Elle file au commissariat de police, raconte ce qui vient de se passer, demande l’aide d’un policier. Elle veut aller trouver tous les enfants pour leur expliquer que cela ne va pas du tout, mais elle a besoin du soutien de l’ordre public, elle a besoin du soutien d’un homme : dans son quartier, une femme, ça ne vaut rien.

un-homme-se-fait-passer-pour-un-policier_17973_w300.jpg

Un policier l’accompagne, il la suit, il est fluet, il est menu, il ne dit rien, mais il représente l’ordre et la loi.

Aujourd’hui, c’est le 21 juin, la fête de la musique. Il fait beau, tout le monde est dehors.

                                   20060603_Kermesse_01.jpg

 

Michèle n’a pas mangé, elle va partout dans la Zup, elle interroge tout le monde, elle cherche les gamins qui ont promis la mort à son fils.

 

 

zup3.jpg

Elle questionne, recueille les indices, les noms, les adresses. Elle court dans tout le quartier, elle trouve un gamin et puis un autre. Elle les emmène avec elle. Mais non, le policier ne leur fera aucun mal, et elle non plus, elle les emmène chez leur parents, avec eux elle explique aux parents la situation :

« - Mais si des gamins disent ça à dix ans, Madame, à quinze ans, ils tuent et c’est les meurtres dans la Zup.

meurtriers.jpg

 

Vous savez, nous sommes destinés à vivre ensemble, la vie nous a placés dans le même quartier, alors, il faut bien que nous nous entendions ! Sinon, ça va être infernal et sans fin !

Il faut absolument que nos gamins vivent dans la paix. S’il vous plaît, Madame, vous êtes une Maman, nous, les Mamans, nous ne pouvons pas laisser faire ça ! S’il vous plaît, expliquez leur aussi ! »

Les mamans sont stupéfaites, consternées.

femme maison.jpg

 

visage_de_femme1.jpg

Les papas aussi, quand ils ont là.

Ces-Noirs-qui-ont-fait-la-Maison-Blanche1_articlephoto.jpg

 

foulard.jpg

 

Maintenant il est temps de se retrouver avec Benjamin, de tirer la situation au clair. Benjamin a sûrement fait quelque chose de travers, mais ce n’est pas une raison pour le tuer !

A 8 heures du soir, les gamins sont là, avec Benjamin, chacun s’explique, il y a eu des injures réciproques, des blessures d’amour propre qu’il faut laver, venger.

Mon Dieu ! Que la vie est peu de chose en regard de ces orgueils.

Michèle, gentiment, comprend, explique, et enfin chacun se tend la main et demande pardon. Non, cela ne se reproduira plus, non, on ne va plus se monter pour des vexations. Mon Dieu ! Cela fait partie de la vie quotidienne, on ne va pas pour autant en venir aux mains ou aux armes et tuer !

Les gamins rentrent chez eux.

La nuit tombe, l’air est doux, le soleil orange et or resplendit, ce soir, c’est la fête de la musique.

coucher 2.JPG

 

Pas pour Michèle qui rentre chez elle avec son fils chéri.

Exténuée, elle s’assied.

Où a-t-elle trouvé la force de se démener huit heures durant à travers tout le quartier ?

La douleur, le désespoir, la rage, la révolte, la haine.

La haine non pas des hommes, mais d'une situation inadmissible, intolérable.

Maintenant, c'est passé, c'est nettoyé, c’est fini.

Michèle dîne avec son fils, parle avec lui, elle l’emmène se coucher, et fait une prière avec lui avant qu’il ne s’endorme.

« Mon Dieu, merci de m’avoir protégé cette journée, s’il te plaît, garde moi, chaque jour, garde et protège ma maman, mon papa, aide moi à respecter mes copains, pour que je m’entende mieux avec eux. »

Michèle se couche à son tour. La nuit, un rêve la visite.

Rêve

Dans son rêve, elle entre dans son bureau.

Sur la droite il y a une petite table devant le mur recouvert de la tenture indienne pourpre, qui représente l’arbre de vie. Elle aime beaucoup cette tenture.

arbre-de-vie.jpg

 

Un homme est assis là. C’est Dieu qui l’attend. Il la regarde quand elle rentre.

- Tiens, lui dit-il, je t’ai préparé un bouquet de fleurs, je te l’ai posé sur ton bureau.

Michèle est émue aux larmes :

Quoi ! Dieu lui a préparé un bouquet ? Pour elle ? Il a pensé à elle, spécialement ?

Il y a quelques années, elle avait lu dans le livre de Christiane Riedel « Rêves à Vivre », le récit de ce rêve où le Père préparait une fleur pour sa fille, mais il lui disait qu’elle devait encore attendre pour l’avoir. Eh bien, pour elle, Michèle, le bouquet est prêt ! Quelle délicate attention !

tableau-fleurs.jpg

Et Dieu poursuit :

- Tu peux choisir une fleur dans ce bouquet, elle est pour toi, je te la donne.

Dans le joli vase sur le bureau, Michèle choisit une fleur. 

Et l’ombre de la nuit s’étend, veloutée et bienfaisante.

detail de la reine de la nuit.jpg

 

Au matin Michèle se réveille :

- Ma fleur ! Oh ! Dieu m’a donné une fleur ! Mais quelle fleur ?

Elle va prendre son herbier dans sa bibliothèque et cherche si la fleur du rêve s’y trouve.

Mais oui !

La voilà, cette même fleur, une fleur de feu, une marguerite aux pétales rouges et jaunes, une fleur vivace, c’est une gaillarde !

gaillarde 3.jpg

Quel baume ! Quelle bénédiction ! Dieu lui décerne le titre de gaillarde ! C’est la marque, le souvenir de l’approbation, de l’affection que Dieu lui donne après cette journée où, mordue par la douleur et la haine, elle s’est battue par amour pour son fils, par amour pour les autres, par amour pour la vie, contre une situation intolérable.

 

Blog

Vous trouverez cet article avec le lien ci-dessous.

http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2010/04/13/un-cadeau-inattendu.html

 

Illustrations

Visage de femme : http:/www.us.123rf.com

Hall d’immeuble : http://upload.wilimedia.org

Rouge orange et noir : taches-et-couleurs

Policier :http://img-zigoret.com

Journée de la musique :http://lesmemes.free.fr

Zup : http://www.geographie-geomatique

Meurtriers à quinze ans :http://ffsalgerie.unblog.fr

Femme : http://www.courrierahuntsic.com

Femme : http://www.intal.be

Homme :http://photoparismatch.com

Femme : http://www.plumedepresse.net

Coucher de soleil :vues du ciel. free

Arbre de vie : http://www.laetitiabourget.org

Bouquet de fleurs : raf.photos.blogspot.com

La reine de la nuit : Detail du décor peint par l’artiste allemand Schinkel pour l’opéra de Mozart « La Flûte enchantée » 1791

Gaillarde : http://www.mdecg54.fr

Gaillardes : h.m.jardinoise.com

Gaillarde :http://a31.idata.over-blog.com

 

06/12/2015

EST-CE IMPOSSIBLE À COMPRENDRE, À REALISER?

 

Nous autres, humains, quand nous sommes dans notre conscient, nous sommes des êtres limités, l'inconscient lui, ne l'est pas ; nous avons des conceptions bien définies mais l'inconscient, lui, infini, n'a pas les mêmes définitions que nous.

Nécessité venue, pour nous ouvrir l'esprit, il nous secoue alors avec ses messages qui nous déroutent, même si nous ne le comprenons pas, ou plutôt, disons le tout net, même si, souvent, nous ne voulons pas les comprendre !

C'est ce que nous allons voir encore une fois aujourd'hui avec le rêve d'Agnès. Ce rêve se comprend tout seul, mais allez-vous en accepter le sens alchimique ?

 

Je ne sais rien d'Agnès et découvre cette jeune femme avec son rêve que voici :

 

Rêve

Je travaillais au mcdo, et y a un monsieur qui est venu passer sa commande, puis il m'a demandé de lui montrer autre chose dehors et j'y suis allée. J'étais assez pressée de rentrer car j'avais laissé le boulot comme ça, et sur la route, au retour, les gens deviennent fous, courent partout comme des malades, ou meurent sur les trottoirs... et là y a une énorme statue de Jésus qui tombe et se casse.

Je me suis cachée car il y avait de plus en plus de choses étranges...

 

Interprétation

Agnès a reçu l'an dernier ce rêve choquant, inconcevable. Quel peut en être le sens ?

Je travaillais au mcdo et y a un monsieur qui est venu passer sa commande, puis il m'a demandé de lui montrer autre chose dehors et j'y suis allée.

emploi mcdo.jpg

Analysons l'action :

Agnès est serveuse dans un restaurant sympa et pas cher. Un client, qu'elle appelle poliment Monsieur, passe sa commande, puis au lieu de s'installer pour manger, il lui demande un service tout à fait indu. Et parce que la jeune femme est trop disponible, trop serviable, elle abandonne son service, qui est à l’intérieur du restaurant et se rend à l’extérieur, dehors dans la rue.

A quoi cela correspond-il dans sa vie ?

La jeune femme m'explique et me décrit une situation qui n'a rien d'exceptionnel :

" ... je préfère me limiter moi, me sacrifier pour rendre service à l'autre et en particulier pour mon entourage proche. Quand vous me demandez si cela me fait penser à une situation dans ma vie quotidienne, je me rends compte que oui et surtout avec mon conjoint. Je me suis installée avec lui et depuis j'ai l'impression que je n'arrête pas de me priver pour lui.

Agnès m'explique alors qu'elle a été obligée d'arrêter ses études et ne peut plus voir ses amis, et elle poursuit :

D'ailleurs en ce moment nous logeons son beau-frère chez nous, chose que j'ai acceptée pour lui. Et je me rends compte maintenant que j'ai accepté beaucoup trop de choses, et qu'en retour je n'ai pas forcément du positif.

 

Pourquoi le rêve choisit-il le restaurant Mcdo et pas Quick par exemple ? Y aurait-il un jeu de mots ?

On peut en entendre plusieurs mais tous ne sont pas forcément significatifs :

- mac : un mac c'est celui qui dans le monde de la prostitution vit de l'exploitation, généralement sexuelle, d'autrui ; dans le sens non prostitutionnel, un mac est un type de voyou qui exploite autrui.

- mec : un gars

- mecque : la ville sainte de l'islam

- "do", en latin, veut dire : "je donne".

Mcdo signifie alors : "je donne au mac, au mec ou aux mecs". Le rêve lui montre ainsi à quelle enseigne elle est logée.

Dans cettte situation, Agnès accepte de faire même plus que son devoir.

mcdo.jpg

 

Pour répondre à une demande abusive d'un client, elle se rend à l'extérieur du restaurant et se retrouve dans un spectacle apocalyptique :

 

les gens deviennent fous, courent partout comme des malades, ou meurent sur les trottoirs...

Au niveau extérieur, le rêve décrit la situation du monde dans lequel nous vivons. Les termes qu'il emploie sont parfaitement exacts :

Les gens deviennent fous :

ils n’ont plus de repères, ils courent partout ils sont décentrés, ils ne savent plus où aller, ils sont perdus. Ils sont malades, ils ont perdu le contact avec leur instinct qui est la sauvegarde de la santé.

 

Ils meurent sur les trottoirs.

On pourrait se demander si le rêve n'annonçait pas là, au niveau extérieur, ce à quoi nous assistons de plus en plus avec la montée du terrorisme islamiste en France et dans le monde.

Au niveau intérieur, Agnès, elle, en tous cas, se dit concernée par l'image : elle sent qu'elle a dévié de sa route, elle a perdu ses objectifs, elle ne sait plus où elle en est, elle est perdue.

 

Et là y a une énorme statue de Jésus qui tombe et se casse.

chute 2.PNG

Analysons ce qu'est une statue : c’est une construction volontaire que l'homme a travaillée, élaborée, édifiée, pour se représenter l'idée qu'il se fait de la divinité.

statue blanche.PNG

 

Mais cette rigide figuration de pierre n'est pas vivante. Cette statue ne désigne pas la divinité elle-même, qui est en soi inconnaissable, elle désigne la conception et l'image anthropomorphique que l’on a fabriquée de Jésus, érigée en système, en idéal désincarné, avec le fameux principe d'amour.

olbinski 3.jpg

 

Agnés voit la statue du Christ qui tombe et se casse.

Quel est le sens de cette image au niveau subjectif pour la rêveuse ?

Agnès raconte sa souffrance :

"En ce qui concerne la statue de Jésus, c'est ce qui m'a le plus choqué ; je pense que c'est parce que je suis chrétienne. Pour moi ce sont des fondations qui s’écroulent.

rio de J.PNG

 

Je m'en veux un peu de "laisser ma foi de côté". J'observe aussi le monde dans lequel nous évoluons, rien de bien positif à mes yeux..."

Agnès se rend compte que le grand principe chrétien d'amour n’est pas valable dans sa situation. En obéissant à ce principe, elle croit qu'aimer consiste à toujours servir, à servir de façon indue et à être exploitée. Aimer n'est plus un mouvement spontané, aimer devient une obligation. Mais là où il y a la loi, il n'y a pas d'amour.

A force de donner aux "mecs", elle ne peut plus se développer elle-même. Son grand principe chrétien traditionnel entre en contradiction avec ses nécessités personnelles instinctives vitales.

Le rêve intervient alors pour lui montrer qu'elle n'a pas à s'en vouloir de «  laisser sa foi de côté » : cette foi là en effet n’est pas vivante, elle n’est qu’un principe mort, un système qui fait de ceux qui la professent des faibles dont on abuse, qu'on méprise et qu'on écrase. Des poules sans dents. En tant que chrétienne, pense-t-elle que c'est là la volonté de Dieu ?

 

Quelle a été par exemple l'expérience de nos Anciens, qu'ont -ils dit à ce sujet, tel qu'on peut le lire dans la Bible ?

Regardons le livre "Le Lévitique", composé entre 400 et 500 ans avant J.-C. Dans ce livre sont rassemblées les recommandations que Dieu fait à son peuple il y a 2500 ans. Il s'agit je le répète de recommandations et non de commandements. Au ch.19, v. 15 -18, ce livre conseille, recommande :

"...ne sois pas injuste dans tes jugements :

... ne favorise pas les moins que rien, ne te courbe pas devant les grands (1)

Une autre version traduit :

...tu n'avantageras pas le faible et tu ne favoriseras pas non plus le grand. (2)

Être juste.

Et le grand conseil est formulé juste après :

"Tu aimeras ton prochain comme toi-même. Je suis l'Eternel".

Oui,, être juste.

Il faudrait d'abord examiner le sens du mot "prochain".

On constate tout de suite que dans le texte les termes "prochain", "peuple hébreu", "frères" et "enfants de son peuple" sont interchangeables. Il n'est pas question d'aimer tout le monde, mais le prochain, celui qui est proche.

 

Et que signifie "comme toi-même" ?

"Comme" ne veut pas dire "plus que". Et pourtant c'est ce que fait Agnès, selon l'éducation chrétienne qu'elle a reçue.

Mais, en elle, le divin veille et il ne s'exprime pas selon la voix de la tradition occidentale. Il lui parle dans ses rêves, et il vient lui montrer qu'actuellement le grand principe directeur de sa vie est injuste, il s'effondre et se casse. Ce n'est pas que le principe ne soit pas valable, c'est qu'il ne l'est pas exclusivement et pas en ce moment, dans les conditions actuelles.

Christ des abysses.PNG

Je le dis et je le répète : le dieu bon, le Bon Dieu n'existe pas, c'est une idée humaine, quant au Doux Jésus, actuellement cette conception s'effondre.

Vous croyez que j'invente ?

Je vous le montrerai d'autres rêves dans ma prochaine étude.

 

Comprenez-vous, chers lectrices et chers lecteurs, que nous vivons une époque cruciale où des changements s'imposent ?

Faîtes bien attention :

Ce n'est pas le Christ vivant, la Force intérieure divine qui s'effondre et se casse, c'est la représentation intellectuelle réduite que s'en fait le christianisme crée par la tradition, qui veut exclure de la divinité infinie et inconcevable toute autre dimension que l'amour, le bon, le bien.

Une fois de plus je rappellerai ces paroles oh combien clairvoyantes de Carl Gustav Jung, le génie du XXème siècle, encore trop mal connu en France :

« On s’indigne bien sûr à la pensée que le mal et le malheur font partie intégrante de Dieu, et on s’imagine que Dieu ne peut vouloir une chose pareille. On devrait pourtant se garder de la tentation consistant à restreindre la toute puissance de Dieu en se fondant uniquement sur l’idée qu’en ont les hommes.  (4)

 

La divinité est inconnaissable.

La façon la moins fausse ou la plus adéquate de se la représenter est une formulation paradoxale qui n'exclut rien, et qui au contraire inclut les contraires. La représentation du Christ de bonté et d'amour doit être complétée par l'image d'un dieu de colère et de dureté. Complétée veut dire non seulement comprise au niveau intellectuel, mais surtout vécue et incarnée dans la vie de tous les jours.

Et ça, c'est difficile.

 

Comprenez-vous que vous qui êtes si bon, vous avez le droit aussi d'être mauvais, non pas par désir de puissance, mais par saine réaction instinctive ?

Rappelez-vous par exemple et entre autres sur mon blog, le cas si touchant de Loren qui refusait de se mettre en colère.(3)

Oui, la transformation est douloureuse, mais elle est salutaire, elle est la voie demandée par l'inconscient actuellement et les rêves nous l'indiquent.

A nous maintenant de faire la distinction entre mener notre vie en obéissant à un principe mental directeur, imposé par une tradition dépassée, ou ressentir en nous la Force vivante intérieure qui nous anime, chacun, individuellement, et nous guide dans nos rêves, pour nous sauvegarder et nous amener à vivre dans l'alternance et l'équilibre des contraires, dans la conciliation des contraires.

2 équilibre.PNG

 

hqdefault olbinski.jpg

 

La prochaine fois, nous verrons sous quelles images le Christ vivant se présente actuellement dans le monde intérieur, dans les rêves.

 

Bibliographie

(1) La Bible, nouvelle traduction, p. 248

(2) La Bible, Segond 21, L'original avec les mots d'aujourd'hui, p, 85

(3) Du bonheur de la colère

http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2013/02/2...disent-pas-ce-que-vous-attendez.html

Les rêves ne vous disent pas ce que vous croyez,

http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2013/03/1...disent-pas-ce-que-vous-croyez1.html

(4) Essais sur la symbolique de l’esprit, C G Jung, p 238, éditions Buchet Chastel, 1991

 

Illustrations

Je remercie les artistes et les photographes dont les oeuvres m'ont permis d'illustrer mon blog.

- Une serveuse chez Mc Do : mcdo-bourges.fr

- Serveurs chez Mc Do : macdo australia : businessinsider.com

- Statue du Christ tombée de son socle : iom.int

- Aux Philippines, statue du Christ tombée de son socle au-dessus des ruines de l’église Notre-Dame de Lumière à Loon, qui était la plus grande église de Bohol avant le séisme du 15 octobre. © OIM 2013 (Photo de Joe Lowry)

- Le Christ Sauveur : discoverbasilicata.com

- Le Christ de Maratea en Italie :

- Le Christ des Abysses :ombrefantômes.skyrock.com

Le Christ des Abysses est une sculpture en bronze de Jésus située à 17 mètres de profondeur dans la baie de San Fruttuoso en Italie. La statue mesure 2,50 mètres de haut et pèse 260 kg.

- Tableau du peintre polonais Rafal Olbinski : vague définition de l'importance

- Tableau de Rafal Olbinski : youtube.com

08/10/2015

QUI EST DONC CET HOMME ?

QUI EST DONC CET HOMME ?

 

Visage-moyen-homme-francais.jpg

 

Depuis le mois de mai dernier, j’ai entrepris de vous donner les clés indispensables pour comprendre ce que signifient un homme et une femme dans les rêves. Lors de la rentrée je reviens vers vous, mes chers blogueuses et blogueurs, pour poursuivre cette étude. Vous allez voir aujourd’hui qu’il est parfois très délicat de savoir ce que représente réellement le personnage d’un rêve.

C’est Suzanne qui a reçu le rêve que nous allons étudier. Pour l’atelier de septembre, je lui ai proposé, comme à Aurore, l’autre participante, de demander un rêve qui la guide.

Suzanne nous a alors apporté un rêve qui nous a laissées stupéfaites, mal à l’aise, consternées.

Le voici :

 

Rêve

Je vois une tête d’homme décapitée, sur un billot. On est en train de lui retirer le visage avec un rasoir. Il n’est pas mort. Il a été anesthésié, car il avait peur d’avoir mal.

Puis le rasoir découpe un morceau de joue, mais l’homme ne dit rien, ça ne saigne pas, il ne sent rien.

Ensuite on le scalpe. Je suis étonnée que cela soit si facile. En fait deux coups de rasoir bien placés, et hop… le scalpe vient tout seul.

Ensuite c’est toute la peau du visage que l’on retire en faisant une entaille dans le haut où se trouvaient les cheveux.

Et je me suis réveillée là, angoissée devant l’atrocité de ce que j’aurais pu voir et soulagée de ne pas l’avoir vu.

 

? ?

Que signifie cet atroce scénario ?

Intriguées, nous nous mettons à l’interprétation et j’explique à mes deux élèves comment procéder avec la technique de l’interview en posant d’abord les questions « C’est quoi ? » et « C’est comment ? ».

 

La tête

Suzanne nous explique que pour elle, la tête sur un corps est ce qui permet de penser et de réfléchir. 

Et l’homme ?

 

Qu’est-ce qu’un homme ?

Chers lectrices et lecteurs, je vous l’ai longuement expliqué dernièrement et je résume ici :

L’image de l’homme dans un rêve représente le pouvoir créatif, actif et battant de chez l’homme comme chez la femme.

Revenons au rêve :

 

Je vois une tête d’homme.

L’image désigne ce dynamisme viril, créatif, actif, battant et met ici en valeur sa capacité de penser et de réfléchir.

Il s’agit maintenant de laisser parler l’inconscient plus précisément en sollicitant les associations de la rêveuse :

- Suzanne, que pouvez-vous nous dire de cet homme ? Le voyez-vous plus précisément dans le rêve ?

- Oui, oui, il a la tête d’un homme dans un film que j’ai vu à la télévision. « Voyage au bout de l’enfer ». Ce film raconte l’histoire de copains américains dans les années 60. Sur les cinq, trois partent à la guerre au Vietnam. Les autres restent au pays.

- Et cet homme que vous voyez ?

- Lui ne part pas à la guerre.

- Vous pouvez nous en dire plus ?

- Il est lambda, comme tout le monde. C’est un faible, un poltron. Le rôle est joué par John Cazale, qui comme d’habitude tient le rôle d’un looser pathétique.

 

Cazale2.JPG 

Je choisi trois caractéristiques, récapitule, fais le lien avec la vie concrète et demande :

- Suzanne, il est question d’un homme

qui a la capacité de réfléchir,

qui ne part pas à la guerre,

un type lambda faible et poltron,

à qui cela vous fait-il penser à l’extérieur ou à l’intérieur de vous ?

 Silence perplexe de Suzanne, qui finit par dire :

- Je ne vois rien, je ne sais pas.

 Poursuivons

 

On lui a retiré sa tête, il est décapité.

Le on, pronom impersonnel, désigne des personnes que l’on ne nomme pas.

Quelqu’un, que le rêve ne définit pas, retire donc la capacité de réfléchir à un dynamisme viril qui n’est pas battant, puisqu’il ne part pas à la guerre.

Ces scénarios de décapitation sont fréquents dans les rêves. J'en ai étudié deux dès que j'ai ouvert mon blog. 

http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2007/04/09/mort-par-decapitation.html

http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2007/05/01/un-autre-sens-de-la-decapitation.html

Dans ces deux rêves le sens de la décapitation était différent. Que va révéler le rêve de Suzanne ?

Regardons la suite :

 

On lui retire ensuite le visage avec un rasoir

- Un rasoir, c’est quoi, c’est comment  ?

- C’est un outil très tranchant qu’on utilise pour retirer les poils.

Trancher indique qu’un choix a été fait, une décision a été prise qui entraîne une action volontaire.

Ici, on taille dans la chair du visage.

Je demande alors :

- A quoi cela vous fait-il penser au moment de votre rêve, à l’intérieur ou à l’extérieur de vous, quand vous voyez une tête décapitée, une volonté tranchante de tailler dans la chair ?

- Ah Christiane ! On ne peut que penser à ces djihadistes qui coupent les têtes au Moyen Orient ou en France dernièrement.

 

 qui est cet homme.jpg

 Nous voici stupéfaites et mal à l’aise. De quoi le rêve parle-t-il ?

 

L’homme n’est pas mort. Il a été anesthésié, car il a peur d’avoir mal…

Scénario macabre. Questionnements. Que veut dire ce rêve ? Où le rêve veut-il en venir ? 

Perturbées, nous continuons notre étude

 

Puis le rasoir découpe un morceau de joue, mais l’homme ne dit rien, ça ne saigne pas, il ne sent rien.

Pour Suzanne, la joue c’est charnu, lisse, doux, tendre, c’est un endroit agréable, qu’on embrasse, on caresse.

 

clark gabble.JPG

 

autant-en-emporte-le-vent-1939-01-g.jpg

 

Ainsi on retire à cet homme d’abord sa capacité de réfléchir, puis sa capacité à recevoir de la tendresse, de l’affection, à éprouver de la douceur de vivre.

Mais l’homme ne ressent toujours rien.

Et nous, nous ne voyons toujours pas le sens du rêve. Ou bien nous ne voulons peut être pas voir non plus ? Malaise.

 Je pense à la citation de Charles Péguy que j’ai mise au début de mon livre « Ces rêves qui vous protègent et vous guérissent » :

« Il faut accepter de dire ce que l’on voit, mais aussi de voir ce que l’on voit, surtout lorsque ce que l’on voit ne s’accorde pas avec notre vision du monde ».

 Que va-t-il nous falloir accepter de voir, puis de dire ?

 Regardons l’image suivante. L’horreur continue.

 

Ensuite on le scalpe. Je suis étonnée que cela soit si facile. En fait deux coups de rasoir bien placés, et hop… le scalpe vient tout seul.

 

 

scalp.jpg

 

Le scalpe est formé du cuir chevelu. Les cheveux qui poussent sur la tête représentent symboliquement le monde des pensées et des idées.

On a déjà retiré à cet homme sa capacité de réflexion, sa capacité à sentir la tendresse, voilà maintenant qu’on lui enlève le monde de ses idées et ses pensées, son passé et ses mémoires, ses traditions, sa culture.

Et le supplicié, conscient, ne réagit pas ?

Mais qu’est-ce que c’est que cette histoire effroyable ? C’est gore !

Le rêve en rajoute dans l’atroce. Encore une fois, où veut-il en venir ?

Quelles sont nos réactions ?  Commencerions-nous à avoir un vague pressentiment ? Nous voici de plus en plus mal à l’aise.

 

Ensuite c’est toute la peau du visage qui est retirée avec une entaille dans le haut des cheveux et je me suis réveillée là.

Le visage

Le visage, c’est ce qui se voit dans la personne, qui est unique, déterminant et marque sa différence. Le rêve montre que tout signe distinctif est supprimé d’une façon tranchante et volontaire.

 

Je suis effarée, ce rêve est très grave, il faut absolument le comprendre et pour ce chercher plus d’informations. Alors, j’insiste :

- Suzanne, parlez-nous de ce visage. Comment est-il ?

Suzanne nous donne alors des précisions qui complètent celles données au début.

- Cet homme est un petit brun avec une moustache. On sent qu’il pourrait avoir un caractère engagé, puissant, viril. Il est du type européen du sud, vif, joyeux.

