Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

interpretation des rêves - Page 4

  • QUE DEVIENT LE FILS DE L'HORLOGER ?

     

    Chères blogueuses et chers blogueurs,

    l'année 2019 approche et je ne manquerai pas à cette belle tradition qui m'invite à vous présenter mes voeux.

    Vous me connaissez, vous savez certainement ce qui compte le plus pour moi, et c'est ce que je viens vous souhaiter du plus profond de mon cœur, dans ce message de Nouvel An.

    Pour vous en parler, j'ai choisi ce matin un rêve assez insignifiant. 

    Voici le rêve d’Elsa. Elle vient me consulter pour un tout petit rêve, qui cependant l’intrigue beaucoup et lui laisse une impression profonde.

    Rêve : Que devient le fils de l’horloger ?

    Je me trouve à côté d’un homme.... Il engage la conversation avec une femme que je ne vois pas et ils se demandent mutuellement des nouvelles . Puis l’homme parle d’une tierce personne, que la femme ne semble pas connaître, et l’homme lui rappelle : « Vous savez, c’est le fils de l’horloger ».

    Elsa s’est réveillée tout d’un coup, interloquée.

    Que peut vouloir dire ce bout de rêve banal et prosaïque ? 

    Interprétation 

    Un homme

    Dans les rêves de la femme, l’homme symbolise la façon dont elle se manifeste dans la vie extérieure, selon ses pensées et ses conceptions, la façon dont elle organise ses activités, agit et construit sa vie.

    Il engage la conversation avec une femme que je ne vois pas

    La femme représente une certaine réceptivité, une qualité d’intuition, de sentiment, une façon de vivre en écoutant son monde intérieur, en épousant l’esprit qui est en elle. Mais Elsa n’a pas conscience de cette vie intérieure, puisqu’elle ne connaît pas cette femme.

     

    interprétation des rêves, christiane riedel spécialiste de l'interprétation des rêves horloger,fils de l'horloger,dignité de" l'âme à laquelle il est donné d'être consciente d'une relation avec la divinité"

    Ils se demandent des nouvelles

    Que se passe-t-il de nouveau chez lui comme chez elle, à l'extérieur comme à l'intérieur ? Que deviennent des gens qu'ils ont connus, des facettes intérieures qui ont joué un rôle dans sa vie autrefois et qu'ils ont oubliées ?

    Puis l'homme parle d'une tierce personne que la femme ne semble pas connaître. Et il lui rappelle : Vous savez, c’est le fils de l’horloger

    Je demande à Elsa de m'expliquer ce à quoi lui fait penser l'expression « le fils de l'horloger ».

    interprétation des rêves, christiane riedel spécialiste de l'interprétation des rêves horloger,fils de l'horloger,dignité de" l'âme à laquelle il est donné d'être consciente d'une relation avec la divinité"

     

    Elle me donne immédiatement sa réponse.

    Pour elle, c'est évident, le rêve lui parle du créateur, du divin qu'on appelle « le divin horloger ». Le fils de l’horloger ne peut désigner alors, pour la rêveuse, que le Christ lui même.

    La femme, une facette réceptive d’Elsa est censée connaître le Christ, mais elle l’a oublié, et l’homme vient lui rappeler qu'il existe.

    Ce rêve tout simple, ce scénario banal, prosaïque, renferme un message vital : la rêveuse n’a plus conscience de la manière dont la divinité se manifeste dans le monde, dans son âme ; elle n’a plus conscience de son lien personnel avec la divinité, représentée dans ce rêve par l’image du Christ, le fils de l'horloger à l’intérieur d’elle. Elle a même oublié qu’elle le connaissait. Mais le rêve vient lui rappeler qu’il existe toujours.

    Qu’est-il devenu ? Il est temps pour elle de se le demander.

     

    interprétation des rêves,fils de l'horloger,christiane riedel spécialiste de l'interprétation des rêves horl,dignité de" l'âme à laquelle il est donné d'être consciente d'un 

    Pourquoi le rêve choisit-il l’expression « le fils de l’horloger ? » Il aurait pu dire le fils de la vierge, ou le fils de la servante, ou le fils de l’homme.

    L’horloger est lié à la notion du temps.

    Le rêve suggère ainsi que le temps passe, et qu’il est temps maintenant pour Elsa de reprendre contact avec la force intérieure qui l’habite sous la figure du Christ, qui n’a pas pris sa place définitive dans sa vie, alors que c’est le destin de son âme. 

