Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • 1 LA NUIT PORTE CONSEIL OU L'INSPIRATION DE GEDEON

    Chers amis blogueuses et blogueurs.

     

    Voici bientôt un mois que je n’ai rien écrit pour mon blog français, et pourtant, je n’ai pas arrêté. J’ai en effet donné deux conférences au mois d’avril. L’une à Montluçon  « Les rêves et les phantasmes » a été demandée par les étudiants à l’ IUT.

    cercle st jerome.jpg

    L’autre « Les Rêves et Saint Jérôme » a eu lieu à Paris au « Cercle St Jérôme », formé par les interprètes de langues dont Jérôme est le saint patron.

     

    La durée des conférences devait être assez brève. Même si je connais parfaitement le sujet, il m’a fallu raccourcir mon intervention et en fait recomposer chacune de ces conférences, et chacun des diaporamas.

    J’écris aussi pour le blog anglais que je tiens grâce à Judith, ma traductrice canadienne. Et quand il y a tour à tour des problèmes d’informatique de son côté ou du mien, vous comprenez que plus rien n’avance !

    Malgré les obstacles tout cela me passionne mais c’est aussi beaucoup de travail.

     

     

    545489920514948_p[1].jpg

     Aujourd’hui enfin, j’ai le plaisir de vous retrouver et j’ai envie de vous faire découvrir un peu plus les rêves de nos ancêtres dans l’Antiquité. Comme je l’ai fait au début de cette année, je continuerai à vous raconter ces rêves d’autrefois en les comparant avec des rêves d’aujourd’hui, vous montrant ainsi que les Rêves jouent toujours le même rôle à travers les millénaires.

    Cette fois ci j’ai choisi les rêves de chefs militaires. Et voici l’aventure de Gédéon. Gédéon vécut environ vers 1100 av J.C. et son histoire nous est rapportée dans la Bible au  livre des Juges, ch. 7,  v. 13.

     

    gedeon.JPG

     

    Gédéon est en guerre contre les Madianites, des pillards qui dévastent la contrée. imagesCA0IRK58.jpg

     

    Ils ravagent les récoltes et tuent le bétail. Gédéon se prépare à la bataille et est fort inquiet car les Madianites sont bien plus forts en nombre.

     

    C’est alors que pendant la nuit, l’Eternel lui parle et lui promet la victoire.

    Voici ce qu’on peut lire dans la Bible :

    - Lève-toi, dit l’Eternel, descends au camp des Madianites, car je l’ai livré entre tes mains.

    Et il ajoute :

    Tu écouteras ce que les Madianites diront et tu en seras réconforté. »

    Gédéon descendit donc jusqu’aux extrémités des avant-postes du camp. En s’approchant, il entendit parler un soldat ennemi. Le soldat racontait à son camarade un rêve qu’il venait d’avoir.

    - J’ai eu un rêve, disait-il, et voici, une galette de pain d’orge roulait dans le camp de Madian. Elle est venu heurter la tente et l’a retournée sans dessus-dessous.

    Son camarade lui répondit :

    Ce ne peut être que l’épée de Gédéon. Dieu a livré entre ses mains Madian et tout le camp.

    Quand il eut entendu le récit du rêve et son explication, Gédéon se prosterna, revint au camp d’Israël, et dit :

    - Levez-vous, car l’Eternel a livré entre vos mains le camp de Madian. »

     

    gideon[1].jpg

     

     C’est là le récit étonnant d’une coïncidence entre deux rêves :

    - d’un côté le rêve de Gédéon, à qui Dieu vient de promettre la victoire

    - et de l’autre le rêve d’un soldat ennemi, qui lui annonce la défaite de son camp.

    Il existe plusieurs témoignages antiques de ces coïncidence entre les rêves de deux rêveurs différents, et j’aborderai ultérieurement ce sujet très intéressant.

    Mais ne nous éloignons pas de notre sujet. Dans tout ce récit, un détail intrigue :

    Que signifie cette galette de pain d’orge ? Pour le soldat madianite, l’image ne présente aucune énigme, il en comprend immédiatement le sens. Pourquoi interprète-t-il la galette comme désignant l’épée ? Ne serai-ce pas un jeu de mots, comme le rêve le fait souvent ? En effet, selon mes recherches, la galette de pain d’orge se dirait « lekhem » et le mot « épée » est lié à la racine « lkhm », qui voudrait dire combat.

    Je vous donne cette hypothèse sous toute réserve. Elle me semble tout à fait plausible.

     

    Pour confirmer mon affirmation, je vous raconterai la prochaine fois l’histoire d’un autre jeu de mots dans le rêve d’ un chef militaire prestigieux.

     

     

    zpage042[1].jpg 

    Illustrations

    Conférence au Cercle St Jérôme dans le cadre du restaurant « La maison grecque » à Paris

    Soldats assyriens : cliolamuse.com

    Gédéon : foto.cx.cc

    Gédéon mettant le feu au camp des Madianites : foto.cx.cc