- Et la moustache ?

- Une moustache, c’est joli, ce sont des poils qui couvre l’espace entre la lèvre supérieure et le nez. (1)

 

moustachesDevinette.jpg

L’analyse nous conduit à comprendre que les poils de la moustache désignent les paroles qui sortent autour de la bouche, en rapport avec le nez, le flair ; ces poils symbolisent des paroles qui expriment ce que l’on flaire, ce que l’on sent ou pressent.

- Ah ça, s’exclame Suzanne, c’est moi quand je me mets en colère ! Je m’exprime en fonction de ce que je flaire, je sens venir.

Oh bien ! Voyons les vérifications :

- Suzanne, est-ce que vous pouvez nous dire si ce qui caractérise cet homme vous caractérise aussi ? Je vous rappelle :

Le rêve parle d’un poltron qui ne part pas à la guerre ;

on lui retire :

sa capacité de réflexion,

sa capacité à recevoir de la tendresse, à éprouver de la douceur de vivre ;

on lui enlève

le monde de ses pensées et de ses idées, ses traditions, sa culture ;

on lui retire aussi

tout ce qui fait sa différence, son individualité, son flair et sa capacité d’exprimer sa colère...

Suzanne m'interrompt tout d’un coup s’écrie :

- Ah mais dîtes !! Pour le coup, ça fait un peu beaucoup tout ça ! Je ne m'y reconnais pas vraiment ! Il n’y pas que moi qui suis mise en cause dans ce rêve, j’ai bien l’impression que le rêve décrit une situation répandue ou généralisée chez tous les gens lambdas comme moi et autour de moi, qui ne veulent pas partir à la guerre en ce moment, ne veulent pas se battre et ne réagissent pas devant les menaces grandissantes de l’extrémisme musulman.

Attention intense... Silence inquiet.

Suzanne, d’une voix soucieuse, reprend et confirme :

- Oui, c’est bien ça, bien des gens sont comme ce patron à qui son employé djihadiste a tranché la gorge, nous n’avons plus le droit de réfléchir, plus le droit de rien dire, nous n’avons plus le droit d’avoir de la colère, de réagir contre la disparition de nos traditions et de notre culture, notre identité. Et nous restons passifs, comme si nous n’éprouvions rien.

 

franchouillard-francais-prejuges-moustache-beret-stereotype-10791315eppdc_1713.jpg 

Sens du personnage

Nous avons donc trouvé le sens du personnage. Ici l’homme du rêve est une image du Français lambda, qui ne veut pas se battre et qui pourrait être un looser pathétique.

 

Moi aussi, je me sens accablée devant les images menaçantes de ce rêve.

et je prends la parole à mon tour :

- Ce que vous dîtes là me fait penser à l’analyse que font justement en ce moment les évêques du Proche et du Moyen Orient comme aussi l’évêque de Varsovie au sujet de la France et de l’Europe. Tous dénoncent l’état de passivité et s’effraient devant l’état de sidération dans lequel se retrouvent les Européens face à l’Islam. C’est exactement ce que décrit votre rêve.( 2 )

 

archbishop_hoser.png

 

Mon Dieu ! Quel rêve ! Quelle alarme !

Un dernier point capital :

ll est indispensable de prendre maintenant en considération le sentiment très fort qu’éprouve Suzanne au réveil.

Et je me suis réveillée là, angoissée devant l’atrocité de ce que j’aurais pu voir et soulagée de ne pas l’avoir vu.

Le rêve donne là une indication gravissime et bienfaisante :

Si Suzanne se réveille, elle ne verra pas la mutilation atroce qui menace, la mutilation de l’identité française n’aura pas lieu.

 

 dyn008_original_291_310_jpeg__f50ca9d1962023767e005692b41c3dbb super dupont.jpg

 

Quelques jours plus tard, à peine ai-je parlé de ce rêve à mes autres élèves que Mina s’exclame :

- Mais j’ai reçu un rêve bizarre comme ça moi aussi ! Je l’ai trouvé tellement loufoque, tellement aberrant, que je l’ai laissé tomber ! Il faudrait peut être que nous le regardions ?

Eh bien, nous verrons ce rêve la prochaine fois.

Avertissement

« Il faut accepter de dire ce que l’on voit, mais aussi voir ce que l’on voit, surtout lorsque ce que l’on voit ne s’accorde pas avec notre vision du monde. »

Mais ici, qui dit ? Qui nous propose des images et demande à ce que nous les voyions, les regardions, les comprenions ?

Suzanne ? Aurore ? Ou moi-même ?

Ah non ! Ce sont les rêves qui étalent sous nos yeux ce scénario infâme pour nous secouer et amener à une prise de conscience. 

 J’en viens donc à reprendre ici l’avertissement que j’ai donné dans mon livre (3) :

« Le rêve que je viens d’exposer dans cette étude va peut être soulever de violentes protestations. Certains manifesteront sans doute leur désaccord avec une haine acharnée, comme je l’ai déjà souvent constaté. Ce sont justement ceux-là même qui s’enivrent dans de grandes envolées lyriques sur l’amour.

Mais je le dis et le redis :

Je fais mon travail : je transmets les rêves que je n’ai pas créés. Les critiques ce n’est pas à la rêveuse ni à moi-même qu’il faut les adresser mais aux rêves et à l’inconscient. »

 

Bibliographie

 

Sur le net:

( 1 ) Vous découvriez à qui appartiennent les moustaches sur le site : calirezo.com

 

Vous pouvez lire mon analyse sur les poils du visage dans mon étude du 08/ 11/ 2009 : « Trop bien rasé »

http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2009/11/08/tro-bien-rase.html

 

 ( 2 ) voir l’interview de l’évêque de Varsovie le 5 septembre 15 dans journal de la christianophobie.

http://www.christianophobie.fr/breves/archeveque-de-varsovie-leurope-sera-musulmane#.VglZMeztmko

 

En librairie :

( 3 ) Christiane Riedel, « Ces rêves qui vous protègent et vous guérissent » Editions Trajectoire, p. 267

 

Illustrations

Visage d’homme : tuxboard.com

John Cazale : tieettiecinema.over-blog.com

Clark Gabble dans “ Autant en emporte le vent” avec Vivien Leigh

Scalp : chef-lakota.skyrock.com

Moustaches : calirezo.com.

Vous y découvrirez à qui appartiennent les moustaches.

Français franchouillard : Ici.tf1.fr

Evêque polonais : christianophobie.fr

Superdupont : http://hlalau.skynetblogs.be

 

 

08/06/2015

L’ÉLOGE DE LA FATIGUE

Chers amis blogeuses et blogueurs,

Le rêve que nous avons vu la dernière fois conseillait de faire des efforts, de se donner de la peine, d’accepter les fatigues, dans la persévérance, et je vous ai annoncé une petite surprise pour aujourd’hui : vous n’allez pas trouver de leçon d’interprétation mais un poème de Robert Lamoureux. Je n’ai pas résisté à le partager avec vous. Le voici :

 

r lamoureux.jpg

Eloge de la fatigue

Vous me dites, Monsieur, que j'ai mauvaise mine, 
Qu'avec cette vie que je mène, je me ruine, 
Que l'on ne gagne rien à trop se prodiguer, 
Vous me dites enfin que je suis fatigué.

 

Oui je suis fatigué, Monsieur, et je m'en flatte. 
J'ai tout de fatigué, la voix, le coeur, la rate, 
Je m'endors épuisé, je me réveille las, 
Mais grâce à Dieu, Monsieur, je ne m'en soucie pas. 
Ou quand je m'en soucie, je me ridiculise. 
La fatigue souvent n'est qu'une vantardise. 
On n'est jamais aussi fatigué qu'on le croit ! 
Et quand cela serait, n'en a-t-on pas le droit ?

 

Je ne vous parle pas des sombres lassitudes, 
Qu'on a lorsque le corps harassé d'habitude, 
N'a plus pour se mouvoir que de pâles raisons... 
Lorsqu'on a fait de soi son unique horizon... 
Lorsqu'on a rien à perdre, à vaincre ou à défendre... 
Cette fatigue-là est mauvaise à entendre ; 
Elle fait le front lourd, l'oeil morne, le dos rond. 
Et vous donne l'aspect d'un vivant moribond...

 

Mais se sentir plier sous le poids formidable 
Des vies dont un beau jour on s'est fait responsable, 
Savoir qu'on a des joies ou des pleurs dans ses mains, 
Savoir qu'on est l'outil, qu'on est le lendemain, 
Savoir qu'on est le chef, savoir qu'on est la source, 
Aider une existence à continuer sa course, 
Et pour cela se battre à s'en user le coeur... 
Cette fatigue-là, Monsieur, c'est du bonheur.

 

Et sûr qu'à chaque pas, à chaque assaut qu'on livre, 
On va aider un être à vivre ou à survivre ; 
Et sûr qu'on est le port et la route et le quai, 
Où prendrait-on le droit d'être trop fatigué ? 
Ceux qui font de leur vie une belle aventure, 
Marquant chaque victoire, en creux, sur la figure, 
Et quand le malheur vient y mettre un creux de plus 
Parmi tant d'autres creux il passe inaperçu.

 

La fatigue, Monsieur, c'est un prix toujours juste, 
C'est le prix d'une journée d'efforts et de luttes. 
C'est le prix d'un labeur, d'un mur ou d'un exploit, 
Non pas le prix qu'on paie, mais celui qu'on reçoit. 
C'est le prix d'un travail, d'une journée remplie, 
C'est la preuve, Monsieur, qu'on marche avec la vie.

 

Quand je rentre la nuit et que ma maison dort, 
J'écoute mes sommeils, et là, je me sens fort ; 
Je me sens tout gonflé de mon humble souffrance, 
 Et ma fatigue alors est une récompense.

 

 Et vous me conseillez d'aller me reposer ! 
 Mais si j'acceptais là, ce que vous me proposez, 
 Si j'abandonnais à votre douce intrigue... 
 Mais je mourrais, Monsieur, tristement... de fatigue.

 

 

lamoureux.jpg

 

 

 Robert Lamoureux (1920-2011)

 

Illustrations

Robert Lamoureux : music-story.com

Robert Lamoureux : ici.tf1.fr

 

 

 

01/06/2015

LEÇON 1,2ème PARTIE, QUE REPRÉSENTE L’IMAGE D’UN HOMME CONNU ?

 

 QUE REPRÉSENTE L’IMAGE D’UN HOMME CONNU ?

interprétation des rêves, Christiane Riedel interprète de rêves,sens de l'homme dans les rêve, Chippendales,alchimie,effort,chier

 

 

 La dernière foisnous avons cherché les différents sens que peut prendre dans un rêve l’image d’un homme inconnu. Même si nous ne savons rien de lui, nous pouvons avec justes raisons considérer qu’il représente un pouvoir de s’affirmer dans le monde extérieur en étant créatif, actif et battant.

Aujourd’hui, nous allons voir le rêve de Sonia qui s’inquiète de son avenir professionnel.

 

Rêve :

Je vais avec des amies voir un spectacle avec des hommes. C’est un spectacle style Chippendales. Je me retrouve seule, j’attends sans doute un de ces hommes.

interprétation des rêves, Christiane Riedel interprète de rêves,sens de l'homme dans les rêve, Chippendales,alchimie,effort,chier

 

Des hommes

Pour répondre au souci professionnel de Sonia, le rêve, de façon tout à fait adéquate, lui présente des hommes et  lui parlent de sa capacité à s’affirmer dans le monde extérieur, en étant créative, active et battante.

 J’attends sans doute un de ces hommes

Le rêve conseille à Sonia de faire l’amour avec un de ces hommes, c’est à dire d’intégrer les qualités masculines que nous avons décrites dans l’exposé précédent.

Mais le rêve donne une précision surprenante. Ces hommes sont des danseurs style Chippendales. C’est là qu’il nous faut poser les deux premières questions de la technique de l’interview : « c’est qui ou c’est quoi ?» et « c’est comment ?».

1) Sonia répondant à ma question : « c’est quoi ? » explique :

Fondé aux USA en 1979, les Chippendales sont un groupe de danseurs masculins qui donnent un spectacle où ils font du strip-tease.

 

interprétation des rêves, Christiane Riedel interprète de rêves,sens de l'homme dans les rêve, Chippendales,alchimie,effort,chier

 

Je demande à la rêveuse :

2) - C’est comment ces hommes qui se déshabillent ?

- C’est chaud, c’est sexe, c’est drôle. Les hommes montrent leur corps musclé pour être regardés, désirés, cela renverse les codes habituels.

interprétation des rêves, Christiane Riedel interprète de rêves,sens de l'homme dans les rêve, Chippendales,alchimie,effort,chier

 

 

- Sonia, dîtes-nous, est-ce que vous  assistez parfois à ce genre de spectacle ?

- Non, je ne le fais jamais, c’est quelque chose qui me manque. Je mène une vie culturelle très développée et je ne satisfais pas ce besoin de regarder un tel show.

interprétation des rêves, Christiane Riedel interprète de rêves,sens de l'homme dans les rêve, Chippendales,alchimie,effort,chier

 

 

Sonia déduit immédiatement de son rêve qu’il l’invite à faire l’amour plus souvent avec son conjoint. Mais cette hypothèse rapide ne me satisfait pas. L’expérience m’a appris que le rêve n’emploie pas des images sexuelles physiques, concrètes pour parler du sexe. J’ai longuement expliqué ce point dans mon livre «  Amour et sexe dans vos rêves » (1)

Alors ?

Pour comprendre cette image, il convient de se demander pourquoi le rêve choisit ce type d’hommes.

Nous avons posé les questions indispensables, qui et comment, mais nous n’avons pas épuisé les outils à notre disposition. La langue des oiseaux est d’un grand secours. Il ne faut jamais l’oublier.

3 ) Est-ce qu’il n’y aurait pas un jeu mots dans « Chippendales » ?

Sonia écoute et entend : chi- ppendales, chie – pendule, en chier une pendule, c’est à dire s’énerver pour des choses de peu d’importance.

Le rêve lui conseillerait-il alors d’intégrer ce comportement Chippendales, de toujours ressasser les mêmes reproches ? Cette déduction n’a pas de sens. Allons plus loin.

Chers amis lectrices et lecteurs, vous allez peut être avoir un choc. Vous savez, les rêves ne reculent devant aucune inconvenance, aucune incongruité, aucune impertinence. Sous des airs rigolards, ils balancent en douce une vérité à vous renverser, que Sonia n’est peut être pas prête à entendre ou accepter.

 

interprétation des rêves, Christiane Riedel interprète de rêves,sens de l'homme dans les rêve, Chippendales,alchimie,effort,chier

 

Ecoutons Chippendales. Toutes sortes de syllabes apparaissent :

she / elle/ chie,

pen / stylo / peine,

dale / dalle.

Quelqu’un pourrait entendre : Chi / ppen /dale :

chi / she/ elle,

ppen / pénis,

dale : a la dalle ;

elle a la dalle du pénis, elle a faim de l’homme.

Pourquoi pas ?

Mais justement, la rêveuse n’a pas faim, elle mène une vie sexuelle satisfaisante avec son ami.

Parmi les solutions possibles, je retiens alors la suivante, qui me semble offrir un sens :

Chi … ? Chie

Ppen … ? Peine

Dale… ?  da / al :

- Da est fréquent dans les rêves, la syllabe vient du verbe latin donner et signifie « donne ». J’ai étudié ce son dans « Rêves à Vivre » (2)

- Al est une syllabe très fréquente aussi, comme El, qui désigne le divin, Dieu, la force créatrice. Da / al pourrait alors signifier : Dieu donne ; donne Dieu.

Certains vont s’écrier peut être : « Mais elle est agaçante, Christiane ! La revoilà encore avec son divin ! Elle exagère ! »

Je comprends fort bien cette réaction, mais je ne peux pas passer à côté de cette signification de Chippendales. Et j’accepterai volontiers que vous suggériez une autre interprétation en la justifiant.

En attendant, je proposerai :

C’est quand on en chie, quand on prend de la peine, quand on se donne du mal et se fatigue, que la créativité surgit ou, formulé dans le langage des rêves, c’est là que la force divine créatrice apparaît. Autrement dit : Le divin se révèle dans les emmerdes.

Est-ce qu’on n’a jamais entendu une chose pareille ?

Oh mais oui ! C’est tout le message de l’alchimie. « Ex stercore invenitur » : « On le trouve dans les excréments ». (3)

La puissance créatrice divine, le pouvoir créateur masculin, se manifeste dans le travail, l’effort, le courage.

interprétation des rêves, Christiane Riedel interprète de rêves,sens de l'homme dans les rêve, Chippendales,alchimie,effort,chier

 

Il est vrai que de nos jours parler d’effort semble devenu une grossièreté de langage, au même titre que de parler de Dieu.

« En chier ! » Maître mot redouté !

 

interprétation des rêves, Christiane Riedel interprète de rêves,sens de l'homme dans les rêve, Chippendales,alchimie,effort,chier

 

Voilà l’attitude à la base de toute création, de toute transformation ! C’est là que se manifeste le pouvoir divin créateur en chacun. C’est en acceptant d’ « en chier » que Sonia pourra épouser son masculin intérieur et développer son activité professionnelle. 

Vérifications

Nous avons donc trouvé le sens de Chippendales. Mais ce n’est pas suffisant. Pour être sûr que ce sens est exact, il nous faut maintenant vérifier que tout ce que la rêveuse a dit des danseurs Chippendales, elle peut le dire également des efforts, du courage, de la peine.

Je rappelle donc à Sonia ce qu’elle nous a dit :

- Sonia, est-ce que vous assistez parfois à ce spectacle avec ces hommes?

- Non, je ne le fais jamais, c’est quelque chose qui me manque. Je mène une vie culturelle très développée et je ne fais pas en sorte de répondre à ce besoin.

Sonia reconnaît alors qu’elle ne se donne pas la peine de concrétiser ses idées, de travailler pour réaliser son projet. Elle préfère aller à des expositions, assister à des conférences et des spectacles intellectuels, voir ce que les autres font, plutôt que créer et œuvrer elle-même.

 

Conclusion

Pour développer son activité, la jeune femme aurait besoin de se concentrer sur son projet professionnel, de se donner de la peine, de travailler courageusement, toutes qualités qui caractérisent le danseur viril « Chippendales ».

 

interprétation des rêves, Christiane Riedel interprète de rêves,sens de l'homme dans les rêve, Chippendales,alchimie,effort,chier

 

Mais elle ne répond pas à ce besoin, comme elle le dit elle-même.

Son rêve avec humour vient lui rappeler que la facilité ne conduit à rien. Seuls des efforts poursuivis, seule une lutte persévérante la mèneront à un résultat professionnel et entraîneront à plus ou moins long terme une transformation. Et pour le rêve, c’est là que se manifeste le divin pouvoir créateur.

Oui, avec le rêve Sonia reçoit une bien curieuse initiation. Quand on est dans les « emmerdes », quand « on en chie », quand on a de la peine, c’est là qu’on est amené à prendre contact avec la puissance créatrice en soi, que les rêves qualifient de divine. C’est elle qui fera trouver à chacun les capacités de transformation et les solutions nouvelles, amenant ainsi chacun à exercer le don créateur qui lui a été donné.

 

interprétation des rêves, Christiane Riedel interprète de rêves,sens de l'homme dans les rêve, Chippendales,alchimie,effort,chier

 

La prochaine fois je vous réserve une petite surprise.

 

Bibliographie

(1) « Amour et sexe dans vos rêves », éditions Trajectoire.

J’ai longuement étudié le sens de l’image de l’homme ch. 15 et 16.

 

(2) « Rêves à Vivre », édition de Mortagne.

Voir l’étude de mon rêve « 60 rue Saldo Dali, p. 179.

L’interprétation de « Da- Li » m’a été donnée par Etienne Perrot ; 

 

(3) J’ai consacré 9 leçons sur le sujet des excréments de juin à août 2007 sur le blog.

Ch. 1 :  http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2007/06/06/un-nouveau-sujet-les-r%C3%AAves-un-peu-crades.html

C’est aussi le sujet d’un de mes séminaires alchimiques.

 

Illustrations

Je remercie les photographes dont les œuvres m’ont permis d’illustrer mon blog.

Danseur Chippendales en pantalon blanc : coffeescorner.wordpress.com

2 amies : fr.trillate.com

Chippendales : vegas.news.com

Chippendales : prweb.com

Dîner de mariée : evjf.friendlymoment.com

Dîner spectcle Chippendales à madrid : evjf.friendlymoment.com

Danseurs Chippendales en pantalons noirs : newyorker.com

Effort : all-musculation.com

Cérone, un athlétique chippendale adepte de la pole danse, la depeche.fr

 

Chippendales : lasvegas.nv.com

25/05/2015

LEÇON 1 : QUE REPRÉSENTE L’IMAGE DE L’HOMME DANS LES RÊVES ?

 
Je vais entamer aujourd’hui une série de petits cours sur les personnages dans les rêves. J’étudierai d’abord l’image de l’homme.

Attention

Avant de commencer, il vous faut bien comprendre que, dans la majorité des cas, le personnage du rêve ne désigne pas quelqu’un à l’extérieur dans le monde concret. Il représente le plus souvent un aspect de vous-même.

 

Voici comment procéder :

Il s’agit de poser deux questions très concrètes de la technique de l’interview :

1) Un homme ? C’est qui ou c’est quoi ?

2) Un homme ? C’est comment ?


Question 1 : qu’est-ce qu’un homme ?

Réponse : c’est un être humain.

Là, on n’est pas bien avancé.

 

Passons à la question 2.

 

Question 2 : C’est comment un homme ?

Embarras… On s’aperçoit que tout ce qu’on peut dire d’un homme, on peut le dire d’une femme aussi. Mais il y a une chose vraiment différente : c’est le sexe. Voilà ce qui différencie un homme d’une femme. Sur ce point tout le monde sera d’accord.

Regardons donc la façon dont se présente ce sexe. Pardonnez-moi cette petite étude morphologique qui ne vous apprendra rien, mais elle nous amènera à pouvoir faire d’importantes déductions.

 

Le sexe de l’homme est sortant, extérieur, visible. Il est composé du célèbre service trois pièces : les testicules et le pénis.

2.JPG

- Les testicules assurent la fabrication du sperme, qui donne le pouvoir de créer.

- Le pénis se manifeste dans une tension qui le durcit et le grandit. Grâce à cette érection, il a la capacité de pénétrer le sexe féminin, éprouver du plaisir, en donner à la femme et déposer en elle son sperme qui mènera à une éventuelle création.

Avec humour et sans pudibonderies nos Anciens ont mis en évidence cette puissance virile sur une mosaïque de Pompéi : « Priape pesant son phallus ».

 

interprétation des rêves,christiane riedel interprète de rêves,sexe masculin,symbolisme de l'homme dans les rêves,pénis,priape,testicules

 

Priape était le dieu des jardins et de la végétation, dont le sexe était toujours en érection. Ce sexe toujours vaillant symbolisait l’énergie créatrice sans cesse renouvelée. Nos Anciens voyaient dans cette puissance créatrice virile la manifestation de la divinité. 

De cette morphologie masculine on peut alors tirer les conclusions suivantes :

1 ) Comme le sexe viril se tend à l’extérieur, on peut en déduire symboliquement que  l’image de l’homme représente une puissance d’affirmation dans le monde extérieur, terrestre, concret de la matière.  

2) Le pénis permettant la création, l’image de l’homme désigne la façon dont quelqu’un s’affirme au niveau de sa créativité

- l’image du masculin dans les rêves représente la façon dont on pense, on crée par la pensée, la capacité à avoir des idées, à les poursuivre, les développer, les organiser.On a affaire ici au domaine de la raison, la logique, l’analyse, au monde des pensées régnantes et des opinions.

 

newton110.jpg

 

3) Le sexe viril, le caractère dit masculin est dur, ferme, il pénètre la femme. Symboliquement cela veut dire que le masculin entre en contact avec la matière extérieure, il l’embrasse, il va s’y activer pour arriver à une réalisation sur le plan concret.

L’homme dans les rêves désigne ainsi le pouvoir d’agir dans le monde extérieur, de lutter, de persévérer pour mener un plan jusqu’à sa réalisation concrète.

 

Jules César.jpg

 

Ainsi l’image de l’homme dans un rêve représente le pouvoir créatif et actif de l’être humain, de l’homme comme la femme. Plus ou moins développé chez la femme, il l’anime à l’intérieur d’elle au niveau des pensées. C’est ce que Jung a appelé l’animus.

Prenons un exemple très concret et très simple : une femme fait la cuisine. Que se passe-t-il ?

En cherchant des idées, en créant son menu, la femme manifeste son pouvoir dit masculin.

Puis elle met en œuvre l’idée du menu qu’elle a élaboré, elle le réalise en préparant le repas, avec tout ce que cela implique, d’organisation, de persévérance et de travail. Elle manifeste ainsi son pouvoir actif dans le monde extérieur de la matière.

 

russian-salvador-dali-surrealistic-paintings-by-vladimir-kush-7.jpg

 

Résumé

Vous voilà désormais avec un résumé pratique dont vous pourrez vous servir tout le temps. Quand vous verrez l’image d’un homme dans les rêves, vous saurez que le masculin représente :

 - un aspect dynamique de la personnalité, la faculté de s’affirmer dans le monde extérieur,

- la capacité de penser, de réfléchir, de créer, d’organiser,

- la capacité dans la vie extérieure de s’activer et de se battre pour arriver à une réalisation.

Les rêves indiquent souvent quel est le stade du développement de ce masculin.

La prochaine fois nous verrons un rêve en exemple. C’est celui de Sonia. Sonia se demande comment développer son activité professionnelle. Elle reçoit le rêve suivant :

 Rêve :

Je vais avec des amies voir un spectacle avec des hommes. C’est un spectacle style Chippendales, où les hommes font du strip-tease. Je me retrouve seule, j’attends sans doute un de ces hommes.

 

chippendales 5.jpg

 

Illustrations

Je remercie les artistes et les photographes dont les œuvres m’ont permis d’illustrer mon blog.

Machine à café Senseo 3 pièces : combuzz.wordpress.com

Priape pesant son phallus, fresque de Pompéi, 50 ans av. J.-C. : the plumebook-cofee.com

Newton : crystalinks. Com

Jules César

Peinture de Vladimir Kush

Chippendales : kobieta.wp.pl

 

 

11/05/2015

PETITS COURS D’INTERPRÉTATION : JE TE TROMPE, TU ME TROMPES…PROGRAMME

Chers amis blogueuses et blogueurs,

Le récit de Marie dernièrement m’a navrée. Marie nous a raconté comment son mari lui avait rendu la vie infernale parce qu'il avait rêvé qu’elle le trompait. Il avait cru que son rêve était prémonitoire.

http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2015/03/16/bousculer-de-l-interpretation-des-reves-une-longue-reponse-a-3040208.html

Je sais que ce genre de situation dans un couple n’est pas rare. Cette dangereuse ignorance du sens des symboles dans les rêves m’a même tellement navrée que j’ai décidé de vous donner les moyens de comprendre par vous-mêmes les rêves qui parlent de tromper l’autre. Je le ferai sous la forme d’un suivi de petites leçons, 8 leçons très simples.

Je souhaite que ces « leçons » vous permettent d’éviter bien des malaises dans votre couple, des discussions, des contrariétés, des fâcheries, de faux soupçons, de fausses accusations.

 

dispute.jpg

Mon étude vous demandera quelque attention, car je ne vous fournis pas du copié-collé mais je vous donne des clés qui exigent une certaine attention. Ainsi, pour bien comprendre cette image de l’adultère, il va falloir procéder méthodiquement, minutieusement, image par image.

ennui au travail.jpg

 

Comment en effet comprendre ce scénario si on ne sait pas ce que représentent les symboles les plus fondamentaux, à savoir :

- l’image d’un homme,

- l’image d’une femme

- et l’image d’une situation amoureuse ?