    C’est avec un rêve comme celui ci que l’on comprend toute la vérité de cette parole antique :

    « Anima naturaliter christiana » : « L’âme est naturellement chrétienne ».

    L’âme occidentale est marquée par l’image du Christ, elle en est imptégnée, elle en porte en elle l'empreinte, le « type », ou ce que Jung a aussi appelé l’  « archétype ».

    L’occidental, qu’il le veuille ou non, que cela lui plaise ou non, porte en lui, dans son inconscient, une image de la divinité qui se présente sous la forme du Christ. C’est là un fait qu’on constate empiriquement dans les rêves. Et, chères blogueuses et chers blogueurs, je vous l'ai montré souvent sur ce blog.

    J'en ai donné de nombreuses preuves. Il ne s'agit pas d'une idée, une théorie ou d'un dogme. C’est un fait objectif.

    Ce qui existe au delà de l’image, ce dont l’image n’est que le représentation, ça, nul ne le sait, nul ne peut le dire. La seule chose dont on puisse parler, c’est de l’image qui apparaît dans les rêves, ou dans les visions éveillées.  

    Ce simple rêve vient rappeler à la rêveuse la réalité de l’image du Christ dans son âme, et le temps est venu pour elle de s’interroger sur le sens de cette image, le sens cette manifestation, le sens de l’incarnation, de la présence de la divinité dans sa vie à elle.

    Alors la rêveuse dans son âme peut retrouver son sens, « retrouver sa dignité, celle d’une entité à laquelle il est donné d’être consciente d’être en relation avec la divinité ». (1)

    Chères blogueuses et blogueurs, pour cette nouvelle année 2019, quel vœu pourrais-je vous formuler qui soit plus cher à mon cœur ?

     

    interprétation des rêves, christiane riedel spécialiste de l'interprétation des rêves horloger,fils de l'horloger,dignité de" l'âme à laquelle il est donné d'être consciente d'une relation avec la divinité"

     

    Bibliographie :

    (1) Carl Gustav Jung, « Psychologie et Alchimie »,éd. Buchet Chastel, p.13

    l'introduction de Jung dans son livre « Psychologie et Alchimie » est un des plus beaux textes que j'aie pu lire dans ma vie.

     

    Illustrations

    Je remercie les artistes et les photographes dont les œuvres m'ont permis d'illustrer mon blog.

    Conversation : https://fr.depositphotos.com/34075735/stock-photo-man-and-woman-conversing-

     

    Horloge murale : in.html https://www.grecaridea.com/fr/horloges-murales-modernes/

     

    Le Christ de Rio de Janeiro

     

    La Cène, de Salvator Dali

  • NOËL, NOËL, JOYEUX NOËL !

     

    Voici encore Noël, et je me sens perplexe.

    A quoi ça sert de fêter Noël, de célébrer la naissance d'un enfant il y a plus de 2000 ans ?

    Mais qu'est-ce que j'en ai à faire, moi, de l'arrivée d'un bébé dans une étable ?

    Qu'est-ce que ça a d'ailleurs d'extraordinaire ? Combien de femmes autrefois ont-elles accouché, seules, dans les champs, ou dans des masures misérables, sans que personne ne s'en soucie ? D'autres même, à notre époque, entourées d'anges de feu, ont accouché sous les bombes.

    Alors, somme toute, que, dans une nuit paisible, une femme, entourée par son mari, mette au monde un enfant, même dans une étable, est-ce que c'est une performance ? Franchement, ça ne mérite quand même pas qu'on en parle encore 2000 ans après !

    Oui je répète, qu'est-ce que j'en ai à faire, moi ?

    Et aujourd'hui, c'est devenu le prétexte de tous ces cadeaux, de toute cette bouffe ad nauseam !

     

    Mais qu'est-ce que nos ancêtres ont donc trouvé d'attrayant dans cette histoire absurde de vierge enceinte ?

    Résonnent dans ma tête le vieux chant glorieux de Noël :

    " Il est né le divin enfant,

    Jouez hautbois, résonnez musettes,

    Il est né le divin enfant

    Chantez tous son avènement."

    salvador-dali-vierge-guadeloupe.jpg

     

    Un enfant divin, à ce qu'on raconte ? Fort belle affaire ! Bravo à cette femme, Marie, aimée et visitée par le dieu, comme bien d'autres d'ailleurs dans l'antiquité, qui eurent la même grâce : ne serait-ce que la reine Maia, la mère de Bouddha ou la princesse Europe, qui donna son nom à notre continent.

