UN MOMENT DE PAUSE : LA GRÂCE DE DIEU (23/11/2022)

UN MOMENT DE PAUSE

 

La Grâce de Dieu

 

La dernière fois nous avons invité Jung à nous expliquer le sens qu'il donne au mot « Dieu ».

Aujourd'hui, toujours avec lui, nous laissons ce génie de la psyché nous déclarer encore quelques considérations d'importance.

 

Par exemple :

"C’est un fait d’expérience que le symbolisme change au passage d’un signe (du Zodiaque) dans l’autre et ce changement du symbole risque d’être d’autant plus difficile pour les hommes d’aujourd’hui et de demain qu’ils n’y croient plus, qu’ils ne veulent plus en être conscients."

Plus précisément, quel est ce symbole qui change ? Comme nous l'avons vu, pour Jung « Dieu est le symbole des symboles ». Notre savant, à l'érudition colossale, explique ainsi que la façon dont les humains se « figurent », « se représentent » ce Dieu, change au passage d'un signe du Zodiaque à l'autre.

Cette réflexion nous concerne bien, puisque c'est ce que nous vivons en ce moment :nous sommes en train de passer de l'ère du Poisson à l'ère du Verseau.

Vous découvrirez tout au long de ces pages combien cette analyse est pertinente, combien les rêves nous en parlent.

Ou encore, quand on lui a demandé :

"- Quelles recommandations pouvez-vous formuler pour ce passage qui s’annonce et dont vous redoutez les difficultés ?" Jung a répondu :

"Une plus grande ouverture d’esprit vers l’inconscient…une attention accrue à l’égard des rêves, un sens plus aigu de la totalité physique et psychique, de leur indissolubilité, un goût plus vif de la connaissance de soi."

Et il a ajouté :

"Il y a une famine spirituelle terrible dans notre monde.

 

"Rappelez-vous ce que disait le pape", dit Jung :

"Il faudrait que le monde soit plus conscient de la présence des anges…"

Voilà un pape qui avait conscience de ce que nous apporte l’inconscient, et qui était en contact avec la Vérité vivante."

Qui sont les anges? Quelle est cette vérité vivante qu’apporte l’inconscient ?

Ce sont les rêves bien sûr !

Et le vieux sage de dire:

"Un bon rêve, c’est la grâce de Dieu. Le rêve est un don essentiel."

 

Il poursuit :

"L’inconscient collectif, ce n’est ni vous, ni moi, c’est le monde invisible. Peu importe comment je l’appelle: Dieu, Tao, la Grande Voix, le Grand Esprit.

Pour les humains de notre temps, c’est Dieu qui est le nom le plus compréhensible pour désigner la Puissance au dedans de nous."

explosion de foi mystique au centre d'une cathédrale.jpg

 

Cette PUISSANCE AU DEDANS DE NOUS, c’est celle qui nous accorde la grâce d’un rêve. Or cette puissance au dedans de nous est souvent de nos jours niée ou refusée.

 

Chère lectrice, cher lecteur, j'ai pris beaucoup de temps à préciser le sens de certains mots que nous allons retrouver tout au long de cette étude.

Cela fait, nous allons aborder l'étude de l'interprétation des rêves avec les idées claires.

C 'est avec plaisir maintenant que je vous invite à découvrir, dès la prochaine fois, la fameuse technique de l'interview que j'enseigne en France depuis bientôt 35 ans.

 

Bibliographie :

(1) Ces citations sont extraites du livret Aux frontières de la connaissance, entretien avec le professeur C. G. Jung à propos d'une étude sur les soucoupes volantes", tiré à part par la Gazette de Lausanne, 1959.

 

Illustrations

Je remercie Salvator Dali pour son tableau : Explosion de foi mystique au centre d'une cathédrale

https://www.salvador-dali.org/fr/actualites/monographie-dali-raphael/explosion-de-foi-mystique/

15:19 | Lien permanent | Commentaires (1)