Si vous cherchez du rapide et des solutions toutes faites, mes leçons d’interprétation ne sont pas pour vous. Si vous choisissez d’avancer lentement avec moi, pas à pas, votre patience vous fera un beau cadeau : vous saurez comprendre dans n’importe quel rêve les images de l’homme et de la femme et de leur relations amoureuses.

 

enjoying-work2.jpg

Mon étude se fera donc très progressivement étapes par étapes.

 

Dans le chapitre 1

La prochaine fois, je vais vous expliquer ce que représente un homme inconnu dans un rêve. Ces explications de base vous serviront tout le temps car elles conviennent à n’importe qui.

Dans le chapitre 2

je vous montrerai comment déchiffrer l’image précise d’un homme que le rêveur ou la rêveuse connaît.

Dans le chapitre 3

nous verrons de la même façon ce que signifie l’image d’une femme inconnue.

 Au chapitre 4

nous étudierons comment comprendre l’image d’une femme connue.

 Le chapitre 5

vous expliquera comment discerner si le personnage du rêve est intérieur ou extérieur.

 Au chapitre 6

je vous expliquerai brièvement le sens symbolique de quelques scénarios amoureux.

 

baiser titanic.jpg

Dans le chapitre 7

nous verrons le sens d’un rêve où l’on trompe son ou sa partenaire.

Les scénarios amoureux dans les rêves ne parlent pas d’adultère charnel, concret, dans le couple dans le monde extérieur. Le rêve décrit une situation symbolique dans le monde intérieur.

Dans le chapitre 8

vous découvrirez quelles sont les images fréquentes qui parlent d’un adultère concret dans le monde extérieur. Ce sont des images variées, mais selon mon expérience, ce ne sont pas des images de relations amoureuses.

Voilà donc, chers amis, le programme précis des études des prochaines semaines.

A bientôt.

 

steve-jobs-plaisir-au-travail.jpg

 

Illustrations

Je remercie les artistes et les photographes dont les œuvres m’ont permis d’illustrer mon blog

Dispute : rock.marshall.free.fr

Procéder méthodiquement : antenne.de

Plaisir de trouver : moneycrashers.com

Le Baiser mythique de Jack et de rose dans le film Titanic : rue89.nouvelobs.com

To do a great work : blog.axiopole.info


 

 


 

 

 

 

 

 

 

12/03/2014

DES NOUVELLES ET DES JOURNALISTES

Chers amis,

 

Non, je ne vous ai pas oubliés, tous les jours je pense à vous.

Non, je ne me repose pas, je n’arrête pas d’écrire et de travailler et pourtant je n’ai rien déposé pour vous sur mon cher blog depuis plus de deux mois.

Aujourd’hui j’ai décidé de m’arrêter et de vous donner quelques nouvelles.

 

Les journalistes s’intéressent aux rêves, c’est une mode qui va et vient. Pour l’instant elle vient. C’est ainsi que dernièrement, plusieurs journalistes ont visité mon blog pour se renseigner sur les rêves et mon travail d’interprétation, qui leur a semblé valable.

 

En janvier c’est le journaliste Christophe Doré, grand reporter au Figaro Magazine.

Capturer.JPG

Il m’écrit pour me dire qu’ il a repris mon étude du rêve de Jules César (1) pour la mentionner dans son article sur le thème « Ce que disent nos rêves ».

Je vous donne un extrait :

Christophe Doré souligne que les neurosciences sont impuissantes pour comprendre le sens des rêves et écrit :

« …ces avancées dans le domaine des neurosciences n'ont guère permis aux psychiatres et psychanalystes de progresser sur l'analyse des rêves, chère à Freud et à Jung, comme outil thérapeutique. «Même si les rêves partagent des traits communs, le contenu d'un rêve reste unique et son sens relève d'un champ auquel les méthodes et les outils des neurosciences ne permettent pas d'accéder», regrette Elizabeth Hennevin, professeur de neurosciences à Nanterre. »

Le journaliste oppose ensuite Tobie Nathan et Christiane Riedel et sa réflexion finale n’est pas faite pour me déplaire :

 «L'interprétation reste une question compliquée, ajoute Tobie Nathan.

 

imagesCAC3NE3S.jpg

 Un rêve ne peut pas se démonter avec exactitude. Il ne permet pas de dire que telle chose signifie toujours telle autre. On trouve rarement des significations ­directes. Le problème provient du fait qu'il existe autant d'éléments possibles dans les rêves que d'idées dans le monde.»

L'anecdote d'un rêve de Jules César, ­relaté par la thérapeute Christiane Riedel, fondatrice de l'académie pour l'interprétation des rêves, est amusante à ce titre. A 31 ans, Jules César n'est encore que magistrat en Espagne. Il rêve alors qu'il viole sa mère. Troublé, il va interroger un prêtre qui donne sa vision: César violera Rome, sa mère-patrie, en lui imposant sa volonté malgré les résistances de la cité. Suétone va même plus loin enaffirmant que les prêtres «déclarent que ce rêve lui annonce l'empire du monde, cette mère, qu'il a vue soumise à lui, n'étant autre que la Terre, notre mère commune». César prendra rapidement le chemin de Rome pour la destinée qu'on lui connaît.S'il avait consulté un psy, peut-être aurait-il conclu à une tout autre interprétation et plutôt débouché sur vingt ans d'analyse! »

cesar 2.jpg

divan.JPG

Vous pourrez lire l’article complet sur le site du Figaro

http://sante.lefigaro.fr/actualite/2014/01/24/21896-science-enquete-sur-sens-reves

 

Début février, c’est une autre journaliste du Figaro, Assma Maad, qui m’envoie un mail. 

Elle me demande mon avis sur un article du magazine américain « Slate » au sujet d’une étude publiée dans la revue Journal of Sleep.  Cette étude révèle que « les hommes ont tendance à rêver de tremblements de terre et les femmes songent à leur relation. »

J’ai considéré que cette étude n’avait rien de scientifique. Elle se fonde sur les rêves de quelques centaines de personnes au Canada et prétend être valable pour les milliards de rêves qui sont rêvés chaque nuit par des milliards de personnes sur la terre. Pour cette raison et d’autres, l’article du journal Slate ne m’a pas paru sérieux.

Vous pourrez vous faire votre propre opinion avec ce lien :

http://www.slate.com/blogs/xx_factor/2014/02/03/nightmare_study_men_dream_about_natural_disasters_women_dream_about_relationships.html?wpisrc=burger_bar

 

Fin janvier, l’attachée de production de France Inter, Elodie Piel, me contacte. 

Elle m’invite le mercredi 5 mars à l’émission de Guillaume Erner « Service public », de 10 h à 11h.

service_public_-_guillaume_erner[1].png

 

Je m’y suis donc rendue et l’émission s’est bien déroulée. Vous pourrez l’entendre avec le lien suivant :

http://www.christiane-riedel.fr/France_Inter.mp3

 

Tout au long de l’émission, j’ai apprécié le dynamisme de Guillaume Erner pour rythmer et varier son émission, et surtout sa courtoisie : il a en effet plusieurs fois cherché à me donner la parole en face des deux autres invités qui prenaient largement leur place.

Guillaune Erner avait réuni des personnes d’avis très différents.

Sur le plateau se trouvaient donc en face de moi Serge Hefez, psychiatre et psychanalyste, un homme habile et brillant.

hefez[1].jpg

 

Voici quelques uns de ses propos que vous pourrez écouter à 14 : 54. Il explique :

«  Un rêve sans interprétation est comme une lettre qui n’a pas été lue.

Il y a deux aspects dans le travail de Freud, l’aspect symbolique avec ses grands symboles universels,  le chapeau… »

Guillaume Herner l’interrompt :

- Vous y croyez , vous ? Serge Hefez reprend :

« - Je trouve que ça n’a pas beaucoup d’intérêt. L’apport de Freud c’est la force de l’interprétation, justement ce travail de déchiffrage, c’est à dire ce qui se passe entre le psychothérapeute et le patient, c’est un travail de rencontre. » (C’est moi qui souligne.)

divan freud.JPG

 

Quant à moi, je reviens sur les symboles freudiens dits universels que le psychiatre ne trouve pas intéressants et je lui demande :

« - Mais Monsieur, en tant qu’homme, dîtes-moi, est-ce qu’un couteau c’est un sexe ? »

La réponse est fuyante :

« - Pas forcément, ça peut l’être, ça peut ne pas l’être… »

Mr Hefez, qui ne paraît pas avoir un sens très exact de l’analogie, poursuit :

« - C’est exactement ce que je suis en train de vous dire : l’interprétation des rêves est un travail qui se fait à deux et le travail de Freud sur le transfert et l’interprétation est beaucoup plus intéressant que le travail de déchiffrage symbolique des rêves qui est un petit peu tombé aux oubliettes. »

introduction-au-transfert[1].jpg

 

 

Je dois dire que je ne comprends pas :

Quel est cet apport de Freud, cette force de l’interprétation, ce travail de déchiffrage dont il parle ?

Quelle est la différence entre le travail de l’interprétation et le travail de déchiffrage symbolique des rêves ? De quelle interprétation parle donc Mr Hefez ? Qu’est-ce que ce travail sur le transfert et l’interprétation ?

Voilà une habile récupération des mots et un mélange qui jettent la confusion.

De ces échanges j’ai retenu ceci :

Actuellement le psychothérapeute centre son travail sur la relation avec le patient, la célèbre relation appelée « transfert ».

Il n’est donc plus question d’interpréter les rêves, tel que j’en comprends le travail et le pratique.

Qu’on le dise alors bien haut. Si j’ai bien compris, Mr Hefez a l’immense mérite de faire une déclaration très honnête :

Maintenant les psys, au moins les freudiens, n’interprètent plus les rêves.

Et je demanderai : Pour la majorité d’entre eux, l’ont-ils jamais fait ?

Et hop, le tour est joué : comme on est incapable d’interpréter un rêve, on déclare que « le transfert est le véritable travail d’interprétation »  ( ça veut dire quoi ?), que « le déchiffrage des symboles du rêve n’est pas intéressant » et ne sert à rien, la thérapie a donc lieu sans lui ! Et voilà de nouveau « le rêve aux oubliettes » !

Guillaume Erner est intervenu en soulignant mon désaccord et m’a donné la parole.  Déplorant cette désinvolture de la psychanalyse, j’ai évoqué l’existence des travaux de Gayle Delaney et de la technique de l’interview. Cela n’a pas excité la curiosité des deux invités.

 

A côté de moi se trouvait le neurobiologiste Mr Jean Pol Tassin, un homme charmant, directeur de recherche à l’INSERM.

Mr Tassin vient d’écrire un petit livre chez PUF : « Les 100 mots du rêve ».

9782130609506_1_75[1].jpg

 

Ces « 100 mots » expliquent diverses notions ou des produits chimiques.

J’ai pris le soin de lire ce livre deux fois avant l’émission. Je me suis prodigieusement ennuyée et je n’ai rien pu retenir du fatras où sont fourrées en désordre 100 énumérations fastidieuses. Ce qui en revanche m’a frappée, c’est que Freud est constamment mentionné alors que le mot inconscient n'st pas expliqué, pas d’explication non plus sur le mot rêve.

Les travaux de Michel Jouvet sont contestés : maintenant on ne parle plus de sommeil paradoxal avec rêves, puisque c’est en se réveillant que le rêveur se fabrique son rêve.

Inutile de vous dire mon désaccord complet avec mon aimable voisin. Il n’a aucune connaissance des rêves, ignore par exemple la réalité des rêves prémonitoires. Pour lui ce sont des histoires qu’on se raconte volontairement.

Quand, avant l’émission, je lui ai demandé pourquoi il ne parlait pas de Jung dans son livre, il m’a répondu qu’il ne connaissait pas Jung.

J’étais stupéfaite et profondément navrée pour Mr Tassin.

Voilà le niveau d’un chercheur scientifique, directeur de recherche à l’ Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale.

310842_logo_INSERM[1].jpg

 

Au lieu d’actualiser ses connaissances, Mr Tassin, neurobiologiste, exclut volontairement les travaux de chercheurs et non des moindres, et se limite à des conceptions soit dépassés soit restreintes, auxquelles ils veut donner une portée générale. Ainsi, alors que le célèbre médecin neurologue, le Professeur psychiatre Carl Gustav Jung ( n’en jetez plus !…) n’a pas cessé de démontrer que le rêve joue un rôle thérapeutique de compensation par rapport au conscient, le directeur de recherches de l’INSERM, lui, qui s’occupe aussi de la santé, l’ignore.

homme_et_ses_symboles[1].jpg

C’est consternant ! C’est grave.

 

Les Français ne sont pas tous prêts à entendre que le rêve est thérapeute et garant de la santé !

Voilà en ce qui concerne l’émission sur France inter qui a été pour moi fort  intéressante et a révélé encore une fois la toute puissance persévérante de l’obscurantisme freudien qui règne en France.

 

En rentrant mercredi chez moi, je trouvais le mail d’une journaliste qui venait de m’entendre à la radio. Le voici :

« Je me permets de vous contacter à propos d’un prochain article à paraître dans le magazine « Management », dont le thème est "rêve et travail". Seriez-vous disposée à répondre à quelques questions par téléphone dans les jours qui viennent ?

Merci d'avance pour votre réponse. »

Eve Ysern

 

z0162_couv_management[1].jpg

 

 

Je me suis donc entretenue avec Mme Ysern, à qui j’ai communiqué la liste des liens avec les articles de mon blog, où les rêves parlent du travail dans les entreprises. Vous trouverez cette liste ci dessous, si le sujet vous intéresse.

Mme Ysern fut très surprise d’apprendre que de nombreux chefs d’états et chefs d’armées avaient été conseillés par leur rêves : entre autres Alexandre, César, Lincoln, Bismarck, Patton. Ces hommes ne sont-ils pas en effet de grands managers ? Je lui ai donc également communiqué la liste des rêves à ce sujet. Vous les trouverez facilement avec les liens ci-dessous.

 

Ces quatre journalistes m’ont contactée après avoir regardé mon blog. Je pense pouvoir dire que c’est là l’indice qu’ils ont trouvé mon travail sérieux. Voilà 7 ans que je prends soin de vous y exposer des études sur les rêves, 7 ans que j’y prends un immense plaisir.

Vous me manquez, mes chers amis, blogueuses et blogueurs. Si j’ai eu la joie de vous retrouver sur le blog cette semaine, pour vous donner des nouvelles, je pense que ne le pourrai plus dans les mois qui suivent. Mais je reviendrai dès que je le pourrai.

 

Amicalement

Christiane

 

Christiane.JPG

 

 

Illustrations

Je remercie les photographes dont les photos m’ont permis d’illustrer mon blog.

Christophe Doré : fr.viadeo.com

Tobie Nathan : babelio.com

Psychanalyse : mortel-ransfert.com

Assma Maad :twwtrland.com

Eldie Piel : copainsdavant.linternaute.com

Guillaume Erner :clg-maudre-maule.ac-versailles.fr

Serge Hefez : franceinter.fr

Freud : slate.fr

Transfert : autourdeflorence.fr

Jean Pol Tassin : daylimotion.com

Freud par Salvador Dali en 1938 : salvdordaliexperts.com

Management : intelligence-créatrice.com

Christiane Riedel

 

 

Vous trouverez sur le blog :

 

(1) Le rêve de Jules César qui vécut à l'époque bénie où Freud n'était pas né

http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2011/09/16/le-reve-de-jules-cesar.htm

 

Les rêves et le travail

 

Rêves reçus par des patrons

Rêves variés sur les hommes d'affaires, sur l'esprit qui les anime selon leur situation

1 )

Dieu homme d'affaire, vu par un homme d'affaire américain vers 1930

http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2008/03/30/il-est-un-reve-etrange-et-debonnaire.html

Interprétation du rêve précédent

http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2008/04/22/il-est-un-reve-etrange-et-debonnaire-interpretation.html

 

2 )

Dieu, un homme d'affaire juif capitaliste dans le rêve d'un sénégalais

http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2009/09/06/initiation.html

 

3)

L'esprit d'une entreprise c'est rendre d'abord un service

http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2009/09/27/cherche-business-man-de-coeur.html

4)

Le rêve très drôle de l'homme d'affaire Chrisdocti. "Carla Nicolas et moi" : le rêveur un patron noir émigré au Canada doit oser prendre ses privilèges de patron

http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2012/04/28/nicolas-carla-et-moi-et-moi-et-moi-j-ai-reve-du-president1.html

 

Mon interprétation du rêve du patron Chrisdocti, qui a fait "couler beaucoup d'encre" sur mon blog.

http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2012/05/04/2-interpretation-du-reve-carla-nicolas-et-moi.html

 

5)

Réponse à quelqu'un qui n'aime pas que les patrons gagnent de l'argent

http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2012/05/08/diabolique.html

 

 

Rêve reçu par un responsable de la comptabilité qui dénonce les erreurs de management dans une association

1)

nécessité de dire avec authenticité

http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2009/11/08/tro-bien-rase.html

 

Rêves reçus par des employées et leur rapport avec leur patron

1)

savoir le travail que l'on veut faire et se décider

http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2009/07/24/un-ancien-copain.html

 

2)

s'écraser et faire le travail que la chef vous demande

http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2009/11/29/barbara-va6t6elle-mourir.html

 

 

Les rêves et les chefs d’états ou d’armées

Au sujet d'Alexandre le Grand, 300 ans av. J.C.

1

Rêve d'Alexandre qui lui permit de conquérir l'imprenable ville de Tyr

http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2011/08/08/un-celebre-jeu-de-mots.html

 

2

Comment deux rêves de deux personnes qui ne se connaissaient pas sauvèrent la ville de Jérusalem ( Alexandre et le grand prêtre de Jérusalem)

http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2011/08/24/alexandre-et-le-grand-pretre-jaddus-a-jerusalem2.html

 

Au sujet de Jules César

1

L'extraordinaire rêve de Jules César

http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2011/09/16/le-reve-de-jules-cesar.htm

 

2

Rêve de la femme de Jules César qui lui annonce la mort de son mari

http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2011/09/29/le-reve-et-la-mort-de-jules-cesar.html

 

Au sujet d' Abraham Lincoln

Son rêve lui annonce sa mort et il ne fait rien pour l'éviter

http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2011/12/12/le-reve-et-la-mort-d-abraham-lincoln.html

 

Au sujet du chancelier Bismarck :

Comment un rêve lui annonça qu'il gagnerait la guerre contre l'Autriche

http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2012/03/04/le-reve-de-bismarck-mon-interpretatio-et-une-autre.html

 

Au sujet du Général Patton

Comment ses rêves le guidaient pour libérer la France, la Belgique et le Luxembourg en 1944

http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2012/03/19/les-reves-d-un-general-ahurissant.html

 

Au sujet d'un diplomate hollandais

Comment un diplomate fut guidé par son rêve pour travailler pour la paix pendant la guerre froide dans les années 80

http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2012/03/28/le-reve-d-un-diplomate-hollandais1.html

 

 

17/08/2013

4 UNE FORCE QUI PORTE

UNE FORCE QUI PORTE

 

Je vous ai raconté la dernière fois le rêve où Dieu promet à Abram que sa descendance possèdera le pays de Canaan. Je vais examiner aujourd’hui les conditions dans lesquelles ce rêve a été reçu, et nous aurons peut être quelque surprise quand je comparerai ces conditions avec l’expérience de deux autres personnes.

 

Abram vient de battre les rois voisins pour libérer son neveu Lot, fait prisonnier. Le voilà de retour, assis sous sa tente. ( Genèse, ch.15 )

interprétation des rêves,christiane riedel interprète de rêves,les rêves dans la bible,rêve d'Abraham,Dieu parle dans les rêves,vision de Catherine de Sienne

Il considère sa situation et fait un bilan :

- Oui, il est vainqueur, mais en fait, il n’a rien gagné : il a même refusé de prendre le moindre trésor de guerre pour lui-même. C’est fort bien, mais, jusqu’à maintenant il vivait en paix avec les rois voisins, maintenant il s’en est fait des ennemis qui vont revenir punir ce nomade étranger. Abram ressent douloureusement qu’il n’a pas de terre qui lui appartienne et le protège. Sa position a de quoi inquiéter.

Bien sûr, il se sait béni de Dieu, qui lui a déjà promis plusieurs fois qu’il donnerait la terre de Canaan à sa postérité.

interprétation des rêves,christiane riedel interprète de rêves,les rêves dans la bible,rêve d'Abraham,Dieu parle dans les rêves,vision de Catherine de Sienne

 

Mais depuis, cette promesse n’est toujours pas réalisée. Car pour l’instant, les années passent, et lui Abram, n’a toujours pas de terre et surtout pas d’enfant qui assure sa lignée. Il a beau aimer sa femme, la belle Saraï ;

interprétation des rêves,christiane riedel interprète de rêves,les rêves dans la bible,rêve d'Abraham,Dieu parle dans les rêves,vision de Catherine de Sienne

 

il a beau être un nomade riche et triomphant, posséder des serviteurs et des troupeaux, la seule chose qu’il désire, un fils, il ne l’a pas. Saraï est stérile.

Immense frustration, longue épreuve, désespoir sombre et caché.

Il se sent seul, submergé par son impuissance, poigné d’angoisse.

interprétation des rêves,christiane riedel interprète de rêves,les rêves dans la bible,rêve d'Abraham,Dieu parle dans les rêves,vision de Catherine de Sienne

 

Et c’est là que, dans une vision, Dieu intervient et le console en une parole :

« - Abram, ne crains pas, je suis ton bouclier …»

 

Voici maintenant Marine, une femme vaillante. Elle a construit seule sa situation, elle se bat comme une lionne et réussit, en passant par des hauts et des bas, à traverser épreuve sur épreuve. Aujourd’hui, elle est épuisée, vidée, minée de surcroît par une grave gastro-entérite. Elle se demande à quoi bon toujours lutter et se sent l’envie de renoncer, d’abandonner, de partir,… de mourir.

interprétation des rêves,christiane riedel interprète de rêves,les rêves dans la bible,rêve d'Abraham,Dieu parle dans les rêves,vision de Catherine de Sienne

Cette nuit, elle reçoit un rêve.

 

Rêve : Est-ce que je vais m’en sortir ?

Je me retrouvai dans un petit chemin, j’étais seule. C’était la nuit. J’étais dans le noir absolu. Je me sentais mal à l’aise, avec un mauvais pressentiment. Je me demandais : « Est-ce que je vais m’en sortir ? »

C’est alors que j’ai senti deux mains qui me prenaient sous les aisselles et me sauvaient. Cette sensation était si forte que je me suis réveillée.

Plusieurs jours durant j’ai encore senti le contact ferme de ces deux mains autour de mon corps qui me portaient.

Marine se trouve dans la même situation que notre célèbre ancêtre : sa vie ne lui offre aucune perspective, elle se bat sans cesse pour ne rencontrer que des épreuves. Dans le désarroi, sans force, sans aide, elle se retrouve seule.

Et c’est justement dans le vide de cette solitude qu’une force inconnue et familière survient, la saisit, la porte et la sauve. Et comme elle en témoigne, le lendemain, elle s’est sentie remplie de force et a repris sa vie avec entrain.

 

 

Un troisième exemple maintenant vous montrera encore que c’est justement dans les expériences douloureuses que le divin se manifeste.

Voici la vision de Catherine de Sienne (1347 à 1380), mystique catholique qui mena une vie très active au service de l’Eglise. Vous la connaissez sans doute.

interprétation des rêves,christiane riedel interprète de rêves,les rêves dans la bible,rêve d'Abraham,Dieu parle dans les rêves,vision de Catherine de Sienne

 

 

Vision : Les moments les plus douloureux de ma vie

Dans sa vision Catherine dialoguait avec le Christ, elle regardait avec lui des traces de pas qui avançaient sur le sable du rivage, au bord de la mer. Il y avait quatre empreintes, donc ces traces étaient celles de deux personnes qui cheminaient côte à côte. Elle comprit que ces pas étaient les siens et ceux de Jésus qui l’accompagnait dans sa vie.

Elle regarda attentivement et constata qu’à certains endroits, il n’y avait que deux traces de pas.

Etonnée, elle dit alors à Jésus.

« - Seigneur, je vois que tu m’as accompagnée souvent tout au long de ma vie, mais quand je regarde là où il y a seulement deux traces de pas, je m’aperçois qu’elles correspondent aux moments de ma vie les plus douloureux, et,...Seigneur, ...à ce moment là,... tu n’étais pas là ! »

interprétation des rêves,christiane riedel interprète de rêves,les rêves dans la bible,rêve d'Abraham,Dieu parle dans les rêves,vision de Catherine de Sienne

« - Mais si, ...lui répondit Jésus, j’étais là,… regarde,… ce sont mes traces de pas, à ces moments là, c’est moi qui te portais. »

 

Je vous laisse en conclusion avec cette constatation de Jung :

 « L’expérience de l’inconscient entraîne l’isolement. Beaucoup ne peuvent pas le supporter. Pourtant le colloque solitaire avec le soi est l’expérience la plus haute et la plus décisive de l’être humain. Car quelqu’un doit déjà être seul pour ressentir ce qui le porte, quand il n’est plus en mesure de se porter lui-même. » (1)

Je reprends :

« Quelqu’un doit être seul pour ressentir ce qui le porte, quand il n’est plus en mesure de se porter lui-même. »

Quel que soit le nom qu’on emploie, le divin, Dieu, l’inconscient, le soi ou autre, l’expérience vécue est la même : quand l’humain se sent perdu dans l’épreuve et la solitude, cette Force surgit, le protège et le porte. C’est bien là l’expérience d’Abram, il y a presque 4000 ans, de Catherine de Sienne il y a 700 ans et de Marine de nos jours. Jung en confirme l’existence.

Et si vous regardez vos rêves, peut être découvrirez-vous, vous aussi, la présence de cette force qui porte.

interprétation des rêves,christiane riedel interprète de rêves,les rêves dans la bible,rêve d'Abraham,Dieu parle dans les rêves,vision de Catherine de Sienne

 

 

Bibliographie :

(1)Psychologie et Alchimie, Jung, éditions Buchet Chastel 1970, p. 40.

 

Illustrations

Tente : jimthomber.com

Saraï : Sara de l’artiste Marca Barone, sur fotocommunity.com

Abram : Richard Harris dans le rôle d’Abraham

Solitude : photo de l’artiste Emile G. Cartier, photobreboeuf.wordpress.com

Catherine de Sienne : l’inquisitionpourlesnuls.com

Traces de pas sur la plage :centerblog.net

Mains qui portent : graal.org

 

 

28/07/2013

3 LE PREMIER RÊVE DE LA BIBLE : UN GRAND RÊVE PROPHETIQUE

 

 

Nous avons vu la dernière fois la conception des Anciens dans la Bible, au sujet des rêves.

Sur des siècles, des Hébreux, jusqu’aux premiers chrétiens, tous racontent l’expérience que Dieu prend contact avec eux par le canal régulier des rêves, pour leur donner des informations et les guider.

Leur conception est fondée, je le répète, sur l’expérience,

En exemple je vous présenterai aujourd’huile premier rêve de la Bible. Je le comparerai ensuite avec des rêves ultérieurs, qui furent reçus par d’autres rêveurs sur des siècles jusqu’à nos jours.

 

Le premier rêve que raconte la Bible dans la Genèse, au ch. 15. est celui d’Abraham, qui aurait vécu environ 1800 ans avant J.C.

Il est alors appelé Abram, « père noble ». Mais il n’a pas d’enfant.   