    Mais qu'est-ce que j'en ai à faire, moi ?

    Résonne dans ma tête la noble interrogation que lancait, il y a 300 ans, à l'ange Gabriel, le poète mystique Angélus Silésius :

    "Que me sert, ô Gabriel, que tu salues Marie,

    Si tu n’as pas le même message pour moi ?"

    Oh ! Que cet appel du fond de l'âme ébranle toutes les croyances !

    Moi je ne veux pas croire ! Je veux savoir !

    Croire ne m'intéresse pas.

    Je veux bien croire que Louis XVI a été guillotiné, parce qu'on me l'a raconté. Mais je n'y étais pas, je n'étais pas témoin, je ne l'ai pas vécu.

    La naissance de Dieu dans l'homme, je n'y crois pas ! Moi, je veux le vivre !

    Comme ça, je saurai !

    Et je cherche des témoins, qui me racontent qu'eux aussi ils ont reçu directement la visite personnelle de l'ange ou même de Dieu. Et plus encore, des témoins qui me racontent une visite qui vient leur annoncer que le divin s'incarne dans leur âme.

    annonciation.jpg

    Alors ce jour là, je saurai que Noël est vrai.

     

    Eh bien voilà : j'ai bien mené mon petit discours rebelle et goguenard jusqu'au bout. Maintenant, la raisonneuse en moi s'incline et est bien obligée de laisser la place à l'interprète de rêves, qui s'avance tête haute.

    Et, forte de son expérience, l'interprète de rêves en moi affirme :

    "- Oui, je sais, je sais que le divin s'incarne dans l'humain, j'en ai fait l'expérience et les rêves le proclament."

    Entendu, mais mon témoignage ne suffit qu'à moi-même, et pas plus.

    Eh bien, qu'à cela ne tienne ! En voici d'autres.

    Chères blogueuses, chers blogueurs, je vous confierai en exemple l'expérience de deux rêveuses, Claire et Lydie, qui ne se connaissent pas. L'une et l'autre ont reçu le message de l'Annonciation.

    Effarées,elles se sont confiées à l'interprète de rêves.

    une-image-de-la-vierge-marie-enceinte-fait-scandale_665b528ac61f7e74b76a39c13a1e869bbde715a2.jpg

    Je vous laisse à la même émotion que j'ai éprouvée à les entendre.

     

    De nos jours comme il y a deux mille ans, comme Marie, Claire et Lydie aspirent au divin. Dans le recueillement, elles s'adressent à Dieu et lui murmurent qu'elles s'abandonnent à Lui.

    "Seigneur, que Ta volonté se fasse en moi et par moi." (1)

    Une nuit, Claire entend en rêve une femme lui dire :

    "A l'ombre de sa lumière tu es".

    Elle ne comprend pas.

    Quelques jours plus tard, Claire qui ne connait pas bien la Bible, veut la regarder. Elle la prend en mains, l'ouvre et reçoit un choc : elle tombe sur les paroles de l'Ange à Marie :

    " La Puissance du Très haut te couvrira de son ombre". (2)

    Ce sont les mêmes paroles que dans son rêve : "A l'ombre de sa lumière tu es".

    Claire est une douce dingue, illuminée sans doute.

     

    Oui, mais voilà : Lydie fait la même expérience. Dans son rêve, elle entend une voix lui dire :

    " Tu es la vierge Marie".

    Ne croyez pas que Claire et Lydie se soient prises pour la réincarnation de Marie ou pour des femmes exceptionnelles. Non, elles ont été complètement perturbées.

    Leur rêve vient leur proclamer Noël, leur annoncer que l'Esprit de Dieu se manifeste dans leur âme et les choisit pour s'incarner. Alors Claire et Lydie se sont "réjouies en Dieu..., parce qu'il a jeté les yeux sur la bassesse de sa servante" (3)

    Noël, Noël, Dieu vient s'incarner dans l'humain.

    madone.png

    Et vous savez quoi ?

    C'est même là le destin de toute âme, la mienne, la vôtre. Le destin de notre âme est d'être épouse divine, de s'offrir à Dieu, de l'accueillir en nous et Lui permettre de prendre forme dans notre vie quotidienne, notre vie charnelle, matérielle, concrète.

    Et cela nous le voyons s'accomplir dans les rêves, celui de Claire, celui de Lydie et de tant d'autres, hommes et femmes, qui n'en parlent pas.