C’est dans des circonstances difficiles qu’il reçoit ce rêve :

Dieu lui a promis qu’il aurait un enfant, mais il n’a toujours pas d’enfant.

Dieu lui a aussi promis la terre de Canaan, mais Abram n’a pas non plus de terre, puisqu’il est nomade, il a installé ses tentes en pays de Canaan, près d’Hébron.

Il vient de traverser de durs moments : il a guerroyé pour libérer son neveu prisonnier, victime d’un raid militaire, organisé par des rois voisins. Avec ses hommes, Abram les a battus, poursuivis et vaincus.

abraham_kings468x289[1].jpg

Mais maintenant, pour qui et pour quoi se bat-il ? Il sait qu’il s’en va sans enfant, sans postérité. Cette situation le tourmente.

C’est alors qu’il va faire, en deux temps, une expérience psychique intense : L’Eternel Dieu lui apparaît dans une vision, puis quelques heures plus tard, dans un rêve.

Dans sa vision tout d’abord, l’Eternel lui dit :

« - Abram, ne crains point ; je suis ton bouclier

bouclier_antique_poster-r17720994e61a42bba60751c158d64831_b04_8byvr_324[1].jpg

 

et ta récompense sera très grande…

Regarde vers le ciel et compte les étoiles, si tu peux les compter… Telle sera ta postérité. »

Dieu promet aussi la possession du pays de Canaan.

Abram fait confiance à Dieu et prépare un sacrifice. Soudain, au coucher du soleil, « un profond sommeil tombe sur Abram ». Il rêve « et voici une obscurité terrifiante vient l’assaillir ».

De nouveau l’Eternel s’adresse à lui pour lui annoncer les tribulations que ses descendants traverseront. Puis il fait alliance avec Abram et renouvelle sa promesse : le pays de Canaan sera la possession de sa  postérité.

 

Regardons bien ce rêve que personne ne mentionne. Ce premier rêve de la Bible est absolument déterminant. C’est un grand rêve prophétique, qui annonce à Abram une immense descendance, alors que pour l’instant il n’a pas d’enfant.

Mais dans les années qui suivent, Abram en effet a un fils de sa servante Agar : Ismaël, et il devient ainsi le fondateur du peuple ismaélite ou arabe.

Puis sa femme Saraï, à son tour, lui donne un fils, Isaac, ce qui fait d’Abram le fondateur du peuple hébreu.

Des années plus tard, Dieu lui apparaît à nouveau et change le nom d’Abram en Abraham, qui signifie « père d’une multitude » : il est l’ancêtre et du peuple arabe et du peuple hébreu, appelé Israël.

Bien des années plus tard, en sortant de l’esclavage en Egypte,

les Hébreux se sont établis en pays de Canaan.

La prophétie du premier rêve de la Bible s’est avérée exacte.

Capturer.JPG

 

De grands rêves prophétiques qui se sont réalisés, j’en ai présenté plusieurs l’an dernier.

J’en mentionne quelques uns pour mes lecteurs qui n’en auraient pas connaissance ou voudraient les relire :

- 330 ans avant J.C., c’est un rêve qui décide Alexandre le Grand à s’emparer de l’Asie jusqu’en Inde. Ses conquêtes et son influence ont répandu la culture grecque. (1)

BattleofIssus333BC-mosaic-detail1[1].jpg

- 64 ans avant J.C., Jules César reçoit un rêve qui lui annonce qu’il dominera Rome et la terre. Ce rêve le lance dans sa prodigieuse carrière. 25 ans plus tard, Jules César est maître du monde comme le rêve l’avait prophétisé. La vie des peuples de l’Antiquité en est entièrement transformée.(2)

julius-caesar-film-in-development[1].jpg

 

- En 1863, le  ministre prussien Bismarck reçoit un rêve qui lui montre comment vaincre l’Autriche et lui annonce une immense extension de son pouvoir. Moins de dix ans après, Bismarck fonde en 1871 l’Empire allemand et en devient le chancelier. Son rêve l’a amené à construire l’Unité allemande et a transformé l’histoire de l’Europe. (3)

otto_v_bismarck.jpg

Ainsi, dix neuf siècles avant J.C., Abraham reçoit un rêve prophétique qui concerne la vie de peuples. Pendant des siècles jusqu’à notre époque,  ce sont les rêves qui continuent d’annoncer les changements  politiques et territoriaux. Dix neuf siècles après J.C. le rêve toujours prophétique transforme les frontières et l’histoire des peuples de l ‘Europe.

Je prends plaisir à vous rappeler aussi le rêve du général Patton en décembre 1944, qui lui permit de gagner la plus terrible bataille d’Europe, la bataille des Ardennes, où s’affrontèrent plus d’un million de soldats, où 180 000 moururent, bataille héroïque qui sauva l’Europe des nazis. ( 4)

Fall05_Patton-Praying_sm[1].jpg

Mais en France on ne parle guère de la bataille des Ardennes, comme on ne parle guère des rêves.

Qu’on ne raconte donc pas que ce premier rêve dans la Bible est une sottise ou une invention ! Cette affirmation reflète le manque de culture régnant au sujet du rêve. Il suffit d’examiner objectivement l’histoire et les témoignages à travers les siècles pour constater que le rêve continue à remplir la même fonction prophétique. De nos jours comme autrefois, des années à l’avance, il donne des indications sur le destin des peuples.

 

Maintenant, je ne manquerai pas de souligner que nul n’est besoin d’être un grand homme pour recevoir un rêve prophétique.

Voici un rêve reçu il y a 3 ans par une rêveuse simple et modeste. Elle ne cherche pas à se mettre en avant. Comme Jung, le psychiatre suisse, elle sait que Dieu existe, et comme l’écrivain socialiste français André Fossard, elle affirme tranquillement : « Dieu existe, je l’ai rencontré ».

imagesCASIX4QP.jpg

 

Son rêve

Une nuit, elle se trouve en rêve dans un petit coin à l’écart, avec quelques personnes de son entourage. Elle voit Dieu venir à eux et leur demander de sortir. Il leur dit :

« - Vous ne saurez pas où vous allez, vous serez menés. Vous devez rester ensemble. Vous n’avez rien à craindre. » Et il ajoute cette parole étrange:

«  - Le mont Saint Michel est en train de disparaître dans l’océan, sous la marée. Tout va changer. »

ys[1].jpg

Elle se réveille stupéfaite.

 

Ce rêve semble bien annoncer la vague montante d’athéisme et de christianophobie en France et la disparition des valeurs chrétiennes, symbolisées par la présence du Mont Saint Michel.

Il y a plus de 20 ans, cette situation était déjà annoncée à une autre rêveuse en 1990 dans son rêve où l’on avait pissé sur le buste du Bodhisattva, qui était en fait le buste du Christ.(5)

 

Le premier rêve de la Bible le montre, les témoignages les plus récents le confirment : le rêve sur 4000 ans annonce aujourd’hui comme autrefois des bouleversements qui concernent la destinée des peuples. Nous sommes tous concernés.

awe[1].jpg

 

 

 

Bibliographie

La Bible :

Je travaille à partir de plusieurs Bibles :

Les bibles françaises :

La sainte Bible, Alliance Biblique Universelle, 1956

La Bible de Jérusalem, éditions Desclé de Brouwer, 1975

 

La Bible en allemand :

Die heilige Schrift, Verlag des Zwingli-Bibel Zûrich, 1942

 

La Bible en anglais : The Holy Bible, King James version, National Publishing Company, 1978

 

Blog de Christiane Riedel

(1) Le rêve d’Alexandre :

http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2011/08/24/alexandre-et-le-grand-pretre-jaddus-a-jerusalem2.html

 

(2) Le rêve de Jules César :

http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2011/09/16/

 

(3) Le rêve de Bismarck :

http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2012/03/04/le-reve-de-bismarck-mon-interpretatio-et-une-autre.html

 

 

(4) Le rêve de Patton :

http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2012/03/19/les-reves-d-un-general-ahurissant.html

 

 

( 5) Le Christ couvert de pisse

http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2011/10/31/piss-christ-ou-le-bodhisattva-couvert-de-pisse.html

 

Illustrations

Bataille : abraham.king. 468

Bouclier divin: zazzle.fr

Obscurité : baerfacts.de

Abraham : identité.juive.com

Alexandre

César

Bismarck

Patton priant avant la bataille des Ardennes

Mont saint Michel envahi par la marée : volonté-d.com

Mer et vitrail : awe-jerub-baal.com

 

07/07/2013

2 LA CONCEPTION DES RÊVES DANS LA BIBLE

La dernière fois, pour pouvoir parler des rêves dans la Bible, nous avons examiné le sens des mots « rêve – songe - vision ». Nous avons vu qu’en français le rêve et le songe ont lieu dans le sommeil, tandis que la vision a lieu à l’état éveillé. Les trois mots par ailleurs désignent des expériences souvent jugées insensées et contestables. Cependant en hébreu et en grec ces mots ne font pas de distinction entre une perception physique et psychique et désignent des expériences réelles et incontestables.

Je vous parle de l’hébreu et du grec parce que ce sont les 2 langues dans lesquelles la Bible a été écrite. Tout ce qui y concerne les rêves est donc écrit en hébreu et en grec. Voyons pourquoi.

 

Un peu d’histoire

La Bible est un livre qui rassemble les écrits de plus de 40 auteurs hébreux sur une période d’environ 1000 ans.
Elle est composée de deux parties : l’Ancien et le Nouveau Testament. Le mot Testament signifie « Contrat » «  Témoignage » ou « Alliance », il s’agit de l’Alliance avec Dieu.
- L’Ancien Testament est le livre sacré des Juifs : il comporte des récits historiques, des textes de lois, des poèmes, des textes prophétiques.

250px-Hebrew_Bible[1].jpg

- Le Nouveau Testament est le livre sacré des Chrétiens : il relate la vie et l’enseignement du Christ, enseignement que ses premiers disciples ont transmis dans des lettres ou épîtres aux premiers chrétiens.
La Bible est donc un ensemble de « témoignages » très variés, qui traitent de l’Alliance avec Dieu et abordent les grandes questions spirituelles : Qui est Dieu ? Qui est l'homme ? Y a-t-il une relation possible entre Dieu et l'homme et comment ?
C'est le thème principal de la Bible entière.

 

Les textes de l’Ancien Testament ont été écrits en hébreu classique, qui est toujours employé comme la langue sacrée, même si 500 ans avant J.-C. les Juifs, au quotidien, parlent une langue très proche de l’hébreu : l’araméen, la langue parlée qu’ils ont ramenée de Babylone, où ils ont été déportés au VI ème siècle avant J.-C. C’est en araméen que parlait le Christ et ses disciples.

A la suite des conquêtes d’Alexandre le Grand, (335 - 323 avant J.C.) des Juifs s’installent en Egypte, à Alexandrie et parlent le grec, la langue internationale à l’époque. Environ 250 ans avant J.-C., ces Juifs d’Egypte, qui ne comprennent plus aussi bien l’hébreu classique, décident alors de traduire l’Ancien Testament en grec. Cette traduction est appelée la Septante.

 

Le Nouveau Testament est aussi écrit en grec.
Certains textes très rares ont été rédigés en araméen mais les Juifs chrétiens en Israël connaissaient aussi fort bien le grec. Les Evangiles, les Actes des Apôtres et toutes les Lettres des Apôtres aux fidèles sont écrits en grec.

Codex-Sinaiticus[1].jpg

 

Ainsi, les textes de l’Ancien Testament existent soit en hébreu, soit en grec.

Les textes du Nouveau Testament sont en grec.

 

Il faut maintenant souligner un fait d’importance. Quand on compare les deux sociétés, on constate que les Grecs et les Hébreux ont la même conception et la même expérience des rêves. Les traducteurs n’ont donc pas eu grande difficulté à trouver en grec les mots qui expriment l’expérience des Hébreux.

écrivain.jpg

Cependant, pour ne pas alourdir mon propos, je ne vous présenterai pas la douzaine de termes grecs que le français traduit pauvrement et sans nuances par les mots songe, rêve ou vision.

 

Après ce détour j’en arrive à mon propos d’aujourd’hui :

Quelle est la conception du rêve dans la Bible ?

A chaque fois, on peut lire que c’est l’Eternel qui vient s’adresser à l’homme dans les rêves et les visions. C’est une constante qui ne se dément jamais.

Il n’y a pas d’autre présentation. C’est une donnée absolue, jamais contestée, du début à la fin de la Bible.

 

En voici la première mention dans la Genèse, ch. 15, v. 1 :

« La parole de l’Eternel fut adressée à Abraham dans une vision. »

 

Et voici la dernière, celle de l’Apocalypse, un rêve gigantesque :

apocalypse st jean.jpg

 

Jean présente ce qu’il voit et entend par ces mots :

« Révélation de Jésus Christ, que Dieu lui a donnée…et qu’il fait connaître par l’envoi de son ange à son serviteur Jean…

Moi, Jean, …je fus ravi en esprit et j’entendis derrière moi une voix forte…qui disait… »

 

Du début à la fin, on retrouve la même façon de présenter le rêve :

Dans le livre des Nombres, ch. 12, v. 6,on peut lire :

« L’Eternel dit :

Ecoutez bien mes paroles ! Lorsqu’il y aura parmi vous un prophète, c’est dans une vision, que moi, l’Eternel, je me révélerai à lui, c’est dans un rêve que je lui parlerai.

Il n’en n’est pas ainsi de mon serviteur Moïse. Il est fidèle dans toute ma maison. Je lui parlerai bouche à bouche, je me révèle à lui sans énigmes… »

Dieu par exemple est apparu à Moïse sous la forme d’un buisson ardent.

Moise-buisson-ardent.jpg

Citons aussi ce passage stupéfiant dans Joël, ch. 2, v. 28,où Dieu s’exprime encore à travers la bouche du prophète.

« …..Vous saurez que je suis au milieu d’Israël,

Que je suis l’Eternel votre dieu, et qu’il n’y en a point d’autre ;

Et mon peuple ne sera plus jamais dans la confusion.

Après cela, je répandrai mon esprit sur toute chair ;

Vos fils et vos filles prophétiseront,

Vos vieillards auront des rêves

Et vos jeunes gens des visions.

Même sur les serviteurs et sur les servantes

Je répandrai mon esprit »

dali tête raphaelesque éclatée.jpg

Quelle annonce ! Voilà une promesse très démocratique ! Le rêve, c’est le don que Dieu fait à tout le monde, quel que soit l’âge ou la position sociale, tout le monde rêve, tout le monde reçoit donc l’Esprit de Dieu.

 

6 siècles après, le Nouveau Testament commence par le récit d’ un rêve, raconté par le disciple Matthieu. Mathieu était percepteur d’impôts, et, par nécessité professionnelle, il parlait aussi bien le grec que l’araméen. Il était également un homme cultivé qui connaissait l’hébreu, un comptable et un homme de lettres, qui savait aussi bien écrire que compter.

ingres-matthieu[1].jpg

 

Mathieu, au ch. 1, v. 20., raconte le rêve de Joseph, qui découvre que Marie, sa fiancée est enceinte.

« Comme il y pensait, voici un ange du Seigneur lui apparut en songe et dit :

Joseph, fils de David, ne crains pas de prendre avec toi Marie, ta femme, car l’enfant qu’elle a conçu vient du Saint Esprit ; elle enfantera un fils et tu lui donneras le nom de Jésus… »

21 ARCABAS LE SONGE DE JOSEPH02[2].jpg

 

Que Dieu parle dans les rêves, c’est encore ce qu’affirment les premiers chrétiens 200 ans plus tard. J’ai choisi le récit très émouvant de Sainte Perpétue pour vous le montrer.

En 203, de nombreux chrétiens vivent en Afrique du Nord, où ils sont, comme ailleurs, persécutés par les Romains. Perpétue, une jeune femme de Carthage, vient de mettre au monde un petit garçon.

imagesCA9WJ9X7.jpg

 

Elle est jetée en prison pour sa foi chrétienne.

Là, elle écrit ce qu’elle vit, et elle raconte comment elle demande à Dieu de la guider et de la soutenir par les rêves. Elle lui demande aussi de lui dire si elle doit s’attendre au martyre ou à la libération.
Cette façon de poser des questions aux rêves est une démarche universelle, qu’on retrouve dans toutes les civilisations et qui s’appelle l’incubation. A la même époque elle était également pratiquée dans les temples grecs et romains dédiés au dieu de la médecine et des rêves, Asclepios en grec ou Aesculapius en latin.


Voici le récit de Perpétue :
« Mon frère me dit :

imagesCABXMQZG.jpg

 

- Ma sœur,..te voilà dans une position où tu peux demander une vision, afin qu’on te montre si tu dois t’attendre au martyre ou à la libération.
Et moi, écrit Perpétue, consciente des bienfaits que Dieu m’avait si richement prodigués dans les dialogues que j’avais coutume d’avoir avec lui, je promis, remplie d’une foi confiante :
- Demain, je te raconterai.

Elle va donc demander à Dieu de lui répondre dans son rêve la nuit.

« Puis, je demandai une vision et voici ce qui me fut montré. » Elle raconte alors son rêve, reçu le lendemain, et en donne l’interprétation :
« Nous comprîmes que le rêve signifiait le prochain martyre ; à partir de là, nous ne plaçâmes plus aucune espérance dans ce monde-ci. »

Elle meurt dans l’arène. (1)

perpetue 2.JPG

Ce récit montre donc bien que pour les premiers chrétiens, Dieu parlait dans les rêves.

 

Conclusion

Quelle déduction pouvons-nous tirer maintenant de ces quelques récits ? Une constatation logique s’impose :

A l’unanimité tous les chrétiens sont d’accord pour dire que la Bible est la Parole de Dieu. Et cette parole, où s’exprime-t-elle ? C’est bien dans les rêves, dans ces scénarios qui surgissent à la vue, dans ces paroles qu’on entend à l’oreille, sans intervention de la volonté consciente !

Sur des siècles, des Hébreux, jusqu’aux premiers chrétiens, tous racontent  l’expérience que Dieu prend contact avec eux par le canal régulier des rêves, pour leur donner des informations et les guider.

Leur conception, fondée, je le répète, sur l’expérience, affirme que l’être humain est en contact avec deux mondes aussi réels l’un que l’autre, un monde physique, matériel, extérieur et un monde non physique, intérieur, psychique, spirituel. L’un et l’autre font partie de sa nature et lui font vivre sa dimension humaine dans son intégralité.

 

Mais « les chrétiens demandent souvent pourquoi Dieu ne leur parle plus, comme on croit qu’il l’a fait par le passé. ».

A cette question Carl Gustav Jung répond tout à la fin de sa vie :

« Quand on me pose cette question, je pense toujours à ce rabbin auquel on demandait pourquoi, alors que Dieu était si fréquemment apparu aux hommes autrefois, personne ne le voyait plus aujourd’hui. Le rabbin répondit :

« Aujourd’hui, il n’y a plus personne qui soit capable de se courber assez bas. »

La réponse est pertinente. Nous sommes si fascinés, si absorbés, par notre conscience subjective, que nous avons oublié ce fait de notoriété millénaire, que Dieu parle surtout dans les rêves et dans les visions. » (2)

interprétation des rêves,christiane riedel interprète de rêves,les rêves et la bible,les rêves de sainte perpétue,dieu parle dans les rêves

 

 

 

 

Bibliographie

(1) La passion de Perpétue, Marie Louise von Franz, Editions Jacqueline Renard; La Fontaine de Pierre

(2) L’homme et ses symboles, Carl Gustav Jung, p. 102, éditions Robert Laffont

 

 

Illustrations

Manuscrit de la Bible en hébreu : creationwiki.org

Le manuscrit le plus vieux de la Bible en grec. Il date du IVème siècle après J.-C. et a été retrouvé au Monastère Sainte Catherine sur le Mont Sinaï, par un religieux allemand en 1844 ; leplus-info

Apocalypse de St Jean par Salvador Dali

Tête raphaëlesque éclatée, par Salvador Dali

Saint Mathieu par Ingres.

Jeune femme, portrait du Fayoum

Un homme, portrait du Fayoum

Le Sacrement de la dernière Cène, Salvador Dali

 

 

 

11/05/2013

3 UN CHAT NOMMÉ SHEBA

 

interprétation des rêves,Christiane Riedel interprète de rêves,chat,

 

Nous avons vu les deux dernières fois l’image d’un chat, une chatte plus exactement, appelée « Providence ». Le petit animal symbolisait la vie instinctive spontanée qui se manifeste autant sous la forme de l’intuition secourable que du plaisir sensuel tout aussi bienfaisant. Comme on a souvent tendance à systématiser le sens d’un symbole, voici aujourd’hui un autre rêve de chat. Le chat ici, nommé « Sheba » a-t-il le même sens que la chatte nommée « Providence » ?

 

Il y a plusieurs années, j’animais un atelier d’initiation à l’interprétation des rêves. Chacun exposait son rêve et j’en expliquais ensuite l’interprétation, comme je le fais maintenant avec vous sur mon blog.

C’est maintenant le tour de Valérie qui participe avec grand intérêt. Cette protestante parisienne est très active et cultivée. Elle nous raconte son rêve :

interprétation des rêves,Christiane Riedel interprète de rêves,chat,

 

 

Rêve

Je me trouve avec un chat. C’est un chat magnifique. Il a sauté sur ma poitrine, il me regarde intensément avec ses yeux sauvages, je sens qu’il pourrait me griffer. Impressionnée, je lui demande :

- Comment t’appelles-tu ?

Il me répond :

- Je m’appelle Sheba.

Je me réveille stupéfaite.

 

Interprétation

Pour déchiffrer le sens de l’image, je pose à Valérie les questions de l’interview : (1)

Un chat c’est quoi, c’est comment ?

Dans notre société, c’est la même réponse qui revient : Valérie nous explique qu’un chat est un animal très indépendant, il vit sa vie à l’extérieur, rentre et sort comme il veut dans la maison, où il vient pour manger. A la différence du chien, on ne peut pas domestiquer un chat.

interprétation des rêves,Christiane Riedel interprète de rêves,chat,

 

Je continue :

- Dîtes nous, Valérie, ce chat dans votre rêve, qu’est-ce qu’il a de particulier ?

- C’est une très belle bête, un grand mâle, qui dégage une noblesse, une puissance peu ordinaires. On sent qu’il s’impose.

Je récapitule :

- Donc, ce chat est une belle bête, un grand mâle qu’on ne peut domestiquer et qui fait ce qu’il veut.

Et je fais le lien entre l’image et la réalité :

- A quoi vous fait penser en ce moment cet animal ?

Valérie n’a pas grand peine à trouver et s’écrie :

- Oh, mais c’est mon fils Enguerrand !

Faisons les vérifications :

- Alors, Valérie, dîtes-nous, en quoi votre fils est-il une belle bête ?

- C’est un très bel homme !

- Un grand mâle ?

- Eh bien oui, s’exclame la maman en riant ! C’est vrai, il a une belle prestance et est très viril. Ce n’est pas parce que c’est mon fils, poursuit Valérie, mais Enguerrand correspond bien à ce que j’ai dit du chat : il a beaucoup de puissance, s’impose et fait ce qu’il veut.

interprétation des rêves,Christiane Riedel interprète de rêves,chat,

 

 

Les vérifications confirment que ce chat peu commun est bien le fils de Valérie. Un rêve ne venant jamais sans raison, je poursuis l’étude et demande :

- Pourquoi recevez-vous ce rêve au sujet de votre fils ? Y-a-t-il quelque chose de particulier entre vous et lui en ce moment?

- Oh ! La situation est extrêmement difficile. Enguerrand me pose beaucoup de problèmes et me fait énormément souffrir. Il mène sa vie d’une façon que je réprouve totalement.

Je pose la question que tous les participants, dans l’empathie, ont aux lèvres :

- Qu’est-ce qui se passe ?

- Enguerrand veut rompre avec son amie qu’il fréquente depuis longtemps. C’est une jeune femme de valeur que j’aime beaucoup.

interprétation des rêves,Christiane Riedel interprète de rêves,chat,

 

Mais surtout, elle est enceinte de lui !

interprétation des rêves,Christiane Riedel interprète de rêves,chat,

 

La voix de Valérie s’effondre:

- Je ne supporte pas l’idée qu’il la quitte et surtout, …Valérie prend sa tête dans ses mains…éclate en sanglots…Surtout, je ne supporte pas qu’il délaisse son enfant. J’ai essayé plusieurs fois de le dissuader, certaines discussions ont été très orageuses, mais je n’arrive pas à le convaincre.

interprétation des rêves,Christiane Riedel interprète de rêves,chat,

 

Nous avons tous le cœur serré. Que pouvons-nous dire ?

Allons nous nous armer de nos préceptes moraux et traiter cet homme de lâche, de monstre d’égoïsme ?

Pendant un moment de silence, nous laissons la maman, la grand-mère, pénétrer dans son émotion puis en revenir.

- Ecoutez, Valérie, nous allons regarder la suite de votre rêve. C’est lui qui est compétent pour parler de la situation.

 

Le chat a sauté sur votre poitrine, il vous regarde intensément avec ses yeux sauvages et pourrait vous griffer.

interprétation des rêves,Christiane Riedel interprète de rêves,chat,

 

- Alors, pour vous, votre poitrine, qu’est-ce que c’est ?

- La poitrine, c’est tout mon instinct maternel.

- Oui, donc pour l’instant, il s’appuie sur votre poitrine, il fait appel à votre amour maternel. Mais il pourrait devenir agressif.

interprétation des rêves,Christiane Riedel interprète de rêves,chat,

 

Regardons maintenant la dernière image qui est très étrange :

Vous lui dîtes  :

- Tu t’appelles comment ?

Il vous répond :

- Je m’appelle Sheba.

Très intriguée, je demande :

- Sheba ? Vous pouvez nous expliquer ?

- Sheba ? C’est le nom d’une marque de nourriture pour chat. Dernièrement j’étais dans le métro et j’ai été amusée de voir défiler sur tous les murs les immenses panneaux publicitaires qui affichaient sous le chat noir :

« La meilleure façon de lui dire je t’aime, c’est Sheba ! »

- Ah ! Et Sheba, ça veut dire quelque chose ?

- Si je ne me trompe, je crois que Sheba a un rapport avec Shabbat, le sabbat, qui veut dire « la paix », le sabbat juif, le jour de repos, où l’on cesse volontairementtoute activité.

interprétation des rêves,Christiane Riedel interprète de rêves,chat,

 

Revenons à l’image du rêve :

- Alors ce chat Enguerrand, sur votre poitrine, fait appel à votre amour maternel et vous dit : « La meilleure façon de me dire je t’aime, c’est Sheba. Qu’est-ce que nous pouvons en conclure ?

Valérie me regarde de façon interrogative. Après quelques secondes de silence je lui propose :

- Eh bien, est-ce que, dans la situation actuelle avec votre fils, la meilleure façon de lui dire « je t’aime », ce serait peut être de lui ficher la paix ?

Surprise, cette grande femme distinguée se tait. Oui, elle se rend compte que son fils n’est plus l’enfant que la maman avait à éduquer. Il est devenu un mâle puissant, indépendant, qui fait sa vie. Il est maintenant un homme dans la plénitude de sa force. C’est lui qui est responsable de sa vie à lui, ce n’est plus elle. Et en définitive, ne serait-ce pas un soulagement ?

interprétation des rêves,Christiane Riedel interprète de rêves,chat,

 

Quelle profonde leçon d’amour et de tolérance pour une maman qui prend à coeur la vie de son fils ; une leçon qui lui enseigne de respecter la liberté et les choix de cet homme, même s’ils vont à l’encontre de ses conceptions.