    Voilà le sens et le mystère des rêves. Voilà ce vers quoi ils nous conduisent, nuit après nuit. C'est dans les rêves et les visions que Dieu nous indique comment il veut se manifester à travers nous, dans notre différence, comment Il vient s'incarner secrètement et s'occulter dans l'humain.

    Noël ! Noël !

    Ainsi notre âme donne naissance en nous à l'enfant de Dieu.

    Désormais, dans les souffrances, les épreuves, dans les humbles bonheurs du quotidien et dans les grands joies, l'âme qui s'est offerte, reçoit la fécondité de l'Esprit.

    Me reviennent alors en tête les vers sublimes du poète mystique du XXème siècle, Charles Péguy :

    " C'est une gageure, il manque de nous, il dépend de nous

    Que le grand ne manque pas du petit,

    Que le tout ne manque pas d'une partie,

    Que l'infiniment grand ne manque pas de l'infiniment petit,

    Que l'éternel ne manque pas du périssable...

    Que le Créateur ne manque pas de sa créature." (4)

    Désormais, notre âme, notre parcelle d'infini, vit cette incarnation. Elle poursuit sa route, dans la confiance la plus absolue. Quoiqu'il arrive, elle vit le seul amour qui au delà de tout attachement terrestre peut la combler, parce que lui seul est infini et donne sens à sa vie.

     

    Noël ? Mais bien sûr Noël ! Noël, il y a 2019 années ? Oui, c'est vrai, je le sais.

    Explosion de joie et de reconnaissance !

    Joyeux Noël à vous tous, mes chères blogueuses, mes chers blogueurs. Joyeux Noël !

     

    madonne.jpg

     

    Bibliographie

    (1) Le célèbre clairvoyant américain Edgar Cayce a suggéré de se concentrer sur cette affirmation quand on se recueille en se tournant vers Dieu.

    (2) La Bible, Evangile de Luc, ch.1, v. 35

    (3) La Bible, Evangile de Luc, ch. 1, v. 47 et 48

    (4) "Le porche du mystère de la deuxième vertu". Charles Péguy, Éditions Poésie Gallimard, p. 81

     

    Illustrations

    Je remercie les artistes dont les oeuvres m'ont permis d'illustrer mon blog.

    La Vierge de la Guadeloupe, de Salvator Dali, peinte en 1949

    Annonciation : http://ut-pupillam-oculi.over-blog.com

    Vierge apeurée, trouvée sur Google image, peinture placée dans l'église protestante St Mathew à Auckland en Nouvelle Zélande : gentside.com

    La Madonne de Port Lligat de Salvator Dali, peinte en 1950

    La Madonne de Port Lligat, détail.

     

     

  • J'ESPERE QUE VOUS RECEVREZ MA NEWSLETTER

    Chers amis,

    Il semble que les deux dernières publications sur mon blog n'aient pas été reçues par nombre d'entre vous. Je vous envoie donc ce petit mot pour vous prévenir.

    Dans la première publication, le 12 septembre, je donnais la solution de l'énigme " L'occase", qui apparemment ne vous a pas laissés indifférents, même si personne ne l'a résolue.

    Dans le post du 15 septembre je vous présentais une grande nouveauté : en effet j'ai décidé d'ouvrir pour vous cette année des séminaires pour vous permettre, si vous en avez envie, d'étendre vos connaissances et vos compétences dans le domaine des symboles et de leur interprétation.

    Il serait dommage que vous ne preniez pas connaissance de ces pages sur mon blog. Je les ai écrites pour vous.

    Vous trouverez donc immédiatement ci-après " Des Rêves et des séminaires" avec la liste des séminaires.

    Plus bas vous découvrirez " L'énigme entièrement dévoilée".

    Je suis navrée de ces contretemps et espère que vous lirez ces pages avec plaisir.

    A bientôt

    Christiane

  • DES REVES ET DES SEMINAIRES

    Chers amis, chères blogueuses et chers blogueurs,

     

    J'ai décidé d'apporter un grand changement dans ma façon de faire connaitre et reconnaitre les rêves. C'est une véritable innovation et peut être conviendra-t-elle à quelques-unes, quelques-uns d'entre vous ?

    Depuis quinze ans, j'ai réservé l'accès très fermé à l'interprétation des rêves à des personnes qui s'inscrivent à l'association et qui suivent un cursus mensuel régulier de formation, souvent dans un but professionnel. Mais, vous, vous sentez-vous concernés par cet objectif ?