Ainsi nous venons de voir que l’image du chat représente ici un homme bien connu de la rêveuse, son fils ; il peut aussi désigner le mari ou l’amant. Dans d’autres rêves le chat symbolisera un instinct de défense ou la qualité d’intuition qui permet de voir dans la nuit, ou encore la sensualité. Mais le chat peut présenter aussi d’autres sens.

Après ces différentes études de l’image du chat, nous nous garderons donc de lui donner un sens systématique.Chaque fois il est absolument indispensable d’étudier le symbole avec un esprit neuf pour parvenir, après analyse, à discerner son sens.

 

 

interprétation des rêves,Christiane Riedel interprète de rêves,chat,

 

Bibliographie

(1) Vous trouverez plusieurs posts où j’ai expliqué comment procéder avec la technique de l’interview pour déchiffrer un symbole.

 

Un ancien copain, 24 juillet 2009

http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2009/07/index.html

 

Petit cours d’interprétation des rêves : 01 novembre 2010

http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2010/11/01/toiles-d-araignees-dans-ma-cave.html

 

 

La nouvelle façon d’interpréter les rêves : 14 avril 2011

http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2011/04/index.html

 

 

Si vous vous intéressez au chat, vous trouverez sur mon blog différentes études de l’image du chat avec les liens suivants :

 

12 mai 2007 : Comment trouver l’homme qui me convienne ?

http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2007/05/12/reponse-d-un-rêve-a-une-incubation-le-chat.html

 

 

28 mai 2007 : Quand l’inconscient refuse l’incubation

http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2007/05/28/quand-l-inconscient-refuse-l-incubation-ch-10.html

 

25 septembre 2007 : Le bébé et le chat ; un rêve de bébé qui meurt

http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2007/09/index.html

 

29 juin 2008 : le rêve de Cinthia : Un petit chat blanc et roux

http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2008/06/index.html

 

3 octobre 2008 : Un chat qui n’avait qu’un testicule

http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2008/10/01/le-reve-medecin.html

 

21 novembre 2008 : Le rêve et la masturbation

http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2008/11/21/le-reve-therapeute-ch-5.html

 

02 février 2009 : Le petit chat en danger

http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2009/02/02/alerte-le-petit-chat-est-de-nouveau-en-danger.html

 

01 octobre 2012 : Un chat nommé Macaron

http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2012/10/01/histoire-de-chats1.html

 

29 novembre 2012 : les rêves ont de la suite dans les idées

http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2012/11/29/un-reve-peu-ragoutant-ou-comment-les-reves-ont-bien-de-la-su.html

 

19 avril 2013 : Une chatte nommée Providence

http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2013/04/19/histoires-de-chats.html

 

28 avril 2013 : Conversation d’une maman avec sa fille

http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2013/04/28/2-conversation-d-une-maman-avec-sa-fille.html

 

 

Illustrations

Je remercie les artistes et les photographes dont les œuvres m’ont permis d’illustrer mon blog.

Chat : parc.chatillonnais.com

Femme distinguée : fr.123.rf

Chat sauvage d’Ecosse : manimal.world.net

Tom Cruise : melty.fr

Jeune femme : portrait de l’artiste photographe Jaclen : fotocommunity.fr

Maternité de Lady Mary, de l’artiste Jaclen : fotocommunity.fr

Tom Cruise : cnet.com

Tête de chat :athenas.fr

Tom Cruise : gentside.com

Tom Cruise avec sa mère : theparisreview.org

 

28/04/2013

2 CONVERSATION D'UNE MAMAN AVEC SA FILLE

 

Nous avons vu dernièrement le petit rêve si simple et si profond de Sarah. Elle avait rêvé qu’elle donnait le biberon à sa petite chatte appelée Providence. Je vous ai raconté l’entretien que j’avais eu avec la jeune rêveuse. Sarah était allée ensuite retrouver les petits chatons qui ronronnaient joyeusement.

 

interprétation des rêves, Christiane Riedel interprète de rêves,rêves et éducation sexuelle,chatte

Gentiane sa maman suivait nos échanges au téléphone. Elle connaît ma méthode et il lui était évident que j’avais évité d’aborder le rêve sous tous ses aspects. Elle avait bien compris que c’était pour lui en laisser le soin à elle, la maman. Une fois entre femmes, nous avons poursuivi ensemble l’étude du rêve, puis la maman s’est entretenue en toute simplicité avec sa fille :

interprétation des rêves, Christiane Riedel interprète de rêves,rêves et éducation sexuelle,chatte

 

- Sarah ma chérie, tu as bien compris ce que Christiane t’a expliqué au sujet de l’instinct du chat ?

- Oui. Je crois.

- Ecoute, je vais encore préciser l’analyse avec toi. Christiane a travaillé à partir de l’image générale du chat. Mais, est-ce que dans ton rêve « Providence » est un chat ?

- Non, c’est une chatte. 

- Bon, alors il faut en tenir compte précisément. Maintenant, je vais te poser la même question que Christiane : dis-moi, c’est quoi une chatte pour toi ?

- Une chatte ? C’est un chat femelle, dit la jeune adolescente en retenant un sourire à peine perceptible.

- Ok. C’est tout ?

- Pffh…J’ sais pas…

- Mais attends ! Tu ne vas pas me dire qu’avec le vocabulaire vulgaire que vous pratiquez tous à l’école, tu ne sais pas ce que veut dire le mot chatte.

interprétation des rêves, Christiane Riedel interprète de rêves,rêves et éducation sexuelle,chatte

 

- …Euh, c’est ma minette, quoi,.. mon sexe.

- Alors, qu’est-ce que ça veut dire, tu donnes le biberon à ta chatte ?

- Je dois m’occuper de mon sexe ?... Beuh !... C’est dégoûtant !

- Non mais arrête ! Je ne t’ai jamais parlé comme ça de la sexualité. Ca, c’est des histoires de petites mijaurées ridicules qui racontent n’importe quoi !

- Ben…alors …qu’est-ce que tu veux que je fasse ?

- Ce n’est pas moi qui veux. C’est ton rêve qui te parle de t’occuper de ta minette. Et Gentiane rajoute gentiment :

- Ne me dis pas que tu ne l’as jamais fait.

- Hm, oui, mais… ça chatouille.

- Ce n’est qu’un commencement. Tu dois éduquer et développer ta sexualité. Tu vas voir, tu vas faire une découverte merveilleuse, tu la feras toute seule.

interprétation des rêves, Christiane Riedel interprète de rêves,rêves et éducation sexuelle,chatte

 

- Et toi, maman, tu l’as faite aussi toute seule ?

- Moi, je m’occupais de moi déjà à l’âge de 11 ans. Je me donnais comme ça beaucoup de plaisir et cette activité m’a rendue très forte dans la vie, m’a donné beaucoup de tonus et de dynamisme. Je me sens toujours bien dans ma peau. Ton rêve a bien raison, ma chatte à moi, elle a été pour moi ma providence, ma garantie de bonheur, et c’est toujours le cas maintenant avec Thomas.

- Mais qu’est-ce que vont dire les autres ?

- D’abord personne n’en saura rien et puis, cela ne les regarde pas. C’est ton affaire personnelle. Regarde ta sœur : Elle ne se gêne pas pour te faire sortir de sa chambre en te disant d’un ton décidé :

- Bon maintenant, vous me laissez, parce qu’il faut que je m’occupe de moi.

Et elle a 7 ans !

interprétation des rêves, Christiane Riedel interprète de rêves,rêves et éducation sexuelle,chatte

 

Et Gentiane poursuit :

- Dis-moi, ma chérie, est-ce qu’il y a du mal à se faire du bien ? Tu sais, il y a un célèbre sexologue en France, le Dr Gérard LELEU.

interprétation des rêves, Christiane Riedel interprète de rêves,rêves et éducation sexuelle,chatte

 

Il recommande à la femme de se caresser dès son plus jeune âge, exactement comme le fait ta sœur, sans que personne ne lui ait rien dit. Cela te permettra très vite d’avoir une sexualité bien plus épanouie dans ta vie plus tard avec les hommes.

Quand tu seras un peu plus grande, tu pourras lire ses livres.

interprétation des rêves, Christiane Riedel interprète de rêves,rêves et éducation sexuelle,chatte

 

Sarah se tait, l’intérêt se lit sur son beau visage intelligent.

- Dis Maman, les rêves dans tout ça, c’est vraiment drôle comme ils viennent s’occuper de moi. Les rêves aussi, ils sont la Providence !

interprétation des rêves, Christiane Riedel interprète de rêves,rêves et éducation sexuelle,chatte

 

Gentiane éclate de rire, et s’exclame :

- Tu as mille fois raison, mon adorable biquette, et tu n’as pas fini de t’en apercevoir !

Tendrement Sarah s’approche de sa maman et lui fait un gros câlin.

Gentiane sait très bien que tout n’a pas été dit. N’est-ce pas un peu tôt pour expliquer l’image du biberon à une enfant de 12 ans ? Sagement, elle sait que, le moment venu, la vie lui présentera l’occasion de poursuivre l’éducation sexuelle de sa fille, comme le rêve le suggère.

interprétation des rêves, Christiane Riedel interprète de rêves,rêves et éducation sexuelle,chatte

 

 

 

Commentaire

J’ai déjà explosé sur mon blog un rêve qui prend soin de l’éducation sexuelle d’un teenager. Cette fois là, c’est la maman qui a vu le rêve avec moi et qui en a ensuite transmis l’enseignement à son fils.

http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2008/02/index.html

 

Bibliographie

La caresse de Vénus, Dr Gérard LELEU, LEDUC.S EDITIONS

 

Illustrations

Je remercie les artistes et les photographes dont les œuvres m’ont permis d’illustrer mon blog.

Maman chatte et sa fille : photographyblog.com

Visage d’adolescente : buzzmedias.net

Lust : album.aufeminin.com

Fillette : de.123.rf.com

Dr Gérard LELEU : rtl.fr

Visage d’adolescente : ? (profilcrop)

Une maman avec sa fille : tellsomeone.de

 

19/04/2013

HISTOIRES DE CHATS

1 UNE CHATTE NOMMÉE PROVIDENCE

 

Nous allons passer aujourd’hui à un rêve aimable et sympathique, qui viendra contraster avec les images terribles du rêve précédent. Comme l’expliquait un rêve lui-même, il y a des rêves très différents, parce que les gens sont très différents.

 

chaton 1.JPG

 

Gentiane vient de vivre une expérience bouleversante. Il y a quinze jours, sa petite chatte appelée Merveille s’est confiée à elle et a mis bas dans ses mains trois minous adorables.

Les enfants émus, sont en admiration devant l’œuvre de la Nature. La cadette Flore en a même simulé un mal de ventre pour ne pas aller à l’école et rester avec les chatons. L’aînée Sarah, brillante élève de 12 ans, a cherché sur Internet, elle a tout lu sur les chats et tout assimilé.

Vendredi dernier la vétérinaire a appelé Gentiane pour lui demander un grand service. Elle lui a raconté une histoire effroyable :

Dans la cité du coin des voyous ont battu à mort une chatte en train d’accoucher. Les trois chatons ont été retrouvés morts vivants enterrés dans un pot de fleurs. Est-ce que Merveille pourrait nourrir ces trois autres petits ?

Gentiane a emmené la petite maman chez la vétérinaire. La maman en elle lui a parlé avec tendresse, avec respect :

jade 5.JPG

 

- Merveille, est-ce que tu veux  bien nourrir ces petits chatons ?

Merveille a regardé Gentiane avec une expression intense, dans ses yeux verts coulait de l’or liquide, il y avait là tant d’amour exprimé que Gentiane s’est mise à pleurer.

jade 1.JPG

 

Doucement, trois fois de suite, Merveille a posé sa patte sur sa main.

Puis, à chaque fois, elle a entouré de sa patte une des petites bêtes posées à côté d’elle et elle l’a amené doucement contre une de ses mamelles.

patte.JPG

 

La jeune femme est rentrée à la maison, qui a accueilli dans la joie trois nouveaux chatons : une petite femelle à poil gris et deux mâles marron glacé.

Le soir à table, chacun cherche comment appeler les nouveaux arrivants :

- Caramel, Carambar, Cacahuète, Cachou ?

- Oh non, s’exclame Gentiane !. C’est trop banal. Il faut tenir compte de ce qui vient de se passer. Ils ont été sauvés in extremis de la mort. Que pensez-vous de les appeler Chance, Miracle et Providence ? C’est la petite chatte qui portera le nom de Providence.

Toute la famille acquiesce.

La nuit suivante, Sarah, notre adolescente, reçoit un rêve très court :

 

cat9[1].jpg

 

Rêve

Je me vois avec Providence. Je suis en train de lui donner le biberon.

Elle me téléphone immédiatement et voici le dialogue qui s’en est suivi.

Interprétation

- Eh bien, Sarah, dis moi qu’est-ce que c’est que donner le biberon ?

- C’est  donner à un bébé ce dont il a besoin pour avoir de la force et le faire grandir.

- Alors, dans ton rêve tu t’occupes de Providence pour la faire grandir. Dis moi maintenant qu’est-ce qu’un chat ?

- C’est un animal.

Et pour toi, c’est comment un chat ?

- C’est indépendant, mignon, agressif avec des griffes rétractiles. Il est attaché à l’homme et peut être très gentil et câlin. Et puis il a aussi des yeux qui voient dans le noir.

Je ne pense pas qu’à 12 ans on sache bien clairement ce qu’est un instinct. Alors j’explique :

- Tu vois, Sarah, nous les hommes nous avons deux façons d’agir : soit nous agissons selon notre raison, soit selon notre instinct. Un animal, lui, est guidée par son instinct. Il se comporte de façon naturelle, spontanée, il respecte ce qu’il ressent dans son corps. L’animal ne calcule pas, il ne cache pas ses émotions, il réagit immédiatement, il s’exprime et fait connaître ses besoins, son plaisir ou son mécontentement.

chat 10.jpg

 

Tu sais, beaucoup de personnes ne réagissent pas de cette manière instinctive. Elles ne fonctionnent qu’avec leur raison, elles raisonnent, élucubrent dans leur tête toutes sortes de scénarios et imaginent des solutions :

gourdasse[1].jpg

 

Par exemple elles se disent :

- Si untel réagit comme ci, je ferai ci.  Et s’il me dit ça, alors je lui répondrai ça.

Au lieu de réagir spontanément et de s’adapter naturellement à toute situation imprévue, elles veulent tout préparer à l’avance, elles veulent tout prévoir, tout calculer pour que tout se passe selon leurs idées et à leur avantage. Elles ont perdu leur instinct. Est-ce que tu comprends ce que je veux dire ?

- Oui, oui, moi aussi quelquefois je calcule comme ça dans ma tête.

- Mais oui, nous faisons tous cela un jour ou l’autre.

Bon, regardons maintenant ton rêve : tu nourris le petit chat. Le rêve te propose donc de développer ton instinct chat. Quel est cet aspect de toi ? Tu veux bien me le redire ?

- Oui, eh bien, le chat est indépendant, mignon, câlin, gentil, attaché à l’homme.

chat enfant.jpg

 

Mais il peut être aussi agressif, sortir ses griffes.

comment_couper_griffes_chat[1].jpg

 

- Alors, que peut vouloir dire ton rêve, à ton avis, quand tu nourris cette petite bête ?

- Je dois nourrir en moi cette façon d’être ?

-Tout à fait, ton rêve te conseille de développer en toi tes réactions instinctives, savoir, comme le chat, garder ton indépendance, être gentille et câline, mais aussi, si tu le ressens comme ça, sortir tes griffes. Et Dieu sait si quand le chat vous griffe, ça fait mal !

- Tu peux m’expliquer un peu ?

- Sortir ses griffes ? Tu l’as dit, c’est devenir agressif, tu peux alors blesser par des critiques acérées, vexantes. Alors tu n’es pas gentille, mais tu montres

que, pour te protéger, tu es capable de faire mal et d’attaquer.

Qu’est-ce que tu as dit encore du chat ?

- Ah oui ! Il voit dans la nuit !

imagesCAESXXGW.jpg

 

- Et qu’est-ce que tu en déduis ?

- Oh ! je verrais dans le noir ?

- Exactement, c’est ton instinct chat qui te permet de savoir ce que tu dois faire, quand, même avec tes réflexions tu ne sais pas t’y retrouver.

Sarah écoute, devient songeuse un instant et s’écrie :

- Mais pourquoi c’est Providence que je nourris, pourquoi ce n’est pas un autrechat ?

Ah ! Quelle belle question ! Bravo Sarah ! Pour y répondre correctement, il faut connaître le sens exact de ce mot. Tu sais ce que c’est que la Providence ?

- C’est la chance ?

- Non pas vraiment. Regarde le dictionnaire :

« Le mot providence  vient du verbe latin «  providere » voir en avant, prévoir et pourvoir, fournir. Il désigne chez les Grecs et chez les Romains la prévoyance divine, et en français, la suprême sagesse de Dieu gouvernant  la création. Puis le sens s’étend pour parler d’une personne ou d’une chose qui est cause de bonheur.

- Je ne comprends pas très bien, qu’est-ce que ça veut dire : je dois nourrir Dieu ?

- Ta question est tout à fait justifiée. Regardons l’image précisément : tu nourris cette petite chatte. Rappelle-toi ce que nous avons dit de cet animal : c’est une force instinctive qui te donne ton indépendance, qui te fait réagir spontanément et sans calcul selon les situations. Ainsi par exemple tu te montres naturellement gentille ou agressive ; avec cette force tu n’es jamais perdue : c’est elle qui te guide pour te permettre de voir et de t’orienter quand tes calculs et tes réflexions ne te conduisent à aucune solution.

kiki.JPG

 

Et dis moi, cet instinct s’appelle comment ?

- Providence ! Ah ! Cet instinct s’appelle Providence, parce que c’est Dieu qui me guide ?Et c’est cet instinct que je dois nourrir pour qu’il devienne plus fort ?

- Oui, c’est la déduction logique de ton rêve : Dieu c’est cette force en toi qui « prévoit » mieux que ta tête et tes calculs, c’est cette force qui va t’apporter ce dont tu as besoin dans ta vie au moment où tu ne sais pas comment faire, c’est elle qui est la cause de ton bonheur.

 

Oh la la !

Qu’on est loin de toutes les démarches actuelles, de ces vendeurs de bonheur qui vous promettent de ne plus connaître la souffrance, de vivre l’extase, la paix, l’harmonie et vous emmènent pour cela à l’autre bout du monde, en Inde, en Amérique du Sud ou ailleurs ; ils vous présentent des maîtres qui vont vous faire accéder à des niveaux supérieurs de conscience, grâce à des techniques remarquables et sophistiquées. Vous allez développer des pouvoirs psychiques, vous allez peut être devenir un maître vous-même, par exemple canal des Energies Universelles.

melchisedek.jpg

 

Oh la la !

Avec le rêve, c’est vraiment trop simple, trop facile et pas assez coûteux ! Tout est là, en nous-même. Il suffit d’être spontané et naturel et d’écouter la force intérieure qui nous habite. Cette force s’appelle Dieu, la Providence, qui pourvoit à nos besoins et notre bonheur. Elle est présente à chaque instant : le jour elle se manifeste dans les réactions instinctives et les intuitions, et la nuit elle s’exprime dans les rêves. Mais… nous ne l’écoutons plus.

 

Il est émouvant de constater comment le rêve vient prendre soin de cette jeune adolescente qui entre dans la vie, pour lui montrer l’essentiel, la vitalité instinctive, avant qu’elle ne la perde par un excès d’intellectualisme civilisé, quand l’homme en est arrivé à devenir son pire ennemi.

Je conclurai avec ces paroles de Jung au sujet de l’instinct et de l’intuition :

« Mon expérience de psychologue m’a montré de façon permanente que certains

contenus proviennent d’une psyché (l’inconscient) plus complète que le conscient.

Fréquemment ils témoignent d’une puissance d’analyse, d’introspection ou de connaissances que le conscient correspondant n’était pas capable de fournir. Nous possédons un mot adéquat pour désigner ce phénomène : l’intuition. En le prononçant la plupart des gens éprouvent l’agréable sentiment d’avoir réglé une question épineuse. Ils ne tiennent jamais compte du fait qu’on ne fabrique pas à volonté une intuition. Au contraire, c’est l’intuition qui vient vers vous : vous avez une idée, née d’elle même, et vous ne la saisissez que si vous êtes assez prompt pour l’attraper. »

 

Il dit aussi :

« Sans le savoir, l’homme s’occupe toujours de Dieu. Ce que certains appellent instinct ou intuition n’est rien d’autre que Dieu. ..On peut faire l’expérience de Dieu chaque jour. .. »

art60cs[1].jpg

 

 

Nous venons de voir en détails l’interprétation de ce rêve. La prochaine fois nous verrons comment la maman a repris ce rêve avec sa fille.

 

 

Bibliographie

(1) Psychologie et religion, Carl Gustav Jung, éditions Buchet Chastel, p. 84

(2) Jung parle, Rencontres et interviews, éditions Buchet Chastel, p.196, 197

 

Illustrations

Je remercie les artistes et les photographes dont les œuvres m’ont permis d’illustrer mon blog.

Photos de Merveille, archives personnelles

Patte de chat dans la main : cemmontargis.fr

Câlin chaton et bébé :untibebe.com

Griffes de chat : purina.fr

Chat et lune : mamiejosiane.centerblog.net

Chat gris : Photo faite par Kiki : kikikat.overblog.com

Maitre : yosoylucialaluzdelmundo.blogs. net

Providence : Sea de l’artiste russe contemporain Vladimir Kush, bruixeta.centerblog.net

 

18/03/2013

3 LES RÊVES VOUS DISENT CE QUE VOUS NE SAVEZ PAS

LES RÊVES VOUS DISENT CE QUE VOUS NE SAVEZ PAS

 

Un tweet venu d’Espagne fait le tour du monde depuis l’élection du nouveau pape.

Dans la nuit du 10 au 11 février dernier, un jeune étudiant espagnol Alesandro R. de Cabo se réveille. Il réveille son amie Yolande De Mena pour lui raconter ce qu’il vient de rêver.

Le 11 février au matin Yolande partage le rêve de son ami sur Twitter :

«  Mon amoureux s’est réveillé à 4 heures du matin en me disant qu’il a rêvé d’un nouveau pape qui s’appelle François 1er, et voilà que ce matin Benoît XVI démissionne ! »e40KKsk[1].jpg

La nouvelle a gentiment fait sourire la centaine d’amis sur Twitter .

Un mois après, le mercredi 13 mars, le Vatican annonce que l’évêque argentin  Bergoglio a été élu pape et portera le nom de François.

pape_francois_vatican[1].jpg

 

Le jeune couple et tous leurs amis sont les premiers stupéfaits, ils en ont la chair de poule. Ce qui passait pour une petite plaisanterie se révèle être bel et bien un rêve prémonitoire. Le tweet circule dans toute l’Espagne et dans le monde entier.

Dans le journal Le Parisien on lit :

parisien.JPG

 

Actualité > Nouveau pape : François succède à Benoît XVI



Election du pape François : l'incroyable prophétie d'un Espagnol

A.C. | Publié le 14.03.2013, 17h20 | Mise à jour : 18h21

 

Bien sûr, certains lecteurs s’indignent qu’on ose publier de telles idioties dans un journal sérieux, ils crient au trucage. On peut lire dans les commentaires du « Parisien » :

« Ce qui est incroyable, c’est de lire une ânerie pareille sur ce qui se considère comme un grand journal. » Ou aussi : « Le mensonge n’a pas de limite ». Chacun y va de ses quolibets.

Cependant le récit sur Twitter en date du 11 février est incontestable.

Le rêve est bel et bien venu annoncer un événement d’une portée mondiale à un jeune homme qui n’a rien de spécial.(1)

Alejandro-R-de-Cabo-en-su-foto_54368392162_54028874188_960_639[1].jpg

 

Ainsi, le rêve vient s’adresser à tout le monde et n’importe qui pour délivrer ses informations. Déjà dans l’Ancien Testament le prophète Joël, 870 ans avant J.C. le soulignait.

ITRENPEIMICHANG113[1].jpg

 

Il raconte comment Dieu lui parle et lui annonce :

« … je répandrai mon esprit sur toute chair,

Vos fils et vos filles prophétiseront,

Vos vieillards auront des songes

Et vos jeunes gens auront des visions.

Même sur les serviteurs et les servantes

…je répandrai mon esprit. (2)

Voilà une promesse très démocratique, tout le monde rêve, tout le monde peut recevoir des informations par les rêves, tout le monde peut recevoir l’Esprit de Dieu.

500 ans après Joël , les philosophes grecs ont remarqué eux aussi ce point avec étonnement, ce qui les a conduits à de multiples réflexions.

Citons par exemple Aristote ( 384-322 av. J.C.), qui fut le précepteur d’Alexandre le Grand.

aristote-2[1].jpg

 

« Pour lui il est absurde que le rêve puisse être à la fois envoyé par un dieu, et en même temps s’adresser à n’importe qui. Ces deux choses ne peuvent pas aller ensemble : Dieu ne saurait s’adresser au « premier venu » pour lui donner des révélations exceptionnelles. Cela choque le bon sens que Dieu puisse parler à n’importe qui et que le premier venu, plus que le sage, soit en mesure de prédire l’avenir.

Pourtant, Aristote l’admet, les faits sont là, ils sont reconnus de façon générale et on ne peut les répudier sans plus de précaution. » (3)

Dans l’Antiquité, nos ancêtres avaient l’esprit plus ouvert que certains de nos contemporains.

Comme nos prédécesseurs, même si nous trouvons cela paradoxal, soyons donc sûrs que nous pouvons nous aussi recevoir des rêves prémonitoires. Sachons les accueillir. Sachons les reconnaître et les distinguer de ceux qui ne le sont pas. Je vous ai montré comment faire sur mon blog. (1)

dali tête raphaelesque éclatée.jpg

 

 

 

Bibliographie

(1) « Comment distinguer un rêve prémonitoire d’un rêve qui ne l’est pas. »

http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2007/07/index.html

 

Le 22 juillet 07, j’ai entrepris une série de 12 études sur les rêves prémonitoires, appuyée sur de nombreux exemples actuels.

Vous trouverez la première étude : «  Le rêve prémonitoire 1 : Et le rêve sera reconnu » en cliquant sur le même lien ci-dessus :

N’oubliez pas de commencer toujours par le bas de la page sur l’écran, pour trouver les études dans l’ordre.

 

(2) La Bible :  Joël, ch. 3, v.16

(3) La vérité des songes : Aristote, traduit et présenté par Jackie Pigeaud, éd. Rivage Poche, p. 12-13.

 

Illustrations

Je remercie les artistes et les photographes dont les œuvres m’ont permis d’illustrer mon blog.

Alesandro R. De Cabo et Yolande De Mena : aeromental.com

Le pape François : rue89.com

Alesandro R. De Cabo : noticiasvenezuela.org

Le prophète Joël, 1509, de l’artiste italien Michel Ange, fresque de la Chapelle Sixtine,Vatican.

Aristote : villemagne.net

« Tête raphaelesque éclatée » de l’artiste espagnol Salvador Dali.

 

11/03/2013

2 LES RÊVES NE VOUS DISENT PAS CE QUE VOUS CROYEZ

Dans ma précédente étude, j’ai montré que le rêve conseillait à Loren d’exprimer sa colère. Quand, quelques jour plus tard, elle a senti monter en elle cette émotion instinctive qu’elle refoulait toujours, elle a suivi le conseil de son rêve, elle a exprimé sa colère à son mari.

interprétation des rêves,christiane riedel interprète de rêves,dalaï lama infirme,principes bouddhistes invalides,Yi King,Richard Wilhelm,Carl Gustav Jung,Etienne Perrot,alternance des contraires

 

Alors…ô paradoxe ! Son émotion dite négative a provoqué chez son mari une émotion positive, il l’a prise dans ses bras avec amour. Loren s’est senti libérée, dynamisée, heureuse.