    Les rêves et leur interprétation vous intéressent, certes, et même peuvent vous passionner, mais de là à en faire un métier, il n'en est sans doute pas question. Peut être êtes-vous comme moi quand en 1975 j'ai décidé d'étudier les rêves ? Peut être voudriez-vous être capable d'interpréter vos rêves par vous-mêmes, pour vous-mêmes ?

    Et ce n'est pas si mal !

    C'est même formidable !

    Nombreux sont les exemples de ceux qui ont compris leurs rêves par eux-mêmes.

    En voici un mal connu et que j'aime beaucoup. Il date d'à peu près 2000 ans:

    Claudia Procula est la femme d'un fonctionnaire romain envoyé gouverner la Judée, une obscure province perdue au fin fond de l'Empire.

    Elle vient de se réveiller ce matin avec un sale cauchemar qui la tourmente. Elle se sent mal. Elle a rêvé d'un homme que son rêve déclare "juste". Or cet homme, ce matin même, passe en jugement devant son mari. Il risque d'être déclaré coupable et d'être condamné à mort. Mais cet homme est un juste, il n'est pas coupable, il ne faut pas que son mari le condamne. Ce serait une grave faute professionnelle.

    Claudia, en hâte, dépêche son serviteur porter un message à son mari.

    Entre alors au tribunal le serviteur, il demande à parler au gouverneur, Ponce Pilate. Il lui transmet le message de sa femme qui le supplie:

    "Ne te mêle point de l'affaire de ce juste ; car aujourd'hui j'ai été très affectée dans un songe à cause de lui. »

    Pilate tient grand compte du rêve de sa femme, il se fait apporter de l'eau, se lave les mains devant toute l'assemblée, devant les sacrificateurs et les prêtres qui demandent la mort du Christ et il déclare:

    - Je suis innocent du sang de ce juste."

    Pourquoi a-t-il employé ce terme "'juste" ? Il a repris précisément le terme du rêve qui désignait le Christ.

    Claudia Procula a-t-elle eu besoin d'un interprète pour comprendre son rêve ? Elle l'a tout de suite compris et personne n'a contesté son interprétation.

    Les Romains prêtaient grande attention à leurs rêves, comme les Grecs et les Juifs. Ils avaient de nombreux prêtres - médecins qui interprètaient les rêves dans les temples. Mais les rêveurs, de par eux-mêmes, les interprétaient également.

    J'ai exposé sur mon blog de nombreux rêves de personnages importants qui ont compris d'eux-mêmes leurs rêves qui venaient les guider dans des moments difficiles et décisifs.

    Alors, chère blogueuse et cher blogeur, vous pensez -vous capable de faire comme Procula, de saisir votre rêve au réveil, d'y réfléchir, de trouver son sens et d'aider un être cher dans votre entourage ? Et si vous le faites déjà, comme je sais que c'est le cas pour certains d'entre vous, avez-vous envie de développer vos compétences ? Si c'est le cas, alors mon innovation est pour vous !

    Je vous explique :

    En 1958, il y a soixante ans, Jung, à la fin de sa vie, déclarait à ses élèves :

    "- J'ai amassé les symboles pour donner à l'analyste une chance de connaitre le symbolisme qui permet d'interpréter les rêves."

    Et moi de mon côté, je poursuis fidèlement cette même tâche depuis bien longtemps. Mon expérience m'a ainsi amenée à analyser des centaines et des centaines de symboles. Comme une même image peut avoir différents sens selon les rêveurs et les circonstances, j'ai pris soin d'étudier et de relever les différents sens que peut prendre une même image. Cela peut vous aider, vous, rêveur-interprète de trouver ainsi des possibilités d'interprétation auxquelles vous n'auriez pas songé. Mais si rien ne vous convient, comment allez-vous faire ?

    Eh bien, c'est là qu'il s'agit d'utiliser la formidable technique de l'interview ! Elle vous amènera à déchiffrer ce symbole personnel, lieu, personne, objet, dont vous n'arriviez pas à comprendre le sens.

    Vais-je garder toutes ces connaissances pour moi et mes élèves dans l'association ? Je sens que les temps changent, que les mentalités changent et que le rêve est de mieux en mieux accueilli. J'ai donc décidé d'ouvrir sur l'année 2018-2019 des séminaires sur différents thèmes.

     

    Séminaires sur l'année 2018-2019.

    Ces séminaires sont prévus pour deux niveaux :

    - en bleu: ces séminaires sont fondamentaux, ils sont prévus pour aider à démarrer ceux qui sont novices en la matière

    - en noir les séminaires pour ceux qui ont déjà un certain acquis.

    Mais chacun peut venir à l'un ou l'autre des séminaires.

     

    Samedi 10 novembre 18 :

    Qu'appelle-t-on le conscient et l'inconscient ?

    Initiation à l'interprétation d'un symbole avec la technique de l'interview. Comment déchiffrer l'image d'un lieu, d'un objet, d'une personne.

     

    Samedi 24 novembre 18:

    1ère partie, Les excréments

     

    Samedi 8 décembre 18:

    Comment faire pour interpréter le rêve dans son entier. Comment travailler un rêve long.

    Comment savoir si son interprétation est juste.

     

    Samedi 12 janvier 19:

    Qui est l'homme, qui est la femme dans les rêves ?

    Comment savoir si la personne du rêve désigne une personne extérieure en chair et en os ou une facette de soi-même 

    L'homme et la femme dans les rêves et leur relation amoureuse: différentes activités amoureuses, baiser, caresses, fellation, union, flirt, l'adultère, etc. Quel est le sens de ces scénarios ?

     

    Samedi 26 janvier 19:

    2ème partie, Alchimie: Dieu, la merde et l'or

     

    Samedi 9 février 19:

    Quel est le sens des images des rêves où apparaissent différentes façons de vivre sa vie amoureuse et sexuelle: ex: la masturbation, la sodomie, l'homosexualité, la pédophilie, la zoophilie ?

     

    Samedi 23 février 19:

    Les différentes positions: les façons de se tenir ; les façons de se déplacer: marcher, courir, voler, etc. ; les différents moyens de transports, vélo, voiture, etc.

     

    Samedi 9 mars 19:

    La langue des oiseaux.

     

    Samedi 23 mars 19:

    Les conditions météorologiques, beau ou mauvais temps, vent, pluie,neige etc.

     

    Samedi 6 avril 19:

    Le Yi King. Comment interpréter les chiffres dans les rêves

     

    Samedi 13 avril 19 :

    Les animaux domestiques et sauvages, les reptiles.

     

    Samedi 4 mai 19:

    Comment interpréter les différentes situations dans l'espace, gauche, droite, haut, bas, etc.

     

    Samedi 11 mai 19:

    Les insectes, les oiseaux

     

    Samedi 1er juin 19:

    Les rêves et la Bible. Les rêves sont très présents dans la Bible, ils sont mentionnés environ 250 fois. Ces rêves se présentent comme la Parole de Dieu. Comment sont-ils reçus ?

     

    Samedi 29 juin 19:

    L'image de Dieu et du Christ dans les rêves actuels. Ces représentations sont très fréquentes aujourd'hui comme autrefois, mais on n'en parle pas. Que nous disent ces rêves et ces images aujourd'hui ?

     

     

     

    Séminaires d'été

    Un séminaire d'entrainement de " première année est proposé sur 3 jours, du lundi 15 juillet au mercredi 17 juillet 2019.

     

    Un séminaire d'été intensif de 5 jours est ouvert à tous, du lundi 5 au vendredi 9 août 2019.

     

     

     

    Conditions des séminaires pendant l'année

    Lieu

    Ces séminaires ont lieu à St Germain-en-Laye chez moi.

     

    Durée de la journée

    Matin: 10 h – 12 h 30 ;

    Après- midi: 13 h 30 – 17 h.

    Ceux qui ont des trains à prendre pourront partir au moment qui leur convient. Il faut compter environ 1h 15 mn pour rejoindre les grandes gares parisiennes en RER A.

    Chacun apportera son repas et nous mangerons ensemble.

     

    Prix:  120 € + 20 € = 140 €

    La journée de séminaire avec 6 h de travail : 120 €

    Pour vous aider, le livret pédagogique vous permettra de suivre l'exposé avec toute l'attention nécessaire, sans avoir à prendre de notes. Vous y retrouverez ensuite tout le contenu du séminaire, incluant toutes les études abordées y compris les rêves et les symboles : 20 €

    Chaque nouveau séminaire sera accompagné de son livret pédagogique correspondant.

     

    Logement

    Il y a des possibilités de logement chez l'habitant pour ceux qui venant de loin préfèreraient être déjà près de St Germain le vendredi soir. Me demander.

     

    Réservation

    1 ) Envoyer un e.mail à christiane-riedel@wanadoo.fr

    2 ) Envoyer en arrhes la somme de 50 €

    - soit en chèque à l'ordre de " Ailleurs Vécu", 1 rue Jean Philippe Rameau, 78 100 St Germain-en-Laye,

    - soit par virement sur le compte Paypal de l'association, dont je donnerai les coordonnées le moment venu.