Examinons la situation :

Soutenir que la colère est une émotion qui peut être saine, voilà qui contredit les enseignements du Dalaï Lama et du bouddhisme.

Selon cette philosophie, en effet, la colère conduit à la dépression, à la solitude et la peur, à la souffrance. Le mental est intelligent, tandis que l’émotion est aveugle. C’est l’intelligence qui permet de faire la distinction entre les émotions positives et négatives. Pour supprimer la souffrance et connaître le bonheur il convient donc de vivre selon un système éthique : supprimer les émotions négatives, comme la colère, la haine, la jalousie, l’égoïsme, par exemple, et cultiver les émotions positives, comme la compassion, l’amour, la tolérance, le pardon.

interprétation des rêves,christiane riedel interprète de rêves,dalaï lama infirme,principes bouddhistes invalides,Yi King,Richard Wilhelm,Carl Gustav Jung,Etienne Perrot,alternance des contraires

 

Que dire alors de l’immense colère qui a déferlé dans toute l’Inde et dans le monde entier, quand une étudiante de 23 ans est morte, après avoir été violée et abominablement empalée par 6 hommes dans un autobus à New Delhi ?

interprétation des rêves,christiane riedel interprète de rêves,dalaï lama infirme,principes bouddhistes invalides,Yi King,Richard Wilhelm,Carl Gustav Jung,Etienne Perrot,alternance des contraires

 

Cette vague d’émotion, cette révolte généralisée conduira-t-elle donc à la souffrance ? Ne pourrait-elle pas au contraire amener à une prise de conscience, amener à aimer la femme et la respecter, amener à vivre un peu plus de bonheur ?

Devrait-on se forcer à manifester de la compassion, de l’amour à ces tortionnaires ?

C’est ce que le guru  Asaram Bapu a déclaré :

interprétation des rêves,christiane riedel interprète de rêves,dalaï lama infirme,principes bouddhistes invalides,Yi King,Richard Wilhelm,Carl Gustav Jung,Etienne Perrot,alternance des contraires

 

«L'erreur n'a pas juste été commise par un camp. Cette tragédie ne se serait pas produite, si la victime avait chanté le nom de Dieu en tombant aux pieds de ses assaillants et si elle avait appelé ses agresseurs des frères et s'était jetée à leurs pieds »

 

interprétation des rêves,christiane riedel interprète de rêves,dalaï lama infirme,principes bouddhistes invalides,Yi King,Richard Wilhelm,Carl Gustav Jung,Etienne Perrot,alternance des contraires

 

Mais revenons aux rêves :

Je soutiendrai aujourd’hui cette étude sur le bouddhisme en vous présentant un rêve que reçut une Polonaise, Anna, également disciple du dalaï lama. C’est Ewa, mon élève et amie, polonaise elle aussi, qui me l’a transmis.

 

Rêve

Je vois le dalaï lama assis sur un coussin. On dirait qu’il est infirme. A coté de lui je vois une canne ou une béquille et derrière, un peu plus loin, des personnes qui restent debout et qui attendent de le rencontrer. Je me précipite vers lui pour l’aider à se relever, mais au moment où je me suis approchée de lui, j’ai constaté qu’il n’étaitpas tout seul.Autour de lui se tenaient des gardes du corps ce qui voulait dire que dalaï lama est entouré de gens sur qui s’appuyer.

Je ne me souviens plus si j’ai eu l’honneur de lui serrer la main mais …je marchais à ses cotés et nous discutions.

 

Commentaire de la rêveuse :

Bien évidemment, une fois réveillée, je ne me souviens plus du sujet de notre conversation mais je suis sûre d’une chose : ce n’était pas une projection d’esprit, ni mon imagination. Pendant plusieurs jours qui ont suivi mon rêve j’étais dans un état d’excitation particulière, plongée dans une sorte de béatitude. J’ai dégagé de l’intérieur une lumière.

Malheureusement tout a disparu.

Par contre je peux vous assurer que j’ai ressenti le même calme intérieur, la même sérénité, un immense sentiment d’amour et de joie lorsque j’avais rêvé de Sri Ravi Shankar.

 

Etudions maintenant les images de ce rêve

La question se pose : La rêveuse rencontre-t-elle le dalaï lama dans une expérience objective, réelle en rêve, ou bien le dalaï lama du rêve est-il une représentation symbolique, subjective ?

Pour la rêveuse, il s’agit d’une expérience réelle. Cependant l’image du maître représente également un dynamisme intérieur dans la rêveuse. Quoi qu’il en soit, la signification du rêve reste la même. Voyons :

 

Je vois le dalaï lama assis sur un coussin.

Le célèbre tibétain est assis, dans la position où il transmet ses enseignements.

interprétation des rêves,christiane riedel interprète de rêves,dalaï lama infirme,principes bouddhistes invalides,Yi King,Richard Wilhelm,Carl Gustav Jung,Etienne Perrot,alternance des contraires

 

Au niveau symbolique, l’image de cet homme représente le principe spirituel qui guide Anna dans ses choix. Elle vit selon les préceptes du chef bouddhiste.

 

On dirait qu’il est infirme..

Que veut dire infirme ?

Le mot vient du latin « infirmus ». Il est formé du préfixe privatif « in » devant l’adjectif firmus. In indique le manque : « in – justus », injuste, « in – docilis », indocile.

« Firmus » en latin signifie : fort, ferme, dur, solide, consistant, résistant, efficace.

In - firme signifie donc qui manque de force : faible ; qui manque de fermeté : mou, qui manque de solidité : fragile, douteux, maladif ; à quoi viennent s’ajouter les adjectifs in-efficace et in-consistant.

Ainsi, d’emblée, le rêve met en doute la validité des enseignements de ce maître spirituel.

 

Je vois une canne ou une béquille

Le rêve insiste sur l’image : une des jambes est handicapée, créant un déséquilibre entre la droite et la gauche. Il est impossible au saint homme d’être autonome ; sans aide il ne peut ni se tenir debout ni marcher, ni agir seul correctement sur la terre, du fait d’une incapacité à assurer un équilibre entre les deux parties de son être, dans l’alternance des contraires : à la douceur et la compassion manquent la fermeté, la dureté, la force, la consistance, l’efficacité. Le dalaï lama est le représentant de toute une philosophie et de principes que le rêve par conséquent considère boiteux et invalides.

L’image est sans appel.

interprétation des rêves,christiane riedel interprète de rêves,dalaï lama infirme,principes bouddhistes invalides,Yi King,Richard Wilhelm,Carl Gustav Jung,Etienne Perrot,alternance des contraires

 

 

Je vois un peu plus loin, des personnes qui restent debout et qui attendent de le rencontrer.

 

Je me précipite vers lui pour l’aider à se relever.

Anna veut relever le dalaï lama et son enseignement.

A quoi le rêve fait-il allusion concrètement ? Cet empressement correspond-il à une activité précise dans la vie quotidienne de la rêveuse ? En effet, Anna explique que le jour précédent, elle a envoyé  ses cartes de vœux pour Noël et le Nouvel An. Reniant ses racines spirituelles chrétiennes millénaires, elle a remplacé la traditionnelle carte qui célèbre l’incarnation du divin dans l’homme, la naissance du Christ, par des photocopies des préceptes bouddhistes arrivés dernièrement du Tibet.

interprétation des rêves,christiane riedel interprète de rêves,dalaï lama infirme,principes bouddhistes invalides,Yi King,Richard Wilhelm,Carl Gustav Jung,Etienne Perrot,alternance des contraires

 

Immédiatement le rêve vient commenter son choix de la veille : en faisant du prosélytisme, la rêveuse a essayé de relever, de faire avancer la spiritualité d’un maître boiteux et handicapé.

 

…mais au moment où je me suis approchée de lui, j’ai constaté qu’il n’était pas tout seul. Autour de lui se tenaient des gardes du corps, ce qui voulait dire que dalaï lama est entouré de gens sur qui s’appuyer.

Le rêve indique clairement que le maître spirituel n’a pas besoin de son aide à elle.

 

interprétation des rêves,christiane riedel interprète de rêves,dalaï lama infirme,principes bouddhistes invalides,Yi King,Richard Wilhelm,Carl Gustav Jung,Etienne Perrot,alternance des contraires

 

…Je ne me souviens plus si j’ai eu l’honneur de lui serrer la main mais je marchais à ses cotés et nous discutions.

La main désigne l’activité concrète dans le monde extérieur. Quand deux mains se serrent, un accord a lieu qui invite à un échange actif. La rêveuse le souligne, le rêve ne met pas en valeur cette possibilité, sinon elle s’en souviendrait. Il n’est donc pas question de faire du prosélytisme.

D’une façon objective et nuancée le rêve invite la rêveuse à discuter, à examiner, à débattre le vrai du faux de cette philosophie. Mais aucune image n’indique qu’elle l’adopterait.

 

Le ressenti après le rêve

Il est très important de tenir compte du commentaire d’Anna qui raconte son ressenti, où l’inconscient continue de s’exprimer après le rêve :

Pendant plusieurs jours qui ont suivi mon rêve j’étais dans un état d’excitation particulière, plongée dans une sorte de béatitude. J’ai dégagé de l’intérieur une lumière.

Voilà ce que lui apporte le contact avec le dalaï lama.

 

interprétation des rêves,christiane riedel interprète de rêves,dalaï lama infirme,principes bouddhistes invalides,Yi King,Richard Wilhelm,Carl Gustav Jung,Etienne Perrot,alternance des contraires

 

Et Anna conclut :

Malheureusement tout a disparu.

La conclusion est là : avec le mot « malheureusement » l’inconscient donne le sens du rêve. L’adepte doit apprendre qu’à tout bonheur succède un malheur ;elle ne pourra pas toujours rester dans cette béatitude éprouvée en rêve. Même si cet état se renouvelle, comme dans son rêve de Sri Ravi Shankar, il ne peut être que provisoire. Elle ne peut pas en tant qu’humaine ne connaître que ce niveau de bonheur. Voilà pourquoi Anna emploie le mot « malheureusement ».

 

Il est très instructif de comparer cette situation avec ce que dit le livre de sagesse chinois, écrit il y a 4000 ans, le « Yi King », ou « Livre des transformations ».

interprétation des rêves,christiane riedel interprète de rêves,dalaï lama infirme,principes bouddhistes invalides,Yi King,Richard Wilhelm,Carl Gustav Jung,Etienne Perrot,alternance des contraires

 

Le chapitre 52 présente l’hexagramme « L’immobilisation, la montagne ».

« L’hexagramme traite du problème de la paix du cœur à acquérir. Le cœur est très difficile à calmer. Tandis que le bouddhisme s’efforce d’atteindre le repos par la cessation de tout mouvement dans l’état de nirvana, le point de vue du « Livre des transformations » est que le repos constitue seulement un état polaire, qui a toujours pour complément le mouvement… »

Et le Yi king poursuit :

« Ainsi le repos et le mouvement sont harmonie avec les exigences du temps et l’on voit alors naître la lumière et la vie. »

interprétation des rêves,christiane riedel interprète de rêves,dalaï lama infirme,principes bouddhistes invalides,Yi King,Richard Wilhelm,Carl Gustav Jung,Etienne Perrot,alternance des contraires

 

 

 

C’est là le commentaire que fit le vénéré maître chinois, Lao Naï Suan, disciple de Confucius, à l’allemand Richard Wilhelm, à qui il avait confié la traduction du livre de sagesse. Wilhelm le consigna dans le Yi King.

On constate ainsi que le Yi King rejoint le rêve et présente un point de vue opposé au bouddhisme.

 

De la même façon Jung, qui a interprété plus de 80 000 rêves dans sa vie, explique :   « En tant que processus énergétique, la vie génère des contradictions sans lesquelles on sait qu’il ne peut y avoir d’énergie. Le bien et le mal ne sont que l’aspect moral de ces contradictions naturelles…Il est impossible d’éviter la souffrance, qui fait indubitablement partie intégrante de la vie. La tension qui existe entre les contraires et qui permet à l’énergie d’exister est une loi universelle que le yang et le yin de la philosophie chinoise, traduisent avec pertinence. » (2)

 

Dans sa magnifique introduction du Yi King qu’il a traduit en français, Etienne Perrot à son tour rappelle la loi universelle des contraires :

« … nous savons qu’il n’est pas d’acquisition définitive ; tout moment est passage, l’apogée contient le germe du déclin, la défaite prépare la victoire future…Ainsi nous nous gardons de nous identifier à l’extrémité heureuse ou malheureuse où le sort nous a portés, pour considérer toujours en elle la présence secrète mais déjà en œuvre du pôle contraire. » (3)

 

Toute montée est suivie d’une descente. A monter trop haut dans la félicité on retombe très bas, dans la dépression, l’angoisse et la douleur. Vouloir le haut sans accepter le bas est une illusion. Voilà pourquoi le rêve présente comme invalides le dalaï lama et son enseignement, qui par principe excluent le bas, les émotions instinctives, dites négatives. Ces préceptes spirituels boiteux ne tiennent pas la route.

 

Remarque

En tant qu’interprète de rêves, mon rôle est de vous transmettre aussi fidèlement que possible le point de vue des rêves. Je ne suis pas responsable des rêves que l’inconscient donne aux rêveurs.

Je ne peux pas vous faire part non plus de tous les rêves que m’ont racontés des pratiquants du bouddhisme, mais, hélas, dans leurs rêves, ils étaient handicapés. Infirmes, ils ne pouvaient pas tenir sur leurs jambes.

interprétation des rêves,christiane riedel interprète de rêves,dalaï lama infirme,principes bouddhistes invalides,Yi King,Richard Wilhelm,Carl Gustav Jung,Etienne Perrot,alternance des contraires

 

 

La prochaine fois, je vous présenterai un rêve qui décrit l’état actuel du christianisme, de l’état de l’âme chrétienne en France.

J’ai déjà exposé sur mon blog le rêve reçu par une jeune chrétienne au sujet du Christ, qui, comme le Dalaï Lama, apparaissait invalide, estropié dans le rêve.

Vous le trouverez au 7 mars 2010.

http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2010/03/index.html

Je vous en recommande la lecture pour avoir le point de vue de deux rêves sur deux attitudes spirituelles actuelles, le bouddhisme et le christianisme. Force est de constater que le monde intérieur les juge, l’une et l’autre, déficientes et infirmes.

 

 

Bibliographie :

Mon blog :

J’ai déjà abordé le sujet des préceptes bouddhistes en 2010, en particulier avec deux rêves, reçus,

- l’un par un professeur de yoga

http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2010/01/index.html

 

- et l’autre par une disciple du Dalaï Lama.

http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2010/02/index.html

 

Ces deux rêves venaient montrer aux rêveuses la nécessité de retrouver la dimension corporelle, les ressentis, les émotions, au lieu de prétendre s’élever à des niveaux conscients désincarnés.

 

 (1) Article dans Paris Match de l’envoyée spéciale en Inde Claude Verniez-Palliez, 10 janvier 2013.

 

(2)  Essais sur la symbolique de l’esprit, C G Jung, éd. Albin Michel, 1991, p.238.

 

3) Yi King, le Livre des Transformations, version allemande de Richard Wilhelm, préfacée et traduite par Etienne Perrot, éd. Librairie de Médicis, introduction : p. xii

 

 

Illustrations

Femme en colère : 7sur7.be

Visage en colère : sagarwrites.wordpress.com

Surmonter les émotions destructrices : attitudezen.org

Vague de colère en Inde : lepoint.fr

Guru Asharam-Bapu : telegraph.co.uk

You can get raped…lenouvelliste.ch

Visage du Dalaï Lama : lemonde.fr

Dalaï lama assis : erowid.org

Disciples : dalailama.com

Carte de voeux en Pologne : zazzle.fr

Dalaï lama n’est pas seul : buddhachannel.fr

Gardes du dalaï lama: ladepeche.fr

Sourire du

dalaï lama: terrederepos.tv

Béatitude : ?

Boiteux :commons.wikimedia.org
 

 

25/02/2013

LES RÊVES NE VOUS DISENT PAS CE QUE VOUS ATTENDEZ

 DU BONHEUR DE LA COLERE

colère 2.jpg

 

La colère !

La colère a bien mauvaise presse aujourd’hui. Voilà l’émotion négative à fuir.

L’un s’exclame :

- Mais restez zen, ma chère !

rester zen.jpg

 

Et l’autre dit  :

 - Si vous êtes en colère, mon pauvre, c’est que vous êtes loin d’être un Réalisé !

Un Eveillé est détaché de ces tempêtes intérieures, il se maîtrise et reste calme, au-dessus des perturbations de cette basse terre.

La douceur, la sérénité sont la preuve d’une élévation spirituelle certaine.

On peut lire par exemple sur Internet :

« Colère ou Zen ?

Attitude colérique ou méditation zen ? leurs conséquences sont plus profondes que ce que vous croyez. La colère crée des troubles de l’organisme. Le stress qu’elle provoque diminue la qualité de nos défenses immunitaire et nous rend sensible aux infections : boutons d’herpès, mal au foi, et, pour certains, une liste de ravages pire encore. Au contraire, le résultat d’une séance de relaxation, de lâcher prise, ou de partage augmente les défenses immunitaires, équilibre le rythme cardiaque, baisse la tension artérielle. Choisissez votre camp ! »

zen.jpg

 

Ainsi, l’on se retient de toute vivacité de mouvement, on s’abstient de dire directement ce qu’on pense, on se montre onctueux, on ne contredit pas, on est gentil ! Oh oui…un amour...

Une certaine forme de « christianisme » - est-ce celui du Christ ? – je ne le pense pas, et une certaine forme de « bouddhisme » - est-ce celui de Bouddha ? je ne le sais pas -, se rejoignent sur ce point, pour recommander d’éviter tout mouvement qui pourrait heurter, blesser l’autre, faire mal ou faire du mal.

Mais ce n’est pas toujours là l’avis des rêves.

rester zen 2.jpg

 

Les rêves sont l’expression de la nature, de la vie, de la force instinctive qui défend son territoire. Et les rêves, eux, ne trouvent pas forcément que la colère soit toujours si mauvaise que ça. Vous allez pouvoir en juger vous-même avec le rêve que voici.

Beaucoup de femmes ont un tempérament charmant, elles sont douces, patientes, tolérantes. Leur plus grand désir est d’entretenir la paix dans la maison. Loren est de celles-là.

Divanna-Pljevalcic-350[1].jpg

 

Jamais un mot plus haut que l’autre. Si elle a un reproche à faire, elle le dit gentiment, avec des mots très mesurés.

Elle a reçu une éducation très « chrétienne » et elle garde à l’esprit les mots de Saint Paul :

«  L’amour prend patience, l’amour rend service…

il ne s’irrite point…il n’entretient pas de rancune,…

il excuse tout, il croit tout, il endure tout … »

Le célèbre apôtre comprend très bien la nécessité de l’amour, lui qui, rempli de haine quelques années plus tôt, aidait les juifs meurtriers à lapider les premiers chrétiens.( La Bible, Actes des Apôtres, ch.7, v.58 ; et ch. 20, v. 19-20 )

lapidation.JPG

 

 

Mais Loren ne connaît pas la haine.

La vie est facile auprès de la jeune femme. Pourtant elle, elle n’a pas la vie facile. Son mari a des penchants vers l’alcool, qui le rendent irascible, hargneux, mauvais.  Et Loren endure, sans rien dire.

Mais les rêves veillent et voici qu’elle reçoit ce rêve qu’elle me confie :

 

Rêve

Je suis assise à une table dans un bar. Je vois un homme venir vers moi. Il me présente un paquet, c’est un cadeau. Je le prends et le regarde : c’est une tablette de chocolat , celui que je mangeais quand j’étais petite. C’est du chocolat Kohler.

Je me réveille étonnée.

 

Conduisons méthodiquement l’interprétation

Le bar

La première image montre un endroit dans la vie quotidienne, où l’on peut s’arrêter et 

s’asseoir pour un moment de détente, reprendre des forces, se restaurer.

chocolate-bar-jean-paul-hevin[1].jpg

 

La rêveuse m’explique qu’elle va très rarement dans un bar, elle n’a pas le temps et trouve inutile de dépenser ainsi de l’argent .

Il est donc question dans ce rêve se détendre et reprendre des forces.

Loren dans la vie quotidienne est fatiguée, tendue, insatisfaite, sans s’en rendre compte. Et elle ne s’autorise pas à prendre du temps pour elle même, pour retrouver de l’énergie.

 

Un homme lui apporte une tablette de chocolat

Un homme

Comme je l’ai déjà souvent expliqué, la seule chose qui distingue un homme d’une femme, c’est son sexe, qui se manifeste dans le monde extérieur, alors que le sexe de la femme est à l’intérieur de son corps.

Que signifie alors symboliquement le pénis ? Il désigne ce qu’on appelle la force phallique, c’est à dire la capacité de s’affirmer dans le monde de la matière, grâce au pouvoir créateur de l’idée, de la pensée, et grâce à la force de se battre pour donner une forme à une idée.

Castaldi_Benjamin_-_Benjamin_Castaldi_donne_son_avis_sur_Secret_Story_3[1].png

 

Cet homme, que la rêveuse ne connaît pas, lui montre qu’elle a en elle le pouvoir de s’affirmer dans le monde extérieur et de se battre aussi pour parvenir à un résultat. Mais Loren ignore tout ça.

 

La tablette de chocolat

Qui n’aime pas le chocolat ? Mais Loren n’en mange pas. Ce n’est pas dans ses habitudes.

C’est une matière marron foncé, me dit-elle, que l’on croque et qui fond dans la bouche, c’est très bon, ça fait très plaisir et c’est tonique.

chocolat-c2a9-syndicat-du-chocolat[1].jpg

 

 

Récapitulons le sens des images précédentes :

Quand il est question de reprendre des forces, (bar), le rêve présente à notre amie un homme : sa capacité d’affirmation, dont elle n’a aucune idée. Cet inconnu lui offre quelque chose pour l’aider à s’affirmer, quelque chose de bon, qui fait plaisir, qui donne des forces.

Qu’est-ce donc ?

Serait-ce la relation sexuelle, amoureuse, avec son mari ? Il est vrai que le chocolat représente souvent les voluptueuses jouissances de l’amour.

Je procède aux vérifications. Tout ce que Loren a dit du chocolat, doit alors pouvoir être dit aussi de sa relation amoureuse avec son mari.

La jeune femme a expliqué qu’elle n’a pas l’habitude de manger pas du chocolat. Est-ce à dire qu’elle ne savoure l’amour que rarement ? Non. Ce n’est pas du tout le cas. Les rapports amoureux sont fréquents dans son couple.

Qu’est-ce donc alors ?

C’est du chocolat Kohler, celui que Loren mangeait quand elle était petite.

465063_686500191_chocolat-kohler_H210350_L[1].jpg

 

La rêveuse a appris l’allemand en classe et s’en souvient encore assez bien pour savoir que « die Kohle » veut dire le charbon et der « Kohler » le charbonnier.

Ah, le chocolat Charbonnier, comme le chocolat Suchard ou Nestlé.

Pourquoi le rêve choisit-il donc cette marque plutôt qu’une autre ?

Kohler.

N’y aurait-il pas un jeu de mot ? Mais bien sûr ! Vous l’avez trouvé, ce chocolat, c’est la colère !

x0817[1].jpg

 

Faisons les vérifications :

- Loren mangeait du chocolat quand elle était petite. Se mettait-elle en colère dans son enfance ? Oui, me répond-elle, elle se disputait avec ses frères et sœur et ne se laissait pas faire.

- « Le chocolat, c’est bon, ça fait plaisir et ça donne des forces, dit Loren ».

Et la colère ?

- "Oui, s’exclame la jeune femme, quand on a dit ce qu’on a sur le cœur, ça soulage, ça fait du bien, on se sent mieux."

Ainsi, vérifications faites, le chocolat Kohler, c’est bien la colère. Loren doit goûter sa colère.

La rêveuse me regarde interloquée, dubitative. Quoi !? Elle devrait laisser monter sa colère et l’exprimer ?

Elle me raconte que souvent, elle sent bien en elle un choc au niveau de l’estomac, chaque fois que quelque chose ne lui semble pas juste et la heurte, mais elle repousse ce signal, elle s’empêche de réagir pour éviter le conflit, elle gère ses émotions, elle reste toujours calme et avenante. Elle s’écrase.

Eh bien, non, non, et non ! Le rêve lui propose autre chose. Il lui conseille désormais de s’affirmer et pour cela de se décider à dire ce qu’elle a sur le cœur, de se fâcher. Mais alors, ce n’est pas la paix, non, c’est la guerre assurée dans le ménage !

 

Loren est rentrée chez elle très perplexe. Et le moment n’a pas tardé où elle a eu l’occasion de sentir monter en elle cette force qu’elle repoussait jusqu’alors, et, courageusement, s’attendant à une scène terrible, pour une fois, elle a piqué une crise, elle a dit son désaccord, dit sa colère.

 

b35d1b0e2c1214d8cf05425aef59aa67502528fdc244c[1].jpg

 

Et puis,…surprise… elle s’est sentie soulagée, libérée, remplie d’aise et d’énergie.

Son mari en face, sidéré, l’a écoutée s’indigner, l’a regardée  sans mot dire. Et quand elle s’est tue, il lui a dit :

- Je ne savais pas que tu étais si belle quand tu es en colère.

C’était sans ironie, c’était sincère, pour se faire pardonner.

Il s’est approché d’elle, il l’a prise dans ses bras et l’a serrée contre lui.

Loren a caché son visage sur cette solide poitrine et, dans sa tête, elle s’est entendue dire :

- Mon Dieu ! Si j’avais su ! Qu’est-ce que j’ai été coincée, qu’est-ce que j’ai pu être bête !

baiser 2.jpg

 

 

Est-ce à dire que Loren devra toujours systématiquement se mettre en colère ? Certainement pas. Les rêves sont venus compenser un déséquilibre dont elle n’est pas consciente. Ils lui ont conseillé de suivre sa réaction instinctive. Les principes extérieurs sont valables, certes, mais la réaction intérieure est plus juste et toujours mieux appropriée à la circonstance du moment. Respecter son émotion, être fidèle à son ressenti, voilà ce que la jeune femme doit apprendre. Et la colère en fait partie. C'est du charbon du charbonnier, et ça donne de l'énergie, l'énergie de la terre.

 

 

Illustrations

Je remercie les artistes et les photographes dont les œuvres m’ont permis d’illustrer mon blog.

Je n’ai pas retrouvé l’adresse de plusieurs photos et je prie leurs auteurs de ne pas m’en tenir rigueur.

La colère : lareussitejusquauboutdesongles.blog.marieclaire.fr

Divanna Pljevalcic : tvmag-lefigaro.fr

Lapidation : seargeantpeppertimes.net

Bar : mode.vogue.fr

Benjamin Castaldi : la force tranquille, secretstory.closer.fr

Chocolats : gretagarbure.com

Chocolat Kohler : blog.aufeminin.com

Chocolat Kohler : galerie123.com

Brune en colère : les-elegances.com

Autant en emporte le vent, Vivien Leigh et Clark Gable : myscreen.fr

 

04/02/2013

EMISSIONS SUR ADO FM

Il y a un mois, le 8 janvier, j’étais invitée à l’émission : « Bob vous dit toute la vérité » sur ADO.FM.

J’ai placé les écouteurs et le micro convenablement, et l’heure passée aux côtés de Bob a été très sympathique.

100_2565.JPG

 

En une heure, on ne peut qu’effleurer un domaine aussi immense, infini que celui des rêves et de l’inconscient.