  • L'énigme entièrement dévoilée

    Ah, mes chers amis, chères blogueuse, chers blogueurs,

     

    Que d'ingéniosité, que de jolies trouvailles !

    Je ne vous fais pas attendre plus longtemps et vous dévoile la solution qui est la mienne. Ce qu'il vous a manqué pour la trouver, c'est de mettre les différentes solutions les unes en rapport avec les autres.

    Comme vous savez,l'année dernière Catharina, accompagnée du jeune homme, avait attendu chez le médecin sans se servir du portable, sans rien faire.

    interprétation des rêves,christiane riedel spécialiste de l'interprétation des rêves,dieu parle dans les rêves,écoute intérieur,intuition,rêves et intuition

     

    C'était l'occase.

    C'était l'occase, l'occase de quoi ? L'occasion de ne pas être parasité. L'occasion de laisser la place à...:

     

    Posons les équivalences que vous avez trouvées :

    L = Dieu

    L'occase = loquace.

    Alors ?

    Voici comment il faut procéder: rapprochons donc ces équivalences, mettons les en rapport l'une avec l'autre et et tirons - en les déductions. On obtient la solution suivante

    L- Dieu... loccase - loquace...Dieu loquace

    Voilà, c'était l'occase, c'était l'occase de laisser parler le Dieu loquace.

    Oui, à l'intérieur de nous, laisser parler ce dieu qui s'exprime abondamment dans les rêves parce qu'il a beaucoup de choses à nous dire. Écouter ce qu'il a à dire, sans se laisser détourner par le parasitage ambiant du monde extérieur.

    Oui, vous le savez bien, les rêves c'est la voix de Dieu. N'est-ce pas ce que je disais un jour en rêve devant des psys ?

    http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2009/06/05/l-incubation-de-caroline-2-dieu-existe-t-il.html

     

    Mais Dieu ne s'exprime pas seulement dans les rêves, il parle aussi dans les intuitions.

    Voici ce qu'en dit Jung :

    interprétation des rêves,christiane riedel spécialiste de l'interprétation des rêves,dieu parle dans les rêves,écoute intérieur,intuition,rêves et intuition

    " Mon expérience de psychologue m'a montré de façon répétée que certains contenus proviennent d’une psyché plus complète que le conscient. Fréquemment ils témoignent d’une puissance d’analyse, d’introspection ou de connaissances que le conscient correspondant n’était pas capable de fournir. Nous possédons un mot adéquat pour désigner ce phénomène : l’intuition. En le prononçant la plupart des gens éprouvent l'agréable sentiment d'avoir réglé une question épineuse. Ils ne tiennent jamais compte du fait qu'on ne fabrique pas à volonté l'intuition. Au contraire, c'est l'intuition qui vient vers vous: vous avez une idée, née d'elle-même, et vous ne la saisissez que si vous êtes assez prompt pour l'attraper." (1)

    Et pour l'attrapper, c'est là qu'il ne faut pas être parasité !

     

    Dans un autre texte Jung est beaucoup plus clair et il explique :

    "Sans le savoir, l'homme s'occupe toujours de Dieu. Ce que certains appellent l'instinct, l'intuition n'est rien d'autre que Dieu. Dieu est cette voix qui nous dit ce qu'il faut faire et ne pas faire....On peut faire l'expérience de Dieu tous les jours" (2)

    L'écoute de Dieu en soi ! C'est exactement ce qu'a fait Catharina l'année dernière chez le médecin.

     

    Chers amis, Jung n'est pas le seul à nous inviter à écouter la voix de Dieu à l'intérieur de nous. J'ai choisi à ce sujet trois extraits de lectures du célèbre clairvoyant américain Edgar Cayce.

     

    interprétation des rêves,christiane riedel spécialiste de l'interprétation des rêves,dieu parle dans les rêves,écoute intérieur,intuition,rêves et intuition

    Je crois que vous ne regretterez pas de les lire.

    Ecoutons nous donner ses conseils :

    "Rencontrez le Divin le plus souvent possible dans le Sanctuaire de votre être intérieur. Car, selon Sa promesse, Il viendra à votre rencontre, au plus profond de vous-même.

    Et, à mesure que votre mental, votre corps, votre âme s'ouvriront, vous Le trouverez là, pas ailleurs, pas plus qu'à l'extérieur de vous-même. Car Il est là plus près de vous que vous ne l'êtes vous-même. Il pourrait être votre moi véritable."

     

    Inlassablement Cayce répète à ceux qui le consultent :

    "Il faut regarder à l'intérieur, c'est l'assurance qui nous a été donnée depuis toujours ! Rencontrez votre Créateur dans le sanctuaire intérieur, car le corps est véritablement le temple du Dieu vivant, et Il a promis de venir à votre rencontre à cet endroit, dans le Saint des Saints, sur la montagne intérieure. Vous pouvez être sûr de Sa parole"

     

    Et encore:

    "Tournez-vous vers l'intérieur plutôt que de vous attacher à quelque chose qui soit à l'extérieur de vous. Car, sachez-le, Il a promis de venir à votre rencontre à l'intérieur de votre propre temple. Ce n'est point au-dehors, mais au-dedans. Car en élevant la conscience au niveau de la conscience intérieure, Il vient à votre rencontre dans votre Tabernacle intérieur, dans le Saint des Saints, dans le troisième oeil." (2)

     

    Pour terminer je vous laisserai un grand rêve en témoignage.

    Quand j'ai rencontré Laura, elle interrogeait souvent, très souvent les médiums pour obtenir des informations qui la guident au sujet de son avenir. Elle a vu le film de Spielberg " Ghost", où la jeune médium noire, Oudamé devient une grande voyante réalisée dans la voie spirituelle.

    Peu après Laura reçoit le rêve suivant:

    Rêve :

    Je me trouvais avec Oudamé. J’étais très contente de pouvoir la consulter. Très gentiment elle me demanda : « Vous voulez que je vous serve d’intermédiaire, que je vous traduise ? »

    interprétation des rêves,christiane riedel spécialiste de l'interprétation des rêves,dieu parle dans les rêves,écoute intérieur,intuition,rêves et intuition

    J’acceptai avec beaucoup de joie et d’empressement. Elle s’est alors apprêtée à me transmettre ce qu’on lui dirait, mais à ce moment là, j’ai commencé à voir une lueur qui venait de la porte d’entrée, au fond à gauche.

    La porte était ouverte ; Oudamé lui tournait le dos et ne voyait rien. La lumière avançait dans la pièce et l’a envahie jusqu’au plafond. C’était une lumière forte, immense, mais pas éblouissante. Oudamé l’a alors aperçue et a écarquillé les yeux, ébahie. La lumière s’est avancée vers elle, l’a repoussée. Oudamé s’est enfuie. La lumière s’est trouvée alors à la place d’Oudamé, elle a élevé la voix et a dit :  « Je le lui dirai moi même. "

    J’ai senti une force qui s’est approchée de moi pour m’envelopper totalement, je n’avais pas peur, j’étais stupéfaite, je l’ai laissée approcher, j’ai accepté.

    interprétation des rêves,christiane riedel spécialiste de l'interprétation des rêves,dieu parle dans les rêves,écoute intérieur,intuition,rêves et intuition

    Je me suis réveillée. »

     

    Ce rêve montre clairement à la rêveuse qu’en elle vit cette force personnelle qui lui transmettra les indications de l’au delà que la rêveuse recherche à travers la médium extérieure.

    Le rêve donne une fort belle image de l’intuition sous la forme d’une lumière qui s’impose. Il s’agit là d’un facteur autonome de connaissance, surgit de l’inconscient, que Jung et Cayce, qui ne se connaissaient pas ont justement appelé Dieu. Dieu qui demande l'exclusivité pour qu'on ait l'occasion de l'écouter parler lui, le dieu loquace.

     

    interprétation des rêves,christiane riedel spécialiste de l'interprétation des rêves,dieu parle dans les rêves,écoute intérieur,intuition,rêves et intuition

     

    Bibliographie

    (1) C. G. Jung, "Psychologie et religion", éd. Buchet Chastel, p.84, 1958

    (2) C. G. "Jung parle, rencontres et interviews", éd.Buchet chastel, p. 196, 1985

    (3) Edgar Cayce, lectures 833-1 ; 1152-2 ; 1782-1.

     

    Illustrations

    Je remercie les artistes et les photographes dont les oeuvres m'ont permis d'illustrer mon blog.

    Mains croisées: fotolia.com

    Jung: C.G.Jung Foundation for Analytical Psychologie

    Cayce: Elishean mag

    Oudamé: fr.wikipedia

    Les rêves sont les réponses...brainquote.com