Bob, très enjoué, nous a fait profiter, les auditeurs et moi, de son dynamisme efficace et nous a entraîné sur toutes sortes de sujets.

L’heure est passée très vite, trop vite.

100_2567.JPG

 

Et Bob vient de m’inviter à nouveau pour une deuxième émission sur ADO FM

Elle aura lieu cette semaine, vendredi 8 février, à 21 h.

Vous pourrez l’écouter

- à la radio en direct sur : ADO. FM : 97.8 à PARIS et 93.1

- ainsi que sur le site de l’émission : www.adofm.fr

 

Où donc ce joueur, ce chercheur audacieux, courageux, va-t- il nous emmener la prochaine fois ? Vers quels mystères dans la nuit des rêves ?

fashiopnplace.ru10[1].jpg

 

 

Illustration :

Christiane

Bob et Christiane

The Light of a Late Night, de l’artiste canadien contemporain Rob Gonsalves 

 

06/01/2013

DEUX BONNES NOUVELLES :LA FIN DU MONDE N'AURA PAS LIEU, ET UNE AUTRE...

 

 

fin du monde 2.JPG

 

Nous vivons une période troublée où les esprits s’agitent.

Certains annoncent, comme d’habitude, une fin du monde qui n’a toujours pas lieu. Dans l’étude en août 2009, j’avais déjà montré la portée symbolique d’un rêve qui parlait de la fin du monde prévu pour 2012.

http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2009/08/index.html

 

D’autres dans une préoccupation similaire, s’inquiètent de l’état de santé de notre planète et en font même le sujet d’une incubation la nuit du solstice d’hiver. C’est le cas des membres de l’association Oniros qui tous les ans dépose sur son site les rêves ainsi reçus. L’initiative est fort intéressante et je déplore vivement que ces rêves ne soient jamais interprétés.

http://www.oniros.fr/reves12.html

 

Ma passion et mon travail étant de tenter toujours de comprendre les énigmes posées dans le sommeil, je vous propose aujourd’hui d’interpréter un rêve incubé au sujet de la planète fin 2011. Il a été exposé sur un site étranger.

Maud la rêveuse, demandait à son rêve de lui montrer comment guérir la planète.

Sur ce site, il était impossible d’obtenir les associations de la rêveuse. En effet, on y interprète le rêve en disant à la rêveuse : « Si c’était mon rêve, je dirai que… » Vous savez que par exigence de rigueur je ne procède pas ainsi.

J’ai donc analysé ce rêve, non pas à partir de mes associations à moi, mais à partir de définitions simples que tout le monde donnerait sur un symbole.

Le rêve s’intitule donc : «  Healing the planet. »

 

hands-holding-globe[1].jpg

 

Rêve

Je me trouve sur une route de graviers, déserte, et je tourne à gauche. J’entends un bruissement et vois une poubelle. Je me dis que ce doit être un rat. Cela ne me tracasse pas. Je suis sûre qu’il va s’enfuir en entendant m’approcher. Je m’arrête devant la poubelle et je cherche le rat.

Au lieu d’un rat je découvre, au niveau de la route, un petit trou dans les planches de la poubelle.

Il y a un minuscule éléphant dans le trou.

éléphant 6.JPG

 

Comment peut-il être aussi petit ? C’est un éléphant parfait ! Je suis déconcertée. J’entends le cliquetis de la chaîne à laquelle il est attaché.

Je me baisse pour le saluer et le toucher de mes doigts.

Une nouvelle créature dégringole du trou. Qu’est-ce que ç’est ?  C’est un singe, minuscule lui aussi.

Il tient facilement dans mes mains. Je sens sa fourrure soyeuse sous mes doigts et cette rencontre me fait plaisir.

pt singe.JPG

 

Et voilà de nouveau une autre créature qui déboule du trou.

Oh ! C’est un humain en miniature. Serait-ce un lutin ? Je l’aide à se remettre debout sur ses pieds, mais c’est à son grand déplaisir et il me passe « une engueulade ».

 

Qu’est-ce donc que ce conte de fées et quel est son rapport avec guérir la planète ?

Voilà la question d’incubation qu’il faudra constamment nous rappeler au cours de l’interprétation.

 

Interprétation

 

Je me trouve sur une route de graviers, déserte.

7626189-banc-dans-le-chemin-de-gravier-entoure-de-broussailles-et-des-pins[1].jpg

 

Le rêve place la rêveuse sur une voie solitaire, aménagée en matériau naturel. S’il s’agit de guérir la planète, c’est dans ce cadre qu’il convient de se retirer, on y avance par ses efforts personnels, loin des foules, des sentiers battus, loin des routes goudronnées, faciles et rapides.

 

Je tourne à gauche

Maude s’écarte de la droite, du monde extérieur conscient, de son ordre et de sa maîtrise, pour s’orienter vers le monde inconscient et en suivre l’ordre contraire et déroutant. Le rêve attire alors son attention :

 

J’entends un bruissement et vois une poubelle.

Voilà, s’il s’agit de prétendre sauver la planète, alors il faut prendre la poubelle en considération. La poubelle contient tout ce dont on ne veut pas, tout ce que l’on rejette volontairement parce qu’on le juge sale, pourri ou inutile.

Comment ne pas évoquer la parole de Jung, qui dans les derniers jours de sa vie déplorait encore l’action délétère de la psychanalyse freudienne qui a fait de l’inconscient une « poubelle à ordures morales ».

 

Je me dis que ce doit être un rat. Cela ne me tracasse pas. Je suis sûre qu’il va s’enfuir en entendant m’approcher. Je m’arrête devant la poubelle et cherche le rat.

La rêveuse se sent supérieure à ce petit animal. Que peut-il désigner ?

rat-d-1[1].jpg

 

Sans les associations de la rêveuse, je ne peux proposer que des hypothèses d’interprétation. Le rat, qui se loge sous terre, symbolise-t-il le sexe masculin ? Il court partout et mord : pourrait-il désigner les désirs sexuels qui dévorent la chair ? Le rat ronge et détruit, il peut donc aussi représenter les pensées négatives et les soucis, le chagrin.

Quoi qu’il en soit, Maude se sent forte, elle est convaincue que sa simple présence chassera ce membre apeuré de « la gent trotte menu ». Elle s’attend bien à le voir « prendre la clé des champs ».

rat en fuite.JPG

 

Mais le rêve lui montre autre chose.

 

Au lieu d’un rat je découvre, au niveau de la route, un petit trou dans les planches en bois de la poubelle.

Les planches assemblées se sont disjointes et ne peuvent plus retenir les contenus enfermés qui vont s’échapper au niveau de la route.

Pourquoi le rêve donne-t-il ce détail : au niveau de la route, au niveau de la terre ?

Ce que le rêve veut montrer ne se trouve pas dans les hauteurs aériennes des conceptions intellectuelles, ni dans les sphères célestes des idéaux moraux ou des pseudo spiritualités désincarnées. Le rêve attire l’attention de la rêveuse sur ce qui est tout en bas. Si elle prétend contribuer à guérir la planète, ce qu’elle doit prendre alors en considération, c’est, en baissant humblement la tête, la vie terrestre, la vie du corps, les réalités instinctives rejetées dans la poubelle.

ordures.jpg

 

Ainsi l’ingéniosité et les efforts humains, qui ont fabriqué la poubelle s’avèrent impuissants à retenir certaines forces que la rêveuse va découvrir maintenant.

 

Voyons donc :

Pour guérir la terre, la rêveuse doit considérer trois êtres qui ne sont pas des humains. Il s’agit donc de dynamismes vitaux instinctifs qu’elle a rejetés.

Pourquoi ces trois êtres sont-ils minuscules ?

Leur taille indique que la rêveuse éprouve des difficultés à saisir, à mesurer ces dynamismes inconscients en elle. Elle ne reconnaît pas leur dimension et les sous-estime.

 

Il y a un minuscule éléphant dans le trou.

Selon le mythe bouddhiste que la rêveuse connaît bien, l’éléphant blanc fut le père de Bouddha et symbolise la sagesse terrestre.

 

elephant blanc goldenganu5by6.jpg

 

 

Nul autre animal ne possède une plus grosse masse de chair. Nul autre n’est en contact aussi large avec la terre, ses réalités et ses lois, comme l’est ce pachyderme aux énormes pieds. Sa trompe et ses immenses oreilles indiquent qu’il flaire, sent et entend le monde subtil mieux que quiconque. Il a les pieds sur terre, suit son flair et  écoute son intuition.

L’éléphant désigne ainsi l’instinct spirituel incarné. Comment donc l’esprit peut-il être reçu et vécu dans la chair, si le corps terrestre n’est pas large et solide ?

elephant_13[1].jpg

 

Oui, mais voilà…

 

L’éléphant est attaché.

La rêveuse ne se soucie même pas d’avoir enchaîné ses capacités intuitives, obligées de rester dans les déchets et ordures.

 

Je me baisse pour saluer l’éléphant et le toucher de mes doigts.

Voilà ce que le rêve lui suggère :

Reconnaître quand même cette force en elle et la saluer en se baissant avec humilité. Alors, en reconnaissant cette faculté instinctive, elle permet à une autre se présenter immédiatement :

 

Une nouvelle créature dégringole du trou. Qu’est-ce que ç’est ? 

C’est un singe, minuscule lui aussi. Il tient facilement dans mes mains.

petit singe mains.JPG

 

Je sens sa fourrure soyeuse sous mes doigts et cette rencontre me fait plaisir.

Avec plaisir Maud elle prend contact avec le monde des sensations et des ressentis.

 

Ainsi avec les deux animaux, le rêve invite la rêveuse à retrouver les réactions instinctives, tout ce qui est éprouvé dans le corps, senti et entendu : les sensations, les émotions, les rêves, les précognitions, prémonitions, intuitions et les inspirations, qui s’expriment avec la voix intérieure.

Ce sont là les manifestations spontanées de l’inconscient. La raison, qui ne les comprend ni ne les maîtrise, les a condamnées et exclues dans la poubelle.

 

Et voilà de nouveau une autre créature qui déboule du trou.

Oh ! C’est un humain en miniature. Serait-ce un lutin ?

Gandalf_gandalfish[1].jpg

 

Le mot lutin présente un mélange entre 2 racines grecques : gênomos qui signifie « habitant de la terre » et gnômê : « pensée, intelligence ». Le gnome est l’esprit de la terre, un être qui en connaît les secrets et les trésors souterrains. Il est créatif et sait les mettre en valeur, il peut aussi donner ces trésors aux humains. Il symbolise donc l’esprit de l’inconscient, dont les ressources et la créativité dépassent notre intelligence consciente.

 

Il tombe dans la poussière et je l’aide à se remettre debout sur ses pieds, mais c’est à son grand déplaisir. Il me passe une engueulade.

La bienveillance de la rêveuse irrite le lutin qui « l’engueule », il lui fait comprendre qu’il n’a pas besoin de ses services.

 

Gandalf_sc[1].jpg

 

Quelle serait alors le sens de ce rêve ?

Maud demande un rêve qui lui permette d’aider à guérir la terre.

Apparaissent alors différents animaux qui sortent d’une poubelle.

Ces animaux lui montrent que la vie inconsciente, aussi bien spirituelle qu’animale, a été salie et rejetée. Pour aider la planète terre, il conviendrait donc d’abord que Maud s’occupe d’elle-même, accueille son flair, son intuition, ses ressentis y compris sa sensualité, et redonne concrètement à ses instincts la place qui leur revient dans la vie terrestre.

Puis le rêve lui présente un lutin, l’esprit de la terre qui possède l’intelligence de ses secrets. C’est lui qui sait si la planète est malade ou non, qui sait ce qu’il convient de faire si elle est malade. La rêveuse l’importune avec ses suppositions, ses bonnes intentions et son incubation pour guérir la planète. Il ne lui a rien demandé. Qu’elle le laisse tranquille, il sait ce qu’il a à faire, il est capable de se mettre debout tout seul si il en a envie.

Gandalf_surprised[1].jpg

 

L’esprit de la Nature est furieux que Maud veuille se mêler de son affaire, la terre. Que sait-elle donc  des plans et des lois qui la régissent ? Comment peut-elle prétendre aider la Nature, quand elle n’en comprend même pas l’intelligence et l’a rejetée dans une poubelle ?

Ne reconnaît-on pas là encore la prétention, l’arrogance du conscient qui se croit omniscient et se pose en maître de la terre pour vouloir la guérir ?

 

Conclusion

Ne soyez pas étonnés si mon étude ne va pas dans le sens des certaines idées actuelles, partagées par la rêveuse. Je vous l’ai déjà dit : le rêve a justement la désagréable manie d’attirer l’attention exactement sur ce qu’on ne pense pas, ce qu’on ne voit pas, ce qu’on ignore et qui est pourtant d’une importance vitale. Il nous invite à nous élargir l’esprit et à accueillir d’autres façons de voir et concevoir.

 

Pour ma part, j’ai adoré ce rêve et j’ai voulu vous le transmettre. Il soulage et donne confiance. Il montre en effet que la Nature sait ce qu’elle a à faire et n’a pas besoin de notre secours qui l’importune. La nature est plus sage que nous.

Jung disait :

" Je ne suis pas de ceux qui croient qu’ils doivent veiller à ce que les cerises aient des queues. Je me tiens là, observant ce dont la nature est capable ".

 

Cette " nature " s’exprime à merveille dans les rêves. Regardons donc ce que la Nature nous conseille dans nos rêves.

 

Gandalf_serious[1].jpg

 

Remarque

Pour ne pas allonger mon propos, je n’ai pas présenté le rêve in extenso, mais j’en ai gardé la substantifique moelle.

 

 

VOICI MAINENANT L’AUTRE BONNE NOUVELLE

Je viens d’être invitée à la radio « ADO FM » pour l’émission « BOB VOUS DIT TOUTE LA VERITE ». Ce sera mardi soir à 22 h, à Paris dans le 13ème. L’émission sur les rêves va durer une heure.

 

Voici le lien vers le site facebook de ADO FM (utilisé comme un blog / site internet alimenté sans arrêt) :

https://www.facebook.com/pages/Bob-Vous-Dit-Toute-La-V%C3%A9rit%C3%A9-sur-ADO/476503455715207?fref=ts

 

 

Pour les fréquences : 97.8 à PARIS et 93.1

ainsi que sur notre site www.adofm.fr

(mardi un lien sera mis vers mon blog)

 

 

toute_la_verite[1].jpg

 

Illustrations de l’étude

Je remercie les photographes et les artistes dont les œuvres m’ont permis d’illustrer mon blog.

Christ de Rio de Janeiro : fin-du-monde.com

Healing the planet : christinekane.com

Elephant miniature : wadbuzz.com

Chemin de graviers : fr.123rf.com

Rat : dinosoria.com

Rat en fuite : dinosoria.com

« L’inconscient est une poubelle à ordures morales » : koreus.com

Eléphant père de Bouddha ?

Eléphant : fondecran.biz

Eléphant enchaîné : ecoloinfo.com

Singe : fr.123rf.com

Lutins : Gandalf : arwen.undomiel.com

Bob vous dit toute la vérité : sthilaire.eklablog.com

 

 

 

 

 

 

 

29/11/2012

UN RÊVE PEU RAGOÛTANT OU COMMENT LES RÊVES ONT BIEN DE LA SUITE DANS LES IDEES

J’avais l’intention de suivre le mouvement actuel et de vous parler de la fin du monde qui devrait avoir lieu le 21 décembre dans trois semaines. Et puis, j’ai trouvé cela assommant. Moi, j’ai envie de rire et je préfère m’amuser à vous présenter un rêve un peu rigolo et corsé.

Le mois dernier, vous vous rappelez, nous avions laissé notre amie Célia avec son chat Macaron. Le minet sautait sans cesse sur la petite chatte Jade dont il abusait.

interprétation des rêves,Christiane Riedel interprète de rêves,chat,castrer

Célia se disait qu’il était urgent de castrer son chat.

L’interprétation nous avait alors révélé que Macaron désigne en fait Jean Marie, l’ex-mari de Célia qui abuse de sa gentillesse. Il tente constamment en effet de se soustraire à ses obligations au sujet des enfants ; et qui plus est, il réussit à lui faire payer toutes sortes de petits frais qu’il devrait assumer.

Célia, qui vit désormais avec Antoine, l’homme qu’elle aime, avait alors compris qu’il lui fallait changer d’attitude, de façon à amener son ex-mari à assumer ses responsabilités d’homme et de père et l’empêcher de déranger sa vie de couple avec Antoine.

interprétation des rêves,Christiane Riedel interprète de rêves,chat,castrer

Cette interprétation qui dénonce toute concession et gentillesse a pu surprendre. Certes la gentillesse peut arranger bien des choses, mais trop c’est trop.

Et maintenant voilà Macaron qui revient dans un rêve et l’affaire se corse.

Je vous préviens tout de suite que l’inconscient n’a rien à faire de nos délicatesses et que mon étude ne sera donc pas forcément teintée de bon goût.

Voici donc le dernier rêve de notre amie Célia.

 

Rêve

Je vois Macaron qui miaule derrière la porte. Il est en érection et éjacule partout un liquide chaud et nauséabond. Je m'en veux parce que j'ai reporté la castration.

Son sexe est énorme et disproportionné pour un chat, très large rouge avec pleins de points blancs dessus.

Je l'empêche de rentrer par la chatière. Ma petite chatte Jade le regarde sans réagir.

Je me dépêche de prendre rendez vous chez le vétérinaire.

 

Interprétation

Ah là là ! Le rêve revient à la charge ! Et comment !

Le mois dernier Célia, reconnaissant comment elle se faisait « baiser » nous avait expliqué :

- Chaque fois que je vois mon ex à propos des enfants, il me fait ses yeux suppliants et je m’effondre, j’accepte toutes ses demandes d’argent et je paie n’importe quoi.

 

interprétation des rêves,Christiane Riedel interprète de rêves,chat,castrer

Inquiète, je demande à Célia ce qui vient de se passer la veille de ce nouveau rêve. La charmante jeune femme cherche un instant et me raconte :

- Cette année, c’est Jean Marie qui a les enfants le 24 et le 25 décembre. Il m’a proposé hier de passer chez moi l’après-midi du 25. Il viendrait avec sa nouvelle amie Bernadette me ramener les enfants, et pourrait rester à dîner. Comme ça, en ce jour de fête, nous serions ensemble pour les enfants.

interprétation des rêves,Christiane Riedel interprète de rêves,chat,castrer

Je me sens frémir et lui demande :

- Et qu’est-ce que tu as dit ?

- Quand il m’a parlé de ça je n’ai pas été choquée de sa proposition. Je n’ai pas réagi et je me suis dit : Pourquoi pas ?  Tiens ! Maintenant que je t’en parle je vois que c’est exactement l’image de ma petite chatte Jade qui ne réagit pas.

 

interprétation des rêves,Christiane Riedel interprète de rêves,chat,castrer

- Tu ne réagis pas et te dis « pourquoi pas ? » Et ton rêve, lui, comment réagit-il ?

- Il me montre Macaron qui éjacule partout, il ne pense qu’à son plaisir.

- Tu peux m’expliquer en quoi il prend son plaisir en venant le 25 chez toi ?

- Oh là là ! Eh bien, il vient faire la fête chez moi avec sa copine, il n’aura pas à s’occuper des enfants et les deux sans gêne s’installeront chez moi comme au restaurant à se régaler à mes frais !

interprétation des rêves,Christiane Riedel interprète de rêves,chat,castrer

- Tiens, tu commences à voir clair. Tu en as parlé à Antoine ?

- Non.

- Et c’est juste tout ça ? Dis moi, à quoi te fait penser cet énorme sexe rouge avec des points blancs ?

-Beuh ! C’est dégoûtant, c’est ce champignon amanite phalloïde qui pue.

- Oui, ou plus exactement l’amanite tue-mouche hallucinogène. On le mélangeait autrefois à du lait pour tuer les mouches. Il contient un poison toxique. Alors, qu’est-ce que tu en penses ?

interprétation des rêves,Christiane Riedel interprète de rêves,chat,castrer

Célia, écoeurée, mais amusée par l’image, se met à rire !

- Ca va, j’ai compris, il va m’empoisonner l’atmosphère le jour de Noël.

- Il y a des chances. Maintenant regardons la dernière image du rêve.

- Ah ! Je me dépêche d’aller le faire castrer.

interprétation des rêves,Christiane Riedel interprète de rêves,chat,castrer

- Ca veut dire quoi ?

- Je dois l’empêcher définitivement de profiter de moi.

- C’est juste, mais il faut mettre le conseil en pratique. Comment tu peux faire ça ?

interprétation des rêves,Christiane Riedel interprète de rêves,chat,castrer

- Il y a des jours où Antoine est exaspéré. Il aurait envie de lui casser la figure.

- Ce serait radical en effet, mais dangereux.

- J’ai pensé ne plus répondre au téléphone.

- Tu peux aller plus loin ?

- Oui, je peux exiger de n’avoir plus aucun rapport avec lui. S’il a quelque chose à dire au sujet des enfants, il le fait par mail.

Célia pousse un grand soupir.

Ah ! La tendre et douce Célia ! Quel travail elle a à faire sur elle. Elle comprend bien son rêve, mais qu’il est difficile de le mettre en pratique.

Quant à moi, je reste émerveillée devant la vigilance du monde intérieur qui, patiemment, d’un mois à l’autre, prend soin de cette adorable femme. Il lui dénonce une situation empoisonnée, il cherche à la rendre plus forte pour qu’elle ne se fasse plus exploiter. Certes. Mais il vient aussi l’alerter pour protéger son nouveau couple.

 

 

interprétation des rêves,Christiane Riedel interprète de rêves,chat,castrer

 

Illustrations

Je remercie les artistes dont les photos m’ont permis d’illustrer mon blog.

Coït de chat : mere-nature.com

Couple en divorce : lepoint.fr

Chat qui implore : herblay.olx.fr

Dîner de Noël : saleousucre.com

Jade, la petite chatte : phototruc.over-blog.com

3 Chats : lahlou.skyrock.com

Amanite tue-mouche : moucheur38.free.fr

Castration : maynoothvets.com

Testicules du chat castré : maynoothvets.com

Jade, la petite chatte : timthumb.php

 

25/06/2012

COMMENT NAVIGUER SUR LE BLOG DES RÊVES DE CHRISTIANE RIEDEL

Vous qui arrivez sur mon blog, peut être avez vous un peu de mal à vous y reconnaître. Je vous donne quelques explications ci-dessous.

 

Vous voici sur mon blog et lisez les textes présentés.

Vous les trouvez en utilisant l’ascenseur. Quand vous descendez, 26 études se déroulent sous vos yeux sur la page actuelle.

Cependant mon blog en comporte bien plus, puisque depuis janvier 2007 j’ai écrit pour vous presque 200 études sur les thèmes les plus variés et analysé le sens de centaines de symboles.

Vous aimeriez quelquefois sans doute choisir une étude sur un thème particulier ou trouver l’ analyse d’un symbole bien précis.

Je vous indique aujourd’hui comment faire pour trouver directement ce qui vous intéresse.

 

La Page d’accueil vous propose différentes activités

-  Dans la partie centrale de la page vous pouvez :

Lire les exposés

Vous avez devant vous le dernier texte en date. Il vous faut donc utiliser la touche ascenseur pour descendre lire les textes précédents.

Quand un sujet est traité dans des chapitres successifs, vous avez tout avantage à commencer par le chapitre 1 situé plus bas.

 

Déposer un commentaire

Descendez en bas du texte jusqu’à la bande grisée, précédant le texte en-dessous. Cliquez sur le mot « Commentaires ». Le cadre s’affiche pour placer votre note.

 

-  Dans la colonne de gauche vous trouvez différents chapitres écrits en lettres majuscules bleu clair :

 NEWSLETTER»,

Vous pouvez vous y inscrire pour recevoir l’annonce des nouvelles parutions sur mon blog ou annuler votre inscription.

 

CATEGORIES.

Elles vous présentent différents aspects de la vie du blog qui vous sont donnés en liste.

 

NOTES RECENTES

Vous trouvez la liste des dix dernières interventions.

 

COMMENTAIRES RECENTS

C’est la liste des dix derniers commentaires de blogueurs

 

ARCHIVES

Elles sont classées par années et par mois. Vous allez y retrouver tous les rêves étudiés et toutes les différentes interventions qui ont eu lieu sur le blog depuis janvier 2007.

 

MES LIVRES

 

MON SITE

 

LES SITES QUE JE RECOMMANDE

 

 

 

Comment trouver les différents exposés et interprétations de rêves

Deux rubriques sont à votre disposition :

1) Index des symboles étudiés

2) Index des sujets abordés

Vous les trouvez à gauche dans la colonne bleue dans le chapitre CATEGORIES en rubriques 2 et 3

 

1) L’index des SYMBOLES analysés et de nombreux termes mentionnés

Je mets là à votre disposition la liste de tous les symboles étudiés et termes particuliers, mentionnés sur mon blog depuis que je l’ai ouvert en janvier 2007. il faut que je la réactualise pour 2012.

 

Les symboles sont  classés par ordre alphabétique. Chaque symbole est suivi

- du titre du rêve où il est apparu,

- de la date où j’ai étudié ce rêve et ce symbole sur mon blog.

Exemple : à droite sur la ligne : Un rêve de dent, 09 mars 2009.

 

Quand vous cherchez l’analyse d’un symbole dans mon blog, voici comment procéder :

Notez le titre du rêve qui vous intéresse et la date avec le mois et l’année.

Exemple : dent : ce symbole é été étudié dans trois rêves différents, vous notez donc exactement les 3 dates indiquées et le titre des 3 rêves.

Un rêve de dent : 09 mars 2009

Rêve de dents, 3 avril 2007

Les dinosaures et la fable, 20 février 2009

 

Puis vous allez dans la colonne bleue à gauche dans Archives.

Si l’étude a eu lieu dans les dix mois précédents :

Vous trouvez toute de suite les dates indiquées mois par mois.

Cliquez sur le mois choisi, vous allez trouver une page où sont regroupées toutes les études faites pendant ce mois. Il vous suffit de descendre.

 

Si l’étude a eu lieu les années précédentes :

Il vous faut cliquer sur « Toutes les archives »

Vous arrivez dans « Archives mois par mois ».

Vous cherchez l’année et le mois que vous avez notés.

Cliquez dessus.

La page du blog apparaît. Vous trouvez alors l’étude voulue, soit immédiatement soit en descendant avec l’ascenseur.

 

2) Index des SUJETS abordés

Vous allez trouver 15 chapitres où toutes les études sont classées par thèmes.

Vous choisissez votre thème, par exemple : 12 « Toilettes et excréments ».

Vous descendez et trouvez chaque chapitre écrit en bleu, numéroté de 1 à 15.

Au chapitre 12 se trouve la liste des 9 études différentes que j’ai effectuées au sujet des excréments.

Vous notez la ou les dates voulues et allez chercher dans la colonne bleue dans «  Toutes les archives ». Vous reprenez alors la même démarche que celle que je viens d’indiquer ci-dessus pour les symboles.

 

Je vous souhaite d’agréables visites et souhaite que mes différentes études vous aident à mieux comprendre vos rêves.

 

 

 

 

 

27/05/2012

AU REVOIR MONSIEUR LE PRESIDENT

A quelques reprises j’ai eu l’occasion sur mon blog d’étudier l’image du chef d’état.

Octavio-Ocampo-portrait-ville[2].jpg

 

Selon les personnes et les circonstances,  il s’agira par exemple du général de Gaulle, d’Hitler, de Chirac, de Mitterrand, de Carter, d’Obama ou dernièrement de Sarkozy (1).

Pourquoi l’inconscient présente-t-il un président dans les rêves ?

Eh bien, l’inconscient vient dire au rêveur ou à la rêveuse :

- Regarde, tu as en toi une force directrice qui est comme celle du président, elle t’amène à faire tes choix, à décider, organiser, elle te donne l’énergie pour construire et réaliser. Quel est ton rapport avec cette force ? Quelle place tient-elle dans ta vie ?

Ainsi l’image du président va amener la personne à considérer où elle en est par rapport à ce dynamisme directeur intérieur.

Il faut souligner cette façon de procéder de l’inconscient : il choisit dans le monde extérieur des situations et des personnages que le rêveur connaît bien : dans la politique, les films, les romans, la vie quotidienne. Et il montre au rêveur qu’en lui se déroule un scénario comparable.

Il n’est pas question ici d’un rêve prémonitoire mais d’une description du monde intérieur.

Voici alors aujourd’hui un rêve qui illustre très clairement ce que je tente de vous expliquer.

C’est Vanessa qui vient tout juste de le recevoir.

Octavio-Ocampo-illusions-34-424x600[1].jpg

 

Vanessa assume de hautes responsabilités dans une entreprise. Elle s’épuise au travail, elle doit en effet gagner de l’argent pour vivre, mais également pour entretenir sa sœur, Sabine, qui sous diverses raisons mène une vie oisive. Et cela depuis quinze ans. Depuis quinze ans Vanessa se démène pour aider sa sœur à prendre sa vie en mains mais celle-ci s’obstine à vivre à ses crochets.

Canasta_de_Rosas[2].jpg

La situation financière devient menaçante, écrasante, Vanessa doit payer les dettes de sa sœur, Vanessa doit emprunter, elle devient dépressive, elle n’en peut plus.

Elle vient donc de poser à ses rêves la question suivante :

- Que dois-je faire pour avoir moins de soucis ? Comment me comporter dans la vie ?

Et voici la réponse de son rêve :

 

Rêve

Je suis en ville et je cherche à tous prix à rencontrer Nicolas Sarkozy qui termine sa présidence. Je tiens absolument à le remercier et à échanger avec lui. Je le rencontre dans une allée et me présente. Je lui explique que je le connais depuis longtemps et que j’ai eu l’honneur de le côtoyer à plusieurs reprises.Il m’étreint et m’embrasse.

octavio ocampo-flor_del_triangulo[1].jpg

Je le ressens comme une étreinte amoureuse.

Nous parlons ensemble, nous évoquons des souvenirs communs, puis il s’éloigne vers sa nouvelle demeure au bout de l’allée bordée d’arbres. L’allée est sombre, mais au bout j’aperçois une lumière.

Je m’en vais.

 

Interprétation

Voici comment Vanessa et moi, nous avons déchiffré le rêve avec la technique de l’interview

Nicolas Sarkozy

- Vanessa, qui est Nicolas Sarkozy ?

- Il est le Président de la République, il a la charge de gouverner, il est responsable de l’état, de la sécurité.

- Quel genre d’homme est-il, quel est son caractère ?

- Il est dynamique, énergique, directif, décidé, courageux.

- Vanessa, quelqu’un de responsable, dynamique, directif, courageux, à qui cela vous fait-il penser à l’intérieur ou à l’extérieur de vous ?

- A l’extérieur c’est Sarkozy,  et à l’intérieur il s’agit bien de moi.

woman-and-horses[2] - Copie.jpg

- Pouvez-vous m’expliquer en quoi vous êtes comme Sarkozy ?

- Dans ma vie je suis en effet très dynamique dans mon travail. De plus Sabine m’oblige à porter de lourdes responsabilités. C’est vrai qu’il me faut me montrer courageuse pour assumer les charges comme son logement, sa sécurité financière, sa vie quotidienne. C’est toujours moi qui ai du prendre les décisions et payer pour l’aider à s’en sortir, parce qu’elle ne fait rien. Cela me ronge et me mine la santé.

26029724[1].jpg

 

 

Regardons la suite :

Nicolas Sarkozy termine sa présidence

- Que pensez-vous de cette indication du rêve ? Quelle déduction pouvez-vous en tirer ?

- Ah, s’écrie Vanessa ! Je dois arrêter de vouloir tout diriger et prendre en charge ? C’est ça ?

- Il semblerait bien. Et regardez la question que vous avez posée en incubation :

« Que dois-je faire pour avoir moins de soucis ? Comment me comporter dans la vie ?

Si vous mettez -en rapport votre question avec la première image de votre rêve, comprenez-vous ce que signifie la fin de la présidence ?

- Oui, c’est ça, pour avoir moins de soucis, il faudrait que j’arrête de tout diriger comme Nicolas Sarkozy.

 

Nous parlons ensemble, nous évoquons des souvenirs communs

C’est là un joli scénario où la rêveuse avec le président évoque le passé et se rappelle tous les efforts qu’elle a faits. Le rêve l’amène ainsi à honorer la valeur de sa force directrice «  Sarkozy » qui lui a permis de porter les responsabilités et régler les problèmes.

 

134-ocampo-womanofsubstance-600-jpg_135521_large[2].jpg

 

Le président s’éloigne vers sa nouvelle demeure au bout de cette allée bordée d’arbres.

Le temps est donc venu pour Vanessa de cesser de s’investir. Se retirer, voilà la solution qui lui permettra de connaître une vie plus paisible.

 

L’allée est sombre,

Cependant avant de savourer cette nouvelle vie, elle va passer par des moments sombres. Elle qui est si active, ce lui sera difficile de renoncer à vouloir tout gérer à sa façon, à tout vouloir diriger. Et surtout elle éprouve un profond effroi à laisser sa sœur à son sort.

 

Mais au bout j’aperçois une lumière.

La tristesse, les inquiétudes finiront par s’apaiser. Vanessa verra sa vie sous un nouvel éclairage, elle découvrira une conception nouvelle : elle comprendra qu’elle doit elle aussi se respecter et se limiter. Son existence en sera plus agréable.

 

Je m’en vais.

Cette dernière image invite notre amie à un véritable lâcher prise. Vanessa a un tempérament énergique, elle est habituée à se battre pour maîtriser les situations et tout faire pour que les choses se passent comme elle l’a décidé. Mais elle se heurte aux obstacles insurmontables que dresse devant elle sa sœur, son opposée. Avec son inertie et sa ruse Sabine exploite habilement la générosité de Vanessa et sa volonté de tout prendre en mains pour l’aider.

imagesCAVH3E6Y.jpg

 

C’est maintenant que notre amie comprend la fameuse parole de Jung : « N’allez pas interférer ».

Vanessa n’est pas le sauveur de sa sœur. Avec un amour profondément filial elle a fait tout ce qu’elle pouvait pour la soutenir, mais vainement. Pour le rêve, le temps est venu maintenant de se retirer, malgré la douleur de ce renoncement et l’angoisse réelle à l’idée de laisser sa sœur vivre les conséquences de ses choix.

 

Deux conclusions

1) A l’aide de ce rêve, on voit clairement comment le génie de l’inconscient sait choisir dans le monde extérieur une situation qui correspond à la situation personnelle de la rêveuse. Nicolas Sarkozy quitte la présidence, voilà le fait concret réel ;  de même il est temps pour Vanessa de ne plus jouer le président, de ne plus s’investir pour aider sa sœur. Pour être en paix il convient qu’elle vive pour elle-même, et qu’elle laisse sa sœur assumer sa vie.

colomba[1].jpg

 

 

2) Difficile leçon !

Dans l’étude précédente, «  Carla, Nicolas et moi… », vous avez vu le rêve inviter le rêveur Chrisdocti à adopter sans plus hésiter un comportement qui lui semblait moralement contestable. Vanessa se trouve dans la même situation, elle est amenée à choisir une attitude contraire à ce qu’elle a toujours considéré comme son devoir moral.

L’un comme l’autre ont agi en pensant bien faire, faire le bien, mais cette attitude impeccable, irréprochable devient excessive, elle finit par provoquer un déséquilibre et leur fait du tort. L’un comme l’autre s’imposent à eux-mêmes des exigences qui, selon le rêve, sont maintenant devenues  abusives et néfastes.

C’est là que le rêve intervient pour ôter les illusions d’optique et rétablir la situation.

Pour l’inconscient, l’expérience de la vie ne s’accomplit pas dans la perfection, mais dans la plénitude, la totalité, qui inclut une chose et son contraire.

Changement d’optique ! Paradoxe !

octavioocampoart14jg7[1].jpg

 

 

Lectures

 (1) voir sur mon blog les études du 18 mai et du 28 octobre 2007.

 

Illustrations

Je remercie Mr Octavio Ocampo pour ses œuvres qui m’ont permis d’illustrer mon blog.

Tous les tableaux sont de cet artiste.

Jimmy Carter

Illusion d’optique

Famille d’oiseaux

Canasta de Rosas

Flor del triangulo

Femme et chevaux

Pain de la mort

Woman of substance

Vision de Don Quichotte

Colomba

Adoration du Génie

 

08/05/2012

DIABOLIQUE

 

DIABOLIQUE

 

Chers blogueuses et blogueurs

Je viens répondre sur mon blog à Pascal dont le commentaire m’a beaucoup intéressée. Vous le trouvez dans les commentaires du texte précédent. Il y apparaît une problématique qui est celle de nombreux d’entre nous.

Voici donc ma réponse :

 

Bonjour Pascal,

 

Je vous remercie d’intervenir amicalement sur mon blog et de proposer votre interprétation.

C’est aussi un mouvement amical qui m’autorise à vous répondre et même à vous répondre vigoureusement.

 

J’ai lu avec beaucoup d’attention votre interprétation, qui ne m’apparaît pas justifiée.

Votre message semble très courtois et apparemment logique, mais votre logique  à l’examen s’avère manipulatrice : en effet elle vous permet de glisser des accusations très graves qui me semblent problématiques, voire inquiétantes :

 

1 ) Regardons d’abord les mots que vous employez au sujet de la réussite du rêveur.

« Arrivisme, succomber à la tentation, arrivisme gourmand, arriviste sans scrupules, valeurs perverses, usage diabolique et diable».

rêves,interprétation des rêves,christiane riedel interprète de rêves,dissociation,névrose chrétienne,diabolique

Voilà les termes avec lesquels vous qualifiez le fait de bénéficier d’avantages qui sont habituels et normaux ! Ces avantages, que Chrisdocti hésite à prendre, sont inhérents à la fonction du chef d’entreprise, Chrisdocti ne vole de l’argent à personne.

rêves,interprétation des rêves,christiane riedel interprète de rêves,dissociation,névrose chrétienne,diabolique

Quelles sont les images dans le rêve qui justifient ce jugement aussi violent, cette diabolisation ? Il n’y en a aucune !

En quoi est-il « plus sain », plus « moral » pour le patron de se sous-payer, de ne pas s’accorder le salaire correspondant à ses mérites ?

Si l’employé sous-payé qui ne touche pas ses primes était Chrisdocti, vous pousseriez des hurlements en accusant le patron.

rêves,interprétation des rêves,christiane riedel interprète de rêves,dissociation,névrose chrétienne,diabolique

 

C’est justement parce que Chrisdocti a un complexe à l’égard de l’argent et se traite comme un employé sous-payé que le rêve vient le réorienter.

 

2 ) Regardons ensuite votre jugement au sujet des caresses :

Je suis surprise et même choquée de vous voir condamner la caresse délicatement érotique que donne la femme en soufflant dans la région anale du rêveur.

rêves,interprétation des rêves,christiane riedel interprète de rêves,dissociation,névrose chrétienne,diabolique

 

Pour vous, ce serait faire un usage diabolique du souffle vital ! Pouvez-vous m’expliquer ce que cela veut dire ?

Qui est le diable ? Qui a mis le diable dans la sexualité ? Certainement pas l’inconscient ni le Kama Sutra qui considèrent que la relation charnelle est sacrée et conduit à l’expérience de la divinité !

( voir mon livre « Amour et sexe dans vos rêves »)

rêves,interprétation des rêves,christiane riedel interprète de rêves,dissociation,névrose chrétienne,diabolique

 

Vous semblez jungien, vous n'êtes donc pas sans savoir que l’anus symbolise souvent la bouche de l’inconscient qui s’exprime par les excréments qui deviennent de l’or. J’ai traité ce sujet sur mon blog en juin et juillet 2007.

Les explorateurs du monde intérieur, les alchimistes disent :

« Il est extrait d’un endroit méprisable », l’anus, et « In stercore invenitur » : « on le trouve dans les excréments ». Quoi donc ? La puissance créatrice divine qui se présente sous sa forme la plus basse, dans ce que l’on méprise en soi. Et voilà ce que stimule la femme du rêve. 

rêves,interprétation des rêves,christiane riedel interprète de rêves,dissociation,névrose chrétienne,diabolique

 

 

3 ) Je ne comprends pas votre jargon

Vous parlez de l’âme ou anima très intéressée du rêveur. Je n’emploie jamais de mots tirés du jargon de spécialiste sans les définir et je voudrais savoir ce que vous désignez sous le terme d’anima. Les blogueurs ne sont pas forcés de le savoir.

Vous dîtes :

« Il s’éloignerait ainsi de sa propre âme ou anima en se laissant captiver par une inspiratrice intérieure moins morale. »

rêves,interprétation des rêves,christiane riedel interprète de rêves,dissociation,névrose chrétienne,diabolique

 

Quelle image dans le rêve vous autorise-t-elle à parler de 2 âmes, la mauvaise Carla et la propre bonne âme du rêveur ? Le rêve montre-t-il une autre femme ? Votre hypothèse ne repose sur rien.

De même vous parlez de l’ombre négative. Qu’est-ce que l’ombre ? Qu’est-ce qu’une ombre positive et une ombre négative ?

Où voyez-vous l’ombre positive dans le rêve ?

Votre démonstration repose sur un système soit disant jungien, avec lequel vous plaquez des raisonnements injustifiés au lieu de vous limiter à l’analyse exacte des images du rêve.

 

En fait, vous manipulez, tordez, pervertissez l’interprétation pour la faire convenir à vos conceptions à vous.

Cependant l’interprète de rêves doit être vide de tout préjugé et de toute conception personnelle. Il doit être capable d’accueillir et traduire courageusement le rêve, même si le message est contraire à ses opinions.

C’est ce qui fait la difficulté du rêve, dont le point de vue diffère de celui du conscient. C’est sa nature, puisqu’il vient compenser le point de vue conscient limité et insuffisant. L’inconscient avec le rêve a en effet  pour fonction de proposer des informations et des conseils que le conscient est incapable de concevoir. Le conscient se trouve alors élargi, vivifié, porté, par l’apport d’éléments opposés et complémentaires.

rêves,interprétation des rêves,christiane riedel interprète de rêves,dissociation,névrose chrétienne,diabolique

 

 

Conclusion

Je trouve déjà inquiétante votre façon de diaboliser le profit qui vous paraît obligatoirement abusif.

Je trouve encore plus inquiétante votre façon de diaboliser la caresse érotique.

En fait, vous diabolisez le plaisir.

 

Votre analyse, Pascal, me semble relever de la névrose dite chrétienne, même si vous n’êtes pas chrétien.

L’expression «  diabolique » que vous employez le montre clairement : Votre conception du monde est dualiste, dissociée, entre lumière et ombre. Il y a d’un côté un bon dieu lumineux et blanc, correspondant strictement à votre morale, et de l’autre le diable ténébreux et noir caractérisant tout ce qui ne convient pas à votre morale à vous.

rêves,interprétation des rêves,christiane riedel interprète de rêves,dissociation,névrose chrétienne,diabolique

 

Vous donnez l’impression que vous connaissez l’œuvre de Jung, vous employez les termes jungiens, comme anima, ombre. Mais ne serait-ce pas là qu’une apparence, comme c’est fréquemment le cas ?

Vous devriez savoir combien Jung dans toute son œuvre s’est élevé contre cette conception dualiste de la vie qui rend névrosé, ou même schizophrène. Grâce à son étude des rêves qui l’ont conduit à l’alchimie, Jung a montré que plus on accentue la lumière, plus l’ombre se fait obscure, plus la dissociation devient grave et dangereuse. C’est le rêve qui vient justement résoudre cette dissociation pathogène et réconcilier les contraires.

rêves,interprétation des rêves,christiane riedel interprète de rêves,dissociation,névrose chrétienne,diabolique

 

C’est ce que je constate de façon permanente avec les rêves, et le rêve de Chrisdocti en est un exemple intéressant. L’inconscient conseille à notre rêveur de concilier le côté blanc, apollinien moralisateur de l’Eglise, trop présent chez lui, avec le dynamisme noir et dionysiaque du plaisir, qui lui manque.

C'est dans cet équilibre entre les contraires que jaillit la force et l'épanouissement de la vie.

rêves,interprétation des rêves,christiane riedel interprète de rêves,dissociation,névrose chrétienne,diabolique

 

Je pense donc que vous n’avez pas compris les explications du grand psychiatre qui soignait les âmes avec les rêves.

Ce que je viens de dire est expliqué très clairement

- dans les formidables livres de Jung :

« La symbolique de l’esprit »

«  Psychologie et Alchimie » : en particulier l’introduction extraordinaire et l’étude des rêves initiaux.

- dans les livres courageux et clairs d’Etienne Perrot.

- dans le beau livre du Jésuite canadien Steve Melanson : « Jung et la mystique », aux éditions Sully.

J’aborde moi aussi modestement cette problématique dans mes livres et sur mon blog.

Ces livres décrivent fidèlement comment les rêves de nos contemporains s'efforcent de résoudre cette dissociation psychique et de concilier les contraires.

rêves,interprétation des rêves,christiane riedel interprète de rêves,dissociation,névrose chrétienne,diabolique

 

Ce conflit intérieur se manifeste concrètement partout aujourd'hui, dans le monde extérieur chez Chrisdocti par exemple, chez vous apparemment, et ailleurs. Nous y sommes tous confrontés.

 

Vous avez eu la gentillesse de souligner que mon interprétation convenait au rêveur. Vous me donnez ainsi aimablement l’occasion de la rappeler :

La voici :

« Je voudrais dire un sincère merci à Melampos (1) qui a eu, à cœur joie, la volonté de m'aider.

Pendant une interview téléphonique d'1h 30 min, elle a pu déceler les associations que moi je fais avec les différents éléments de mon rêve, avant de m'en donner son interprétation, propre à ma personne et ma situation. Je me reconnais dans son interprétation, qui par ailleurs, est constructive, thérapeutique... »

 

Je vous laisse sur le dernier mot de Chrisdocti : « thérapeutique ».

 

Peut-être me suis-je fait de vous un ennemi.  Je reste néanmoins amicalement avec vous au service des rêves, dont la nature est d’être déroutants.

 

Christiane

 

rêves,interprétation des rêves,christiane riedel interprète de rêves,dissociation,névrose chrétienne,diabolique

 

(1) Melampos est le pseudo que j’ai utilisé sur le forum des rêves de Doctissimo en 2008.

 

 

Illustrations

Je remercie les artistes et les photographes dont les œuvres m’ont permis d’illustrer mon blog.

Diabolique : copywriting-pratique.com

Ha Ha Business : cheepandsnail.thumblr.com

Ha Ha you are poor : boourns.cjb.net

“Touches” : “Contact” : tableau du peintre américain contemporain Boris Valejo

Fee diabolique : renardisa.centerblog.net

Les trois tableaux sont du peintre suisse Peter Birkäuser, publiés dans le livre : « La lumière sort des ténèbres », éditions La Fontaine de Pierre, avec les commentaires de Marie Louise von Franz.

Cheval : « L’inévitable »

A la porte : « Venant de l’espace cosmique, la puissance créatrice divine se présente de nuit…elle veut procréer et donner forme.. »

L’observateur : « Le Soi, noyau de l’âme et sa totalité, veille sur nous »

 


 

 

 

04/05/2012

2 INTERPRETATION DU RÊVE "CARLA NICOLAS ET MOI"

La dernière fois nous avons fait la connaissance de Chrisdocti, un jeune chef d’entreprise togolais émigré au Canada, à Montréal.

noir.jpg

Nous avons vu son rêve, reçu fin décembre 2008. Grâce à la technique de l’interview nous avons appris ce que Chrisdocti pensait des deux personnages de son rêve, Carla Bruni et Nicolas Sarkozy.

 

Rappelons d’abord deux points très importants :

- 1)  La description que fait le rêveur, selon son point de vue, est entièrement subjective. Elle ne correspond pas forcément à la réalité, elle n’est pas objective. D’autres feront de Carla Bruni et Nicolas Sarkozy des descriptions bien différentes.

- 2)  Le scénario et les personnages n’ont rien à voir avec la vie extérieure, rien à voir avec un rêve prétendument prémonitoire. Carla et Nicolas représentent certains aspects du caractère du rêveur ; son rêve lui explique une situation intérieure et lui donne son avis.

imagesCA0N5WQM.jpg

 

Nous pouvons donc maintenant passer à l’interprétation du rêve.

J’ai choisi d’étudier le rêve intégralement pour vous montrer le sens symbolique de différentes attitudes amoureuses. C’est la solution la moins facile.

Voyons la première image :

 

Le lit 

C’est le lieu où l’on dort et où on fait l’amour.

Qu’est-ce que faire l’amour ?

C’est se rapprocher de l’autre, s’unir à lui, pour devenir un seul corps. Au niveau symbolique, cette image désigne le fait d’œuvrer pour embrasser, adopter, épouser, un point de vue, une opinion, une attitude.

Le rêve place donc le rêveur dans une position, où il s’agit d’adopter des comportements nouveaux, représentés par le ou les personnages du rêve.

Les personnages dans le lit sont Nicolas Sarkozy et sa femme.

 

Nicolas Sarkozy, le Président

imagesCAVP51OA.jpg

Ce personnage désigne le dirigeant qui sait prendre les choses en main, choisir, décider, réaliser. Chrisdocti est chef d’entreprise. Le rêve lui parle donc de sa capacité à être le patron : « intelligent, rusé, plein d’énergie, travailleur ».

 

La femme de Nicolas Sarkozy, Carla Bruni

Notre ami ne l’apprécie pas beaucoup. Certes, elle affirme publiquement son amour pour son mari, mais il la soupçonne de vouloir profiter sournoisement de sa position de première dame de France.

imagesCA01ZMBX.jpg

 

En quoi cela concerne-t-il notre rêveur ?

Cet homme a été à l’école catholique chez les prêtres français au Togo, il n'a pas la mentalité américaine décomplexée à l’égard de l’argent ; de par son éducation, il éprouve une certaine culpabilité à commander, à être riche, c’est mal vu quand on a des valeurs dites chrétiennes.

Mais le rêve de Chrisdocti vient reprendre cette conception, et c’est le rêveur lui-même qui a envie d’embrasser Carla Bruni :

 

J’ai demandé à Sarkozy si je pouvais faire l’amour avec sa femme et il m’a répondu :

- Bien sûr !

sarko 3.JPG

 

L’image décrit alors la difficulté du rêveur à accepter les avantages de sa position.

Il faut que ce soit Sarkozy lui-même, le président en lui, qui lui accorde d’un geste la permission d’être infidèle à ses principes. Le "Bien sûr" confirme même que c'est là une evidence.

Voilà notre rêveur la conscience tranquille. Il va alors passer aux préliminaires et se familiariser au comportement Bruni, se mettre à savourer les avantages de sa situation.

imagesCAFL287P.jpg

 

Elle me chatouillait l’entrejambes

Les organes mâles représentent la force virile de création, et les mains l’activité dans le monde extérieur.

Voici donc notre rêveur invité à prendre plaisir en laissant son goût du profit ( Carla) stimuler activement sa créativité( ses organes mâles). Il doit trouver ce qui lui fait plaisir et non, vulgairement parlé, ce qui le fait « débander ». 

ferrari-f599-gtb-novitec-rouge-5[2].jpg

 

 

Elle soufflait dans ma région anale

La région anale produit les excréments, résultats de longs processus de digestion, où l’on sort, exprime ce que l’on a assimilé, compris ; les excréments montrent ce qu’on a dans le ventre.

Le souffle désigne l’esprit qui anime un être.

Le souffle de Carla Bruni représente l’esprit qui va animer le rêveur quand il va aimer sa position de dirigeant et en assumer les profits. Cet état d’esprit va marquer les résultats de tout son travail intérieur, il va montrer ce qu’il a dans le ventre. Et cela va lui faire plaisir.

Sans doute Chrisdocti est-il quelqu’un de modeste, gentil et conciliant, qui n’ose ni s'exterioriser ni affirmer ses compétences et ses qualités. Il n’ose ni se faire reconnaître, ni s’imposer, ni prendre sa part.

imagesCA3Z3GVY.jpg

 

 

Moi, de mes mains je la caressais.

Touche par touche, il s’agit d’exciter Carla, ce goût du profit : de s’accorder, par exemple, salaire conséquent, repas au restaurant, voiture de fonction, remboursements de frais, cadeaux d’entreprise, et tout le bling bling que permet l'argent…

 

imagesCAYG0613.jpg

 

Le rêveur passe aux caresses avec la bouche :

Ma langue parcourait son clitoris et elle gémissait

La langue est l’organe de la parole.

Le clitoris est l’organe consacré exclusivement au plaisir.

Il s’agit donc de faire plaisir par des paroles. Le scénario indique ici un dialogue intérieur où notre homme va être fier de sa réussite, reconnaître son travail, ses mérites, et finir par s’avouer avec bonheur qu’il n’a pas volé les avantages du patron.

C’est normal d’avoir le bénéfice de ses efforts.

 

imagesCAJ9J816.jpg

 

Ainsi le rêve entraîne notre homme dans une préparation psychologique qui l’amène à dépasser ses scrupules que le rêve juge mal placés.

 

brusquement Nicolas Sarkozy réagit violemment et nous fait signe qu’il fallait passer directement à la pénétration.

sarkozy-je-ne-suis-pas-encore-noir-mais-jai-bruni.jpg

 

Déculpabilisé, décomplexé, Chrisdocti doit maintenant agir virilement et s’ «éclater» en prenant tous les avantages qui lui sont dûs.

 

sarko carla[1].jpg

 

Conclusion

Un rêve vient toujours compenser un point de vue déficient et nuisible. Ici le rêve conseille au rêveur de changer de mentalité, de cesser de s'imposer des frustrations injustifiées. Il l'invite à s’engager dans sa vie d'homme comme un leader qui connaît sa valeur. Il doit en assumer le rôle, s’imposer et surtout s’aimer, avec tout ce que cela implique : savoir prendre sans mauvaise conscience les bénéfices, les privilèges auxquels sa position de patron lui donne le droit. Ne sont-ce pas les qualités de cet homme d’envergure parti de rien, ne sont-ce pas son travail, son intelligence, sa ruse, qui lui ont permis de se construire sa situation ?

On peut être sûr alors que si, un jour, Chrisdocti, en venait à abuser de ses avantages, le rêve viendrait l’avertir.

Le rêve est le coach le plus avisé, le plus sage des conseillers.

 

sarkozy bruni.jpg

 

Commentaire :

On voit clairement dans ce rêve étonnant que les personnages du rêve désignent des aspects du rêveur lui-même. Le président dans les rêves des femmes comme des hommes est souvent présent, en dehors de toute période d’élections. Il représente généralement une force personnelle qui dirige la vie du rêveur. A chacun de se poser les questions de l’interview pour comprendre ce dont il s’agit.

J’ai expliqué comment procéder dans l’étude du 14 04 2011 : « La nouvelle façon d’interpréter les rêves : comment trouver le sens de l’image de l’autre ».

 

 

Illustrations

Je remercie les artistes et les photographes pour leurs œuvres qui m’ont permis d’illustrer mon blog.

Fouquet’s : magiclub.com

Montre : lagauche.canalblog.com

Sportif victorieux : 20minutes.fr